Vous êtes sur la page 1sur 61

Cours

Le Moteur
Institut de Formation aux Métiers de
l’Industrie d’Automobile

Chapitre 1 :
Qu’est ce qu’un moteur ?

Formateur : Nabil EZZAIDI


1
Objetifs du cours

1 2 3

Comprendre le principe Différencier entre les Connaitre les différentes


de fonctionnement du types de moteur. dispositions d’un moteur
moteur.

2
Plan :

1. Qu'est ce qu'un moteur ?

2. La structure du moteur

3. Les types des moteurs

4. Les dispositions des moteurs

5. La force d'expansion et la force d'inertie

6. Les moteurs cycliques

7. Le moteur diesel

3
1. Qu'est ce qu'un moteur ?

 Nous appelons un moteur tout dispositif qui fournit du


travail ou de l’énergie mécanique.

 Le moteur à essence est un dispositif de combustion


transformant la chaleur en force mécanique.

4
1. Qu'est ce qu'un moteur ?
la Combustion

 Quels sont les éléments nécessaires pour produire du


feu ?

Triangle de Feu

5
1. Qu'est ce qu'un moteur ?
la Combustion

6
2. La structure du moteur

 Le moteur est structuré en trois étages :

3ème étage : La culasse

2ème étage : Le bloc moteur

1er étage : Le carter

7
2. La structure du moteur

 La partie mobile :

Le piston
La bielle

Mouvement
linéaire

Mouvement
de rotation

Le vilebrequin

8
2. La structure du moteur

 La partie mobile :

Arbre à cames
Soupapes

9
3. Les types des moteurs

 La classification des moteurs :

 Le nombre de cylindres et leurs dispositions.


 Le type de carburant.
 Le type d’installation du moteur.

Les cylindres

En ligne En V Opposé

10
4. Les dispositions des moteurs

 FF : Front Engine Front Drive  Moteur en avant


Entrainement en avant

 FR : Front Engine Rear Drive  Moteur en avant


Entrainement en arrière

 MR : Midship Engine Rear Drive  Moteur en milieu


Entrainement en arrière

 RR : Rear Engine Rear Drive  Moteur en arrière


Entrainement en arrière

11
4. Les dispositions des moteurs

 En 1770, Nicolas-Joseph Cugnot a conçu la première


voiture

12
4. Les dispositions des moteurs

 En 1885, Gottlieb Daimler a conçu la première voiture


à essence

13
4. Les dispositions des moteurs

 En 1891, la voiture FR a fait son apparition en France

 Le coffre se trouve dans le côté arrière de la voiture.


 Les roues motrices sont celle en arrière et les roues avant sont
directionnelles, ainsi le poids est répartis uniformément.

14
4. Les dispositions des moteurs

 En 1936, Volkswagen avait un modèle RR

Après la deuxième guerre mondiale ce type est devenu le


leader de conception.

15
4. Les dispositions des moteurs

 Le deuxième était en 1959, la Mini (Angleterre) avait


un moteur en avant entrainant les roues avant FF, de
nos jours ce type est appliqué sur la plupart des
petites voitures et quelques berlines.

16
5. La force d'expansion et la force
d'inertie

 Tous les moteurs transforment un mouvement de va-et-


vient d’un(ou des) pistons au sein d’un ou des cylindres en
un mouvement de rotation.

 Dans un moteur à combustion interne :

Carburant Air Mélange Admission Compression

Combustion

Allumage

18
5. La force d'expansion et la force
d'inertie

 Durant son mouvement alterné, le piston suit une course


allant du PMH (Point Mort Haut) vers le PMB (Point Mort
Bas)

Force
d’inertie PMH

Course

PMB

Force
d’inertie

19
5. La force d'expansion et la force
d'inertie
Les caractéristiques des moteurs :

Les moteurs thermiques se caractérisent principalement par :

 L’alésage.
 La course.
 Le nombre et disposition des cylindres.
 La cylindrée.
 Le rapport volumétrique
 La puissance fiscales.
 …

20
5. La force d'expansion et la force
d'inertie
Les caractéristiques des moteurs :

 La cylindrée :
C’est le volume total des cylindres d’un
moteur exprimé en centimètres cube ou
en litre.

A : Alésage.
C : Course.

Cylindrée unitaire :

𝐴 𝐴²
𝜋 ²C ou 𝜋 C
2 4

Cylindrée Totale :

𝐴 𝐴²
𝑛𝜋 ²C ou 𝑛𝜋 C
2 4

21
5. La force d'expansion et la force
d'inertie
Les caractéristiques des moteurs :

 Le rapport volumétrique:
C’est le rapport existant entre le volume total du cylindre lorsque le
piston est au PMB (V+v) et le volume restant lorsque le piston est
au PMH (v). (v correspond au volume de la chambre de
combustion)

Le rapport volumétrique se représente par


La lettre « rho » ρ
𝑉+𝑣
𝜌=
𝑣

ρ : Rapport volumétrique.
V : Cylindrée unitaire.
v : Volume de la chambre de combustion.

22
5. La force d'expansion et la force
d'inertie
Les caractéristiques des moteurs :

 Le couple moteur:
La pression qui agit sur la tête du piston lui communique une force
d’intensité F = 𝑃𝑆

L’intensité de la composante efficace de F sur la bielle


𝐹
𝐹1 =
𝑐𝑜𝑠𝛼

Le moment du couple moteur sera :

Ԧ = 𝐹1. 𝑟 = 𝐶
M (𝐹1)
(𝑜)

Le travail du couple moteur :

𝑊 = 𝐹1. 𝑙

l : déplacement de la force pour un tour l=2∏r


23
5. La force d'expansion et la force
d'inertie
Les caractéristiques des moteurs :

𝑊 = 2𝜋𝑛𝐶
n: nombre de tours
La puissance effective :
𝑇𝑟𝑎𝑣𝑎𝑖𝑙 𝑊(𝑗𝑜𝑢𝑙𝑒𝑠)
= = 𝑃(𝑤𝑎𝑡𝑡𝑠)
𝑇𝑒𝑚𝑝𝑠 𝑡(𝑠𝑒𝑐𝑜𝑛𝑑𝑒𝑠)

Soit n tours par minute:


𝑊 2𝜋𝑛 2𝜋𝑛
𝑃= =𝐶 et 𝜔 =
𝑡 60 60

𝑃 = 𝐶. 𝜔

Exemple : Couple moteur 20daN.m et vitesse de


rotation 3000tr/min

Remarque :
On peut encore trouver l’ancienne unité de puissances des
moteurs qui était le cheval vapeur (ch) 1(ch)=736W

24
5. La force d'expansion et la force
d'inertie
Les caractéristiques des moteurs :

Calculer la puissance chevale.

La puissance effective :
𝑇𝑟𝑎𝑣𝑎𝑖𝑙 𝑊(𝑗𝑜𝑢𝑙𝑒𝑠)
= = 𝑃(𝑤𝑎𝑡𝑡𝑠)
𝑇𝑒𝑚𝑝𝑠 𝑡(𝑠𝑒𝑐𝑜𝑛𝑑𝑒𝑠)

𝑊 𝑚.𝑔.ℎ 91×9,81×50
Alors : 𝑃 𝑐ℎ𝑒𝑣𝑎𝑙 = = =
𝑡 𝑡 60

Enfin : 𝑃 𝑐ℎ𝑒𝑣𝑎𝑙 = 743,92 𝑊

25
6. Les moteurs cycliques

 Dans les moteurs cycliques, le mélange Air+ Carburant est


injecté dans le cylindre, puis brulé à l’aide d’une étincelle
électrique. La force de combustion entraine le piston dans
un mouvement de va-et-vient, transformé par la suite en
un mouvement de rotation.
Admission

Echappement Compression

Explosion

26
6. Les moteurs cycliques
6.3 Les quatre temps dans un moteur :

 Admission :

Soupape Bougie d’allumage


d’admission
Soupape d’échappement

Chambre de combustion

Piston
Vilebrequin

30
6. Les moteurs cycliques
6.3 Les quatre temps dans un moteur :

 Compression :

Bougie d’allumage
Soupape d’admission

Soupape d’échappement

Chambre de combustion

Piston

31
6. Les moteurs cycliques
6.3 Les quatre temps dans un moteur :

 Explosion :

Bougie d’allumage
Soupape d’admission
Soupape d’échappement

Chambre de combustion

Piston

32
6. Les moteurs cycliques
6.3 Les quatre temps dans un moteur :

 Echappement :

Bougie d’allumage
Soupape d’admission

Soupape d’échappement

Chambre de combustion

Piston

33
6. Les moteurs cycliques
6.4 Cycle de Beau de Rochas / Otto :

 Alphonse de Beau de Rochas, Ingénieur français (1815-1908)


Alors que Lenoir avait construit le premier moteur à explosion à
gaz (1859), il établit le cycle thermodynamique idéal des
moteurs à explosion à quatre temps (1862), à allumage
extérieur. Ses idées furent appliquées et développées par Otto
(1876).

Alphonse de Beau de Rochas Otto


34
6. Les moteurs cycliques
6.4 Cycle de Beau de Rochas / Otto :
1er temps
Admission des gaz

Le cycle théorique

35
6. Les moteurs cycliques
6.4 Cycle de Beau de Rochas / Otto :
1er temps
Admission des gaz

Le cycle théorique

36
6. Les moteurs cycliques
6.4 Cycle de Beau de Rochas / Otto :
1er temps
Admission des gaz

Le cycle théorique

37
6. Les moteurs cycliques
6.4 Cycle de Beau de Rochas / Otto :
1er temps
Admission des gaz

Le cycle théorique

38
6. Les moteurs cycliques
6.4 Cycle de Beau de Rochas / Otto :
1er temps
Fin de l’admission
des gaz

Le cycle théorique

39
6. Les moteurs cycliques
6.4 Cycle de Beau de Rochas / Otto :
2ème temps
Début de la
compression

Le cycle théorique

40
6. Les moteurs cycliques
6.4 Cycle de Beau de Rochas / Otto :
2ème temps
Compression des gaz

Le cycle théorique

41
6. Les moteurs cycliques
6.4 Cycle de Beau de Rochas / Otto :
2ème temps
Explosion des gaz

Le cycle théorique

42
6. Les moteurs cycliques
6.4 Cycle de Beau de Rochas / Otto :
3ème temps
Détente

Le cycle théorique

43
6. Les moteurs cycliques
6.4 Cycle de Beau de Rochas / Otto :
3ème temps
Fin de détente

Le cycle théorique

44
6. Les moteurs cycliques
6.4 Cycle de Beau de Rochas / Otto :
4ème temps
Échappement

Le cycle théorique

45
6. Les moteurs cycliques
6.4 Cycle de Beau de Rochas / Otto :
4ème temps
Échappement

Le cycle théorique

46
6. Les moteurs cycliques
6.4 Cycle de Beau de Rochas / Otto :
4ème temps
Échappement

Le cycle théorique

47
6. Les moteurs cycliques
6.4 Cycle de Beau de Rochas / Otto :
1er temps
Admission

Le cycle pratique

48
6. Les moteurs cycliques
6.4 Cycle de Beau de Rochas / Otto :
1er temps
Admission des gaz

Le cycle pratique

49
6. Les moteurs cycliques
6.4 Cycle de Beau de Rochas / Otto :
1er temps
Admission des gaz

Le cycle pratique

50
6. Les moteurs cycliques
6.4 Cycle de Beau de Rochas / Otto :
1er temps
Admission des gaz

Le cycle pratique

51
6. Les moteurs cycliques
6.4 Cycle de Beau de Rochas / Otto :
1er temps
Fin de l’admission
des gaz

Le cycle pratique

52
6. Les moteurs cycliques
6.4 Cycle de Beau de Rochas / Otto :
2ème temps
Début de la
compression

Le cycle pratique

53
6. Les moteurs cycliques
6.4 Cycle de Beau de Rochas / Otto :
2ème temps
Compression des gaz

Le cycle pratique

54
6. Les moteurs cycliques
6.4 Cycle de Beau de Rochas / Otto :
2ème temps
Explosion des gaz

Le cycle pratique

55
6. Les moteurs cycliques
6.4 Cycle de Beau de Rochas / Otto :
3ème temps
Détente

Le cycle pratique

56
6. Les moteurs cycliques
6.4 Cycle de Beau de Rochas / Otto :
3ème temps
Fin de détente

Le cycle pratique

57
6. Les moteurs cycliques
6.4 Cycle de Beau de Rochas / Otto :
4ème temps
Échappement

Le cycle pratique

58
6. Les moteurs cycliques
6.4 Cycle de Beau de Rochas / Otto :
4ème temps
Échappement

Le cycle pratique

59
6. Les moteurs cycliques
6.4 Cycle de Beau de Rochas / Otto :
4ème temps
Échappement

Le cycle pratique

60
6. Les moteurs cycliques
6.4 L’ordre d’allumage :

 L’ordre d'allumage d'un moteur indique l'ordre dans lequel


les pistons atteindront le temps de combustion, et par la
suite l'ordre dans lequel les cylindres seront allumés.

 L'ordre d'allumage indique également la position de


l'ensemble des pistons dans un moteur lorsqu'un cylindre
est mis à feu.

61
7. Le moteur diesel

 Le moteur diesel ressemble beaucoup au moteur à essence,


la différence réside dans la méthode d’allumage

Compression d’air Dégagement de la chaleur Auto explosion après le mélange


avec le diesel

Admission Compression Explosion Echappement

62
7. Le moteur diesel

 la température de l’air doit être très élevée, par conséquent


le taux de compression doit être important.

 La force d’expansion sera très grande, et dans ce cas le


moteur doit être plus résistant pour supporter la force
accrue.

 les moteurs diesels sont plus lourds (plus chers) donc


inapproprié pour les petites voitures.

 Les moteurs diesels font plus de bruit et de vibrations que


les moteurs essence.

 Les moteurs diesel sont plus facile à entretenir car ils ne


possèdent pas de système d’allumage.

63
Annexe

64
Questions

65

Vous aimerez peut-être aussi