Vous êtes sur la page 1sur 19

Projet de PNM 13.1.

211
2018
Norme Marocaine

ICS : 75.140 ; 93.080.20

ne
Enrobés hydrocarbonés
Couches de roulement : béton bitumineux à l'émulsion

ai
Définition
Classification

oc
Caractéristiques
Fabrication

ar
Mise en œuvre
m
e
rm
no

Norme Marocaine homologuée


Par décision du Directeur de l’Institut Marocain de Normalisation N° , publiée au
de

B.O N°

La présente norme annule et remplace la NM 13.1.211 homologuée en 2008.


et

Correspondance
oj

La présente norme est en large concordance avec la norme NF P98-139 : 2016.


Pr

Droits d'auteur
Droit de reproduction réservés sauf prescription différente aucune partie de cette publication ne peut
être reproduite ni utilisée sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé électronique ou
mécanique y compris la photocopie et les microfilms sans accord formel. Ce document est à usage
exclusif et non collectif des clients de l'IMANOR, Toute mise en réseau, reproduction et rediffusion, sous
quelque forme que ce soit, même partielle, sont strictement interdites.

Institut Marocain de Normalisation (IMANOR) © IMANOR 2017 – Tous droits réservés


Angle Avenue Kamal Zebdi et Rue Dadi Secteur 21 Hay Riad - Rabat
Tél : 05 37 57 19 48/49/51/52 - Fax : 05 37 71 17 73
Email : imanor@imanor.gov.ma
PNM 13.1.211 : 2018 2

Avant-Propos National

L’Institut Marocain de Normalisation (IMANOR) est l’Organisme National de Normalisation. Il a été créé
par la Loi N° 12-06 relative à la normalisation, à la certification et à l’accréditation sous forme d’un
Etablissement Public sous tutelle du Ministère chargé de l’Industrie et du Commerce.

ne
Les normes marocaines sont élaborées et homologuées conformément aux dispositions de la Loi
N° 12- 06 susmentionnée.

ai
La présente norme marocaine NM 13.1.211 a été élaborée et adoptée par la Commission de

oc
Normalisation des chaussées et liants hydrocarbonés (99).

ar
m
e
rm
no
de
et
oj
Pr
PNM 13.1.211 : 2018

Sommaire
Page

1 Domaine d'application ........................................................................................................................ 4


2 Références normatives ....................................................................................................................... 4
3 Termes et définitions .......................................................................................................................... 5
Symboles et abréviations ................................................................................................................... 7

ne
4
5 Epaisseurs nominales (en) .................................................................................................................. 7
6 Caractéristiques des composants ..................................................................................................... 7

ai
6.1 Granulats .............................................................................................................................................. 7
6.1.1 Catégories de granulats ....................................................................................................................... 7
6.1.2 Éléments fins......................................................................................................................................... 9

oc
6.2 Agrégats d’enrobés ............................................................................................................................ 9
6.3 Emulsion ............................................................................................................................................ 10
6.4 Additifs ............................................................................................................................................... 10

ar
7 Caractéristiques des Bétons Bitumineux à l’Emulsion ................................................................. 10
7.1 Caractéristiques de composition ..................................................................................................... 10
7.2 Teneur en liant anhydre résiduel conventionnelle minimale ........................................................ 11
7.3
7.4
7.5
m
Consistance de l’épreuve de formulation ....................................................................................... 11
Qualité d’enrobage ............................................................................................................................ 11
Evaluation du comportement évolutif dans le temps (égouttage, maniabilité, montée en
cohésion, stockabilité) ....................................................................................................................... 13
e
7.6 Performances Mécaniques ................................................................................................................ 13
8 Fabrication, transport, mise en œuvre et suivi des performances in-situ des bétons à
rm

l’émulsion de bitume .......................................................................................................................... 13


9 Performances in-situ .......................................................................................................................... 13
Annexe A (informative) Fiche Technique Produit (FTP) d’un Béton Bitumineux à l’Emulsion 0/10 ...... 14
no

A.1 Description du procédé de fabrication ............................................................................................ 14


A.2 Description du produit ...................................................................................................................... 14
A.3 Autres caractéristiques ...................................................................................................................... 14
Annexe B (informative) Exemple de recomposition d'un Béton Bitumineux à l’Emulsion Mince 0/10. 15
de

B.1 Granularité du mélange .................................................................................................................... 15


B.2 Teneur en liant et teneur en eau ...................................................................................................... 15
B.2.1 Agrégats d’enrobés ............................................................................................................................ 15
B.2.2 Emulsion .............................................................................................................................................. 15
B.2.3 Teneur en liant anhydre résiduel théorique ..................................................................................... 15
et

B.2.4 Teneur en eau totale théorique ......................................................................................................... 16


B.2.5 Module de richesse............................................................................................................................. 16
Annexe C (informative) Procédure de mûrissement des enrobés ............................................................ 17
oj

C.1 Essai Duriez aménagé sur mélange hydrocarboné à froid à l’émulsion de bitume (NF P 98 251-
4) ........................................................................................................................................................... 17
Pr

C.2 Module de rigidité ............................................................................................................................. 17


C.3 Essai d’orniérage ............................................................................................................................. 17
Annexe D (informative) Résistance à la Déformation Permanente des BBE type 2 ................................ 17
Annexe E (informative) Module de Rigidité des BBE type 2 Epais ........................................................... 18

3
PNM 13.1.211 : 2018

1 Domaine d'application
Le présent document définit les bétons bitumineux à l’émulsion de bitume, fixe leurs caractéristiques, spécifie les
essais aptes à vérifier ces dernières, puis précise les conditions de fabrication, les opérations de transport et de mise
en œuvre non définies dans la norme NF P 98-150-2.

Il s’applique aux bétons bitumineux à l’émulsion destinés aux couches de roulement et de liaison.

ne
2 Références normatives

ai
Les documents de référence suivants sont indispensables pour l'application du présent document. Pour les
références datées, seule l'édition citée s'applique. Pour les références non datées, la dernière édition du document

oc
de référence s'applique (y compris les éventuels amendements).

FD T 65-000 : Liants hydrocarbonés – Classification

ar
NF P 18-559 : Granulats - Mesure de la masse volumique des sables et gravillons dans l'huile de paraffine

NF P 18-545 : Granulats - Éléments de définition, conformité et codification.

NF P 98-149 : Enrobés hydrocarbonés – Terminologie m


NF P 98-150-2 : Enrobés hydrocarbonés à froid - Exécution des assises de chaussées, couches de liaison et couches
e
de roulement - partie 2 : Enrobés hydrocarbonés à froid. Constituants, formulation, fabrication, transport, mise en
œuvre et contrôle sur chantier
rm

NF P 98-251-4 : Essais relatifs aux chaussées - Essais statiques sur mélanges hydrocarbonés - Partie 4 : Essai
DURIEZ aménagé sur mélanges hydrocarbonés à froid à l'émulsion de bitume
no

NF P 98-252 : Essais relatifs aux chaussées - Détermination du comportement au compactage des mélanges
hydrocarbonés — Essai de compactage à la presse à cisaillement giratoire (PCG)

NF P 98-257-1 : Essais relatifs aux chaussées - Homogénéité des mélanges - Partie 1 : Méthode d’essai de
détermination de la qualité d’enrobage manuel de matériaux hydrocarbonés à froid
de

NF T65-012 : Liants hydrocarbonés - Émulsions anioniques de bitume – Spécifications

NF EN 933-1 : Essais pour déterminer les caractéristiques géométriques des granulats - Partie 1 : Partie 1 :
détermination de la granularité - Analyse granulométrique par tamisage (indice de classement : P 18-622-1
et

NF EN 933-3 : Essais pour déterminer les caractéristiques géométriques des granulats - Partie 3 : Détermination de
la forme des granulats – Coefficient d’aplatissement (P 18-622-3)
oj

NF EN 933-5 : Essais pour déterminer les caractéristiques géométriques des granulats - Partie 5 : Détermination du
pourcentage de surfaces cassées des granulats (indice de classement : P 18-622-5)
Pr

NF EN 933-6 : Essais pour déterminer les caractéristiques géométriques des granulats - Partie 6 : Évaluation des
caractéristiques de surface – Coefficient d’écoulement des granulats (indice de classement : P 18-622-6)

NF EN 933-8 : Essais pour déterminer les caractéristiques géométriques des granulats - Partie 8 : Évaluation des
fines — Équivalent de sable (indice de classement : P 18-622-8)

NF EN 933-9 : Essais pour déterminer les caractéristiques géométriques des granulats - Partie 9 : Qualification des
fines — Essai au bleu de méthylène (indice de classement : P 18-622-9)

NF EN 1097-1 : Essais pour déterminer les caractéristiques mécaniques et physiques des granulats - Partie 1 :
Détermination de la résistance à l’usure (Micro-Deval) (indice de classement : P 18-650-1)

4
PNM 13.1.211 : 2018

NF EN 1097-2: Essais pour déterminer les caractéristiques mécaniques et physiques des granulats - Partie 2 :
méthodes pour la détermination de la résistance à la fragmentation (indice de classement : P 18-650-2)

NF EN 1097-5: Essais pour déterminer les caractéristiques mécaniques et physiques des granulats - Partie 5 :
Détermination de la teneur en eau par séchage en étuve ventilée (indice de classement : P 18-650-5)

NF EN 1097-6 : Essais pour déterminer les caractéristiques mécaniques et physiques des granulats - Partie 6 :
Détermination de la masse volumique réelle et du coefficient d’absorption d’eau (indice de classement :
P 18-650-6)

ne
NF EN 1097-7 : Essais pour déterminer les caractéristiques mécaniques et physiques des granulats - Partie 7 :
Détermination de la masse volumique absolue du filler – méthode au pycnomètre (indice de classement :
P 18-650-7)

ai
NF EN 12597 : Bitumes et liants bitumineux – Terminologie (indice de classement : T 65-019)

oc
NF EN 12697-1 : Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 1 : teneur
en liant soluble (indice de classement : P 98-818-1)

NF EN 12697-3 : Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 3 :

ar
récupération des bitumes : évaporateur rotatif (indice de classement : P 98-818-3)

NF EN 12697-26 : Mélanges bitumineux - Méthodes d'essai pour mélange hydrocarboné à chaud - Partie 26 : module
de rigidité (indice de classement : P 98-818-26)
m
NF EN 13043 : Granulats pour mélanges hydrocarbonés et pour enduits superficiels utilisés dans la construction des
chaussées, aérodromes et d’autres zones de circulation (indice de classement : P 18-602)
e
NF EN 13074-1 : Bitumes et liants bitumineux - Récupération du liant d'une émulsion de bitume ou d'un bitume
rm

fluidifié ou fluxé - Partie 1 : récupération par évaporation (indice de classement : T 66-050-1)

NF EN 13074-2 : Bitumes et liants bitumineux - Récupération du liant d'une émulsion de bitume ou d'un bitume
fluidifié ou fluxé - Partie 2 : stabilisation après récupération par évaporation (indice de classement : T 66-050-2)
no

NF EN 13108-8 : Mélanges bitumineux - spécifications de matériaux – Partie 8 : agrégats d’enrobés (indice de


classement : P 98-619-8).

NF EN 13808 : Bitumes et liants bitumineux - Cadre de spécifications pour les émulsions cationiques de liants
de

bitumineux (indice de classement : T 65-011)

NF EN 15326 : Bitumes et liants bitumineux - Mesure de la masse volumique et de la densité - Méthode du


pycnomètre à bouchon capillaire (indice de classement : T66-007)
et

3 Termes et définitions
Pour les besoins du présent document, les termes et définitions donnés dans la norme NF P 98-149 ainsi que les
oj

termes et définitions suivants s'appliquent.


Pr

3.1
Béton bitumineux à l’émulsion (BBE)

Les BBE sont des mélanges bitumineux à l'émulsion de bitume destinés aux couches de roulement et de liaison.On
distingue deux types :

 Type 1 : Les Bétons Bitumineux à l’Emulsion de type 1 sont destinés à des opérations d’entretien et de restauration de
caractéristiques de surface sur des chaussées à faible trafic (≤ T3).

 Type 2 : les Bétons Bitumineux à l’Emulsion de type 2 se distinguent de ceux de type 1 par des caractéristiques mécaniques
leur permettant d’apporter un gain structurel pour les fortes épaisseurs de mise en œuvre.

5
PNM 13.1.211 : 2018

3.2
Eau d’apport
Quantité d’eau éventuellement ajoutée au mélange des granulats humides et de l’émulsion de bitume.

3.3
Liant anhydre résiduel théorique
Le liant anhydre résiduel théorique est constitué du liant, apporté par l’émulsion (bitume + fluxant éventuel) et par
les éventuels agrégats d’enrobés utilisés. La teneur est définie à partir de la composition théorique de l’enrobé.

ne
Pour se rapprocher de la teneur en liant anhydre résiduel réelle et de sa consistance, la température de séchage à
retenir est de (50 ± 5) °C avant réalisation de l’essai selon la norme NF EN 12697-1.

3.4

ai
Liant anhydre résiduel conventionnel

Liant bitumineux dont la teneur est déterminée après les opérations successives de séchage à (110 ± 5) °C, jusqu’à

oc
masse constante et réalisation de l’essai selon la norme NF EN 12697-1. Les caractéristiques sont déterminées
après extraction selon la norme NF EN 12697-3.

NOTE Dans le cas d’une émulsion sans fluxant, la teneur en liant anhydre résiduel conventionnel est égale à la teneur en

ar
liant anhydre résiduel théorique.

3.5
Liant récupéré de l’émulsion
m
Liant bitumineux issu de l’évaporation de la fraction «eau» de l’émulsion selon la norme NF EN 13074-1.

NOTE Cette opération peut également éliminer les fractions les plus volatiles de l’éventuel fluxant utilisé lors de la mise en
e
émulsion du bitume.
rm

3.6
Liant stabilisé de l’émulsion
Liant hydrocarboné issu des opérations successives de récupération (selon la norme NF EN 13074-1) et de
stabilisation (selon la norme NF EN 13074-2) de l’émulsion.
no

NOTE Ces opérations peuvent s’avérer insuffisantes pour éliminer la totalité de l’éventuel fluxant utilisé lors de la mise en
émulsion du bitume.

3.7
de

Teneur en eau d’apport


Rapport de la masse d’eau d’apport sur la masse de granulats secs, exprimé en pour-cent extérieur.

3.8
et

Teneur en eau de mouillage théorique


Rapport de la masse d’eau apportée par le granulat et par l'eau d'apport sur la masse de granulats secs, exprimé en
pour-cent extérieur.
oj

3.9
Teneur en eau totale conventionnelle (wt)
Pr

Rapport de la masse d'eau apportée par les granulats, par l'émulsion et par l'eau d'apport, à la masse de granulats
secs et de liant anhydre résiduel conventionnelle, exprimé en pour-cent extérieur.

La teneur en eau totale est déterminée par séchage jusqu’à masse constante. La température de (110  5) °C
prescrite dans la norme NF EN 12697-1 doit être abaissée à (50 ± 5) °C pour minimiser l’élimination par évaporation
de l’éventuel fluxant utilisé susceptible de fausser le résultat.

3.10
Teneur en liant anhydre résiduel théorique (tlt)
Rapport de la masse de liant anhydre résiduel théorique sur la masse totale (masse de granulats secs plus masse
liant anhydre résiduel conventionnel), exprimé en pour-cent intérieur.

6
PNM 13.1.211 : 2018

3.11
Teneur en liant anhydre résiduel conventionnelle (tlc)
Rapport de la masse de liant anhydre résiduel conventionnel sur la masse totale (masse de granulats secs plus
masse liant anhydre résiduel conventionnel), exprimé en pour-cent intérieur.

4 Symboles et abréviations

 BBE type 1: Béton Bitumineux à l’Emulsion de type 1

ne
 BBE type 2: Béton Bitumineux à l’Emulsion de type 2
 Ang : Angularité des sables
 MB : évaluation des fines – valeur au bleu de méthylène mesurée sur la fraction 0/2 mm du sable exprimée
en g/kg

ai
 MBF : Évaluation des fines - valeur au bleu de méthylène mesurée sur la fraction 0/0,125 mm, exprimée en g/kg
 ρa : Masse volumique absolue des granulats, exprimée en Méga-grammes par mètre-cube (Mg/m3)

oc
r : résistance à la compression simple du Béton Bitumineux à l’Emulsion après 7 jours d’immersion à (18 ± 1) °C,
exprimée en Méga-Pascals (MPa)
 R : résistance à la compression simple du Béton Bitumineux à l’Emulsion après 7 jours de conservation dans
l’air à (18 ± 1) °C et (50 ± 10)% d’hygrométrie, exprimée en Méga-Pascals (MPa)

ar
 MVRe : masse volumique réelle de l’enrobé suivant la norme NF EN 12697-5 méthode A à l’eau

5 Epaisseurs nominales (en)


m
Tableau 1 — Epaisseurs nominales en cm
e
Epaisseurs (cm) Très Mince (TM) Mince (M) Epais (E)
rm

BBE Type 1 2≤-<3 3≤-<5

BBE Type 2 2≤-<3 3≤-<5 5≤-<8


no
de

6 Caractéristiques des composants

6.1 Granulats
et

Le squelette minéral est obtenu par recomposition de sables, de gravillons, de graves et éventuellement de fines
conformes à la norme NF EN 13043.
oj

6.1.1 Catégories de granulats


Pr

Les granulats sont choisis par référence à la norme NF EN 13043 et NF P 18-545 article 8. Les caractéristiques
minimales des granulats à utiliser pour les Bétons Bitumineux à l’Emulsion sont données dans les Tableaux 2, 3, 4
et 5.

7
PNM 13.1.211 : 2018

Tableau 2 — Caractéristiques intrinsèques minimales des gravillons utilisés dans la confection des BBE

Code NF P 18-545 Catégorie NF EN 13043


LA25
Cnca b MDE20
PSV50

ne
a Pour les applications qui le justifient, par exemple lorsque le contexte local
et l’optimisation de la gestion des ressources locales l’exigent, on peut avoir
recours à une compensation maximale de cinq points entre les caractéristiques
LA et MDE. En ce cas, les caractéristiques mécaniques minimales des gravillons
correspondent au code C de l’article 8 de la norme NF P 18-545 :

ai
 LA ≤ 30
 MDE ≤ 25

oc
 LA+MDE ≤ 45
 PSV ≥ 50

b Les essais de conformité au marquage CE sont réalisés sur la fraction

ar
10/14. Pour l’usage présent, les essais sont effectués sur la fraction 6,3/10. La
fraction sur laquelle est réalisé l’essai doit systématiquement être mentionnée
sur la FTP.

Code NF P 18-545 Catégorie NF EN 13043


m
Tableau 3 — Caractéristiques de fabrications minimales des gravillons utilisés dans la confection des BBE
e
Granularité Teneur en fines f Aplatissement FI
rm

(NF EN 933-1) (NF EN 933-1) (NF EN 933-3)

III
Gc85/20a b G25/15 ou Tolérances à d et D
f1c FI25d
G20/15 e = 10
no

a Sur les gravillons de classe granulaire serrée où D/d ≤ 2 la limite inférieure à D de la catégorie Gc85/20 est abaissée à 80%.
b Gc85/15 si emploi en formule discontinue
c f2 si MBF ≤ 10 g/kg
de

d FI30 si D ≤ 6,3 mm

Tableau 4 — Caractéristiques de fabrication minimales des sables et graves utilisés dans la confection des
et

BBE

Code NF P 18-545 Catégorie NF EN 13043


oj

Granularité Propreté
Pr

(NF EN 933-1) (NF EN 933-8 et NF EN 933-9)

a MB SE(10)
GF85 si D ≤ 4 mm
GA85 si D > 4mm, GTC10 MB2 SE(10)55

Tableau 5 — Caractéristiques minimales d’angularité pour les gravillons, sables ou graves d’extraction
alluvionnaire ou marine

Catégorie NF EN 13043
Code NF P 18-545
Gravillons Sables ou graves
Ang3 C50/10 ECS30

8
PNM 13.1.211 : 2018

6.1.2 Éléments fins

6.1.2.1 Filler d’apport

Le filler d’apport éventuel est conforme à l’article 8.8 de la norme NF P 18-545.

ne
6.1.2.2 Fines du sable

Les fines du sable ou à défaut les fines du mélange doivent être conformes au Tableau 6.

ai
Tableau 6 — Essais sur les fines du sable ou, à défaut, du mélange
Catégorie

oc
Essai
EN 13043
Essai au bleu de méthylène (NF EN 933-9) MBF10

ar
6.2 Agrégats d’enrobés

m
Le pourcentage d’agrégats admis va de 0 à 100%. Le diamètre apparent UAE des agrégats d’enrobés est limité à
12,5 mm

La fiche technique d’agrégats d’enrobés correspondant au stock d’agrégats d’enrobés du mélange doit déclarer, par
e
référence à la norme NF EN 13108-8 :
rm

 la teneur en bitume de l’agrégat d’enrobé ;

 les granulométries avant et après désenrobage ;


no

 la pénétrabilité à 25°C et/ou la température de ramollissement bille et anneau du liant extrait des agrégats
d’enrobés.

 les matériaux étrangers : teneur en matériaux du groupe 1 inférieure à 1% en masse et teneur en matériaux
de

du groupe 2 inférieure à 0,1% en masse.

Les matériaux étrangers sont des matériaux autres que les granulats naturels, qui ne viennent pas d’enrobés et qui
se divisent en deux groupes :
et

a) Les matériaux du Groupe 1 tels que:

 produits en béton de ciment;


oj

 briques;
Pr

 matériaux de sous-couche (non compris les granulats naturels);

 mortier de ciment;

 métaux

b) et les matériaux du Groupe 2 tels que :

 matériaux synthétiques;

 bois;

 plastiques.

9
PNM 13.1.211 : 2018

6.3 Emulsion

L’émulsion utilisée est une émulsion de bitume cationique ou anionique.

Pour les BBE de type 1, le liant de base est préférentiellement un bitume routier usuel de grade 70/100, 160/220. Il
est fréquent que le liant soit fluxé ; le fluxant éventuel est une huile d’origine minérale ou végétale.

Pour les BBE de type 2, le liant de base est préférentiellement un bitume routier usuel de grade 160/220, 70/100,
50/70, ou un bitume modifié. Le liant de base peut éventuellement être légèrement fluxé par une huile d’origine

ne
minérale ou végétale.

Les principales caractéristiques de l’émulsion (teneur en eau, viscosité, homogénéité, pH, indice de rupture) et du
liant récupéré et stabilisé (pénétrabilité, TBA) doivent être déclarées dans une fiche technique.

ai
Le liant utilisé doit permettre d’obtenir les performances spécifiées aux articles 7.4, 7.5 et 7.6.

oc
6.4 Additifs

Leur nature et leur pourcentage d’incorporation dans le BBE doivent être déclarés.

ar
7 Caractéristiques des Bétons Bitumineux à l’Emulsion

7.1 Caractéristiques de composition m


La granulométrie incluant les passants à 2 mm et 0,063 mm doit être déclarée dans une fiche technique.
e
Tableau 7 — Exemple d’éléments usuels des courbes granulométriques de
rm

Béton Bitumineux à l’Emulsion type 1

Epaisseur TM M
no

Granularité 0/6 0/10 0/10

Pourcentage de 2 mm 30-40 20-35 20-40


passants au tamis
0,063 mm 4-10 4-9 4-9
de

(%)

Tableau 8 — Exemple d’éléments usuels des courbes granulométriques de


Béton Bitumineux à l’Emulsion type 2
et

Epaisseur TM M E
oj

Granularité 0/6 0/10 0/10 0/10 0/14

Pourcentage de 2 mm 30-40 20-35 25-40 25-40 20-35


Pr

passants au
tamis (%) 0,063 mm 5-10 4-9 4-9 5-10 4-8

Pour les BBE de type 1 et type 2 les courbes granulométriques peuvent être continues ou discontinues.

NOTE Les valeurs des passants aux tamis des tableaux 7 et 8 sont données pour un mélange sans agrégats d’enrobés.
Dans le cas d’un ménage, contentant des agrégats d’enrobés, ces valeurs sont celles obtenues après dissolutions.

10
PNM 13.1.211 : 2018

7.2 Teneur en liant anhydre résiduel conventionnelle minimale

La teneur en liant anhydre résiduel conventionnelle est déclarée dans une fiche technique. Sa valeur en % intérieur
(article 3.6) est supérieure ou égale aux valeurs du tableau 8.

Tableau 9 — Teneur en liant conventionnelle minimale


BBE Type 1 Type 2

ne
0/6 5,1 x α 5,3 x α
0/10 4,8 x α 5,0 x α
0/14 - 4,8 x α

ai
Avec

oc
2,65
α
ρ

ar
où est la masse volumique moyenne pondérée du mélange granulaire théorique, en mégagrammes par mètre
cube (Mg/m3), déterminée selon la norme NF EN 1097-6.

m
La détermination de la masse volumique appropriée conformément à l’EN 1097-6 doit être déclarée dans le rapport
d’épreuve de formulation.
e
NOTE dans le cas des granulats courants ayant une absorption d’eau inférieure à 1,5 %, la méthode de détermination de la
masse volumique pré-séchée définie par l’annexe A de l’EN 1097-6:2013 est applicable aux granulats passant au tamis de 63
rm

mm et retenus au tamis de 0,063 mm. L’annexe G de l’EN 1097-6:2013 est applicable aux granulats passants au tamis de 31,5
mm incluant la fraction 0/0,063 mm.

Dans le cas des bétons bitumineux à l’émulsion avec agrégats d’enrobés, les teneurs en liant ci-dessus ne
s’appliquent pas. Il n’y a pas de remobilisation du liant des agrégats d’enrobés avec le bitume de l’émulsion.
no

Dans tous les cas, la teneur en liant anhydre résiduel théorique retenue doit permettre au béton bitumineux à
l’émulsion d'atteindre en laboratoire les performances demandées aux articles 7.4, 7.5 et 7.6.
de

7.3 Consistance de l’épreuve de formulation

L’épreuve de formulation doit être réalisée sur des échantillons de laboratoire préparés selon le processus de
fabrication documenté par le producteur du BBE.
et

L’épreuve de formulation comprend:


oj

 Qualité d’enrobage (NF P 98-257)

 L’essai de compactage à la presse à cisaillement giratoire (NF P 98-252)


Pr

 L’essai Duriez (NF P 98-251-4)

 L’essai de résistance à la Déformation Permanente (NF EN 12697-22)

 L’essai de Module de Rigidité (NF EN 12697-26 Annexe A, C, D, E ou G).

7.4 Qualité d’enrobage

En couche de roulement, la qualité d’enrobage minimal est de Classe E 2 selon la norme NF P 98-257-1, soit au
moins 90% de la surface minérale couverte.

11
PNM 13.1.211 : 2018

7.5 Evaluation du comportement évolutif dans le temps (égouttage, maniabilité, montée en


cohésion, stockabilité)

Cette évaluation, réalisée par exemple au travers de la détermination de la montée en cohésion (méthode du
maniabilimètre de la norme NF P 98-258-1), doit être documentée.

7.6 Performances Mécaniques

La formule retenue doit présenter, lors de l’épreuve en laboratoire, les performances figurant dans le Tableau 9 à

ne
déclarer dans la fiche technique.
Tableau 10 — Performances mécaniques pour les bétons à l’émulsion de bitume

Type 1 Type 2

ai
Très Mince Mince Très mince Mince Epais

oc
Essai DURIEZ aménagé (NF P 98-251-4, modalités de compactage n° 1 et 2)

Pourcentage de vide
VADa 6 à 14 VADa 6 à 14 6 à 12
(modalité 1)

ar
Pourcentage de vides
≤ 22 ≤ 22 ≤ 22 ≤ 22 ≤ 22
(modalité 2)
Résistance à la
compression sans
immersion selon
Modalité 1 (R en MPa)
VADa ≥ 1,5 MPa m ≥ 2,0 MPa ≥ 2,5 MPa ≥ 3,0 MPa
e
Rapport r18/R18 ≥ 0,70 ≥ 0,70 ≥ 0,70 ≥ 0,70 ≥ 0,70
Rapport r35/R35b ≥ 0,80 ≥ 0,80 ≥ 0,80 ≥ 0,80 ≥ 0,80
rm

Essai de compactage à la presse à cisaillement giratoire (NF P 98-252)

Pourcentage de vides à :
no

V25 ≤ 26 - ≤ 26 - -

V40 - ≤ 20 - ≤ 20 -
de

V60 - - - - ≤ 15

Résistance à la Déformation Permanente: Cf. Annexe C

- - - VADc VADc
et

Module de Rigidité : Cf. Annexe D


oj

- - - - VADc
a Valeur à déclarer. Si requis pour l’usage, ces valeurs doivent être déclarées par le producteur.
Pr

b Voir annexe E : conditions de mûrissement poussées pour l’essai Duriez. Le mûrissement est fait à 35°C, en dérogation à la norme NF
P 98-251-4.
c Valeur à préciser, ainsi que la méthode de mûrissement et d’essais. (Voir annexes C, D, E). Cette classe signifie que le fabricant est
invité, mais n’est pas obligé, à fournir des renseignements avec le produit.

12
PNM 13.1.211 : 2018

8 Fabrication, transport, mise en œuvre et suivi des performances in-situ des bétons à
l’émulsion de bitume
Les conditions de fabrication, de transport, de mise en œuvre (travaux préparatoires, conditions d’application, etc.)
des bétons à l’émulsion de bitume doivent être conformes à la norme NF P 98-150-2.

9 Performances in-situ

ne
Les spécifications sont celles indiquées par la norme NF P 98-150-2.

ai
oc
ar
m
e
rm
no
de
et
oj
Pr

13
PNM 13.1.211 : 2018

Annexe A
(informative)

Fiche Technique Produit (FTP) d’un Béton Bitumineux à l’Emulsion 0/10

A.1 Description du procédé de fabrication

ne
L’entreprise précisera notamment la présence ou non d’étapes de séchage ou de chauffage ainsi que les autres
particularités éventuelles du procédé de fabrication.

ai
A.2 Description du produit

oc
 Désignation du type (Type 1 ou 2), de l’épaisseur nominale et de la granulométrie (d/D). Exemple : BBE Type
1 M 0/10

ar
 Composition :

 Désignation de l’émulsion utilisée selon NF EN 13808. Exemple : C65 B4

NOTE m
Dans le cas d’une émulsion anionique, indiquer la teneur en liant ainsi que les caractéristiques de rupture.

 Désignation du grade du bitume de l’émulsion selon la norme ad-hoc. Exemple : Bitume routier usuel de
e
classe 70/100
rm

 Caractéristiques du liant résiduel de l’émulsion (stabilisé après récupération) selon la norme NF EN 13808

 Courbe granulométrique respectée par le produit en indiquant notamment les pourcentages de passants à
0,063 mm, 2 mm, 4 mm et 6 mm.
no

 Teneur en liant anhydre résiduel conventionnelle.

A.3 Autres caractéristiques


de

Le cas échéant, les caractéristiques suivantes sont à déclarer sur la FTP

 Teneur en agrégats d’enrobé (en % intérieur)


et

NOTE En ce cas on peut adjoindre la fiche technique des agrégats d’enrobé à la FTP du BBE

 Teneur en fluxant (en % intérieur) du BBE


oj

 Nature du fluxant
Pr

 Evaluation du comportement évolutif dans le temps (égouttage, maniabilité, montée en cohésion, stockabilité) :
par exemple utilisation de la norme NF P 98-258 + nom XXX, mode opératoire interne, évaluation reposant sur
l’expérience, etc.

14
PNM 13.1.211 : 2018

Annexe B
(informative)

Exemple de recomposition d'un Béton Bitumineux à l’Emulsion Mince 0/10

B.1 Granularité du mélange

ne
Coupure Agrégats 0/2 2/6 6/10
Proportion % 25 20 20 36

ai
Après dissolution => 24,1 20.2 20,2 35.4
Avant Après Courbe avant Courbe après

oc
Tamis (mm)
dissolution dissolution dissolution dissolution
12,5 97 99 100 100 100 99 100
10 87 92 100 100 85 92 93

ar
6,3 57 74 100 85 15 57 61
4 32 61 100 50 3 39 46
2
1
0,5
22
11
4
45
32
24
85
50
36
8
1
1
m 1
1
1
24
13
9
30
18
14
e
0,063 0,2 12,3 14,0 0,5 0,5 3,1 6,1
rm

Masse 2,416 2,629


volumique
2.720 2,709 2,702
absolue
no

2,596 2,681
ρa (Mg/m3)
Teneur en eau
4,7 3.0 0,5 0,5
Wnat % 2,1
de

B.2 Teneur en liant et teneur en eau

B.2.1 Agrégats d’enrobés


et

Teneur en liant (% int) 4,9


ρa (Mg/m3) 2,416
oj

B.2.2 Emulsion
Pr

Teneur en émulsion % ext 6,4


Teneur en eau de l’émulsion %
40,0
ext
Liant apporté par l’émulsion %
3,85
ext

B.2.3 Teneur en liant anhydre résiduel théorique

Apporté par l’émulsion en % int 3.7


Apporté par les agrégats en % int (voir 7.2) 1,18
tlth en % int 4,88

15
PNM 13.1.211 : 2018

B.2.4 Teneur en eau totale théorique

Eau d'ajout en % ext 1,0


Eau de mouillage en % ext 3,1
wtth en % ext 5,4

ne
B.2.5 Module de richesse
Courbe avant Courbe après

ai
dissolution dissolution
MV du bitume en g/cm3 1,03

oc
Surface spécifique m2 :kg 6,303 10,812
Module de richesse 2,6 3,2
MVR enrobé (Mg/m3) 2,486

ar
m
e
rm
no
de
et
oj
Pr

16
PNM 13.1.211 : 2018

Annexe C
(informative)

Procédure de mûrissement des enrobés

Le mûrissement des enrobés à l’émulsion fait l’objet d’un projet de norme en cours de rédaction

ne
(PR EN 12697-54).

Le tableau suivant adopte la nomenclature des différents protocoles retenus au moment de la rédaction de la
présente norme.

ai
Tableau C.1 — Procédure de mûrissement des enrobés

oc
Nom du protocole
Température T °C Hygrométrie H % Jours (D)
(T°, H% ou W, Durée)

ar
T18H50D7 18 ± 1 40 à 60 7

Dans l’eau
T18WD7

T35H20D14

T35H20D21
18 ± 1

35 ± 1

35 ± 1
m 10 à 30

10 à 30
7

14

21
e
rm

Le protocole de mûrissement des éprouvettes devra être indiqué pour toutes les performances annoncées

C.1 Essai Duriez aménagé sur mélange hydrocarboné à froid à l’émulsion de bitume (NF
P 98 251-4)
no

Afin d’atteindre les performances figurant dans le tableau 9, les éprouvettes pourront subir une étape de
mûrissement accéléré avant le conditionnement à 18°C à l’air ou dans l’eau préalable aux écrasements. Le
protocole de mûrissement sera alors le suivant :
de

 Conservation sans immersion : T35H20D14 + T18H50D7

 Conservation avec immersion : T35H20D14 + T18WD7

C.2 Module de rigidité


et

Le protocole de mûrissement est le suivant : T35H20D14 si les éprouvettes ne subissent pas d’étape de sciage ou
oj

de carottage.

C.3 Essai d’orniérage


Pr

Le protocole de mûrissement est le suivant : T35H20D21.

17
PNM 13.1.211 : 2018

Annexe D
(informative)

Résistance à la Déformation Permanente des BBE type 2

ne
L’essai s’effectue à 60°C sur plaques de 5 cm pour les BBE minces, sur plaques de 10 cm pour les BBE épais.

Les plaques doivent être compactées au pourcentage en vide obtenu lors de l’essai DURIEZ modalité 2 moins 2 %.

ai
Cela peut nécessiter des opérations de compactage spécifiques telles que post compactage et/ou compactage à
35°C. Les opérations de compactage doivent être décrites par le fournisseur du BBE.

oc
Préalablement à leur passage dans l’orniéreur, les plaques doivent être mûries à (35±1) °C et 20±10)% HR pendant
14 jours. Pour les plaques de 5 cm, la durée de mûrissement préconisée est de 21 jours.

ar
Les Valeurs à Préciser sont les profondeurs d’ornières à 3000, 10000 et si possible 30000 cycles.

m
e
rm
no
de
et
oj
Pr

18
PNM 13.1.211 : 2018

Annexe E
(informative)

Module de Rigidité des BBE type 2 Epais

ne
La détermination du module s’effectue selon l’une ou l’autre des méthodes d’essai décrites dans la norme
NF EN 12697-26.

ai
Les corps d’épreuve doivent être compactés à une densité voisine de celle prévue pour le chantier.

oc
Les corps d’épreuve doivent être mûris à (35±1) °C et 20±10)% HR.

Les modalités de mûrissement doivent être décrites par le fournisseur, en s’appuyant sur l’annexe E.

ar
La Valeur à Préciser (VAP) est le module à 10°C – 124ms (méthode IT-CY) ou le module à 15°C – 0,02s (méthode
DTC-CY) ou le Module à 15°C ,10 Hz (méthode Flexion deux points).

m
e
rm
no
de
et
oj
Pr

19

Vous aimerez peut-être aussi