Vous êtes sur la page 1sur 1

Si je mourais là-bas - Apollinaire/Ferrat

#&q 4 · Î ä Ïj Ï Ï Ï Ï Ï ä. Ïk Ï Ï Ï Ï w Ïä.#Ïk Ï Ï Ï Ï &#


= 92 6

Si je mour rais là bas sur le front de l'ar mée, tu pleu re rais un


Et puisce sou ve nir é cla tant dansl'es pace cou vri rait de mon
Sou ve nir ou bli é vi vantdans tou tes choses, je rou gi rais le

#& 4 ÏÏÏ ÏÏÏ ÏÏÏ Ï Ï Ï Ï Ï Ï Ï ÏÏk Ï Ï Ï Ï wÏÏÏ ÏÏÏ Ïä.#Ïk Ï Ï Ï Ï &#


Lou, si je meurslà bas, sou ve nir qu'onou blie, sou viens t'en quel que

Ï Ï Ï Ï Ï Ï
?# 4 ú ú ú ú ?#
Piano

ú ú úú ú ú
#& Ï. #Ïj Ï Ï Ï Ï w Î äÏj Ï Ï Ï Ï Ï. Ïj Ï Ï Ï Ï Ï. Ïj Ï Ï Ï #Ï &#
6 11

jour, ô Lou ma bien ai mée. Et puis mon sou ve nir s'é tein drais com me meurt un o bus é cla
sang le mon de tout en tier, La mer, les montsles vals et l'é toi le qui passe, les so leils merveil
bout de tes jo lis seins roses. Je rou gi rais ta bouche
et tes che veux san glants. Tu ne vieil li rais

#& Ï. #Ïj Ï Ï Ï Ï wÏÏÏ ÏÏÏ äb Ï Ïj úÏú Ï Ï Ï Ï. Ïj Ï Ï Ï Ï Ï. Ïj Ï Ï Ï #Ï &#


fois auxins tantsde fo lie, de jeu nesseet d'a mouret d'é cla tante ar deur. Monsang,
c'est la fon

Ï Ï
?# ú ú úú ú ú ú ú ú # ú ?#
#& Ï. Ïj Ï Ï Ï Ï w Î ä Ïj #Ï Ï Ï Ï ú î Î ä#Ïj Ï Ï Ï Ï w &#
11 x4 17

tant sur le front de l'ar mée, un bel o bus sem blable aux mi mo sas en fleur.
leux mû ris sant dansl'es pace com me fontles fruits d'or au tour de Ba ra tier.
point. Tou tes ces bel les choses ra jeu ni raienttou jours pour leursdes tins ga lants.

#& Ï. Ïj Ï Ï Ï Ï wÏÏÏÏÏ#ÏÏÏ Ï. Ïj #Ï Ï Ï Ï úÏÏÏ ÏÏÏ #ÏÏ.Ïj Ï Ï Ï Ï wÏÏÏ ÏÏÏ &#


taine ar den te du bon heur. Et sois la plus heu reuse, é tant la plus jo lie.
x4

Ï . Ï Ï Ï Ï
?# ú Ï Ï ú ú ú ú ú ú ú ú ú ú ? # x4

#& Î ä Ïj #Ï Ï Ï Ï w Ï ä #Ïj Ï Ï Ï Ï w Ï Î î
17

O mon u nique a mour et ma gran de fo lie.

#& Ï. Ïj #Ïú Ï Ï Ï wÏ Ï Ï Ï Ï Ï #ÏÏ.ä Ïj Ï Ï Ï Ï wÏ Ï Ï Ï Ï Ï Ï Î î


Ï# ú . Ï Ï Ï Ï Ï
? ú ú ú ÏÎ î ú ú ÏÏ Î î