Vous êtes sur la page 1sur 4

Notice de pose et d’entretien

HYDRO LIMITEUR DE DEBIT W 05 015


DN 50 A 600 XG ET DN 150 A 700 LG
Série K2 10

A - RAPPELS
FONCTIONS
Limiter un débit, quelles que soient les variations de la
pression amont et de la pression aval, dans les limites
d’emploi conseillées.
Fermer et remettre en régulation par commande manuelle.

CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES
• PFA 25.
• Différentielle maxi : 10 bar.
• Température maximum d’utilisation : 65 ° C.
• Fluide : eau potable ou eau brute dégrillée à 2 mm.
• Vanne de base à membrane à commande hydraulique :
- Pilote G 3/8 pour DN 50 à 300 XG et 150 à 400 LG,
- Pilote G 3/4 pour DN 400 à 600 XG et 500 à 700 LG.

3
5`8
Courbes types de régulation
9 (modèles LG et XG)

10.1 Modèle LG
7a
ΔP en bar
ΔP maximum à ne pas dépasser
10
2 7b
3
ΔP = 26 mCE
1
2
14
7c
1
ΔP = 8 mCE
ΔP = 6 mCE
VB
91 *VE en m/s
+10% +10%
Fig. I 0
1
+15%
2 3 4

DESCRIPTION ET FONCTIONNEMENT Modèle XG


ΔP en bar
L’Hydro limiteur de débit est constitué (fig. I) :
ΔP maximum à ne pas dépasser
- d’une vanne de base (VB), 10
- d’un circuit de commande appelé circuit pilote
3
qui comprend :
• sur sa branche amont, un robinet d’isolement (1),
un filtre (2) et un diaphragme (3),
• sur sa branche aval, un robinet d’isolement (7) 2
ΔP = 17 mCE
et un pilote (58), sensible à une pression différentielle,
• un bloc de liaison de chambre (BL) avec un robinet
d’isolement de chambre (9), 1
• une prise de pression différentielle constituée par ΔP = 8 mCE
- un diaphragme de mesure, intégré dans ΔP = 4 mCE
un porte diaphragme (91),
- 2 piquages, amont et aval du diaphragme, *VE en m/s
+10% +10%
avec tubes de liaison au pilote et robinets 0
1
+15%
2 2,5 3 4
d’isolement (7b) et (7c).
L'appareil principal reproduit les mouvements
du dispositif pilote. Fig. II

ZI - 4 avenue Lionel Terray - BP 47 Tel : + 33 (0)4 37 44 24 24


69881 Meyzieu cedex Fax : + 33 (0)4 37 44 24 25
France Email : bayard@tyco-valves.com
2

PERFORMANCES ET DEBITS CONSEILLES


• Le principe du pilotage assure une excellente précision de la limitation de débit (voir fig. II).
• Pour des débits inférieurs à la valeur de réglage, l’Hydro limiteur s’ouvre et n’introduit qu’une faible perte de charge,
générée par la vanne de base et le diaphragme.

Tableau III - Plage des débits limités (litre/seconde)


VE*/ DN 50 65 80 100 125 150 200 250 300 350 400 500 600 700 800 900 1000
Cas 1 Débit mini 1 - - - - - 18 31 49 71 96 126 196 283 385 - 636 785
Modèle Débit maxi 2 - - - - - 35 63 98 141 192 251 393 565 770 - 1272 1571
LG Cas 2 Débit mini 2 - - - - - 35 63 98 141 192 251 393 565 770 - 1272 1571
Débit maxi 4 - - - - - 71 126 196 283 385 503 785 1131 1539 - 2545 3142
Cas 1 Débit mini 1 2,0 3,3 5,0 7,9 12 18 31 49 71 - 126 - 283 - 503 - -
Modèle Débit maxi 2,5 4,9 8,3 13 20 31 44 79 123 177 - 314 - 707 - 1257 - -
XG Cas 2 Débit mini 2,5 4,9 8,3 13 20 31 44 79 123 177 - 314 - 707 - 1257 - -
Débit maxi 4 7,9 13 20 31 49 71 126 196 283 - 503 1131 - 2011 - -
* VE (m/s) = Vitesse Équivalente : vitesse moyenne dans la section d'entrée (DN).

B - POSE ET MISE EN SERVICE


POSE

Se reporter aux indications de la notice générale W 05 011.

1 2 3 4 1 5 1 - Vanne à opercule
2 - Boîte à crépine
3 - Vanne Hydrobloc
4 - Major
5 - Ventouse
Ventouse à l’amont sur réseau
montant et à l’aval sur réseau
descendant.

Fig. IV

MISE EN SERVICE
B
Branche amont A
7a b 58 Robinet amont 1/4 de tour . . . . . . . . . . . . . . .1
Filtre nettoyable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2
Diaphragme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3
Tube 10/12 (pilote G 3/8) . . . . . . . . . . . . . . . . . .a
Tube 13/15 (pilote G 3/4) . . . . . . . . . . . . . . . . . .a

Liaison et contrôle de chambre C


Robinet d'isolement de chambre . . . . . . .9
Ralentisseur d'ouverture . . . . . . . . . . . . . .10.1
Indicateur de position avec purgeur . .14
d
a D1 Branche aval B
91 Pilote limiteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .58
D2 Robinet aval 1/4 tour . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .7a
2 7b Tube 10/12 (pilote G 3/8) . . . . . . . . . . . . . . . . . .b
A 7c Tube 13/15 (pilote G 3/4) . . . . . . . . . . . . . . . . . .b
1
Prise de pression différentielle D1 et D2
Diaphragme de mesure . . . . . . . . . . . . . . . . .91
3 Tube prise de pression . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .d
Robinets de prise de pression .7b et 7c

9 10.1 14

Fig. V C
3
PRÉRÉGLAGE DU DEBIT
Le réseau amont doit être remplir, sous pression et purgé 40
d’air, les deux vannes de garde de l’Hydro limiteur
fermées. La mise en service comporte trois opérations 39

successives. 38

37
1 - Remplir et purger l’Hydro limiteur (fig. I)
36
• Ouvrir le manomètre amont.
• Vérifier que les robinets (1), (7b), (7c) et (9) soient bien 35
ouverts. 34
• Fermer le robinet aval (7a).
• Ouvrir légèrement la vanne de garde amont. 33
• Purger le pilote limiteur par le purgeur manuel. 32
• Dévisser la molette du purgeur située sur l’indicateur de
31
position (14), attendre qu’il ne sorte plus d’air et
refermer. L’appareil doit rester fermé. Si nécessaire, 30
ouvrir très légèrement la vanne de garde aval pour aider 29
à la fermeture.

Cote X en mm
• Ouvrir complètement la vanne de garde amont. 28

27
2 - Régler provisoirement le débit désiré 26
Ce préréglage s’effectue à l’aide des courbes ci-contre.
25
• Régler le pilote pour obtenir le débit souhaité.
• Débloquer le contre-écrou. Pour augmenter le débit, 24
tourner la vis centrale dans le sens horaire (+), pour le 23
diminuer, sens inverse horaire (-),
• Rebloquer le contre-écrou et plomber éventuellement 22

le pilote. 21

20
3 - Remplir le tronçon aval
19
• Ouvrir le robinet aval (7a).
• Ouvrir progressivement la vanne de garde aval en 18
prenant les précautions d’usage : vitesse de remplissa- 17
ge lente (1,5 km de conduite par heure environ, ventou-
16
sage, etc.…).
15

14

13
pilote limiteur G3/4
contre-écrou 12
pilote limiteur G3/8
11
0 1 2 3 4 5
Fig. VI V en m/s
X

RÉGLAGES EN SERVICE
Ces opérations doivent s’effectuer réseau aval en service. Le débit de transit doit pouvoir dépasser le débit de
réglage. Il faut donc disposer d’un exutoire convenable : réservoir vide, vidange, poteau d’incendie, …

Réglage du pilote Réglage du ralentisseur d’ouverture (rep.10.1)


Ce réglage n’est possible que si l’on dispose d’un moyen Cet accessoire permet de ralentir l’ouverture de l’Hydro
de mesure du débit : compteur, débitmètre, réservoir à limiteur sans agir sur la vitesse de fermeture. Il permet
échelle de niveau, etc.… une meilleure réponse de l’appareil, notamment en cas
Le pilote ayant été préréglé : de fluctuations rapides et fréquentes de la consommation
• Ouvrir les manomètres. ou de la pression. Cet appareil est autonettoyant.
• Ouvrir l’exutoire de manière à augmenter le débit appelé • Enlever le capot de protection, débloquer le
• Mesurer le débit, puis régler le pilote comme indiqué contre-écrou serrer la vis à fond puis l’ouvrir du nombre
précédemment jusqu’à obtenir la valeur désirée amont. de tours désirés :
entre 2 et 4 tours à la demande pour un
Utilisation en vanne ralentissement maximum - réglage normal :
Pour fermer complètement l’Hydro limiteur, fermer le 5 tours – ralentissement minimum 8 tours.
robinet aval (7a), robinet amont (1) ouvert. Rebloquer le contre-écrou et remettre le capot.
Pour remettre en régulation, ouvrir le robinet aval (7a). • Dans certains cas particuliers il peut être intéressant de
Attention : une fermeture intempestive du robinet amont remplacer le ralentisseur d’ouverture (R.O.) par un
(1) empêche le fonctionnement du régulateur qui laisse ralentisseur de fermeture (R.F.) ou par un ralentisseur de
alors passer tout le débit de l’amont vers l’aval. fermeture et d’ouverture (R.F.O.). Nous consulter.
4
C - EXPLOITATION

MAINTENANCE PRÉVENTIVE ET CURATIVE


Se reporter aux indications de la notice générale W 05 011.

MARCHE A SUIVRE EN CAS D’INCIDENT

Vérifications préliminaires :

• Sens de montage et absence de fuite extérieure, • Propreté de la boîte à crépine,


• Demande de débit minimum dans la canalisation aval, • Propreté du (des) filtre(s) (rep. 2),
• Pression amont supérieure à la pression aval, • Ouverture du ralentisseur (rep. 10) (2 tours minimum),
• Absence d’air dans le réseau, • Ouverture de tous les robinets d’isolement (rep. 1,7,9),
• Compatibilité de la plage de réglage du pilote avec la • Réglage et purge du (des) pilote(s),
valeur souhaitée, • Raccordement et fonctionnement des électrovannes➀.
• Purge de la chambre (rep. 14) et du pilote,

LA VANNE VB
FIN
FONCTIONNE oui

non

COMMANDER LA FERMETURE DE VB COMMANDER L’OUVERTURE DE VB*


REMPLIR LA CHAMBRE VIDER LA CHAMBRE
Fermer le(s) robinet(s) aval (rep 7) Fermer le(s) robinet(s) amont (rep 1) ouvrir le purgeur

Inspecter liaison amont :


Inspecter liaison aval :
- Diaphragme (rep.3) détérioré
- Pilote(s) et/ou électrovanne(s)➀ oui oui
LA VANNE LA VANNE ou absent
(rep.1) à inspecter, et à remettre en
état SE FERME S’OUVRE

- Contrôle du ralentisseur non non


(rep.10)
Mise à l’air libre de l’aval du circuit pilote, entre bloc de
liaison et pilote

oui Inspecter liaison aval :


LA VANNE - Remettre en état pilote(s)
S’OUVRE et/ou électrovanne(s)➀

non
REGULATEURS
Inspection générale (corps étran-
REGULATEURS
gers, défaut membrane) :
Démontage de la vanne de base,
Démontage de la vanne de base, nettoyage, détartrage.
nettoyage, détartrage

➀ En cas d’option commande électrique


* Dans ce cas la pression amont se transmet à l’aval, prendre les précautions nécessaires.

APPAREIL BRUYANT FLUCTUATIONS DE PRESSION


Le bruit provient d’une pression différentielle trop forte, Les fluctuations de pression et/ou de débits sur un réseau
et/ou de conditions de pression aval trop faible, ce qui se sont très souvent liées à la présence de poches d’air.
traduit généralement par de la cavitation.
Bien vérifier le ventousage des points hauts, des bouts
Augmenter alors la pression aval (par adjonction d’un morts et des changements brutaux de pente de la
diaphragme de dissipation d’énergie par exemple) ou canalisation.
installer un réducteur de pression en amont du limiteur,
pour étager la perte de charge (vérifier les conditions de Si l’on ne peut localiser ces poches d’air, il est possible de
fonctionnement et en particulier la zone de cavitation. réduire ces fluctuations de pression par le ralentisseur
(rep.10).
Un enregistrement simultané des pressions amont,
aval et des débits est utile pour comprendre un
fonctionnement non satisfaisant.
Afin d’éviter l’usure des matériaux, lorsque l’Hydrolimiteur
fonctionne en régime de cavitation, remplacer l’équipage Caractéristiques et performances peuvent être modifiées
mobile standard par un équipage mobile anti-cavitation. sans préavis en fonction de l’évolution technique
En cas de problème, nous consulter.

Vous aimerez peut-être aussi