Vous êtes sur la page 1sur 5

Tatou n°21 – novembre décembre 1994

Travailler, c’est trop dur…


Quelle que (ou la confiscation) de tous ses
Mendiants ! biens.
soit la
civilisation, Nadsokor
Dans les Jeunes Royaumes,
quel que soit le les mendiants peuvent avoir Enfin, il u a ceux qui sont
monde où vous jusqu’à trois origines. nés mendiants, que ce soit à
avez choisi de Nadsokor ou au sein d’une Guilde de
Par La Loi Mendiants.
jouer, les Ceux-là ne sont pas
mendiants y Tout d’abord, la société
toujours affligés physiquement, mais
telle qu’elle est proposée par les
ont leur place. nations dévouées à La Loi, souffre
reprennent souvent le mode de vie
Afin de vous parental, car ils n’ont pas la volonté
d’un problème d’inadaptation et de
ou le désir de changer de condition.
permettre de conservatisme. Lorsque l’expansion
mieux les y des cités et de la civilisation eût
atteint un certain seuil, la société Le Tragique Millénaire
insérer, nous aurait dû se stabiliser en une sorte Dans l’Europe du Tragique
vous d’âge d’or permanent. Millénaire, la mendicité est surtout
proposons des Malheureusement, la le fait des guerres incessantes et
présence inopportune du chaos dans régulières qui frappent les nations.
explications et Les victimes de la guerre,
ce vaste programme a provoqué une
des démographie galopante, les guerres les mercenaires mutilés ou ayant
compléments de religion que l’on sait, la famine et enduré des blessures majeures, les
sur cette classe la maladie, brisant sans doute à soldats brisés par une nation occupée
jamais tout rêve de société trop hostile, sont nombreux.
sociale très Et il y a aussi tous ceux qui
rigide, issues de l’affrontement de la
active dans Loi et du Chaos. sont issus des inévitables inégalités
l’univers sociales, héritages d’un passé révolu,
d’Elric. Par Le Chaos dans des nations aussi sophistiquées
et culturellement avancées que
Mais on retrouve également
l’Espanya et la Moscovie, où la
une forte proportion de mendiants
décadence et la perversion côtoient
dans les nations inféodées au Chaos.
la bienséance et la poésie.
En effet, l’allégeance au Chaos
implique la soumission à des lois
arbitraires, à des impératifs farfelus Mendiant et JdR
issus de l’inspiration du moment.
Bien que cela soit rarement Les mendiants ont toujours
reconnu, les arts, l’inspiration occupé, lors de la plupart des
poétique sont l’apanage du Chaos, aventures urbaines, une
Maître de la Créativité. position privilégiée.
Et comme l’artiste détruit
ou rejette ses tentatives Ce sont des gens qui vivent
malheureuses de création, les erreurs dans les rues, et en raison de cette
sociales sont également laissées pour délicate position, ils voient et
compte, favorisant ainsi les écarts entendent tout.
entre les modèles réussis (les nantis) Le soir venu, lors de veillées, ils
et les échecs (les pauvres). colportant les rumeurs, ragots et
De plus, certains vont histoires qui circulent en ville et
même jusqu’à renforcer une telle qu’ils ont réussi à saisir.
inégalité en créant ou en accentuant C’est pour eux un moyen
ces écarts. Par exemple, un agent agréable de passer le temps et de
chaotique, sous le coup d’une créer une fragile cellule sociale. En
inspiration divine, pourrait donner à prêtant autant d’attention à la
un mendiant une fortune suffisante société, en commentant les
pour rançonner un roi, l’élevant ainsi évènements politiques, les décisions
socialement, ou au contraire des juges, et en réécrivant l’histoire,
estropier et défigurer un riche ils se créent l’illusion de toujours
marchand,le projetant au bas de appartenir au système qui les a
l’échelle sociale par la destruction rejetés. Mais le savoir qu’ils

1
Tatou n°21 – novembre décembre 1994
accumulent par le partage des caractère confidentiel, soit par leur les bribes de conversation
connaissances est de loin supérieur à prix élevé. confidentielles qui alimenteront les
celui de n’importe quel quidam prochaines rumeurs, seulement en
cultivé. En échange de quelques A Votre Service étant au bon endroit et au bon
pièces de cuivre, ils peuvent faire En second lieu, les nantis, moment. Parfaits espions que ceux
resurgir de leur mémoire des que ce soit par vanité ou par honte que l’on ne veut pas voir ou pas
rumeurs qui ont circulé il y a de ne pas les aider, méprisent et ne entendre… aussi, lorsque le jeu en
plusieurs années, avec une précision considèrent que rarement la présence vaut la chandelle et que quelques
incroyable. des mendiants. Ceux-ci peuvent grosses pièces changent de mains,
Les aventuriers peuvent donc alors tendre l’oreille et surveiller des les mendiants peuvent faire
consulter ces exclus afin d’obtenir édifices publics ou privés sans être d’excellents informateurs.
des renseignements que les voies importunés par la garde. De plus, ils En outre, les mendiants
officielles leur dénient, soit par le peuvent en profiter pour surprendre n’hésitent que rarement à mettre la
main à la tâche, et effectuent
différentes petites missions pour qui
payent bien. Cela peut aller du larcin
au cambriolage, et parfois jusqu’au
meurtre organisé. Enfin, ils peuvent
être engagés afin de servir de
spadassins de secours si les
aventuriers ont besoin d’une aide
ponctuelle. On a déjà vu des
situations dramatiques retournées par
l’arrivée impromptue d’une bande de
mendiants sur la scène d’un combat
où sont impliqués des aventuriers
s’étant montrés particulièrement
généreux !

Jouer un Mendiant
C’est un défi des plus
intéressants, à condition que
le personnage se trouve une
véritable raison de partir en
aventure.

Quant à son utilité, elle ne fait


aucune doute, surtout en milieu
urbain, comme en témoignent les
différentes utilisations, citées plus
haut, que l’on peut en faire.
Il n’est pas facile de jouer un
Mendiant, d’abord parce que c’est
une classe sociale dévalorisante, très
loin des héros de la littérature que
l’on rêve généralement d’incarner,
ensuite parce qu’elle pose de sérieux
problèmes.

Un Profil Particulier
Pour prendre plaisir à jouer
un Mendiant, il faut essayer de
s’identifier à lui, et pour y parvenir,
il faut d’abord tenter de le
comprendre. Ce ne sera donc ici
qu’un bref essai, car à moins d’avoir
soi-même vécu de la mendicité ou
d’être sociologue, nul ne peut
prétendre détenir la vérité sur ce
sujet.
Le principal souci du
Mendiant est d’assurer sa
subsistance, au moins pour la
journée à venir. Il vit au jour le jour,

2
Tatou n°21 – novembre décembre 1994
ne se souciant que rarement des
lendemains, qu’il sait parfaitement
identiques aux jours passés. Les
talents qu’il développe vont donc
dans ce sens. Attirer la pitié sur lui,
commettre quelques vols à l’étalage,
proposer de menus services sont
quelques uns des moyens dont il
dispose, ainsi qu’il est dit dans la
précédente section.
Il est très important pour un
tel personnage, peut-être plus encore
que les autres, de bien préciser
l’histoire du Mendiant, sa jeunesse,
ses déboires, ce qui l’a poussé à la
mendicité et ce qui pourrait l’en
sortir. Le plus grand piège est de se
servir de la classe sociale mendiant
pour créer un aventurier qui par la
suite ne vivrait plus ou ne réagirait
plus comme un mendiant.
Certes, si l’insertion dans
un groupe d’aventuriers est pour lui
un moyen de s’en sortir (il est vrai
que le système de classes sociales
des jeux Chaosium n’est que le
« tremplin » d’un personnage, et
qu’il peut se développer tout à fait
différemment par la suite), il serait
dommage que son joueur renie son aux nantis. mode de vie plus sain que celui des
passé et ne tienne plus compte Pour mieux faire face à sa « débauchés » qui forment la caste
d’aucun de ses traits de personnalité condition, un Mendiant peut choisir supérieure du pays), et prétendre
éventuels et typiques des mendiants. entre deux voies diamétralement qu’ils sont mendiants par choix, par
opposées. La première consiste à rejet d’une société ridicule et inepte.
Un Comportement Etrange sombrer dans le fatalisme, ce qui Il sera donc important pour
peut donner lieu à certains le joueur de choisir un profil
Le comportement des
débordements tels que tentatives de psychologique et de s’y tenir, bien
Mendiants peut poser des problèmes
suicide, alcoolisme, violence qu’il puisse en choisir d’autres que
sérieux aux joueurs. Ce sont des
psychopathe. les deux très brièvement esquissés
gens détachés, insouciant de leur
L’autre est de choisir la voie de la ici.
santé (qu’ils ont déjà perdue pour la
dérision, et de se moquer de ses
plupart), vénaux aussi, mais qui
malheurs, de ses propres afflictions, Confréries et Cultes
n’ont peur d’aucun sacrifice. La
mais aussi et surtout des nantis et des
plupart estiment en effet être au plus
gens « normaux ». Certains vont Dans les Jeunes Royaumes,
bas, ce qui pourrait expliquer
même jusqu’à exalter leur nature de
certains gestes paraissant désespérés la plupart des mendiants
mendiant (prétextant que c’est un
viennent ou vont à Nadsokor.
Connaissance de la Cité
Le mieux à faire est encore de
Il s’agit d’une compétence à rapprocher à celle de Connaissance du Pays, publiée consulter le supplément le Voleur
dans le Tatou numéro 12 dans l’article Fermier ou Chasseur de Philip Benz. d’Ame qui fournit une description de
Nadsokor, de son dirigeant, et une
Le joueur choisit une ville (généralement se ville d’origine) pour laquelle il pourra idée du culte de Narjhan.
employer l’intégralité de sa compétence. Dans celle-ci, cette compétence prendra la L’autre divinité appréciée par
place de la Cartographie et de la Navigation, sans que le mendiant ait besoin de les mendiants est Malchin, qui
supports écrits ou mécaniques. Le personnage pourra s’orienter sans problème, accorde souvent l’immunité à
connaître les lieux, boutiques, et endroits secrets (marché noir, guildes interdites) à certaines maladies que ses brebis
condition de réussir le jet de Connaissance pour la ville où il se trouve. Ce même sont chargées de répandre.
jet peut permettre de déterminer l’adresse d’une personnalité, de retracer quelques Cependant, ce mouvement
éléments de l’histoire de la cité, ou de se remémorer des rumeurs ayant circulé il y d’amplitude mondiale ne regroupe
a longtemps (ou d’en répandre de nouvelles). pas tous les mendiants. Ici comme
dans l’Europe du Tragique
Le personnage pourra toujours tenter un jet sous le moitié de cette compétence dans Millénaire, il existe de nombreuses
une autre ville où il peut prétendre avoir au moins six mois d’expériences, sans confréries de mendiants, à l’échelle
quoi la compétence devient inutile. Cette compétence peut progresser par locale, indépendantes les une des
expérience, aussi faudra-t-il différencier une compétence par cité visitée, qui autres. Vous pouvez en trouver un
augmentera séparément.

3
Tatou n°21 – novembre décembre 1994
exemple dans le supplément La normales, les services rendus eu connaissance, grâce à d’anciennes
France, sous le titre des Boiteux. peuvent être de qualité au moins rumeurs ou légendes oubliées, d’un
égale, et souvent meilleur marché. trésor fabuleux, pourraient partir en
Organisations De plus, elles ne souffrent que quête de celui-ci.
Dans la littérature rarement de la concurrence. Ils entraîneraient à leur
fantastique, il est souvent fait suite les aventuriers comme associés,
référence aux mendiants comme Développements mais aussi plusieurs autres bandes
ayant une structure organisée avec rivales de loqueteux, eux-mêmes
son Roi (ou sa Reine) local, ses Le Maître du Jeu peut bâtir assistés d’assassins professionnels.
objectifs et ses motivations. Souvent, Une aventure de type course-
tout une campagne (ou une
celles-ci sont ambitieuses, comme poursuite serait appropriée.
partie seulement) sur les
conférer un véritable statut à leur Si nous avons pu vous
interactions d’une Société de réconcilier avec cette classe ingrate,
caste ou prendre le contrôle d’une Mendiants avec le « monde
ville. alors notre premier objectif aura été
de la surface ». atteint. Si de plus la société que vous
Mais la plupart du temps, le
Roi des Mendiants n’a ni le avez créée tient désormais compte
Dans ce cas, il serait bien sûr des mendiants, et à leur juste valeur,
charisme, ni le courage de mener de intéressant qu’au moins un des PJs
telles ambitions jusqu’au bout, se alors notre succès aura été total.
soit mendiant, bien que cela ne soit Nous attendons vos
contentant de s’asseoir sur son trône pas obligatoire.
de détritus et de régner sur une foule commentaires, ainsi que, pourquoi
Favoriser les projets des pas, vos articles ou vos scénarios.
hétéroclite et généralement peu mendiants permettra aux joueurs de
sincère dans ses adulations. payer leurs dettes et les aides reçues,
Les mendiants peuvent et eux-mêmes pourront briguer une Olivier Saraja
encore se regrouper sous formes de place de choix dans la hiérarchie de
guildes inhabituelles, comme les la cité-état qui naîtra de ce putsch.
« Conteurs d’Histoires », les Si les joueurs sont férus
« Rapporteurs de Rumeurs » ou d’enquêtes, le MJ pourra les
encore les « Yeux Indépendants », confronter aux nombreux
en référence aux plus fréquents déséquilibrés qui assassinent les
emplois qu’ils peuvent trouver pauvres mendiants, ou alors, à
auprès d’un groupe d’aventuriers. l’opposé, à des mendiants s’en
Cela suppose évidemment que le MJ prenant à des citoyens normaux.
ait accepté l’idée d’une structure, Dans les deux cas, les PJs auront
d’une organisation regroupant des l’occasion d’approcher le « monde
mendiants. souterrain » de la cité, et peut-être de
Si ces guildes ne sont mieux comprendre cette société
qu’exceptionnellement reconnues défavorisée.
comme telles par les associations Enfin, des mendiants ayant

4
Tatou n°21 – novembre décembre 1994

Cet article est tiré du magazine Tatou n° 21 publié par Oriflam S.A.R.L. en novembre 1994.

Il a été écrit par Olivier Saraja et illustré par Vincent Bailli.

~~~~~~~~~~~

Retranscrit par Pierre Borderie


Pour toute réclamation, veuillez me joindre à l’adresse suivante :
aenelle@yahoo.fr

~~~~~~~~~~~

Ce document est diffusé gratuitement avec l’autorisation d’Oriflam.


Il ne peut être vendu ou exploité financièrement sans l’accord d’Oriflam.

Vous aimerez peut-être aussi