Vous êtes sur la page 1sur 6

Université Hassiba Benbouali de Chlef

Faculté de Génie Civil et d’Architecture


Département d’Hydraulique
Niveau : 3e Année Licence
Module : Pompes et Stations de Pompage

Test de prérequis

Exercice 1

L’entrée E d’une conduite se trouve à 10 m


sous la surface libre d’un très grand réservoir
d’eau.

Cette conduite est de diamètre d = 8 cm et se


termine par une tuyère de diamètre dT = 4 cm
qui se trouve à 30 m en dessous de la surface libre du réservoir.

1) Trouver la valeur de la vitesse vT à la sortie de la tuyère ;


2) Déduire le débit de l’eau dans la conduite ?
3) Quelle est la valeur de la pression statique au point E ?
4) Calculer la pression statique dans une section S qui se trouve juste en amont de la tuyère.

(On prend patm = 105 Pa).

Solution

1) Calcul de la vitesse vT à la sortie de la tuyère

L’équation de Bernoulli entre les points A et T s’écrit :

pA v 2 p v2
 A  z A  T  T  zT
  g 2 g   g 2 g

Nous avons :

zA  0 m  zT  30 m
 
Au point A vA  0 m/s Au point T vA (inconnue)
p =p p =p
 A atm  T atm

L’équation de Bernoulli devient :

vT 2
0  30  vT  30   2  g 
2 g
 vT  30   2  9,81
 vT  24, 26 m/s

Année universitaire : 2019-2020


Page 1
2) Calcul du débit transitant dans la conduite

D’après l’équation de continuité, nous avons :

Q  vT  AT
   dT 2 
Q  vT   
 4 
    0, 04 2 
Q  24, 26  
 4 
 
Q  0, 03 m3 / s

3) Calcul de la pression statique au point E

L’équation de Bernoulli entre A et E :

pA v 2 p v 2
 A  z A  E  E  zE
  g 2 g   g 2 g

Nous avons :

 z  10 m
zA  0 m  E
  Q 4Q 4  0, 03
Au point A vA  0 m/s Au point E vE =    5,97 m/s

p A =patm  10 Pa
5 
p (inconnue)

AE   d E     0, 08 2
2

 E

 5,97   10
2
105 pE
 
103  9,81 103  9,81 2  9,81
  5,97  
2
105
pE  103  9,81  10  3 
 10  9,81 2  9,81 

pE  1,803 105 Pa  180,3 kPa

4) Calcul de la pression dans la section S

L’équation de Bernoulli entre A et S :

pA v 2 p v2
 A  z A  S  S  zS
  g 2 g   g 2 g

Nous avons :

Année universitaire : 2019-2020


Page 2
zA  0 m  zE  30 m
 
Au point A vA  0 m/s Au point E vS = vE =5,97 m/s (débit et section identiques)
 
p A =patm  10 Pa p S (inconnue)
5

 5,97   30
2
105 pS
 
103  9,81 103  9,81 2  9,81
  5,97  
2
105
pS  10  9,81   30  3
3
 
 10  9,81 2  9,81 

pE  3, 765 105 Pa  376,5 kPa

Exercice 2

La figure ci-contre montre un réservoir B


qui est alimenté en eau par un autre
réservoir A. Si :

 la viscosité cinématique de l’eau


est égale à υ = 0,113×10-5 m2/s ;
 le débit de l’eau Q = 0,1 m3/s ;
 le diamètre de la conduite d = 150 mm.

Calculer la pression pA dans le réservoir A.

Solution

Ecrivons l’équation de Bernoulli entre les deux réservoirs A et B :

pA v 2 p v 2
 A  z A  B  B  zB  H
  g 2 g   g 2 g

vA ≈ 0 donc l’équation de Bernoulli entre A et B devient:

pA pB vB 2
z    z  H
  g A   g 2 g B

Année universitaire : 2019-2020


Page 3
Q Q 4Q
vB   
A  d 2
 d2
4
4   0,1
vB 
  150 103 
2

vB  5, 659 m/s

H  H L  H S

  L  v2
H L 
2 g  D


Pour trouver λ ; il faut calculer le nombre de Reynolds Re et la rugosité relative
d

vd
Re 

Re 
 5, 659    0.150   7,51105
 0,113 10  5

 0, 000046
  3, 07 104
d 0.150

A partir du diagramme de Moody, on tire : λ = 0,016

On remplace dans la relation de ΔHL

0, 016   300  150  295    5, 659 


2

H L 
2   9,81   0,150 
H L  129, 7 m

v2
H S    ki  
2 g
 5, 659 
2

H S   0, 4  0,9  0,9  1 
2   9,81
H S  5, 2 m

Donc :

H  129, 7  5, 2
H  134,9 m

Année universitaire : 2019-2020


Page 4
pA v 2 p v 2
 A  z A  B  B  z B  H
  g 2 g   g 2 g
 p v 2 
p A    g   B  B   z B  z A   H 
   g 2 g 
  40 103   5, 659 2 
p A  10    9,81   3
3
  150   134,9 
 10  9,81 2  9,81 
 
p A  2600 kPa

Exercice 3

Une conduite de 2 m de diamètre et de 1560 m de longueur avec une rugosité ε = 1,5 mm


transporte de l’eau entre deux réservoirs 1 et 2 avec un débit Q = 8 m3/s.

En négligeant les pertes de charge singulières, que devra être la différence entre les surfaces
libres de l’eau dans les deux réservoirs ?

Solution

L’équation de Bernoulli entre les deux réservoirs s’écrit :

p1 v2 p v2
 1  z1  2  2  z2  H
  g 2 g   g 2 g
Les pressions dans les deux réservoirs: p1 = p 2 = patm
Les réservoirs sont de grandes dimensions, donc: v1  0 et v 2  0

Nous avons donc :

  L  v2
z1  z2  H  H L  (puisque les pertes de charges singulières sonts négligées)
2 g  D


Pour trouver λ ; il faut calculer le nombre de Reynolds Re et la rugosité relative
d

Calculons la vitesse v de l’écoulement :

Année universitaire : 2019-2020


Page 5
Q Q 4Q
v  
A  d 2
 d2
4
4  8
v
   2
2

v  2,546 m/s

vd
Re 

Re 
 2    2,546   4,11106
1, 24 10 
6

 1,5 103
  7,5 104
d 2

A partir du diagramme de Moody, on tire : λ = 0,018

Donc :

0, 016  1560    2,546 


2

z1  z2 
2   9,81   2 
z1  z2  4, 64 m

Année universitaire : 2019-2020


Page 6

Vous aimerez peut-être aussi