Vous êtes sur la page 1sur 192

Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Sommaire

Annexe 1 : Conception de l’ouvrage et règles de prédimensionnement .................................... 1

1. Conception transversale .................................................................................................. 1

2. Conception longitudinale ................................................................................................ 2

3. Poutre .............................................................................................................................. 2

3.1. Travée Centrale ............................................................................................................ 3

3.2 Hourdis .......................................................................................................................... 4

3.3 Les entretoises ............................................................................................................... 4

4. Caractéristique des matériaux ......................................................................................... 5

Annexe 2. Etude et dimensionnement du tablier........................................................................ 6

1. Caractéristiques géométriques de la poutre ..................................................................... 6

1.1 Inertie de flexion ........................................................................................................... 6

1.2 Moment d'inertie de torsion Kp: ................................................................................... 8

1.3 Paramètres fondamentaux ............................................................................................. 8

2. Coefficients de Répartition Transversale (CRT) ................................................................ 9

2.1 Lignes d’influence......................................................................................................... 9

2.1.1 Poutre centrale ...................................................................................................... 10

2.2 Détermination des coefficients de répartition transversale CRT ................................ 14

2.2.1 Poutre centrale ..................................................................................................... 14

2.2.2 Poutre de rive ...................................................................................................... 25

3. Calcul des sollicitations .................................................................................................... 33

3.1 Sollicitations dues à la charge permanente ................................................................. 33

3.1.1 Charge permanente ............................................................................................... 33

3.1.2 Moments fléchissant ............................................................................................. 34

3.1.3Efforts tranchants: ................................................................................................. 35

Mejri Ghazi
Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

3.2 Sollicitations dues à la charge AL............................................................................... 37

3.2.1 Charge AL ............................................................................................................ 37

3.2.2 Moments fléchissant :........................................................................................... 37

3.3Sollicitations dues à la charge Bc ................................................................................ 40

3.3.1 Coefficient de majoration dynamique ............................................................ 40

3.3.2 Moments fléchissant :........................................................................................... 41

3.3.3 Efforts tranchants : ............................................................................................... 43

3.4.1 Moments fléchissant ................................................................................................ 45

3.4.2 Efforts tranchants ................................................................................................. 46

3.5 Récapitulations des sollicitations de calcul ................................................................. 47

3.6 Ferraillage de la poutre principale .............................................................................. 47

3.6.1 Ferraillage longitudinale....................................................................................... 47

3.6.2 Ferraillage transversal .......................................................................................... 50

Annexe 2 : Etude du hourdis .................................................................................................... 53

1. Etude de la flexion locale .............................................................................................. 53

1.1 Sollicitations dues à la charge permanente ................................................................. 54

1.2 Sollicitations dues à la charge Bc ................................................................................ 55

1.3 Sollicitations dues à la charge Bt ................................................................................ 61

1.4 Sollicitations dues à la charge Br ................................................................................ 66

1.5 Sollicitations dues à la charge Mc120......................................................................... 66

1.6 Récapitulation des sollicitations ................................................................................. 67

1.7 Sollicitations dans la dalle continue ............................................................................ 69

1.7.1 Dans la direction lx, sens xx ................................................................................. 69

1.7.2 Dans la direction lx, sens yy ................................................................................. 70

2 . Etude de la flexion globale : ............................................................................................ 71

2.1 Détermination des coefficients µn ............................................................................... 72

2.1.1 Les courbes µ1 et µ3 en fonction de e.................................................................. 72

Mejri Ghazi
Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

2.2 Détermination des moments globaux .......................................................................... 75

2.2.1 Moment dû à la charge permanente ..................................................................... 75

2.2.2 Moment dû à la charge Bc .................................................................................... 77

2.2.3 Moment dû à la charge Bt .................................................................................... 82

2.2.4 Moment dû à la charge Br .................................................................................... 86

2.2.5 Moment dû à la charge Mc120 ............................................................................. 87

3. Flexion totale .................................................................................................................... 91

4. Ferraillage du hourdis ....................................................................................................... 94

4.1 Principe de calcul du ferraillage pour le hourdis : ...................................................... 94

4.2 Condition relative au poinçonnement sous charge localisée : .................................... 94

4.3 Condition relative au non emploi d’armatures d’effort tranchant............................... 94

4.4 Valeurs minimales des armatures, condition de non fragilité ..................................... 95

4.5 Disposition des armatures dans l’hourdis ................................................................... 95

4.6 Calcul du ferraillage :.................................................................................................. 96

Annexe 3 : Etude de l’entretoise d’about ............................................................................... 100

1. Evaluation des sollicitations de calcul......................................................................... 100

2. Calcul béton armé de l’entretoise ................................................................................... 103

2.1 Ferraillage longitudinale ........................................................................................... 103

2.2 Ferraillage transversale : ........................................................................................... 105

Annexe 4 : Etude et dimensionnement des appuis ................................................................. 108

1. Dimensionnement des appareils d’appui..................................................................... 108

2. Répartition des efforts horizontaux ............................................................................. 109

2.1 Détermination des souplesses des appuis.................................................................. 110

2.1.1Souplesse d’appareils d’appui ............................................................................. 110

2.1.2 Souplesse des appuis .......................................................................................... 111

2.1.2.1 Culée ............................................................................................................ 111

2.1.2.2 Pile ............................................................................................................... 112

Mejri Ghazi
Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

2.2.Efforts de freinage ..................................................................................................... 113

2.3 Efforts horizontaux ................................................................................................... 114

2.3.1Freinage AL......................................................................................................... 114

2.3.2 Freinage Bc ......................................................................................................... 116

2.3.3 Efforts dus aux déformations thermiques et au retrait : ..................................... 117

2.3.3.1 Efforts thermiques de courte durée: ............................................................. 118

2.3.3.2 Efforts thermiques de longue durée: ............................................................ 119

2.3.3.3 Retrait et fluage............................................................................................ 120

2.4 Récapitulation ........................................................................................................... 121

3. Etude des appareils d’appuis .......................................................................................... 122

3.1 Efforts et déformations.............................................................................................. 122

3.1.1 Charges verticales............................................................................................... 122

3.1.2 Efforts horizontaux ............................................................................................. 123

3.1.3 Déplacements d’appareils d’appuis .................................................................... 124

3.1.4 Les rotations ....................................................................................................... 124

3.2 Justification des appareils d’appuis........................................................................... 126

3.2.1 Limitation de la contrainte moyenne de compression ........................................ 126

3.2.2 Condition de non cheminement et non glissement ............................................ 127

3.2.3 Condition de non flambement ............................................................................ 127

3.2.4 Limitation des contraintes de cisaillement ......................................................... 127

3.2.5 Condition de non-glissement .............................................................................. 128

3.2.6 Condition de non soulèvement ........................................................................... 129

3.2.7 Dimensionnement des frettes ............................................................................. 129

3.3 Bossage et frettage .................................................................................................... 130

3.3.1 Bossage ............................................................................................................... 130

3.3.2 Frettage ............................................................................................................... 130

Annexe 5 : Etude des éléments de la culée ............................................................................ 133

Mejri Ghazi
Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

1. Dalle de transition ....................................................................................................... 133

1.1 Sollicitations ............................................................................................................. 134

1.1.1 Sollicitations dues à la charge permanente......................................................... 134

1.1.2 Sollicitations dues à la charge Bt ........................................................................ 134

1.2 Ferraillage .............................................................................................................. 136

2. Mur du garde grève ..................................................................................................... 138

2.1 Sollicitations ............................................................................................................. 138

2.1.1 Poussée d’une charge locale située en arrière du mur ........................................ 138

2.1.2 Force de freinage d’un essieu lourd du camion Bc ............................................. 140

2.1.3 Moment total à l’encastrement ........................................................................... 140

2.2 Ferraillage ................................................................................................................. 140

3. Mur en retour ............................................................................................................... 141

3.1 Sollicitations ............................................................................................................. 141

3.1.1 Forces verticales ................................................................................................. 142

3.1.2 Forces horizontales ............................................................................................. 142

3.2 Ferraillage ................................................................................................................. 143

3.2.1 Flexion d’axe vertical ......................................................................................... 143

3.2.2 Flexion d’axe horizontal..................................................................................... 143

3.2.3 Ferraillage transversal ....................................................................................... 144

4. Chevêtre sur culée ....................................................................................................... 145

4.1 Evaluation des charges .............................................................................................. 145

4.1.1 Actions du mur garde grève ............................................................................... 146

4.1.2 Actions de la dalle de transition ......................................................................... 146

4.1.3 Actions du mur en retour .................................................................................... 148

4.1.4 Actions du tablier ............................................................................................... 149

4.1.5 Action des vérins de soulèvement du tablier ...................................................... 150

4.2 Sollicitations totale.................................................................................................... 151

Mejri Ghazi
Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

4.3 Efforts produits par l’excentrement transversal des charges .................................... 151

4.3.1 Détermination des excentrements transversaux ................................................. 151

4.3.2 Calcul des efforts ................................................................................................ 152

4.3.3 Calcul des efforts maximaux .............................................................................. 153

4.4 Ferraillage ................................................................................................................. 154

4.4.1 Ferraillage minimal ............................................................................................ 154

4.4.2 Ferraillage de flexion.......................................................................................... 154

4.4.3 Ferraillage de torsion .......................................................................................... 157

4.4.4 Ferraillage du chevêtre sur culée ........................................................................ 159

Annexes 6 : Etude de la fondation.......................................................................................... 161

1. Campagne géotechnique ................................................................................................. 161

2. Pieux de fondation : ........................................................................................................ 162

3. Détermination de la capacité portante ............................................................................ 163

5. Pré-dimensionnement ..................................................................................................... 174

6. Ferraillage des pieux :..................................................................................................... 175

Références bibliographiques .................................................................................................. 177

Mejri Ghazi
Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Liste des figures

Figure 1 : Coupe transversale du tablier..................................................................................... 1


Figure 2 : Coupe longitudinale du pont ...................................................................................... 2
Figure 3 : Section transversale de la poutre ............................................................................... 3
Figure 4 : Sections élémentaires du calcul de l’inertie............................................................... 6
Figure 5 : Ligne d'influence de K pour la poutre ................................................................... 11
Figure 6 : Ligne d'influence de K pour la poutre ..................................................................... 14
Figure 7 : Disposition de la charge Al sur la ligne d’influence de la poutre centrale .............. 15
Figure 8 :Disposition de la charge BC sur la ligne d’influence de la poutre centrale avec roues
placées symétriquement ........................................................................................................... 18
Figure 9 :Disposition de la charge BC sur la ligne d’influence de la poutre centrale avec une
file de roues placée sur l'axe centrale ....................................................................................... 19
Figure 10 :Disposition de la charge Al sur la ligne d’influence de la poutre centrale ............. 23
Figure 11 :Disposition de la charge Al sur la ligne d’influence de la poutre de rive ............... 26
Figure 12 :Disposition de la charge BC sur la ligne d’influence de la poutre de rive ............. 29
Figure 13 : Disposition de la charge MC120 sur la ligne d’influence de la poutre de rive...... 31
Figure 14 : Diagramme des moments fléchissant sous l’effet de la charge permanente.......... 35
Figure 15 : Diagramme des efforts tranchants sous l’effet de la charge permanente .............. 36
Figure 16 : Diagramme des moments fléchissant sous l’effet de la charge AL ....................... 38
Figure 17 : Effort tranchant dans la section x sous l'effet de la charge AL ............................. 39
Figure 18 : Schéma de calcul de la charge Bc dans le sens longitudinal ................................. 40
Figure 19 : Détermination des moments fléchissant sous l’effet de la charge Bc.................... 42
Figure 20 : Détermination des efforts tranchants sous l’effet de la charge Bc ........................ 44
Figure 21 : Détermination des moments fléchissant sous l’effet de la charge Mc120 ............. 45
Figure 22 : Détermination des efforts tranchants sous l’effet de la charge Mc120.................. 46
Figure 24 : Panneau de dalle .................................................................................................... 53
Figure 25 : Moment fléchissant d'une dalle portant dans une seule ......................................... 54
Figure 26 : Diffusion d’une charge P localisée sur le plan moyen de la dalle ......................... 55
Figure 27 : Effet de deux rectangles symétriques (1file de Bc) ............................................... 56
Figure 28 : Effet d'un rectangle centré et d'un rectangle placé sur un axe (1 file de Bc) ......... 57
Figure 29 : Effet de 4 rectangles non centrées et symétriques deux à deux (2 files de Bc) ..... 58

Mejri Ghazi
Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Figure 30: Effet de quatre rectangles dont deux centrées sur l’axe transversal et symétriques
par rapport à l’axe longitudinal (2files de Bc) ......................................................................... 59
Figure 31 : Effet de deux rectangles symétriques (1 file de tandems Bt) ................................ 61
Figure 32: Effet d'un rectangle centré et d'un rectangle placé sue un axe (1 file de Bt) .......... 62
Figure 33: Effet de quatre rectangles non centrées et symétriques deux à deux (2 files de Bt)
.................................................................................................................................................. 63
Figure 34:Effet de quatre rectangles dont deux centrées sur l’axe transversal etsymétriques par
rapport à l’axe longitudinal (2files de Bt) ................................................................................ 64
Figure 35 : Courbes de µ1 et µ3 (Excel) .................................................................................. 75
Figure 36 : Courbes de µ1 et µ3 (AutoCAD) ........................................................................... 75
Figure 37 : Courbes de μ1 et μ3 en fonction de e et emplacement de la charge permanente .. 76
Figure 38 : Charge permanente longitudinalement. ................................................................. 76
Figure 39 : Courbes de μ1 et μ3 en fonction de e et emplacement de la charge Bc ................ 77
Figure 40 : Disposition la plus défavorable pour la charge Bc ................................................ 79
Figure 41 : Courbes de μ1 et μ3 en fonction de e et emplacement de la charge Bt.................. 82
Figure 42 : Disposition défavorable pour Bt dans le sens longitudinal.................................... 84
Figure 43 : Courbes de μ1 et μ3 en fonction de e et emplacement de la charge Br ................. 86
Figure 44 : Position la plus défavorable pour Br dans le sens longitudinal ............................. 86
Figure 45 : Courbes de μ1 et μ3 en fonction de e et emplacement de la charge Mc120.......... 87
Figure 46 : Position la plus défavorable pour Mc120 dans le sens longitudinal ...................... 88
Figure 48 : figure de l’entretoise lors du vérinage ................................................................. 101
Figure 49 : Diagramme du moment fléchissant de l’entretoise lors du vérinage ................... 101
Figure 50 : Diagramme de l’effort tranchant de l’entretoise lors du vérinage ....................... 102
Figure 51 : Ferraillage de l’entretoise .................................................................................... 107
Figure 52 : Détails du bossage ............................................................................................... 130
Figure 53 : Les dimensions de la dalle de transition .............................................................. 133
Figure 54 : Essieux Bt sur la dalle de transition (longitudinalement) .................................... 134
Figure 55: Essieux Bt sur la dalle de transition (transversalement) ....................................... 135
Figure 56 : Moments fléchissant sous l’effet de la charge Bt................................................. 135
Figure 57 : Effort tranchant sous l’effet de la charge Bt ........................................................ 136
Figure 58 : Ferraillage de la dalle de transition ...................................................................... 137
Figure 59 : Ferraillage du mur garde grève ............................................................................ 141
Figure 60 : Schéma représentatif du chevêtre ........................................................................ 148

Mejri Ghazi
Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Figure 61 : Diagramme des moments fléchissants dues à l’action du tablier ........................ 149
Figure 62 : Diagramme des efforts tranchants dus à l’action du tablier ................................ 149
Figure 63 : Diagramme des moments fléchissant lors du vérinage ........................................ 150
Figure 64 : Diagramme des efforts tranchants lors du vérinage ............................................ 150
Figure 65 : Excentrements transversaux sur culée ................................................................. 151
Figure 66 : Section de calcul de la torsion ............................................................................. 158
Figure 68 : Essai du Sondage Pressiomètrique ...................................................................... 161
Figure 69 : Frottement latérale unitaire le long du fût d’un pieu ........................................... 168
Figure 70 : Répartition des charges au niveau des pieux ....................................................... 174
Figure 71 : Coupe transversale d'un pieu ............................................................................... 176

Mejri Ghazi
Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Liste des tableaux

Tableau 1: Caractéristiques de la section centrale avec hourdis ................................................ 7


Tableau 2: Caractéristiques de la section centrale sans hourdis................................................. 7
Tableau 3: Inerties des sections élémentaires de la section........................................................ 7
Tableau 4: Récapitulation des paramètres fondamentaux de la poutre centrale ........................ 9
Tableau 5: pour θ= après Interpolation (α) .............................................................................. 10
Tableau 6: pour θ=0.55 après Interpolation (α) ....................................................................... 11
Tableau 7: Les coordonnées de ligne d’influence de la poutre centrale .................................. 11
Tableau 8: Récapitulation des paramètres fondamentaux de la poutre de rive ........................ 12
Tableau 9: pour θ=1.2 après Interpolation (α) ......................................................................... 13
Tableau 10: pour θ=1.3 après Interpolation (α) ....................................................................... 13
Tableau 11: Les coordonnées de ligne d’influence de la poutre de rive .................................. 14
Tableau 12: Valeurs de k pour la charge AL de la poutre centrale .......................................... 15
Tableau 13: Calcul des CRT de la charge AL pour la poutre centrale ..................................... 17
Tableau 14: Valeurs de k pour la 1^èrdisposition de la charge BC ......................................... 19
Tableau 15: Valeurs de k pour la 2^èmedisposition de la charge BC ...................................... 20
Tableau 16: les files de Bc placées symétriquement par rapport à l'axe centrale .................... 22
Tableau 17: Une file de roues Bc placée sur l'axe centrale ..................................................... 23
Tableau 18: Valeurs de k pour MC120 Poutre centrale ........................................................... 23
Tableau 19: Calcul des CRT de la charge Mc120 pour la poutre centrale ............................... 25
Tableau 20: Tableau récapitulatif des CRT pour la poutre centrale......................................... 25
Tableau 21: Valeurs de k pour AL Poutre de rive .................................................................... 26
Tableau 22: Calcul des CRT de la charge AL pour la poutre centrale ..................................... 28
Tableau 23: Valeurs de k pour BC Poutre de rive .................................................................... 29
Tableau 24: Calcul des CRT de la charge Bc pour la poutre de rive ....................................... 30
Tableau 25: Valeurs de k pour MC120 Poutre de rive ............................................................. 31
Tableau 26: Calcul des CRT de la charge Mc120 pour la poutre de rive ................................ 32
Tableau 27: Tableau récapitulatif des CRT pour la poutre de rive .......................................... 32
Tableau 28: Tableau de comparaison des CRT ........................................................................ 32
Tableau 29: Tableau récapitulatif des CRT de la poutre modèle ............................................. 32
Tableau 30: Moments fléchissant dus à la charge permanente ................................................ 35

Mejri Ghazi
Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 31: Efforts tranchants dus à la charge permanente ..................................................... 36


Tableau 32: Moments fléchissant dus à la charge AL.............................................................. 38
Tableau 33: Tableau qx et w' (AL) ........................................................................................... 40
Tableau 34: Efforts tranchants dus à la charge AL .................................................................. 40
Tableau 35: Valeur de la somme Piyi pour la 1ère disposition du chargement Bc .................. 43
Tableau 36: Valeur de la somme Piyi pour la 2ème disposition du chargement Bc ................ 43
Tableau 37: Moments fléchissant dus à la charge Bc .............................................................. 43
Tableau 38 : valeur de la somme pour le calcul des efforts tranchants du système BC .. 44
Tableau 39 : Effort tranchan,ts du à la charge Bc .................................................................... 44
Tableau 40: Moments fléchissant dus à la charge Mc120........................................................ 46
Tableau 41: Les efforts tranchants dus à la charge Mc120 ...................................................... 46
Tableau 42: Tableau récapitulatif des sollicitations de calcul .................................................. 47
Tableau 43: Sens du travail de la dalle ..................................................................................... 54
Tableau 44: Sollicitations dues à la charge permanente........................................................... 55
Tableau 45: Caractéristiques des rectangles d’impact de la charge Bc (1ercas, 1ère
disposition) ............................................................................................................................... 57
Tableau 46: Sollicitations dues à la charge Bc (1er cas, 1ère disposition) .............................. 57
Tableau 47: Caractéristiques des rectangles d’impact de la charge Bc (1ercas, 2ème
disposition) ............................................................................................................................... 58
Tableau 48: Sollicitations dues à la charge Bc (1er cas, 2ème disposition) ............................. 58
Tableau 49: Caractéristiques des rectangles d’impact de la charge Bc (2emecas,
1èredisposition) ........................................................................................................................ 59
Tableau 50: Sollicitations dues à la charge Bc (2eme cas, 1ère disposition) ........................... 59
Tableau 51: Caractéristiques des rectangles d’impact de la charge Bc(2eme
cas,2èmedisposition) ................................................................................................................ 60
Tableau 52: Sollicitations dues à la charge Bc (2ème cas, 2ème disposition .......................... 60
Tableau 53: Tableau récapitulatif des moments fléchissant les plus défavorables dus à la
charge Bc .................................................................................................................................. 60
Tableau 54: Tableau récapitulatif des efforts tranchants les plus défavorables dus à la charge
Bc ............................................................................................................................................. 60
Tableau 55: Caractéristiques des rectangles d’impact de la charge Bt (1ercas, 1ère disposition)
.................................................................................................................................................. 61
Tableau 56: Sollicitations dues à la charge Bt (1er cas, 1ère disposition) ............................... 61

Mejri Ghazi
Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 57: Caractéristiques des rectangles d’impact de la charge Bt (1ercas, 2ème


disposition) ............................................................................................................................... 62
Tableau 58: Sollicitations dues à la charge Bt (1er cas, 2ème disposition) ............................. 62
Tableau 58: Caractéristiques des rectangles d’impact de la charge Bt (2emecas,
1èredisposition) ........................................................................................................................ 63
Tableau 59: Sollicitations dues à la charge Bt (2eme cas, 1ère disposition)............................ 64
Tableau60: Caractéristiques des rectangles d’impact de la charge
Bt(2emecas,2èmedisposition) .................................................................................................. 65
Tableau 61: Sollicitations dues à la charge Bt (2eme cas, 2ème disposition) .......................... 65
Tableau 62: Tableau récapitulatif des moments fléchissant les plus défavorables dus à la
charge Bt .................................................................................................................................. 65
Tableau 63: Tableau récapitulatif des efforts tranchants les plus défavorables dus à la charge
Bt .............................................................................................................................................. 66
Tableau 64: Caractéristique du rectangle d’impact du à la charge Br...................................... 66
Tableau 65: Moments fléchissant dus à la charge Br ............................................................... 66
Tableau 66: Efforts tranchants dus à la charge Br.................................................................... 66
Tableau 67: Caractéristique du rectangle d’impact du à la charge Mc120 .............................. 67
Tableau 68: Moments fléchissant dus à la charge Mc120........................................................ 67
Tableau 69: Efforts tranchants dus à la charge Mc120 ............................................................ 67
Tableau70: Tableau récapitulatif des moments fléchissants de la dalle appuyée .................... 67
Tableau 71: Tableau récapitulatif des efforts tranchants de la dalle appuyée .......................... 68
Tableau 72: Moments fléchissant en travée dans le sens (xx) ................................................. 70
Tableau 73: Moments fléchissant sur appui dans le sens (xx) ................................................. 70
Tableau 74: Moments fléchissant en travée dans le sens (yy) ................................................. 71
Tableau 75: Moments fléchissant sur appui dans le sens (yy) ................................................. 71
Tableau 76: Détermination de µ1=f(e) après interpolation sur α, puis sur θ ........................... 73
Tableau 77: Détermination de µ3=f(e) après interpolation sur α, puis sur θ ........................... 74
Tableau 78: Tableau de valeurs µ1 et µ3 en fonction de e ....................................................... 74
Tableau 79: Tableau récapitulatif des sollicitations de Bc ....................................................... 81
Tableau 80: tableau récapitulatif des sollicitations de Bt ......................................................... 85
Tableau 81: tableau récapitulatif des sollicitations de Bt ......................................................... 89
Tableau 82: Moments fléchissant pondérés de la flexion globale............................................ 90
Tableau 83: Moments totaux en travées dans le sens xx .......................................................... 91

Mejri Ghazi
Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 84: Moments totaux sur appuis dans le sens xx ......................................................... 92


Tableau 85: Moments totaux en travées dans le sens yy .......................................................... 92
Tableau 86: Moments totaux sur appuis dans le sens yy ......................................................... 93
Tableau 87: Sollicitations de calcul de l'hourdis ...................................................................... 93
Tableau 88: Vérification de poinçonnement de la charge localisée ......................................... 94
Tableau 89: Espacement maximales suivant le type de fissuration ......................................... 96
Tableau 90: Tableau récapitulatif du ferraillage de l’hourdis .................................................. 99
Tableau 91: Moments fléchissant du travée l’entretoise lors du vérinage ............................. 102
Tableau 92: Moments fléchissant de l'appui l’entretoise lors du vérinage ............................ 102
Tableau 93: Réactions d’appuis de l’entretoise lors du vérinage ........................................... 102
Tableau 94: tableau récapitulatif des ferraillages ................................................................... 105
Tableau 95: Valeurs usuelles de ts ......................................................................................... 109
Tableau 96: Souplesses et rigidité des appareils d’appuis ..................................................... 110
Tableau 97: Tableau récapitulatif des souplesses totales sous un effet instantané ................ 113
Tableau 98: Tableau récapitulatif des souplesses totales sous un effet différé ...................... 113
Tableau 99: Effort de freinage du système AL (culée-pile) ................................................... 115
Tableau 100: Effort de freinage du système AL (pile-pile) ................................................... 116
Tableau 101: Effort du freinage du système Bc (culée-pile).................................................. 117
Tableau 102: Effort du freinage du système Bc (pile-pile) .................................................... 117
Tableau 103: Effort thermique de courte durée (culée-pile) .................................................. 118
Tableau 104: Effort thermique de courte durée (pile-pile)..................................................... 119
Tableau 105: Effort thermique de longue durée (culée-pile) ................................................. 120
Tableau 106: Effort thermique de longue durée (pile-pile).................................................... 120
Tableau 107: Effort du au retrait et fluage (culée-pile) .......................................................... 121
Tableau 108: Effort du au retrait et fluage (pile-pile) ............................................................ 121
Tableau 109: Répartition des efforts horizontaux .................................................................. 122
Tableau 110: Tableau récapitulatif des charges verticales ..................................................... 122
Tableau 111 : Tableau récapitulatif des efforts horizontaux .................................................. 124
Tableau 112: Calcul des rotations dues à la charge Bc .......................................................... 125
Tableau 113 : Tableau récapitulatif ........................................................................................ 126
Tableau 114 : Vérification de condition de non glissement ................................................... 129
Tableau 115 : Dimensions d’appareil d’appui et du bossage ................................................. 131
Tableau 116: Sollicitations de calcul de la dalle de transition ............................................... 136

Mejri Ghazi
Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 117: Ferraillage de la dalle de transition .................................................................. 137


Tableau 118 : Détermination du moment de poussée selon h ................................................ 139
Tableau 119: Ferraillage du mur garde grève ........................................................................ 140
Tableau 120 : Ferraillage du corbeau ..................................................................................... 141
Tableau 121 : Calcul des sollicitations dues aux charges réparties ........................................ 148
Tableau 122: Sollicitations du mur en retour ......................................................................... 148
Tableau 123: Sollicitations dues à l’action du tablier ............................................................ 150
Tableau 124: Calcul des sollicitations dues aux charges réparties ......................................... 151
Tableau 125: Tableau récapitulatif des sollicitations appliquées sur le chevêtre................... 151
Tableau 126: Les formules de détermination des efforts ....................................................... 152
Tableau 127: Calcul des efforts appliqués sur le chevêtre ..................................................... 153
Tableau 128: Tableau récapitulatif des efforts maximaux dus à l’excentrement transversal des
charges dans le chevêtre ......................................................................................................... 154
Tableau129: Résultat du Sondage SP ..................................................................................... 161
Tableau130 : Sondage Pressiomètrique ................................................................................. 162
Tableau 131 : Résultat de .............................................................................................. 164
Tableau 132 : Définition des catégories conventionnelles de sols ......................................... 165
Tableau133 : Valeurs du facteur de portance Kp ................................................................... 165
Tableau 134 : Les valeurs de Kp ............................................................................................ 166
Tableau135 : Résultat de ................................................................................................. 166
Tableau 136 : Choix des courbes pour le calcul du frottement latéral unitaire qs ................. 167
Tableau 137: Les valeurs .................................................................................................. 168
Tableau 138: Résultats et ........................................................................................... 169
Tableau 139: Combinaisons de calcul .................................................................................... 170
Tableau 140 : Vérification des pieux .................................................................................... 171
Tableau141: Tout le résultat sur Excel ................................................................................... 172
Tableau 142 : Tableau de choix des armatures transversales ................................................. 175

Mejri Ghazi
Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Annexe 1 : Conception de l’ouvrage et règles de


prédimensionnement

1. Conception transversale

En se basant sur les recommandations du dossier pilote du SETRA, guide de conception des
ponts à poutres en béton armée.

Le profil en travers du tablier d'un demi-ouvrage comporte pour une largeur totale de 14,50 m ;
une chaussée de 10,50 m, une bande d'arrêt d'urgence de 2,00 m et une bande dérasée à gauche
de 1,00 m

Du côté du BAU, il est prévu une barrière BN4 se prolongeant sur les remblais d'accès par des
glissières de sécurité. Du côté du BDG, est prévue une glissière de sécurité fixée sur une longrine
bordant le tablier. Les deux demi-ouvrages sont séparés par un vide central de 2,00 m de largeur.

Figure 1 : Coupe transversale du tablier

La largeur transversale é

=14.5m

La largeur roulable : Lr = = 13.5m

La largeur chargeable : Lch = = 12.5 m <

Mejri Ghazi Page 1


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

 Le nombre de voies : Nv = E( =E( = 4voies

 La largeur de voie : V = ( = = 3.125 m

 La classe du pont : Lr ≥ 7m donc le pont est de 1ère classe

2. Conception longitudinale

Figure 2 : Coupe longitudinale du pont

La longueur de la travée : Lt=21 m

La longueur d’about varie de 0.4 à 0.5, soit d=0.5 m

Le joint de dilation varie de 0.03 à 0.1, soit δ=0.1 m

→La longueur de calcul : = = 20m Prédimensionnement des


éléments du tablier

3. Poutre

En se basant sur les recommandations du dossier pilote du SETRA, guide de conception des

ponts à poutres en béton armée, on définit les dimensions suivantes :

Mejri Ghazi Page 2


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

3.1. Travée Centrale

Figure 3 : Section transversale de la poutre

Pour une poutre en béton armée la hauteur de la poutre doit être entre et

soit

 l'ame de la poutre

soit =0.4m

 l'entraxe de la poutre

en pose b0= 1.5m

 Le nombre des poutres

( )

( ) donc 10 espacement

 L’entraxe des poutres corrigé b0 corrigé

b0 corrigé

Mejri Ghazi Page 3


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

corrigé =1.41m

3.2 Hourdis

On distingue deux types d’hourdis :

 Hourdis intermédiaire
 Hourdis général

L’hourdis général est couramment utilisé aujourd’hui car il présente plusieurs avantages tels
que la facilité du coffrage puisqu’ils sont simplement appuyés sur les extrémités des tables de
compression des poutres .On va exécuter un hourdis général coulé sur pré-dalles non
participantes tel que l’épaisseur est égal

é
)

= 0.2m

3.3 Les entretoises

Les entretoises jouent trois rôles importants

 Solidariser la section transversale.


 Permettre l’opération du vérinage : Cette opération est effectuée pour un changement
des appareils d’appui et pour le pesage de l’ouvrage (détermination de la réaction
d’appui)
 Répartir les charges du convoi sur l’ensemble des poutres afin de minimiser la torsion
dans les poutres
Soit
be l’épaisseur de l’entretoise :
La hauteur de l’entretoise est :

Mejri Ghazi Page 4


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

4. Caractéristique des matériaux

Béton poutre

Résistance à la compression à 28 jours d'âge du béton fc28=30MPa

Résistance à la traction à 28 jours d'âge du béton ft28=0.6+0.06 fc28=2.4MPa

Module de déformation longitudinale instantanée du béton Ei = 11000 √ = 34179.6 Mpa

Module de déformation longitudinale différée du béton Ev = = 11393.2 MPa

Contrainte de compression limite du béton à l'ELS  ζbc = 0.6fc28 =18MPa

Contrainte tangentielle limite (Fissuration préjudiciable) ηlim = min ( =


3MPa (𝛾 = 1.5)

Béton de l-hourdis

Résistance à la compression à 28 jours d'âge du béton fc28=30MPa

Résistance à la traction à 28 jours d'âge du béton ft28=0.6+0.06 fc28=2.4MPa

Module de déformation longitudinale instantanée du béton Ei = 11000 √ = 34179.6 Mpa

Module de déformation longitudinale différée du béton Ev = = 11393.2 MPa

Contrainte de compression limite du béton à l'ELS  ζbc = 0.6fc28 =18MPa

Contrainte tangentielle limite (Fissuration préjudiciable) ηlim = min ( =

3MPa (𝛾 = 1.5)

Aciers

Des armatures à haute Adhérence HA FeE400 ayant les caractéristiques mécaniques


suivantes:

-Limite d'élasticité garantie fe = 400 MPa

-Contrainte limite des aciers tendus à l'ELS (F.p) ζs = inf ( √ =

215.55MPa (n=1.6: Coefficient de fissuration pour les aciers HA)

Mejri Ghazi Page 5


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Annexe 2. Etude et dimensionnement du tablier

1. Caractéristiques géométriques de la poutre

1.1 Inertie de flexion

Figure 4 : Sections élémentaires du calcul de l’inertie

Afin de calculer le moment d’inertie, on utilise le théorème de Huygens :

Où : di est la distance entre l’axe passant par le centre de gravité(G) de la poutre et l’axe
passant par le centre de gravité(Gi) de la section i.

L’équation des inerties partielles des différentes sections :

Avec : pour une section rectangulaire

pour une section triangulaire

Mejri Ghazi Page 6


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

 Section centrale avec hourdis

Les résultats de calcul des caractéristiques géométriques de la section de la poutre avec


hourdis sont récapitulés dans le tableau suivant :

Tableau 1: Caractéristiques de la section centrale avec hourdis

Section B(m2) y(m) Bi*y(m3)


1 0,202 0,100 0,020
2 0,480 0,600 0,288

Le calcul du moment d’inertie est récapitulé dans le tableau ci-dessus

La position du centre de gravité est ainsi :

Tableau 2: Caractéristiques de la section centrale sans hourdis

B (m²) V (m) V' (m)


0.682 0.45 0.75

Tableau 3: Inerties des sections élémentaires de la section

Section I∆(m4)

1 0,0027

2 0,2304

 L’inertie de la section centrale avec hourdis est :

=0.0938 m4

Le rendement de la section est obtenu par la formule suivante

Mejri Ghazi Page 7


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

 Calcul des paramètres fondamentaux

2b = 14,5 m ⇒ b=7,25 m

b1 = b0 = 1.41 m et Nombre des poutres, n = 11.

 Moment d'inertie de flexion IP:

1.2 Moment d'inertie de torsion Kp:

La détermination des moments d’inertie de torsion fait appel à l’application de la


théorie de l’analogie de la membrane, tel que l’inertie de torsion d’un rectangle de longueur b
et de largeur a (b supérieur à a) est donnée par :

Pour calculer les moments d’inertie de torsion, on décompose la poutre en sections


élémentaires comme suit :

Γ1 = hd3= (0.2)3

Γ2 = k .('hp-hd). ba3== k .('1.41 -0.2). (0.4)3

Pour trouver la valeur de k , on a utilisé la formule empirique suivante :

on obtient la valeur k = 0.289

Γ1= 1.9

Γ2= 0.0185

1.3 Paramètres fondamentaux

Suite à la détermination des inerties de flexion et de rigidité moyennes de la poutre, on


calcule:

Mejri Ghazi Page 8


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

 La rigidité de torsion de poutre : 𝛾p = =0,0072MPa

 La rigidité de flexion de poutre : p = =0,067MPa

Ainsi, en appliquant la méthode de Guyon-Massonnet à un tablier de pont à poutres sans


entretoises intermédiaires, c’est l’hourdis qui joue le rôle des entretoises, et par suite on a :

 Les rigidités de l'entretoise : = = = =0.0007MPa

Tableau 4: Récapitulation des paramètres fondamentaux de la poutre centrale

Résumé
ρP (E) 0,067
P (E) 0,0072
Ρe (E) 0,0007
E (E) 0,0007

Le comportement du pont est complètement défini par ces deux paramètres principaux :

 Paramètre de torsion : α = = = 0.593


√ρ ρ √

ρ
 Paramètre d'entretoisement : θ = ×√ = ×√ = 1.15

2. Coefficients de Répartition Transversale (CRT)

2.1 Lignes d’influence

La détermination des différentes lignes d’influence fait appel à la méthode de Guyon


Massonnet.

On va procéder par Excel afin d’obtenir la courbe K = K(e) en se basant sur les tables de
Guyon Massonnet pour le calcul du CRT.

α = 0.593

θ = 1.15

Mejri Ghazi Page 9


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

La détermination des sollicitations est assurée par l’utilisation des notions de ligne
d’influence. Le CRT déterminé par le commencement de traçage de la ligne d’influence de la
poutre centrale et celle de rive et ensuite on charge par les différentes surcharges
réglementaires de manière à trouver l’effet le plus défavorable.

= 2b = 14.5m → b = 7.25m

2.1.1 Poutre centrale

 L’interpolation suivant  :

>1 D'après Massonnet ou Sattler 𝐾 = 𝐾0 + (𝐾1 − 𝐾0) √

Kα  0.23 K0  0.77 K1

 L’interpolation suivant θ :

θ = 1.15 → Interpolation entre θ1 = 1.1 et θ2 = 1.2

𝐾𝛳=1.15 = 𝐾𝛳=1.15 + (𝐾𝛳=1.2− 𝐾𝛳=1.1)

𝐾𝛳=1.15 =0.542𝐾𝛳=1.1 + 0.458𝐾𝛳=1.2

On n'a pas besoin d'interpoler sur y pour le cas de la poutre centrale car y=0. Les tables de
Massonnet donnent directement des lignes correspondant pour y = 0.

1er cas : pour θ1 = 1.1

Tableau 5: pour θ= après Interpolation (α)

θ=1,1
e -b -3b/4 -b/2 - b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b
k0 -0,6652 0,088 0,9531 1,9518 2,5621 1,9518 0,9531 0,088 -0,6652
k1 0,3985 0,5848 0,9142 1,4075 1,7691 1,4075 0,9142 0,5848 0,3985
kα 1 0,15 0,47 0,92 1,53 1,95 1,53 0,92 0,47 0,15

Mejri Ghazi Page 10


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

2ème cas: pour θ2 = 1.2

Tableau 6: pour θ=0.55 après Interpolation (α)

θ=1,2
e -b -3b/4 -b/2 - b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b
k0 -0,6677 0,0199 0,8805 2,005 2,7541 2,005 0,8805 0,0199 -0,6677
k1 0,3352 0,5233 0,8834 1,4614 1,9124 1,4614 0,8834 0,5233 0,3352
kα 2 0,10 0,41 0,88 1,59 2,11 1,59 0,88 0,41 0,10

3ème cas: pour θ2 = 1.15

Tableau 7: Les coordonnées de ligne d’influence de la poutre centrale

e(m) -b -3b/4 -b/2 - b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b


k θ 0,13 0,44 0,90 1,56 2,02 1,56 0,90 0,44 0,13

On choisit une échelle pour tracer la courbe K=K(e), qui représente la ligne d'influence (Li)
de K pour la poutre

Figure 5 : Ligne d'influence de K pour la poutre

Mejri Ghazi Page 11


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

2.1.2Poutre de rive

 La rigidité de torsion de poutre : 𝛾p = =0,0109 MPa

 La rigidité de flexion de poutre : p = =0,087 MPa

 Les rigidités de l'entretoise : ρE = E = = =0.0007MPa

Tableau 8: Récapitulation des paramètres fondamentaux de la poutre de rive

Résumé
ρP (E) 0,087
P (E) 0,0109
Ρe (E) 0,0007
E (E) 0,0007

Le comportement du pont est complètement défini par ces deux paramètres principaux :

 Paramètre de torsion : α = = = 0.759


√ √

 Paramètre d'entretoisement : θ = ×√ = ×√ = 1.23

En plus des interpolations suivant α et θ, on procédera à une troisième itération sur y car la
position de la poutre change.

 L’interpolation suivant  :

Kα  0.23 K0  0.77 K1

 L’interpolation suivant θ :

𝐾𝛳=1.23 =0.11𝐾𝛳=1.2 + 0.89𝐾𝛳=1.3

Mejri Ghazi Page 12


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

 L’interpolation suivant y :

𝐾𝑦=0.84 = 𝐾𝑦=0.75 + (𝐾𝑦= − 𝐾𝑦=0.75 )

𝐾𝑦=0.84 = 0.54𝐾 + 0.46𝐾𝑦=b

1er cas : pour θ1 = 1.2

Tableau 9: pour θ=1.2 après Interpolation (α)

θ=1,2
e -b -3b/4 -b/2 - b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b
k3b/4 0,0279 -0,0594 -0,1424 -0,1685 0,0199 0,6851 2,0144 3,5547 4,3049
k0 kb 0,1439 0,0279 -0,1317 -0,3856 -0,6677 -0,6038 0,662 4,3049 10,6635
ky 0,1311 0,0183 -0,1329 -0,3616 -0,5918 -0,4616 0,8112 4,2221 9,9619
k3b/4 0,0348 0,0621 0,1217 0,2534 0,5233 1,0306 1,8501 2,7114 2,8817
k1 kb 0,2171 0,0348 0,0706 0,1533 0,3352 0,7182 1,4827 2,8817 5,0266
ky 0,1970 0,0378 0,0762 0,1643 0,3560 0,7527 1,5232 2,8629 4,7899
kα 0,1818 0,0333 0,0281 0,0433 0,1379 0,4733 1,3594 3,1756 5,9799

2ème cas: pour θ2 = 1.3

Tableau 10: pour θ=1.3 après Interpolation (α)

θ=1,3
e -b -3b/4 -b/2 - b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b
k3b/4 0,0432 -0,0348 -0,1191 -0,1733 -0,0365 0,6061 2,0173 3,6614 4,2119
k0 kb 0,0975 0,0432 -0,0585 -0,2848 -0,6266 -0,7438 0,3448 4,2119 11,552
ky 0,0915 0,0346 -0,0652 -0,2725 -0,5615 -0,5948 0,5294 4,1512 10,7421
k3b/4 0,0228 0,0434 0,0923 0,2086 0,6448 0,9823 1,8761 2,8483 2,9631
k1 kb 0,0115 0,0228 0,0501 0,1182 0,2793 0,6446 1,4282 2,9631 5,4455
ky 0,0127 0,0251 0,0548 0,1282 0,3196 0,6819 1,4776 2,9504 5,1716
kα 0,0309 0,0273 0,0272 0,0360 0,1169 0,3881 1,2594 3,2267 6,4532

3ème cas: pour θ2 = 1.2

Mejri Ghazi Page 13


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 11: Les coordonnées de ligne d’influence de la poutre de rive

e(m) -b -3b/4 -b/2 - b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b


kθ 0,11 0,03 0,03 0,04 0,13 0,43 1,31 3,20 6,20

On choisit une échelle pour tracer la courbe K=K(e), qui représente la ligne d'influence (Li)
de K pour la poutre

Figure 6 : Ligne d'influence de K pour la poutre

2.2 Détermination des coefficients de répartition transversale CRT

2.2.1 Poutre centrale

 charge A L

On place la charge AL suivant les règles de chargement de la manière la plus


défavorable. Pour cela et à cause de la variation de a1 et de la largeur de chargement LAl, on
essaye différents cas (1voie, 2voies, 3voies ou 4 voies chargées)

Mejri Ghazi Page 14


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Figure 7 : Disposition de la charge Al sur la ligne d’influence de la poutre centrale

Tableau 12: Valeurs de k pour la charge AL de la poutre centrale

k1 k2 k3 k4 k5
2,02 1,62 1,08 0,63 0,3

 1er cas:

1 voie chargée,

=3.125m1V = 3.125ma1=1,0

Le coefficient K pour ce cas de chargement de A1 est 1' aire ωAI de la Li correspondant à la


charge divisé par la largeur de chargement

ω
𝐾 =

= [ + 1.62 ]

Mejri Ghazi Page 15


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

= 2.11

Le CRT est: = = = 0.19

. . = 1 . 0,16 . 3,125 = 0.6

 2émé cas:

2 voie chargée,

=6.25m1V = 3.125m a1=1,0

Le coefficient K pour ce cas de chargement de A1 est 1' aire ωAI de la Li correspondant à la


charge divisé par la largeur de chargement

ω
𝐾 =

= [ K1+ k2 + K3]

= [ + 1.62 + ]

= 1.84

Le CRT est: = = = 0.167

. . = 1 . 0,167 . 6,25 = 1.04

 3émé cas:

3 voie chargée,

= 9.375m 1V = 3.125m a1=0,9

Le coefficient K pour ce cas de chargement de A1 est 1' aire ωAI de la Li correspondant à la


charge divisé par la largeur de chargement

ω
𝐾 =

= [ K1+ k2 + K3 + K4]

Mejri Ghazi Page 16


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

= [ + 1.62+ 1.08 + ]

= 1.56

Le CRT est: = = = 0.14

. . = 0,9 . 0,14 . 9,375 = 1.19

 4émé cas:

4 voie chargée,

=12.5m 1V = 3.125m a1=0.75

Le coefficient K pour ce cas de chargement de A1 est 1' aire ωAI de la Li correspondant à la


charge divisé par la largeur de chargement

ω
𝐾 =

= [ K1+ k2 + K3 + K4+ K5]

= [ +1.62 +1.08+ 0.63 + ]

= 1.3

Le CRT est: = = = 0.12

. . = 0,75 . 0.12 . 12.5 = 1.11

Tableau 13: Calcul des CRT de la charge AL pour la poutre centrale

WAL LAL kA1 Al aL Cc


1 er cas 6,60 3,125 2,11 0,192 1 0,60
2éme cas 11,49 6,25 1,84 0,167 1 1,04
3 éme cas 14,59 9,375 1,56 0,141 0,9 1,19
4 éme cas 16,28 12,5 1,30 0,118 0,75 1,11

Mejri Ghazi Page 17


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

 charge Bc

Les règles d`application de la charge Bc considèrent que dans le sens transversal du


pont le nombre de files de camions Nf ne doit pas dépasser le nombre des voies Nv.

A cause de la variation de bc, on essaye 4 cas différents (1 file, 2 files , 3files ou 4files de
Bc).On place les différentes files de roues sur la largeur chargeable de la manière la plus
défavorable. Donc on place les convois de Bc décalées à droite en prenant soin de laisser
0,75m entre le bord du glissière et la première file de roues .

Le cœfficient bc dépend du nombre de files de camions à placer

Figure 8 :Disposition de la charge BC sur la ligne d’influence de la poutre centrale avec


roues placées symétriquement

Mejri Ghazi Page 18


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Figure 9 : Disposition de la charge BC sur la ligne d’influence de la poutre centrale avec une
file de roues placée sur l'axe centrale

En plus de cette variation de bc, le choix de l’emplacement des files est essentiel pour avoir le
cas le plus défavorable parce que le maximum de la courbe de K est sur l’axe centrale (e=0);

n : Nombre de poutres

KBC= ∑ 𝐾

= .

Tableau 14: Valeurs de k pour la 1^èrdisposition de la charge BC

1 er disposition
k1 k2 k3 k4 k5 k6 K7
1,77 1,4 1,96 0,95 1,64 0,61 1,22

Mejri Ghazi Page 19


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 15: Valeurs de k pour la 2^èmedisposition de la charge BC

2 éme disposition
K1 K2 K3 K4 K5 K6 K7 K8 K9 k10 k11
2,02 1,49 1,31 1,89 1,49 0,68 1,89 1,31 0,55 1,13 0,68

 1er cas:

1 file de Bc bc = 1,2.

On vérifie 2 dispositions les plus logiques : -une des files de roues adjacente au 2éme camion

est placée sur l’axe central -les deux convois de Bc placés symétriquement par rapport à l’axe

central

1 er disposition : 2 files de roues placées symétriquement par rapport à l'axe centrale

𝐾 = 2 K1 = 1.77

= = 0.16

= . = 0.16 x 1.2 =0.193

2 ème disposition : Une file de roues placée sur l'axe centrale

KBC= ∑ 𝐾 = ( K1 + K2 )= ( 2.02 + 1.49 ) = 1.76

= = 0.16

= . = 0.16 x 1.2 =0.191

 2ème cas

2 files de Bc bc = 1,1.

On vérifie 2 dispositions les plus logiques : -une des files de roues adjacente au 2éme camion

est placée sur l’axe central -les deux convois de Bc placés symétriquement par rapport à l’axe

central

Mejri Ghazi Page 20


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

1 er disposition : 2 convois de Bc symétriquement par rapport à l'axe centrale

𝐾 = 2 ( K2 + k3) =1.4+1.96 =3.360

= = 0.31

= . = 0.16 x 1.2 =0.336

2 ème disposition : Une file de roues placée sur l'axe centrale

KBC= ∑ 𝐾 = ( K1 + K3 + k4 + k5 )= ( 2.02 + 1.31 + 1.89 + 1.49 ) = 3.355

= = 0.31

= . = 0.31 x 1.1 =0.3355

 3ème cas:

2 files de Bc bc = 0.95.

On vérifie 2 dispositions les plus logiques : -une des files de roues adjacente au 2éme camion

est placée sur l’axe central -les deux convois de Bc placés symétriquement par rapport à l’axe

central

1 er disposition : 3 convois de Bc placées symétriquement par rapport à l'axe centrale

𝐾 = 2 ( K1 + k4 +k5) = 1.77 + 0.95 + 1.64 = 4.36

= = 0.4

= . = 0.4 x 1.2 =0.3765

2 ème disposition : Une file de roues placée sur l'axe centrale

KBC= ∑ 𝐾 = ( K1 + K2 + k3 + k6 + k7 +k8 )

= ( 2.02 + 1.49 + 1.31 + 0.68 +1.89 1.31) = 4.35

Mejri Ghazi Page 21


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

= = 0.4

= . = 0.16 x 0.95 =0.3757

 4ème cas:

2 files de Bc bc = 0,8.

On vérifie 2 dispositions les plus logiques : -une des files de roues adjacente au 2éme camion

est placée sur l’axe central -les deux convois de Bc placés symétriquement par rapport à l’axe

central

1 er disposition : 4 convois de Bc placées symétriquement par rapport à l'axe centrale

𝐾 = 2 ( K2 + k3 + k6 +k7 ) =1.4 + 1.96 +0.61 +1.22 =5.19

= = 0.47

= . = 0.16 x 0.8 =0.3775

2 ème disposition : Une file de roues placée sur l'axe centrale

KBC= ∑ 𝐾 = ( K1 + K3 + k4 + k5 + k8 + k9 + k10 +k11 )

= ( 2.02 + 1.31 + 1.89 +1.49 + 1.31 + 0.55 +1.13 + 0.68 ) = 5.19

= = = 0.472

= . = 0.16 x 0.8 =0.3775

Tableau 16: les files de Bc placées symétriquement par rapport à l'axe centrale

1 er disposition KBc Bc bc Cc
1 er cas 1,77 0,16 1,2 0,1931
2éme cas 3,360 0,31 1,1 0,3360
3 éme cas 4,36 0,40 0,95 0,3765
4 éme cas 5,19 0,472 0,8 0,3775

Mejri Ghazi Page 22


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 17: Une file de roues Bc placée sur l'axe centrale

2 éme disposition KBc Bc bc Cc


1 er cas 1,76 0,16 1,2 0,1915
2éme cas 3,355 0,31 1,1 0,3355
3 éme cas 4,35 0,40 0,95 0,3757
4 éme cas 5,19 0,472 0,8 0,3775

 Charge Mc120

Figure 10 :Disposition de la charge Al sur la ligne d’influence de la poutre centrale

Tableau 18: Valeurs de k pour MC120 Poutre centrale

k1 k2 k3 k4 k5 k6 k7 k8 k9
2,02 1,75 1,01 0,72 1,89 1,2 0,86 1,45 1,74

Mejri Ghazi Page 23


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

 1èrcas

une chenille dont l’extrémité est sur l’axe central,

𝐾 = * +

= (K1 + K2 + K3 + K4 )

= ( 2.02 + 1.75 + 1.01 +0.72 )= 1.375

Le CRT est: = = = 0.125

 2 èmecas

une chenille sur l’axe central, l’autre à 1.95m

𝐾 = * +

= (2 k5+ K6 + K7 )

= ( 2 1.89 + 1.2 + 0.86 ) = 1.46

Le CRT est: = = = 0.133

 3 èmecas

2 chenilles symétriques

𝐾 =* +

= ( 1.45 + 1.74 ) = 1.6

Le CRT est: = = = 0.15

Mejri Ghazi Page 24


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 19: Calcul des CRT de la charge Mc120 pour la poutre centrale

LMc KMc Mc
1 1,375 0,125
1 1,46 0,133
1 1,60 0,15

Tableau 20: Tableau récapitulatif des CRT pour la poutre centrale

CRT Cas le plus défavorable

AL 0,141 3 Voies chargées

Bc 0,47 4 files de BC

MC120 0,15 1 Char de MC120

2.2.2 Poutre de rive

 charge A L

On place la charge AL suivant les règles de chargement de la manière la plus défavorable.


Pour cela et à cause de la variation de a1 et de la largeur de chargement LAl, on
essayedifférents cas (1voie, 2voies, 3voies ou 4 voies chargées)

Mejri Ghazi Page 25


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Figure 11 :Disposition de la charge Al sur la ligne d’influence de la poutre de rive

Tableau 21: Valeurs de k pour AL Poutre de rive

k1 k2 k3 k4 k5 k6 k7 k8 k9
4,46 2,37 1,07 0,39 0,13 0,05 0,03 0,03 0,17

 cas:

1 voie chargée,

=3.125 m 1V = 3.125m a1=1,0

Le coefficient K pour ce cas de chargement de A1 est 1' aire ωAI de la Li correspondant à la


charge divisé par la largeur de chargement

ω
𝐾 =

= * +

= [ + 2.37 + ]

Mejri Ghazi Page 26


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

= 1.78

Le CRT est: = = = 0.16

. . = 1 . 0,16 . 3,125 = 0.51

 cas:

2 voie chargée,

=6.25m 1V = 3.125m a1=1,0

Le coefficient K pour ce cas de chargement de A1 est 1' aire ωAI de la Li correspondant à la


charge divisé par la largeur de chargement

ω
𝐾 =

= [ K1+ k2 + K3 + K4+ K5]

= [ + 2.37+ 1.07 + 0.39 + ]

= 1.78

Le CRT est: = = = 0.16

. . = 1 . 0,16 . 6,25 = 1.01

 cas:

3 voie chargée,

= 9.375 m 1V = 3.125m a1=0,9

Le coefficient K pour ce cas de chargement de A1 est 1' aire ωAI de la Li correspondant à la


charge divisé par la largeur de chargement

𝐾 =

= [ K1+ k2 + K3 + K4+ K5 + k6 + K7]

Mejri Ghazi Page 27


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

= [ + 2.37+ 1.07 + 0.39 + 0.13 + 0.05 + ]

= 1.21

Le CRT est: = = = 0.11

. . = 0,9 . 0,11 . 9,375 = 0.93

 cas:

4 voie chargée,

=12.5 m 1V = 3.125m a1=0.75

Le coefficient K pour ce cas de chargement de A1 est 1' aire ωAI de la Li correspondant à la


charge divisé par la largeur de chargement

𝐾 =

= [ K1+ k2 + K3 + K4+ K5 + k6 + k7 + k8 + K9]

= [ + 2.37+ 1.07 + 0.39 + 0.13 + 0.05 + 0.03 + 0.03 + ]

= 0.93

Le CRT est: = = = 0.08

. . = 0,75 . 0,08 . 12.5 = 0.51

Tableau 22: Calcul des CRT de la charge AL pour la poutre centrale

WAL LAL kA1 Al aL Cc


1 er cas 5,57 3,125 1,78 0,16 1 0,51
2éme cas 11,10 6,25 1,78 0,16 1 1,01
3 éme cas 11,34 9,375 1,21 0,11 0,9 0,93
4 éme cas 11,57 12,5 0,93 0,084 0,75 0,79

Mejri Ghazi Page 28


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

 charge Bc

Figure 12 :Disposition de la charge BC sur la ligne d’influence de la poutre de rive

Tableau 23: Valeurs de k pour BC Poutre de rive

k1 k2 k3 k4 k5 k6 k7 k8
4,05 1,68 1,25 0,38 0,3 0,08 0,06 0,03

 1er cas:

1 file de Bc bc = 1,2.

KBC= ∑ 𝐾 = ( K1 + K2 )= (4.05 + 1.68) = 2.87

= = 0.16

= . = 0.16 x 1.2 =0.191

 2ème cas

2 files de Bc bc = 1,1.

Mejri Ghazi Page 29


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

KBC= ∑ 𝐾 = ( K1 + K2+ k3+ k4 )= (4.05 + 1.68 + 1.25 + 0.38 ) = 3.68

= = 0.33

= . = 0.33 x 1.1 =0.37

 3ème cas:

KBC= ∑ 𝐾 = ( K1 + K2 + k3 + k4 + k5 +k6 )

= (4.05 + 1.68 + 1.25 + 0.38 + 0.3 + 0.08) = 3.87

= = 0.35

= . = 0.35 x 0.95 =0.33

 4ème cas:

KBC= ∑ 𝐾 = ( K1 + K2 + k3 + k4 + k5 + k6 + k7 +k8 )

= (4.05 + 1.68 + 1.25 + 0.38 + 0.3 + 0.08 + 0.06 + 0.03) = 3.92

= = 0.36

= . = 0.36 x 0.8 =0.28

Tableau 24: Calcul des CRT de la charge Bc pour la poutre de rive

KBc Bc bc Cc
1 er cas 2,87 0,26 1,2 0,31
2éme cas 3,68 0,33 1,1 0,37
3 éme cas 3,87 0,35 0,95 0,33
4 éme cas 3,92 0,36 0,8 0,28

Mejri Ghazi Page 30


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

 Charge Mc120

Figure 13 : Disposition de la charge MC120 sur la ligne d’influence de la poutre de rive

Tableau 25: Valeurs de k pour MC120 Poutre de rive

K1 K2 K3 K4
4,44 2,93 0,98 0,5

1 Char, c.à.d., 2 chenilles

avec =1m;

𝐾 = [ ( K1 + K2 ) + ( K3 + K4 )]

= (4.44 + 2.93 + 0.98 + 0.5)

=2.213

Le CRT est: = = = 0.20

Mejri Ghazi Page 31


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 26: Calcul des CRT de la charge Mc120 pour la poutre de rive

LMc KMc Mc
1 2,213 0,20

Tableau 27: Tableau récapitulatif des CRT pour la poutre de rive

CRT Cas le plus défavorable

AL 0,161 2 Voies chargées

Bc 0,33 2 files de BC

MC120 0,20 1 Char de MC120

Tableau 28: Tableau de comparaison des CRT

poutre centrale poutre de rive

AL 0,14 0,16

Bc 0,47 0,33

MC120 0,15 0,20

Tableau 29: Tableau récapitulatif des CRT de la poutre modèle

poutre modèle CRT Caractéristiques Cas le plus défavorable

AL 0,16 a1 =1 et LAL = 6,25m 2 Voies chargées

Bc 0,47 bc = 0.8 et P=12t ou 6t long 4 files de BC

MC120 0,20 LMC = 1 m 1 Char de MC120

Mejri Ghazi Page 32


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

3. Calcul des sollicitations

3.1 Sollicitations dues à la charge permanente

3.1.1 Charge permanente

La valeur de la charge permanente gper est évaluée comme la somme des poids des éléments
suivants

 Poids propre de la poutre : = ×𝛾 = 0.4 × 2.5 = 1 t/m


 Poids de la prédalle : = d ×c ×𝛾 = 0.05 0.9 2.5 =0.11 t/m
 Poids propre de l’hourdis : = hd × ×𝛾 = 0.2 × 1.41 × 2.5 = 0.705t/m
 Poids de la superstructure : = + + + + +

Couche de roulement d’épaisseur 7 cm ; 𝛾 = 2.4 t/m3

= 1.4 × e × b0 × BB = 1.4 × 0.07 × 1.41 × 2.4 = 0.332 t/m

Couche d’étanchéité d’épaisseur 3 cm ; 𝛾 = 2.2 t/m3

= 1.2 × e × b0 × 𝛾 = 1.2 × 0.03 × 1.41 × 2.2 = 0.112 t/m

- 2 Corniche+contre corniche :

= = 0.048 t/m

- BN4 :

BN4 =

= = 0.007 /

- longrines:

long =

Mejri Ghazi Page 33


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

= = 0.019 /

- glissières:

gli =

= = 0.002 /

= 0.332 + 0.112 + 0.048 +0.007 + 0.019 +0.002 = 0.52 t/m

On aura finalement : gper = 4.73 t/m

En total, on évalue la charge permanente .Alors que la


charge d’entretoise sur appui n’intervient qu’aux appuis de la poutre de manière concentrée
Ge. Elle n’est pas considérée pour le calcul des moments fléchissant et n’est considérée que
pour les efforts tranchants sur les appuis (réactions d’appui).

Ge = be x ( − )x( )×𝛾

= 0.3× ( 1,41− 0,4 )× (1 − 0,2) 2,5 = 0.61 t/m

3.1.2 Moments fléchissant

La charge permanente est une charge uniformément répartie sur toute la poutre. Afin
de déterminer les sollicitations dues à cette charge, il suffit de déterminer les sollicitations de
la charge permanente uniformément répartie sur une poutre simplement appuyée. Le calcul est
exécuté selon la formule suivante :

=𝛾 gper

avec Lc=20m

Coefficient de pondération des charges G

G = 1.35 à ′ 𝑈 G= 1.00 à ′ 𝑆

Répartition transversale :

La charge permanente est répartie de manière égale. Donc le CRT est ƞ per=1

Mejri Ghazi Page 34


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Figure 14 : Diagramme des moments fléchissant sous l’effet de la charge permanente

= 𝛾 . gper. =

= 𝛾 .gper . =

= 𝛾 .gper . =

=𝛾 .gper =

Tableau 30: Moments fléchissant dus à la charge permanente

x(m) 0 lc/8 lc/6 lc/4 lc/2


ELU 0 71,22 87,61 118,27 157,69
Moment
ELS 0 52,75 64,89 87,61 116,81

3.1.3Efforts tranchants:

De même pour les efforts tranchants, on utilise le diagramme des efforts tranchants d’une
charge répartie sur une poutre simple.

Mejri Ghazi Page 35


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Figure 15 : Diagramme des efforts tranchants sous l’effet de la charge permanente

= 𝛾Gx gper. ( -x) pour x 0

=𝛾Gx gper . + 𝛾G. Ge pour x=0

= 𝛾Gx gper .

= 𝛾Gx gper .

= 𝛾Gx gper .

=0

Tableau 31: Efforts tranchants dus à la charge permanente

x(m) 0 lc/8 lc/6 lc/4 lc/2


ELU 39,72 29,79 26,48 19,86 0
effort tranchant
ELS 29,42 22,07 19,61 14,71 0

Mejri Ghazi Page 36


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

3.2 Sollicitations dues à la charge AL

3.2.1 Charge AL

D’après le règlement du système de chargement AL, on a :

AL = 0.23 + = 0.23 + = 1.36 t/m²

Afin de tenir compte des efforts dynamiques, cette surcharge est pondérée par deux
coefficients a1 et a2 :

= a1 × a2 × AL × LAL

Le cas le plus défavorable de la poutre modèle correspond à 2 voies chargées, par suite :

=1

= = =1.12 (pont 1ère classe)

LAL = 6.25m

D’où la charge par mètre linéaire est : = 9.49t/ml

3.2.2 Moments fléchissant :

Le moment fléchissant sous l’effet des charges AL a pour expression :

=𝛾 . .qAl

Avec

Q1 = 1.2 à l’ELS

Q1 = 1.6 à l’ELU

Mejri Ghazi Page 37


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Figure 16 : Diagramme des moments fléchissant sous l’effet de la charge AL

=𝛾 . .qAl..

=𝛾 . .qAl..

=𝛾 . .qAl..

=𝛾 . .qAl..

Tableau 32: Moments fléchissant dus à la charge AL

x(m) 0 lc/8 lc/6 lc/4 lc/2


ELU 0 55,34 68,07 91,90 122,53
Moment
ELS 0 41,50 51,05 68,92 91,90

3.2.3Efforts tranchants :

Les efforts tranchants sont calculés à partir de leurs lignes d’influence comme le
montre la figure suivant :

Mejri Ghazi Page 38


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Figure 17 : Effort tranchant dans la section x sous l'effet de la charge AL

L’effort tranchant dans une section sous l’effet de la charge AL est :

=𝛾 . . .W' AL

AVEC

=a1 a2 (0.23+ LAL

W' AL=

En particulier:

Pour x=0

= 𝛾Q1 AVEC = a1 a2 (0.23+ LAL

Pour x=

=𝛾Q1 AVEC = a1 a2 (0.23+ LAL

Mejri Ghazi Page 39


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 33: Tableau qx et w' (AL)

(m²) qx (AL) w' (AL)


0 10,94 10,00
lc/8 10,40 7,66
lc/6 10,15 6,94
lc/4 9,49 5,625
Tableau 34: Efforts tranchants dus à la charge AL

x(m) 0 lc/8 lc/6 lc/4 lc/2


ELU 28,27 20,57 18,22 13,78 0
effort tranchant
ELS 21,21 15,43 13,66 10,34 0

3.3Sollicitations dues à la charge Bc

Longitudinalement, on dispose une longueur de travée suffisante pour placer deux


files de camions. Le schéma de calcul de la charge BC dans le sens longitudinal est le suivant:

Figure 18 : Schéma de calcul de la charge Bc dans le sens longitudinal

3.3.1 Coefficient de majoration dynamique

Les surcharges du système BC sont multipliées par un coefficient de majoration


dynamique

=1+ +

L : longueur de la travée ; L = Lc = 20 m

Mejri Ghazi Page 40


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

S : poids total le plus élevé du système B placé sur la travée (en tenant compte du Br et Bt)

S = sup ( 𝑆 ; 𝑆 ; 𝑆 )= 𝑆

G : poids total de la travée qui comprend :

 =n×𝑆 ×𝛾 × = 11 × 0.4 × 2.5 × 20 = 220 t


 = c × d× 𝛾 × = 0.05 × 0.9 × 2.5 × 20 = 2.25t
 = ×𝛾 × × = 0.2 × 2.5 × 14.5 × 20 =145 t
 = ×𝛾 × × = 0.03 × 2.2 × 14.5 × 20 = 17.82t
 = ×𝛾 × × = 0.07 × 2.4 × 10 × 20 = 48.72 t
 =𝑆 ×𝛾 × Lc = 0.188 × 2.5 × 20 =9.4 t
 =𝑆 × Lc = 0.065 × 20 = 1.3t
 =𝑆 × Lc = 0.016 × 20 =0.32t
 =𝑆 × 𝛾 × Lc = 0.075 × 2.5 × 20 = 3.75 t

D’où G = 449 t

D’après l’étude du CRT, le cas le plus défavorable pour le système de chargement Bc


correspond à 4 files de camions (bc = 0.8),

donc : 𝑆 = 0.8 × 4 × 60 = 160 t Par suite = 1.14

3.3.2 Moments fléchissant :

Ces moments sont calculés à l’aide de la ligne d’influence (Li) dans la section
considérée en plaçant la charge Bc dans le sens longitudinal de manière la plus défavorable.

 Pour x = Lc / 2

Le théorème de Barré nous donne directement l'expression du Moment maximal en fonction


de Lc .

On a Lc >18.38 donc = 12 ×( 1.25 Lc + − 13.125) = 151.43 t.m

= × × δB × bc × Mmax

À l’ELU = 104.07 t. m

Mejri Ghazi Page 41


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

À l’ELS = 78.05 t. m

Pour x ≠ Lc / 2

Deux dispositions sont possibles : soit le dernier essieu sur l’ordonnée maximale soit l’avant
dernier essieu. L’expression du moment fléchissant est déterminée par la formule suivante :

= × × × bc × ∑

Où ∑ = [ Sup (∑ ) 1ère disposition ; (∑ ) 2ème disposition ]

Avec :

=0.47 ; δB = 1.14 ; bc = 0.8

 = 1.2 à l’ELS  = 1.6 à l’ELU

Figure 19 : Détermination des moments fléchissant sous l’effet de la charge Bc

Mejri Ghazi Page 42


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Les tableaux regroupent les valeurs de la somme Piyi pour chacune des deux dispositions
possibles :

Tableau 35: Valeur de la somme Piyi pour la 1ère disposition du chargement Bc

1ère disposition
x(m) y1 y2 y3 y4 y5 y6 ∑Pi *y
0 0 0 0 0 0 0 0 0
lc/8 2,5 2,19 2 1,44 0,88 0,69 0,13 78,54
lc/6 3,33 2,78 2,53 1,78 1,03 0,78 0,03 96,3
lc/4 5 3,75 3,38 2,25 1,13 0,75 0 121,62

Tableau 36: Valeur de la somme Piyi pour la 2ème disposition du chargement Bc

2éme disposition
x(m) y1 y2 y3 y4 y5 y6 ∑Pi *y
0 0 0 0 0,00 0 0 0 0
lc/8 2,5 0,84 2,19 1,63 1,06 0,88 0,32 71,34
lc/6 3,33 1,11 2,78 2,07 1,35 1,11 0,4 91,02
lc/4 5 1,5 3,75 2,79 1,82 1,5 0,54 122,82

Tableau 37: Moments fléchissant dus à la charge Bc

x(m) 0 lc/8 lc/6 lc/4 lc/2


ELU 0 53,98 66,18 84,41 104,07
Moment
ELS 0 40,48 49,64 63,31 78,05
3.3.3 Efforts tranchants :

Les efforts tranchants sont obtenus à partir la ligne d’influence de l’effort tranchant. La
position la plus défavorable est tel que : 2 essieux arrière sur le maximum de la ligne
d’influence. En fait, l’expression de l’effort tranchant dans une section d’abscisse x est :

=𝛾 δB bc ∑

Mejri Ghazi Page 43


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Figure 20 : Détermination des efforts tranchants sous l’effet de la charge Bc

Tableau 38 : valeur de la somme pour le calcul des efforts tranchants du système BC

x(m) y1 y2 y3 y4 y5 y6 ∑Pi *y
0 0 1 0,93 0,7 0,48 0,40 0,18 39
lc/8 2,5 0,875 0,8 0,58 0,35 0,28 0,05 31,44
lc/6 3,33 0,83 0,76 0,53 0,31 0,23 0 28,74
lc/4 5 0,75 0,68 0,45 0,23 0,15 0 24,42
Lc/2 10 0,5 0,43 0,20 0,00 0 0 12,36

Les résultats du figurent dans le tableau suivant

Tableau 39 : Effort tranchan,ts du à la charge Bc

x(m) 0 lc/8 lc6 lc/4 lc2


ELU 26,80 21,61 19,75 16,78 8
effort tranchant
ELS 20,10 16,21 14,81 12,59 6

3.4Sollicitations dues à la charge MC120

Coefficient de majoration dynamique

Les charges militaires doivent être multipliées par un coefficient de majoration dynamique donné
par la même formule de celui du système Bc.

=1+ +

Mejri Ghazi Page 44


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

L:longueur de la travée; L = Lc = 20m

G :poids total de cette travée; G = 449t

S:poids total plus élevé du systèmeMc120;S = 110 t

= 1.11

3.4.1 Moments fléchissant

En utilisant les lignes d’influences, le moment fléchissant de système de chargement M c est


donné par :

= Q1 × Mc × δMc × q × w

= (Lc − 6.1)

Avec : W Aire de Li correspondante à Mc120

q=18.03 t / m

Mc = 0.2

Q1 = 1.00 à l’ELS ; Q1 = 1.35 à l’ELU

Figure 21 : Détermination des moments fléchissant sous l’effet de la charge Mc120

Mejri Ghazi Page 45


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 40: Moments fléchissant dus à la charge Mc120

x (m) 0 lc/8 lc6 lc/4 lc2


t (m) 0 1,738 2,317 3,475 6,950
w (m²) 0 11,356 14,367 19,420 25,830
ELU 0 61,980 78,414 105,993 140,979
MC120 (t.m)
ELS 0 45,911 58,085 78,514 104,429

3.4.2 Efforts tranchants

Pour la charge Mc120, l’effort tranchant est donné par la formule suivante :

= Q1 × Mc × × q × w′

Figure 22 : Détermination des efforts tranchants sous l’effet de la charge Mc120

Tableau 41: Les efforts tranchants dus à la charge Mc120

x (m) 0 lc/8 lc6 lc/4 lc2


w (m²) 5,17 4,41 4,135 3,65 1,78
ELU 28,22 24,07 22,57 19,92 9,72
MC120 (t.m)
ELS 20,90 17,83 16,72 14,76 7,20

Mejri Ghazi Page 46


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

3.5 Récapitulations des sollicitations de calcul

La combinaison des actions pour les moments fléchissant et les efforts tranchants est :

Mx = Mper + Sup (MAL+ MTr ; MBC + MTr ; MMc)

Tx = Tper + Sup (TAL + TTr; TBC+ TTr; TMc)

Tableau 38: Tableau récapitulatif des sollicitations de calcul

Tableau Récapitulatif de sollicitations de calcul


x (m) 0 lc/8 Lc/6 lc/4 Lc/2
ELU 0,00 133,20 166,02 224,26 298,67
Mx (t.M)
ELS 0,00 98,66 122,98 131,27 221,24
ELU 67,99 53,86 49,05 39,78 9,72
Tx (t)
ELS 50,63 39,90 36,33 29,47 7,20

3.6 Ferraillage de la poutre principale

Hypothèses et données

- = 1,41
- 0 = 0,40
- = 1.08
- 0 = 0,2
- = 0.972

Hypothèse de calcul

= 30 = 400

Le calcul de ferraillage s’effectuera à l’état limite de service, selon on fonction de x tout le


long de la poutre principale. On se limite pour le détail de calcul de la section la plus sollicité
a mis travée

3.6.1 Ferraillage longitudinale

Sollicitation de calcul

Mejri Ghazi Page 47


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

ζ̅ = min ( √

ζ̅ = min ( √ = 215.55 MPa

= 221.24 . = 2,2124 .

= 1.41

 =0.4247MN.m

=> La table est insuffisante pour équilibrer seule . La section se calcul


comme une section de T.

Calcul du moment résistant du béton

̅
= *( ̅ ̅ ) ( ) ̅ ( ) +
̅

̅ = = =0.556
ζ̅

ß= = =0.2057

Alors

=2.6413 MN.m >

d'ou

- =0
- =ζ̅
- <ζ̅

𝜇 = ̅̅̅̅̅ = = 0.039

d = 0.93 0.972 =0.9

= = =114.04 ²

Mejri Ghazi Page 48


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

on choisi 15HA32 de section 120.6 cm²

Vérification à l'Elu

= 298.67 t.m =2.9867MN.m

= = 17 MPa

µ = 0.132

= ( √ µ ) = 0.178

Z = d - 0.4 α = 0.9

= = 347.826 MPa

 Aser > Auvérifier

Vérification de condition de fragilité

Ast > Amin = ×


( )

Avec

B= =0.432 +0.202 =0.634 m²

V= = = 0.39m

V' = h - V = 0.69m

I= = 0.1706

Amin = 29cm² - Condition vérifiée-

Vérification des contraintes dans le béton

Mejri Ghazi Page 49


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

ζ = 𝑦

f( )= -15

f( ) - 15 -0.111

L'axe neutre est défini par :

-* + =0

équation de la forme A𝑦 𝑦 + c =0

0.705 - 0.048 -0.13 ====> Δ = 0.369

Le moment est défini par :

(𝑦 15 ( 𝑦

=0.066

on a donc

ζ = 15.59MPa ζ 18 MPa -condition vérifier -

3.6.2 Ferraillage transversal

pour x =0 = 67.99t

Contrainte tangente conventionnelle

η = < η lim

η = = = 1.57 MPa

η lim = min ( ; 4MPa )

Mejri Ghazi Page 50


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

η lim = min (3MPa ; 4MPa )=3 MPa

η <η  ELU de béton est vérifier

Contrainte de calcul

η =η (1- ) = 1.57 (1- ) = 1.44 MPa

Pourcentage minimum d’armatures transversales :

Pour éviter une rupture fragile due à l’effort tranchant on disposera un minimum d’armatures
transversales :

calcul d’espacement St

η
>

Avec,

k = 0 ; on a reprise de bétonnage sans indentation.

α=

= 24 cm²/cm

Acier transversal minimal :

η
( )
> = = 7.2cm²/cm

= 24cm²/cm>7.2 cm²/cm -vérifier-

Diamètre des aciers transversaux :

On commence à choisir < min {

= 10.66 < min ( 32mm ; 34.29mm ; 40mm)

donc on prend : = 32 mm

Mejri Ghazi Page 51


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Soit, un cadre + un étrier HA10 => At = 3,16 cm²

= =13.16 cm

Espacement maximal :

=40cm

Cette démarche de calcul est à répéter pour toute la section de calcul afin de répartir les
armatures transversales (1 cadre HA10 + 1 étrier HA10) sur toute la poutre.

Armatures de peau

Sont absolument nécessaires pour les poutres de grande hauteur ( .Elles


sont réparties parallèlement à la la fibre moyenne des poutres . leur densité est de 3cm² par
mètre .

périmètre de la poutre sans hourdis :2.8m

Section minimal des armatures de peau =3 p = 8.4 cm²

le choix des armatures est 8HA12 de section 9.05cm²

 La section de la poutre est 40cm/100cm

Figure23: Ferraillage transversale

Mejri Ghazi Page 52


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Annexe 2 : Etude du hourdis

1. Etude de la flexion locale

Pour les ponts à poutres, le hourdis repose sur des poutres à ame mince et ayant une
faible rigidité de torsion. Dans ce cas, on considère que le hourdis est simplement appuyé sur
les poutres, puis on tient compte forfaitairement de la continuité de l’hourdis.

Lx = Inf (b0 – bp; Lc – be) = b0 – bp = 1.41 – 0.4 = 1.21 m

Ly = Sup (b0 – bp; Lc – be) = Lc – be = 20 – 0.3= 19.7 m

Donc ρ = = 0.051 < 0.4

Figure 24 : Panneau de dalle

Mejri Ghazi Page 53


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 39: Sens du travail de la dalle

Type de charge Sens de travail de la dalle


charge uniformément répartie sur toute la
1 direction
dalle
charge concentrée 2 direction

La dalle est considérée portante dans une seule direction vis-à-vis les charges uniformément
réparties et portant dans les deux sens vis-à-vis les charges concentrées.

1.1 Sollicitations dues à la charge permanente

= + +

Poids de l’hourdis : = hd × BA = 0.2 × 2.5 = 0.5 t/m²

Poids de la couche de roulement : =e× BA = 0.07 × 2.4 = 0.168 t/m²

Poids de la couche d’étanchéité : =e× BA = 0.03 × 2.2 = 0.066 t/m²

On aura donc : = 0.734 t/m²

Etant donné ρ < 0.4, la dalle ne porte que dans le sens X-X et on néglige donc les moments
fléchissant My ainsi que les efforts tranchants T y.

Figure 25 : Moment fléchissant d'une dalle portant dans une seule

−Dans le sens xx : M0x = Tap,x =

−Dans le sens yy : Moy = Tap,y = 0 Les sollicitations dues à la charge permanente sont
mentionnées dans le tableau suivant

Mejri Ghazi Page 54


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 40: Sollicitations dues à la charge permanente

Sens x-x Sens y-y

M0x (t.m) Tap,x (t) M0y (t.m) Tap,y (t)

0,094 0,371 0 0

1.2 Sollicitations dues à la charge Bc

Figure 26 : Diffusion d’une charge P localisée sur le plan moyen de la dalle

On a u0 = v0 = 0.25m

𝑢 = 𝑢0 + 1.5 h + h = 0 + 1.5 h + h

u = v = 0.6m

= et β =

La densité de charge est égale à : = = = 16.667 t/m²

Au global, on va considérer deux cas de charge :

Mejri Ghazi Page 55


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

−Une seule file de camion est placé sur l’hourdis.

−Deux files de camion sont placés sur l’hourdis.

 1 er cas :

 1 er disposition : une seule file de camions, effet de deux roues symétriques :

Figure 27 : Effet de deux rectangles symétriques (1file de Bc)

 (A1A2 A3A4)+ (B1B2B3B4) = (A1A2B3B4) - (A3A4B1B2)

En utilisant les abaques de Mougins, on obtient M1 et M2 en fonction des α = et β = et

ρ.

𝒐𝒙 = ( +𝝂 ) .𝑷

𝒐𝒚 = ( +𝝂 ).𝑷

Avec 𝛎= 0 à l’ELU ; 𝛎= 0.2 à l’ELS

Si u < v

𝑻𝒂𝒑,𝒙 =

𝑻𝒂𝒑,𝒚 =

Mejri Ghazi Page 56


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Et si v < u

𝑻𝒂𝒑,x =

𝑻𝒂𝒑,𝒚 =

Tableau 41: Caractéristiques des rectangles d’impact de la charge Bc (1ercas, 1ère


disposition)

rectangle u v α ß P(t) M1 M2
A1A2B3B4 0,6 2,1 0,59 0,107 21 0,078346 0,008601
A4A3B2B1 0,6 0,9 0,59 0,046 9 0,108779 0,0247

Tableau 42: Sollicitations dues à la charge Bc (1er cas, 1ère disposition)

M(o,x) (t.m) M(o,y) (t.m) Tx (t) Ty (t)


ELU ELS ELU ELS ELS ELU
A1A2B3B4 1,65 1,68 0,1806 0,51 4,38 3,33
A4A3B2B1 0,98 1,02 0,2223 0,4181 3,75 3,33
Sollicitation 0,67 0,66 -0,0417 0,09 0,63 0

 2 émedisposition : une seule file de camions, effet d’un rectangle centré et d’un
rectangle placé sur un axe

Figure 28 : Effet d'un rectangle centré et d'un rectangle placé sur un axe (1 file de Bc)

 (A1A2A3A4) + (B1B2B3B4) = [(A1A2C3C4) – (A3A4C1C2)] + (B1B2B3B4)

Mejri Ghazi Page 57


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 43: Caractéristiques des rectangles d’impact de la charge Bc (1ercas, 2ème


disposition)

rectangle u v α ß P(t) M1 M2
A1A2C3C4 0,6 3,6 0,59 0,183 36 0,047909 0,0006
A4A3C2C1 0,6 2,4 0,59 0,122 24 0,0706 0,05247
B1B2B3B4 0,6 0,6 0,59 0,03 6 0,113878 0,027702

Tableau 44: Sollicitations dues à la charge Bc (1er cas, 2ème disposition)

M(o,x) (t.m) M(o,y) (t.m) Tx (t) Ty (t)


ELU ELS ELU ELS ELS ELU
A1A2C3C4 1,725 1,729 0,022 0,367 4,62 3,33
A4A3C2C1 1,694 1,946 1,259 1,598 4,44 3,33
B1B2B3B4 0,683 0,717 0,166 0,303 3,33 3,33
Sollicitation 0,698 0,608 -0,453 -0,313 3,42 3,33
 2 ème cas :
 1 er disposition : deux files de camions, effet de quatre rectangles non centrées et
symétriques deux à deux

Figure 29 : Effet de 4 rectangles non centrées et symétriques deux à deux (2 files de Bc)

Il y a un chevauchement entre les roues au niveau de leur rectangle de répartition, d’où en se


basant sur la partie de la figure après chevauchement, le calcul est comme suit :

(A1B2B3A4) + (D1C2C3D4) = (A1B2C3D4) – (A4B3C2D1)

Mejri Ghazi Page 58


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 45: Caractéristiques des rectangles d’impact de la charge Bc (2emecas,


1èredisposition)

rectangle u v α ß P(t) M1 M2
A1B2C3D4 1,1 2,1 1,09 0,107 42 0,05373 0,00374
A4B3C2D1 1,1 0,9 1,09 0,046 18 0,069303 0,016424

Tableau 50: Sollicitations dues à la charge Bc (2eme cas, 1ère disposition)

M(o,x) (t.m) M(o,y) (t.m) Tx (t) Ty (t)


ELU ELS ELU ELS ELS ELU
A1B2C3D4 2,257 2,288 0,157 0,608 7,92 6,67
A4B3C2D1 1,247 1,307 0,296 0,545 5,45 5,81
Sollicitation 1,009 0,981 -0,139 0,063 2,47 0,86

 2 éme disposition : deux files de camions, effet de quatre rectangles dont deux
centrées sur l’axe transversal et symétriques par rapport à l’axe longitudinal :

Figure 30: Effet de quatre rectangles dont deux centrées sur l’axe transversal et symétriques
par rapport à l’axe longitudinal (2files de Bc)

Il y a un chevauchement entre les roues au niveau de leur rectangle de répartition, d’où en se


basant sur la partie de la figure après chevauchement, le calcul est comme suit :

(A1B2B3A4) + (D1C2C3D4) = [(A1B2E3F4) – (A4B3E2F1)] + (D1C2C3D4)

Mejri Ghazi Page 59


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 51: Caractéristiques des rectangles d’impact de la charge Bc(2eme


cas,2èmedisposition)

rectangle u v α ß P(t) M1 M2
A1B2E3F4 1,1 3,6 1,09 0,183 72 0,031088 0,00045
A4B3E2F1 1,1 2,4 1,09 0,122 48 0,045516 0,003511
D1C2C3D4 1,1 0,6 1,09 0,03 12 0,072459 0,018415
Tableau 46: Sollicitations dues à la charge Bc (2ème cas, 2ème disposition

M(o,x) (t.m) M(o,y) (t.m) Tx (t) Ty (t)


ELU ELS ELU ELS ELS ELU
A1B2E3F4 2,2383 2,2448 0,0324 0,4801 8,67 6,67
A4B3E2F1 2,1848 2,2185 0,1685 0,6055 8,14 6,67
D1C2C3D4 0,8695 0,9137 0,2210 0,3949 3,64 4,29
Sollicitation 0,8963 0,9269 0,1529 0,3322 3,91 4,29
Finalement, on prend le maximum des sollicitations pour chaque cas, à l’ELS et à l’ELU, on
obtient le tableau des moments fléchissant et des efforts tranchants des charges Bc :

Tableau 47: Tableau récapitulatif des moments fléchissant les plus défavorables dus à la
charge Bc

Moments fléchissant défavorables Bc


M(o,x) (t.m) M(o,y) (t.m)
ELU ELS ELU ELS
1,01 0,98 0,153 0,33

Tableau 48: Tableau récapitulatif des efforts tranchants les plus défavorables dus à la charge
Bc

Efforts tranchants défavorables Bc


Tx (t) Ty (t)
3,91 4,29

Mejri Ghazi Page 60


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

1.3 Sollicitations dues à la charge Bt

On a u0 = 0.6m et v0 = 0.25m d’où u = 0.95m et v = 0.6m

La densité de charge est égale à : = = = 14.035 t/m

De même que pour la charge Bc, on considère deux cas de charge (une file de tandem de Bt et
deux files de tandems de Bt) avec deux dispositions chacune.

 1 er cas :
 1 er disposition : une seule file de tandems, effet de deux roues symétriques :

Figure 31 : Effet de deux rectangles symétriques (1 file de tandems Bt)

 (A1A2 A3A4)+ (B1B2B3B4) = (A1A2B3B4) - (A3A4B1B2)

Tableau 49: Caractéristiques des rectangles d’impact de la charge Bt (1ercas, 1ère


disposition)

rectangle u v α ß P(t) M1 M2
A1A2B3B4 0,95 1,95 0,94 0,099 26 0,061511 0,008153
A4A3B2B1 0,95 0,75 0,94 0,038 10 0,082554 0,020365

Tableau 50: Sollicitations dues à la charge Bt (1er cas, 1ère disposition)

M(o,x) (t.m) M(o,y) (t.m) Tx (t) Ty (t)


ELU ELS ELU ELS ELS ELU
A1A2B3B4 1,60 1,64 0,211978 0,53 5,36 4,44
A4A3B2B1 0,83 0,87 0,20365 0,368758 3,51 3,77
Sollicitation 0,77 0,78 0,008328 0,16 1,85 0,67

Mejri Ghazi Page 61


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

 2éme disposition : une seule file de tandems, effet d’un rectangle centré et d’un
rectangle placé sur un axe

Figure 32: Effet d'un rectangle centré et d'un rectangle placé sue un axe (1 file de Bt)

(A1A2A3A4) + (B1B2B3B4) = [(A1A2C3C4) – (A4A3C2C1)] + (B1B2B3B4)

Tableau 51: Caractéristiques des rectangles d’impact de la charge Bt (1ercas, 2ème


disposition)

rectangle u v α ß P(t) M1 M2
A1A2C3C4 0,95 3,3 0,94 0,168 44 0,039369 0,0005
A4A3C2C1 0,95 2,1 0,94 0,107 28 0,058575 0,006681
B1B2B3B4 0,95 0,6 0,94 0,03 8 0,084234 0,021433

Tableau 52: Sollicitations dues à la charge Bt (1er cas, 2ème disposition)

M(o,x) (t.m) M(o,y) (t.m) Tx (t) Ty (t)


ELU ELS ELU ELS ELS ELU
A1A2C3C4 1,732 1,737 0,022 0,368 5,83 4,44
A4A3C2C1 1,640 1,678 0,187 0,515 5,44 4,44
B1B2B3B4 0,674 0,708 0,171 0,306 2,81 3,20
Sollicitation 0,720 0,738 0,089 0,233 3,00 3,20

Mejri Ghazi Page 62


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

 2 ème cas :
 1 er disposition : deux files de tandems, effet de quatre rectangles non centrées et
symétriques deux à deux

Figure 33: Effet de quatre rectangles non centrées et symétriques deux à deux (2 files de Bt)

L’effet des rectangles d’impact est déterminé par la méthode des différences de rectangles
centrées :

(A1A2A3A4) + (B1B2B3B4) + (C1C2C3C4) + (D1D2D3D4)

(A1B2C3D4) – (A4B3C2D1) – (A2B1C4D3) + (A3B4C1D2

Tableau 53: Caractéristiques des rectangles d’impact de la charge Bt (2emecas,


1èredisposition)

rectangle u v α ß P(t) M1 M2
A1B2C3D4 1,95 1,95 1,93 0,099 53,37 0,058 0,004231
A2B1C4D3 0,05 1,95 0,05 0,099 1,37 0,118955 0,012458
A4B3C2D1 1,95 0,75 1,93 0,038 20,53 0,09 0,027
A3B4C1D2 0,05 0,75 0,05 0,038 0,53 0,167692 0,031453

Mejri Ghazi Page 63


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 54: Sollicitations dues à la charge Bt (2eme cas, 1ère disposition)

M(o,x) (t.m) M(o,y) (t.m) Tx (t) Ty (t)


ELU ELS ELU ELS ELS ELU
A1B2C3D4 3,0954 3,1405 0,2258 0,8449 9,12 9,12
A2B1C4D3 0,1628 0,1662 0,0170 0,0496 0,35 0,67
A4B3C2D1 1,8474 1,9582 0,5542 0,0342 3,51 4,41
A3B4C1D2 0,0883 0,0916 0,0166 0,0342 0,34 0,23
Sollicitation 1,1735 1,1077 -0,3289 0,7953 5,61 4,27

 2éme disposition: deux files de tandems, effet de quatre rectangles dont deux
centrées sur l’axe transversal et symétriques par rapport à l’axe longitudinal :

Figure 34:Effet de quatre rectangles dont deux centrées sur l’axe transversal etsymétriques
par rapport à l’axe longitudinal (2files de Bt)

À l’effet de(A1A2A3A4), (B1B2B3B4), (C1C2C3C4) et (D1D2D3D4), on ajoute deux


impacts fictifs (E1E2E3E4) et (F1F2F3F4) symétrique à (A1A2A3A4) et (B1B2B3B4) par
rapport à l’axe transversal. Par superposition, on a:

(A1A2A3A4) + (B1B2B3B4) + (C1C2C3C4) + (D1D2D3D4)

[(A1B2E3F4) – (A2B1E4F3) – (A4B3E2F1) + (A3B4E1F2)]+ (D1C2C3D4) –

(D2C1C4D3)

Mejri Ghazi Page 64


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau60: Caractéristiques des rectangles d’impact de la charge


Bt(2emecas,2èmedisposition)

rectangle u v α ß P(t) M1 M2
A1B2C3D4 1,95 3,3 1,93 0,168 90,32 0,0315 0,0008
A2B1C4D3 0,05 3,3 0,05 0,168 2,32 0,07177 0,001
A4B3C2D1 1,95 2,1 1,93 0,107 57,47 0,058 0,004
A3B4C1D2 0,05 2,1 0,05 0,107 1,47 0,11236 0,0105
D1C2C3D4 1,95 0,6 1,93 0,030 16,42 0,0835 0,027
D2C1C4D3 0,05 0,6 0,05 0,030 0,42 0,17166 0,033125

Tableau 55: Sollicitations dues à la charge Bt (2eme cas, 2ème disposition)

M(o,x) (t.m) M(o,y) (t.m) Tx (t) Ty (t)


ELU ELS ELU ELS ELS ELU
A1B2C3D4 2,845 2,859 0,0723 0,6412 10,56 9,12
A2B1C4D3 0,166 0,167 0,0023 0,0356 0,35 0,68
A4B3C2D1 3,333 3,379 0,2299 0,0486 9,35 9,12
A3B4C1D2 0,166 0,169 0,0155 0,0486 0,35 0,23
D1C2C3D4 1,371 1,460 0,4434 0,7176 2,81 0,67
D2C1C4D3 0,072 0,075 0,0139 0,0284 0,34 0,23
Sollicitation 1,199 1,276 0,3851 0,9920 3,75 0,68

Alors, les valeurs des sollicitations les plus défavorables dues à la charge Bt sont:

Tableau 56: Tableau récapitulatif des moments fléchissant les plus défavorables dus à la
charge Bt

Moments fléchissant défavorables Bt


M(o,x) (t.m) M(o,y) (t.m)
ELU ELS ELU ELS
1,20 1,28 0,39 0,99

Mejri Ghazi Page 65


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 57: Tableau récapitulatif des efforts tranchants les plus défavorables dus à la charge
Bt

Efforts tranchants défavorables Bt


Tx (t) Ty (t)
5,61 4,27

1.4 Sollicitations dues à la charge Br

La charge Br est une charge localisée (P =10t) considérée comme centrée sur le
panneau de dalle.

On a u0 = 0.6m et v0 = 0.3m d’où u = 0.95m et v = 0.65m

Le tableau suivant résume les résultats de ce système de charge :

Tableau 58: Caractéristique du rectangle d’impact du à la charge Br

rectangle u v α ß P(t) M1 M2
A1A2A3A4 0,95 0,65 0,94 0,033 10 0,08371 0,021099

Tableau 59: Moments fléchissant dus à la charge Br

Moments fléchissant défavorables Br


M(o,x) (t.m) M(o,y)(t.m)
ELU ELS ELU ELS
0,8371 0,8793 0,2110 0,3784

Tableau 60: Efforts tranchants dus à la charge Br

Efforts tranchants défavorables Br


Tx (t) Ty (t)
3,51 3,92
1.5 Sollicitations dues à la charge Mc120

La charge militaire Mc120est une charge localisée (P = 55t) considérée comme centrée sur le
panneau de dalle.

Les dimensions du rectangle d’impact sont :

Mejri Ghazi Page 66


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

u0 = 1m d′où u = 1.35m

v0 = 6.1m d′où v = 6.45m

Tableau 61: Caractéristique du rectangle d’impact du à la charge Mc120

rectangle u v α ß P(t) M1 M2
A1A2A3A4 1,35 6,45 1,34 0,327 55 0,019746 0,000344

Tableau 62: Moments fléchissant dus à la charge Mc120

Moments fléchissant défavorables MC120


M(o,x) (t.m) M(o,y) (t.m)
ELU ELS ELU ELS
1,086 1,090 0,01892 0,236126

Tableau 63: Efforts tranchants dus à la charge Mc120

Efforts tranchants défavorables MC120


Tx (t) Ty (t)
3,86 2,84

1.6 Récapitulation des sollicitations

Ces tableaux récapitulent les sollicitations locales de la dalle appuyée

Tableau70: Tableau récapitulatif des moments fléchissants de la dalle appuyée

M(o,x) (t.m) M(o,y) (t.m)


Surcharges
ELU ELS ELU ELS
Gper 0,094 0,094 0,000 0,000
Bc 1,009 0,981 0,153 0,332
Bt 1,199 1,276 0,385 0,992
Br 0,837 0,879 0,211 0,378
MC120 1,086 1,090 0,019 0,236

Mejri Ghazi Page 67


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 64: Tableau récapitulatif des efforts tranchants de la dalle appuyée

Tap,x (t) Tap,y (t)


Gper 0,37 0
Bc 3,91 4,29
Bt 5,61 4,27
Br 3,51 3,92
MC120 3,86 2,84

Ces sollicitations doivent être pondérées par des coefficients de pondérations afin de tenir
compte des effets dynamiques des charges roulantes

=1+ +

Avec :

S : le poids total le plus élevé des essieux du système B qu'il est possible de placer sur la
longueur L du tablier.

G : le poids propre d'une section du hourdis, et des éléments reposant sur lui, de longueur L et
de même largeur que le tablier

L : L = inf (sup (Lr ; Lrive) ; Lc) = inf (sup (13.5 ; 14.1) ; 20) = 14.1 m

Où : Lrive : la distance entre les deux poutres de rives.

G= + + + + + +

 = hd × BA × LT × L = 0.2 × 2.5 × 14.1 × 14.5 = 102.23 t

 = eet × et × LT × L = 0.03 × 2.2 × 14.1 × 14.5 = 13.49 t

 = er × bb × Lr × Lc = 0.07 × 2.4 × 14.1 × 20 = 16.632 t

 = Scor+c.cor × BA × = 0,188 × 2.5 × 20 = 9.4 t

 = S× L = 0.065 × 14.1 = 0.92 t

 = Sglis × L = 0.016 × 14.1 = 0.23 t

Mejri Ghazi Page 68


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

 = S × L = 0.075 × 14.1 = 1.06 t

D’où G = 156.52 t

S = sup (𝑆 ;𝑆 ; 𝑆 ) = 172.8 t

Avec :

Plong : étant la somme des poids des essieux du système B contenus dans la longueur L.

Nf : est le nombre de files de camions du cas le plus défavorable trouvé dans le calcul des
CRT correspondant à son coefficient équivalent.

𝑆 = Nf × bc × Plong = 4 × 0.8 × 54 = 172.8 t

𝑆 = Nf × bt × Plong = 4 × 1 ×32 = 128 t (Nf =2 car Nf ≥2 ; bt =1 pont du 1er classe)

𝑆 = 10 t

Par suite 𝛅𝐁 = 1.233

Coefficient de majoration dynamique 𝛅𝐌

Le Coefficient de majoration dynamique des charges militaires est donné par :

1+ +

= 14.1 m

G = 159.3 t

S = 110 t

Ce qui donne 𝛅𝐌 = 1.19

1.7 Sollicitations dans la dalle continue

1.7.1 Dans la direction lx, sens xx

 Moments en travée :

Travée de rive = 0.80 Mox

Mejri Ghazi Page 69


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Travée intermédiaire = 0.75 Mox

Tableau 65: Moments fléchissant en travée dans le sens (xx)

Moments fléchissant en travée Mx tr(t.m)


Travée de rive Travée intermédiaire
Surcharge ELU ELS ELU ELS
Gper 0,1011 0,0749 0,0948 0,0702
Bc 1,5947 1,1632 1,4950 1,0905
Bt 1,8944 1,5121 1,7760 1,4176
Br 1,3227 1,0421 1,2401 0,9769
Mc120 1,4009 1,0413 1,3133 0,9762

 Moments sur appui

Appui de rive = − 0.5 Mox

Appui intermédiaire = − 0.50 Mox

Le tableau récapitule les moments sur appui pondérés dans le sens xx

Tableau 66: Moments fléchissant sur appui dans le sens (xx)

Moments fléchissant sur appui Mx Ap(t.m)


appui de rive appui intermédiaire
Surcharge ELU ELS ELU ELS
Gper -0,063 -0,047 -0,063 -0,047
Bc -0,997 -0,727 -0,997 -0,727
Bt -1,184 -0,945 -1,184 -0,945
Br -0,827 -0,651 -0,827 -0,651
Mc120 -0,876 -0,651 -0,876 -0,651

1.7.2 Dans la direction lx, sens yy

 Moments en travée :

Travée de rive : = 0.80 Moy

Mejri Ghazi Page 70


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 67: Moments fléchissant en travée dans le sens (yy)

Moments fléchissant en travée My


tr(t.m)
Travée de rive
Surcharge ELU ELS
Gper 0,0000 0,0000
Bc 0,2416 0,3937
Bt 0,6085 1,1757
Br 0,3334 0,4485
Mc120 0,0244 0,2256

 Moments sur appui

Appui de rive = − 0.50 Mox =

Appui intermédiaire = − 0.50 Mox =

Tableau 68: Moments fléchissant sur appui dans le sens (yy)

Moments fléchissant sur appui Mx


Ap(t.m)
appui de rive
Surcharge ELU ELS
Gper -0,063 -0,047
Bc -0,997 -0,727
Bt -1,184 -0,945
Br -0,827 -0,651
Mc120 -0,876 -0,651

2 . Etude de la flexion globale :

Pour le calcul manuel du moment, on utilise la formule suivante :

𝑦 𝜇 𝜇

Mejri Ghazi Page 71


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

µ1 et µ3 sont les coefficients de Guyon-Massonnet.

q1 et q3 sont les charges appliquée en forme de lame de couteau

On doit donc déterminer les charges q1 et q3 tout en considérant l’effet des charges , Bc,

Bt , Br et Mc120. Puis on détermine les coefficients µ1 et µ3.

2.1 Détermination des coefficients µn

Les coefficients µn dépendent de :

 paramètre de torsion  .
 la valeur du paramètre d’entretoisement  .
 l’ordonnée de la fibre considérée du hourdis y.
 la position de la charge e.

Ces coefficients sont déterminés d’une manière analogue à celle des coefficients K employés
pour le calcul des CRT.

2.1.1 Les courbes µ1 et µ3 en fonction de e

 Interpolation sur

La demi-largeur du pont b = 7.25 m

Le paramètre de torsion  = 0.593

L’interpolation se fait comme suit :

μ = μ0 + (μ1 − μ0)√ d’où = 0.23 μα=0 + 0.77 μα=1

 Interpolation sur 𝛉

En ce qui concerne θ, nous déterminons ceux de la 1ère et la 3ème harmonique :

θ1 = = = 0.36 → θ1ϵ[ θ0.3 , θ0.4] pour le calcul de 1.

θ3 = = = 1.09 → θ3ϵ[ θ1 , θ1.2] pour le calcul de 3.

= +( − )×

Mejri Ghazi Page 72


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

= 0.38 + 0.63

= +( − )×

= 0.13 + 0.87

Tableau 69: Détermination de µ1=f(e) après interpolation sur α, puis sur θ

θ=0,3
e -b -3b/4 -b/2 - b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b
µ(α=0).10^-4 -2430 -1220 -7 1217 2457
µ(α=1).10^-4 -1401 -787 -102 734 1820 Symétrique
µ1.10^-4 -1637,7 -886,6 -80,1 845,1 1966,6

θ=0,4
e -b -3b/4 -b/2 - b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b
µ(α=0).10^-4 -2292 -1161 -20 1151 2372
µ(α=1).10^-4 -1016 -617 -131 546 1563 Symétrique
µ1.10^-4 -1309,6 -742,2 -105,5 685,2 1749,1

θ=0,36
e(m) -b -3b/4 -b/2 - b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b
µ1.10^-4 -1432,64 -796,33 -95,97 745,17 1830,67 Symétrique

Mejri Ghazi Page 73


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 70: Détermination de µ3=f(e) après interpolation sur α, puis sur θ

θ=1
e -b -3b/4 -b/2 - b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b
µ(α=0).10^-4 -393 -329 -185 231 1159
µ(α=1).10^-4 -145 -149 -124 58 779 Symétrique
µ3.10^-4 -202,1 -190,4 -138,0 97,8 866,4

θ=1,2
e -b -3b/4 -b/2 - b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b
µ(α=0).10^-4 -120 -190 -190 80 940
µ(α=1).10^-4 -77 -94 -102 7 657 Symétrique
µ3.10^-4 -86,9 -116,1 -122,2 23,8 722,1

θ=1
e(m) -b -3b/4 -b/2 - b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b
µ3.10^-4 -101,29 -125,38 -124,22 33,05 740,15 Symétrique

Tableau 71: Tableau de valeurs µ1 et µ3 en fonction de e

e(m) -b -3b/4 -b/2 - b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b


µ1.10^-4 -1432,64 -796,33 -95,97 745,17 1830,67
Symétrique
µ3.10^-4 -101,29 -125,38 -124,22 33,05 740,15

Mejri Ghazi Page 74


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

2000,00
1500,00
1000,00
500,00
µ1.10^-4
0,00
µ3.10^-4
-b -3b/4 -b/2 - b/4 0 b/4 b/2 3b/4 b -500,00

-1000,00
-1500,00
-2000,00

Figure 35 : Courbes de µ1 et µ3 (Excel)

Figure 36 : Courbes de µ1 et µ3 (AutoCAD)

2.2 Détermination des moments globaux

2.2.1 Moment dû à la charge permanente

 Transversalement

On charge toute la largeur transversale puisque cette charge existe toujours, il s’agit
d’une

charge uniformément répartie. On détermine les coefficients 1 et 3 en prenant les

différentes surfaces positives et négatives. On prend l’avantage de la symétrie en traitant deux

fois la moitié.

Mejri Ghazi Page 75


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Figure 37 : Courbes de μ1 et μ3 en fonction de e et emplacement de la charge permanente

μ1 ( ( ) ( ) ( ) )

μ1 ( )

μ1=0.0104 m

De même :

μ3 ( ( ) ( ) ( ) )

μ3. ( )

μ3= 0.0206 m

 Longitudinalement:

Figure 38 : Charge permanente longitudinalement.

Mejri Ghazi Page 76


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Dans le sens longitudinal, la charge permanente est = 0.734 t/m².

q1 = = = 0.935 t/m²

q3 = = = 0.312 t/m²

Enfin, on obtient le moment de la flexion globale sous l’effet de la charge permanente :

𝑦 μ1 q1 μ3 q3

My= (0.0104 0.935 -0.0206 0.312)

My=0.00298 t.m/ml

2.2.2Moment dû à la charge Bc

 Transversalement

Les charges Bc so nt placées sur les courbes de la manière la plus défavorable tel qu’il
a été fait pour le calcul du CRT et notamment pour la poutre centrale vue sa symétrie. Les
valeursde µ sont lues directement sur la courbe

Figure 39 : Courbes de μ1 et μ3 en fonction de e et emplacement de la charge Bc

Mejri Ghazi Page 77


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

1 er cas : 1 file de Bc

μi,j= ∑ j = 1,3

o 1 ère position symétrique :

1ère position symétrique


µ1 0,137
µ3 0,041

μ1= ∑ = 0.137 μ3 = ∑ =0.041

o 2 ème position non symétrique :

2ème position non symétrique


µ1 1,1 = 0,183 1,2 = 0,062
µ3 3,1 = 0,072 3,2 = -0,002

μ1= ∑ = 0.1225 μ3 = ∑ =0.035

2 ème cas : 2 files de Bc :

o 1 ère position symétrique:

1ère position symétrique


µ1 1,1 = 0,043 1,2 = 0,179
µ3 3,1 = -0,08 3,2 = 0,071

μ1= ∑ = 0.222 μ3 = ∑ =-0.009

o 2 ème position non symétrique :

2ème position non symétrique


µ1 1,1 = 0,062 1,2 = 0,181 1,3 = 0,17 1,4 = 0,035
µ3 3,1 = -0,002 3,2 = 0,074 3,3 = 0,064 3,4 = -0,011

μ1= ∑ = 0.224 μ3 = ∑ = 0.0625

Mejri Ghazi Page 78


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

3ème cas : 2 files de Bc :

o 1 ère position symétrique :

1ère position symétrique


µ1 1,1 = -0,005 1,2 = 0,098 1,3 = 0,137
µ3 3,1 = -0,013 3,2 = 0,014 3,3 = 0,041

μ1= ∑ = 0.23 μ3 = ∑ =0.04

o 2ème position non symétrique :

2ème position non symétrique


µ1 0,035 0,17 0,183 0,062 0,035 -0,043
µ3 -0,011 0,064 0,072 -0,002 -0,011 -0,012

μ1= ∑ = 0.221 μ3 = ∑ =0.05

 Longitudinalement

La position la plus défavorable est déterminée par le théorème de Barré.

On a : Lc = 20m > 18.38 m ; δ = 1.23m

Figure 40 : Disposition la plus défavorable pour la charge Bc

Mejri Ghazi Page 79


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

d1 = −(4.5 + 1.5 + ) = 2.275 m  P1 = 6t

d2 = d1 + 4.5 = 6.775 m  P2 = 12t

d3 = d2 + 1.5 = 8.275m  P3 = 12t

d4 = d3 + 4.5 = 12.775m  P4 = 6t

d5 = d4 + 4.5 = 17.275m  P5 = 12t

d6 = d5 + 1.5 = 18.775m  P6 = 12t

P = 12 t

q1= [ )+ )+ )+ )+ )+ )]

q1= [ )+ )+ )+ )+ )+

)]

→ q1 =3.69 t/m

q3= [ )+ )+ )+ )+ )+ ]

q3= =[ )+ )+ )+ )+ )+

)]

→ q3 = 1.298t /m

Enfin les moments fléchissant sont obtenus et comparés pour en tirer la valeur maximale.
Comme les coefficients  sont multipliés par les charges q, la comparaison entre les différents
cas doit se faire à ce niveau. C’est là aussi qu’on tient compte des coefficients bc pour
comparer les différents cas.

 1 er cas : 1 file de Bc ; bc = 1.2


o 1 ère position symétrique :

My = (0.1373.69 - 0.041 1.298 )  = 0.41 t.m /ml

 bc My = 0.492 t.m /ml

Mejri Ghazi Page 80


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

o 2 ème position non symétrique :

My = (0.12253.69 - 0.0351.298) = 0.37 t.m /ml

 bc My = 0.442 t.m /ml

 2 ème cas : 2 file de Bc ; bc = 1.1


o 1 ère position symétrique :
My = (0.2223.69 + 0.009 1.298)  = 0.75 t.m /ml

 bc My = 0.828 t.m /ml


o 2 ème position non symétrique :

My = (0.2243.69 - 0.06251.298) = 0.68 t.m /ml

 bc My =0.743 t.m /ml

 3 ème cas : 2 file de Bc ; bc = 0.95


o 1 ère position symétrique :
My = (0.233.69 - 0.042 1.298)  = 0.72 t.m /ml

 bc My = 0.684 t.m /ml


o 2 ème position non symétrique :
My = (0.2213.69 - 0.051.298) =0.68 t.m /ml

 bc My =0.646 t.m /ml

Tableau 72: Tableau récapitulatif des sollicitations de Bc

My*bc
Position My (t.m/ml) bc (t.m/ml)
symétrique 0,410 1,2 0,492
1er cas
non symétrique 0,368 1,2 0,442
symétrique 0,753 1,1 0,828
2émé cas
non symétrique 0,675 1,1 0,743
symétrique 0,720 0,95 0,684
3émé cas
non symétrique 0,680 0,95 0,646

Mejri Ghazi Page 81


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Enfin, on peut conclure que le cas le plus défavorable correspond au deuxième cas c’est à dire
deux files de Bc avec sa première position symétrique.

A retenir: My =0.753t.m /ml; bc= 1.1

2.2.3 Moment dû à la charge Bt

 Transversalement

Les charges Bt sont placées sur les courbes de la manière la plus défavorable.

Figure 41 : Courbes de μ1 et μ3 en fonction de e et emplacement de la charge Bt

 1 er cas : 1 file de Bt

μi,j= ∑ j = 1,3

Mejri Ghazi Page 82


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

o 1 ère position symétrique :

1ère position symétrique


µ1 0,137
µ3 0,041

μ1= ∑ = 0.137 μ3= ∑ = 0.041

o 2 ème position non symétrique :

2ème position non symétrique


µ1 0,183 0,062
µ3 0,072 -0,002

μ1= ∑ = 0.1225 μ3= ∑ = 0.035

2 ème cas : 2 files de Bc :


o 1 ère position symétrique :

: 1ère position symétrique


µ1 0,035 0,17
µ3 -0,011 0,064

μ1= ∑ = 0.205 μ3 ∑ = 0.053

o 2 ème position non symétrique :

2ème position non symétrique


µ1 0,062 0,183 0,135 0,014
µ3 -0,002 0,072 0,041 -0,013

μ1= ∑ =0.197 μ3 ∑ = 0.049

Mejri Ghazi Page 83


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

 Longitudinalement:

Figure 42 : Disposition défavorable pour Bt dans le sens longitudinal

d1 = - − = 9.33 m

d2 = + =10.68 m

P = 16t

q1= =[ )+ )]

q1= =[ )+ )]

→ q1 =3.18 t/m

q3= =[ )+ )]

q3= =[ )+ )]

→ q3 =-3.04 t /m

Ainsi, les moments fléchissant sont obtenus et comparés pour en tirer la valeur maximale ;
Avec

𝑦 μ1 q1 μ3 q3

Mejri Ghazi Page 84


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

 1 er cas : 1 file de Bt ; bt = 1
o 1 ère position symétrique :

My = (0.137 3.18 + 0.041 3.04)  = 0.508 t.m /ml

 bc My =0.508 t.m /ml


o 2 ème position non symétrique :

My = (0.1225  3.18 + 0.035  3.04)  = 0.450 t.m /ml

 bc My =0.450 t.m /ml


 2 ème cas : 2 file de Bt ; bt = 1
o 1 ère position symétrique :

My = (0.205  3.18+ 0.053  3.04)  = 0.737 t.m /ml

 bc My =0.737 t.m /ml

o 2 ème position non symétrique :

My = (0.197  3.18 + 0.049  3.04)  = 0.703 t.m /m

 bc My =0.703 t.m /ml

Tableau 80: tableau récapitulatif des sollicitations de Bt

My*bc
Position My (t.m/ml) bc (t.m/ml)
symétrique 0,508 1 0,508
1er cas
non symétrique 0,450 1 0,450
symétrique 0,737 1 0,737
2émé cas
non symétrique 0,703 1 0,703

Donc le 2ème cas de 2 files de Bt à sa disposition symétrique est le cas le plus défavorable.

A retenir: My =0.737 t.m /ml ; bt= 1

Mejri Ghazi Page 85


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

2.2.4 Moment dû à la charge Br

Le traitement de cette charge est plus simple vue qu’elle est représentée par une seule roue
isolée.

 Transversalement:

Figure 43 : Courbes de μ1 et μ3 en fonction de e et emplacement de la charge Br

On lit directement les valeurs de µ sur les courbes :

1 = 0.181 3 = 0.074

 Longitudinalement

Figure 44 : Position la plus défavorable pour Br dans le sens longitudinal

Mejri Ghazi Page 86


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

d1 = =10 m P = 10 t

q1= )= ) =1.00 t/m

q3= = )= )= -1.00 t/m

My = (0.181 1 + 0.0741 )  =0.231 t.m /ml

A retenir : My =0.231t.m /m

2.2.5 Moment dû à la charge Mc120

 Transversalement

La charge Mc120 est placée sur les courbes de la manière la plus défavorable.

LMc120 = 1m

Figure 45 : Courbes de μ1 et μ3 en fonction de e et emplacement de la charge Mc120

Mejri Ghazi Page 87


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

 1 er cas : 2 chenilles symétriques

2 chenilles symétriques
µ1 0,051 0,122
µ3 -0,007 0,032

μ1= ∑ =0.0865 μ3= ∑ = 0.0125

 2 ème cas : 1 chenilles dont l'extrémité sur l'axe

1 chenille dont l'extrémité est sur l’axe


µ1 0,183 0,135 0,002 -0,036
µ3 0,072 0,041 -0,013 -0,012

μ1= ∑ =0.071 μ3= ∑ = 0.022

 3 ème cas : 1 chenilles sur l'axe , l'autre à 1.95m

1 chenille sur l'axe, l'autre à 1.95 m


µ1 0,17 0,17 0,022 -0,016
µ3 0,064 0,064 -0,013 -0,012

μ1= ∑ =0.0865 μ3= ∑ = 0.0258

 Longitudinalement

Figure 46 : Position la plus défavorable pour Mc120 dans le sens longitudinal

Mejri Ghazi Page 88


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

d1 = = 10 m

c= = 3.05m

q= =18.03 t/m²

q1= ) )= ) )=10.58 t/ml

q3= ) )= ) )=-7.59 t/ml

Ainsi, on obtient les moments globaux pour chaque cas.

 1 er cas : 2 chenilles symétriques

My = (0.0865 10.58 + 0.0125  7.59 )  = 0.916 t.m /ml

 2 ème cas : 1 chenilles dont l'extrémité sur l'axe

My = (0.071  10.58 + 0.022  7.59 )  = 0.832 t.m /ml

 3 ème cas : 1 chenilles sur l'axe , l'autre à 1.95m

My = (0.0865  10.58 +0.0258  7.59 )  = 1.007 t.m /ml

Tableau 73: tableau récapitulatif des sollicitations de Bt

Position My ( t.m /ml)

1er cas 0,916

2émé cas 0,832

3émé cas 1,007

A retenir: My = 1.007 t.m /ml

Mejri Ghazi Page 89


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Donc le 3éme cas de 1 chenilles sur l'axe , l'autre à 1.95m de Mc120est le cas le plus
défavorable.

On tiendra compte par la suite des différents coefficients, à savoir b t , bc, br , δB, δMc120 et Q1.
Avec :

Pour les charges permanentes et le charge Mc120

Q1 = 1.35 à l’ELU

Q1 = 1.00 à l’ELS

Pour les charges Bc, Bt et Br :

Q1 = 1.6 à l’ELU

Q1 = 1.2 à l’ELS

Le tableau suivant récapitule les valeurs des moments de la flexion globale pour les différents
chargements :

Tableau 74: Moments fléchissant pondérés de la flexion globale

My (t.m/ml)
Surcharges ELU ELS
gper 0,004 0,003
Bc 1,64 1,23
Bt 1,46 1,09
Br 0,46 0,34
Mc120 1,62 1,20

Mejri Ghazi Page 90


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

3. Flexion totale

Pour chaque charge, la flexion totale est obtenue de la manière suivante :

- Dans le sens xx :

En travées = +

Sur les appuis =

- Dans le sens yy : =

Ainsi on présente le tableau des moments totaux résultants :

 Dans la direction lx, sens xx


 Moments en travée

Tableau 75: Moments totaux en travées dans le sens xx

Moments fléchissant en travée Mx tr(t.m)


Travée de rive Travée intermédiaire
Surcharge ELU ELS ELU ELS
Gper 0,105 0,078 0,099 0,073
Bc 2,348 1,991 2,248 1,919
Bt 2,632 2,249 2,513 2,155
Br 1,554 1,273 1,471 1,208
Mc120 2,408 2,048 2,320 1,983

Mejri Ghazi Page 91


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

 Moments sur appuis

Tableau 76: Moments totaux sur appuis dans le sens xx

Moments fléchissant sur appui Mx tr(t.m)


appui de rive appui intermédiaire
Surcharge ELU ELS ELU ELS
Gper -0,063 -0,047 -0,063 -0,047
Bc -0,997 -0,727 -0,997 -0,727
Bt -1,184 -0,945 -1,184 -0,945
Br -0,827 -0,651 -0,827 -0,651
Mc120 -0,876 -0,651 -0,876 -0,651

 Dans la direction ly, sens yy


 Moments en travée

Tableau 77: Moments totaux en travées dans le sens yy

Moments fléchissant en travée Mx


tr(t.m)
Travée de rive
Surcharge ELU ELS
Gper 0,0000 0,0000
Bc 0,2416 0,3937
Bt 0,6085 1,1757
Br 0,3334 0,4485
Mc120 0,0244 0,2256

Mejri Ghazi Page 92


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

 Moments sur appuis

Tableau 78: Moments totaux sur appuis dans le sens yy

Moments fléchissant sur appui Mx tr(t.m)


appui de rive
Surcharge ELU ELS
Gper -0,063 -0,047
Bc -0,997 -0,727
Bt -1,184 -0,945
Br -0,827 -0,651
Mc120 -0,876 -0,651

Les combinaisons des moments sont les suivantes :

Mx=𝛾 . +supp( .𝛾 .sup(bc. ;bt. ; ), .𝛾 . )

My=𝛾 . +supp( .𝛾 .sup(bc. ;bt. ; ), .𝛾 . )

Concernant les efforts tranchants, les combinaisons sont comme suit :

Tx=𝛾 . +supp( .𝛾 .sup(bc. ;bt. ; ), .𝛾 . )

Ty=𝛾 . +supp( .𝛾 .sup(bc. ;bt. ; ), .𝛾 . )

Tableau 79: Sollicitations de calcul de l'hourdis

Moments fléchissant (t.m) Efforts Tranchants (t)

Sens xx Sens yy Tx Ty
sens Sur appuis En travées Sur appuis En travées
ELU -1,50 4,93 -1,50 1,20 11,576 9,312
ELS -0,82 3,41 -0,82 1,74 8,677 6,984

Mejri Ghazi Page 93


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

4. Ferraillage du hourdis

4.1 Principe de calcul du ferraillage pour le hourdis :

En général, les ponts sont considérés comme des ouvrages avec fissuration préjudiciable. Le
hourdis est calculé comme une poutre à section rectangulaire sous l'effet de la flexion simple, à
l’ELS. Le ferraillage est donné par mètre linéaire.

4.2 Condition relative au poinçonnement sous charge localisée :

Afin de ne pas disposer des armatures transversales d'efforts tranchant l’épaisseur de


l’hourdis doit vérifier la condition suivante ;

Avec:
: charge de calcul vis-à-vis l’ELU
=𝑦 . .P
P = {6t (Bc) ; 8t (Bt) ; 10t (Br) }
= = 1.23
𝑦 =1.60 à l’ELU.
𝑦 =1.5
Uc =2(u+v) avec u,v : dimensions du rectangle de répartition.
Tableau 80: Vérification de poinçonnement de la charge localisée

Qu (KN) Uc (m) hd’ (m) hd (m) verification


Bc 118,368 2,4 0,0548 0,2 Vérifié
Bt 157,824 3,1 0,0566 0,2 Vérifié
Br 197,28 3,2 0,0685 0,2 Vérifié

4.3 Condition relative au non emploi d’armatures d’effort tranchant

Aucune armature d’effort tranchant n’est nécessaire si la dalle est bétonnée sans
reprise de bétonnage sur toute son épaisseur et si la contrainte tangente est telle que :

Mejri Ghazi Page 94


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Avec
Tu est la valeur de l’effort tranchant à l’ELU
bd : 1 ml de hourdis
d : hauteur utile du hourdis(d=0.2-0.03)

=0.41 MPa

=1.4 MPa

0.378< 1.4 => Condition vérifié


 Pas d’armature transversale pour le hourdis

4.4 Valeurs minimales des armatures, condition de non fragilité

Dalle appuyée sur ses 4 bords et d’épaisseur : hd = 0,2m.


.Ax (3- b.

ρ= = 0.0051

Pour les barres ou fils HA,fe400 ou treillis soudées en fils lisses de Ø >6mm . =0.8
Ax = 2.36 cm².
Ay b.
Ay = 1.6 cm²

4.5 Disposition des armatures dans l’hourdis

 Diamètre maximal des armatures :

 Diamètre minimal des armatures :

 Ø 6mm pour une fissuration préjudiciable.


 Ø 8mm pour une fissuration très préjudiciable.
On peut considérer une fissuration préjudiciable donc Ø min=6mm

Mejri Ghazi Page 95


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

 Espacement maximale des armatures :

Tableau 81: Espacement maximales suivant le type de fissuration

type de fissures préjudiciable très préjudiciable

Espacement maximal Inf (2.hd ; 25cm) Inf (1,5.hd ; 20cm)

On considérant une fissuration préjudiciable on aura comme espacement maximal :


𝑆 = Inf (2.hd; 25cm)

𝑆 = Inf (40; 25) =25cm.

 Enrobage minimal des armatures :

Pour la face supérieure et en vue de risque d’infiltration d’eau de ruissellement à


travers le revêtement on adopte comme enrobage e=3cm. D’après le BAEL, 91 on prend dans
la face inférieure comme enrobage e=3 cm

4.6 Calcul du ferraillage :

Le calcul des armatures du hourdis est à l’état limite de service ELS (fissuration
préjudiciable) section rectangulaire et la vérification sera à l’ELU.

Le ferraillage est calculé par mètre linéaire.

- Hauteur du hourdis hd = 0,2 m

- Enrobage inférieure d1=3 cm et enrobage supérieur d2=3 cm.

- Pour une fissuration préjudiciable on a comme contrainte limite de traction des aciers à l`ELS
égal à :

̅ = min ( √

̅ = min ( √ = 215.55 MPa

- La contrainte maximale du béton est limitée à

̅ =0.6 0,6 = 18MPa

Mejri Ghazi Page 96


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Moment résistant du béton : C’est le moment dans le quelle on atteint l`état limite de
service pour compression du béton lorsque la contrainte d`acier tendu est invariable

̅
= ̅
(3̅ ̅

̅̅̅ = ̅
0.556

=15.8 t.m/ml

 Sens transversal xx

En travée :

Calcul à l’ELS

𝜇 = ̅̅̅̅̅ = = 0.164

ET λ = 1 + u =1.164 , ensuite = cos-1 (λ -3/2) = 37.22°

1 = 1 + 2 × √ × cos(240° + ) = 1 + 2 √ × cos (240 + ) = 0.348

= = = 10.52 ²

Amin = 0.23 × × b × d = 0.23 × × 1 × 0.17 = 2.35cm²/ml

Ast ≥ Amin Vérifiée

On choisit alors 10HA12 : As = 11.31 cm²

Sur appuis :

Calcul à l’ELS

𝜇 = ̅̅̅̅̅ = = 0.04

ET λ = 1 + u =1.04 , ensuite = cos-1 (λ -3/2) = 19.46°

Mejri Ghazi Page 97


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

1 = 1 + 2 × √ × cos(240° + ) = 1 + 2 √ × cos (240 + ) = 0.186

= = = 2.4 ²

Amin = 0.23 × × b × d = 0.23 × × 1 × 0.17 = 2.35cm²/ml

Ast ≥ Amin Vérifiée

On choisit alors 5HA10 : As = 3.93 cm²

 Sens transversal yy

En travée :

Calcul à l’ELS

𝜇 = ̅̅̅̅̅ = = 0.083

ET λ = 1 + u = 1.083 , ensuite = cos-1 (λ -3/2) = 27.47°

1 = 1 + 2 × √ × cos(240° + ) = 1 + 2 √ × cos (240 + ) = 0.26

= = = 5.17 ²

Amin = 0.23 × × b × d = 0.23 × × 1 × 0.17 = 2.35cm²/ml

Ast ≥ Amin Vérifiée

On choisit alors 5HA12 : As = 5.65 cm²

Sur appuis :

Calcul à l’ELS

𝜇 = ̅̅̅̅̅ = = 0.04

Mejri Ghazi Page 98


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

ET λ = 1 + u =1.04 , ensuite = cos-1 (λ -3/2) = 19.46°

1 = 1 + 2 × √ × cos(240° + ) = 1 + 2 √ × cos (240 + ) = 0.186

= = = 2.4 ²

Amin = 0.23 × × b × d = 0.23 × × 1 × 0.17 = 2.35cm²/ml

Ast ≥ Amin Vérifiée

On choisit alors 5HA10 : As = 3.93 cm²

 Donc, le choix des armatures à l’ELS est vérifié.

Tableau récapitulatif du ferraillage de l’hourdis Le calcul des armatures longitudinales et


transversales.

Tableau 90: Tableau récapitulatif du ferraillage de l’hourdis

en travée Sur appui


Ferraillage
x-x y-y x-x y-y
Ast (cm²) 11,31 5,65 3,93 3,93
Amin (cm²) 2,35 2,35 2,35 2,35
Nappe supérieure - - 5HA10 5HA10
Nappe inférieure 10HA12 5HA12 - -

Figure 47 : Ferraillage de l'hourdis

Mejri Ghazi Page 99


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Annexe 3 : Etude de l’entretoise d’about

1. Evaluation des sollicitations de calcul

Lors du vérinage :

-Poids propre de l’entretoise :

= G × − × × BA = 1 × (1− 0.2) × 0.3 × 25 = 6 kN/m

-Poids propre de la poutre :

= 𝛾 𝐾

-Poids propre de l’hourdis :

= b0 × h d × × BA = 1.41× 0.2 × × 25 = 70.5 kN

-Poids propre de la superstructure :

= gst × = 5.18 × = 51.87 kN

-Charge d’exploitation prescrite par SETRA :

0.25×Q = 0.25×165.665 = 41.42 KN

Alors, la somme des forces exercées sur l’entretoise est égale à : F = 263.79KN

Mejri Ghazi Page 100


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Figure 48 : figure de l’entretoise lors du vérinage

On modélise ensuite l’entretoise sur le logiciel RDM6 afin de déterminer les


sollicitations et les réactions d’appuis. Lors du vérinage, on choisit de placer un vérin à côté
de chaque poutre de rive et deux vérins au milieu de travées intermédiaires

Le tableau qui suit présente les valeurs des moments fléchissant :

Figure 49 : Diagramme du moment fléchissant de l’entretoise lors du vérinage

Mejri Ghazi Page 101


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Le tableau qui suit présente les valeurs des moments fléchissant

Tableau 82: Moments fléchissant du travée l’entretoise lors du vérinage

Sect Travé Travé Travé Travé Travé Travé Travé Travé Travée Travée Travée
ion e1-2 e2-3 e3-4 e4-5 e5-6 e6-7 e7-8 e8-9 9-10 10-11 11-12
x(m) 0,2 1,61 3,02 4,43 5,84 7,25 8,66 10,07 11,48 12,89 14,3
M
(KN.) -0,12 74,99 220,9 -0,17 -0,4 152 -0,4 -0,17 220,9 74,99 -0,12

Tableau 83: Moments fléchissant de l'appui l’entretoise lors du vérinage

Section Appui1 Appui2 Appui3 Appui4


x(m) 0,91 3,73 6,54 7,96
M (KN.m) -186,6 -324,2 -324,2 -186,6

Figure 50 : Diagramme de l’effort tranchant de l’entretoise lors du vérinage

Tableau 84: Réactions d’appuis de l’entretoise lors du vérinage

Section Appui1 Appui2 Appui3 Appui4


x(m) 0,91 3,73 6,54 7,96
R (KN) 644,9 849,3 849,3 644,9

Mejri Ghazi Page 102


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

2. Calcul béton armé de l’entretoise

2.1 Ferraillage longitudinale

 Nappe supérieur

̅̅̅ = 0.556 = 0.3 = 0.9 × = 0.9 avec =1

= 324.2𝐾 .

𝜇 = ̅̅̅̅̅ = = 0.07

̅̅̅̅
𝜇 = ×̅̅̅ ×( 1 − )= × 0.556 ×( 1 − ) = 0.23

𝜇 <𝜇 → Pas d’aciers comprimés =0

u = ̅̅̅̅̅ = = 0.186

Donc λ = 1 + u =1.186, ensuite = cos-1 (λ -3/2) = 39.26°

1 = 1 + 2 × √ × cos(240° + ) = 1 + 2 √ × cos (240 + ) = 0.366

= = = 19.02 ²

Amin = 0.23 × × b × d = 0.23 × × 0.3 × 0.9 = 3.73cm²/ml

Ast ≥ Amin Vérifiée

Nous prenons 4HA25 comme armatures supérieurs.

Le calcul à l’ELS donne une section d’acier 19.64 ²

Vérification à l’ELU :

𝜇𝑢 = = = 0.061

= 1.25 × 1 − √ = 0.14

= − 0.4 = 0.9 − 0.4 × 0.14 = 0.84

Mejri Ghazi Page 103


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Au = = = 14.91 cm²

> 𝑢 Vérifié

Donc, le choix des armatures à l’ELS est vérifié.

 Nappe inférieur

= 220.91𝐾 .

𝜇 = ̅̅̅̅̅ = = 0.051

̅̅̅̅
𝜇 = ×̅̅̅ ×( 1 − )= × 0.556 ×( 1 − ) = 0.23

𝜇 <𝜇 → Pas d’aciers comprimés =0

u = ̅̅̅̅̅ = = 0.127

Donc λ = 1 + u =1.127 , ensuite = cos-1 (λ -3/2) = 33.3°

1 = 1 + 2 × √ × cos(240° + ) = 1 + 2 √ × cos (240 + ) = 0.31

= = = 12.53 ²

Amin = 0.23 × × b × d = 0.23 × × 0.3 × 0.9 = 3.73cm²/ml

Ast ≥ Amin Vérifiée

Nous prenons 4HA20 comme armatures inférieur.

Le calcul à l’ELS donne une section d’acier 12.57 ²

Vérification à l’ELU :

𝜇𝑢 = = = 0.061

= 1.25 × 1 − √ = 0.09

= − 0.4 = 0.9 − 0.4 × 0.08 = 0.86

Mejri Ghazi Page 104


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Au = = = 9.94 cm²

> 𝑢 Vérifié

Donc, le choix des armatures à l’ELS est vérifié.

Les résultats de calcul sont résumés dans le tableau ci-dessous.

Tableau 85: tableau récapitulatif des ferraillages

Nappe supérieur Nappe inférieur


Mser (KN.M) 324,2 220,9
Asc (cm²) 0 0
A (cm²) 19.64 12.57
Amin (cm²) 3,73 3,73
Armatures 4HA25 4HA20

2.2 Ferraillage transversale :

Nous allons prendre soin de déterminer l’espacement maximal entre les armatures
transversales au niveau de la section x=0 : Tu =849.3 KN

Contrainte conventionnelle :

= 2.867 MPa

Vérification du béton : (fissuration préjudiciable)

𝜏𝑢 ≤ min(0.15 ,4 )

𝜏𝑢 ≤ min(3 ,4 )=3 MPa

2.867 MPa ≤ 3 MPa -vérifiée-

Calcul des armatures d’âme :

𝑆 𝛾

Mejri Ghazi Page 105


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Avec :

- K = 0 (avec reprise de bétonnage),

- = 90 (les armatures transversales sont droites).

- = 1.15

ηu ×(1- × )= 3.146 ×(1- × )=2.774MPa

2
= =26.58 /

Pourcentage minimal :

≥ sup( 0.4,7 ) = 1.3868

2
≥ 1.3868 × = 1.3868 × = 10.4 /

2
= 26.58 > 10.4 /

Diamètre des aciers transversaux :

≤ min { }≤ 10 mm
{ {

Soit 1 cadre HA10 + 2 étrier HA10 : At = 4.71 cm²

𝑆 ≤ = = 17.72 cm

Espacement maximal :

𝑆 ≤ ( ) min( ) 40cm

Soit 1 cadre HA10 + 2 étrier HA10 tous les 20cm.

Mejri Ghazi Page 106


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Les armatures de peau :

Les armatures de peau sont absolument nécessaires car h =1m

On doit disposer une section d’au moins 4 cm par mètre de parement.

Asp = 3 × Pe = 3 × 2 × (0.3 + 1) = 7.8cm ≥ (0.1%) B = 7.25 cm²

Soit 8HA12 Asp = 9.05 cm²

Figure 51 : Ferraillage de l’entretoise

Mejri Ghazi Page 107


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Annexe 4 : Etude et dimensionnement des appuis

1. Dimensionnement des appareils d’appui

= effort tranchant du a la charge permanente (ELS) + poids de l’entretoise

=29.42t

= effort tranchant du a la charge AL=21.21 t

= effort tranchant du a la charge BC = 20.10 t

On aura donc :

= + Max( ; ) = 29.42 + 21.21 = 50.63t

= + Min( ; ) = 29.42 + 20.10 = 49.52 t

-La contrainte moyenne de compression

ζ max = 15MPa

-La condition de non-cheminement et de non-glissement :

min = ≥2MPa

Donc l’aire de l’appareil d’appui est limité par :

= 337.5 cm ≤ a b ≤ = 2476cm²

La hauteur nette de l’élastomère est définie par :

T 2u1

Avec u1 = ur + ut = ɛrLc + ɛtLc

ur : Retrait et fluage (raccourcissement) ; ɛr = 4. 10−4 (Ouvrage BA)

ut : Dilatation linéaire (effet thermique) ; ɛt = 3. 10−4 (Longue durée)

Mejri Ghazi Page 108


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

U1 = 4. 10−4 20 + 3. 10−4 20 = 0.014 m

T 2 × u1 = 2 × 0.014 = 0.028 m

Soit 4 frettes de 10 mm d’épaisseur, d’où T = 4 × 10 = 40 mm

-Condition de non-flambement

≤T≤

Alors 5.T = 20 cm ≤ a ≤ 10.T = 40cm

D’après la condition de limitation de l’aire de l’appareil, on a :

= 337.5cm ≤ a b ≤ = 2476cm²

= 16.88cm ≤ b ≤ = 61.91cm

Avec ≤

On choisit donc : a = 200 mm ; b = 300 mm

Tableau 86: Valeurs usuelles de ts

t(cm) 8 10 12 20
ts(cm) 2 3 3 4

En se référant au tableau des valeurs usuelles des épaisseurs des frettes intermédiaires, on

prend ts= 3 mm.

D’où la hauteur totale de l’appareil d’appui : H= T + n × ts = 40 + 4 × 4 = 52mm

2. Répartition des efforts horizontaux

Les efforts horizontaux sont transmis sur les appuis et répartis en fonction de leur
rigidité totale K qui est l’inverse de leur souplesse totale. Il faut d’abord déterminer les
souplesses des appuis puis dégager leurs rigidités

Mejri Ghazi Page 109


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

2.1Détermination des souplesses des appuis

2.1.1Souplesse d’appareils d’appui

La souplesse des appareils d’appui est définie par :

Si/d =

Avec

: nombre d’appareils par ligne d’appui égal à 11

T : épaisseur totale de l’élastomère T = 4 cm

A : surface des appareils d’appui A = 60 000 mm²

G : module d’élasticité transversale de l’élastomère qui dépend du type de la souplesse effet

instantané ou différé : Gd= 0.9 MPa et Gi= 1.8 MPa

Si= = = 0.034 m/MN

Sd= = = 0.067 m/MN

Les rigidités sont donc :

Ri = = 29.7 MN/m

Rd = = 14.85 MN/m

Tableau 87: Souplesses et rigidité des appareils d’appuis

Appui SI (m/MN) SD (m/MN) Ri (MN/m) Rd (MN/m)


Culéé 0,034 0,067 29,7 14,85
Pile 0,017 0,034 14,85 7,425

Mejri Ghazi Page 110


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

2.1.2 Souplesse des appuis

Un appui encastré en pied dispose d’une rigidité qui est égale à R = tel que L est

lalongueur de l’élément, I son moment d’inertie et E étant le modèle élastique de


l’appui(instantané et différé).

Ei= 11000 √ = 34179.56 MPa

Ed= Ei= 3700 √ = 11393.19 MPa

2.1.2.1 Culée

La culée est constituée principalement d’un chevêtre qui joue le rôle d’une semelle
appuyée sur des pieux donc la souplesse de la culée est déterminée par la souplesse du

chevêtre .Le chevêtre ayant une longueur Lch= = = 15.1

 Angle de biais géométrique ; =100Grad

 Largeur du tablier ; Lt=14.5m

 Epaisseur du mur garde gréve ;e=0.3m

Une largeur = + + c + d + eg

= 0.15 + + 0.5 + 0.1 + 0.3=1.2m

 a : distance entre l’extrémité du chevêtre et la plaque d’appui

 b : largeur des plaques d’appui

 c : longueur d’about du tablier

 d : réservation pour joint de chaussée

 e : épaisseur du mur garde grève

Une hauteur h >0.6m soit h= 1.2m.

L’inertie du chevêtre est Ich = = = 2.17 m4

Mejri Ghazi Page 111


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Donc la souplesse est donnée par l’expression suivante : S = ,∫ -=

→{

2.1.2.2 Pile

La souplesse des colonnes ne concerne que les piles car les culées sont bloquées par
les remblais d’une part et par la dalle de transition de l’autre part. La souplesse des colonnes
est donnée par :

U2 =

Avec :

-c : hauteur du chevêtre

-nc : nombre des colonnes

-q : rotation en tête des colonnes, θ= +

-u : u = +

Où :

- L : Hauteur de la colonne (plus longue colonne)

hc = 4.8m

- I : Moment d’inertie du composant de l’appui par rapport à la ligne d’appui, c'est-à-dire

l’axe de la longueur de l’appui : I = = = 0.1017m4

Le chevêtre de la pile a une longueur L =15.1m, une largeur l=1.8m et une hauteur h=1.2 m.

Son moment d’inertie est égal Ich = Ich = = = 7.3 m4.

Les tableaux regroupent les souplesses totales sous chacun des effets instantané et différé :

Mejri Ghazi Page 112


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 88: Tableau récapitulatif des souplesses totales sous un effet instantané

Culée Pile
Souplesse de l’appui (m/MN) 2,58342E-06 0,005135
Rigidité (MN/m) 387083,49 194,74
Souplesse de l’appareil d’appui
0,017
(m/MN) 0,034
Rigidité (MN/m) 29,7 59,4
Souplesse totale (m/MN) 0,034 0,0220
Rigidité totale (MN/m) 29,70 45,52

Tableau 89: Tableau récapitulatif des souplesses totales sous un effet différé

Culée Pile
Souplesse de l’appui (m/MN) 7,75027E-06 0,015405
Rigidité (MN/m) 129027,83 64,91
Souplesse de l’appareil d’appui
0,034
(m/MN) 0,067
Rigidité (MN/m) 14,85 29,7
Souplesse totale (m/MN) 0,067 0,0491
Rigidité totale (MN/m) 14,85 20,38

2.2.Efforts de freinage

On s’intéresse a calculer les efforts de freinage due aux systèmes A L et Bc.

-Pour le systèmeAL :

𝑆 =6

FAL = = = 18.17t

-Pour le système Bc :

FBC = 30 t

Mejri Ghazi Page 113


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

2.3Efforts horizontaux

On s’intéresse à calculer les efforts horizontaux de freinage pour le système AL et


système Bc ainsi que les efforts horizontaux dus aux effets thermiques et au

retrait et fluage du béton.

FAL : effort de freinage du système AL

FBC : effort de freinage du système Bc

FTLD : effort thermique de longue durée

FTCD :effort thermique de courte durée

FR−F : effort de retrait et du fluage

Soit :

u : la distorsion d’une ou deux lignes d’appareils d’appui appartenant à un même appui

v : le déplacement en tête d’un appui

2.3.1Freinage AL

1 er cas : culée-pile

-Le tablier étant un système indéformable :

u1 + v1 = u2 + v2

-Egalité des efforts repris par les appareils d’appui et transmis aux appuis :

Ru2 × u2 = Rv2 × v2

- Equilibre statique

H=∑ = Ru1 × u1 + Ru2 × u2

Mejri Ghazi Page 114


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Le système à résoudre se présente sous cette forme :

𝑢
[ 𝑢
][ ] [ ]
𝑢

𝑢
[ 𝑢
][ ] [ ]
𝑢

𝑢 𝐾

𝑢
[𝑢 ] [ ][ ] [ ]
𝑢

FAL = ×𝑈

Tableau 90: Effort de freinage du système AL (culée-pile)

FAL (kn)
Culée 71.77
Pile 109.98

2 ème cas : pile-pile

- Tablier indéformable :

u2 + v2 = u3 + v3

-Egalité des efforts repris par les appareils d’appui et transmis aux appuis :

Ru2 × u2 = Rv2 × v2

Ru3 × u3 = Rv3 × v3

- Equilibre statique

H=∑ = Ru2 × u2 + Ru3 × u3

Notons que nous avons par hypothèse que la fondation est infiniment rigide signifie que :

Mejri Ghazi Page 115


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Rv1= ∞ et v1 = 0

Rui et Rvi sont les rigidités respectives des lignes d’appui et des appuis, leurs valeurs sont :

Culées : Ru1= Ri=29.7 MN/m

Piles : Ru2= Ru3= Ri =59.4MN/m

Rv2= Rv3= Ri=195MN /m

Le système d’équations est : . =

Tableau 100: Effort de freinage du système AL (pile-pile)

F (kn)
Pile 91
Pile 91

2.3.2 Freinage Bc

On traite les deux cas comme pour le système AL : Culée-pile et pile-pile

Culées : Ru1= Ri=29.7 MN/m

Piles : Ru2= Ru3= Ri =59.4MN/m

Rv2= Rv3= Ri=195MN /m

Le système d’équations est : . =

 1 er cas :culée-Pile

𝑢
[ 𝑢
][ ] [ ]
𝑢

𝑢
[ 𝑢
][ ] [ ]
𝑢

𝑢 𝐾

Mejri Ghazi Page 116


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

𝑢
𝑢
[ ] [ ][ ] [ ]
𝑢

FBC = ×𝑈

Tableau 91: Effort du freinage du système Bc (culée-pile)

F (kn)
Culée 118,46
Pile 181,54

2 ème cas :Pile-Pile

Le système d’équations est : . =

Tableau 92: Effort du freinage du système Bc (pile-pile)

F (kn)
Pile 150
Pile 150

2.3.3 Efforts dus aux déformations thermiques et au retrait :

Nous disposons un joint à chaque travée, donc le centre de déformation se trouve aux milieux

des travées.

Ces efforts sont calculés comme suit :

Hi = Ri × Li × εɛ

Avec

Ri : la rigidité de l’appui

ɛε : la déformation

Li : la distance qui sépare l’appui au centre de déformation tel que

Mejri Ghazi Page 117


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

L1 : la distance entre la culée et le centre de déformation L1 = 0.5Lc

L2 : la distance entre la pile et le centre de déformation L2 = 0.5Lc

2.3.3.1 Efforts thermiques de courte durée:

ɛ=

Culées : Ru1= Ri=29.7 MN/m

Piles : Ru2= Ru3= Ri =59.4MN/m

Rv2= Rv3= Ri=194.74MN/m

 1 er cas :culée-Pile

𝑢
[ ] [𝑢 ] [ ]
𝑢

𝑢
[ ] [𝑢 ] [ ]
𝑢

𝑢 𝐾

𝑢
𝑢
[ ] [ ][ ] [ ]
𝑢

→FTCD = Rui × ui

Tableau 93: Effort thermique de courte durée (culée-pile)

F (kn)
Culée 118,80
Pile 182,07

Mejri Ghazi Page 118


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

2 ème cas :Pile-Pile

Le système d’équations est

Tableau 94: Effort thermique de courte durée (pile-pile)

F (kn)
Pile 182
Pile 182

2.3.3.2 Efforts thermiques de longue durée:


ɛ=

Culées : Ru1= Ri=14.85MN/m

Piles : Ru2= Ru3= Ri =29.7 MN/m

Rv2= Rv3= Ri=64.91MN/m

 1 er cas :culée-Pile

. =[ ]

. =[ ]

𝑢
[ 𝑢
][ ] [ ]
𝑢

𝑢
[ 𝑢
][ ] [ ]
𝑢

𝑢 𝐾

Mejri Ghazi Page 119


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

𝑢
[𝑢 ] [ ][ ] [ ]
𝑢

→FTLD = Rui × ui

Tableau 95: Effort thermique de longue durée (culée-pile)

F (kn)
Culée 44,55
Pile 61,13

2 ème cas :Pile-Pile:

Le système d’équations est

Tableau 96: Effort thermique de longue durée (pile-pile)

F (kn)
Pile 61,13
Pile 61,13

2.3.3.3 Retrait et fluage

ɛ ==

Culées : Ru1= Ri=14.85 MN/m

Piles : Ru2= Ru3= Ri =29.7 MN/m

Rv2= Rv3= Ri=64.91 MN/m

1 er cas :culée-Pile:

. =

Mejri Ghazi Page 120


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

𝑢
[ ] [𝑢 ] [ ]
𝑢

𝑢
[ ] [𝑢 ] [ ]
𝑢

𝑢 𝐾

𝑢
𝑢
[ ] [ ][ ] [ ]
𝑢

→FR-F = Rui × ui

Tableau 97: Effort du au retrait et fluage (culée-pile)

F (kn)
Culée 59.4
Pile 81.5

2 ème cas : Pile-Pile

Le système d’équations est

Tableau 98: Effort du au retrait et fluage (pile-pile)

F (kn)
Pile 81.5
Pile 81.5

2.4 Récapitulation

Le tableau ci-dessous récapitule la répartition des efforts horizontaux aux appuis:4

Mejri Ghazi Page 121


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 99: Répartition des efforts horizontaux

Appui FAL(KN) FBC(KN) FTCD(KN) FTLD(KN) FR−F(KN)


Culée 56,07 118,46 118,80 44,55 59.4
Pile 85,92 181,54 182,07 61,13 81.5

3. Etude des appareils d’appuis

Nous allons justifier les dimensions qu’on a choisie pour les appareils d’appuis en
tenant en

compte des différentes charges appliquées sur eux :

-Les charges verticales (charge permanente, AL et Bc).

-Les charges horizontales (Freinage (AL, Bc), dilatation thermique linéaire (TCD ;TLD),

Retrait)

-Les rotations

3.1 Efforts et déformations

3.1.1 Charges verticales

0.97 : minoration de 3% ; 1.03 : majoration de 3%

=0.97 × Tper = 0.97 × 294.2 = 285.39KN

=1.03 × Tper = 1.03 × 294.2= 303.05KN

Nmin= =285.39KN

= + 1.1 × TBC = 946.9 + 1.1 × 201.03 =524.18KN

= + 1.1 × TAL = 946.9 + 1.1 × 212.05 = 536.3KN

Tableau 100: Tableau récapitulatif des charges verticales

Nmin
285.39 303.05 285.39 536.3 524.18

Mejri Ghazi Page 122


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

3.1.2 Efforts horizontaux

a) Freinage

 Culée (4 appareils d’appuis)

FAL = = 14.02 KN

FBC = = 29.61 KN

 Pile (8 appareils d’appuis)

FAL= = 10.74 KN

FBC = = 22.69 KN

b) Dilatation thermique linéaire ( FTCD , FTLD )

 Culée

FTLD = = 11.14 KN

FTCD = = 29.7 KN

 Pile

FTLD = = 7.64 KN

FTCD = = 22.76 KN

c) Retrait et fluage

 Culée :FR−F = = 14.85 KN

 Pile : FR−F = = 10.19 KN

Les efforts horizontaux appliqués sur l’appareil d’appui sont mentionnés dans le tableau ci

dessous:

Mejri Ghazi Page 123


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 101 : Tableau récapitulatif des efforts horizontaux

Appui FAL(KN) FBC(KN) FTCD(KN) FTLD(KN) FR−F(KN)


Culée 17,94 29,61 29,70 11,14 14.85
Pile 13,75 22,69 22,76 7,64 10.19

3.1.3Déplacements d’appareils d’appuis

On va considérer les déplacements dus au retrait, au fluage et à la température longue


durée d’une part et le déplacement dû à la température courte durée d’autre part

Température longue durée +R-F

3.1.4 Les rotations

On a les données suivantes :

Lc =20m ; Ipoutre seule=0.033; Ipoutre+ hourdis=0.094 ; Ei=34179.56 MPa ; Ed =11496.76MPa

Rotation due au poids propre de l’hourdis :

h =

On a qh = 25 × 1.41 × 0.2 = 7.05 KN /ml

Donc h,i = = 0.7 rad

d,h = = 2.2 rad

Rotation due au poids propre de la poutre :

Tel que qp = 25 × 0.4 = 10 KN/ml

T2 = = = 8.8 10−3 rad

 Rotation due à la superstructure :

T3 = = = 1.610−3rad

Mejri Ghazi Page 124


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tel que qst = gst = 5.19 KN/ml

Rotation due à la charge AL :

αAL = = = 9.9 10−3 rad

Tel que = 94.85

Rotation due à la charge Bc:

Pour la surcharge Bc la rotation sera obtenue par la formule adaptée aux charges concentrées

suivante : BC=

Avec : a est la position de la rotation maximum à partir de l’appui gauche.

b est la position de la rotation maximum à partir de l’appui droite (b = Lc - a).

Pour une position x, la rotation s’écrit comme suit : i

Pour chercher , il faut envisager deux cas de répartition des essieux afin de trouver le cas le

plus défavorable tel que αBc = ∑ tel que

le premier essieu de 12t est placé au niveau de 𝐱𝐦

Tableau 102: Calcul des rotations dues à la charge Bc

1 2 3 4 5 6
PI MN 0,18 0,36 0,36 0,18 0,36 0,36
ai 2,275 6,775 8,275 12,775 17,275 18,775
bi 17,725 13,225 11,725 7,225 2,725 1,225
(L+ai) 22,275 26,775 28,275 32,775 37,275 38,775
α1 0,000423 0,002259 0,002583 0,000014 0,001652 0,000840

Mejri Ghazi Page 125


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

D’où la valeur à retenir pour la rotation due à la charge Bc est Bc = 7.772 10−3 rad

Tableau 103 : Tableau récapitulatif

N (KN) Rotation(rad) Freinage(KN)


gper 294,22 0,0133 -
AL 212.05 0,0099 181.75
BC 201,03 0,0078 300

o Rotation forfaitaire :

-On prend = = 6.5 rad

o Rotation due aux efforts permanents :

p= i,h + d,h + T2 + T3= (0.0007 + 0.0022 + 0.0088 + 0.0016 )

p = 0.0133 rad

La rotation totale est donnée donc par l’expression suivante :

T = p + 1.1 q

= p + 1.1 AL = (0.0133+ 1.1 × 0.0099 ) = 0.0241 rad

= p + 1.1 BC = (0.0133 + 1.1 × 0.007772 ) = 0.0219 rad

3.2 Justification des appareils d’appuis

3.2.1 Limitation de la contrainte moyenne de compression

La contrainte moyenne maximale de l’appareil d’appui a pour valeur supérieure

limite 15MPa.

= = = 8.94 MPa < 15MPa - Ok -

= = = 8.74 MPa < 15MPa - Ok -

Mejri Ghazi Page 126


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

La limitation de la contrainte moyenne de compression est vérifiée

3.2.2 Condition de non cheminement et non glissement

La contrainte moyenne minimale de l’appareil d’appui a pour valeur inférieure

limite 2MPa.

= = = 4.76MPa > 2MPa -Ok-

La condition de non cheminement et non glissement est vérifiée

3.2.3 Condition de non flambement

Il faut vérifier que : ≤ T = 0.08m ≤

= 0.02m ≤ T = 0.04m ≤ = 0.04m -Ok-

La condition de non flambement est vérifiée

3.2.4 Limitation des contraintes de cisaillement

Il faut vérifier : ζ = ζ H + ζ n + ζ ≤ 5G = 4.5 MPa

ζ H : contrainte conventionnelle de calcul

ζ n: contrainte de cisaillement ;

ζ H = ζ H1 +0.5 ζ H2

Il convient de vérifier la condition ζ H< 0,7 G, avec :

ζ H1 : contrainte correspondant aux efforts horizontaux statiques.

ζ H2: contrainte correspondant aux efforts horizontaux dynamiques.

 Distorsion sous déformation lente:

Culée ζ H1= G = 0.087 < 0,5 = 0.45

Pile ζ H2 = G =0.068 < 0,5 = 0.45

Mejri Ghazi Page 127


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

 Distorsion sous effort dynamique:

ζ H2=

Culée : ζ H2= = = 0.433 < 0,5 = 0,45

Pile : ζ H2= = = 0.378 < 0,5 = 0,45

Contrainte conventionnelle de calcul

Culée : ζ H = ζ H1+ = 0.3 < 0,7 = 0,63

Pile : ζ H = ζ H1+ = 0.26 < 0,7 = 0,63

𝜏N = = = 2.064

m= = =8.254

β= = =6

3.2.5 Condition de non-glissement

Il faut vérifier que F < f. Nmin

Tel que :

F : est l’effort horizontal

f est le facteur de frette

f = 0.12 + frette non enrobée

f = 0.1 + frette enrobée

- Les efforts horizontaux dus aux charges Bc sont :

Culée : F = FR−F + 1.1 × FBC + FTLD = 25.99 + 1.1 × 29.61 + 11.14 = 69.7 KN

Pile : F = FR−F + 1.1 × FBC + FTLD = 17.83 + 1.1 × 22.69 + 7.64 = 50.43 KN

Mejri Ghazi Page 128


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

- Les efforts horizontaux dus aux charges AL sont :

Culée : F = FR−F + 1.1 × FAL + FTLD = 25.99 + 1.1 × 14.02 + 11.14 = 52.54 KN

Pile : F = FR−F + 1.1 × FAL + FTLD = 17.83 + 1.1 × 10.74 + 7.64 = 37.29KN

Tableau 104 : Vérification de condition de non glissement

Bc AL
ζmax 8,74 8,09
f 0,143 0,145
Frette non enrobée N min (kn) 285,39 285,39
f * N min (kn) 40,78 41,30
f 0,17 0,17
Frette enrobée N min (kn) 285,39 285,39
f * N min (kn) 48,14 49,71

Par suite, on peut constater que F < × Nmin dans tous les cas de chargements pour les

culées ainsi que pour les piles

3.2.6 Condition de non soulèvement

On doit vérifier ≤ ̅= ( )

on a ̅= ( ) = 6.606

= = = 6.037 10−3 rad ≤ 6.606 10−3 -Ok-

= = = 5.462 10−3 rad ≤ 6.606 10−3 -Ok-

La condition de non soulèvement est vérifiée

3.2.7 Dimensionnement des frettes

Les frettes ont à priori une dimension de 4mm. On doit vérifier :

ts=3mm≥ =1.17mm -Ok-

Mejri Ghazi Page 129


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Les frettes ont à priori une épaisseur de 3mm donc = 235 MPa.

Donc on prendra ts = 3 mm

3.3Bossage et frettage

3.3.1 Bossage

Figure 52 : Détails du bossage

Les bossages des appareils d’appui ont pour rôle :

-Matérialiser l’emplacement des appareils d’appui.

-Réaliser une surface plane pour recevoir les appareils.

-Assurer la mise hors d’eau des appareils.

-Assurer une hauteur libre suffisante entre l’appui et l’intrados du tablier.

Ces bossages doivent avoir un débord de 5 cm de part et d’autre de chaque appareil d’appui.

3.3.2 Frettage

Pour déterminer la hauteur du bossage, nous appliquons la formule suivante :h b=

Avec :

hb : Hauteur de bossage ;

ha: hauteur de l’appareil d’appui ;

h: hauteur minimale h=10cm.

Mejri Ghazi Page 130


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

D’où hb = = 2.4cm → On prend hb = 5cm

La hauteur finale considérée est h = 2 × hb + E = 2 × 0.05 + 0.052 = 15.2cm

Tableau 105 : Dimensions d’appareil d’appui et du bossage

a (mm) 200
b (mm) 300
H (mm) 52
a0 (mm) 300
b0 (mm) 400
H0 (mm) 50
L’écartement des frettes successives ne doit pas dépasser 1/5 de la plus petite dimension

transversale du bossage. Lorsqu’une pièce d’aire S est soumise à une compression uniforme

sur une partie de sa surface d’aire S0 (c’est le cas des appareils d’appui), l’effort de

compression admissible sur S0 est égal à celui d’une pièce soumise à une compression simple,

multiplié par un coefficient de majoration k.

Le coefficient k de majoration de l’effet de compression vaut :

k=1+ ( ) ( ) = 2.8434

 Vérification des pressions localisées

La contrainte ultime maximale doit vérifier la relation suivante pour dire que le
bossage

vérifie bien les pressions localisées :

u,max = < k × fbu

= Tper + Max (TBC ; TAL) = 50.63 t

= Tper + Min (TBC ; TAL ) = 49.52t

= 1.35 × 0.506 + 1.6 × 0.556 = 1.573 MN

Mejri Ghazi Page 131


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

u,max = = 26.22 MPa < k × fbu = 48 MPa -Ok-

 Frettes de surface

Le ferraillage des bossages est constitué par une ou plusieurs nappes de frettes croisées
qui résistent aux efforts de compression et d’éclatement. Pour leur détermination, on suppose
que la section totale des armatures dans chaque direction doit pouvoir équilibrer un effort au
moins égal à 0.04 Rmax où Rmax étant la réaction d’appui maximale relative à l’appui
considérée.

Cette section d’acier est donnée par la formule suivante :

As = 0.04 × = 0.04 × = 30.15 cm²

On prévoit 16HA16, chacune a un enrobage de 3 cm. Soit As = 32.1cm

Mejri Ghazi Page 132


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Annexe 5 : Etude des éléments de la culée

1. Dalle de transition

La dalle de transition est supposée simplement appuyée d’un coté sur la culée sur une
bande de 0.15 m et de l’autre coté sur le remblai d’accès sur une largeur de 0.6 m.

Les dimensions de la dalle de transition selon le dossier pilote du SETRA sont :

- Longueur : d = 5 m

- Largeur : La dalle de transition doit contribuer à supporter la chaussée sous les zones
circulées. Elle règnera donc au droit de la chaussée au sens géométrique et sa largeur sera
celle de la chaussée augmentée de chaque côté de celle-ci d’un débord variable entre 0.5m et
1 m.

D’où, = + 2 × 0.5 = 13.5 + 1 = 14.5m.

- Epaisseur : e = 0.30 m

- Pente : P = 4%

- lc = 5 − − = 4.65m

Figure 53 : Les dimensions de la dalle de transition

La dalle de transition est coulée directement sur un béton de propreté dosé à 150 Kg de ciment
d’épaisseur 10cm.

Mejri Ghazi Page 133


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

1.1 Sollicitations

Les surcharges prises en compte sont le poids propre, les charges permanentes de la chaussée

(couche de roulement et remblai) et l’essieu tandem Bt .

1.1.1 Sollicitations dues à la charge permanente

On a lc = 4.65m. Pour une bande de 1 m, on a :

-poids propre : g1 = e × L × = 0.3 × 14.5 × 25 = 108.75 KN/m

-poids de la chaussée + remblai :

g2 = gr + gét + grem = 14.5 × (0.07 × 24 + 0.03 × 22 + × 20 )= 244.01KN/m

⇒gper = g1 + g2 = 352.76KN/m

Par suite, on aura les sollicitations suivantes :

=1.35 = 1.35 × 352.76 × = 1287.13KN. m

=953.43 KN. m

=1.35 = 1.35 × 352.76 = 1107.21KN

= 820.16 KN

1.1.2 Sollicitations dues à la charge Bt

Les essieux Bt sont placés de la manière décrite dans les Figures suivantes

Figure 54 : Essieux Bt sur la dalle de transition (longitudinalement)

Mejri Ghazi Page 134


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Figure 55: Essieux Bt sur la dalle de transition (transversalement)

Dans ce que suit, on détermine les moments fléchissant comme le montre la figure suivante :

Figure 56 : Moments fléchissant sous l’effet de la charge Bt

MBt = Q ×∑

y0=y.( ) = = = =1.1625m

Y1 = Y2 = ) × Y0 = × 1.1625 = 0.825m

Par conséquent,

1.2 × 264 = 316.8 KN. m;

1.6 ×264 = 422.4 KN. m

En ce qui concerne l’effort tranchant, les positions défavorables des essieux sont pour :

Mejri Ghazi Page 135


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Y1 = 1 − = 1m (x=0)

Y2 = 1 − = 0.71m (x=1.35)

Figure 57 : Effort tranchant sous l’effet de la charge Bt

D’où TBt = Q ×∑ = 160 × ( 1 + 0.71 ) = 273.55 KN

Par suite,

1.2 × 273.6 = 328.26 KN.m;

1.6 × 273.6 = 437.68 KN. m

Finalement, la somme des sollicitations dues à la charge permanente et à la surcharge


d’exploitation donnent les sollicitations de calcul.

Tableau 106: Sollicitations de calcul de la dalle de transition

Moments fléchissant (KN.m) Efforts tranchants (KN)


ELU 1709,53 1544,89
ELS 645,06 1148,42

1.2 Ferraillage

 Armatures longitudinales :

- Nappe inférieure :

largeur b = 14.5m

Mejri Ghazi Page 136


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

d = e − enrobage = 0.3 − 0.03 = 0.27m

𝜇𝑢 = = = 0.095 < μlim = 0.39Donc Asc = 0

= 1.25 × (1 −√ )= 1.25 ×( 1 − √ )= 0.125

Zb = d ×( 1 − 0.4 × )= 0.27 ×( 1 − 0.4 × 0.125 )= 0.256m

La section d’acier est:

As= = 191.63 cm²

On prend 40HA25: S=196.4 cm²

Dans la suite, on adopte le ferraillage type SETRA pour une dalle de transition de 14.5m de

largeur et 5m de longueur représenté dans le tableau suivant :

Tableau 107: Ferraillage de la dalle de transition

Nappe supérieure 23 HA10


Armatures longitudinales
Nappe inférieure 42 HA25
10 HA10 +
supérieure
3 HA12
Armatures transversales
30 HA12 +
inférieure
3 HA20
Chaînage 32 CADRES HA8

Figure 58 : Ferraillage de la dalle de transition

Mejri Ghazi Page 137


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

2. Mur du garde grève

Le mur garde grève a comme dimensions :

- Hauteur h = hpoutre+happ d’app+hbossage= 1.2 + 0.052 + 2 × 0.05= 1.35 m

- Epaisseur e = 0.3 m

- Longueur l =15.1m

Les forces verticales qui comprennent le poids propre et la réaction d’une charge appliquée
sur le mur, sont négligeables puisqu’elles ne créent pas du moment au niveau du mur. Les
forces horizontales à considérer sont la poussée de terre, la poussée d’une charge locale située
en arrière du mur garde grève et la force de freinage d’un essieu lourd de camion Bc.

2.1 Sollicitations

 Poussée de terre

Nous ne tenons pas compte de la présence de la chaussée, le moment maximal à


l’encastrement a pour expression:

Mt =

Avec :

h: hauteur de mur de gréve h = 1.35 m

i: Coefficient de poussée i = 0.3

Δ: poids volumique de remblai = 20KN/m 3

D’où Mt = = 2.47 KN. m/ml

2.1.1 Poussée d’une charge locale située en arrière du mur

Il a été vérifié que la sollicitation totale due aux camions Bc (poussée des charges
locales + freinage) était la plus défavorable pour le mur garde grève que d`autres charges sans
freinagetelles que le tandem Bt , convois militaires. L’effet le plus défavorable est produit par
deux roues arrière de 6t de deux camions accolés placées de telle manière que les rectangles

Mejri Ghazi Page 138


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

d`impact soient au contact de la face arrière du mur garde grève. Les charges réelles (2 roues
de 6t distantes de 0.5 m) sont remplacées par une roue équivalente uniforme de 12t répartie
sur un rectangle de (0.25m x 0.75m). Il sera admis que la pression sur le rectangle d'impact
ainsi défini se répartira à 45 latéralement et en arrière du mur. On néglige l’effet des roues
situes à 1.5m en arrière. Les schémas ci-après montrent les principaux paramètres :

Le moment fléchissant en un point à la profondeur h a pour expression générale :

Avec

K : coefficient ayant pour valeur K = i × × δ × bc

i: coefficient de poussée = 0.3

: coefficient de penderation = 1.2

δ: coefficient de majoration dynamique

bc = 0.8

K = 0.3 × 1.2 × 1.14 × 0.8 = 0.328

La valeur de est explicitée ci-dessous pour différentes valeur de h : (selon SETRA)

Tableau 108 : Détermination du moment de poussée selon h

h (m) 0,5 0,75 1 1,35 1,5


Mp/k 22,3 34 44,1 56 61,1

D’où pour h=1.35 m on a : = 44.1 +( )× (1.35 − 1) = 56 KN. m/ml Donc

Mp = 18.35 KN. m/ml

Mejri Ghazi Page 139


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

2.1.2 Force de freinage d’un essieu lourd du camion Bc

Compte tenu de l`écartement des roues d’un essieu (2m) et pour des hauteurs
courantes du garde grève, nous ne considérons que l’effet d`une seule roue. La force de
freinage est prise égale au poids de la roue 6 t et nous avons :

MF = = = 3.295 t. m/ml = 32.95 KN. m /ml

2.1.3 Moment total à l’encastrement

Le moment d'encastrement à la base du mur garde grève aura pour expression la


formule suivante MTOT = MF + Mp + Mt = 32.95 + 18.35 + 2.47 = 53.78 KN. m/ml

Le SETRA propose, avec des hypothèses simplifiées pour la prise en compte des actions, une
expression approchée pour la valeur du moment à l’encastrement :

MTOT = 2.5 × (h + 1) = 2.5 × (1.35+1 )= 5.88t. m/ml = 58.8 KN. m/ml

2.2 Ferraillage

Le SETRA propose une valeur à adopter pour le moment à l’encastrement dans le sens
opposé quel que soit la hauteur du mur. Ce moment est essentiellement dû au freinage minoré
de la poussée des terres et vaut : M’ = -32 KN.m /ml Étant donné que nous avons retenu les
valeurs des moments proposés par le SETRA, nous prendrons le ferraillage proposé par le
SETRA pour un mur de hauteur comprise entre 1 et 2 m tel que :

Tableau 109: Ferraillage du mur garde grève

Ferraillage Face arrière Face avant


Vertical HA12 tous les 0.1m HA12 tous les 0.2m
Horizontal HA10 tous les 0.15m HA10 tous les 0.15m

Mejri Ghazi Page 140


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Figure 59 : Ferraillage du mur garde grève

Ainsi, le ferraillage du corbeau d’appui est pris forfaitairement selon les recommandations de
SETRA

Tableau 110 : Ferraillage du corbeau

Vertical HA10 tous les 0.1m


Ferraillage du corbeau
Horizontal 8HA10 filants

3. Mur en retour

Les dimensions géométriques du mur en retour sont :

- Longueur : comprise entre 2 m et 6 m, soit l = 3 m

- Hauteur : h = = 2m

- Hauteur d’encastrement : h1 = = 1.33m

- Epaisseur : e = = 0.25m

3.1 Sollicitations

Le mur en retour est soumis aux différentes charges suivantes :

-Poids propre y compris la superstructure.

Mejri Ghazi Page 141


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

-Poussées horizontales réparties.

-Charges concentrées vers l’extrémité du mur.

Les charges concentrées sont appliquées à 1m de l’extrémité théorique du mur et

comprennent une charge verticale de 4tf et une charge horizontale de 2tf.

Ces valeurs conventionnelles permettent de représenter :

-Les actions appliquées en cours de construction.

-Les poussées sur le mur dues à des charges locales sur le remblai.

-Les charges accidentelles appliquées au mur en service.

3.1.1 Forces verticales

Elles sont constituées par le poids propre du mur y compris les superstructures
(corniches, garde-corps…) et la charge concentrée de 4tf à l’extrémité. Cette charge
concentrée conventionnelle permet de négliger l’effet d’éventuels frottements verticaux sur le
mur. Les forces verticales exercent à l’encastrement :

 Un effort tranchant :

Tv = 2.5 × × e + 0.3 × l + 4 = 2.5 × × 0.25 + 0.3 × 3 + 4 = 6.78t

 Un moment d’axe horizontal :

Mv = 2.5 × × e + 0.3 × + 4(l − 1) = 2.5 × 0.25 + 0.3 × + 4 × 2 = 11.23 t.m

3.1.2 Forces horizontales

Les forces horizontales agissant normalement au parement du mur, produisent des


moments d’axe vertical sollicitant la section d’encastrement dans le mur garde grève.
Conventionnellement, elles sont constituées d’une force concentrée de 2tf et d’une poussée

répartie sur toute la surface du mur d’intensité uniforme égale à + 0.5 = 1.39 t/m²

 Un effort tranchant :

Mejri Ghazi Page 142


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Th = ( + 0.5) × + 2 = 1.667 × + 2 = 5.5 t

 Un moment d’axe horizontal :

Mh = ( + 0.5) × + 2 ×( l − 1) = 1.667 × + 2 × (3 − 1 )= 7.5 t. m

3.2 Ferraillage

3.2.1 Flexion d’axe vertical

= Mv = 11.2 t. m

b = 0.3m ; h= 2m ; d=1.8m

̅̅̅̅̅ =0.6.fc28 = 18MPa̅̅̅̅ = 215.55MPa

𝜇 = ̅̅̅̅̅ = = 0.0064

̅̅̅̅
𝜇 = ×̅̅̅ ×( 1 − )

̅̅̅̅̅
̅̅̅= ̅̅̅̅̅ ̅̅̅̅̅
=0.556

𝜇 = × 0.557 ×( 1 − ) = 0.226

𝜇 <𝜇 → Pas d’aciers comprimés Asc = 0

Zb = × 1.8 × = 1.57m

Donc la section d’armatures est Ast = = = 3.31 cm²

Ast,min = = = 7.45 cm²

On choisit donc 4HA16 As = 8.04 cm

3.2.2 Flexion d’axe horizontal

= Mh = 7.5 t. m

b=2m ; h=0.3m ; d=0.27m

Mejri Ghazi Page 143


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

𝜇s = ̅̅̅̅̅̅
= = 0.029

̅̅̅̅
𝜇 = ×̅̅̅ ×( 1 − )

= × 0.557×( 1 − ) = 0.226

μs< μrb donc Asc = 0

𝜇= =

λ = 1 + u = 1.072 → cos θ = λ −3/2 = 0.9009→ θ = 25.65

1= 1 + 2 × √ × cos(240 + ) = 1 + 2 ×√ × cos(240 + ) = 0.248

y1 = 1 × d = 0.248 × 0.27 = 0.065

Z = d − × y1 = 0.27 − × 0.065 = 0.248m

Ast = = = 14.02 cm²

A st,min = = = 7.45 cm²

Donc on choisit 8HA16 = 16.08 cm²

3.2.3 Ferraillage transversal

Tu = 1.35 × + 1.5 × (0.3 × l + 4) = 13.21 t

b=0.3m ; d=1.8m

ηu= = 0.183MPa < ηlim = 3 min {

≤ -OK -

(K = 0 reprise dé bétonnage)

≥ = 0.018 cm²/cm

Mejri Ghazi Page 144


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

=sup(0.4; ) = 0.03 cm²/cm

On considère donc cette section.

Soit des barres HA10 : At = 1.57 cm²

Donc St ≤ 52.33 cm

L’espacement maximal est St,max ≤ min ,

On prend des HA10 tous les 30 cm.

4. Chevêtre sur culée

Les dimensions du chevêtre sur culée sont :

-Hauteur hc = 1.2 × ∅c = 1.2 × 1 = 1.2 m

-Largeur lch = 1.2m

-Longueur : Lch = 15.1m

4.1 Evaluation des charges

Le chevêtre peut être soumis en plus de son poids propre à certaines des actions ci-
après provenant du :

-Mur garde grève

-Dalle de transition

-Mur en retour

-Tablier lorsque des points d’appui ne sont pas disposés au droit des colonnes

-Des vérins utilisés pour soulever le tablier

Poids propre

La densité de charge est donnée par Δ1 = 2 × 25 × S = 50 × S

Tel que S: la section totale du chevêtre y compris le garde grève.

Mejri Ghazi Page 145


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

𝑆 = 1.2 × 1.2 + 0.3 × 1.35 = 1.858

2: un coefficient qui tient compte du poids moyen de la partie du tablier situé au droit du
chevêtre au moment de la construction.

25KN/m3 : poids volumique du béton

D’où Δ1 = 50 × 1.85 = 92.28 KN/m

4.1.1 Actions du mur garde grève

 Charges verticales :

Les charges sont produites par les roues du système Bc ou Bt (seules en pratique à
considérer). Cette charge n’est pas à considérer vu qu’il y a une dalle de transition.

 Charges horizontales :

L’effet des charges horizontales sur le mur garde grève (freinage, poussées dues au poids des
terres ou aux charges) est détaillé dans l’étude du mur garde grève, on en utilise les résultats
pour le calcul du chevêtre.

MTOT = 58.8 KN. m/ml

4.1.2 Actions de la dalle de transition

Pour le calcul du chevêtre, nous devons prendre en compte les effets locaux de la dalle de

transition qui sont différents des effets généraux pris en compte par le calcul automatique.

 Réaction de la charge permanente :

Δ3G = D × (1.25 × HD + 1.1 × HR)

Avec D :largeur de la dalle de transition =5m

:épaisseur de la dalle de transition = 0.3m

:hauteur moyenne de la chaussée = =0.8 m

Donc Δ3G = 5 × (1.25 × 0.3 + 1.1 × 0.8) = 6.275 t/ml

Mejri Ghazi Page 146


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

 Réaction des charges Bc ou Bt :

On a des roues de rangées P1 et P2 équivalentes chacune à une charge répartie de 5.5 t/ml.

P1 est affectée d’un coefficient de majoration dynamique égale à 2.

P2 se répartit entre les deux appuis de la dalle de transition et affectée d’un coefficient de
majoration dynamique égale à 1.5.

 Réaction totale :

En pratique, la densité de réaction maximale au niveau du chevêtre due à la dalle de


transition et aux rangées de roues P1 et P2 peut être prise égale à (15+D) en t/ml.

Rmax = 15 + 5 = 20t/ml

La densité de réaction minimale correspond à une dalle de transition non chargée exerçant une
action au plus égale à Δ3G = 6.275t/ml = 62.75KN/ml

La densité totale est Δ = Δ3G + Δ1 = 62.75 + 92.28 = 155.03 KN/ml

Alors on a comme sollicitation sur 4 colonnes :

M<0 { ; M>0 { ; = 0.6 × ∆ × e

Tel que ∆ : somme des réactions réparties

a : console du chevêtre a = 1.85m

e : entraxe des colonnes e = 3.8 m

Mejri Ghazi Page 147


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Figure 60 : Schéma représentatif du chevêtre

Tableau 121 : Calcul des sollicitations dues aux charges réparties

Moments négatifs Moments positifs


Moments fléchissants (KN.m) M1 -265,30 MA 44,22
M2 -223,86 MB 186,55
Efforts tranchants (KN) 172,0833

4.1.3 Actions du mur en retour

Les actions transmises par les murs en retour au chevêtre sont très diverses et
aléatoires. Les plus importantes d’entre elles sont dues à des charges variables concentrées
appliquées au mur.

L’ensemble des actions transmises au chevêtre peur être simulée par deux forces concentrées
appliquées à 1m de l’extrémité théorique du mur et égales respectivement à 5t dans le sens
vertical et 3t dans le sens horizontal (perpendiculairement au mur).

Tableau 111: Sollicitations du mur en retour

Forces verticales Forces horizontales


Mv (kn.m) Tv(Kn) Mh (kn.m) Th(kn)
112,3 68 75,0 55,0

Éventuellement les sollicitations dues au mur en retour qui ont pour expression :

- Effort tranchant : T = Tv = 68 KN

Mejri Ghazi Page 148


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

- Moment fléchissant : M = −a × T = -125.38 t. m

4.1.4 Actions du tablier


Le chevêtre est porteur lorsque les points d’appui ne sont pas disposés en face des
colonnes, dans le cas contraire c'est-à-dire lorsque les points d’appui sont disposés en face des
colonnes le tablier n’exerce pas des efforts sur le chevêtre.
-Charge concentrée du tablier
Pt = G + 0.25 × Q = 263.79KN
-Poids propre du chevêtre
Pc = lc × hc × 25 = 1.2 × 1.2 × 25 = 36 KN/m
En modélisant le chevêtre et les actions exercées sur lui à l’aide de RDM6, on obtient les
moments et l’effort tranchant résultant.

Figure 61 : Diagramme des moments fléchissants dues à l’action du tablier

Figure 62 : Diagramme des efforts tranchants dus à l’action du tablier

Mejri Ghazi Page 149


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 112: Sollicitations dues à l’action du tablier

M > 0 (kn) M < 0 (kn) T (Kn)


25,32 -61,61 74,17

4.1.5 Action des vérins de soulèvement du tablier

Les Opérations du vérinage créent dans le chevêtre des efforts tranchantsessentiellement qui
doivent être pris en compte pour le dimensionnement des chevêtres.

Figure 63 : Diagramme des moments fléchissant lors du vérinage

Figure 64 : Diagramme des efforts tranchants lors du vérinage

Mejri Ghazi Page 150


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 113: Calcul des sollicitations dues aux charges réparties

M > 0 (kn) M < 0 (kn) T (Kn)


25,32 -61,61 74,17

4.2 Sollicitations totale

Les efforts dus aux différentes charges sont récapitulés dans le tableau ci-dessous.

Tableau 114: Tableau récapitulatif des sollicitations appliquées sur le chevêtre

M (Kn)
Nature de charge T (kn)
M >0 M <0
Poids propre (y compris le mur
186,55 -224 172
garde grève et la dalle de transition)
Mur en retour 0 -68 68
Mur garde grève 58,80 0 0
Tablier 25,32 -61,61 74,17
Vérins de soulèvement du tablier 602,5 -839,1 1767
Total 873,17 -1192,32 2081

4.3Efforts produits par l’excentrement transversal des charges

4.3.1 Détermination des excentrements transversaux

Figure 65 : Excentrements transversaux sur culée

Mejri Ghazi Page 151


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

: excentricité de l’axe des appareils d’appui = 0.3m

: exentricité du mur de garde grève = -0.6m

: exentricité du mur de retour = -2.4m

: exentricité de la dalle de transition = - 0.3 = -0.9m

Dt : distance entre l’axe des appareils d’appui et le point d’appui de la dalle, D t =1.85m

e : espacement entre les appuis e =3.8m

4.3.2 Calcul des efforts

Les efforts transmis par le mur garde grève et la dalle de transition sont considérés
comme étant uniformément répartis le long du chevêtre, ceux transmis par les appareils
d’appui et les murs en retour comme ponctuels. Le calcul des moments extrêmes de flexion en
tête des colonnes et de torsion du chevêtre dus à différentes natures de charges est donné par
le tableau ci-dessous.

Tableau 115: Les formules de détermination des efforts

Mur Réaction
Dalle de
Charge Mur garde grève en de
transition
retour tablier
M - - 2.R.
Flexion
Force M' 11.e. (15+D).e. - -
Verticale C - - R.
Torsion
C' 11.e. (15+D).e. - -
M 2,5.( +0.5 - - -
Flexion
Force M' -3,5.e - - -
Horizontale C 1,25.( +0.5 - - -
Torsion
C' -1,75.e - - -

Mejri Ghazi Page 152


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Remarque :

Les forces verticales appliquées sur le mur garde grève donnent au niveau de la fibre moyenne

une densité maximale de charge égale 11 t/ml, ce explique l’expression des moments
extrêmes en flexion et en torsion. Tous les efforts appliqués sur le chevêtre sur culée sont
mentionnés dans le tableau ci-dessous.

Tableau 116: Calcul des efforts appliqués sur le chevêtre

Réaction
Mur garde Dalle de Mur en
Charge de ∑
grève transition retour
tablier
ELS 0 0 -16,272 40,800 25
M
ELU 0 0 -21,967 55,080 33
Flexion
ELS -25,080 -57,627 0 0 -83
M'
Force ELU -33,858 -77,796 0 0 -112
Verticale ELS 0 0 -16,272 20,400 4
C
ELU 0 0 -21,967 27,540 6
Torsion
ELS -12,540 -28,814 0 0 -41
C'
ELU -16,929 -38,898 0 0 -56
ELS 26,600 0 0 0 27
M
ELU 35,910 0 0 0 36
Flexion
ELS -13,300 0 0 0 -13
M'
Force ELU -17,955 0 0 0 -18
Horizontale ELS 13,300 0 0 0 13
C
ELU 17,955 0 0 0 18
Torsion
ELS -6,650 0 0 0 -7
C'
ELU -8,978 0 0 0 -9

4.3.3 Calcul des efforts maximaux

Moment maximal de flexion : M = Max (│ M│ ; │ M′│)

Moment maximal de torsion : C = Max (│ C │; │ C′│)

Mejri Ghazi Page 153


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 117: Tableau récapitulatif des efforts maximaux dus à l’excentrement transversal des
charges dans le chevêtre

Sollicitations ELU ELS


M (t.m) 129,61 96,01
C (t.m) 64,80 48

4.4 Ferraillage

4.4.1 Ferraillage minimal

Le chevêtre en tête de piles-culées ou piles à colonnes doit comporter un ferraillage


longitudinal constructif minimal, dont le pourcentage de l’ensemble des nappes ne sera pas
inférieur à 0.5 %.

La section minimale d’armatures transversales par un plan horizontal doit être au moins égale
à 0.002 fois l’aire du béton correspondant, et l’espacement des cours successifs d’armatures
transversales doit être inférieure à 10 cm.

4.4.2 Ferraillage de flexion

a. Calcul des armatures de flexion longitudinale

On a b=1.2m; h=1.2m; d=108m

 Nappe supérieure

Mser = 1119.32 KN. m

𝜇 = = = 0.047

μs < μrb donc Asc = 0

u= = 0.11

λ= 1 + u = 1.11 ; cos (θ) = λ −3/2 = 0.855; θ = 31.22°

1 = 1 + 2 × √ × cos(240 + ) = 1 + 2 ×√ × cos(240 + ) = 0.29

Mejri Ghazi Page 154


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

y1 = 1× d = 0.29 × 1.08 = 0.313m

Z = d − × y1 = 1.08 − × 0.313 = 0.97m

Ast = = = 53.53 cm²

A st,min = = = 17.88 cm²

Donc on choisit 11HA25. Soit As,ch = 54 cm²

Nappe inférieure

Mser = 873.17 KN. m

𝜇 = = =0.015

μs < μrb donc Asc = 0

u= =0.037

λ= 1 + u = 1.037 ; cos (θ) = λ −3/2 = 0.947 ; θ = 18.74°

1 = 1 + 2 × √ × cos(240 + ) = 1 + 2 ×√ × cos(240 + ) = 0.18

y1 = 1× d = 0.18 × 1.08 = 0.194m

Z = d − × y1 = 1.08 − × 0.194 = 1.01m

Ast = = = 38.45 cm²

A st,min = = = 29.8cm²

Donc on choisit 8HA25. As,ch Soit = 39.27 cm²

b. Armatures transversales

On a Tser= 2081 KN Tu = 2809.35

Mejri Ghazi Page 155


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

 Vérification du béton

ηu= = =2.007 MPa

ηlim = {

𝜏 ≤𝜏 -Ok-

 Armatures

≥ = 76.93 cm²/cm

 Acier transversal minimal

≥sup(0.4; )

≥sup(0.4; )

≥ 30.10 cm²/cm

 Armatures de flexion transversale

b=15.1 m ; h=1.2 m ; d=1.08m

M = 960.1 KN. m

𝜇 = = =0.0032

< donc Asc = 0

u= = 0.0076

λ= 1 + u = 1.0076 ; cos (θ) = λ −3/2 = 0.989; θ = 8.5°

Mejri Ghazi Page 156


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

1 = 1 + 2 × √ × cos(240 + ) = 1 + 2 ×√ × cos(240 + ) = 0.08

y1 = 1× d = 0.08 × 1.08 = 0.086m

Z = d − × y1 = 1.08 − × 0.086 = 1.05m

Ast = = = 42.42cm²

A st,min = = = 225.05 cm²

D’où pour 1m on aura :

Ast = = 14.9 cm²

Donc on choisit 9HA25. As,ch Soit = 44.18 cm²

4.4.3 Ferraillage de torsion

Pour déterminer le ferraillage nécessaire pour résister aux efforts de torsion, on


considère une section en forme de rectangle ayant la hauteur du chevêtre et dont la largeur lt
est égale à la largeur du chevêtre lc.

La section équivalente a comme dimensions : b= l c = 1.2m

a = hc = 1.2m

e = =0.2m

Avec U : périmètre moyen U = 2 × ((1.2 − 0.2 )+ (1.2 − 0.2)) = 4m

Ω : L’aire moyenne Ω =( 1.2 - 0.2 ) ( 1.2 − 0.2 ) = 1 m²

Mejri Ghazi Page 157


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Figure 66 : Section de calcul de la torsion

 Calcul des armatures longitudinales

Al = × = × = 37.26 cm²

Il faut que:

Al ≥ = = 8 cm² -OK-

On choisit 8HA25. As = 39.27 cm²

 Calcul des armatures transversales

Les armatures transversales sont constituées de cadres enveloppant dont les plans sont
normaux à la ligne moyenne et l’écartement au plus égal à 35 cm.

= × = × = 9.315 cm²

Justification du béton

On désigne par :

-𝜏uv la contrainte tangente due à l’effort tranchant Vu

𝜏 = = = 2.23MPa

𝜏 : la contrainte tangente due au couple torsion Cu

Mejri Ghazi Page 158


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

𝜏 = = = 1.62MPa

-𝜏̅ : la contrainte de cisaillement limite définie pour les armatures d’âme droite qui sont les
seules à utiliser en torsion

̅̅̅ = min{ = 4. MPa

On doit vérifier que (𝜏 )² + (𝜏 ) ≤ (𝜏̅ )²

(2.23)² + (1.62) ≤ (4.667)

7.59 ≤ 16 -OK-

4.4.4 Ferraillage du chevêtre sur culée

 Armatures longitudinales

 Flexion longitudinale :
 Nappe inférieure8HA25
 Nappe supérieure 11HA25
 Flexion transversale 9HA25
 Torsion 8HA25

 Armatures transversales

( )Totale = ( )V + 2 × ( )C = 30.10 + 2 × 9.315 = 48.73cm²/cm

-Diamètres des aciers transversaux

Φt ≤ min{ = min {

On choisit mm

Soit 1 cadre HA12+8 épingles HA10

Mejri Ghazi Page 159


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

St ≤ = = 23.21cm

-Espacement maximal St ≤ min , = 40cm

Alors on prend 1 cadre HA12+8 épingles HA10 tous les 23cm.

Figure 67 : Coupe transversale du chevêtre sur culée

Mejri Ghazi Page 160


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Annexes 6 : Etude de la fondation

1. Campagne géotechnique

Dans le cadre du projet de réalisation de l’autoroute Oued Zargua-Boussalem , la société


«HYDROSOL Fondations » nous a confiné l’exécution d’une compagne de reconnaissance et
d’études géotechniques. Dans ce rapport nous présenterons les résultats de la campagne
géotechnique réalisée au droit de l’ouvrage GOH39.

Le traitement de l’ensemble des informations nous a permis de définir les caractéristiques


mécaniques des couches rencontrées ainsi que leurs épaisseurs au niveau de chaque appui.

Tableau129: Résultat du Sondage SP

Profondeur Coupe lithologique du terrain


0-9m Argile jaunâtre avec galets
10-14m Argile marneuse grisâtre
15-35m Marne avec des joints de gypse

Figure 68 : Essai du Sondage Pressiomètrique

Mejri Ghazi Page 161


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau130 : Sondage Pressiomètrique

2. Pieux de fondation :

2.1 Mode de fondation

Compte tenu de la nature des formations géologiques recoupées, des charges et de la nature
du projet (ouvrage de franchissement d’un Oued), des fondations profondes de types pieux forés
tubés sur toute sa longueur sont choisies. En plus, pour assurer une protection supplémentaire
des pieux vis-à-vis le phénomène de corrosion nous choisissons de ne pas récupérer ces tubes.

2.2 Pieux forés

Leur exécution nécessite un forage préalable exécuté dans le sol avec les outils appropriés
avec ou sans protection d’un tubage ou de boue permettant d’assurer la stabilité des parois du
forage. Après mise en place, si nécessaire, de la cage d’armatures, le pieu est bétonné en utilisant
une colonne de bétonnage, selon la technique du tube plongeur qui descend jusqu’à la base du
pieu.

Mejri Ghazi Page 162


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

3. Détermination de la capacité portante

3.1 Dimensionnement des pieux par la méthode pressiométrique

La détermination de la capacité portante de chaque pieu dépend de la détermination de la


capacité portante totale en faisant la somme entre sa capacité portante par frottement latéral et sa
capacité portante par résistance en pointe.

La charge limite ou la capacité portante correspond à un enfoncement en tête de l’ordre de


B/10 .Théoriquement elle s’exprime comme :

= 𝑷 +

 Calcul du terme de pointe

: c’est la charge limite de pointe correspondant au poinçonnement du sol sous la base de pieu

= q

: Aire de la section droite du pieu

q : la contrainte de rupture sous la pointe

q =𝐾

: Pression limite équivalente.

1 D3a * ∑
P z dz
b  3a Db l
P *
le

-a = max( ; 0.5m )

-b = min (a ; h)

h : ancrage dans la couche où se situe la pointe du pieu

On détermine l’encastrement De défini comme suit :

Mejri Ghazi Page 163


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 131 : Résultat de

-si , alors k est déterminé a partir du tableau 118

-si , alors k est calculé a partir de la formule suivante :

𝐾
𝐾( ) ( )

Kp : Coefficient de portance dépendant à la mise en œuvre et la nature du sol .Sa valeur est
choisi à partir du tableau ci-dessous en fonction de la nature du sol et du mode de mise en œuvre
(type de pieu), quelque soit la géométrie de la section droite de l’élément de fondation.

Mejri Ghazi Page 164


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 132 : Définition des catégories conventionnelles de sols

Tableau133 : Valeurs du facteur de portance Kp

Mejri Ghazi Page 165


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 134 : Les valeurs de Kp

Tableau 135 : Résultat de

Mejri Ghazi Page 166


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

 Calcul du terme de frottement

C’est l’effort limite mobilisable par frottement latéral sur la hauteur du fût du pieu.

p ∫

P : périmètre de la section droite du pieu.

: frottement latéral unitaire : fonction de la pression limite nette, du type de pieu et de la


classe du sol.

Pour connaitre la capacité portante par frottement latéral, on commence par la détermination du
coefficient latéral unitaire qs qui dépend du type de pieu et de la nature du sol

Tableau 136 : Choix des courbes pour le calcul du frottement latéral unitaire qs

Mejri Ghazi Page 167


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Après avoir choisi quelle courbe allons-nous utiliser, on détermine qs :

Figure 69 : Frottement latérale unitaire le long du fût d’un pieu

Tableau 137: Les valeurs

Mejri Ghazi Page 168


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Le calcul des combinaisons pour les capacités portante commence par la détermination de la
valeur de Qc qui est égale a :

= +

Tableau 138: Résultats et

4.2 Combinaisons de calcul

À partir de Qc et Qtot, on détermine la capacité portante pour chaque combinaison :

 A l’ELU :
- Combinaisons Fondamentales : Q =
- Combinaisons Accidentelles : Q =

 A l’ELS :

Mejri Ghazi Page 169


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

- Combinaisons Quasi-permanentes : Q =

- Combinaisons Rares : Q =

Tableau 139: Combinaisons de calcul

Mejri Ghazi Page 170


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau 140 : Vérification des pieux

Mejri Ghazi Page 171


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Tableau141: Tout le résultat sur Excel

Mejri Ghazi Page 172


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

4.3 Descente de charge pour un pieu

Les combinaisons de calcul servent à étudier les différentes possibilités de chargement et qui
diffèrent d’un cas à l’autre. La combinaison quasi-permanente, par exemple, représente la
descente de charge qui sera plus ou moins constante pour la majeure partie de la durée de vie
de l’ouvrage. On définit les combinaisons de charge

= + +

= =397.2 KN

= (1.2 1.2 15.1 25) = 543.6 KN

= ( ) 𝑦 = 92.63 KN

= hs ls Ls 𝑦

= 1.2 2025 KN

=253.12 KN

= 1286.55 KN

Q= = 282.7KN

A l’ELS

-Combinaison quasi-permanente fondamentale : G=1286.55KN

-Combinaison rare : G+1,2 Q = 1625.8 KN

A l’ELU

-Combinaison fondamentale : 1,35.G = 1736.8 KN


-Combinaison accidentelle: 1,35.G+1,6.Q = 2189.1 KN

Les vérifications sont effectuées pour effectuer le choix optimal


A l’ELS

Combinaisons Quasi-permanentes :

Combinaisons rares :

A l’ELU

Combinaisons fondamentales :

Mejri Ghazi Page 173


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Combinaisons accidentelles :

5. Pré-dimensionnement

5.1 Diamètre des pieux

D’après le manuel Fond.72, fascicule IX, il est préférable d’utiliser des pieux coulés sur place
à partir des profondeurs qui dépassent les 8 m.

Le diamètre des pieux est lié à leur longueur, on applique cette règle pour les pieux en béton
armé :

- Pieux exécutés en place : Φ > L/20

Les diamètres des pieux seront déterminés suite à une étude de leurs capacités portantes par
rapport à la descente de charge verticale. C’est-à-dire le rapport entre le nombre des pieux et
leurs capacités portantes doit être supérieur à la descente de charge verticale totale.

on a finalement choisi des pieux de diamètre 1.00m (𝛷1000)

5.2 conception retenue

Figure 70 : Répartition des charges au niveau des pieux

On a aussi choisit la conception de deux files de pieux car le cas d’une file nécessite soit, de
multiplier le nombre de pieux (supérieur au nombre des colonnes ce qui va entrainer une
excentricité pieux-colonnes par suite créer des moments sollicitant la chevrète) ou bien de faire
des pieux de diamètre important, pour que le béton soit vérifier. En plus de ca, dans le cas de

Mejri Ghazi Page 174


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

deux files le moment au pied de la colonne va être transformé en un effort normal au niveau des
pieux. Donc on s’intéresse à choisir la conception de deux files de 4 pieux car elle est la plus
économique.

6. Ferraillage des pieux :

D’après le document SETRA pour les pieux de section circulaire, les armatures longitudinales
les sont disposées suivant la génératrice du pieu et pour les armatures transversales on utilise des
cerces fixées autour des armatures longitudinales. Le diamètre extérieur de la cage d’armature est
égal au diamètre intérieur du tubage provisoire diminué de 10 cm.

6.1. Armatures longitudinales

La section d’armatures longitudinales minimale d’un pieu :

={ √ =50cm² Soit 11Ha25 A=54cm²

6.2 Armatures transversales

L´écartement des armatures transversales est au plus égal à 15 fois le plus petit diamètre des
barres longitudinales, avec un maximum de 35cm. Leurs diamètres sont au moins égaux aux
quatre dixièmes du plus grand diamètre des barres longitudinales, avec un minimum de 6mm.

Tableau 142 : Tableau de choix des armatures transversales

𝛷Armatures longitudinales 12-14 16 20 25 32


𝛷Armatures Transversales 6-8 8-10 12-14 12-16 16

 Pour pile soit des cerces HA14


 Pour culée soit des cerces HA14

Mejri Ghazi Page 175


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Voici le ferraillage transversale du pieu de diamètre 1m :

Figure 71 : Coupe transversale d'un pieu

Mejri Ghazi Page 176


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Références bibliographiques

[1] : Les ponts types de SETRA. Septembre 1978.

[2] : M. Ben Ouezdou « cours d’ouvrage d’art tome 1 ».

[3] .Bares, Richard et Massonnet, Charles. Le calcul des grillages de poutres et dalles
orthotropes selon la méthode Guyon-Massonnet-Bares. Paris: DUNOD, 1966.

[4]: M. Ben Ouezdou « cours d’ouvrage d’art tome 2 ».

[5] : Mr. Ayoub Weslati« cours béton armé ».

[6] : Ministère de l’équipement et du logement. Cahier des prescriptions communes, Fascicule


61, titre II. 1971

[7] : Béton Armé BAEL 91.

[8] Mougin, Jean-Pierre. Abaques pour le calcul des dalles rectangulaires articulées sur leur
contour. Annales ITBTP. 1985, 436.

[9] Perchat, J et Roux, J. Guide pratique du BAEL 91. Eyrolles, 2000.

[10] Bares, Richard et Massonnet, Charles. Le calcul des grillages de poutres et dalles
orthotropes selon la méthode Guyon-Massonnet-Bares. Paris: DUNOD, 1966. 11

[11] : J-P Mougin, Béton Armé BAEL 91.

[12] : SETRA, « pp 73 : Modèles de piles-culées » Documents SETRA.

[13] : SETRA, « pp 73 : calcul complémentaire ferraillage type » Documents SETRA.

[14] : « Appareils d’appuis en élastomère fretté » Juillet 2007.

[15] : SETRA «PP73 , disposition et équipement divers 1977réalisation ».

[16] : Fondation profonde Roger FRANK

Mejri Ghazi Page 177


Etude de L’ouvrage de franchissement sur Oued Béja –Annexe 2016-2017

Mejri Ghazi Page 178

Vous aimerez peut-être aussi