Vous êtes sur la page 1sur 13

Département de génie civil

Module de béton armé I


Chapitre III – Section II.2 : Justification des sections
de poutres isostatiques en flexion simple à l’ELS
Préparé par : Afif Beji, ing., M.Sc.A
afif.beji@esprit.tn 2016/2017
Plan du cours

I. Vérification des contraintes à l’ELS

II. Vérification des déformations à l’ELS _ Limitation de la flèche

2
Vérification des contraintes à l’ELS
À l’ELS, on doit limiter les contraintes et déformations à des valeurs
admissibles prescrites par les règlements.
D’une façon générale, ,la section homogénéisée du béton armé a la forme
Section réelle d’acier tendu
suivante :
𝐵ℎ = 𝐵 + 15 𝐴𝑠𝑒𝑟 + 𝐴′𝑠𝑒𝑟

Section totale rendue homogène Section du béton comprimé Section réelle d’acier comprimé

3
𝑏𝑏

𝑑′
𝐴′𝑠 15𝐴′𝑠

𝑦1
𝑦1 − 𝑑 ′
𝑀𝑚𝑎𝑥 𝑦1
𝑑 2
ℎ 𝐴𝑁

𝑑 − 𝑦1

𝐴𝑠 15𝐴𝑠

4
𝜎𝑠𝑐
15𝐴′𝑠 15
𝜎𝑠𝑐
𝜎𝑏𝑐

𝑦1 − 𝑑 ′
𝑦1
𝑀𝑚𝑎𝑥
2
𝐺

𝑑 − 𝑦1 𝜎𝑠
15𝐴𝑠 𝜎𝑠 15

Le moment statique s’annule par rapport à l’axe central (passant par le centre de

σ 𝐵𝑖 𝑦𝑖
gravité) 𝑆𝐺𝑧 = 𝑦𝐺 𝐵ℎ = σ 𝑦𝐺𝑖 𝐵ℎ𝑖 = 0 Ou 𝑦1 = σ 𝐵𝑖 |𝑓𝑖𝑏𝑟𝑒 𝑐𝑜𝑚𝑝𝑟𝑖𝑚é𝑒
5
• Pour une section rectangulaire :

𝑏 𝟐
𝒚𝟏 + 15𝐴′𝑠 𝒚𝟏 − 𝑑′ − 15𝐴𝑠 𝑑 − 𝒚𝟏 = 0 → Déduire 𝐲𝟏
2

• Pour une section en Té :

2
ℎ0 𝒚𝟏 − ℎ0
𝑏ℎ0 𝒚𝟏 − + 𝑏0 − 15𝐴𝑠 𝑑 − 𝒚𝟏 = 0 → Déduire 𝐲𝟏
2 2

6
La vérification du non dépassement des états limite de service se fait en
s’assurant que les contraintes normales au niveau du béton comprimé, aciers
tendus et comprimés ne soit pas dépassées par :

𝑀𝑠𝑒𝑟
𝜎 𝑦 = 𝑦
𝐼𝐺𝑧
𝑀𝑠𝑒𝑟
𝜎𝑏𝑐 = 𝑦1 ≤ 𝜎𝑏𝑐 𝐵é𝑡𝑜𝑛 𝑐𝑜𝑚𝑝𝑟𝑖𝑚é
𝐼𝐺𝑧
𝑀𝑠𝑒𝑟
𝜎𝑠 = 15 𝑑 − 𝑦1 ≤ 𝜎ഥ𝑠 𝐴𝑐𝑖𝑒𝑟 𝑡𝑒𝑛𝑑𝑢
𝐼𝐺𝑧
𝑀𝑠𝑒𝑟 𝑓𝑒
𝜎𝑠𝑐 = 15 (𝑦1 − d′) ≤ 𝜎𝑠𝑐 = 𝐴𝑐𝑖𝑒𝑟 𝑐𝑜𝑚𝑝𝑟𝑖𝑚é
𝐼𝐺𝑧 𝛾𝑠
7
Détermination de 𝑰𝑮𝒁
• Pour une section rectangulaire :

𝑏𝑦13 2
𝐼𝐺𝑧 = + 15𝐴𝑠 𝑑 − 𝑦1 + 15𝐴′𝑠 𝑦1 − 𝑑′ 2
3
• Pour une section en Té :
 Si l’axe neutre est dans la table de compression : 𝑦1 ≤ ℎ0 et le calcul se
ramène à une section rectangulaire de de dimensions 𝑏, 𝑑 ;
 Si l’axe neutre est dans l’âme 𝑦1 > ℎ0 :

𝑏𝑦13 𝑦1 − ℎ0 3
2
𝐼𝐺𝑧 = − 𝑏 − 𝑏0 + 15𝐴𝑠 𝑑 − 𝑦1 + 15𝐴′𝑠 𝑦1 − 𝑑′ 2
3 3 8
Vérification des déformations à l’ELS : Limitation de la flèche
L’ingénieur, lors de la conception éléments fléchis, doit s’assurer que les
déformations reste dans les limites admissibles prescrites par les normes afin
de ne pas :
 endommager et occasionner des désordres dans les éléments supportés
(tels que : murs en maçonnerie, cloisons, façades vitrée, revêtements, faux
plafonds…);
 nuire à l’aspect esthétique et l’exploitation du bâtiment;
Les valeurs limites de la flèche sont, généralement, fixées par le CCTP. À
défaut, on peut admettre les valeurs des flèches admissibles suivantes: 9
Quelques valeurs des flèches admissibles : (B.6.5,3)
1. Cas où les éléments supportés (murs en maçonnerie, revêtement…) sont
fragiles :
 Dans le cas où les éléments supports reposent sur deux appuis :
Flèche admissible prescrite Portée de la travée en question (en cm)
par le CCTG
𝐿
𝑠𝑖 𝐿 ≤ 5𝑚
𝑓𝑎𝑑𝑚 ≤ 500
𝐿
+ 0,5 𝑐𝑚 𝑠𝑖 𝐿 > 5𝑚
1000
 Dans le cas où les éléments supports sont en console :

𝐿
𝑓𝑎𝑑𝑚 ≤ 𝑠𝑖 𝐿 ≤ 2𝑚
250 10
2. Cas où les éléments supportés (murs en maçonnerie, revêtement…) sont
non fragiles : la flèche admissible est prise égale au double de celle
obtenue par le cas des éléments supportés fragiles.
Evaluation des flèches : (B.6.5,2)
Dans les cas courants, on utilise les relations classiques de la RDM en
introduisant une inertie fictive et le module 𝐸𝑖 ou 𝐸𝑣 du béton. Dans le cas
des poutres simplement appuyées ou continues et des bandes de dalles,
continues ou pas, dirigées dans le sens de la petite portée, on peut admettre
les relations suivantes, si on désire effectuer des calculs globaux :

11
Les flèches correspondants aux déformations instantanées 𝑓𝑖 et différées 𝑓𝑣
Potée entre nus des éléments porteurs
sont respectivement :
Moment de service maximal

𝟐 𝟐 Moment d’inertie de
𝑴𝒔𝒆𝒓 𝒍 𝑴𝒔𝒆𝒓 𝒍 la section totale en
𝒇𝒊 = 𝒇𝒗 = béton armé rendue
𝟏𝟎𝑬𝒊 𝑰𝒇𝒊 𝟏𝟎𝑬𝒗 𝑰𝒇𝒗 homogène

𝐸𝑖 : Module d’élasticité instantané


𝐸𝑣 : Module d’élasticité différé Moment d’inertie fictif :
𝐼 𝐼
Instantané 𝐼𝑓𝑖 = 1,1 1+𝜆0 𝜇 et différé 𝐼𝑓𝑣 = 1,1 1+𝜆0
𝑖 𝑣𝜇

0,05𝑓𝑡28 2𝜆𝑖
𝜆𝑖 = 𝑒𝑡 𝜆𝑣 =
𝑏 5
2+3 0 𝜌
𝑏 Pourcentage d’armature tendue dans la section
1,75𝑓𝑡28
=1− de béton
4𝜌𝜎𝑠 + 𝑓𝑡28
𝐴𝑠
𝜌=
𝑏0 𝑑 12
De même, les flèches totales correspondant aux états de calcul instantané 𝑓𝑖
et différé 𝑓𝑣 calculées à l’extrémité de la console sont exprimés
respectivement par :

𝟐 𝟐
𝑴𝒔𝒆𝒓 𝒂 𝑴𝒔𝒆𝒓 𝒂
𝒇𝒊 = 𝒇𝒗 =
𝟒𝑬𝒊 𝑰𝒇𝒊 𝟒𝑬𝒗 𝑰𝒇𝒗
Avec :
 𝑀𝑠𝑒𝑟 : moment minimum sur appui ;
 𝑎 : longueur de la travée déterminée à partir du nu de l’appui,

13

Vous aimerez peut-être aussi