Vous êtes sur la page 1sur 4

Université de Sfax 2ème LFIM

Institut Supérieur d’Informatique 15 Juin 2016


et du Multimédia de Sfax Durée : 1 H 15 mn

Examen Probabilités et Statistique

Session de Rattrapage

Une grande importance sera attachée à la qualité de rédaction et au soin de la présentation. Le sujet

est composé de deux exercices et un problème. Le problème est composé de trois parties qui peuvent

être traiter indépendament, mais il est conseillé de les traiter dans l’ordre croissant. Notons encore

que toutes les calculatrices sont autorisées.

Des valeurs numériques utiles :


φ (2.0625) = 0.98, φ (2) = 0.977,
−1 −1
χ17 (0.995) = 35.7, χ17 (0.005) = 5.7,

t17 (2.9) = 0.995,

où φ (z) est la fonction de répartition de la loi normale centrée réduite N (0, 1), t17 (x) est la fonction

de répartition de la loi de Student de degré de liberté 17 et χ17 (x) est la fonction de répartition de la loi

Khi2 de degré de liberté 17.

Exercice 1 : (6.5 points) Considérons deux échantillons aléatoires X1 , ..., Xn et Y1 , ...,Ym de tailles
respectifs n et m d’une même variable aléatoire X de loi de Poisson de paramètre λ > 0 inconnu. Nous

supposons que les deux échantillons sont indépendants. Désignons X et Y les moyennes d’échantillons

respectifs des deux échantillons. Pour tout réel α ∈ [0, 1], nous considérons l’estimateur

Z = αX + (1 − α)Y .

1. Donner l’espérance E(X) et la variance V(X) de la variable X en fonction de λ .

2. Déduire l’espérance E(X) et la variance V(X) de la moyenne d’échantillon X. L’estimateur X de

λ est-il sans biais ? Justifier.

1
3. Montrer que l’estimateur Z de λ est sans biais.

4. Montrer que l’erreur de l’estimateur Z est donnée par

α 2 (1 − α)2
 
V(Z) = λ + .
n m

5. Montrer que le bon choix de α, pour que l’estimateur Z soit le meilleur possible est

n
α= .
n+m

Indication : On pourra utiliser sans démonstration que le minimum de la fonction

x2 (1 − x)2
f (x) = + ,
n m

n
est atteint en x = n+m .

6. Cinq observations de X ont données les valeurs 0.15, 0.1, 0.15, 0.2, 0.15, et trois autres obser-

vations indépendantes de X ont données les valeurs 0.3, 0.2, 0.1. En utilisant ce qui précède et

les huit observations, expliquer comment nous pouvons obtenir une meilleur estimation λ̂ de λ .

Exercice 2 : Théorème de limite central (4.5 points) Une image scannée occupe en moyenne
µ = 0, 6 Mo (mégaoctet) de mémoire avec un écart type σ = 0, 4 Mo. Nous envisageons d’installer 64

images sur notre site web. Soit X1 , ..., X64 la taille des 64 images, X la moyenne des tailles et T la taille

totale des images.

1. Rappeler l’expression de X et déduire T en fonction de X.

2. Montrer que X suit approximativement la loi normale N (0.6, 0.05).

3. Quelle est approximativement la probabilité que la taille totale des images T soit comprise entre

32 Mo et 45 Mo ?

Problème : Utilisation non autorisée d’un compte d’ordinateur (9 points)

Si une personne non autorisée accède à un compte d’ordinateur avec un nom d’utilisateur et un mot

de passe correct (volé ou cracké), cette acte peut-elle être détectée ? Récemment, un certain nombre

de méthodes et d’algorithmes ont été proposées pour détecter une telle utilisation non autorisée. Le

temps entre les frappes, le temps qu’une touche reste enfoncée, la fréquence des différents mots-clés

2
sont mesurés et comparés à ceux du propriétaire du compte. S’il y a des différences importantes avec le

propriétaire du compte, l’acte sera jugé non autorisé et le compte ne sera pas accéssible.

Soit la variable aléatoire X mesurant le temps entre deux frappes consécultifs du vrai propriétaire du

compte. On suppose que X suit une loi normale d’espérance µ et d’écart type σ .

Un jour, les durées suivantes entre les frappes ont été enregistrées quand un utilisateur a tapé le

nom d’utilisateur et mot de passe d’une manière correcte : 0.24, 0.22, 0.26, 0.34, 0.35, 0.32, 0.33,

0.29, 0.19, 0.36, 0.30, 0.15, 0.17, 0.28, 0.38, 0.40, 0.37, 0.27 (l’unité est la seconde).

Un simple calcul, montre que la moyenne de l’échantillon est x = 0.29 seconde et son écart type est

s = 0.074 seconde. Dans toute la suite, X désigne la moyenne de l’échantillon et S2 sa variance.

Partie 1 : Intervalle de confiance de µ (3.5 points)

1. Quelle est la loi et les éléments caractéristiques de la variable aléatoire

X −µ
T= √ ?
S/ 18

2. Montrer que, pour tout α ∈]0, 1[,

P(X − d(α) ≤ µ ≤ X + d(α)) = 1 − α,

où d(α) = √ t −1 (1 − α/2).
0.074
Indication : On pourra utiliser sans démonstration l’égalité
18 17

−1 −1
t17 (α/2) = −t17 (1 − α/2).

3. Donner un intervalle de confiance de la moyenne µ avec valeur de confiance 99 %.

Partie 2 : Intervalle de confiance de σ (3.5 points)

1. Quelle est la loi et les éléments caractéristiques de la variable

17S2
χ= ?
σ2

2. Montrer que, pour tout α ∈]0, 1[,


P g(α)S ≤ σ ≤ h(α)S = 1 − α,

3
où s s
17 17
g(α) = −1
, h(α) = −1
.
χ17 (1 − α/2) χ17 (α/2)

3. Donner un intervalle de confiance de l’écart type σ avec valeur de confiance 99 %.

Partie 3 : Accès autorisé ou non ? (2 points)

Une longue observation du temps entre deux frappes consécultifs pour le vrai propriétaire du compte

nous a donnée µ = 0.2 seconde et σ = 0.1 seconde. Les temps des frappes enregistrés sont-elle du vrai

propriétaire du compte ? La décision est prise avec quelle valeur de confiance ?Justifier en utilisant les

deux parties précédentes.

Bonne Chance

Vous aimerez peut-être aussi