Vous êtes sur la page 1sur 7

ECOLE SUPERIEURE DE TECHNOLOGIE

APPEL A COMMUNICATIONS

Le Laboratoire Technologies et Services Industriels (LTSI)


organise

La 3ème édition du colloque international


régionalisation avancée et écosystème d’affaires

ECOSYS 22
04 – 05 Mars 2022

Sous le thème :

RESILIENCE ET ECOSYSTEME D’AFFAIRES :


DE LA FRAGILITE A L’AGILITE

1
ARGUMENTAIRE

Toute organisation opère dans un environnement turbulent et dans un écosystème mouvant


pouvant entraîner plusieurs risques (risques financiers, risque de perte de clients, risque
sanitaire, etc.). Ces derniers peuvent générer des perturbations de son mode managérial et
l’inciter à faire preuve de résilience, autrement dit, être prête à surmonter sinon à s’adapter à
tout risque provenant de l’extérieur ou de son intérieur afin d’assurer sa pérennité quelles que
soient les conditions.

La pandémie 2019 est un des risques majeurs auxquels les organisations ont été confrontées,
elle a été un accélérateur de transformations pour ces dernières (Etat ; entreprises privées ;
publiques ; organisations syndicales) ; reliant crises-sanitaire -économique - sociale et
sociétale et a obligé l’ensemble des acteurs de l’écosystème, pendant le confinement dès le
mois de mars et après le déconfinement, à remettre en cause les pratiques managériales pour
faire face à cette situation inédite et à l’urgence qu’elle a installée.

La revue « questions de management » a interrogé Mai 2020 (Questions de management N°28


pages 149-242) un ensemble d’acteurs « quels sont les changements organisationnels induis
par la crise de la Covid-19 ? ». Quatre-vingts enseignants chercheurs experts consultants,
dirigeants d’entreprises, DRH, responsables opérationnels et fonctionnels, résidents dans 22
pays répartis sur quatre continents ont apporté leurs réponses. Tous soulignent l’accélération
des transformations, mettent l’accent sur les nouvelles innovations managériales, les
nouveaux modes de travail et annoncent des changements organisationnels pour la pandémie
et mettent en avant la résilience dont ses organisations ont fait preuve dans cette situation
d’incertitude.

La résilience est définie par WEICK et autres (2007), comme étant « la capacité de donner
un sens aux événements qui représentent des risques considérables pour la pérennité de
l’entreprise ». Elle permet aux organisations de continuer à se développer dans un
environnement défavorable, de trouver de nouvelles solutions et de réinventer leur
management.

Le concept de la résilience a fait couler beaucoup d’encre dans toutes les disciplines :
Sociologie, philosophie, management, psychologie, santé, ingénierie, informatique et sécurité
des systèmes d’information, etc.

2
Ce colloque s’inscrit dans cette même logique ; il permettra aux différents intervenants
d’exposer leurs travaux, de partager leurs expériences en matière de résilience et d’agilité
dans un écosystème, ainsi que de répondre aux principales questions suivantes :

Comment peut-on repenser les méthodes de gestion actuelles et tenir compte de la


composante « résilience » ? Si les modèles actuels se sont avérés inefficaces pour faire face
aux crises, quels changements organisationnels doit-on introduire ? Quelles sont les
contraintes qui y sont attachées ? Comment passer d’un management fragile à un management
agile ?...

Les objectifs du colloque sont :

1. Mener une réflexion autour des problèmes générés par les différentes crises et
notamment la crise sanitaire et à prendre en compte les modes de gestion incluant la
dimension « résilience » ;
2. Expliciter les contraintes et les difficultés qu’une organisation pourrait rencontrer lors
de cette transition aux modes agiles de gestion ;
3. Proposer des modèles de gestion, des méthodes, des outils, plus pertinents aidant les
organisations à s’en sortir lors des situations difficiles ;
4. Réfléchir à des pistes de travail et des solutions pour passer d’une entreprise fragile à
une entreprise agile et résiliente ;
5. Explorer divers champs disciplinaires pour prolonger le questionnement, élargir
l’analyse et nuancer le jugement afin de bien saisir la complexité des situations de
crise et d’incertitude.

Puisque la résilience est un concept transversal, nous proposons une liste non exhaustive des
axes de recherche, portant sur la résilience dans les domaines suivants :
 Pratiques et mécanismes de la résilience et Management de la continuité des activités
 Orientations marketing
 Pilotage des stratégies organisationnelles
 Systèmes : territoriaux, socio écologiques, etc.
 Innovation & Performance
 Résilience communautaire : économie de la santé, systèmes éducatif, tourisme, etc.
 Méthodologie d’évaluation
 Supplychain Management
 Configurations GRH
 Systèmes d’information
 Management public
3
 Résilience financière, pratiques et mécanismes fiscaux
 COVID-19: le nouvel écosystème et défis de la résilience
 Efficacité organisationnelle et managériale : la résilience au service de l'écosystème
 Résilience et ses applications dans les divers domaines : psychologie, sociologie,
Droit,
 Nouveau système de développement économique au Maroc, etc.

Cette liste n’est pas exhaustive ; d’autres axes de recherche peuvent être proposés.

COORDONNATRICES DU COLLOQUE
 Pr. Fatima Zahra MADHAT, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, EST-Fès Maroc.
 Pr. Amina ELIDRISSI TISSAFI, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, EST-Fès Maroc
 Pr. Zakia ERRABIH, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, EST-Fès Maroc.

COMITE DE PUBLICATION
 Salmane BOUREKKADI, Académie Production Scientifique OPS Sarthe , France.
 Esra SIPAHI, Bureau de la protection de la vie privée du ministère de l'Éducation, Turquie
 Fatima Zahra MADHAT, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, EST, Fès, Maroc.
 Ouail EL IMRANI, Université Abdelmalek Essaâdi, FSJES,Tétouan, Maroc.

COMITE D’ORGANISATION
 Fouad JAWAB, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, EST- Fès Maroc.
 Abderrahman ALAOUI ISMAILI, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, EST- Fès
 Ahmed BOUKLATA ELIDRISSI, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, EST- Fès
 Abderrahmane OUDDASSER, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, EST- Fès
 Jabir ARIF, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, EST- Fès ;
 Mourad REHIOUI, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, EST- Fès
 Sanae EL MALIKI, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, EST- Fès ;
 Rabie BENABBOU, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, EST- Fès
 Hajar SLIMANI, Université Moulay Ismail, ENCG- Meknès.
 Khadija SLIMANI, Université de Poitiers France.
 Mohammed NEJJARI, Université Moulay Ismail, FSJES-Meknès.

COMITE SCIENTIFIQUE
 ABOU EL KALAM Anas, Université Cadi Ayyad, ENSA-Marrakech
 ACHELHI Hicham, Université Abdelmalek Essâadi, FPL - LARACHE
 AFTISS Ahmed, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, FSJES – FES
 AKDIM Hamid, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, FPT, TAZA
 ALAOUI ISMAILI Abderrahman, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, EST- Fès
 AOUAME Abdelouahab, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, ENCG- FES
 ARIF Jabir, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, EST- Fès

4
 AZZAOUI Aicha, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, FSJES – FES
 BADIS Abdelaziz, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, FSJES - FES
 BALAMBO Mohamed Amine, Université Ibn Tofail- FSJES KENITRA
 BELAID Fateh, Faculty of Management, Lille-France
 BELMOURD Loubna, Université Mohammed V, FSJES - Rabat
 BENALI Mimoun, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, ENCG- FES
 BENJELLOUN Boutaina, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, FPT, TAZA
 BENMLIH Khalid, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, FSJES - FES
 BENNANI HOUMID Asmae, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, FSJES - FES
 BENTALEB Youssef, Université Ibn Tofail, ENSA-KENITRA
 BERRICHI Abdelouahed, Université Mohamed premier, FSJES - Oujda
 BOUARFA Jaouad, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, FPT, (TAZA)
 BOUKLATA ELIDRISSI Ahmed, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, EST- Fès
 BOUNID Samira, Université Abdelmalek Essâadi, FPL - LARACHE
 CHABAUD Didier, IAE Paris - Sorbonne Business School, France
 CHAHBOUNE Mounya, Université Sultan Moulay Slimane, FPK-Khouribga
 DAOUD Miloud, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, ENCG- FES
 DEBBAGH Bouchra, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, FSJES - FES
 DIANI Asmae, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, FSJES - FES
 DKHISSI Atman, Université Ibn Tofail, FSJES -KENITRA
 DRISSI Zineb, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, ENCG- FES
 EDDAKIR Abdellatif, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, ENCG- FES
 EL BOUKHARI Hayat, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, FSJES - FES
 EL IDRISSI TISSAFI Amina,Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, EST - FES
 EL JADDAOUI Abdelhakim, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, FPT-TAZA
 EL MALLOUKI Lhoussain, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, FSJES - FES
 EL OUADI Abdelmajid, Université Ibn Tofail, ENSA-KENITRA
 ELHARAOUI Ilham, Université Ibn Tofail, FSJES -KENITRA
 ERRABIH Samir, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, ENCG- FES
 ERRABIH Zakia, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, EST - FES
 GHAZOUANI Karima, Université Mohammed V - Rabat
 HEMMI Mohammed, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, FSJES - FES
 JAMAÏ Jihad, Université Abdelmalek Essaâdi, FSJES-TANGER
 JAWAB Fouad, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, EST- Fès
 KHATORI Youssef, Université Ibn Tofail, FSJES -KENITRA
 KHOMSI Mohamed Reda, Ecole des sciences de la gestion université du Québec -
MONTREAL
 LAGHZAOUI Fadoua FSJES Université Abdelmalek Essaâdi -TANGER
 LAHRACH Abdelali, Université Moulay Ismail, FSJES-MEKNES
 LALLAU Benoît, Université Lille 1, Sciences Po Lille, France
 LIOUAEDDINE Mariem, Université Mohammed V, FSJES – Rabat
 MADHAT Fatima Zahra, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, EST - FES

5
 MAGDOUD Amina, UniversitéSidi Mohamed Ben Abdellah, FSJES - FES
 MAJIDI Fouzia, Université Mohamed premier, FSJES Oujda
 MAKHTARI Mohammed, UniversitéSidi Mohamed Ben Abdellah, FSJES - FES
 MARGHICH Abdellatif, UniversitéSidi Mohamed Ben Abdellah, ENCG- FES
 MOUFDI Nada, UniversitéSidi Mohamed Ben Abdellah, FSJES – FES
 MOUSSA Abdelkarim, UniversitéSidi Mohamed Ben Abdellah, FSJES – FES
 NACH Hamid, Université UQAR, Canada
 NMILI Mohammed, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, FSJES - FES
 ORHANOU Ghizlane, Université Mohammed V - Rabat
 OUDDASSER Abderrahmane, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, EST- Fès
 QMICHCHOU Mohammed, Université Ibn Tofail, FSJES-KENITRA
 SADDIK Abderrahmane, Université Abdelmalek Essaâdi, FSJES-TANGER
 SEGHIOUER Hamid, Université Abdelmalek Essâadi, ENSA-TETOUAN
 TAGHZOUTI Abdellatif, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, ENCG- FES
 TOUATE Samira, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, FSJES – FES

NORMES DE SOUMISSION ET PUBLICATION


 Soumission des articles et frais de participation :

Normes de soumission Instructions aux auteurs


Proposition de communication, rédigée selon le format Times
New Roman, police 12, interligne 1,5 (marges : 2,5), 2 à 3
pages au maximum, en français ou en anglais, y compris une
première page comprenant:
 Titre de la communication
 Noms des auteurs et appartenance (Université́ ,
Laboratoire, Pays...)
 Téléphone, adresse électronique, …
 Mots clés (4 à 8)
Le texte intégral, doit être rédigé́ selon le format Times New
Roman, police 12, interligne 1,5 (marges : 2,5). Toute
soumission doit être au format (word, pdf)
Frais de Doctorants 500 DH
participation Professeurs et 1000 DH
(*) professionnels
(*)Les frais de participation couvrent les frais d’impression des documents du colloque, de la restauration et des
pauses café.

 Soumission des résumés et des articles complets:

Les soumissions des résumés et des articles complets se feront via le lien suivant :

https://urlz.fr/fLB8 , Cliquer ICI.

Une sélection d’articles sera proposée pour publication dans des revues suivantes :

 Open Access proceedings journals, E3S Web of Conferences ‘ SCOPUS’

6
 International Journal Of Advanced Research In Innovation, Management & Social
Sciences ‘International Scientific Indexing’
 ‘Moroccan Journal of Quantitative and Qualitative Research’ Microsoft Academics
IMIST
 International Journal of Innovation and Modern Applied Science ‘Microsoft
Academics IMIST’

Pour tout renseignement sur la publication, veuillez contacter la professeure Fatima Zahra
Madhat - GSM : +212 661244666

CALENDRIER

 Date de soumission des résumés : 01/10/2021


 Notification aux auteurs : 01/11/2021
 Réception des papiers définitifs : 20/12/2021
 Notification aux auteurs : 15/02/2022
 Date du colloque : 04 et 05 Mars 2022

CONTACT
Pour tout renseignement, veuillez contacter les coordonnatrices du colloque :

 Pr. Fatima Zahra Madhat : +212 661244666


 Pr. Amina El Idrissi Tissafi : +212 661321626
 Pr. Zakia Errabih : +212 674245908
 Email : ecosys2022.resilience@gmail.com

Vous aimerez peut-être aussi