Vous êtes sur la page 1sur 14

Année Universitaire 2020-2021

Université Mohammed V Ecole Supérieure de Technologie


de Rabat de Sale

Département Maintenance Industrielle

Filières :
 Génie Industriel et Maintenance (GIM)
 Génie Electrique et Informatique Industrielle (GEII)

Semestre 3

Chapitre 1
Amplificateurs Opérationnels
(Montages de base)

1
Amplificateurs opérationnels
Architecture d’un amplificateur opérationnel : LM741

Généralités
sur
les amplificateurs opérationnels
1.12V

Paire différentielle
avec “Darlington”

sources (mirroirs) de courant EC Darlington Push-Pull


2 2
Amplificateurs opérationnels
Schéma de brochage

Généralités
sur
Caractéristiques générales communes des AOP :

les amplificateurs opérationnels


1. un AOP amplifie la différence des tensions appliquées sur ses deux entrées, l'une étant dite
"non inverseuse" V+ et l'autre, "inverseuse" V-.
2. l'alimentation est en principe symétrique, mais une alimentation positive est souvent possible
3. technologie bipolaire (µA741...), BI-FET (LF353...), CMOS...
4. très grand gain en boucle ouverte de l’ordre 100.000 (souvent exprimé en décibels)
5. impédance d'entrée très grande (de l'ordre de 2 M pour un µA741, de 106 M pour un
LF353...)
6. impédance de sortie très faible (de l'ordre de 75  pour un µA741)
7. Courant d’entrée de l’ordre 80 nA (pratiquement nul)
8. courant disponible de l'ordre de 25 mA
Amplificateurs opérationnels
Alimentation d'un amplificateur opérationnel
Deux cas possibles d'alimentation de l'AOP, symétrique ou simplement positive.

Généralités
sur
Alimentation symétrique Alimentation positive

les amplificateurs opérationnels


Caractéristique de transfert Vs = f (  ) avec  = V+ - V-
Vs

+Vsat
•Si || = | V+ - V-| < 0 c.à.d - 0 <  < +0 l’amplificateur
différentiel est dit linéaire. La relation : Vs = AD .  est
-0 +0  valable.

•Si || = | V+ - V-| > 0 c.à.d  < -0 et  > +0


-Vsat l’amplificateur différentiel est dit saturé. La relation : Vs =
AD .  n’est plus valable et Vs = Vsat
Saturation Linéaire Saturation

! Pour un fonctionnement linéaire on a  = V-- V+ = 0 et V+ = V-


Amplificateurs opérationnels
Nécessité d’une contre réaction

Généralités
Avec un gain de 100.000, une faible variation de la tension d’entrée de 10 mV (à cause de la
variation de la température par exemple), provoque une variation de la sortie de l’ordre :
100.000 x 10 x 10-3 = 1000 V = 1 KV

 Nécessité d’utiliser une contre réaction

sur
+ 
 Vs

les amplificateurs opérationnels


A
Ve
-
BVs
B
 = V+ - V-
Vs = A   = Vs/A 1  AB
 = Ve – BVs  Vs/A = Ve – BVs Ve  Vs
A
Vs A 1

  Vs 1
Ve 1  AB 1 A 
B Ve B
A
Montages de base
Montage suiveur

Pour un fonctionnement linéaire on a  = V-- V+ = 0

Amplificateurs opérationnels : Montages de base


Ve = V+ = V- = VS
Vs = Ve

Montage inverseur

Pour un fonctionnement linéaire on a  = V-- V+ = 0


i et V+ = 0 = V-
Ve Vs

i
R1 R2
Ve Vs Millman V  0
1 1

R1 R2

Vs R2  Gain négatif, implique que les tensions Ve et VS


 Av 
Ve

R1
sont opposition de phase
Montages de base
Montage non-inverseur

Amplificateurs opérationnels : Montages de base


i Pour un fonctionnement linéaire on a  = V-- V+ = 0
i
V+ = V- = 0 et on a V+ = Ve = V-
0 Vs
Ve Vs

 R1 R2
Millman V   Ve
1 1

R1 R2

VS  R2 
AV  
 1  
Ve  R1 

gain est positif, il est toujours supérieur à 1


Montages de base
Montage additionneur inverseur
i Pour un fonctionnement linéaire on a  = V-- V+ = 0

Amplificateurs opérationnels : Montages de base


i1
V+ = 0  V- = 0
Ve1 Ve 2 Vs
i2  
 R1 R2 R
Millman V   Ve
1 1 1
 
R1 R2 R

R
 Ve 1 Ve 2  Si R1 = R2 = RA < R  Vs   ( V1  V2 )
Vs   R   RA
 R1 R2  Addition avec amplification et inversion

Si R1 = R2 = R  Vs  ( V1  V2 ) Addition avec inversion


Montages de base
Montage additionneur non inverseur
Pour un fonctionnement linéaire on a  = V-- V+ = 0

Amplificateurs opérationnels : Montages de base


V+ = V-
V1 V2
 RA

V 
R 1 R2 V  Vs
1 1 R A  RB

Millman R1 R2 Diviseur de tension

R A  RB
Vs  R 2V1  R1V2 
R A R 1  R 2 
R A  RB
Si R1 = R2  Vs  V1  V2  addition avec amplification
2R A

Si RA = RB  Vs  V1  V2  Addition
Montages de base
Montage différentiel (soustracteur)
Pour un fonctionnement linéaire on a  = V-- V+ = 0

Amplificateurs opérationnels : Montages de base


V+ = V-
Ve1 Vs
  R2
RA RB V  Ve2
V  R1  R 2
1 1
 Diviseur de tension
RA RB
Millman

R A  RB  R2 RB 
Vs  
 V2  V1 
R A  R1  R 2 R A  RB 
RB
Si
R A R1
 , l'expression devient : Vs  V2  V1  Soustraction avec amplification
RB R2 RA

Si en plus RA = RB on obtient : Vs  V2  V1  Soustraction


Montages de base
Montage intégrateur
Pour un fonctionnement linéaire on a  = V-- V+ = 0

i
V+ = V- ; V+ = 0  V- = 0

Amplificateurs opérationnels : Montages de base


UC
dUC dV Ve
i iC  C S et i
dt dt R

 Ve (t )dt
Pour RC=1s, la sotie Vs
1
Vs   est l’intégrale de l’entrée
RC Ve avec inversion
Montages de base
Montage dérivateur
Pour un fonctionnement linéaire on a  = V-- V+ = 0
i
V+ = V- ; V+ = 0  V- = 0

Amplificateurs opérationnels : Montages de base


i dUC dV
iC C e et Vs   R.i
dt dt
Pour RC=1s, la sotie Vs
dVe
UC
Vs   RC est la dérivée de l’entrée
dt Ve avec inversion
Montages de base
Montage logarithmique
D i
Pour un fonctionnement linéaire on a  = V-- V+ = 0

V+ = V- ; V+ = 0  V- = 0

Amplificateurs opérationnels : Montages de base


VD

i
Ve
i et Vs = VD (tension aux bornes de la diode)
R
 eVs 
caractéristique courant/tension d’une diode i  I S e KT  1 

 
 
KT  i  KT  Ve 
VD  Log  VS  Log 
e  IS  e  RIS 
Montages de base
Montage exponentiel
Pour un fonctionnement linéaire on a  = V-- V+ = 0

V+ = V- ; V+ = 0  V- = 0
 Vs
i et Ve = VD (tension aux bornes de la diode)
R eV  e 
caractéristique courant/tension d’une diode i  I S e KT  1 

 
 

eVD eVe eVe


VS   R .i   RIS e KT   RIS e KT VS   RIS e KT

14

Vous aimerez peut-être aussi