Vous êtes sur la page 1sur 16

Chapire 1

Objectifs
-Définir un besoin.
-Préciser les caractéristiques du besoin.
-Distinguer les besoins primaires des besoins
secondaires, les besoins collectifs des besoins
individuels.
Page 23 Activité 1
Documents 2-3
Question 4
La nuit, l’éclairage est ressenti comme utile  L’éclairage est
un besoin pendant la nuit. Une fois que le jour se lève, ce
besoin n’existe plus.
Vidéo les besoins primaires et secondaires
https://www.youtube.com/watch?v=WcommHTl30Y

Equipements répondant à un Equipements répondant à un


besoin primaire besoin secondaire
Vidéo les besoins primaires et secondaires

Equipements répondant à un besoin Equipements répondant à un besoin


primaire secondaire
Tente Caméra
Veste polaire Bâton de randonnée
Boîtes de conserve Sac de couchage
Chaussures de randonnée Téléphone portable
Livres (lecture)
Boussole
Les Besoins

Genèse Modalité de satisfaction

Besoins primaires Besoins Besoins Besoins


(élémentaires/physiologiques) secondaires individuels collectifs
(matériels)

 Manger  Culture  Besoin d’un  Paix


 Respirer  Vêtements à cahier  Liberté
 Se loger la mode  Besoin de
 Téléphone lunettes
portable
Exercices supplémentaires
1. Parmi les besoins ci-dessous, souligne ceux auxquels il n'est
pas indispensable d'apporter satisfaction?

S'alimenter - Se distraire - S'instruire - Respirer - S'habiller -


Jouer au ballon - Avoir des enfants
2. A quel type de besoins les biens suivants peuvent-ils
apporter satisfaction? Trouve le besoin et indique le dans la
colonne adéquate.
Besoins
Biens Vitaux OU primaires Secondaires

un cahier

un verre d'eau

du savon

un verre de coca

l'école

un instrument de chauffage

un compte à la banque

une séance de cinéma

une tartine
Pages 132 Exercice 6
Page 132 #6
Le besoin est une notion subjective qui varie d'un individu
à l'autre, d'une époque à l'autre. Son intensité dépend
étroitement de l’utilité du bien auquel il est attaché. Une
servante est perçue comme très utile pour une femme
malade. Lorsque la femme guérit, l’utilité du service rendu
par la servante diminue et le besoin d’avoir une servante
devient moins intense ou inexistant.
Objectifs
-Définir un bien.
-Distinguer les biens libres des biens économiques.
-Distinguer les biens matériels des biens immatériels.
-Dégager les caractéristiques des biens économiques.
Vidéo : L’activité économique

Questions :
1- Relevez deux exemples de besoins primaires et deux exemples de besoins secondaires.
2- Relevez deux exemples de biens matériels et deux exemples de services
3- Relevez un exemple de bien durable et un exemple de bien non durable
4- Relevez un exemple de service marchand et un exemple de service non marchand.
Les biens
Biens libres Biens économiques
Ex : Biens matériels Biens immatériels ou
Oxygène, services
Lumière du Bien directs (de consommation Biens indirects Du secteur Du secteur
soleil ou finals) privé public +
(marchands) ONG (non
marchands)

durables Non durables De production De Médecin Routes


ou consommation Avocat Sécurité
d’équipement intermédiaire Cinéma Justice
Maison/ aliments Machines/ Matières Restos du
voitures bâtiments premières coeur
Objectifs
-Préciser la définition de la notion de rareté
économique.
-Déduire la définition des sciences économiques.
La rareté économique
La rareté implique un choix. Nous verrons que les principales opérations économiques s’articulent autour de
ces deux notions étroitement liées.
La rareté
A priori, elle n’est pas la définition que l’on donnerait à l’économie mais elle est pourtant celle que
privilégient de nombreux économistes : « l’économie est la lutte contre la rareté ».
En effet, ce qui n’est pas rare n’entre pas dans la sphère économique. L’air est partout mais il ne se vend pas.
Ce n’est donc pas un bien économique.
La rareté est propre à un lieu. Lorsqu’on habite en pleine taïga, le bois de chauffage ne coûte rien. Mais dans
un pays désertique, il peut valoir cher et si la population en a besoin, soit elle plante des arbres (production
de biens), soit elle en achète (commerce). En d’autres termes, en luttant contre la rareté, elle pratique une
activité économique.
Les biens ne sont pas les seuls à être rares. Le travail n’existe pas en quantité illimitée. De même qu’il existe
des milliards de biens et services différents, il existe une quantité innombrable de travaux.
La rareté d’un bien ou d’un service se mesure par un prix et celle du travail par un salaire. Le prix n’est pas
nécessairement exprimé en unité monétaire (euro, dollar…). Le troc, c’est-à-dire l’échange sans monnaie, est
bel et bien un acte économique.
Rareté, besoin et choix
La rareté s’apprécie par rapport à un besoin. Au Moyen Âge, les manuels d’informatique étaient inexistants
mais on ne peut pas dire qu’ils étaient rares puisque personne n’en avait l’utilité.
Lorsqu’on évoque la rareté, ce peut être celle de l’argent (contrainte budgétaire d’un ménage, par exemple),
celle du temps (contrainte temporelle) ou celle de biens économiques. Elle nous oblige à faire des choix
puisque les besoins sont illimités (ou en tout cas beaucoup moins limités que les ressources).
La notion de rareté est relative dans la mesure où tout le monde ne dispose pas des mêmes ressources et n’a
pas les mêmes besoins. Par exemple, le temps sera rare pour un millionnaire pour satisfaire l’ensemble de
ses besoins, alors que c’est l’argent qui sera rare pour un chômeur.
L’économie étudie la manière dont la société gère ses ressources rares.

Questions:
1. Pourquoi les agents économiques sont-ils obligés de faire des choix ?
2. En vous appuyant sur le document dites pourquoi la lumière du soleil n’est pas un bien
économique.
La notion de rareté économique :
La rareté économique signifie que le bien existe en quantité limitée (rare)
par rapport à la demande excessive sur ce bien.
L’économie est la science qui étudie comment des ressources rares ou limitées seront utilisées pour la
satisfaction des besoins illimités de l’Homme.

Besoins Comment ? (à satisfaire) Ressources


nombreux et rares et
illimités limitées

La rareté : situation dans laquelle les ressources sont limitées par


rapport aux besoins illimités. La rareté impose de faire des choix, des
arbitrages.
 Donc, l'économie peut se définir comme la science de l’allocation
optimale de ressources rares à la satisfaction de besoins infinis (c’est la
science des choix sous contrainte budgétaire)
 (L’économie est la science qui étudie comment des ressources rares
ou limitées seront utilisées pour la satisfaction des besoins illimités de
l’Homme.)

Vous aimerez peut-être aussi