Vous êtes sur la page 1sur 20

USTHB/FGM&GP 𝐌𝐀𝐒𝐓𝐄𝐑 𝟏 ∶ 𝐌𝐀𝐈𝐍𝐓𝐄𝐍𝐀𝐍𝐂𝐄 𝐈𝐍𝐃𝐔𝐒𝐓𝐄𝐑𝐈𝐄𝐋

République Algérienne Démocratique et Populaire


Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la recherche scientifique
Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene

Module : TP INSTRUMENTATION

Préparé par :

Nom : Naidji Prénom : Med el‘Amine Matricule : 181831060325

Email : naidji.mohamed27@yahoo.com

Nom : Alili Prénom : Salaheddine Matricule : 161632033771

Email : salahaliligti@gmail.com

Projet TP instrumentation :

Proposé par :

Mr AFIA ADEL

Année : 2021/2022

1
Master 1 Management et Instrumentation
Ingénierie de TP N1 Capteur de lumière LDR (Light Enseignant: AFIA. A
Maintenance Industrielle Dependent Resistor)

I. Objectif du TP:

L’objectif de ce TP est de réaliser le montage d’un capteur de lumière LDR (Light


Dependent Resistor en anglais) permettant de détecter les variations de luminosité
ambiante, à l’aide du logiciel de simulation électronique PROTEUS.

1) Les 10 positions de la torche sont appelées position 0 (lorsque la torche est très éloignée
du capteur de lumière) à position 9 (lorsque la torche est au plus près de la LDR). Lancez
la simulation puis complétez le tableau suivant indiquant la tension, le courant (avec
l’ampèremètre sur le meilleur calibre…) et la résistance de la LDR :

Position de la torche 1 2 3 4 5 6 7 8 9
Tension aux bornes de la LDR ( V ) 12 12 12 12 12 12 12 12 12
Courant circulant dans la LDR ( mA ) 0.06 0.12 0.24 0.6 1.2 2.4 6 12 24
Résistance de la LDR ( KΩ ) 200 100 50 20 10 5 2 1 0.5

2) Lorsque la lumière reçue sur le capteur LDR augmente, comment évolue la résistance
de la LDR ?
la résistance de la LDR augmente la résistance de la LDR diminue

3) Lorsque la lumière reçue sur le capteur LDR diminue, comment évolue la résistance de la
LDR?
la résistance de la LDR augmente la résistance de la LDR diminue

2
Université des Sciences et de la TechnologieHouari Département du Construction Mécanique et
Boumediene Productique

Faculté de Génie Mécanique et Génie de Procédés

Master 1 Management et Instrumentation


Ingénierie de TP N2 Utilisation d'une LED (Light- Enseignant: AFIA. A
Maintenance Industrielle Emitting Diode)

I. Objectif du TP:

L’objectif de ce TP est de découvrir des nouveaux composants électroniques et des


nouveaux appareils de mesure dans le logiciel de simulation électronique PROTEUS.

II. Avant de commencer :

l) Quel est le principe de fonctionnement d'une LED ?

Une LED (Light Emitting diode) est une électroluminescente qui émet de la lumière lorsqu’elle est
parcourue par un courant continu dans le sens passant

2) Quelle est la valeur nominale Vnom pour allumer une LED ?

La valeur nominale pour allumer une LED Vnom = 2.2 VOLT

III. Manipulation :

1) réaliser le Montage 1 utilisant deux interrupteurs SWITCH, une LED rouge LED-RED
et une résistance RES de 470 Ω :

3
2) Complétez le tableau page suivante en indiquant l’état de la LED D1 du Montage 1 pour
chacun des états des interrupteurs A et B.

Etat de l’interrupteur A Etat de l’interrupteur B Etat de la LED D1 (allumée ou éteinte)


ouvert ouvert éteinte
ouvert fermé éteinte
fermé ouvert éteinte
fermé fermé allumée

3) Dans le Montage 1, à quelle condition la LED est-elle allumée (cochez une seule
réponse parmi les 4) ?

si au moins un interrupteur est fermé si et seulement si les deux interrupteurs


sont fermés
si au moins un interrupteur est ouvert si et seulement si les deux interrupteurs
sont ouverts
4) Arrêtez la simulation puis modifiez votre montage afin de réaliser le Montage 2 :

Montage 2
1) Complétez le tableau suivant en indiquant l’état de la LED D1 du Montage 2 pour
chacun des états des interrupteurs A et B.

Etat de l’interrupteur A Etat de l’interrupteur B Etat de la LED D1 (allumée ou éteinte)


ouvert ouvert éteinte
ouvert fermé allumée

4
fermé ouvert allumée
fermé fermé allumée

2) Dans le Montage 2, à quelle condition la LED est-elle allumée (cochez une seule
réponse parmi les 4) ?

si au moins un interrupteur est fermé si et seulement si les deux interrupteurs


sont fermés
si au moins un interrupteur est ouvert si et seulement si les deux interrupteurs
sont ouverts

3) Arrêtez la simulation puis modifiez votre montage afin de réaliser le Montage 3 utilisant
un interrupteur poussoir BUTTON, trois LED rouge LED-RED et trois résistances
RES de 470 Ω chacune :

Montage 3

4) Lancez la simulation puis actionnez l’interrupteur poussoir

Est-il possible avec le Montage 3 d’allumer aucune LED ? Oui Non

Est-il possible avec le Montage 3 d’allumer une seule LED ? Oui Non

5
Est-il possible avec le Montage 3 d’allumer seulement deux Oui Non
LED ?

Est-il possible avec le Montage 3 d’allumer les trois LED en Oui Non
même temps ?

6
Université des Sciences et de la TechnologieHouari Département du Construction Mécanique et
Boumediene Productique

Faculté de Génie Mécanique et Génie de Procédés

Master 1 Management et
Ingénierie de
Instrumentation Enseignant: AFIA. A
Maintenance Industrielle TP N3 Montage d’un potentiomètre

I. Objectif du TP:

L’objectif de ce TP est de découvrir et établir un montage d’un potentiomètre et connaître


quelques applications des résistances (limitation de courant et division de tension) à l’aide
du logiciel de simulation électronique PROTEUS.

I. 1ere Manipulation :

1) Réalisez un Montage utilisant un potentiomètre POT-LIN 1k Ω , une pile de 12V et


un voltmètre DC VOLTMETER, lancez la simulation puis modifiez la position du
curseur du potentiomètre en cliquant sur ses deux boutons rouges.

a) Combien de positions différentes possède le curseur ?


Le curseur possède 10 positions

b) Quel est le potentiel sur le curseur lorsque ce dernier est en position haute
En position haute le potentiel est 12 volt . (100 %)

c) Quel est le potentiel sur le curseur lorsque ce dernier est en position médiane ?
En position médiane le potentiel est 6 volt . (50 %)

d) Quel est le potentiel sur le curseur lorsque ce dernier est en position basse ?
En position basse le potentiel est 0 volt . (0 %)
7
2) Comme le montre le schéma équivalent ci-contre, un
potentiomètre est équivalent à 2 résistances RA et RB avec le
curseur en point milieu (point C). Selon la position du curseur
du potentiomètre, les résistances R A (entre A et C) et RB
(entre B et C) changent de valeur. En mesurant le B RB
courant (qui est le même dans RA et RB) et la tension sur les résistances R A et RB du
montage du potentiomètre, donnez la valeur de RA et RB pour chaque position du
curseur du potentiomètre :

Position du 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
curseur (basse) (médiane) (haute)
Valeur de RA 1000 900 800 700 600 500 400 300 200 100 0
(en ohms)
Valeur de RB (en 0 100 200 300 400 500 600 700 800 900 1000
ohms)
Valeur de RA + 1000 1000 1000 1000 1000 1000 1000 1000 1000 1000 1000
RB

II. 2eme Manipulation :

Procédez au câblage hors tension du montage précédent. Ajustez la tension à vide de


l'alimentation à 0 V, branchez-y le montage puis augmentez progressivement la tension de
l'alimentation à 14 V (simulation de l'alimentation fixe 12 V d'un montage électronique).

Vérifiez que l'on a bien 7 V aux bornes de la résistance puis éteindre l'alimentation.
Branchez alors la LED (dans le bon sens, c'est-à-dire comme ci-dessous) :

Remettez en route l'alimentation (ajustée à 14 V).

8
1) Est-ce que la LED s'allume correctement ?
Non , la LED ne s’allume pas correctement

2) A-t-on bien 7 V aux bornes de la LED ?


Non , aux bornes de la LED on a 2,14 Volt

3) Débranchez la LED puis relevez à nouveau la tension aux bornes de la résistance : que
se passe-t-il ?
La tension aux bornes de la résistance devient 7 Volt

III. 3eme Manipulation :

Câblez, hors tension, le montage précédent (LED non connectée) pour une position
quelconque du curseur.

Augmentez progressivement la tension d'alimentation à 14 V. Ajustez ensuite la tension de


sortie du diviseur à 7 V.

Placez la LED puis ajuster le curseur du potentiomètre pour obtenir approximativement


Vnom aux bornes de la diode.

1) Est-ce que le potentiomètre vous semble bien employé ?

Il semble que le potentiomètre est bien employé

2) Mesurez le courant dans la LED puis le courant délivré par l'alimentation. Conclure.
3) Mesurez à l'ohmmètre les valeurs des 2 résistances R1 et R2 du pont diviseur que réalise
le potentiomètre (on notera R1 la plus faible des 2, on utilisera sa valeur par la suite).

9
10
Université des Sciences et de la TechnologieHouari Département du Construction Mécanique et
Boumediene Productique

Faculté de Génie Mécanique et Génie de Procédés

Master 1 Management et
Ingénierie de
Instrumentation Enseignant: AFIA. A
Maintenance Industrielle TP N4 Comparateur de tension

I. Objectif du TP:

L’objectif de ce TP est de réaliser un comparateur de tension et comprendre son utilité et


ses caractéristiques à l’aide du logiciel de simulation électronique PROTEUS.

II. 1ere Manipulation :

1) Lorsque l’utilisateur approche sa main du capteur de présence TOUCHPAD, comment


évolue la tension délivrée par le capteur ? elle augmente elle diminue
La tension délivrée par le capteur augment lorsque l’utilisateur approche sa main

2) Lorsque l’utilisateur éloigne sa main du capteur de présence TOUCHPAD, comment


évolue la tension délivrée par le capteur ? elle augmente elle diminue
La tension délivrée par le capteur diminue lorsque l’utilisateur éloigne sa main

3) Quelle est la valeur maximale de la tension délivrée par le capteur TOUCHPAD ?


La valeur maximal de la tension délivrée par le capteur TOUCHPAD est 1 Volt

4) Quelle est la valeur minimale de la tension délivrée par le capteur TOUCHPAD ?


La valeur minimale de la tension délivrée par le capteur TOUCHPAD est 0 Volt

5) La valeur maximale délivrée par le capteur TOUCHPAD est parfaitement configurable


dans les propriétés du composant en modifiant le paramètre VOUT when touching.

11
Réglez le comportement du capteur TOUCHPAD afin que la tension délivrée varie
entre 0 V et 12 V puis tester le comportement du capteur.

III. 2eme Manipulation :

1) En modifiant la tension délivrée par chaque pile, complétez le tableau suivant en


indiquant la valeur de la tension Vs présente en sortie du comparateur de tension en
fonction des tensions V+ et V–:

V+ 2V 2V 3V 3V 4V 4V 1V 5V
V- 1V 3V 2V 4V 1V 5V 2V 4V
Vs 15V -15V 15V -15V 15V -15V -15V 15V

2) Quelles sont les deux seules valeurs de la tension Vs en sortie du comparateur de


tension ?

les deux seules valeurs de la tension Vs en sortie du comparateur de tension sont 15V et
-15V

3) Si la tension présente sur l’entrée « plus » du comparateur (potentiel V+) est supérieure
à la tension présente sur l’entrée « moins » (potentiel V –), quelle est la valeur de la
tension Vs ?

12
La valeur de la tension Vs Si la tension présente sur l’entrée « plus » du comparateur
(potentiel V+) est supérieureà la tension présente sur l’entrée « moins » (potentiel V –) et
+15

4) Si la tension présente sur l’entrée « plus » du comparateur est inférieure à la tension


présente sur l’entrée « moins », quelle est la valeur de la tension Vs ?
La valeur de la tension Vs Si la tension présente sur l’entrée « plus » du comparateur
(potentiel V+) est supérieureà la tension présente sur l’entrée « moins » (potentiel V –) et
-15
5) Complétez les conditions suivantes récapitulant le fonctionnement du comparateur de
tension :
 Si V+ > V– alors Vs = +15V
 Si V– > V+ alors Vs = -15V

IV. 3eme Manipulation :

Créez un nouveau projet dans Proteus sans rien enregistrer puis réalisez le Montage 3.

Pour le Montage 3 réglez tous les composants afin que :

 Le capteur de présence TOUCHPAD délivre une tension comprise entre 0V et 12V


 La pile fournisse une tension de 12V

 Les comparateurs de tension délivrent en sortie soit 0V soit12V


 Les 3 résistances valent 10 kΩ

13
Complétez le tableau suivant en indiquant le potentiel en chacun des point E, A, B, S 1 et
S2 du schéma, et ce pour chacune des position de la main par rapport au capteur de
présence (position 0 = main éloignée du capteur) :

Position de la main 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Potentiel VE 0 1.2 2.4 3.6 4.8 6 7.2 8.4 9.6 10.8 12

Potentiel VA 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4

Potentiel VB 8 8 8 8 8 8 8 8 8 8 8

Potentiel VS1 -15 -15 -15 -15 -15 -15 -15 +15 +15 +15 +15

Potentiel VS2 -15 -15 -15 -15 +15 +15 +15 +15 +15 +15 +15

14
Université des Sciences et de la TechnologieHouari Département du Construction Mécanique et
Boumediene Productique

Faculté de Génie Mécanique et Génie de Procédés

Master 1 Management et
Ingénierie de Instrumentation Enseignant: AFIA. A
Maintenance Industrielle TP N5 Capteurs de température

I. Objectif du TP:

Le but du TP est de réaliser une mesure de la température par deux différents types de
capteurs de température (PT100, Thermocouple) à l’aide du logiciel de simulation
électronique PROTEUS.

Avant de commencer :

l
) Quel est le principe de fonctionnement de ce capteur.
Les RTD fonctionnent sur le principe des variations de résistance électrique des métaux purs et se
caractérisent par une modification positive linéaire de la résistance en fonction de la température.
Concrètement, une fois chauffée, la résistance du métal augmente et inversement une fois refroidie,
elle diminue

2) Que signifie RTD-PT100 ?


Une sonde Pt100 est un types de capteurs de température aussi appelé RTD (détecteur de température à
résistance) qui est fabriqué à partir de platine. L'élement Pt100 a une résistance de 100 ohms à 0 °C, et
il est de loin le capteur Pt100 le plus utilisé. ... Grande plage de températures de -200 °C à 850 °C.

I. 1ere Manipulation :

1) Réaliser le montage représenté sur la figure ci-dessous sous Proteus, les composants à
utiliser peuvent être recherché dans sa bibliothèque en utilisant les mots-clés suivants :
RTD-PT100, Ohmmeter.

15
Montage 1

16
2) Remplir un tableau des résistances R obtenues en fonction des températures T variant
de 0°Cà 150 °C.
T
(°C) 0 15 30 45 60 75 90 105 120 135 150

R (Ω) 100 105.85 111.67 117.47 123.24 128.99 134.7 140.4 146.06 151.7 157.32

3) Tracer la courbe de la fonction R = f (T)


4) Réaliser le deuxième montage de la figure ci-dessous qui servira à calculer la tension
du PT100 pour différentes températures de 0°C à 150 °C.

Montage 2

5) Tracer la courbe de la fonction V = f (T)

T (°C) 0 15 30 45 60 75 90 105 120 135 150

V(volt) 0 0.02 0.04 0.06 0.08 0.10 0.12 0.14 0.16 0.18 0.20

II. Questions:

1) C’est quoi le changement de la sortie de la sonde PT100 en fonction du changement


de la température ?
17
2) Ce capteur est-il actif ou passif ?
Ce capteur est une sonde de température nécessite une alimentation pour fournir l’information
donc ce capteur est passif

3) Quelle est la loi mathématique reliant la température supérieure à zero à la grandeur


physique évoluant dans ce capteur ? Est-ce une loi linéaire ? Justifiez votre réponse.
4) Quel est le type de montage utilisé dans la deuxième figure ?
5) Donner l’équation V=f(T).
6) Déduire la loi mathématique reliant la température supérieure à zero à la tension V ?
7) Commenter les résultats obtenus.

Le Thermocouple :

Un thermocouple est un capteur servant à mesurer la température. Il se compose de deux


métaux de natures différentes reliés à une extrémité. Quand la jonction des métaux est
chauffée ou réfrigérée, une tension variable est produite, qui peut être ensuite transcrite en
température. Les alliages thermocouple sont généralement disponibles en fils.

I. Avant de commencer :

l) Quel est le principe de fonctionnement d’un capteur thermocouple ?


Un thermocouple est un capteur servant à mesurer la température. Il se compose de deux métaux de
natures différentes reliés à une extrémité. Quand la jonction des métaux est chauffée ou réfrigérée,
une tension variable est produite, qui peut être ensuite transcrite en température.

2) Quel est la différence avec un PT-100 ?


Un thermocouple K permettra de mesurer des températures bien plus élevées que des PT100 et sur des
plages plus étendues. - sondes PT100 : la plage de mesure est très fluctuante entre les modèles (-50 à
200°C, 600 à 800°C, -50 à 500°C etc...) mais on n'excèdera pas 800 °C pour certains modèles.

II. Manipulation

1) Réaliser le montage représenté sur la figure ci-dessous sous Proteus.

18
Montage 3

2) Le thermocouple utilisé dans ce montage est de type « K ». Calculer les variations


obtenues pour une température évoluant de 0 °C à 150 °C et les mettre dans un tableau.

T (°C) 0 15 30 45 60 75 90 105 120 135 150

V(mvolt) 0 0.06 1.2 1.82 2.44 3.06 3.68 4.30 4.92 5.53 6.14

3) Réaliser le deuxième montage de la figure ci-dessous, en utilisant les mots clés suivants :
Thermocouple K, OPAMP, Resistor, DC Voltmeter

Montage 4

19
4) Calculer les variations obtenues pour une température évoluant de 0 °C à 150 °C et
remplir un tableau des résultats obtenus en fonction de la température T.

T (°C) 0 15 30 45 60 75 90 105 120 135 150

V(volt) 0 0.2 0.4 0.6 0.81 1.01 1.22 1.24 1.24 1.24 1.24

III. Questions :

1) Quel est la différence entre les deux montages ? Quel est l’objectif de l’utilisation d’un
conditionnement à base d’amplificateur opérationnel ?

2) Pour le cas du deuxième montage, tracer la courbe V=f [T].

3) Quelle est la loi mathématique reliant les températures supérieures à zéro à la grandeur
physique évoluant dans ce capteur ? Est-ce une loi linéaire ?

4) Changez le type du thermocouple et refaire les manipulations, que remarquez-vous ?


Discutez ?

20

Vous aimerez peut-être aussi