Vous êtes sur la page 1sur 6

Département fédéral de l’intérieur DFI

Office fédéral de la santé publique OFSP

111.1 Dosage de la matière grasse du


lait par butyromètrie selon Gerber

Manuel suisse des denrées alimentaires


Dosage de la matière grasse du lait par butyromètrie selon Gerber Méthode d’analyse 111.1
Octobre 1999

Table des matières

I Résumé ............................................................................................................................... 3
II Description de la méthode ................................................................................................. 4
1 Principe ................................................................................................................................ 4
2 Réactifs ................................................................................................................................ 4
3 Equipement .......................................................................................................................... 4
4 Mode opàratoire ................................................................................................................... 4
5 Expression des résultats.......................................................................................................5
III Chronique des modifications ............................................................................................ 6

Manuel suisse des denrées alimentaires 2/6


© Office fédéral de la santé publique
Dosage de la matière grasse du lait par butyromètrie selon Gerber Méthode d’analyse 111.1
Octobre 1999

I Résumé

Titre Dosage de la matière grasse du lait par butyromètrie selon Gerber

Principe de mesurage Butyrométrie

Numéro de la méthode 111.1

No. Avant 2006 1/4.2

Analyte Teneur en matière grasse

Matrice Lait

Abrégé Le lait est traité à chaud avec de l'acide sulfurique, ce qui entraîne
une dégradation des protéines. On ajoute de l’alcool iso-amylique et
l'on centrifuge; les globules gras, qui se réunissent en une couche
claire, sont évalués quantitativement à l'aide d'une échelle adéquate.

Domaine de mesure –

Limite de détection –

Limite de détermination –

Données de validation Non

Commentaires sur la validation –

Statut de la méthode Recommandé

Dernière modification en 2008

Méthode de base –

Remarques Alternative: ISO 2446:1976 - Lait; Détermination de la teneur en


matière grasse (Méthode de routine)

Manuel suisse des denrées alimentaires 3/6


© Office fédéral de la santé publique
Dosage de la matière grasse du lait par butyromètrie selon Gerber Méthode d’analyse 111.1
Octobre 1999

II Description de la méthode

1 Principe
Le lait est traité à chaud avec de l'acide sulfurique, ce qui entraîne une dégradation des protéines. On
ajoute de l’alcool iso-amylique et l'on centrifuge; les globules gras, qui se réunissent en une couche
claire, sont évalués quantitativement à l'aide d'une échelle adéquate.

2 Réactifs
− Méthyl-3 butanol-1 (alcool iso-amylique) «pour le dosage des corps gras dans le lait selon Ger-
ber».
− Acide sulfurique, env. 92 %, p20 = 1.820 - 1.825 g/ml «pour la détermination de la graisse selon
Gerber».

3 Equipement
− Butyromètre d'après Gerber, échelle avec graduation de 0 - 6 ou 0 - 7 g/100 g.
− Bouchons en caoutchouc adéquats (Fibu ou Gerbal).
− Distributeur automatique pour 10.0 ml d'acide sulfurique.
− Pipette ou distributeur automatique pour 10.75 ml de lait. (Les pipettes de 11.0 ml utilisées anté-
rieurement donnaient la teneur en matière grasse en g/100 ml).
− Seringue ou distributeur automatique pour 1.0 ml d'alcool amylique.
− Centrifugeur spécial pour butyromètre, avec ou sans chauffage, 1000 t/min.
− Bain marie réglable à 65 ± 1 °C.
− Support pour butyromètre, en bois, matière plastique ou acier inoxydable.

4 Mode opàratoire
− Placer le butyromètre, ouverture en haut, dans un support approprié
− y introduire 10 ml d'acide sulfurique
− ajouter précautionneusement 10.75 ml l'échantillon de lait préalablement chauffé a 40 °C, bien
mélangé, puis refroidi à 20 °C, de manière à ce que le lait ne se mélange pas à l'acide sulfurique
− ajouter enfin 1.0 ml d'alcool amylique et boucher le butyromètre
− agiter vigoureusement ce dernier, tenu horizontalement, jusqu'à disparition des flocons (attention,
porter des lunettes de protection!)
− redresser ensuite le butyromètre par 2 fois en position verticale, afin que l'acide se trouvant dans
la partie graduée se mélange au reste du contenu
− placer dès que possible, pendant qu'il est encore très chaud, le butyromètre dans le centrifugeur
et centrifuger pendant 5 - 10 minutes
− le plonger ensuite dans un bain marie à 65 ± 1 °C, l'échelle devant se trouver dans l'eau au moins
sur les 2/3 de sa longueur
− après au moins 5 minutes, amener, par un mouvement de va et vient du bouchon, la couche de
graisse se trouvant à la surface du liquide dans la partie graduée du butyromètre

Manuel suisse des denrées alimentaires 4/6


© Office fédéral de la santé publique
Dosage de la matière grasse du lait par butyromètrie selon Gerber Méthode d’analyse 111.1
Octobre 1999

− faire si possible en sorte que la ligne de séparation entre la graisse et la phase aqueuse corres-
ponde à la graduation 0
− chauffer à nouveau, puis lire la teneur en graisse à 0.05 unités près
− multiplier par 10 la valeur lue sur le butyromètre.

5 Expression des résultats


Les résultats sont exprimés en g/kg. Lors de dosages parallèles, l'écart ne doit pas dépasser 2 g de
matière grasse par kg de lait.

Manuel suisse des denrées alimentaires 5/6


© Office fédéral de la santé publique
Dosage de la matière grasse du lait par butyromètrie selon Gerber Méthode d’analyse 111.1
Octobre 1999

III Chronique des modifications

Tableau synoptique

Version Commentaires

111.1 Mise à jour en raison du transfert dans la version internet du MSDA

Manuel suisse des denrées alimentaires 6/6


© Office fédéral de la santé publique

Vous aimerez peut-être aussi