Vous êtes sur la page 1sur 24

La ficelle de Guy de Maupassant

Travail réalisé par :


Mohammed Bouchriha
Site :
Francaislycee_Marrakech
La ficelle 1883

La Ficelle

 Nouvelle réaliste
 Auteur : Guy de
Maupassant
 Langue : Français
 Parution : 1883
Dans Le Gaulois
 Recueil : Miss Harriet
-Naissance : Le 05
août 1850 à
Tourville-sur-
Arques.
-Décès : Le 6
juillet 1893 à
Paris.
-Activité :
Écrivain
nouvelliste et
romancier.
-Nationalité :
France.
-Mouvement : Guy de Maupassant 1850-1893
Réalisme
et naturalisme.
Pays : France
Préfecture : Rouen
Départements :
Seine-Maritime
(76), Eure (27)
Chefs-lieux :
Rouen, Evreux
Arrondissements :
6
Cantons : 112
Communes : 1419
Conseil régional :
Conseil régional de La région de Haute-Normandie
Haute-Normandie
Résumé de « La ficelle »

 C’est le jour de marché dans le bourg normand de Goderville où se


rend un paysan maître Hauchecorne.
 Maître Hauchecorne ramasse un petit morceau de ficelle sous les
yeux d’un bourrelier Malandain avec lequel il est en conflit.
 Plus tard, un crieur public fait savoir que quelqu’un a perdu un
portefeuille. Maître Hauchecorne est accusé d’avoir trouvé et conservé
le portefeuille, il a été dénoncé par Malandain, convoqué chez le maire,
on ne retient rien contre lui mais on n’a pas pu prouver son innocence.
 Tous les gens qu’il rencontre sont persuadés qu’il a conservé le
portefeuille. Plus tard, un valet de ferme restitue le portefeuille qu’il a
trouvé sur la route et maître Hauchecorne croit qu’il est enfin délivré.
Mais plus il raconte son récit, plus les autres croient que c’est lui qui
après avoir trouvé le portefeuille, l’a rapporté par un tiers. Hauchecorne
devient obsédé, il tombe malade et il meurt. Ses derniers mots sont
encore pour clamer son innocence, sa dernière phrase est « une 'tite
ficelle ».
« Maître
Hauchecorne, de
Bréauté, venait
d'arriver à Goderville,
et il se dirigeait vers
la place, quand il
aperçut par terre un
petit bout de
ficelle.
Maître Hauchecorne,
économe en vrai
Normand, pensa que
tout était bon à
ramasser qui peut
servir . »
« Il prit par terre le
morceau de corde Une ficelle
mince. » Maître Hauchecorne ramassa une ficelle
« Sur toutes les
routes autour de
Goderville, les
paysans et leurs
femmes s'en
venaient vers le
bourg, car c'était
jour de marché. »
Goderville est une
commune
française, située
dans le
département de la
Seine-Maritime
en région Haute- Goderville: jour de marché
Normandie.
Goderville
Goderville
 Pays : France
 Goderville : Le  Région : Haute-
bourg doit son nom Normandie
 Département : Seine-
à Godard de Vaulx Maritime
et à l'appellatif -  Arrondissement : Le
ville qui qualifie Havre
 Canton : Goderville
généralement un « (chef-lieu)
domaine rural » au  Intercommunalité :
Moyen Âge. Communauté de
communes de la
Campagne de Caux
Goderville : carte
Maître Malandain résidait dans cette ville
Bréauté :
La commune où résidait Maître Hauchecorne
Criquetot est
une commune
française, située
dans le
département de la
Seine-Maritime et
la région Haute-
Normandie.
Il aborda un
fermier de
Criquetot, qui ne le
laissa pas achever
et, lui jetant une
tape dans le creux
de son ventre, lui
cria par la figure :
Criquetot
"Gros malin, va!" Lieu de résidence du fermier qui traita
maître Hauchecorne de « gros malin »
Montivilliers
est une commune
française, située
dans le
département de la
Seine-Maritime et
la région Haute-
Normandie.
La ville de
Montivilliers est
la deuxième ville
de
l’agglomération
havraise par le
nombre
d’habitants, après
Le Havre.
Montivilliers
Un maquignon de Montivilliers lui cria : -
Allons, allons, vieille pratique, je la connais, ta
ficelle !
Ymauville est
une commune
française, située
dans le
département de
la Seine-
Maritime et la
région Haute-
Normandie.
Marius
Paumelle, le
valet de ferme de
maître Breton,
cultivateur à Ymauville
Ymauville. Lieu de résidence de maître Breton chez
qui travaille Marius Paumelle
Le mot auberge est
souvent synonyme
d'hôtel ou d'hôtel-
restaurant. Il peut
aussi indiquer un
restaurant avec
quelques chambres
d'hôtes. Parfois une
auberge ne fait que
restaurant sans
possibilité de
logement.

« Toute l'aristocratie
de la charrue
mangeait là, chez
maître Jourdain. »

« Chez Jourdain, la Auberge : Chez Jourdain


grande salle était
pleine de
mangeurs. »
« Maître Malandain, le
bourrelier. »

Le bourrelier
travaille la bourre et le
cuir : c’est de la peau
tannée de bœuf, veau,
chèvre ou mouton.

Il était présent dans


tous les villages et
travaillait aussi bien le
cuir, la laine et les
grosses toiles. Il
fabriquait et réparait
tout le matériel comme
les licols, les harnais, les
bâches, les tabliers et les
besaces des éleveurs et
utilisateurs de bovins et
d'équidés qui étaient les
moyens de locomotion
et de travail de la terre. Le bourrelier
« Maître Jourdain,
aubergiste et
maquignon. »
« Un maquignon
de Montivilliers. »
Un maquignon :
un marchand de
chevaux, et par
extension, de
bovins.
Le commerce des
bêtes se fait par un
intermédiaire utile
et indispensable
entre l’éleveur et le
consommateur, Un maquignon
c’est le marchand
ou maquignon.
Le crieur public
 « Tout à coup le tambour roula,
dans la cour, devant la maison. »
 « Après qu'il eut terminé son
roulement, le crieur public lança
d'une voix saccadée, scandant ses
phrases à contretemps :
 - Il est fait assavoir aux habitants
de Goderville, et en général à
toutes les personnes présentes au
marché, qu'il a été perdu ce matin,
sur la route de Beuzeville, entre
neuf heures et dix heures, un
portefeuille en cuir noir contenant
cinq cents francs et des papiers
d'affaires. On est prié de le
rapporter à la mairie, incontinent,
ou chez maître Fortuné
Houlbrèque, de Manerville. Il y
aura vingt francs de récompense. »
« La vaste cour était
pleine de véhicules
de toute race,
charrettes,
cabriolets, chars à
bancs, tilbury »

Le cabriolet était une


voiture attelée
légère, à deux roues,
à 2 ou 3 places, à
suspension. Il
comportait presque
toujours une capote
amovible. Ce type de
voiture, apparaît en
France vers 1790 et
se développe au
début du XIXe siècle. Cabriolet
« La vaste cour était
pleine de véhicules
de toute race,
charrettes,
cabriolets, chars à
bancs, tilbury »

Une charrette est un


moyen de transport
constitué d'un
plateau et de deux
roues.

La charrette est
destinée à
transporter divers
types de
marchandises : foin,
bois mort, pierres, Charrette
récolte de fruits ou
de légumes, etc.
« La vaste cour
était pleine de
véhicules de toute
race, charrettes,
cabriolets, chars à
bancs, tilbury »
Le tilbury est une
voiture
hippomobile
légère, de type
cabriolet, à deux
roues, ouverte, à
capote (parfois
sans), inventée en
1815 en
Angleterre. Elle
porte le nom du
carrossier qui l'a
Tilbury
mise au point.
« La vaste cour
était pleine de
véhicules de toute
race, charrettes,
cabriolets, chars à
bancs, tilbury »
Le char à bancs est
une voiture
hippomobile
ouverte, à quatre
roues, destinée à
transporter des
personnes. Elle est
munie de bancs
disposés
parallèlement aux Char à bancs
essieux.
On finissait le café,
quand le brigadier de
gendarmerie parut sur
le seuil. Il demanda :

- Maître Hauchecorne,
de Bréauté, est-il ici ?

Maître Hauchecorne,
assis à l'autre bout de
la table, répondit :

- Me v'là.

Et le brigadier reprit :

- Maître Hauchecorne,
voulez-vous avoir la
complaisance de
m'accompagner à la
mairie ? M. le maire Le brigadier de la gendarmerie
voudrait vous parler. envoyé par le maire chercher maître
Hauchecorne
Le maire est une
personne physique
représentant l'autorité
municipale.
« Le maire l'attendait,
assis dans un fauteuil.
C'était le notaire de
l'endroit, homme gros,
grave, à phrases
pompeuses. »
« Enfin le maire, fort
perplexe, le renvoya,
en le prévenant qu'il
allait aviser le parquet
et demander des
ordres. »
« À sa sortie de la
mairie, le vieux fut
entouré, interrogé
avec une curiosité
sérieuse
goguenarde, mais où
et
Le maire dans la mairie
n'entrait aucune
indignation. »
Il est fait assavoir
aux habitants de
Goderville, et en
général à toutes les
personnes présentes
au marché, qu'il a été
perdu ce matin, sur
la route de
Beuzeville, entre
neuf heures et dix
heures, un
portefeuille en cuir
noir contenant cinq
cents francs et des
papiers d'affaires. On
est prié de le
rapporter à la
mairie, incontinent,
ou chez maître
Fortuné Houlbrèque,
de Manerville. Il y
Le portefeuille en cuir noir
aura vingt francs de
récompense. Perdu par maître Houlbrèque

Vous aimerez peut-être aussi