Vous êtes sur la page 1sur 18

LES EMBALLAGES

I-DEFINITION
Les emballages sont des objets destinés à contenir des produits
ou marchandises livrés à la clientèle. On distingue 3 types
d’emballages :
 emballages récupérables
 emballages perdus
 emballages à usage mixte
1-Emballages récupérables : Ce sont des emballages qui
peuvent être utilisés plusieurs fois de suite. Parmi ces
emballage on distingue entre :
- Emballages récupérables identifiables
- Ce sont des objets discernables unité par unité (facile à
distinguer) dans lesquels sont livrés les produits ou les
marchandises et que les fournisseurs doivent récupérer
ultérieurement, ce type d’emballage est traité comme des
immobilisations : les conteneurs , les barils, les tonneaux….
- Leurs achats sont comptabilisés au compte 2333 : Emballages
récupérables identifiables

- Emballages récupérables non identifiables : Ce sont des


emballages non reconnaissables unité par unité (bouteilles en
verre, bouteilles de gaz …)
Leurs achats sont comptabilisés au compté : 61232 emballages
récupérables non identifiables

2-Les emballages perdus


- Des emballages non récupérables, de faible valeur (sacs en
plastique, papier d’emballage …) ou sont indissociables de la
marchandises qu’ils contiennent (boite de conserve).
- Leur prix est intégré dans le prix de vente des M/ses vendues.
- Peuvent être stockés et entrent dans le cycle d’exploitation de
l’entreprise,
- leur acquisition est une charge à enregistrer dans le compte :
61231 emballages perdus
Portail des Etudiants Fsjes
III-la consignation des emballages récupérables

-Consigner un emballage c’est le prêter à un client en contre


partie d’une somme d’argent déposée comme garantie.

-Cette somme ne sera remboursée au client qu’après la restitution


de l’emballage prêté dans un délai normal et en bon état.

Donc, on peut dire que la consignation des emballages donne


naissance à une dette du fournisseur vis à vis du client.

Chez le client on débite le compte 3413: Fournisseurs, créances


pour emballages et matériel à rendre.

Chez le fournisseur on crédite le compte 4425: Clients, dettes


pour emballages et matériels consignés.

N.B. : La consignation est généralement exprimée sans TVA


Application 1

TAF : Enregistrer cette facture chez KALTOUM et chez Driss


IV- LA RESTITUTION DES EMBALLAGES CONSIGNES

Au moment de la restitution des emballages consignés par le


fournisseur, deux cas de figures peuvent se présenter :

• prix de reprise=prix de consignation


• prix de reprise< prix de consignation

a- Prix de reprise = Prix de consignation

Lorsqu’un client rend, dans un délai normal et en bon état, les


emballages consignés au fournisseur, ce dernier lui rembourse,
en principe, le montant de la consignation càd annulation de la
dette relative à la consignation chez les écritures du fournisseur.
Exemple :

Facture Doit n° 50 Facture Avoir n° 370

Montant brut HT 8 0000 Retour de 36 bouteilles 360,00


Remise 2% 1 600 36 bouteilles (10 dh l’une)
NC1 HT 78 400
Remise 5% 3 920 Net à déduire TTC 360,00
NC2 HT 74 480
Escompte 2% 1 489,60
Net Financier HT 72 990,40
TVA 20% 14 598,08
36 Bouteilles (10 dh l’une) 360,00

Net à payer TTC 87 948.48


Chez le Fournisseur

3421 Client 87948,48


6386 Escompte accordé 1489,6
711 Ventes de m/ses 74480
4455 Tva Facturée 14598,08
4425 Client-dettes pour 360,00
emballages et matériel
consignés
Facture n° 50
4425 Client-dettes pour 360,00
emballages et matériel
consignés

3421 Client 360,00


Facture Avoir n° 370
Chez le Client

6111 Achat de m/ses 74480


34552 TVA récup/charge 14598,08
3413 Fr-Créances pour E et M à 360,00
rendre
4411 Fournisseur 87948,48
7386 Escompte obtenu 1489,60
Facture n° 50
4411 Fournisseurs 360,00
3413 Fr-Créances pour E et 360,00
M à rendre
Facture Avoir n° 370
B -Prix de reprise < au prix de consignation

Cette différence PR et PC constitue pour :

- Le Fournisseur : Un produit accessoire enregistré au crédit du


compte 71275 Bonis sur reprises d’emballage consignés

-Le Client : Une charge qui doit l’enregistrer au débit du compte


61317 Malis sur emballages rendu

N.B. : La TVA devient dans ce cas exigible sur le


montant de la différence entre le prix de consignation et
le prix de reprise.
* Chez le frs : au crédit : Bonis/ emballages consignés
(HT) et Etat- TVA facturée

* Chez le Client : au débit : Malis/emballages perdus


(HT) et Etat-TVA récupérable/charges

Exemple (dernier exemple)

Le client restitue les 36 bouteilles qui lui sont reprises à 300 DH


TTC (au lieu de 360 DHS)

Reprise de 36 bouteilles à 300 DH


Bonis HT = 360 – 300 = 60 dh HT
Bonis TTC = 60 *1.2 = 72 dh
TVA= 72 - 60 = 12 dh
Chez le Fournisseur
4425 Client-dettes pour emballages 360,00
et matériel consignés
71275 Bonis sur emballages 60,00
consign
4455 TVA facturée 12,00
3421 Client 288,00
Reprise des 36 bouteilles à 300

Chez le Client
4411 Fournisseurs 288,00
61371 Malis sur emballages rendus 60,00
44552 TVA récupérables/charges 12,00
3413 Fr-Créances pour E et M 360,00
à rendre
Reprise des 36 bouteilles à 300
V-Le non retour des emballages consignés

Les emballages consignés peuvent ne pas être retournés par le


client dans les délais prévus et ce pour plusieurs raisons:
conservation volontaire, oubli, destruction….

Dans ce cas, le fournisseur considère que les emballages sont


vendus et adresse une facture «Doit» à son client.

Donc la consignation se transforme en vente d’emballage.

Exemple : Même exemple: Le client ne restitue que 30 bouteilles


qui lui sont reprises à 240 DH. Les 6 bouteilles restantes sont
conservées par le client (3 détruits et 3 conservées).

Vous aimerez peut-être aussi