Vous êtes sur la page 1sur 24

MINISTERE DE L’’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE

LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
DIRECTION GENERALE DES ETUDES TECHNOLOGIQUES
Institut Supérieur des Études Technologiques de Djerba
Département Génie Mécanique

RAPPORT DE STAGE
D’INITIATION

Organisme d’accueil : Les Ateliers Mécaniques Industriels


« AMI »

Elaboré par : Mohamed Ali Kharrat Encadré par : Riadh FERIANI

Période : du 09/01/2018 au 03/02/2018

Année Universitaire : 2017/2018


Case réservée à l’unité
Classe: ……………… Validation finale par: ………………

Réf: ……………… Signature: ………………


ISET Djerba Stage
d'initiation
Département Génie Mécanique A.U:2017-
2018

Remerciement

L’ensemble du personnel de la société AMI était très coopératif et souple, riche de leurs
expériences et de leurs assurances il pouvait se permettre de prendre le temps de nous
expliquer les différents procèdes et opérations avec des explications précise et claires et tous
ce si m’oblige à exprimer ma totale gratitude à toute la société AMI tous leurs personnels, du
moins ceux que j’ai eu la chance de connaitre et de partager du savoir et des idées avec eux.

Je remercie infiniment Mr « Riadh Feriani » et « Nour Ammar » les responsables du


service recherche et développement d’AMI qui n’ont pas hésité à s’investir totalement dans
mon apprentissage.

2
ISET Djerba Stage
d'initiation
Département Génie Mécanique A.U:2017-
2018

Sommaire

Introduction...........................................................................................................................................4
Chapitre 1 : Présentation générale de l'entreprise.................................................................................5
1. Présentation générale................................................................................................................5
2. Hiérarchie administrative...........................................................................................................6
3. Activité.......................................................................................................................................6
4. Produits de l’entreprise..............................................................................................................7
a) Les paumelles.........................................................................................................................7
b) Les articles de quincaillerie.....................................................................................................8
c) Les articles de jardinage.........................................................................................................8
Chapitre 2 : Tâche réalisé.....................................................................................................................10
1. Processus de production...................................................................................................10
a) Découpage de la tôle....................................................................................................10
b) Déformation des pièces découpées..............................................................................10
c) Nettoyage et zingage....................................................................................................12
d) Bout roulage et montage d’axe :..................................................................................13
2. Différents services dans la société....................................................................................13
2.1. Services productions I...........................................................................................13
a) Atelier 1........................................................................................................................13
b) Atelier 4........................................................................................................................15
2.2. Service de production II........................................................................................17
a) Atelier 2........................................................................................................................17
2.3. Service d’usinage et maintenance de presse........................................................18
a) Atelier 3........................................................................................................................18
b) Atelier5.........................................................................................................................19
c) Atelier6.........................................................................................................................19
3. Les apports du stage.........................................................................................................20
a) Compétences acquises.................................................................................................20
b) Difficultés rencontrés et solutions apportées...............................................................20
c) La vie en société............................................................................................................21

3
ISET Djerba Stage
d'initiation
Département Génie Mécanique A.U:2017-
2018

Conclusion............................................................................................................................................22

4
ISET Djerba Stage
d'initiation
Département Génie Mécanique A.U:2017-
2018

Introduction

Du 09/01/2018 au 03/02/2018, j’ai effectué un stage au sein de l’entreprise A.M.I (Atelier


Mécaniques Industriels) située à la route de l’aéroport Km 4 Sfax. Au cours de ce stage aux
différents ateliers, j’ai pu découvrir les étapes de production des pièces (pelles, râteaux, les
articles de quincaillerie, Paumelles, …).

Au-delà d’enrichir mes connaissances, ce stage m’a permis de comprendre dans quelle mesure
reconnaître les conditions de vie industrielle et les relations sociales existantes entre les
responsables et les ouvriers et d’appliquer les connaissances déjà acquises théoriquement
pendant les études et améliorer mes connaissance dans le domaine du travail pratique.

L’élaboration de ce rapport a pour principale source les différents enseignements tirés de la


pratique journalière des tâches auxquelles j’étais affecté. Enfin, les nombreux entretiens que
j’ai pu avoir avec les employés des différents services de la société m’ont permis de donner
une cohérence à ce rapport.

Dans la première partie du présent rapport je commence par présenter l’entreprise qui m’a
accueillie. Dans la seconde partie, je traite le processus de production des paumelles. Par suite
je présente le service de maintenance et le département sous-traitance, études et
développement. Enfin, j’essayerai d’aborder l’aspect social et particulièrement la vie ouvrière
au sein de l’entreprise.

5
ISET Djerba Stage
d'initiation
Département Génie Mécanique A.U:2017-
2018

Chapitre 1 : Présentation générale de l'entreprise

1. Présentation générale

Les Ateliers Mécaniques Industriels (AMI) est une société anonyme qui a été créé en 1978
par Mr. Ahmed ABID pour répondre aux besoins économiques du pays, notamment en
matière d'emploi et d’intégration industrielle. Cette société une entreprise industrielle,
spécialisée dans la fabrication des paumelles de menuiserie.

AMI dispose d’un Capital de 3 500 000 DT détenu à 74% par la famille ABID. C’est cette
famille qui dirige aussi la société avec la participation de Tuninvest qui détient 26% du capital
social. Son siège social est situé à Sfax dans la zone industrielle Oued Chaâbouni Route de
l’aéroport Km4

L’entreprise AMI emploie un nombre relativement important de personnes : plus de 200 avec
un taux d’encadrement de 10%. Elle a ainsi besoin pour fonctionner d’un nombre important
d’ouvriers peu ou pas qualifiés.

Grâce aux efforts déployés par ses employés et ses cadres, l’entreprise occupe depuis
quelques années la première place de choix sur le marché international.

L’usine dispose de 6 ateliers de productions qui ont divers rôles :


 Atelier 1 : production de paumelle.
 Atelier 2 : le zingage des pièces.
 Atelier 3 : entretien des outils de découpes.
 Atelier 4 : complémentaire avec l’atelier n°1 (production vis, pelle…)
 Atelier 5 : emballage des produits
 Atelier 6 : spécialisé pour les travailles unitaires.

6
ISET Djerba Stage
d'initiation
Département Génie Mécanique A.U:2017-
2018

2. Hiérarchie administrative

Figure 1 : Organigramme général de l’entreprise

3. Activité

La société « AMI » a poursuivi son développement en créant une nouvelle gamme d’articles,
dans le respect des normes de qualité, notamment en sanitaire, accessoires de meubles et
outils de jardinage.

Les exportations de la société ne cessent de se développer au fil des années. Les produits AMI
sont de nos jours, présent en TUNISIE, LIBYE, MAROC, SENEGAL, BURKINA FASO,
TOGO, BENIN, en d’autres pays africains. Ils sont également vendus en France et d’autres
pays européens ...

Les derniers vingt ans d’existence de l’entreprise lui ont permis de :
 Déceler, entre autres, certains impératifs de sa croissance.
 Minimiser sa dépendance vis à vis de l’étranger sur le plan équipement à technologie

7
ISET Djerba Stage
d'initiation
Département Génie Mécanique A.U:2017-
2018

abordable.
 Enrichir constamment la gamme de ses articles par des produits nouveaux.
 Renforcer son ouverture sur l’environnement, notamment sur les institutions.

4. Produits de l’entreprise 

L’entreprise produit différents articles dont les principaux sont :


 Paumelles
 articles de quincaillerie
 Articles de jardinage

a) Les paumelles 

Les paumelles présentent l’activité principale de la société, cette activité représente 80% de
chiffre d’affaire de la société dont on distingue plusieurs catégories tels que :
 Paumelle de paris : fabriqué en acier et ne subissent aucun revêtement ou traitement
de surface (Figure 1 et 2).
 Paumelle bichromate : paumelles de paris qui ont subi une passivation jaune ou
blanche après un zingage acide ou alcalin.
 Paumelles style : fabriqués en acier, leurs têtes sont fabriqués en laiton ou en acier et
ceux qui donne un aspect décoratif à la paumelle.
 Paumelles à bout rond : fabriqué pour l’Europe.

8
ISET Djerba Stage
d'initiation
Département Génie Mécanique A.U:2017-
2018

Figure 2 : Paumelles de paris (à bout rond)

Figure 3: Paumelles de paris (à bout carrlé)

b) Les articles de quincaillerie

Les articles de quincaillerie (Figure 3) présentent 15% de chiffre d’affaire de la société. On


distingue :
 vis de rappel.
 Collier. 
 Rondelle.

Figure 4 : articles de quincaillerie

9
ISET Djerba Stage
d'initiation
Département Génie Mécanique A.U:2017-
2018

c) Les articles de jardinage  

Les articles de jardinage présentent 5% de chiffre d’affaire de la société.


 Il existe quatre références de pelles : pelle 27, pelle 29, pelle 31 et pelle 33.
 Les râteaux : on distingue deux références de râteaux : râteaux 12 dents et râteaux 14
dents.

Figure 5 : articles de jardinage

10
ISET Djerba Stage
d'initiation
Département Génie Mécanique A.U:2017-
2018

Chapitre 2 : Tâche réalisé

1. Processus de production

La fabrication d’une pièce nécessite les étapes suivantes :

a) Découpage de la tôle 

La tôle qui est la matière première, elle arrive sous forme de bobine dont la largeur et
l’épaisseur varient suivant le besoin de la pièce à réaliser.

Les étapes de découpage de paumelle sont :

 Perçage de la tôle

 Fraisage

 Marquage du sigle ami

 Découpage du flan

Figure 6 : dessin de définition de la tôle après découpe

b) Déformation des pièces découpées

11
ISET Djerba Stage
d'initiation
Département Génie Mécanique A.U:2017-
2018

Après découpage, on passe à la déformation des pièces découpées. La déformation des flans
de paumelle se fait en 5 étapes (EDARC) :

 Etapes 1 : Ecrasement

Ecraser le bout du drapeau pour le préparer à la denture.

Figure 7 : dessin de définition de la pièce après écrasement

 Etape 2 : Denturage

Effectuer la denture de la partie écrasée du drapeau.

Figure 8 : dessin de définition de la pièce après denturage

 Etape 3 : Amorçage

Plier le drapeau des deux bouts pour être préparé au roulage.

Figure 9 : dessin de définition de la pièce après amorçage

 Etape 4 : Roulage

12
ISET Djerba Stage
d'initiation
Département Génie Mécanique A.U:2017-
2018

Faire un nœud (un cylindre ouvert) qui prépare l’étape prochaine.

Figure 10 : dessin de définition de la pièce après roulage

 Etape 5 : Calibrage

Calibrage pièce mal avec une broche Ø6.3 et la pièce femelle avec une broche Ø6.55

Figure 11: dessin de définition de la pièce après calibrage

c) Nettoyage et zingage

Il s’agit d’un traitement de surface électrolytique qui s’effectue selon des réactions
d’oxydoréduction au cours desquelles il y a un apport de zinc à partir des anodes en plaques
ou berlingots de zinc jusqu’aux cathodes présentées par les pièces métalliques à traiter.

Cette opération se fait dans l’atelier 2 selon les étapes suivantes :

 Chargement

 Lavages

 Dégraissage (dans un bain de solution de soude à environ 70°C) ou (dégraissage


électrolytique).

 Décapage (H- Dé passivation (HCT)

 Zingage

 1ers lavages de zingage

13
ISET Djerba Stage
d'initiation
Département Génie Mécanique A.U:2017-
2018

 Lavage de zingage

 Passivation bleue

 Passivation bichro

 1ers lavages de passivation

 Lavage passivation

 Déchargement

d) Bout roulage et montage d’axe :

Après le zingage, les paumelles ouvertes des deux côtés, avec des drapeaux aillant une forme
cylindrique creuse et denture de l’extrémité, passe au bout roulage.

Le bout de roulage consiste à rassembler les dentures du drapeau déjà enroulé et calibré pour
obtenir la partie sphérique (bombée) en bout et sa se fait avec des presses ROSS 40 Tonnes.

Figure 12: dessin de définition de la pièce après le bout roulage

2. Différents services dans la société

2.1. Services productions I

a) Atelier 1 

Cet atelier est consacré à l’obtention des pièces semis finis, dont le quel on assure les
principales et les premières étapes de fabrication des paumelles et d’autres articles.

Dans cet atelier on trouve comme équipements :


Presse
Presses (630- 400-360-250T) : utilisées pour la découpe.
Presses (200-150T) : utilisées pour l’opération d’EDARC (Encrassage, Denturage,

14
ISET Djerba Stage
d'initiation
Département Génie Mécanique A.U:2017-
2018

Amorçage, Roulage, Calibrage).


Presses (40-50T) : utilisées pour le bout de roulage, montage axe, rivetage.

Figure 13: Presse

Dérouleur
Son rôle est de maintenir la bobine de tôle pendant son enfoncement dans la presse,
formé de trois mâchoires qui servent à fixer la tôle.
Par son système de rotation la tôle va sortir sous forme de bande.

Figure 14: Dérouleur

Dresseur
C’est une machine qui sert à dresser la tôle, formée de plusieurs galets où il existe
entre eux un jeu (réglable) bien déterminé, les deux premiers qui s’appellent motrice
situé l’un sur l’autre sont en mouvement servent à attirer la bande alors que les autres

15
ISET Djerba Stage
d'initiation
Département Génie Mécanique A.U:2017-
2018

tendent à planifié la bande et éviter toute courbure.

Figure 15: Dresseur

Ameneur (système d’aménage automatique de la tôle)


Former de deux mores mobiles et deux mores fixes qui vont permettre à la bande
d’une part de prendre le sens d’avance en l’empêchant de retourner dans le sens
contraire, d’autre part ils vont permettre à la bande de prendre sa position dans l’outil
de coupe tout en respectant un pas bien déterminé.

Figure 16: Ameneur

e) Atelier 4

L’atelier de production n°4 assure des travaux complémentaires de ceux effectués dans
l’atelier n°1 ; il est équipé d’une unité de visserie, une sertisseuse, une chaîne de peinture, des
presses de différente puissance qui permet de fabriquer initialement les pelles et les râteaux.
Travaux de reprise

16
ISET Djerba Stage
d'initiation
Département Génie Mécanique A.U:2017-
2018

L’unité de visserie
Cette unité assure la fabrication des vis. Elle est composée de deux frappes et d’une
fileteuse. 
La fileteuse
La fileteuse assure l’usinage l’obtention du filetage de la vis. Un dispositif pareil à
celui de la fondeuse amène les vis entre deux peignes. L’un de ces peignes est fixe et
l’autre effectue un mouvement de va et vient. La vis sera guidée en rotation et on aura
un arrachement de la matière sous l’effet de l’énorme effort de frottement.

Figure 17: La fileteuse

La frappe
Ces machines transforment les tiges fil de frappe d’acier en vis semi finis. La tige
s’enfonce progressivement dans la machine, un poinçon assure sa découpe en
morceaux de longueur réglée selon les dimensions de la vis. Un bras amène le
morceau découpé sur une matrice et un autre poinçon l’écrase pour former la tête de
la vis

17
ISET Djerba Stage
d'initiation
Département Génie Mécanique A.U:2017-
2018

Figure 18: La frappe

La sertisseuse
Elle permet de couper cisaillé des axes avec une longueur réglée, pour être monté
comme des axes dans la partie male de la paumelle.

Figure 19: La sertisseuse

2.2. Service de production II

a) Atelier 2

C’est un atelier spécialisé pour le zingage et le nickelage, pour cela il est appelé aussi un
atelier de traitement de surface.

Il s’agit d’un traitement de surface électrolytique qui s’effectue selon des réactions
d’oxydoréduction au cours desquelles il y a un apport de zinc par exemple à partir des anodes

18
ISET Djerba Stage
d'initiation
Département Génie Mécanique A.U:2017-
2018

en plaques ou berlingots de zinc jusqu’aux cathodes qui sont les pièces métalliques à traiter.

L’atelier de zingage regroupe deux lignes de traitement aux tonneaux fonctionnant en mode
automatique (robotique : deux moteurs triphasés ; un pour l’avance et le recule et l’autre pour
la monté et la descente et ils fonctionnent grâce à un automate programmable) ; une chaîne
alcaline pour zingage alcalin et une chaîne acide pour zingage acide. Pour ces deux types de
chaînes la préparation des surfaces se fait de la même façon et le type de bain de zingage les
diffères : l’un à base de soude et l’autre à base de chlorure de potassium.

Figure 20: Atelier de zingage et de nickelage

2.3. Service d’usinage et maintenance de presse

a) Atelier 3

L’atelier d’entretien assure l’entretien des outils de découpes. Cet atelier est équipé d’une
fraiseuse, d’un tour, d’une perceuse, d’une scie électrique pour l’usinage des simples pièces
de rechanges et de deux rectifieuses, ces dernières sont utilisées essentiellement pour
l’affûtage des matrices et des poinçons.

Les principales activités effectuées dans l’atelier sont :

19
ISET Djerba Stage
d'initiation
Département Génie Mécanique A.U:2017-
2018

Nettoyage :

Après le démontage, les différentes composantes de l’outil de découpe sont nettoyées par
le diesel puis souffler par l’air comprimé pour éliminer les graisses et les déchets bavures.
Fraisage

Le fraisage s’effectue sur deux fraiseuses universelles. Il assure :


 Usinage et préparation des pièces de rechange. 
 Usinage des plaques.
Enfin, on va renvoyer les articles ou les pièces préalablement préparées sur fraiseuse
aux ROBOFIL puis le bureau de contrôle et finalement le magasin.
Tournage

 Exécution des pièces nécessaires à la société.


 Chariotage, dressage et filetage.
 Centrage, perçages et alésage.
 Travail des pièces coniques.
Rectification

La rectification des matrices s’effectue sur une rectifieuse automatique.


Les outils de coupes

Ces outils de coupes sont utilisés pour découper et déformer la tôle. Dans n’importe
quel outil, on trouve deux parties différentes.
Par exemple l’outil de découpe 2 flans est constitué par :
 Une partie inférieure :
 Plaque de guidage en XC48
 Couloir en tôle bleue
 Matrice Z155 ou Z160
 Semelle inférieure en XC48
 Une partie supérieure :
 Plaque de fixation supérieure XC48
 Plaque de choc en tôle bleu
 Plaque porte poinçon en XC48

20
ISET Djerba Stage
d'initiation
Département Génie Mécanique A.U:2017-
2018

 Les poinçons en Z155 ou Z160 (acier fortement allié) de dureté qui varie entre 58
et 60 HRC (après trempe)

f) Atelier5

Production des articles de sous traitance

g) Atelier6

L’atelier 6 est consacré pour la production de paumelles et charnières en laiton et en


aluminium. 5 aspects de paumelles et charnière sont obtenus : poli vernis, chromé, nickel
satiné, poli vernis satiné.

Cet atelier est équipé deux machines de transferts :

 Une machine qui permet la découpe, le fraisurage et le taraudage des paumelles


et des charnières a partir des barres en laiton ou en aluminium.

 Une nouvelle machine pour la production des ‘paumelle à souder’ fabriqué et


installé par des jeunes ingénieurs tunisiens.

3. Les apports du stage

Au cours de ce stage, j’ai beaucoup appris. Les apports que j’ai tirés de cette expérience
professionnelle peuvent être regroupés autour de trois idées principales : les compétences
acquises les difficultés rencontrés et la vie en société.

a) Compétences acquises

 Connaitre les tâches de chaque service et principalement le processus de fabrication des


paumelles.
 Le montage, démontage et maintenance des presses.
 Découvrir le mode de fonctionnement de quelques machines de fabrication.
 Mise au point d’un système de basculement des outils de press.
 Installation de la partie hydraulique et électrique du système de basculement.
 Le montage et démontage de la machine de montage axe P.U.130.

21
ISET Djerba Stage
d'initiation
Département Génie Mécanique A.U:2017-
2018

h) Difficultés rencontrés et solutions apportées

 Les conditions de travail dans les ateliers de production ne sont pas très favorables, en
effet en interventions de maintenance préventives ou curatives sur une machine, les autres
presses restent en marche, ce qui signifie un bruit insupportable.
 Les activités effectuées par les ouvriers du service de maintenance ne sont pas répétitives
puisque les tâches varient et changent de lieu : l’ouvrier est soit dans l’atelier soit au sein
de la chaîne de production. De plus, l'organisation du travail au sein de ce service est
généralement sous forme d’un travail d'équipe. Cet esprit d’équipe encourage les ouvriers
et leur permet d'échanger des connaissances pour améliorer leur savoir-faire et leur
expérience.
 J’ai remarqué aussi que les ouvriers essayent de créer leur propre ambiance en échangeant
les plaisanteries pour avoir plus de motivation. Cette ambiance leur permet de surmonter
les difficultés et la routine.

i) La vie en société

Mon stage chez la société AMI a été très instructif. Au cours de ce mois, j’ai ainsi pu
observer le processus de production des paumelles. Au-delà, de l’activité de chacun des
services, j’ai pu apprendre comment s’articulent les différents ateliers d’une telle entreprise.
Par ailleurs, les relations humaines entre les différents employés de la société,
indépendamment de l’activité exercée par chacun d’eux, m’a appris sur le comportement à
avoir en toute circonstance.

22
ISET Djerba Stage
d'initiation
Département Génie Mécanique A.U:2017-
2018

Conclusion

Le stage que j’ai effectué au sein de la société AMI (les Atelier Mécaniques Industriels) a été
une occasion profitable pour la découverte du monde du travail à l’intérieur d’une société
opérant dans le domaine de la découpe et la déformation de la tôle.

Au cours de mon stage, j’ai pu élargir mes connaissances sur le domaine industrielle et j’ai
assisté et participer à plusieurs tâches liées essentiellement aux opérations de maintenance
mécanique ce qui m’a permis de consolider mes connaissances techniques. J’ai aussi appris le
cycle de production des paumelles.

Ce stage m’a aussi permis de suivre de près la vie professionnelle des ouvriers ainsi que leurs
conditions de travail. Il a été aussi une opportunité de travailler en équipe et de coopérer avec
d’autres personnes pour l’accomplissement des tâches proposées. Un tel travail ne serait
possible sans une intégration totale de l’individu dans le groupe et dans l’ambiance générale
de la société.

A la fin de ce stage, j’ai pu me construire une vision sur le monde socioprofessionnel dans
l’entreprise. Cette vision n’est sûrement pas complète mais elle est le résultat d’un premier
pas.

23
ISET Djerba Stage
d'initiation
Département Génie Mécanique A.U:2017-
2018

24

Vous aimerez peut-être aussi