Vous êtes sur la page 1sur 2

Observation et soins du nouveau né

A. Surveillance à la naissance
• De la respiration pulmonaire (le cri soit être violent, l’enfant doit rosir). La respiration est diaphragma-
tique, le bébé respire par le nez. Il y a des pausses normales. On effectue une désobstruction buco-
pharyngée par aspiration pour évacuer les secrétions dans l’arrière gorge.
• La cotation d’Apgare : se fait à 1mn ; 5mn ; 10mn de vie. Donne une note de 0 à 2 sur : le rythme
cardiaque ; la respiration ; la couleur ; le tonus ; la réactivité (si total >7 pas de pb).
• Aspiration gastrique (avec la même sonde que pour la désobstruction) pour dépister les atrésies de
l’oesophage.
• Bain rapide pour enlever le sang.
• Régulation thermique : les examens se font sous lampe chauffante pour éviter les déperditions ther-
miques. Habiller rapidement après le bain (prévoir chemise, brassières, bonnet) pour éviter tout refroi-
dissement.
• Soins des yeux : les désinfecter avec un collyre antibiotique car les yeux ont été en contact avec les
parties génitales de la mère.
• Mensurations (race blanche) : poids = 3,250 kg ; Taille = 50 cm ; PC = 35 cm
TA = 74/47 mmHg ; π = 180 à la naissance, 115 6h après.
• Alimentation dès la première heure dans la salle de travail si la mère désire allaiter.
• Observation de tout le corps : extrémités bleutées, vernix caséosa, millium, laguno, taches mongoli-
ques.
Morphologie générale, sexe de l’enfant, fontanelle antérieure bien visible, fente labio-palatine, luxation
de la hanche.

B. Coupure du cordon
Il doit être blanc et gélatineux. Clamper à 1 ou 2 cm de l’abdomen. Désinfecter la tranche de section, met-
tre une compresse stérile dessus ; il y a 2 artères et une veine.
Le cordon tombe vers le 7ème - 10ème jour. On peut donner un bain même avant.

C. Dans les 5 premier jours


Appréciation des différents appareils, maturité et adaptation.
Dépistage des maladies curables en urgence (phénylcétonurie, hypothyroïdie, mucoviscidose)

Test de Gutrie phénylcétonurie, hypothyroïdie, mucoviscidose :


Se fait au 5ème jour, quand l’enfant a mangé ; prise de sang au talon, mettre une goutte de sang dans les 6
cercles de la carte.

Déclaration de naissance à faire dans les trois jours.


• maturité neurologique
• hépatique
• rénale et urinaire
• digestive.
Allaitement
A l’accouchement il y a chutte des taux de progestérone et d’oestrogène et libération massive de prolac-
tine Æ stimulation des cellules des acini. L’autre stimulation de la lactation est la succion du téton. Locy-
tocine ( hormone responssable de la contractionde l’utérus, provoque la contraction des cellules muscu-
lairse lisses, la contraction des acini et l’évacuation du lait.
Le bébé provoque la fabrication du lait en tétant : au début passent de l’eau et des sels minéraux, au mi-
lieu de la tété des protéines, à la fin les lipides sont 4 fois plus concentrés (sentiment de satiété).
La digestion du lait maternel se fait en 1h30 (plus si c’est un autre lait) ; ce lait préserve l’équilibre de la
flore intestinale de l’enfant ; ce lait ne provoque pas d’allergie, il est stérile et gratuit.

1. Les premières tétés


La montée de lait ne vient qu’en 5 ou 6 jours parfois. Le colostrum est en faible quantité mais apporte
tout ce dont l’enfant a besoin.
Le lait est ensuite un peu jaune. A trois semaine c’est le lait définitif dont la production est entretenue par
la succion du bébé. C’est le bébé qui régule la quantité de lait produite.

2. Facteurs favorisants :
climat Ψ favorable. Envie de la mère et conviction que cela marchera ; climat social favorable ; facteurs
héréditaires ; régime alimentaire équilibré.
Facteurs nécessaires : apport liquidien suffisant ; vidange régulière des seins ; un bon axe hypothalamo-
hypophysaire.

3. Intérêt de l’allaitement
Assurer la continuité de la relation ; meilleur involution utérine, bonne remise en place de l’utérus ; im-
munoprotection du bébé ; équilibre alimentatire du bébé ; économie d’argent et de temps.

Vous aimerez peut-être aussi