Vous êtes sur la page 1sur 27

Livre du code de la route

LE PERMIS DE CONDUIRE :

Permis de conduire :
C’est une attestation délivré par les autorités administratives après un examen de la
phase théorique et pratique et atteste les différentes catégories de véhicule dont le
détenteur est apte à conduire sans danger.

LES CATEGORIES DE PERMIS DE CONDUIRE


Il y’a un seul permis de conduire au Burkina Faso avec 07 catégories qui sont :

*CAT : A1 : destinée aux cyclomoteurs et vélomoteur, dont la cylindrée est inferieur a


50cm cube pour les cyclomoteurs et supérieure à 50cm cube limite a 125cm cube pour les
vélomoteurs on l’obtient à partir de 14 ans.

*CAT : A : destinée aux motocyclettes dont la cylindrée est supérieur à 125cm cube et
limité à 250cm cube on l’obtient à partir de 16 ans.

*CAT : B : destinée aux véhicules automobiles dont le poids total autorise en


charge(PTAC) est inferieur a 3,5t, maximum 09 places assise y compris le conducteur on
l’obtient à partir de 18ans avec autorisation parental.

*CAT : C : destinée aux véhicules affectés au transport de marchandise ou de matériel


dont le poids total autorise en charge (PTAC) excède 3,5t limité à 19t et ne tractant pas
une remorque de plus de 750 kg, 03 places assise, on l’obtient à partir de 18 ans avec
autorisation parental et une visite des yeux.

*CAT : D : destinée aux véhicules de transport en commun de personne minimum 10


places assises, on l’obtient à partir de 21 ans 06 mois après l’obtention de la catégorie C.

*CAT : E : destinée aux véhicules affectés au transport de marchandise ou de matériel


dont le PTAC excède 19t, attelé d’une remorque de plus de 750 kg (véhicule articulé B, C,
D)

*CAT : F : destine aux véhicules automobiles de catégorie B spécialement aménagé pour


les infirmes.
Code de la route (c’est un ensemble de texte ou de loi qui règlemente la circulation dans
le but de circuler librement et d’éviter d’être victime ou auteur d’un accident.

LA LEGISLATION ROUTIERE
C’est l’’ensemble des signalisations que comporte le code de la route repartis en 04 types
de signalisation qui sont :

*LA SUPER SIGNALISATION OU SIGNALISATION GESTUELLE :

Ce sont les signes faits par les agents de police de la gendarmerie et de la sécurité
routière, elle prime sur toutes les autres signalisations.

*LA SIGNALISATION LUMINEUSE :


Ce sont les feux lumineux placés au niveau des intersections, ils donnent l’ordre de
passage aux usagers et rend la circulation fluide il y’a des feux tricolores(03) feux
bicolores(02) et feux uni Collor (01) les feux tricolores ont une durée total de rotation de
40s en règle générale dont 15s pour le feu vert 05s pour le feu orange et 20s pour le feu
rouge.

NB : En particulier au Burkina Faso leurs durées dépendent de la fluidité des routes.

*LA SIGNALISATION VERTICAL :


Ce sont les panneaux implantés sur la chaussée, avec plusieurs types de panneaux reparti
en 04 grandes familles.

*LA SIGNALISATION HORIZONTALE :


C’est l’ensemble des marquages peint sur la chaussée avec plusieurs types de lignes.

CARACTERISTIQUE DE LA SIGNALISATION VERTICALE

Elle comprend plusieurs types de panneaux repartis en 04 familles qui sont :

*Les panneaux de Danger : ils sont de forme triangulaire bordure rouge avec son
symbole a l’intérieur ce sont des signaux avancés 50m en agglomération et 150m en hors
agglomération à l’exception du panneau de céder le passage et la circulation à double
sens qui sont positionnés, le danger est permanant lorsque le panneau est à font blanc et
temporaire lorsqu’il est à fond jaune. 71 52 52 52
*Les panneaux d’interdiction : ils sont de forme circulaire bordure rouge et le symbole
à l’intérieur ce sont des signaux de position sauf en cas de mention contraire et
l’interdiction commence au pied du panneau et prend fin à la prochaine intersection.

*Les panneaux d’Obligation : ils sont de forme circulaire font bleu avec son symbole à
l’intérieur ce sont des signaux de position sauf en cas de mention contraire.

*Les panneaux d’indication ou de renseignement : ils sont de forme carrée ou


rectangulaire quel que soit sa couleur avec son symbole à l’intérieur ils sont en général
positionné sauf indication contraire.

Limitation de vitesse maximale à 50 km/h. 71 52 52 52 KAM

Débouché d’animaux sauvages de taille importante.

Succession de virages dangereux dont le 1er commence à gauche.

Interdit aux véhicules poids lourd dont le PTAC excède 3,5t d’effectuer un dépassement sur tous
autres véhicules à moteur sauf les engins à deux roues sans side-car.

Accès interdit aux cyclistes.

Signal avancé, d’un Passage piétons.

Accès interdit aux véhicules affecté au transport de marchandise ou de matériels dont le PTAC
excède 5,5 tonnes.

Fin de voie obligatoire pour autobus.

Chaussée particulièrement glissante (betteraves).


Accès interdit aux véhicules affecté aux transports de marchandise ou de matériel dont la
longueur y compris la charge excède 10 m.

Chaussée rétrécie à gauche 71 52 52 52 KAM

Circulation interdite à tout véhicule dans les deux sens.

Accès interdit aux véhicules agricoles à moteur.

Intersection d’une route à grande circulation et d’une route secondaire, priorité ponctuelle à la
route à grande circulation.

Traversé d’une aire de danger aérien. 71 52 52 52 KAM

Vitesse minimale obligatoire imposé 30 km/h.

Virage dangereux à gauche.

Je perds la priorité au profit de ceux venant en sens inverse.

Obligation de tourné à gauche avant le panneau.

Intersection de deux routes secondaires dont l’une est à passage protégée, priorité à la route à
passage protégé

Succession de virages dangereux dont le 1er commence à droite

Poste de police arrêt absolu.


Voie obligatoire pour piétons 71 52 52 52 KAM

Carrefour à sens giratoire, priorité à gauche

Piste ou bande cyclable obligatoire, sans remorque

Poste de gendarmerie arrêt absolu.

Zone bleue zone à stationnement réglementé par un disque de contrôle.

Danger particulier temporaire dû à la boue. 71 52 52 52 KAM

Chaussée rétrécie à droite

Obligation d’aller tout droit à la prochaine intersection

Accès interdit aux piétons

Vent latéral

Accès interdit à tous véhicules affectés aux transports de marchandises ou de matériels quelque
soit son PTAC.

Vitesse minimale obligatoire à 60 km/h

Débouché sur un quai ou une berge


Cassis ou dos d’âne 71 52 52 52 KAM

Poste de douane arrêt absolu.

Débouché d’animaux domestiques

Débouché de cyclistes pouvant venir de la droite ou de la gauche

Pont mobile 71 52 52 52 KAM

Fin d’une voie obligatoire pour piétons

Accès interdit aux autos et aux motos

Risque de chute de pierres ou présence de pierres déjà tombées sur la chaussée

Carrefour à sens giratoire obligatoire, priorité à droite

Accès interdit aux cyclomoteurs

Intersection de deux routes secondaires particulièrement dangereuse, priorité à droite

Signal de position d’une chaussée à double sens de circulation.

Accès interdit aux véhicules transportant des produits de nature à polluer l’eau.
Obligation d’aller tout droit ou de tourner à droite à la prochaine intersection

Danger particulier dont la nature n’est pas déterminée.

Attention travaux temporaire. 71 52 52 52 KAM

Double limitation de vitesse, 30 km/h pour les véhicules poids lourd et 50 km/h pour les
véhicules poids léger.

Stationnement unilatéral à alternance semi mensuel du1er au 15du mois, je stationne du côté
des immeubles portant les chiffres impairs, et du 16 à la fin du mois, je stationne du côté des
immeubles portant les chiffres pairs et l’alternance a lieu chaque quinzaine du mois entre 20h30
et 21h.

Projection de gravillons sur la chaussée.

Danger particulier, chaussée déformée

Accès interdit aux véhicules de transport en commun.

Ralentisseurs de type dos d’âne. Vitesse maximale 30 km/h

Obligation de tourner à gauche à la prochaine intersection

Annonce de feux tricolores règlementant la circulation.

Accès interdit à tous véhicules dont le PTAC excède 5,5 tonnes.

Succession de virages dangereux dont le 1er commence à droite et s’étend sur 700 m
Interdit à tous véhicules à moteur d’effectuer un dépassement sur tout autre véhicule à moteur
sauf les engins à deux roues sans side-car

Voie obligatoire pour autobus.

Chaussée rétrécie à droite

Obligation de tourner à gauche ou à droite à la prochaine intersection

Passage à niveau non gardé traversé par des fils électrique dont la hauteur est limité à 4,5 m.

Passage à niveau, gardé muni d’une barrière complète à fonctionnement manuel traversé par
des fils électrique dont la hauteur est limité à 5 m.

Fin de toutes les interdictions précédemment annoncées sauf l’arrêt et le stationnement

Entrée d’autoroute 71 52 52 52 KAM

Signal de position d’un céder le passage à gauche et à droite

Hôpital, silence absolu

Signal de position d’un passage piéton.

Débouché de cyclistes venant uniquement de la gauche

Chaussée temporairement glissante dû à la boue


Arrêt et stationnement interdit

Fin d’interdiction à tous véhicule à moteur d’effectuer un dépassement sur tous autres véhicules
à moteur sauf les engins à 2 roues sans side-car.

Interdit de tourner à gauche à la prochaine intersection

Sortie d’une autoroute.

Voie de délestage à gauche.

Route départementale n°84

Indication d’un meilleur itinéraire à droite.

Zone forestière n°7

Route communale n°6

Route nationale n°16

Route rurale n°3

Route européenne n°5

Autoroute n°2 71 52 52 52 STEVES KAM


Interdit de faire demi-tour jusqu’à la prochaine intersection.

passage à niveau, non gardé, à plusieurs voies.

Limitation de vitesse maximale à 70 km/h. 71 52 52 52 KAM

Interdit de tourner à droite à la prochaine intersection.

Pneu ou de chaine à neige obligatoire sur au moins deux roues motrices.

Barrière de chantier vu de face.

Balise de virage très dangereux à gauche.

Chaussée particulièrement glissante. 71 52 52 52 KAM

Interdit de klaxonner sauf en cas de danger immédiat

Parc de stationnement réglementé par un disque de contrôle. (1h30mn)

Stationnement interdit du coté de ce panneau

Sens interdit à tout véhicule. 71 52 52 52 KAM

Intersection de deux routes secondaires, priorité à droite


Entrée d’une zone à stationnement interdit

Dispositif conique ou cône de chantier.

Fin d’interdiction de klaxonner

Obligation d’allumer vos feux (feux de croisement éclairage 30m).

Accès interdit aux véhicules transportant des produits facilement inflammables ou explosifs

Point de départ d’une excursion à pieds.

Interdit aux véhicules de se suivre sans maintenir une distance minimum de sécurité de 30 m.

Zone de stationnement pour taxis

Accès interdit aux véhicules pesant sur essieu plus de 2,5 tonnes

Cartouche D placée au plus haut sommet des véhicules hors gabarie de plus de 2.5m de largeur

Forêt facilement inflammable

passage à niveau, garde muni d’une barrière complète à fonctionnement manuel.

Stop, arrêt absolu céder le passage à gauche et à droite.


Sortie d’une zone à stationnement interdit

Itinéraire bis 71 52 52 52 KAM

Fanion de chantier ou drapeau de chantier.

Poste d’appel d’urgence.

Début ou rappel d’une route à caractère prioritaire

Flèche îlot directionnelle

Stationnement interdit du 16 à la fin du mois à coté de ce panneau

passage à niveau non gardé 2 barres à 100 m.

passage à niveau gardé muni de 2 demi-barrières à fonctionnement automatique.

Endroit fréquenté par des enfants

Accès interdit aux véhicules dont la largeur y compris la charge excède 2m

Chemin sans issue 71 52 52 52 KAM

Fin d’une route à caractère prioritaire


Accès interdit aux véhicules dont la hauteur y compris la charge excède 3,5m

Balise d’intersection

Dispositif d’une demi-barrière à fonctionnement automatique, muni de feu lumineux bras levé,
passage libre

Stationnement interdit du 1e au 15 du mois du coté de ce panneau

passage à niveau non gardé, stop à 150m

Accès interdit aux piétons

Parking publique.

passage à niveau non gardé à voie unique

Balise de déviation ou de rétrécissement temporaire de la chaussée à gauche.


Barrière de chantier vue de dos.

Fin de limitation de vitesse à 50 km/h

Parc de stationnement réglementé par disque de contrôle.1h30

Descente dangereuse à 10%

passage à niveau non gardé à voie unique muni d’un feu lumineux.
Intersection de deux routes à grande circulation, particulièrement dangereuse priorité à droite

Parking payant 71 52 52 52 KAM

Balise d’alignement

Balise d’un passage à niveau non garder à 50m.

Route pour auto et moto

Fin d’interdiction de stationner

Céder le passage à gauche et à droite et aux usagers venant en sens inverse.

Obligation de contourner l’obstacle par la droite.

Poste de péage, arrêt obligatoire.

Stop céder le passage à gauche et à droite, à 150m.

Voie de détresse à droite. 71 52 52 52 KAM

Triangle de sol ou de pré-signalisation

J’ai la priorité par rapport aux usagers venant en sens inverse


Accès interdit aux véhicules transportant des produits dangereux signalé comme tel.

Endroit accessible aux personnes handicapées physiques à mobilité réduite.

Limitation de vitesse maximale à 80 km/h

Piquet de chantier de nuit

Piquet mobile, passage libre

Stationnement interdit avant ce panneau

Stationnement interdit avant et après ce panneau

Stationnement interdit après ce panneau

Poste de ravitaillement en carburant à 23 km.

Col d’Aspin ouvert je passe si mon véhicule est muni de pneu ou de chaine à neige.

Col d’Aspin fermé je m’arrête. 71 52 52 52 KAM

Circulation à sens unique.

Entrée d’une zone dont la vitesse est limitée à 30 km.


Début ou rappel d’une route à caractère prioritaire dont la route prioritaire tourne à gauche.

Limitation de vitesse maximale à 50km/h pour les cyclomoteurs

Obligation de serrer à droite

Interdit aux véhicules affectés aux transports de marchandises ou de matériels dont le (PTAC)
excède 5,5 tonnes de tourner à gauche à la prochaine intersection

Dispositif d’une demi-barrière à fonctionnement automatique, muni d’un feu lumineux position
fermé, je m’arrête.

Indication d’une sortie autoroutière sur Marseille et Lyon.

Piquet mobile, passage interdit

Sortie d’agglomération sur la route nationale numéro 1

Entrée d’agglomération sur la route nationale numéro 1

Indication d’un meilleur itinéraire sur Toulon et Macon.

Lieu-ditLoumbila. 71 52 52 52 KAM

Cours d’eauLa Comoé

STEVE RAYMOND BE KAM 71-52-52-52 /79-23-36-44.


Intersection de deux routes à grande circulation, particulièrement dangereuse priorité à
droite.la priorité à droite consiste à laisse passer celui qui n’a rien à sa droite Le véhicule
bleuà le véhicule jaune sa droite le jaune à le rouge à sa droite le rouge n’ayant personne à
sa droite est donc prioritaire désirant aller tout droit s’engage et passe et libère la droite du
jaune qui désirant tourne à gauche muni de son clignotant gauche regarde en face de lui si
aucun usager ne et passe son passage libère la droite du bleu qui désirant aller tout droit
s’engage et passe.
Intersection de deux routes secondaires, priorité à droite. La priorité à droite consiste à
laisse passer celui qui na personne à sa droite le véhicule rouge à le bleu à sa droite le bleu
à le jaune à sa droite le jaune n’ayant personne à sa droite est donc prioritaire désirant
aller tout s’engage et passe son passage libère la droite bleu qui désirant aller tout droit
s’engage et passe âpres son passage il libère la droite du rouge qui désirant tourner à
gauche muni de son clignotant gauche regarde si aucun usager ne viens en face s’engage et
tourne.
Fin de caractère prioritaire d’une route à 200 m, céder le passage à gauche et à droite à 150
m, Stop arrêt obligatoire. Le véhicule noir qui les panneaux perd la priorité et s’immobilise
aux pieds du panneau le véhicule rouge et bleu sont donc prioritaire tous deux désirant
aller tout droit chacune s’engage et passe âpres leurs passage le véhicule noir immobilisé
aux pieds du panneau et désirant aller tout droit regarde à gauche et à droite si personne
ne vient s’engage et passe.
Intersection deux routes secondaires, particulièrement dangereuse priorité à droite. La
priorité à droite consiste à laisse passe celui qui n’a personne à sa droite le véhicule rouge a
le bleu à sa droite le bleu a le jaune à sa droite le jaune n’ayant personne à sa droite est
donc prioritaire désirant tourné à gauche muni de son clignotant gauche s’engage jusqu’au
milieu de l’intersection et s’immobilise et libère la droite du bleu qui désirant aller tout
droit s’engage et passe son passage libère la droite du rouge qui désirant aller tout droit
s’engage et passe après leurs passage le jaune immobilisé au milieu de l’intersection
toujours menu de son clignotant gauche regarde en face de lui si aucun usager ne viens
achève sa manœuvre.
Céder le passage à gauche et à droite à 150m.Céder le passage à gauche et à droite. Le
véhicule jaune qui a le panneau perd la priorité et s’immobilise au pieds du panneau le
véhicule rouge et jaune sont donc prioritaire ils s’engagent ensemble le rouge désirant
tourné à gauche perd la priorité au profit du bleu qui va tout droit muni de son clignotant
gauche et s’immobilise au milieu de l’intersection et laisse passe le bleu après son passage
le rouge toujours immobilisé à l’intersection muni de son clignotant gauche regarde en face
de lui si personne ne vient et achève sa manœuvre après leurs passage le jaune immobilisé
au pieds du panneau et désirant aller tout droit regarde à gauche et à droite si personne ne
vient et passe.

Début ou rappelle d’une route à caractère prioritaire. Le véhicule noir qui a le panneau est
sur la route prioritaire désirant aller tout droit s’engage et passe ; les voitures bleue et
rouge qui désirent aller tout droit vérifie que la route prioritaire est libre et passent.

Céder le passage à gauche et à droite. Le véhicule jaune qui a le panneau perd la priorité et
s’immobilise au pieds du panneau le véhicule rouge et bleu sont donc prioritaire ils
s’engagent ensemble le rouge désirant tourné à gauche muni de son clignotant gauche
s’immobilise au milieu de l’intersection et laisse passe le bleu après son passage le rouge
immobilisé au milieu de l’intersection toujours muni de son clignotant gauche regarde en
face si personne ne vient et achève sa manœuvre après son passage le jaune immobilisé au
pieds du panneau et désirant tourné à droite muni de son clignotant droit regarde à gauche
et à droite si personne ne vient s’engage et passe.
Céder le passage à gauche et à droite ; stop à 150 m ; stop arrêt obligatoire. Le véhicule
bleu qui a les panneaux perd la priorité et s’immobilise au pieds du panneau .le rouge et le
jaune sont prioritaire ils s’engagent ensemble le jaune désirant tourné à gauche muni de
son clignotant gauche s’immobilise au milieu de l’intersection et laisse passer le rouge
après le passage du rouge le jaune immobilisé au milieu de l’intersection toujours muni de
son clignotant gauche regarde en face de lui si personne ne vient et achève sa manœuvre
après leurs passage le bleu immobilisé au pieds du panneau et désirant aller tout regarde à
gauche et à droite si personne ne vient et passe.

La voiture bleue ne peut pas effectuer un dépassement sur la voiture rouge parce qu’elle a
une ligne continue et à défaut, elle aborde un virage

Intersection d’une route à grande circulation et une route secondaire priorité ponctuelle à
la route à grande circulation. Le véhicule bleu et le jaune qui ont le panneau sont sur la
route à grande circulation ils sont donc prioritaire ils s’engagent ensemble le jaune désirant
tourné à gauche muni de son clignotant gauche s’immobilise au milieu de l’intersection et
laisse passer le bleu après son passage le jaune immobilisé au milieu de l’intersection
toujours muni de son clignotant gauche regarde en face si aucun usager ne vient et achève
sa manœuvre, après leurs passage le véhicule rouge désirant tourné à droite muni de son
clignotant droite regarde sur la route à grande circulation si aucun usager ne vient et
tourne.
Intersection de deux routes secondaire dont l’une est à passage protégé ; priorité à la route
à passage protégé. Le véhicule rouge et jaune sont sur la route à passage protégé ils sont
donc prioritaire ils s’engagent ensemble le jaune désirant tourné à gauche muni de son
clignotant gauche s’immobilise au milieu de l’intersection et laisse passer le rouge après
son passage le jaune immobilisé au milieu de l’intersection toujours muni de son clignotant
gauche regarde en face si aucun usager ne vient et achève sa manœuvre après leurs
passage le bleu immobilisé à la ligne de stop et désirant tourné à gauche muni de son
clignotant gauche regarde sur la route à passage protéger si personne ne vient s’engage
jusqu’au milieu de l’intersection regarde en face si personne ne vient et achève sa
clignotant droit regarde à gauche et à droite si aucun usager ne vient et tourne.
manœuvre.
Céder le passage à 150 m, stop arrêt obligatoire. Le véhicule noir qui les panneaux perd la
priorité et s’immobilise aux pieds du panneau, le rouge et le bleu sont prioritaire tous deux
désirant aller tout droit s’engagent et passe après leurs passage le noir immobilisé aux
pieds du panneau et désirant aller tout droit regarde à gauche et droite si personne ne
vient s’engage et passe.
La voiture rouge ne peut pas effectuer un dépassement sur la voiture bleue parce que la
3ème voie est réservée à la circulation venant en sens inverse – La voiture bleue peut
effectuer un dépassement sur la voiture verte parce qu’elle a une ligne discontinue et à
défaut tout dépassement s’effectue de la gauche pour se rabattre à droite.
La voiture bleue peut effectuer un dépassement sur la voiture jaune parce qu’elle a une
ligne discontinue et à défaut elle quitte une chaussée rétrécie vers une chaussée large – La
voiture bleue ne peut pas effectuer un dépassement sur la voiture rouge parce qu’elle a
une ligne continue et à défaut elle quitte une chaussée large vers une chaussée rétrécie.
La voiture jaune peut effectuer un dépassement sur la voiture bleue parce qu’elle est sur
une chaussée à sens unique – La voiture bleue peut effectuer un dépassement sur la
voiture rouge parce qu’elle a une ligne discontinue et à défaut tout dépassement s’effectue
de la gauche pour se rabattre à la droite.

La voiture bleue ne peut pas effectuer un dépassement sur la voiture rouge parce qu’elle a
une ligne continue et à défaut elle aborde un sommet de cote.
La voiture jaune ne peut pas effectuer un dépassement sur la voiture bleue parce que la
3ème voie est réservée à la circulation venant en sens inverse – La voiture bleue peut
effectuer un dépassement sur la voiture rouge parce qu’elle a une ligne discontinue à
défaut tout dépassement s’effectue de la gauche pour se rabattre à droite.
La voiture rouge ne peut pas effectuer un dépassement sur la voiture bleue parce que la
4ème voie est réservée à la circulation venant en sens inverse – La voiture bleue peut
effectuer un dépassement sur la voiture jaune parce qu’elle a une ligne discontinue et à
défaut tout dépassement peut s’effectuer de la gauche pour se rabattre à droite – La
voiture jaune peut effectuer un dépassement sur la voiture bleue parce qu’elle a une ligne
discontinue et à défaut tout dépassement peut s’effectuer de la gauche pour se rabattre à
droite.

La voiture bleue peut effectuer un dépassement sur la voiture rouge parce qu’elle a une
ligne discontinue et tout dépassements ce fait par la gauche.

Feu vert fixe, passage libre ; la voiture bleu qui désire aller tout droit et qui bénéficie d’un
feu vert fixe s’engage et passe ; la voiture jaune qui désire tourner à droite et qui bénéficie
d’un feu vert fixe, menu de ses feux de clignotant droit s’engage et trouve un piéton sur
son passage, s’arrête et laisse passez le piéton, achève sa manœuvre toujours menu de ses
feux de clignotant droit
Feu rouge fixe, arrêt obligatoire, la flèche verte orientée à droite m’autorise à aller à droite
si je le désire. La voiture jaune qui désire aller tout droit et qui bénéficie d’un feu vert fixe
s’engage et passe ; la voiture rouge qui désire aller tout droit et qui bénéficie d’un feu
rouge fixe s’arrête et la voiture bleue qui désire aller à droite menu de ses feux de
clignotant droit observe à gauche et à droite , fait attention aux cycles et aux cyclomoteurs,
fait attention au passage piéton et achève sa manœuvre toujours menu de ses feux de
clignotant.
Feu rouge fixe, arrêt obligatoire – Feu jaune fixe annonçant le feu rouge, je ralenti et je
m’arrête – Feu vert fixe, passe avec prudence – Feu rouge fixe, arrêt obligatoire, la flèche
verte orientée vers la gauche m’autorise à aller à gauche si je le désire – Feu rouge fixe,
arrêt obligatoire, la flèche verte orientée vers la droite m’autorise à aller vers la droite si je
le désire – Feu vert, passez piétons – Feu rouge, attendez piétons.

Feu jaune fixe, engagé je passe, non engagé je m’arrête ; la voiture jaune engagée passe et
la voiture rouge non engagée s’arrête.

Feu rouge clignotant, arrêt obligatoire,


Feu jaune clignotant, prudence ralentir, priorité à droite.

Borne lumineuse de type haut.


Borne lumineuse de type bas.

Les différents feux d’éclairage que dispose un véhicule automobile


*Les feux de route : 100m
*Les feux de croisement : 30m
*Les feux de position : 150m
*Les feux de détresse : 150m
*Les feux de brouillard :
*Les feux de recule :
*Les feux de stop :
* Les feux rouges :
*Les feux de la plaque d’immatriculation.

LES 03 TYPES DE STATIONNEMENT :

*STATIONNEMENT EN CRENAUT
*STATIONNEMENT EN BATAILLE.
*STATIONNEMENT EN EPI (avant et arrière)
LES 03 SORTES DE STATIONNEMENT INTERDITE :

*STATIONNEMENT DANDEREUX.
*STATIONNEMENT ABUSIF.
*STATIONNEMENT GENANT
STEVE RAYMOND BE KAM 71-52-52-52

LA VITESSE

1- Tout conducteur doit régler sa vitesse dans la mesure requise par la présence d'autres
usagers et en particulier les plus vulnérables, les conditions climatiques (pluie, neige...), la
disposition des lieux (chaussée étroite, obstacle à éviter...), leur encombrement, la densité
de circulation, le champ de visibilité, l’état de la route, l’état et le chargement de son
véhicule; sa vitesse ne peut être ni une cause d'accident, ni une gêne pour la circulation.

2- Le conducteur doit, compte tenu de sa vitesse, maintenir entre son véhicule et celui qui
le précède une distance de sécurité suffisante. (Minimum deux secondes entre chaque
véhicule, ou la moitié de la vitesse en mètres, sur sol sec)

3- Le conducteur doit en toute circonstance pouvoir s’arrêter devant un obstacle prévisible.


(Les signaux de danger préviennent d'obstacles prévisibles, les passages pour piétons...)

Aucun conducteur ne peut gêner la marche normale des autres conducteurs en circulant
sans raison valable à une vitesse anormalement réduite ou en exerçant un freinage
soudain non exigé par des raisons de sécurité. (Le petit vieux devant vous doit donc lâcher
le frein s'il circule à 10 à l'heure, sauf s'il est en panne, là, il peut rouler lentement)

Le conducteur qui veut ralentir de façon notable l’allure de son véhicule doit indiquer cette
intention au moyen des feux-stop lorsque le véhicule en est pourvu ou, sinon et si
possible, par un geste du bras.

Tout conducteur doit ralentir lorsqu’il approche d’animaux de trait, de charge et de


monture, ou de bestiaux se trouvant sur la voie publique. Il doit s’arrêter lorsque ces
animaux montrent des signes de frayeur. (Si le cheval devant vous à l'air énervé, mieux
vaut s'arrêter!)

Il est interdit d’inciter ou de provoquer un conducteur à circuler à une vitesse excessive.


(On évite les broum-broum au carrefour pour voir qui va démarrer le premier, et on ne colle
pas le conducteur qui précède en faisant des appels de phares pour qu'il aille plus vite...)

Cas de réduction de la vitesse

- Virages (en approche) On ajuste l'allure... 71 52 52 52

- Sommet de côtes (risque de fin de dépassement en face)

- Intersections (même avec la priorité)

- Au panneau de limitation de vitesse -

- Entrée d'agglomération.

- Pics de pollution - Pluie - brouillard, neige.

- Tunnels - dedans vitesse limitée, sortie (risque d’éblouissement)

- Vent sur autoroute (déport important)

- En cas de croisement étroit (risque de mal évalué l'espace latéral, accotement non
stabilisé ...)

Conséquence

Certains en doutent encore. D'autres en acceptent le principe... mais l'oublient lorsqu'ils


sont au volant.

Résultat : la vitesse représente la première cause de mortalité sur nos routes, qu'elle soit «
vitesse inadaptée » aux lieux et circonstances ou « vitesse excessive » par rapport aux
limitations en vigueur.

Les principales victimes sur la route sont, en priorité, les jeunes conducteurs (18-24 ans),
automobilistes et usagers de deux-roues.

En ville, ce sont les piétons qui paient le plus lourd tribut à la vitesse : à commencer par les
plus vulnérables d'entre eux, les enfants et les personnes âgées.

Les limites du corps humain

Même un corps jeune et en pleine forme, avec de bons réflexes et de bons yeux, voit ses
performances et ses possibilités d'action amoindries par la vitesse. Quant à sa résistance
aux chocs, elle a des limites sur lesquelles les progrès de la science ne peuvent pas grand
chose. Le corps humain supporte mal les chocs, et leurs conséquences dépendent
étroitement de la vitesse du véhicule lorsqu'ils se produisent.

1 piéton renversé a 1 risque sur 10 d'être tué si le choc survient à 20 km/h,

3 risques sur 10 à 40 km/h,


8 risques sur 10 à 60 km/h... et aucune chance de s'en sortir à 80 km/h

90 % des informations nécessaires à la conduite sont visuelles. Or la perception diminue


au fur et à mesure que la vitesse augmente.

CHOC CONTRE UN PIETON OU UN CYCLISTE 71 52 52 52

À 60 km/h, la violence d'un choc équivaut à une chute verticale du haut d'un immeuble de 5
étages.

À 150 km/h, le choc équivaut à une chute verticale de plus de 88 mètres !

CHAMP DE VISION

Plus on va vite, plus le champ de vision se rétrécit. Ainsi, en tant que piéton, on dispose d'un champ de
180°, voire un peu plus. Devenu automobiliste, on ne dispose plus que d'un champ visuel de 100° à 40
km/h, de 75° à 70 km/h, de 45° à 100 km/h et de 30° à 130 km/h =: une vision « en couloir »

Plus vous allez vite, plus votre champ visuel se rétrécit !

Champ visuel exprimé en degrés

Les limites de la technique

Les améliorations apportées en matière de sécurité ont fait leurs preuves : ceinture de
sécurité, airbags, système de freinage ABS... Mais la performance de ces équipements peut
avoir des effets pervers : le sentiment de sécurité, voire d'invulnérabilité ressenti à
l'intérieur de l'habitacle inciterait les conducteurs à prendre davantage de risques.
C'est pourtant un leurre : les dispositifs de protection ne peuvent annihiler les lois
physiques de la vitesse. Sans oublier que le tracé et la visibilité des routes, des autoroutes
en particulier, ont été conçus selon des normes correspondant à une vitesse de référence.
La dépasser modifie d'autant la bonne maîtrise du conducteur.

Le système ABS (ou ABR en français Anti Blocage des Roues), contrairement aux idées
reçues, ne change en rien les lois de la physique et ne réduit que peu les distances
defreinage.
Il permet au conducteur, lors d'un freinage brusque, de garder un meilleur contrôle de la
trajectoire du véhicule, afin d'éviter un obstacle éventuel.
Seul un freinage "intelligent" - en gardant son calme pour doser la force sur le frein - peut
réduire la distance de freinage.

Temps de réaction

Le temps de réaction est le temps qui s'écoule entre la perception d'un signal ou d'un
événement et l'action qui y répond :

1- La rétine est impressionnée par la lumière rouge du feu stop

2- Le nerf optique transmet cette information au cerveau

3- Le cerveau : analyse cette information, et prend la décision de freiner

4-L'ordre est transmis par les nerfs moteurs jusqu'aux muscles de la jambe droite

5- Les muscles déplacent le pied droit vers la pédale de frein puis le pied commence à
enfoncer la pédale

6- La pression du pied est transmise jusqu'aux roues où les freins commencent à agir.

La durée de chacune de ces phases est très courte, mais la durée totale de la réaction
demande un certain délai. La fatigue, l'absorption d'alcool, de certains médicaments, la
consommation de drogues allongent la durée du temps de réaction.

Vous voyez l'obstacle, 1 seconde plus tard votre pied appuie sur la pédale de freins !.

Calcul de la distance de réaction:

Pendant le temps de réaction, le véhicule continue à la même vitesse et parcourt une


distance appelée distance de réaction.
("Vitesse en km/h" / 10) * 3 = Distance de réaction en m/s

(Avec temps de réaction =1s)

Exemple :

A 60 km/h, je parcours environ 6 * 3 = 18 m à la seconde

A 80 km/h, je parcours environ 8 * 3 = 24 m à la seconde

LA DISTANCE D'ARRET

Distance d’arrêt = distance parcouru pendant le temps de réaction + distance de freinage.

Distance d’arrêt sur route sèche

Cette distance se calcule en divisant la vitesse sur dix et multiplier le chiffre obtenu par lui
même.

Example:

- 50 km/h => 50 / 10 * 5 = 25 m

- 80 km/h => 80 / 10 * 8 = 64 m

- 110 km/h => 110 / 10 * 11 = 121 m

Distance d’arrêt sur route mouille.

C'est la distance d'arrêt sur route sèche augmentée de sa moitié.

Example: 61-43-23-72

- 50 km/h => (50 / 10 * 5) + 13 = 38 m

- 80 km/h => (80 / 10 * 8) + 32= 96 m

- 110 km/h => (110 / 10 * 11) + 60= 181 m


DISTANCE DE SECURITE

C'est la distance que doit laisser tout conducteur devant lui en suivant un autre usager,
cette distance est proportionnelle de la vitesse du véhicule .

Si vous roulez à une vitesse moyenne de 50 km/h votre distance de sécurité est de 15
mètres suivant le calcul ci après:
("Vitesse en km/h" / 10) * 3 = Distance de sécurité en m

Example: - 50 km/h => 50 / 10 * 3 = 15 m

- 80 km/h => 80 / 10 * 3 = 24 m

- 110 km/h => 110 / 10 * 3 = 33 m

A retenir

Une diminution de 10 % des vitesses entraîne une baisse de 10 % des accidents légers, de
20 % des accidents graves et de 40 % des accidents mortels.

Les limitations de vitesse


ZONE TEMPS NORMAL TEMPS D’INTEMPERI
Agglomération 50km/h 50km/h
Hors agglomération 110km/h 100km/h
chaussée à sens unique
Hors agglomération 90km/h 80km/h
chaussée à double sens
Autoroute de liaison 130km/h 110km/h
Autoroute de dégagement 110km/h 100km/h
Nouveau conducteur 90km/h 80km/h
Burkina Faso agglomération 40km/h 40km/h

L'alcool
L'alcoolémie représente le taux d'alcool présent dans le sang. Elle se mesure généralement
en gramme par litre de sang ou en milligramme par litre d'air expiré.

En moyenne un verre représente 0,20 gramme par litre de sang soit 0,10 mg/l d'air expiré.
Les effets de l'alcool sur la conduite

distances

De plus, les effets euphorisants liés à la consommation d'alcool diminuent la perception du


danger : le conducteur a tendance à prendre plus de risques.

En moyenne, les effets de l'alcool se font sentir dès 0,30 g/l de sang.

Alcool au volant

Pour conduire, mon taux d'alcoolémie doit être inférieur à 0,50 g/l de sang (soit 0,25 mg/l
d'air expiré) ce qui correspond à deux verres en moyenne.

Dépassement du seuil autorisé

En conduisant avec un taux d'alcoolémie compris entre 0,50 g/l et 0,80 g/l de sang, je
commets une infraction, je risque une amende forfaitaire de 88 425f CFA ainsi que la perte
de 6 points sur mon permis de conduire.

En conduisant avec un taux d'alcoolémie supérieur à 0,80 g/l de sang, je commets un délit,
je risque jusqu'à 2 ans d'emprisonnement, 2 947 500f CFA d'amende, la suspension de mon
permis (pour une durée pouvant aller jusqu'à 3 ans).

Correspondances

= 0,10 mg/l d'air expiré


= 0,15 mg/l d'air expiré
= 0,25 mg/l d'air expiré
= 0,40 mg/l d'air expiré

STEVE RAYMOND BE KAM

71-52-52-52/79-23-36-44
Le permis de conduire est une nécessité car il est bien de savoir conduire mais savoir soi-même se conduire sur la route est
encor meilleur :

BONNE CHANCE

! QUE DIEU VOUS BENISSE !

« AMEN »

Vous aimerez peut-être aussi