Vous êtes sur la page 1sur 8

CENTRE UNIVERSITAIRE NOUR BACHIR-EL BAYADH

Département des sciences et techniques


2e année Hydraulique
Module : TP mécanique des fluides Année : 2018/2019

TP n°3 : Détermination des pertes de charges linéaires et singulières

I. INTRODUCTION
L’un des problèmes les plus courants en mécanique des fluides, est celui du calcul des pertes de
charge. L’appareil utilisé dans cette expérience permet de mesurer les pertes de charge provoquées
par les composants des circuits hydrauliques de faibles diamètres que l’on trouve dans les
installations hydrauliques.

II. BUT
La manipulation a pour objectif l'étude expérimentale des pertes de charge linéaires et singulières "
dans les conduites - coudes et vannes ".

III. DESCRIPTION DE L’APPAREIL


L'appareil est composé de deux circuits hydrauliques, comprenant un certain nombre d'éléments de lignes,
les deux circuits sont :

Fig. (1) : Schéma de l’appareil de mesure des pertes de charges

* Circuit bleu foncé : * Circuit bleu clair


D- Une vanne à diaphragme. K- Un robinet à boisseau.
B- Un coude à angle vif. E- Un élargissement brusque13.7/26.4 mm.
C- Un coude rond à 90°. F- Un rétrécissement brusque 26.4/13.7.
A- Une conduite droite. J- Une conduite courbe de 152mm de rayon moyen
1
H- Une conduite courbe de 101.6mm de rayon moyen
G- Une conduite courbe de 50.8mm de rayon moyen
L- Une conduite droite de 26.4 mm de diamètre
Les pertes de charge dans ces éléments sont mesurées par des tubes piézométriques, sauf pour le cas
des deux vannes" vanne à boisseau et vanne à diaphragme" elles sont mesurées par des manomètres
à mercure. à tube en U.

IV. DONNÉES TECHNIQUES

- Diamètre interne des conduites : 13.7 mm et 26.4 mm.


- Distance entre les prises de pression placées sur les conduites droites et les coudes L  0. 914 m
.
- Rayon de courbure des coudes.
* coude à angle vif à 90° ......................= 0 mm
* coude à courbe à 90° .........................= 12.7mm
* conduite courbée à 90° ......................= 50.8mm
* conduite courbée à 90° ......................= 101.6mm
* conduite courbée 90° .........................= 152.4mm

- Diamètres
* élargissement brusque......................... 13.7 26.4 mm
* rétrécissement brusque......................... 26.4 13.7 mm

V. RAPPELS THÉORIQUES

L'écoulement dans une conduite d'un fluide incompressible est régi par les deux équations
suivantes:
- L'équation de continuité : Q  V1 . S1  V2 . S2  ........  Vi . Si
P1 V12 P V2
  Z1  2  2  Z2  hl1 2
- L'équation de Bernoulli :  2 g  2g

V.1 Pertes de charge

Les pertes de charge dans un circuit hydraulique sont de deux types différent.
1- Elles sont dues aux frottement visqueux sur toute la longueur du circuit "Pertes de charge
linéaires"
2- Elles sont dues à des obstacles ( des changements de section, ou des coudes et vannes, ...etc.)
"Pertes de charge singulières".

V.1.1 Pertes de charge linéaires "dans les conduites droites":


2
La perte de charge dans une conduite droite, de longueur " L " et de diamètre " D " est donnée par
l'expression :
L V2
hl  
D 2g (1)

 - coefficient de perte de charge sans dimension.

0. 0785 1 4
  4 f avec f  R pour 104  R 105 donné par Blasius
V.D
R
R - nombre de Reynolds 

  4. 0, 0785 R1 4  0, 314 R1 4 (2)

V.1.2 Pertes de charge singulières:

V.1.2.1 Elargissement brusque

La perte de charge dans un élargissement brusque est donnée par l'expression :


2
S1

hsin g =
( V 1−V 2 )
2

⇒h sin g =
(
V 21 1−
S2 )
2g 2g (3)

sachant que : Q  V1 . S1  V2 . S2
2
S1 V²
K= 1−
( ) S2
donc hsin g =K
2g
(4)
V.1.2.2 Rétrécissement brusque

La perte de charge dans un rétrécissement brusque est donnée par l'expression

V22
hsin g  K
2g (5)

K=f ( S2 /S1 )
K - coefficient de perte sans dimension

Tableau N° 1. Les valeurs de K en fonction du rapport S1/S2

S2 S1 0.01 0.1 0.2 0.3 0.4 0.6 0.8 1.0


K 0.50 0.46 0.41 0.36 0.30 0.22 0.12 0.0

3
V.1.2.3 Coudes
La perte de charge dans un coude est donnée par l'expression :

V2
hsin g  K
2g (6)

K-coefficient de perte de charge sans dimension, fonction du rapport du rayon moyen de

courbure et du diamètre de la conduite et de l'angle du coude :


K=f ( Dr , θ )
V.1.2.4 Vannes

La perte de charge due à une vanne est donnée par l'expression :

V2
hsin g  K
2g (7)

K-coefficient de perte de charge sans dimension, dépend du type de la vanne et de son degré
d'ouverture.

Nota:
La perte de charge est donnée par le manomètre à eau est égale 12.6 fois celle donnée par le
hl =12, 6 hl
manomètre à mercure en U - eau ( Hg )

VI . PRINCIPE DE MESURE DES PERTES DE CHARGES


VI.1 Par manomètre à eau

Fig. (2) : Manomètre à eau pour la mesure des pertes de charge entre deux points de niveaux différents

VI.2 Par manomètre à mercure à tube en U

4
Fig. (3) : Tube en U contenant du mercure pour la mesure
des pertes de charge dans les vannes
VII. IDENTIFICATION DES TUBES MANOMÉTRIQUES

N° du tube manométrique Elément


1 Coude courbe
2 à 90°
3 Conduite
4 droite
5 Coude à angle
6 vif à 90°
7 Elargissement
8 brusque
9 Rétrécissement
10 brusque
11 Conduite courbe de
12 152.4mm de rayon
13 Conduite courbe de
14 101.6mm de rayon
15 Conduite courbe de
16 50.8mm de rayon

VIII. CONDUITE DE L'EXPÉRIENCE

Ouvrir complètement la vanne de commande du banc hydraulique. Le robinet à boisseau étant


fermé, ouvrir complètement la vanne à diaphragme pour avoir un débit maximum dans le circuit
bleu clair. Relever les valeurs indiquées par les tubes piezomètriques et par les manomètre à tubes
en U.
- Recueillir une quantité suffisante d'eau dans le réservoir de mesure de débit.
- Refaire ces mesures pour une dizaine de débits obtenus en fermant peu à peu la vanne à
diaphragme.
-Relever la température de l'eau du réservoir principal.
* Fermer la vanne à diaphragme et ouvrir le robinet à boisseau, puis recommencer une série de
mesures identiques sur le circuit bleu foncé.

Remarque:

5
Avant d'arrêter la pompe, fermer la vanne à diaphragme et robinet à boisseau. Ceci évite
d'introduire de l'air dans le circuit et permet ainsi de gagner du temps pour la manipulation suivante.
Tableau N° 1 - Résultats expérimentaux - Circuit Bleu Foncé
N° Durée T Hauteurs piézométriques en cm d'eau Pression du tube en U "cm Hg"
(s)
1 2 3 4 5 6 Vanne à diaphragme
4 Kg d'eau
1 64.5 0.77 0.175 0.75 0.345 0.74 0.388 0.380 0.370
0 2 8
2 65.0 0.76 0.230 0.57 0.370 0.74 0.385 0.400 0.350
5 0 4
3 66.0 0.74 0.320 0.57 0.405 0.74 0.385 0.440 0.310
5 0 5
4 83.0 0.71 0.440 0.56 0.458 0.74 0.388 0.500 0.260
5 8 8
5 111.5 0.70 0.495 0.56 0.480 0.74 0.388 0.530 0.230
0 5 5
6 137.5 0.68 0.570 0.56 0.515 0.74 0.385 0.560 0.210
0 0 8
7 187.0 0.67 0.600 0.56 0.535 0.75 0.314 0.590 0.175
0 0 0

Tableau N° 2 - Résultats expérimentaux - Circuit Bleu Claire


durée T (s) Hauteurs piezomètriques en cm d'eau pression du tube en U "cm
N° ....Kg d'eau Hg"
7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 Robinet à boisseau
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Température de l'eau t = ........°C

V.D 0. 0178
R  .104 m² s
 avec 1  0. 0337 t  0. 000221t 2
VIII.1 Résultats expérimentaux

VIII.1.2 Pertes de charge dans une conduite droite

Cette expérience a pour objectif d'établir les relations suivantes:


1- La perte de charge en fonction du débit.
2- Le coefficient de frottement en fonction du nombre de Reynolds.

Tableau N° 3 : Calcul des pertes de charge en fonction du débit

Q Q Q L V²
hexp  h3  h4 ((m) V= = V.D 0. 314 hl   .
3 S 1 . 47 10−4 R   0.25 D 2g
(m s) (m/s)  R
(m)

6
VIII.1.3 Conclusion

VIII.2 Perte de charge dans l'élargissement brusque

Cette consiste à faire la comparaison avec la perte de charge expérimentale et théorique.

Tableau N° 4 : Variation de la perte de charge en fonction du débit

Q Q V12
hexp  h8  h7 Q V  hl  0. 534
S 1. 47 104 2g
m m3 s m/s m

VIII.2.1 Conclusion

VIII.3 Coudes
Détermination du coefficient de perte de charge pour différents débits :
V2
hsin g  K
2g (8)
h '  h5  h6 - Perte de charge mesurée (expérience)
h"  h3  h4 - Perte de charge dans la conduite.

Tableau N° 5 : Variation de K en fonction du débit


Q V2
h '  h5  h6 ( h"  h3  h4 h  h '  h" Q V h
3 1. 47 104 2g K
(m) (m) (m) (m s) (m/s) V ² 2g
(m)

7
VIII.3.1 Conclusion

VIII.4- Vannes : Détermination du coefficient "K" pour les deux types de vannes.

VIII.4.1 Vanne à boisseau

Tableau N° 6 : Variation du coefficient K en fonction du débit


Q V2
Q V hHg heau  12. 6 hHg h
3 1. 47 104 2 g K  eau
m s m m V ² 2g
m/s m

VIII.4.1.1 Conclusion

VIII.4.2- Vanne à diaphragme:

Même chose que pour le robinet à boisseau.

VIII.5 Conclusion :

Vous aimerez peut-être aussi