Vous êtes sur la page 1sur 2

06-Annexes.

indd 2

ANNEXE A
ANALGÉSIQUES OPIOÏDES
Les doses équianalgésiques ci-dessous sont données à titre indicatif, car l’effet peut varier d’une personne à
l’autre. Noter que pour obtenir un soulagement équivalent de la douleur, la dose par voie orale doit être environ
2 ou 3 fois plus élevée que la dose parentérale. Ce rapport est surtout valable en cas d’administrations répétées,
mais il peut aussi servir de référence en présence d’une douleur aiguë.

DOSES ÉQUIANALGÉSIQUES DES ANALGÉSIQUES OPIOÏDES


DOSE ÉQUIANALGÉSIQUE1 DURÉE D’ACTION DEMI-VIE PLASMATIQUE
MÉDICAMENT VOIE REMARQUES
(mg) (h) (h)
AGONISTES
morphine IM/SC 10 4 2 – 4 (adultes) Agent de référence.
PO 20 – 30 4 Le premier choix dans plusieurs circonstances.
IR 30
codéine IM/SC 120 4 2,5 – 4
PO 200 4
oxycodone PO 15 - 20 4 2 – 4 Présentation parentérale inexistante.
hydromorphone IM/SC 2 4 2 – 4
PO 4 – 6 4
mépéridine IM/SC 75 2 – 5 3 – 5 (adultes) Mise en garde : Usage déconseillé pour soulager la douleur
PO 300 2 – 5 cancéreuse ou chronique, en raison de l’accumulation du métabolite
actif toxique, la normépéridine, qui entraîne la stimulation du SNC.
méthadone PO Voir les références spécialisées en jusqu’à 24 15 – 30 Préparation orale très puissante ; il faut adapter très soigneusement la
2020-01-23 4:18 PM

soins palliatifs ou en traitement dose initiale pour éviter l’accumulation du médicament.


de la douleur chronique Agent utilisé aussi pour les désintoxications.
06-Annexes.indd 3

AGONISTES-ANTAGONISTES
pentazocine IM 60 2 – 3 2 – 5 Usage déconseillé pour le soulagement de la douleur cancéreuse ou
PO 180 2 – 3 chronique étant donné le risque accru d’effets indésirables sur le SNC ;
risque de symptômes de sevrage chez les patients présentant une
dépendance physique aux opioïdes.
nalbuphine IM 10 3 – 6 5 Risque de symptômes de sevrage chez les patients présentant une
dépendance physique aux opioïdes.
butorphanol nasale Au Canada, ce médicament est commercialisé seulement en préparation
nasale. Risque de symptômes de sevrage chez les patients présentant
une dépendance physique aux opioïdes.
buprénorphine transdermique Risque de symptômes de sevrage chez les patients présentant une
dépendance physique aux opioïdes.

1. Selon des études qui visaient à établir la puissance relative de chacun des médicaments énumérés, en comparant les effets d’une seule dose à ceux de la morphine. Par exemple, 10 mg de morphine IM/SC procure une
analgésie approximativement équivalente à 200 mg de codéine PO.
Attention : certaines doses PO équianalgésiques sont beaucoup trop élevées pour être administrées en une seule fois. Consulter la monographie de chaque produit pour connaître la dose initiale à administrer sans danger.
Ce tableau ne tient pas compte de la tolérance croisée incomplète entre les différents opioïdes : certains ajustements de doses seront nécessaires.
Source : Adaptation de P.G. Fine, « Cancer Pain : Assessment and Management », Hospital Formulary, vol. 22, no 936, 1987.
Source complémentaire : Guide pratique de soins palliatifs : gestion de la douleur et autres symptômes, 5e édition, APES, Montréal, 2018.
Les doses équianalgésiques du fentanyl transdermique peuvent être calculées à l’aide du tableau ci-dessous. Il
Annexe A – Analgésiques opioïdes

faut calculer la quantité d’analgésique opioïde nécessaire au cours des 24 dernières heures et la convertir en
dose équianalgésique de morphine orale ou parentérale.

Quantité totale de morphine par jour TIMBRE DE FENTANYL


Voie orale Voie parentérale (µg/h)

50 à 60 25 à 30 25

Le tableau fourni avec les timbres transdermiques est peu utilisé en pratique, car il est moins précis. En effet,
il permet seulement de passer de la morphine au fentanyl en timbre, car il n’a pas été conçu pour déterminer
les doses de morphine chez une personne recevant le fentanyl transdermique.

Ces méthodes sont données à titre indicatif et des adaptations sont souvent nécessaires, car les doses équi­
valentes de fentanyl transdermique varient beaucoup d’une personne à l’autre. On doit donc observer plus
2020-01-23 4:18 PM

étroitement les personnes chez lesquelles on substitue le fentanyl à un autre opioïde (ou vice versa) afin
d’évaluer l’intensité de la douleur et de déceler les effets indésirables.
3

Vous aimerez peut-être aussi