Vous êtes sur la page 1sur 9

Soudage plasma 

:
Le soudage PAW ou à l'arc plasma (PAW) est l'endroit où l'assemblage des métaux ou de la

coalescence a lieu par chauffage avec un arc restreint entre la pièce (arc de transfert) et une

électrode ou la buse de constriction et l'électrode (arc sans transfert).

Des soudures étroites et profondes peuvent être réalisées en utilisant ce procédé à des vitesses de
soudage élevées.

La façon dont le blindage se produit est liée au gaz ionisé chaud qui sort de l'orifice. Il peut

également être complété par une autre source de gaz de protection. Le gaz de protection peut être

un mélange de gaz ou de gaz inerte.

La pression peut être utilisée (ou non utilisée) Vous pouvez également fournir ou non un métal
d'apport.

L'objectif du procédé de soudage à l'arc plasma est d'augmenter le niveau d'énergie du plasma à l'arc

de manière contrôlée.

Il est obtenu en plaçant une buse à gaz spéciale autour d'une électrode en tungstène fonctionnant

sur une source d'alimentation DCEN.

Le plasma rétréci formé est concentré et fortement ionisé.

Le processus est détaillé dans le schéma ci-dessous :

1
Équipement de soudage plasma :
Source d'énergie :
Il est recommandé d'utiliser une source d'alimentation caractéristique de chute à courant constant
qui fournit un courant de soudage CC ; que ladite alimentation alternative/continue peut également
être utilisée.

La tension doit être un circuit ouvert de 80 volts avec un rapport cyclique de 60 %. Il est préférable
que la source d'alimentation ait un contacteur intégré et des dispositions pour le réglage du courant
à distance.

Lors du soudage de métaux très minces, il doit avoir un ampérage cible minimum de 2 ampères. Un
max. de 300 est réalisable pour la plupart des projets de soudage plasma.

Torche de soudage :
La torche de soudage pour le soudage à l'arc plasma est similaire en apparence à une torche à arc au
gaz tungstène, mais plus complexe.

Toutes les torches à plasma sont refroidies à l'eau, même la torche à la plage de courant la plus
faible. En effet, l'arc est contenu dans une chambre de la torche où il génère une chaleur
considérable.

Si le débit d'eau est interrompu brièvement, la buse peut fondre.

Une coupe transversale d'une tête de torche à arc de soudage plasma est illustrée par la figure 10-36.
Pendant la période non transférée, l'arc sera amorcé entre la buse ou la pointe avec l'orifice et
l'électrode de tungstène. Les torches manuelles à arc plasma sont fabriquées en différentes tailles,
de100 ampères à 300 ampères. Des torches
automatiques pour le fonctionnement de la
machine sont également disponibles.

La torche utilise une électrode de tungstène


thorié à 2 pour cent similaire à celle utilisée
pour le soudage au tungstène au gaz. Étant
donné que l'électrode en tungstène est située à
l'intérieur de la torche, il est presque impossible
de la contaminer avec un métal de base.

2
Une console de commande :

est nécessaire pour le soudage à l'arc plasma. Les torches à arc plasma sont conçues pour se
connecter à la console de commande plutôt qu'à la source d'alimentation. La console comprend :

Ω-Une source d'alimentation pour l'arc pilote


Ω- Un système de temporisation pour le transfert de l'arc pilote à l'arc transféré
Ω-Vannes eau et gaz Débitmètres séparés pour le gaz plasma et le gaz de protection.
Ω- Vannes eau et gaz
La console est généralement connectée à la source d'alimentation et peut actionner le contacteur.
Il contiendra également une unité d'amorçage d'arc à haute fréquence, une alimentation d'arc pilote
non transférée, un circuit de protection de torche et un ampèremètre.

Le générateur haute fréquence est utilisé pour amorcer l'arc pilote. Les dispositifs de protection de la
torche comprennent des pressostats d'eau et de gaz plasma qui s'enclenchent avec le contacteur.

Dévidoir :
Un dévidoir peut être utilisé pour le soudage à la
machine ou automatique et doit être du type à
vitesse constante. Le dévidoir doit avoir un
réglage de vitesse couvrant la plage de vitesse
d'alimentation de 10 po par minute (254 mm par
minute) à 125 po par minute (3,18 m par
minute).

3
Avantages :
Les avantages du soudage à l'arc plasma par rapport au soudage à l'arc au gaz tungstène proviennent
du fait que PAW a une concentration d'énergie plus élevée. Sa température plus élevée, sa section
transversale resserrée et la vitesse du jet de plasma créent une teneur en chaleur plus élevée. L'autre
avantage est basé sur le type d'arc en colonne rigide ou la forme du plasma, qui ne s'évase pas
comme l'arc gazeux au tungstène.

Ces deux facteurs offrent les avantages suivants :

lus de liberté lors des soudages manuels : La distance torche-pièce à partir de l'arc
plasma est moins critique que pour le soudage à l'arc au tungstène gazeux.

Ce c’est important pour les opérations manuelles car cela donne au soudeur plus de liberté pour
observer et contrôler la soudure.

Effet de trou de serrure (pénétration complète en un seul passage) : une


température élevée et une concentration de chaleur élevée du plasma permettent l'effet de trou de
serrure, ce qui permet un soudage en un seul passage à pénétration complète de nombreux joints.

Dans cette opération, la zone affectée


thermiquement et la forme de la soudure
sont plus souhaitables.

La zone affectée thermiquement est plus


petite qu'avec l'arc au gaz tungstène, et la
soudure a tendance à avoir des côtés plus
parallèles, ce qui réduit la distorsion
angulaire.

Vitesses de déplacement plus


rapides : La concentration de chaleur plus élevée et le jet de plasma permettent des vitesses de
déplacement plus élevées.

L'arc plasma est plus stable et n'est pas aussi facilement dévié vers le point le plus proche du métal
de base. Une plus grande variation dans l'alignement des joints est possible avec le soudage à l'arc
plasma. Ceci est important lors de la réalisation de soudures de passe de fond sur des tuyaux et
d'autres joints de soudure d'un côté. Le soudage au plasma a des capacités de pénétration plus
profondes et produit une soudure plus étroite. Cela signifie que le rapport profondeur-largeur est
plus avantageux.

Désavantages :
Remplacement de l'orifice nécessaire

Équipement cher

Plus de compétences nécessaires que pour le processus

4
5
Utilisations principales :

Certaines des principales utilisations de l'arc


plasma sont son application à la fabrication de
tubes (acier inoxydable, alliage de titane). Des
taux de production plus élevés basés sur des
vitesses de déplacement plus rapides résultent du
soudage à l'arc plasma sur gaz au tungstène. Les
tubes en acier inoxydable, titane et autres métaux
sont produits avec le procédé plasma à des taux
de production plus élevés qu'auparavant avec le
soudage à l'arc au tungstène gazeux.

La plupart des applications du soudage plasma se


situent dans la plage des courants faibles, de 100
ampères ou moins. Le plasma peut fonctionner à
des courants extrêmement faibles pour permettre
le soudage de matériaux d'épaisseur de feuille.

Le soudage plasma est également utilisé pour réaliser de petites soudures sur des assemblages
soudés pour la fabrication d'instruments et d'autres petits composants en métal mince. Il est utilisé
pour faire des joints bout à bout de tubes muraux.

Ce procédé est également utilisé pour effectuer des travaux similaires au soudage par faisceau
d'électrons, mais avec un coût d'équipement beaucoup plus faible.

Processus de soudage :
Le soudage à l'arc plasma est normalement appliqué en tant que procédé de soudage manuel, mais il
est également utilisé dans des applications automatiques et sur machine. L'application manuelle est
la plus populaire. Les méthodes d'application semi-automatiques ne sont pas utiles.

Les méthodes normales d'application du soudage à l'arc plasma sont manuelles (MA), à la machine
(ME) et automatiques (AU).

Postes :
Le procédé de soudage plasma est un procédé de soudage toutes positions. Le Tableau 10-2 ci-
dessous montre les capacités de position de soudage.

6
position de SOUDAGE Évaluation
1. Filet horizontal plat A
2. horizontale A

3. Verticale A

4. Transparen A

5. Tuyau-fixe A
Capacités de postes de soudage :

Les métaux :
Types de métaux soudés
Le procédé de soudage plasma est capable d'assembler pratiquement tous les métaux disponibles
dans le commerce.

Ce n'est peut-être pas le meilleur choix ou le procédé le plus économique pour souder certains
métaux.

Le procédé de soudage à l'arc plasma rejoindra tous les métaux que le procédé à l'arc au gaz
tungstène soudera.

Ceci est illustré dans le tableau 10-3 ci-dessous.

7
Métaux de base soudables par le procédé à l'arc plasma

Métal de base Soudabilité

Aluminums Weldable
Bronzes Possible, not popular
Copper Weldable
Copper Nickel Weldable
Cast, malleable, nodular Possible, not popular
Wrought iron Possible, not popular
Lead Possible, not popular
Magnesium Possible, not popular
Inconel Weldable
Nickel Weldable
Monel Weldable
Precious metals Weldable
Low carbon steel Weldable
Low allow steel Weldable
High & Medium Carbon Weldable
Alloys Steel Weldable
Stainless Steel Weldable
Tool steels Weldable
Titanium Weldable
Tungsten Weldable

Épaisseur du métal :
Concernant les plages d'épaisseurs soudées par procédé plasma, le mode de fonctionnement en trou
de serrure ne peut être utilisé que là où le jet de plasma peut pénétrer dans le joint.

Dans ce mode, il peut être utilisé pour souder des matériaux de 1/16 po (1,6 mm) à 1/4 po (12,0
mm).

Les plages d'épaisseur varient selon les métaux. Le mode de fusion est utilisé pour souder des
matériaux aussi minces que 0,002 po (0,050 mm) jusqu'à 1/8 po (3,2 mm).

En utilisant des techniques multi-passes, des épaisseurs illimitées de métal peuvent être soudées.

A noter que la tige de remplissage est utilisée pour réaliser des soudures dans des matériaux plus
épais. Reportez-vous au tableau 10-4 ci-dessous pour les plages d'épaisseur de métal de base.

8
Limites du processus :
Les principales limitations du procédé de soudage au plasma concernent davantage l'équipement et
l'appareil.

La torche est plus délicate et complexe qu'une torche à arc au gaz tungstène. Même les torches les
moins bien notées doivent être refroidies à l'eau.

La pointe du tungstène et l'alignement de l'orifice dans la buse sont extrêmement importants et


doivent être maintenus dans des limites très étroites. Le niveau de courant de la torche ne peut pas
être dépassé sans endommager la pointe.

Les passages de refroidissement par eau dans la torche sont relativement petits et pour cette raison,
des filtres à eau et de l'eau déminéralisée sont recommandés pour les torches à faible courant ou
plus petites. La console de commande ajoute une autre pièce d'équipement au système.

Cet équipement supplémentaire rend le système plus coûteux et peut nécessiter un niveau de
maintenance plus élevé.

Vous aimerez peut-être aussi