Vous êtes sur la page 1sur 4

1.

Simplification des fonctions logiques


• En pratique, les fonctions logiques sont réalisées
avec des circuits électroniques. Généralement, on
cherche à représenter la fonction avec un minimum de
termes car une fonction simplifiée utilisera moins de
circuits. Elle sera exécutée plus rapidement (une porte
logique possède un temps de propagation) et à un
moindre coût.
• Plusieurs méthodes existent pour la simplification
1)Les méthodes algébriques
2) Les méthodes graphiques : (exemple: tableaux de
karnaugh)

1) Les méthodes algébriques


• L'ensemble de Boole B= {0,1} munit des fonctions
logiques élémentaires NON (complément), ET (appelé
multiplication logique) et OU (appelé addition logique)
constitue une algèbre. Nous allons donner ci-dessous les
différentes propriétés de ces opérateurs
Théorèmes Produit Sommes
Associativité (a.b).c=a.(b.c)=a.b.c (a+b)+c=a+(b+c)=a+b+c
Commutativité a.b=b.a a+b=b+a
Idempotence a.a=a a+a=a
Absorption a+a.b=a.b a.(a+b)=a
Allégement a.(ā +b)=a.b a+ ā.b=a+b
Complémentarit a. ā =0 a+ ā =1
é
Distributivité a.(b+c)=a.b+a.c a+(b.c)=(a+b).(a+c)
Constantes a.1=a a.0=0 a+1=1 a+0=a

Les théorèmes, ci-dessus peuvent être démontrés


facilement par une table de vérité
Le calcul algébrique est grandement facilité par
l'utilisation des théorèmes de De Morgan
Théorème de De Morgan
Le complément d’une somme est égal au produit des
termes complémentés :
´ B= Á ⋅ B́
A+
Le complément d’un produit est égal à la somme des
termes complémentés :
´ Á+ B́
AB=

Cette propriété est généralisable à n variables.


2) Les méthodes graphiques : (exemple:
diagramme de karnaugh)

a. Termes adjacents
Deux termes sont adjacents quand ils ne diffèrent
l’un de l’autre que par une seule variable. A B́C et ABC
sont adjacents.
b. tableaux de karnaugh
Un tableau de Karnaugh est une table d’implication
logique disposée de telle manière que deux termes
logiquement adjacents soient également adjacents
géométriquement.
Le tableau de Karnaugh est un outil graphique,
méthodique. Il permet d’obtenir une solution optimale à
la simplification logique.
c. Forme du diagramme de Karnaugh
Comme la table de vérité, il met en évidence le
rapport entre les entrées et les sorties (chaque ligne de la
table de vérité correspond à une case du diagramme de
karnaugh).
F
A B F AB 00 01 11 10
A B 0 C
1 1 0
0 0 1 0 1
0 1 0 1 10 1 11
0
1 0 0
1 1 1 1

d. Méthode de simplification par tableaux de


Karnaugh
Pour cela on réalise des groupements de cases
adjacentes. Ces groupements de cases doivent être de
taille maximale (nombre de cases max.) et égale à un
multiple de 2n ( n est le nombre de variables logiques
d’entrée . On cesse d’effectuer les groupements lorsque
tous les « 1 » appartiennent au moins à l’un d’eux, puis
on élimine les variables qui changent d'état et on
conserve le produit des variables qui n'ont pas changé
d'état dans le groupement

Tableaux de vérité Tableaux de Karnaugh


A BC F
0 0 0 0
0 0 1 0
0 1 0 0
0 1 1 1
1 0 0 0
1 0 1 1
1 1 0 1
BC AB
1 1 1 1 AC

F=BC+AB AC

Vous aimerez peut-être aussi