Vous êtes sur la page 1sur 21

FA100899 ISSN 0335-3931

norme européenne NF EN 933-6


Septembre 2002

Indice de classement : P 18-622-6

ICS : 91.100.15

Essais pour déterminer


les caractéristiques géométriques
des granulats
Partie 6 : Évaluation des caractéristiques de surface —
Coefficient d'écoulement des granulats

E : Tests for geometrical properties of aggregates — Part 6: Assessment


© AFNOR 2002 — Tous droits réservés

of surface characteristics — Flow coefficient of aggregates


D : Prüfverfahren für geometrische Eigenschaften von Gesteinskörnungen —
Teil 6: Beurteilung der Oberflächeneigenschaften — Fließkoeffizienten
von Gesteinskörnungen

Norme française homologuée


par décision du Directeur Général d'AFNOR le 20 août 2002 pour prendre effet
le 20 septembre 2002.
Est destinée à remplacer les normes expérimentales XP P 18-563, d’octobre 1997
et P 18-564, de décembre 1990.

Correspondance La Norme européenne EN 933-6:2001 a le statut d’une norme française.

Analyse La présente norme européenne spécifie des méthodes de détermination du coeffi-


cient d’écoulement des gravillons et des sables.

Descripteurs Thésaurus International Technique : granulat, gravier, sable, essai, caractéristi-


que géométrique, détermination, écoulement, mode opératoire, calcul.

Modifications Par rapport aux documents destinés à être remplacés, adoption de la norme
européenne.

Corrections

Éditée et diffusée par l’Association Française de Normalisation (AFNOR) — 11, avenue Francis de Pressensé — 93571 Saint-Denis La Plaine Cedex
Tél. : + 33 (0)1 41 62 80 00 — Fax : + 33 (0)1 49 17 90 00 — www.afnor.fr

© AFNOR 2002 AFNOR 2002 1er tirage 2002-09-F


Granulats BNSR GRA

Membres de la commission de normalisation


Président : M ROUDIER
Secrétariat : M DESCANTES — BNSR

M AUSSEDAT UNPG — UNION NATIONALE DES PRODUCTEURS DE GRANULATS


M BARCIET SNCF — SOCIÉTÉ NATIONALE DES CHEMINS DE FER
M BENABEN LRPC — LABORATOIRE RÉGIONAL DES PONTS ET CHAUSSÉES
M BRESSON CERIB — CENTRE D’ETUDES ET DE RECHERCHES DE L’INDUSTRIE DU BÉTON
M CAMPAIN CARRIÈRES DEGAN SA
M COQUILLAT CEBTP — CENTRE EXPÉRIMENTAL DE RECHERCHE ET D’ÉTUDES DU BÂTIMENT
ET DES TRAVAUX PUBLICS
MME DECREUSE ATCG — ASSOCIATION TECHNIQUE POUR LA CERTIFICATION DES GRANULATS
M DELALANDE LRPC — LABORATOIRE RÉGIONAL DES PONTS ET CHAUSSÉES
M DELORME LRPC — LABORATOIRE RÉGIONAL DES PONTS ET CHAUSSÉES
M DELORT ATILH — ASSOCIATION TECHNIQUE DE L’INDUSTRIE DES LIANTS HYDRAULIQUES
M DESCANTES LCPC — LABORATOIRE CENTRAL DES PONTS ET CHAUSSÉES
M DESMOULIN SCREG EST — SOCIÉTÉ CHIMIQUE ROUTIÈRE ET D’ENTREPRISE GÉNÉRALE EST
M DUPONT SETRA — SERVICE D’ETUDES TECHNIQUES DES ROUTES ET AUTOROUTES
M DUPRAY LRPC — LABORATOIRE RÉGIONAL DES PONTS ET CHAUSSÉES
M GAND LAFARGE GRANULATS
M GARNIER LRPC — LABORATOIRE RÉGIONAL DES PONTS ET CHAUSSÉES
M GONNON MEAC
M GOOSSENS UNPG — UNION NATIONALE DES PRODUCTEURS DE GRANULATS
M GROSJEAN UNM — UNION NATIONALE DE LA MAÇONNERIE
M HAGER SNCF — SOCIÉTÉ NATIONALE DES CHEMINS DE FER
M HAWTHORN ARENA
M HESLING AFNOR — ASSOCIATION FRANÇAISE DE NORMALISATION
M HUVELIN RMC — READY MIXED CONCRETE
M IMBERT SNCF — SOCIÉTÉ NATIONALE DES CHEMINS DE FER
M IRASTORZA USIRF — UNION DES SYNDICATS DE L’INDUSTRIE ROUTIÈRE FRANÇAISE
M JEANPIERRE EDF — ELECTRICITÉ DE FRANCE
M MIERSMAN SURSCHISTE
M MISHELLANY LRPC — LABORATOIRE RÉGIONAL DES PONTS ET CHAUSSÉES
M MORIN SNCF — SOCIÉTÉ NATIONALE DES CHEMINS DE FER
M PASQUIER EUROVIA
M PEREME CTPL
M PIKETTY PIKETTY FRERES
M PIMIENTA CSTB — CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DU BÂTIMENT
M POINEAU SETRA — SERVICE D’ETUDES TECHNIQUES DES ROUTES ET AUTOROUTES
M RELLIER EUROVIA
M ROUDIER LCPC — LABORATOIRE CENTRAL DES PONTS ET CHAUSSÉES
M ROUSSEL LRPC — LABORATOIRE RÉGIONAL DES PONTS ET CHAUSSÉES
M SOURZAT LAFARGE GRANULATS
M VERHEE USIRF — UNION DES SYNDICATS DE L’INDUSTRIE ROUTIÈRE FRANÇAISE
—3— NF EN 933-6:2002

Avant-propos national

Références aux normes françaises


La correspondance entre les normes mentionnées à l'article «Références normatives» et les normes françaises
identiques est la suivante :
EN 932-2 : NF EN 932-2 (indice de classement : P 18-621-2)
EN 932-5 : NF EN 932-5 (indice de classement : P 18-621-5)
EN 933-2 : NF EN 933-2 (indice de classement : P 18-622-2)
EN 933-3 : NF EN 933-3 (indice de classement : P 18-622-3)
EN 1097-6 : NF EN 1097-6 (indice de classement : P 18-650-6)

AVERTISSEMENT : Le règlement du Comité Européen de Normalisation (CEN) impose que les normes
européennes ratifiées soient reprises dans les collections nationales au plus tard dans les 6 mois
suivants leur ratification et que les normes nationales en contraction soient annulées.
La norme européenne reprise dans le présent document ratifiée le 30 septembre 2001 fait partie d’un
ensemble de normes interdépendantes dont certaines sont encore en cours d’élaboration.
Le Comité Européen de Normalisation (CEN) a donc fixé une période de transition nécessaire à
l’achèvement de cet ensemble de normes européennes, période durant laquelle les membres du CEN ont
l’autorisation de maintenir leurs propres normes nationales ultérieurement adoptées.
En conséquence, les normes nationales françaises P 18-563, d’octobre 1997 et P 18-564, de décembre 1990
restent en vigueur jusqu’au 1er juin 2004, date à laquelle elles devront être annulées afin que la norme
NF EN 933-6 prenne son plein effet avec l’ensemble des normes européennes qui l’accompagneront.
NORME EUROPÉENNE EN 933-6
EUROPÄISCHE NORM
EUROPEAN STANDARD Octobre 2001

ICS : 91.100.15

Version française

Essais pour déterminer les caractéristiques géométriques des granulats —


Partie 6 : Évaluation des caractéristiques de surface —
Coefficient d'écoulement des granulats

Prüfverfahren für geometrische Tests for geometrical properties of aggregates —


Eigenschaften von Gesteinskörnungen — Part 6: Assessment of surface characteristics —
Teil 6: Beurteilung der Oberflächeneigenschaften — Flow coefficient of aggregates
Fließkoeffizienten von Gesteinskörnungen

La présente norme européenne a été adoptée par le CEN le 30 septembre 2001.

Les membres du CEN sont tenus de se soumettre au Règlement Intérieur du CEN/CENELEC qui définit les
conditions dans lesquelles doit être attribué, sans modification, le statut de norme nationale à la norme
européenne.

Les listes mises à jour et les références bibliographiques relatives à ces normes nationales peuvent être obtenues
auprès du Secrétariat Central ou auprès des membres du CEN.

La présente norme européenne existe en trois versions officielles (allemand, anglais, français). Une version faite
dans une autre langue par traduction sous la responsabilité d'un membre du CEN dans sa langue nationale, et
notifiée au Secrétariat Central, a le même statut que les versions officielles.

Les membres du CEN sont les organismes nationaux de normalisation des pays suivants : Allemagne, Autriche,
Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Islande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-
Bas, Portugal, République Tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse.

CEN
COMITÉ EUROPÉEN DE NORMALISATION

Europäisches Komitee für Normung


European Committee for Standardization

Secrétariat Central : rue de Stassart 36, B-1050 Bruxelles

© CEN 2001 Tous droits d’exploitation sous quelque forme et de quelque manière que ce soit réservés dans le monde
entier aux membres nationaux du CEN.
Réf. n° EN 933-6:2001 F
Page 2
EN 933-6:2001

Sommaire
Page

Avant-propos ...................................................................................................................................................... 3

1 Domaine d’application ...................................................................................................................... 4

2 Références normatives .................................................................................................................... 4

3 Termes et définitions ........................................................................................................................ 4

4 Principe .............................................................................................................................................. 5

5 Matériaux pour la détermination du coefficient d'écoulement des gravillons ............................ 5

6 Appareillage ...................................................................................................................................... 5
6.1 Généralités .......................................................................................................................................... 5
6.2 Appareillage courant ........................................................................................................................... 5
6.3 Appareillage spécifique requis pour la détermination du coefficient d’écoulement des gravillons ...... 6
6.4 Appareillage spécifique requis pour la détermination du coefficient d’écoulement des sables ........... 9

7 Détermination du coefficient d'écoulement des gravillons .......................................................... 9


7.1 Généralités .......................................................................................................................................... 9
7.2 Préparation des prises d’essai ............................................................................................................ 9
7.2.1 Matériau de référence ......................................................................................................................... 9
7.2.2 Prises d’essai .................................................................................................................................... 10
7.3 Mode opératoire ................................................................................................................................ 10
7.3.1 Généralités ........................................................................................................................................ 10
7.3.2 Essai de référence ............................................................................................................................ 11
7.3.3 Mode opératoire d’essai .................................................................................................................... 11
7.3.4 Calcul et expression des résultats .................................................................................................... 11
7.3.5 Rapport d’essai ................................................................................................................................. 12

8 Détermination du coefficient d'écoulement des sables .............................................................. 12


8.1 Généralités ........................................................................................................................................ 12
8.2 Préparation des prises d’essai .......................................................................................................... 12
8.3 Mode opératoire ................................................................................................................................ 13
8.4 Calcul et expression des résultats .................................................................................................... 13
8.5 Rapport d’essai ................................................................................................................................. 13
8.5.1 Données requises ............................................................................................................................. 13
8.5.2 Données facultatives ......................................................................................................................... 13

Annexe A (informative) Exemple de feuille d’essai pour la détermination du coefficient d’écoulement


des gravillons ................................................................................................................................ 14

Annexe B (informative) Fidélité ...................................................................................................................... 15

Annexe C (informative) Exemple de feuille d’essai pour la détermination du coefficient d’écoulement


des sables ..................................................................................................................................... 16
Bibliographie .................................................................................................................................................... 17
Page 3
EN 933-6:2001

Avant-propos

La présente Norme européenne a été préparée par le Comité Technique CEN/TC 154 «Granulats», dont le secré-
tariat est tenu par la BSI.
La présente Norme européenne doit être mise en application au niveau national, soit par publication d'un texte
identique, soit par entérinement, au plus tard en avril 2002 et les normes nationales en contradiction devront être
retirées au plus tard en décembre 2003.
La présente Norme européenne fait partie d'une série de normes relatives aux essais destinés à déterminer les
caractéristiques géométriques des granulats. Les méthodes d'essai pour les autres caractéristiques des granulats
sont traitées par des parties des normes européennes suivantes :
EN 932, Essais pour déterminer les propriétés générales des granulats.
EN 1097, Essais pour déterminer les caractéristiques mécaniques et physiques des granulats.
EN 1367, Essais pour déterminer les propriétés thermiques et l'altérabilité des granulats.
EN 1744, Essais pour déterminer les propriétés chimiques des granulats.
EN 13179, Essais sur les fillers utilisés dans les mélanges bitumineux.

Les autres parties de l’EN 933 seront :


— Partie 1 : Détermination de la granularité — Analyse granulométrique par tamisage
— Partie 2 : Détermination de la granularité — Tamis de contrôle, dimensions nominales des ouvertures
— Partie 3 : Détermination de la forme des granulats — Coefficient d'aplatissement
— Partie 4 : Détermination de la forme des granulats — Indice de forme
— Partie 5 : Détermination du pourcentage de surfaces cassées dans les gravillons et cailloux
— Partie 7 : Détermination de la teneur en éléments coquilliers dans les gravillons et cailloux
— Partie 8 : Essais sur les fines — Équivalent de sable
— Partie 9 : Essais sur les fines — Essai au bleu de méthylène
— Partie 10 : Essais sur les fines — Granularité des fillers (tamisage au jet d'air).
Les Annexes A, B et C sont informatives.
Cette norme comprend une bibliographie.
Selon le Règlement Intérieur du CEN/CENELEC, les instituts de normalisation nationaux des pays suivants sont
tenus de mettre la présente Norme européenne en application : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espa-
gne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Islande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal, République
Tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse.
Page 4
EN 933-6:2001

1 Domaine d’application
La présente Norme européenne spécifie des méthodes de détermination du coefficient d’écoulement des gra-
villons et sables. Elle s’applique aux gravillons de classe granulaire comprise entre 4 mm et 20 mm et des sables
de classe granulaire inférieure ou égale à 4 mm.
NOTE 1 Pour les gravillons compris entre 4 mm et 20 mm, le coefficient d’écoulement est lié au pourcentage de surfaces
de granulat cassées et peut donc être utilisé pour remplacer la méthode spécifiée dans l’EN 933-5. Les caractéristiques de
forme et de texture de surface influent également sur le résultat.

NOTE 2 L'application de cette norme a généralement été limitée aux granulats naturels.

2 Références normatives
Cette Norme européenne comporte par référence datée ou non datée des dispositions d'autres publications. Ces
références normatives sont citées aux endroits appropriés dans le texte et les publications sont énumérées
ci-après. Pour les références datées, les amendements ou révisions ultérieurs de l'une quelconque de ces publi-
cations ne s'appliquent à cette Norme européenne que s'ils y ont été incorporés par amendement ou révision.
Pour les références non datées, la dernière édition de la publication à laquelle il est fait référence s'applique (y
compris les amendements).

EN 932-2, Essais pour déterminer les propriétés générales des granulats — Partie 2 : Méthodes de réduction d'un
échantillon de laboratoire.

EN 932-5, Essais pour déterminer les propriétés générales des granulats — Partie 5 : Équipements communs et
étalonnage.

EN 933-2, Essais pour déterminer les caractéristiques géométriques des granulats — Partie 2 : Détermination de
la granularité — Tamis de contrôle, dimensions nominales des ouvertures.

EN 933-3, Essais pour déterminer les caractéristiques géométriques des granulats — Partie 3 : Détermination de
la forme des granulats — Coefficient d'aplatissement.

EN 1097-6, Essais pour déterminer les caractéristiques mécaniques et physiques des granulats — Partie 6 :
Détermination de la masse volumique réelle et du coefficient d'absorption d'eau.

3 Termes et définitions
Pour les besoins de la présente Norme européenne, les termes et définitions suivants s'appliquent.

3.1
classe granulaire
désignation des granulats en terme de dimension de tamis inférieure (d) et supérieure (D), exprimée sous la
forme d/D
NOTE Cette désignation accepte la présence de certains grains qui seront retenus par le tamis supérieur (refus) et de
certains grains qui passeront au travers du tamis inférieur (passant).

3.2
granulat élémentaire di/Di
fraction d’un granulat passant au travers du plus grand (Di) de deux tamis et retenue par le plus petit (di)

3.3
prise d'essai
échantillon utilisé dans sa totalité pour un seul essai
Page 5
EN 933-6:2001

3.4
masse constante
masse obtenue après séchage, à l’issue de pesées successives séparées d’au moins 1 h, lorsque la dernière
pesée ne diffère pas de plus de 0,1 % de la précédente
NOTE Dans de nombreux cas, la masse constante peut être obtenue après séchage à (110 ± 5) °C d'une prise d'essai
pendant une période prédéterminée dans une étuve particulière. Les laboratoires d'essai peuvent déterminer le temps
nécessaire jusqu’à masse constante sur des échantillons de tailles et de types particuliers en fonction de la capacité de
séchage de l'étuve utilisée.

4 Principe
Le coefficient d’écoulement d’un granulat est le temps, exprimé en secondes, mis par un volume spécifié de gra-
nulats pour s’écouler à travers une ouverture donnée, dans des conditions précises, en utilisant un appareillage
normalisé.

5 Matériaux pour la détermination du coefficient d'écoulement des gravillons


Granulat de référence de 6,3/10 mm, ayant une masse volumique réelle de 2,70 Mg/m3 et un temps d’écoulement
(ER) de (100 ± 2) s, lorsque le volet a une ouverture de (42 ± 0,2) mm.
Dans les formules où ER est utilisé, la valeur sera prise égale à 100 s et la masse volumique sera prise égale
à 2,70 Mg/m3.
NOTE 1 Le Laboratoire Régional des Ponts et Chaussées (LRPC), Rouen, BP 245, F — 76120 Le Grand-Quevilly,
France, {téléphone : + (33) 2 35 68 81 00 — Fax : + (33) 2 35 69 39 55} est une source reconnue de granulat de référence.

NOTE 2 Un organisme national de Normalisation peut reconnaître une autre source de granulats de référence. Le coef-
ficient d'écoulement de cette source devra être établie lors d'une expérience contrôlée menée par au moins 10 Laboratoi-
res, par essais croisés avec le granulats de référence du LRPC. Dans le cas de litige, le granulat de référence LRPC sera
utilisé.

6 Appareillage

6.1 Généralités
Sauf indication contraire, l’ensemble de l’appareillage doit être conforme aux exigences générales de l’EN 932-5.

6.2 Appareillage courant


6.2.1 Tamis d’essai, conforme à l’EN 933-2, ayant les ouvertures de mailles suivantes :
0,063 mm, 2 mm, 4 mm, 6,3 mm, 8 mm, 10 mm, 14 mm et 20 mm.

6.2.2 Étuve ventilée, réglée par thermostat pour maintenir une température de (110 ± 5) °C ou tout autre équi-
pement permettant de sécher les granulats sans entraîner de variation granulométrique.

6.2.3 Balance, d’une précision de 0,1 % de la masse à peser.

6.2.4 Chronomètre ou minuterie, au 1/10e de seconde.


Page 6
EN 933-6:2001

6.3 Appareillage spécifique requis pour la détermination du coefficient d’écoulement des


gravillons
6.3.1 Tamis à barre, conformes à l’EN 933-3, ayant des ouvertures de 4 mm et 5 mm.

6.3.2 Bac, d’une capacité d’environ 10 l.

6.3.3 Table vibrante, (voir Figure 1), se composant des éléments suivants :

6.3.3.1 Niveau à bulle, intégré au plateau supérieur de la table et permettant d’obtenir un réglage horizontal.

Dimensions en millimètres

Légende
1 Tube porte-échantillon (voir 6.3.4.4 et Figure 2)
2 Table vibrante (voir 6.3.3 et Figure 2)
3 Couloir d’écoulement (voir Figure 2)
4 Vibreur (voir 6.3.3.4)
5 Lest (voir 6.3.3.3)
6 Suspension en caoutchouc (voir 6.3.3.2)

Figure 1 — Table vibrante et ensemble d’écoulement pour gravillons


Page 7
EN 933-6:2001

Dimensions en millimètres

Légende
1 Tube porte-échantillon (voir 6.3.4.4)
2 Volet (voir 6.3.4.2)
3 Obturateur mobile (voir 6.3.4.3)
4 Couloir d’écoulement (voir 6.3.4.1)
5 Pente de 10° ± 0,1°
6 Réglable de 40 ± 1 à 60 ± 1

Figure 2 — Ensemble d’écoulement pour gravillons


Page 8
EN 933-6:2001

Dimensions en millimètres

Figure 3 — Entonnoirs supplémentaires


pour l’ensemble d’écoulement des sables

6.3.3.2 Quatre suspension en caoutchouc, d’une dureté de (160 ± 30) N/mm, reliant le plateau supérieur de
la table et le châssis.

6.3.3.3 Lest, d’une masse de (100 ± 10) kg, fixé sous le châssis.

6.3.3.4 Vibreur à balourds, fixé sous le plateau dont le plan de rotation est horizontal et perpendiculaire à l’axe
du couloir d’écoulement. La vitesse de rotation doit être de (2 970 ± 20) rev min-1, la fréquence de vibration devant
être de 50 Hz et l’amplitude de (0,18 ± 0,02) mm (ensemble d’écoulement vide).
Page 9
EN 933-6:2001

6.3.4 Ensemble d’écoulement, d’une masse totale de (42,3 ± 0,1) kg (voir Figure 2), comprenant :

6.3.4.1 Couloir d’écoulement métallique, dont la pente est de (10,0 ± 0,1)°, muni de parois en plastique,
d’une largeur de (90 ± 1) mm.

6.3.4.2 Volet métallique, destiné à régler la hauteur de l’ouverture entre (40 ± 1) mm et (60 ± 1) mm.
NOTE La précision d’ouverture requise peut être obtenue en utilisant des blocs d’aluminium d’une hauteur
donnée ± 0,1 mm.

6.3.4.3 Obturateur mobile métallique, permettant de libérer le flux de matériau.

6.3.4.4 Tube porte-échantillon en plastique, de (125 ± 2) mm de diamètre intérieur et (610 ± 10) mm de hauteur.

6.4 Appareillage spécifique requis pour la détermination du coefficient d’écoulement des


sables
6.4.1 Ensemble d’écoulement comprenant :

6.4.1.1 Deux entonnoirs, de 85 mm de haut, réalisés en polycarbonate, l’un ayant une ouverture de 12 mm et
l’autre de 16 mm (voir Figure 3).

6.4.1.2 Cylindre, emboîtable sur l’un ou l’autre des entonnoirs, de 90 mm de diamètre intérieur et 125 mm de
hauteur.

6.4.1.3 Support, destiné à maintenir le cylindre et l’entonnoir, muni d’un obturateur permettant l’ouverture et la
fermeture de l’orifice.

6.4.2 Bac, d’une capacité suffisante pour récupérer le matériau s’écoulant de l’entonnoir.

7 Détermination du coefficient d'écoulement des gravillons

7.1 Généralités
L’essai est effectué sur l’un des granulats élémentaires suivants :
4/6,3 mm, 6,3/10 mm, 10/14 mm, 4/10 mm ou 4/20 mm.

7.2 Préparation des prises d’essai


7.2.1 Matériau de référence
Laver et tamiser à sec une quantité suffisante de matériau de référence de 6,3/10 mm (voir article 5) sur des tamis
d’essai de 6,3 mm, 8 mm et 10 mm et retenir séparément les granulats élémentaires de 6,3/8 mm et 8/10 mm.
En utilisant des tamis à barres, tamiser le granulat élémentaire de 6,3/8 mm sur un tamis de 4 mm et celui
de 8/10 mm sur un tamis de 5 mm en éliminant tous les grains passant au travers des tamis à barres.
Procéder à la réduction de chacun des granulats élémentaires conformément à l’EN 932-2 pour
obtenir (5,0 ± 0,1) kg de chacun d’eux, puis les mélanger afin de constituer une prise d’essai de référence.
NOTE Le résidu de ces réductions peut être conservé pour servir dans les prises d’essai de référence ultérieures.

Après chaque utilisation, la prise d’essai de référence doit être lavée sur un tamis d’essai de 4 mm et séchée
à (110 ± 5) °C jusqu’à masse constante avant toute autre utilisation. Après 30 essais de référence, la prise d’essai
de référence doit être comparée à une prise d’essai de référence non encore utilisée en soumettant chacune à un
essai conformément à 7.3.1 et 7.3.2. Si les résultats obtenus sur les deux prises d’essai de référence diffèrent de
plus de 4 s, la prise d’essai de référence initiale doit être éliminée. Les prises d'essai de référence non éliminées
après 30 utilisations, devront être revérifiées à intervalles de 30 utilisations.
Page 10
EN 933-6:2001

7.2.2 Prises d’essai


Laver et tamiser à sec l’échantillon pour laboratoire afin d’obtenir un granulat élémentaire soit de 4/6,3 mm,
6,3/10 mm, 10/14 mm, 4/10 mm soit de 4/20 mm, selon ce qui est nécessaire en fonction de la classe granu-
laire de l’échantillon de laboratoire.
NOTE Pour le choix, parmi ces 5 granulats élémentaires, de celui à soumettre à l’essai, il convient de prendre celui qui
représente la majeure partie de la classe granulaire de l’échantillon de laboratoire.

Procéder à la réduction du granulat élémentaire conformément à l’EN 932-2 afin de constituer la masse de prise
d’essai (en kilogrammes), à 0,2 kg près, conformément à l’équation suivante :

q rd
Masse de la prise dessai = 10 -----------
2,70
où :
qrd est la masse volumique réelle du granulat à soumettre à essai, séché en étuve, déterminée conformément
à l’EN 1097-6, en mégagrammes par mètre cube ;
2,70 est une masse volumique de référence, en mégagrammes par mètre cube, choisie de manière
conventionnelle.

7.3 Mode opératoire


7.3.1 Généralités
Un essai de référence (7.3.2) doit être effectué juste avant chaque détermination de Ec (7.3.3).
Avant de mettre en œuvre chaque mode opératoire d’essai, le plateau de la table vibrante doit être horizontal et,
pendant tous les essais, la température ambiante doit être comprise entre 15 °C minimum et 30 °C maximum.
La table doit être en vibration permanente pendant tous les essais, en commençant au moins 5 min avant chaque
série d’essais.
Placer le bac sur la balance positionnée de façon à recevoir les grains de l’extrémité basse du couloir d’écoule-
ment et afficher la masse cumulée des grains reçus.
Le volet étant réglé sur l’ouverture spécifiée dans 7.3.2 et 7.3.3 et l’obturateur étant fermé, placer la prise d’essai
dans le tube porte-échantillon.
Au bout de (20 ± 5) s, ouvrir l'obturateur et laisser la prise d’essai s’écouler le long du canal dans le bac sur la
balance.
Laisser s’écouler 1 kg de matériau dans le bac, comme indiqué par la balance, puis déclencher le chronomètre et
l’arrêter lorsque la balance indique qu’une masse de granulat (m), en kilogrammes, calculée conformément à
l’équation suivante, s’est écoulée :

q rd
m = 1 + æ 7 -----------ö
è 2,70ø

où :
qrd est la masse volumique réelle du granulat à soumettre à essai, séché en étuve, déterminée conformément
au prEN 1097-6, en mégagrammes par mètre cube ;
2,70 est une masse volumique de référence, en mégagrammes par mètre cube, choisie de manière
conventionnelle.
Noter ce temps d’écoulement à 0,1 s près.
Laisser la totalité de la prise d’essai s’écouler à travers l’appareil puis nettoyer soigneusement le tube
porte-échantillon et le couloir d’écoulement.
Récupérer et réutiliser la totalisé de la prise d'essais pour toute nouvelle détermination nécessaire de ce temps
d'écoulement.
Page 11
EN 933-6:2001

7.3.2 Essai de référence


Régler le volet sur une ouverture de (42 ± 0,2) mm et mettre en œuvre le mode opératoire décrit en 7.3.1
cinq (5) fois en utilisant une prise d’essai de référence.
Noter la moyenne du temps d’écoulement de 5 passages comme étant Ece.
Si ER – 5 s ≤ Ece ≤ ER + 5 s, l’essai de référence est terminé.
Toutefois, si Ece > ER + 5 s, ou si Ece < ER – 5 s, répéter le mode opératoire décrit en 7.3.1 en augmentant ou en
diminuant l’ouverture du volet, selon le cas, dans la plage comprise entre (41 ± 0,2) mm et (43 ± 0,2) mm jusqu’à
obtention d’une valeur de Ece telle que ER – 5 s ≤ Ece ≤ ER + 5 s.
L’appareillage doit être mis hors d’usage s’il n’est pas possible d’obtenir, lors de l’essai de référence, une valeur
du temps d’écoulement ER – 5 s ≤ Ece ≤ ER + 5 s en ayant réglé le volet sur une ouverture comprise
entre (41 ± 0,2) mm et (43 ± 0,2) mm.
NOTE ER est pris égal à 100 s.

7.3.3 Mode opératoire d’essai


Régler le volet sur une ouverture de (42 ± 0,2) mm pour les prises d’essai dont les granulats élémentaires sont
de 4/6,3 mm, 6,3/10 mm, 10/14 mm et 4/10 mm. Toutefois, si le mode opératoire spécifié en 7.3.2 pour la prise
d’essai de référence a nécessité un ajustement de l’ouverture du volet pour obtenir un débit Ece tel que :
ER – 5 s ≤ Ece ≤ ER + 5 s
le volet doit être réglé sur le même ajustement pour l’un quelconque des quatre granulats élémentaires.
Pour les granulats élémentaires de 4/20 mm, régler l’ouverture du volet sur (60 ± 0,2) mm.
Mettre cinq fois en œuvre le mode opératoire décrit en 7.3.1 sur chaque prise d’essai, en enregistrant les temps
d’écoulement comme étant Ecmi et la moyenne des cinq déterminations individuelles comme étant Ecm.
NOTE ER est pris égal à 100 s.

7.3.4 Calcul et expression des résultats


Calculer le coefficient d’écoulement Ec conformément à l’équation suivante :

E c = E cm + æ E R – E ceö
è ø
où :
Ecm est le temps d’écoulement moyen de la prise d’essai, en secondes ;
ER est le temps d’écoulement du matériau de référence pris égal à 100 s ;
Ece est le temps d’écoulement de la prise d’essai de référence, en secondes.
Exprimer la valeur arrondie à la seconde la plus proche.
NOTE 1 L’annexe A donne un exemple de fiche technique d’essai.

NOTE 2 L’annexe B donne des indications sur la fidélité de cet essai.


Page 12
EN 933-6:2001

7.3.5 Rapport d’essai

7.3.5.1 Données requises


Le rapport d’essai doit contenir les informations suivantes :
a) référence de la présente Norme européenne ;
b) identification du laboratoire d’essai ;
c) identification de l’échantillon ;
d) granulat élémentaire testé
e) coefficient d’écoulement (Ec), à la seconde la plus proche ;
f) date de réception de l’échantillon.

7.3.5.2 Données facultatives


Le rapport d’essai peut contenir les informations suivantes :
a) nom et emplacement de la source de l’échantillon ;
b) description du matériau et de la méthode de réduction de l’échantillon ;
c) masse de la prise d’essai ;
d) masse volumique réelle du matériau soumis à essai et séché en étuve, qrd, en mégagrammes par mètre cube ;
e) date de l’essai.

8 Détermination du coefficient d'écoulement des sables

8.1 Généralités
L’essai est effectué sur l’un des granulats élémentaires suivants :
0,063/2 mm ou 0,063/4 mm

8.2 Préparation des prises d’essai


L’échantillon doit être réduit conformément aux exigences de l’EN 932-2.
Laver et tamiser à sec l’échantillon.
Éliminer les grains retenus sur le tamis de 4 mm (ou 2 mm) et ceux passant au travers du tamis de 0,063 mm.
Continuer à réduire l’échantillon afin d’obtenir une prise d’essai de masse M1 (en kilogrammes), calculée confor-
mément à l’équation suivante :

æ q rd ö
M 1 = ç ----------- ± 0,002÷
è 2,70 ø

où :
qrd est la masse volumique réelle du granulat à soumettre à essai, séché en étuve, déterminée conformément
à l’EN 1097-6, en mégagrammes par mètre cube.
2,70 est une masse volumique de référence, en mégagrammes par mètre cube, choisie de manière
conventionnelle.
Page 13
EN 933-6:2001

8.3 Mode opératoire


Choisir un entonnoir, en utilisant l’ouverture de 12 mm pour les sables de 0/2 mm ou de 16 mm pour les sables
de 0/4 mm. Emboîter le cylindre sur l’entonnoir choisi et le placer sur son support, ouverture obturée. Placer la
prise d’essai dans l’appareil d’écoulement, en limitant la hauteur de chute pour éviter le tassement du matériau.
NOTE Une façon satisfaisante de placer la prise d'essai dans le cylindre et de le déverser à l'intérieur, à l'aide d'une petite
pelle à main autour du cylindre, dans un mouvement circulaire.

Ouvrir l’orifice et déclencher simultanément le chronomètre ; au 1/10e de seconde, déterminer le temps Ecsi
nécessaire à l’écoulement de la totalité du matériau au travers de l’entonnoir. Répéter l’essai cinq fois avec la
même prise d’essai, en notant le temps pour chaque détermination individuelle.

8.4 Calcul et expression des résultats


Le coefficient d’écoulement Ecs, exprimé en secondes, du sable soumis à essai est la moyenne des cinq détermi-
nations individuelles de Ecsi, arrondie à la seconde la plus proche.
NOTE 1 L’annexe C donne un exemple de fiche technique d’essai.

NOTE 2 L’annexe B donne des indications sur la fidélité de cet essai.

8.5 Rapport d’essai


8.5.1 Données requises
Le rapport d’essai doit contenir les informations suivantes :
a) référence de la présente Norme européenne ;
b) identification du laboratoire d’essai ;
c) identification de l’échantillon ;
d) granulat élémentaire testé ;
e) coefficient d’écoulement (Ecs), à la seconde la plus proche ;
f) date de réception de l’échantillon.

8.5.2 Données facultatives


Le rapport d’essai peut contenir les informations suivantes :
a) nom et emplacement de la source de l’échantillon ;
b) description du matériau et de la méthode de réduction de l’échantillon ;
c) masse de la prise d’essai ;
d) masse volumique réelle du matériau soumis à essai, séché en étuve ;
e) date de l’essai.
Page 14
EN 933-6:2001

Annexe A
(informative)
Exemple de feuille d’essai pour la détermination
du coefficient d’écoulement des gravillons
Init numérotation des tableaux d’annexe [A]!!!
Init numérotation des figures d’annexe [A]!!!
Init numérotation des équations d’annexe [A]!!!

EN 933-6 Laboratoire :

Identification de l’échantillon : Date :

Opérateur :

Masse de la prise d’essai : kg

Granulat élémentaire di/Di (mm)

Masse volumique réelle (Mg/m3)

Ouverture du volet (mm)

æ 7q rdö
Masse = 1 + ç -----------÷ kg
è 2,70ø

Temps d’écoulement (seconde ± 0,1) Ecmi

1re détermination

2e détermination

3e détermination

4e détermination

5e détermination

Valeur moyenne Ecm

ER =

Ece =

Ec = Ecm + (ER – Ece) =

à la seconde la plus proche


Page 15
EN 933-6:2001

Annexe B
(informative)
Fidélité
Init numérotation des tableaux d’annexe [B]!!!
Init numérotation des figures d’annexe [B]!!!
Init numérotation des équations d’annexe [B]!!!

B.1 Gravillons
Les valeur suivantes de la répétabilité r1 et de la reproductibilité R1 ont été obtenues sur des granulats élémen-
taires de 6,3/10 mm, lors d’une série de deux essais dans 10 laboratoires français :
r1 = 4
R1 = 5

B.2 Sables
18 laboratoires français :
sables 0,08 à 2 mm r = 1,2
R = 2,9
0,08 à 4 mm r = 0,8
R = 1,2
Page 16
EN 933-6:2001

Annexe C
(informative)
Exemple de feuille d’essai pour la détermination
du coefficient d’écoulement des sables
Init numérotation des tableaux d’annexe [C]!!!
Init numérotation des figures d’annexe [C]!!!
Init numérotation des équations d’annexe [C]!!!

EN 933-6 Laboratoire :

Identification de l’échantillon : Date :

Opérateur :

Masse de la prise d’essai : kg

Granulat élémentaire (mm)

Masse volumique réelle (Mg/m3)

Diamètre de l'entonnoir, en mm

Temps d’écoulement (seconde ± 0,1) Ecsi

1re détermination

2e détermination

3e détermination

4e détermination

5e détermination

Ecs = moyenne de 5 déterminations


individuelles à la seconde la plus proche
Page 17
EN 933-6:2001

Bibliographie

EN 933-5, Essais pour déterminer les caractéristiques géométriques des granulats — Partie 5 : Détermination du
pourcentage de surfaces cassées dans les gravillons.

Vous aimerez peut-être aussi