Vous êtes sur la page 1sur 2

I.

Tester vos connaissances :

1. Un prix plus élevé que la concurrence permet :


De positionner le produit haut de gamme.
2. Les charges correspondent à l’ensemble :
Des achats et frais engagés par l’entreprise dans le cadre de son activité.
3. Le cout de revient s’obtient en réalisant le calcul suivant :
Cout d’achat +Coût de production+ Coût de distribution.
4. Le calcul de la marge commerciale(ou marge brute) est le suivant  :
Prix de vente HT-Cout d’achat
5. Pour augmenter la marge nette, l’entreprise doit :
Augmenter le prix de vente
II. Analyser l’impact d’une baisse du prix :
Etat initial (avant réduction du Etat final (après réduction du
prix de vente) prix de vente)
 
Prix de vente TTC 29 24
Taux TVA 20% 20%
Prix de vente HT 24,17 20
Marge brute 12,80 8,63
Cout d'achat 11,37 11,37
Taux d'augmentation des ventes   25%
Volume de vente 1 300 1 625
Taux d'augmentation des ventes   3,40%
Chiffre d'affaire 31 417 32 500
augmentation de vente totale   1,00%
Chiffre d'affaire total 105 500 106 583

La décision de Mme Palcan, de baisser le prix de vente de 29€ TTC à 24€ TTC à
de nombreuses incidences tel que : la diminution de la marge de 12,80 à 8,63.
L’augmentation de vente des bouquets de 25%, on remarque ici que même
avec cette augmentation Mme Palcan reste loin des ventes moyennes réalisées
par un fleuriste de la région Lyon. Donc on retrouve ici une incidence sur le
Chiffre d’affaire.
Ainsi, on remarque que si le Chiffre d’affaire augmente elle pourra avoir une
mauvaise réputation sur l’entreprise, avec une baisse de la marge qui pourra
couvrir énormément d’autres charges.
III. Réduction des couts :
1. Le loyer et les salaires sont des charges fixes, donc M. Abed ne peut pas
les réduire. La publicité est obligatoire pour l’image de marque. Il doit
donc négocier avec les fournisseurs pour réduire le cout d’achat de la
matière première, en encourageant le fournisseur par un paiement
liquide ou échéance réduite, et en gardant la même qualité que
d’habitude. C’est ce qui lui permettra de maintenir son taux de marge.

2. Non, pas toutes les charges peuvent être réduite lors d’une baisse de
l’activité, car il y a des charges fixes tel que le loyer du local, les charges
personnel, l’amortissement, les charges financière qui ne peuvent pas
changer.

3. Le choix de matière première moins couteuse, peut risquer un manque


de qualité au niveau de la production, et peut aussi risquer un taux de
déchets important ce qui touchera le manque de performance
environnementale de l’entreprise.

IV. Analyse quantitative : La relation cout- prix de vente


1. Le prix d’achat de ce lot de pendules est de 17000€
2. Le cout d’achat = prix d’achat + frais d’achat
=17000+1400
=18400€
3. Le cout de revient = cout d’achat +autres charges
=18400+ (200+0,5+200)
= 18800,50€
4. Le prix de vente d’une pendule est :
18800,50/1000=18,80
Donc 18,80*160%= 30,08+18,80
= 48,88€HT
5. Le prix de vente au public d’une pendule = prix de vente Htm*(1+taux de TVA)
=48,88*(1+20%)
=58,65€ TTC

Vous aimerez peut-être aussi