Vous êtes sur la page 1sur 68

Renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional et à Cotonou : Postes (Lot B)

– Contrat n°PP4-COM-EDP-10.B

Document N°: Q9800-DERC-SIE-10-HS-PLN-2790

__________________________________________________________________________________

PLAN DE GESTION ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE CONSTRUCTION


(PGESC) SPECIFIQUE. POSTE DE CROIX ROUGE : 63 KV (GIS) / 15 KV
___________________________________________________________________________________

Consultant en
Ingénieur
Gestion du
Conseil
Programme

Consultant en
Gestion
Entrepreneur
Environnementale et
Sociale

Date Rév
N° Rév du Préparé Validateur Validateur
N°DTS Date DTS du Description
Document par Entrepreneur Ingénieur
Document

Première
0251 27/10/2020 A 27/10/2020 C.Owolabi B. CHATRON
émission
Liste des références

N°de réf. Nº du document Titre

01

02

03

04

05

06

07

08

09

Liste des pièces jointes

PJ N° Nº du document Rév. Date Titre

01

02

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
Table des matières

I. INTRODUCTION.................................................................................................................................... 8
I.1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION........................................................................................................ 8
I.2. DESCRIPTION DES TRAVAUX A REALISER ....................................................................................... 8
I.2.1 Principales phases de ce projet ................................................................................................. 8
I.2.2 Description du postes à construire à Croix rouge ...................................................................... 8
I.2.3 Description des travaux à réaliser sur le site de la Croix rouge .................................................. 9
I.3. OBJECTIF DU PGESC SPECIFIQUE ..................................................................................................11
II. CADRE REFERENTIEL............................................................................................................................11
III. ÉVALUATION ET GESTION DES RISQUES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX ET SOCIAUX (NP1) ...........11
III.1. POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE, SOCIALE ET SANTE-SECURITE (PESSS) .....................................11
III.2. IDENTIFICATION DES RISQUES ET DES IMPACTS ...........................................................................11
III.2.1 Etat initial du milieu récepteur et enjeux ESSS .....................................................................11
III.2.2 Principaux impacts spécifiques.............................................................................................12
III.2.3 Synthèse de la rencontre des populations avant le démarrage des travaux .........................13
III.2.4 Mesures spécifiques à prendre en compte ...........................................................................13
IV. RAPPORT D’EXAMEN PREALABLE DES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX, SOCIAUX ET DE SANTE ET DE
SECURITE DU SITE (REPRESSS) .....................................................................................................................15
IV.1. Objectif et champ d’application ...................................................................................................15
IV.2. Intervenants ................................................................................................................................15
IV.3. Procédure....................................................................................................................................15
IV.3.1 Rôles et responsabilités .......................................................................................................15
IV.3.2 Méthodes d’analyse des risques ..........................................................................................16
IV.3.3 Résultat d’analyse des risques..............................................................................................18
IV.3.4 Documentation de l’analyse des risques ..............................................................................37
V. CAPACITES ET COMPETENCES ORGANISATIONNELLES .........................................................................37
V.1. Ressources humaines sur site ......................................................................................................37
VI. PREPARATION ET INTERVENTION D'URGENCE ENVIRONNEMENTALE ..............................................39
VI.1. Moyens de préparation ...............................................................................................................39
VI.2. Moyens techniques internes au projet .........................................................................................41
VI.3. Moyens techniques externes au projet ........................................................................................41

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou

Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction Page 3 / 68


þ Moyens de lutte incendie ............................................................................................................41
Ø Extincteurs ..................................................................................................................................41
VII. SUIVI-EVALUATION..........................................................................................................................42
VII.1. Suivi externe............................................................................................................................42
VII.2. Suivi interne et Evaluation des performances ..........................................................................42
VIII. ENGAGEMENT DES PARTIES PRENANTES .........................................................................................42
VIII.1. MECANISMES EXTERNES DE COMMUNICATION ET DE REGLEMENT DES GRIEFS.......................43
IX. TRAVAIL ET CONDITIONS DE TRAVAIL (NP 2) ...................................................................................43
X. EFFICACITE DES RESSOURCES ET PREVENTION DE LA POLLUTION (NP 3) .............................................43
X.1. Efficacité des ressources ..............................................................................................................43
X.1.1 Gaz à effet de serre (GES) ....................................................................................................43
X.1.2 Consommation d'eau / économies d’énergie .......................................................................43
X.2. Prévention de la pollution ...........................................................................................................43
X.2.1 Emissions dans l’air et poussières ........................................................................................43
X.2.2 Terres contaminées et potentiellement contaminées ..........................................................43
X.2.3 Déchets et matières dangereuses ........................................................................................43
X.2.4 Eaux usées et qualité de l’eau ..............................................................................................44
XI. Santé et sécurité des communautés (NP 4)......................................................................................44
XII. Acquisition de terres et réinstallation involontaire (NP 5) ................................................................44
XIII. CONSERVATION DE LA BIODIVERSITE ET GESTION DURABLE DES RESSOURCES NATURELLES
VIVANTES (NP 6) .........................................................................................................................................45
XIII.1. Plan de remplacement des arbres à couper (ou de reboisement).............................................45
XIII.1.1 Inventaire des arbres à abattre ............................................................................................45
XIII.1.2 Stratégie de reboisement compensatoire ............................................................................46
XIV. Plan de remédiation des écosystèmes et de la biodiversité affectée ................................................47
XIV.1. Aires protégées par la loi et aires reconnues par la communauté internationale ......................47
XIV.2. Espèces exotiques envahissantes .............................................................................................47
XV. PATRIMOINE CULTUREL (NP8) .........................................................................................................47
XV.1. Stratégie de gestion des découvertes fortuites ........................................................................47
XV.2. Procédure de gestion des découvertes fortuites de patrimoine enfoui.....................................47
XVI. APPROCHE GENRE ET INCLUSION SOCIALE ......................................................................................47
XVII. ANNEXES .........................................................................................................................................48
XVII.1. AUTORISATION SPECIALE DE COUPE POUR LE PROJET Distribution d’Electricité du MCA-Bénin II
48
Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou
Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
XVII.2. COMPTE RENDU DE LA VISITE D’IDENTIFICATION DU SITE DE REBOISEMENT ...........................50
XVII.3. FICHE TECHNIQUE D’ABATTAGE...............................................................................................52
XVII.4. PROCEDURES CLAIRES DE REMBLAYAGE DES TRANCHEES (PCRT).............................................59
XVII.5. RAPPORT D’EXAMEN PREALABLE DES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX, SOCIAUX ET DE SANTE
ET SECURITE (REPRIESSS) ........................................................................................................................65
XVII.6. PROCEDURE DOCUMENTEE DE NETTOYAGE DU SITE (PDNS)....................................................66

Table des figures

Figure 1 : Plan d’installation du porte électrique de la croix rouge...............................................................10


Figure 2 : Formule de calcul du niveau de risque initial ...............................................................................16
Figure 3: Formule de calcul du niveau de risque résiduel.............................................................................17
Figure 4 : Hiérarchisation de contrôle des risques .......................................................................................17
Figure 5 : Organigramme montrant les ressources humaines à déployer pour les activités du projet...........38

Table des tableaux

Tableau 1 : Etat initial du milieu récepteur et enjeux ESSS...........................................................................12


Tableau 2 : Les principaux impacts négatifs spécifiques au site de la croix rouge. ......................................12
Tableau 3 : Intervenants pour l’analyse préalable des risques .....................................................................15
Tableau 4 : Rôles et responsabilités des intervenants..................................................................................15
Tableau 5 : Niveau d’autorisation requis en fonction de la classification des risques ...................................17
Tableau 6 : Evaluation des risques environnementaux et sociaux spécifiques au site de la croix rouge ........19
Tableau 7 : Définitions des différents niveaux d’alerte ................................................................................39
Tableau 8 - Préparation des moyens pour la préparation aux situations d’urgence santé et sécurité ...........39
Tableau 9 - Moyens humains externes au projet pour le secours aux blessés ..............................................40
Tableau 10 - Moyens techniques internes au projet pour le secours aux blessés .........................................41
Tableau 11 - Classes d'incendies et extincteurs ...........................................................................................41

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
Liste des acronymes et abréviations

BPC Biphényles polychlorés

CESSS Clauses environnementales et sociales, de santé et de sécurité

ESSS Environnement, Santé, Sécurité et Social

DAO Document d’appel d’offres

DDC Date de commencement

DMER Description des Méthodes et Évaluation des Risques

DPC Direction du Patrimoine Culturel

EIES Étude d’Impact Environnemental et Social

EPI équipements de protection individuelle

ESOC (CGES) Environmental and Social Oversight Consultant

ESSSC Environnementale, sociale, santé et sécurité de construction

GES Gaz à effet de serre

GIS Gas Insulated System

GESSS Gestion environnementale, sociale, santé et sécurité

HT Haute tension

KV Kilovolt

MCA Millennium Challenge Account

MCC Millennium Challenge Corporation

MGRP Mécanisme de gestion des requêtes et des plaintes

MT Moyenne tension

MVA megavoltampere

MST Maladie Sexuellement Transmissible

NP Norme de Performance

PAR Plan d’action de réinstallation

PEPPC Plan d’Engagement des Parties Prenantes de Construction

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
PGES Plan de Gestion Environnementale et Sociale

PGESC Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction

PGSS Plan de Gestion Santé et Sécurité

PGSSC Plan de Gestion Santé Sécurité Construction

PISG Plan d’Intégration Sociale et Genre

PISGC Plan d’Intégration Sociale et Genre de Construction

SBEE Société Béninoise d’Énergie Électrique

SGESSS Système de Gestion environnementale, sociale, santé et sécurité

SFI Société Financière Internationale

SSE Santé, sécurité, environnement

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
I. INTRODUCTION

I.1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION


Le projet MCA-Bénin II, dans le but de pallier le manque d’infrastructures électriques du Bénin à travers
des réformes de politiques et le renforcement des institutions, des investissements à grande échelle dans
les infrastructures de production et de distribution d’énergie électrique, ainsi que dans des activités
d’électrification hors-réseau, a conçu et développé un système de gestion environnementale, sociale et
santé-sécurité (SGESSS) qui s’applique à tous les projets appuyés par le MCC . Ainsi, pour le projet de
Distribution d’Electricité, sur la base du système de gestion environnementale, sociale et santé-sécurité
(SGESSS) et celle définie dans des études effectuées par le Maître d’Ouvrage, SIEMENS en tant que
entreprise choisie pour la construction des postes électriques à Akpakpa, Gbedjromede, CimBénin et Croix
rouge, a élaboré un Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) complet, trois
mois après la date de démarrage de son contrat, qui couvre globalement les aspects ES des activités et
travaux de construction du poste LOT B.

Le présent document est le Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC)


spécifique au poste de la croix rouge qui montre que SIEMENS est en droit d’appliquer l’ensemble des
mesures environnementales, sociales et de santé-sécurité (ESSS) qui ont été définies dans le cadre des
études préparatoires et qui sont nécessaires au respect de la réglementation applicable au projet.

I.2. DESCRIPTION DES TRAVAUX A REALISER

I.2.1 Principales phases de ce projet


Les principales phases de ce projet sont les suivantes :

· Acheminement du matériel jusqu’aux sites de construction


· Réception du matériel/des composants
· Entreposage dans une zone de stockage
· Installation de l’équipement fourni
· Essais et mise en service de l’équipement
· Remise clé en main
· Calendrier d’exécution et phasage

I.2.2 Description du postes à construire à Croix rouge


Ce site se trouve dans le troisième arrondissement de Cotonou et représente 856 m². Les installations
couvriront 500m². La parcelle est détenue par la mairie de Cotonou. Nous noterons qu’il existe un poste de
moyenne tension mais qui sera conservé.

Le poste est composé de deux échelons de tension en technologie GIS, 63 kV pour les installations HTB et
15 kV pour la moyenne tension.

Le poste est constitué de

Deux travées lignes ;

Deux transformateurs 63/15 kV – 31,5 MVA


Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou
Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
Plusieurs équipements MT (une rame MT composée de 2 cellules d’arrivée, 1 cellule de couplage, de 8
cellules départs).

I.2.3 Description des travaux à réaliser sur le site de la Croix rouge

Les travaux à réaliser sur le site de la croix rouge sont :

- L’installation du chantier,
- La réalisation des travaux génie civil,
o L’ouverture des tranchées
o Les travaux de terrassement
o La fermeture de la tranchée
o La réfection du revêtement
o Le remblayage,
o La réalisation de la route extétieure (dernière couche de béton)
o La réalisation des grosses œuvres de fondation et batiment GIS,
o La réalisation des grosses œuvres de fondation et batiment moyens tensions et contrôles,
o La réalisation des grosses œuvres de loges des transformateurs
o La réalisation des canniveaux et tranchées pour les câbles ;
- La réalisation des travaux d’électricité,
o La fourniture et pose des cables,
o La pose des réseaux de terre
o La pose des reseaux de drainage.
o La réalisation de l’éclairage extérieur,
- La réalisation des travaux de finition de chantier
o La réalisation de la clôture et du portail,
o Le néttoyage du chantier
- Les essais et mise en service du poste.

Les figure suivante donne montre le plan d’insatallation du poste électrique de la crox rouge.

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
Figure 1 : Plan d’installation du porte électrique de la croix rouge.

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou

Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction Page 10 / 68


I.3. OBJECTIF DU PGESC SPECIFIQUE
Dans ce document sont définis avec exactitude les méthodes, moyens et procédures qui seront mis en
oeuvre pour les travaux à réaliser, afin d’honorer les différentes exigences en matière de GESSS de son
contrat mais aussi respecter la politique environnementale et sociale du MCA-Bénin II, les normes de
performance de la Société financière Internationale (SFI), la réglementation nationale, les directives en
vigueur, etc., régissant sa prestation.

Le PGESC spécifique met ainsi l’accent sur l’ensemble des procédures environnementales et sociales qui
seront adoptées par SIEMENS pour la construction du poste de la croix rouge. Il ressort l’organisation mise
en place afin d’éliminer/atténuer les impacts environnements et sociaux négatifs du projet mais aussi de
promouvoir ceux positifs, notamment à travers la protection de l’environnement du site, la sensibilisation,
la communication et les actions sociales.

II. CADRE REFERENTIEL


Le cadre référentiel du PGESC Complet s’applique au PGESC Spécifique.

III. ÉVALUATION ET GESTION DES RISQUES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX ET SOCIAUX (NP1)

III.1. POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE, SOCIALE ET SANTE-SECURITE (PESSS)


Notre Politique ESSS présentée dans le PGESC Complet reste telle. Elle présente nos engagements
Environnementaux et Sociaux (ES), elle sera diffusée et affichée sur le chantier.

III.2. IDENTIFICATION DES RISQUES ET DES IMPACTS

III.2.1 Etat initial du milieu récepteur et enjeux ESSS


Poste Croix rouge
Ce site se trouve dans le troisième arrondissement de Cotonou et représente 856 m². La parcelle est
détenue par la mairie de Cotonou. Il existe un poste de moyenne tension dans l’emprise du projet.
L’état du site est le suivant :

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
Tableau 1 : Etat initial du milieu récepteur et enjeux ESSS

Milieu
Milieu physique Milieu humain
biologique
Site plat, sol nu.
Exutoire à l’ouest donnant sur la rue.
PCB détecté dans le puit n°2 localisé à Site situé au niveau la police municipale
environ 50 m au nord-ouest, en latéral Existence de d’AKPAKPA Ayélawadjè où un poste MT existe
hydraulique par rapport au site. La 33 arbres (24 déjà.
concentration en PCB(7) mesurée est de cocotiers, 08 Le trafic est dense sur la voie pavée (au sud)
0,11 µg/l et est supérieure aux valeurs Ficus et 01 menant à Tanto.
seuils (0,004 µg/l1). Les PCB n°28 et n°52 manguier) Présence d’habitations au nord, à l’est et à
ont été détectés et leur concentration
l’ouest.
vaut respectivement 0,073 et 0,035 µg/l.
Pas de valeurs seuils pour ces deux
congénères.

III.2.2 Principaux impacts spécifiques


Les travaux de construction du poste de la croix rouge engendreront des impacts positifs comme négatifs
sur le milieu récepteur. Les impacts positifs et négatifs décrits dans le PGESC Complet seront ressentis
lors de réalisations des travaux. Le tableau ci-après présente les principaux impacts négatifs spécifiques
au site de la croix rouge.
Tableau 2 : Les principaux impacts négatifs spécifiques au site de la croix rouge.

Impact Description quantitative et/ou Importance globale (faible,


qualitative moyen, fort)
Milieu physique
Excavation à prévoir dans le cadre
des travaux ; impacts sur le trafic et 520 m3
Moyen
le stockage des terres excavées
Milieu biologique
33 arbres (24 cocotiers, 08 Ficus
et 01 manguier) Fort
Destruction des arbres

En somme, les impacts négatifs majeurs ci-dessous peuvent être engendrés par les travaux du projet.

þ Perturbation/destruction d’arbre dû à la libération des emprises.


þ Production de déchets ;
þ Pollution du sol.
þ Pollution des eaux.
þ Pression sur la ressource en eau.

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
þ Bruits et vibrations occasionnés par les engins, véhicules et machines ;
þ Pollution de l’air par les poussières et émissions gazeuses GES ;
þ Gênes et nuisance des trafics routiers causés par les activités de préparation et de chantier ;
þ Affections respiratoires et ophtalmologiques dues aux émissions de poussières
þ Accidents de travail lors des opérations d’abattage ;
þ Accidents de la circulation ;
þ Electrisation/électrocution lors des travaux.
þ Augmentation de la pandémie du VIH SIDA et des MST;
þ Augmentation de la pandémie du COVID-19.

III.2.3 Synthèse de la rencontre des populations avant le démarrage des travaux


A l’issue de la rencontre avec les populations avant le demarrage des travaux sur le site de la croix rouge, il
ressort globalement les préoccupations/recommandations suivantes :

þ Mettre en place comité local pour le suivi des travaux surtout pour les questions de
recrutement local ;
þ Mettre à la disposition des Chefs d’Arrondissement le chronogramme d’exécution ;
þ Prévoir des mesures sociales dans le cadre du projet
þ Prioriser la main d’œuvre locale.
Les photos suivantes montrent la rencontre des populations avant le démarrage des travaux

Planche photographique xxx : Présentation du projet aux populations de Ayélawadjè par


l’Ingénieur Principal Résident de SIEMENS et son équipe.

III.2.4 Mesures spécifiques à prendre en compte


SIEMENS s'engage à respecter toutes les mesures d'atténuations identifiées pour minimiser ou atténuer les
risques et les impacts spécifiques au niveau du site de la croix rouge. Il s’agit donc de :

Intégrer l’environnement, le social, la santé et la sécurité et les droits de la personne à toutes les
étapes du projet,
Respecter la législation et les bonnes pratiques en matière d’environnement, de développement
durable et des droits de la personne ;
Intégrer les valeurs et les préoccupations des populations riveraines ;

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
Sensibiliser les employés et fournisseurs sur leurs responsabilités vis-à-vis le Système de Gestion
Environnementale, Sociale, Santé et Sécurité (SGESSS) ;
Promouvoir le sens de la responsabilité, de l’engagement et l’esprit positif à l’égard de la santé, de
la sécurité et de l’hygiène ;
Assurer des offres d’emploi et des conditions de travail équitables, non discriminatoires et une
protection de la santé des travailleurs ;
Mettre au point un programme de communication interne et externe de sensibilisation et de suivi
des activités du programme ;
Promouvoir les outils d’amélioration continue des systèmes de gestion environnementale, sociale
et de santé et sécurité ;
Promouvoir l’utilisation efficace et efficiente des ressources naturelles et des outils de la
prévention de la pollution.
Prévoir l’utilisation des pompes pour :
o pomper les eaux stagnantes sur le site en cas de besoins
o pomper les eaux de fouilles et d’exhaure des tranchées

De la même manière, SIEMENS s’engage à respecter les points suivants :

Interdiction du travail des enfants et du travail forcé


ü SIEMENS ne doit pas embaucher des enfants âgés de moins de 15 ans,
ü SIEMENS ne doit pas employer des personnes âgées de moins de 18 ans pour travailler dans des
conditions dangereuses,

SIEMENS garantit le respect strict de ces directives en :

ü Adoptant une politique de ressource humaine claire, et indiquant expressément l’âge minimum de
18ans pour intervenir sur le projet.
ü Intégrant dans tous les contrats signés tout au long de la chaîne de valeur l’âge minimal de 18ans
des employés.

Promotion de l’équité selon le sexe


Dans son Plan d’Inclusion Sociale et Genre de Construction, SIEMENS met l’accent principal sur l’équité
selon le sexe à travers des points suivants :

ü SIEMENS combat toutes les formes de discrimination à l’embauche, dans les relations de travail et
au cours de l’évolution professionnelle de ses employés.
ü SIEMENS s’engage à promouvoir l’égalité des chances entre les hommes et les femmes.
ü SIEMENS doit s’efforcer de développer des programmes de promotion de la diversité et de
sensibilisation à la discrimination au sein de son personnel.

SIEMENS s’engage donc à :

ü Adopter une procédure de recrutement transparente offrant une égalité de chance à tous les
sexes.
ü Intégrer les règles de non-discrimination non seulement dans ses procédures, mais également dans
tous les contrats signés tout au long de la chaîne de valeur.

Promotion de l’emploi local


Dans la mise en œuvre de ce projet, SIEMENS met l’accent sur
Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou
Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
ü l’emploi local,
ü privilégie la sous-traitance avec les entreprises locales,
ü emploie en majorité des locaux ;
ü 100% d’emplois non qualifiés confiés aux locaux.

IV. RAPPORT D’EXAMEN PREALABLE DES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX, SOCIAUX ET DE SANTE ET DE


SECURITE DU SITE (REPRESSS)

IV.1. Objectif et champ d’application


SIEMENS a procédé à l’évaluation des risques de la phase de construction du poste de la croix rouge qui se
base sur les résultats obtenus dans les études antérieures et les orientations du Consultant en Gestion
Environnementale et Sociale (CGES). Rappelons que la Matrice des risques qui en résulte est l’outil
indispensable pour garantir la protection de la santé-sécurité des travailleurs, des communautés
riveraines, de l’environnement et la prise en compte des enjeux sociaux dans la zone du projet.

Plus spécifiquement il s’agit de :

- De présenter l’approche de la gestion des risques sur le chantier ;


- D’inspecter l’environnement de travail sur le site de la croix rouge ;
- D’identifier les éléments, situations et tâches pouvant causer des accidents ;
- De déterminer les moyens de prévention et de protection appropriés afin de garantir un
environnement de travail sûr pour le personnel et les communautés environnantes ;
- D’éliminer ou réduire le risque en mettant en place les moyens adéquats.

IV.2. Intervenants
Les intervenants de l’analyse préalable des risques sont listés dans le tableau ci-après.

Tableau 3 : Intervenants pour l’analyse préalable des risques

RESPONSABLE GENERAL OFFSHORE FREDERIC ACHARD


REPRESENTANT GENERAL ONSHORE BRUNO CHATRON
RESPONSABLE SANTE ET SECURITE FRANCK BERARDI, IL ASSURERA EGALEMENT LE
OFFSHORE SUIVI PISG OFF SHORE
RESPONSABLE SANTE ET SECURITE ONSHORE FRANCK ATTOLOU

SPECALISTE GIS ET DES RELATIONS AVEC LES PP CYPRIEN OBAFEMI OWOLABI

IV.3. Procédure

IV.3.1 Rôles et responsabilités


Le tableau ci-dessous présente les rôles et responsabilités des différents intervenants à l’analyse préalable
des risques ESSS du site.

Tableau 4 : Rôles et responsabilités des intervenants

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
Fonction Rôle Responsabilité
REPRESENTANT GENERAL Fourniture des ressources S’assurer du respect des
ONSHORE (INGÉNIEUR préventives engagements ESSS
PRINCIPAL RESIDENT)
Identifier et prévenir les risques S’assurer de la santé et de la
relatifs à la santé-sécurité et les sécurité des travailleurs et des
RESPONSABLE SANTE ET zones à risques riverains sur tout le projet
SECURITE ONSHORE Mise en application des mesures S’assurer de la santé et de la
relatives aux risques santé-sécurité sécurité des travailleurs et des
riverains
SPECIALISTE Identifier et prévenir les risques S’assurer de la protection de
ENVIRONNEMENT ET SOCIAL relatifs à l’environnement et l’environnement et de la prise en
risques sociaux compte des enjeux sociaux sur site
Mise en application sur site des
mesures y afférant
SPECALISTE GENRE ET IS ET Identifier et prévenir les risques S’assurer de l’information des
DES RELATIONS AVEC LES PP relatifs au GIS et aux parties riverains et parties prenantes
prenantes
Mise en application sur site des
mesures y afférant

IV.3.2 Méthodes d’analyse des risques


La méthode d’analyse des risques utilisée ici, est basée sur l'aide-mémoire Procédure d'évaluation des
risques disponible sur l'espace documentaire de la plateforme SGESSS de MCA-Bénin II. Elle est en ligne
droite avec les directives ESSS et HAZMAT et est conforme aux exigences de la norme ISO 45001.

On procède en premier lieu à l’évaluation du risque initial et on calcule son niveau de risque initial (Ri). Ce
niveau de risque représente le risque auquel aucune action de maîtrise n’est mise en œuvre. Sa formule de
calcul est la suivante :
Avec

Ri : niveau de risque initial


=
G : Gravité initiale

P : Probabilité initiale
Figure 2 : Formule de calcul du niveau de risque initial

Lorsque le niveau de risque initial calculé à la première étape dépasse 2 (Ri>2), on évalue le risque dit «
résiduel » qui est le risque réellement présent sur le lieu de travail après mises en place des actions
correctives, des mesures préventives et mesures correctives.

La formule de calcul du niveau de risque résiduel (Rr) est la suivante :

Avec

Rr : niveau de risque résiduel

G’distribution
Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de : Gravitéd’électricité
résiduelle régional à Cotonou
Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
P’ : Probabilité résiduelle
=

Figure 3: Formule de calcul du niveau de risque résiduel

Les actions correctives sont déterminées par la hiérarchisation de contrôle des risques et/ou l’application
des neufs principes généraux de prévention.

(Source : Aide-mémoire CGES, p.18)

Figure 4 : Hiérarchisation de contrôle des risques

Lorsqu’après ces deux temps d’évaluation, le risque n’a pu être totalement maîtrisé pour être acceptable
(niveau de risque égal à 1 ou 2), une autorisation de travail est alors exigée avant l’exécution de la (les)
tâche(s) affiliée(s) à ce risque.

Cette autorisation est dûment signée et délivrée selon le niveau de risque par l’autorité compétence, telle
que présentée dans le tableau ci-après : (Source : aide-mémoire CGES, p.17)

Tableau 5 : Niveau d’autorisation requis en fonction de la classification des risques

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
Classement des
niveaux de risques Types de risques Niveau d'autorisation et Signature Obligatoire
résiduels
1 à 2 (Faible) Tous les types Entrepreneur

Santé-Sécurité (Travailleurs et Communauté)


Environnementaux Ingénieur de supervision
3 à 6 (Modéré)
Genre et Inclusion Sociale
Autres Enjeux Sociaux

3 à 6 (Modéré) Réputationnels Directeur des Communications et des Relations Publiques (DCRP)

8 à 12 (Élevé) Santé-Sécurtié (Travailleurs et Communauté) Ingénieur de supervision

Environnementaux
8 à 12 (Élevé) Autres Enjeux Sociaux Directeur de la Performance Environnementale et Sociale (DPES)

8 à 12 (Élevé) Genre et Inclusion Sociale Directeur Genre et Inclusion Sociale (DGIS)

8 à 12 (Élevé) Réputationnels Directeur des Communications et des Relations Publiques (DCRP)

Santé-Sécurité (Travailleurs et Communauté) Directeur des Opérations (DO)


Environnementaux Coordonnateur National (CN)
15 à 25 (Critique)
Genre et Inclusion Sociale MCC National
Autres Enjeux Sociaux

IV.3.3 Résultat d’analyse des risques


Sur la base de la description des travaux à faire sur sur le site de la croix rouge et des enjeux ESSS du milieu
récepteur, nous avons procédé à la réévaluation des risques pouvant subvenir spécifiquement sur ce site.
Les résultas en ce qui concerne les risques environnementaux et sociaux sont présentés dans le tableau
ci-dessous.

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
Tableau 6 : Evaluation des risques environnementaux et sociaux spécifiques au site de la croix rouge

IDENTIFICATION DES DANGERS EVALUATION DU RISQUE INITIAL EVALUATION DU RISQUE RESIDUEL Décision

Danger Situation à risque ESS Effet Probabi P Gravit G Ri Nivea Mesures de P G Rr Nive
/ causes S lité é du u de prévention et ' ' au
risque criticit actions de
é correctives critic
ité
TOUTES LES PHASES

01.01 Travaux à proximité SS Blessures/pla Possible 3 Sérieu 3 9 Elevé Accueil ESSS / 1 2 2 Faible Acceptab
Appareils ou des engins ies/coupures se Consignes de le
éléments profondes sécurité chantier
sous Balisage chantier
pression Plan de
circulation
Dispositions de
signaleurs
Surveillance
permanente
ESSS

SS Coupures/Ci Peu 2 Sérieu 3 6 Modér 1 2 2 Faible Acceptab


saillements/P probabl se é le
erforations e

SS Ecrasement Faible 1 Majeur 4 4 Modér 1 2 2 Faible Acceptab


membre/corp e é le
s
01.02. SS Possible 3 Moyen 2 6 Modér Accueil ESSS / 1 1 1 Faible Acceptab
Éléments Chute d'une Blessure ne é Règles de le
sous branche d'arbre ou d'un sécurité chantier
contrainte ou d'un arbre sur du travailleur ou Consignes
instables personnel de d'un riverain d'utilisation des
(rupture, chantier ou sur un (choc, engins
renversemen riverain pendant coupure,
t, l'abattage de traumatisme
effondrement l'arbre. cranien…)
Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou
Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
IDENTIFICATION DES DANGERS EVALUATION DU RISQUE INITIAL EVALUATION DU RISQUE RESIDUEL Décision

Danger Situation à risque ESS Effet Probabi P Gravit G Ri Nivea Mesures de P G Rr Nive
/ causes S lité é du u de prévention et ' ' au
risque criticit actions de
é correctives critic
ité
d'objets) Chute de personne SS Entorse/fract Peu 2 Majeur 4 8 Elevé Accueil ESSS / 1 2 2 Faible Acceptab
depuis un engin ure probabl e Consignes de le
e sécurité chantier
Surveillance
permanente
ESSS
Surveillance de
l'équipe ESSS
Port obligatoire
des EPI : Casque
et chaussure
SS Décès / Mort Peu 2 Catast 5 10 Modér 1 2 2 Faible Acceptab
probabl rophiq é le
e ue

01.03 Pièces Chute d'objets due SS Ecrasement Peu 2 Majeur 3 6 Modér Port obligatoire 1 2 2 Faible Acceptab
mécaniques aux mouvements membre/corp probabl e é des EPI : Casque le
en s e et chaussure,
mouvement gants de séurité
SS Blessures/pla Peu 2 Majeur 4 8 Elevé 1 2 2 Faible Acceptab
ies/coupures probabl e le
profondes e

SS Traumatisme Peu 2 Majeur 4 8 Elevé 1 2 2 Faible Acceptab


divers probabl e le
e
SS Décès / Mort Peu 2 Catast 5 10 Elevé 1 2 2 Faible Acceptab
probabl rophiq le
e ue

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
IDENTIFICATION DES DANGERS EVALUATION DU RISQUE INITIAL EVALUATION DU RISQUE RESIDUEL Décision

Danger Situation à risque ESS Effet Probabi P Gravit G Ri Nivea Mesures de P G Rr Nive
/ causes S lité é du u de prévention et ' ' au
risque criticit actions de
é correctives critic
ité
01.05. SS Possible 3 Sérieu 3 9 Elevé Port obligatoire 1 2 2 Faible Acceptab
Utilisation Utilisation de Risque de se des EPI : Casque le
d'outils tronçonneuses, blessure et chaussure,
portatifs haches et scies grave (choc, gants de séurité
pour l'abattage des coupure…)
arbres et la du salarié ou
découpes de du personnel
branches à proximité

01.07. SS Possible 3 Sérieu 3 9 Elevé Port obligatoire 1 2 2 Faible Acceptab


Éléments Utilisation de Risque de se des EPI : Casque le
tranchants tronçonneuses, blessure et chaussure,
haches et scies grave (choc, gants de séurité
pour l'abattage des coupure…)
arbres et la du salarié ou
découpes de du personnel
branches entrainant à proximité
un risque de
coupure grave

02.04. Bruit SO Probabl 4 Moyen 2 8 Elevé Surveillance et 1 2 2 Faible Acceptab


Riverains exposés Gêne des e ne suivi des niveaux le
au bruit de chantier riverains par sonores dans les
(outillage, le bruit zones sensibles
engins…) aux bruits.
Respect des
critères en
matière
d'émission du
Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou
Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
IDENTIFICATION DES DANGERS EVALUATION DU RISQUE INITIAL EVALUATION DU RISQUE RESIDUEL Décision

Danger Situation à risque ESS Effet Probabi P Gravit G Ri Nivea Mesures de P G Rr Nive
/ causes S lité é du u de prévention et ' ' au
risque criticit actions de
é correctives critic
ité
bruit au Bénin

SS Probabl 4 Moyen 2 8 Elevé Port des EPI 1 2 2 Faible Acceptab


Exposition des Atteinte e ne Obligatoires pour le
travailleurs au bruit auditive des les travailleurs les
des tronçonneuses travailleurs à plus exposés au
pour l'abattage des proximité de bruit (Oreillettes
arbres et la la zone de sécurité)
découpes de travail
branches

02.06. SS Presque 5 Moyen 2 10 Elevé Port des EPI 2 1 2 Faible Acceptab


Exposition Travail effectué en Coup de certaine ne Obligatoires pour le
aux journée à l'extérieur soleil, coup les travailleurs les
conditions directement à de chaleur, plus exposés au
climatiques l'exposition du déshydratatio soleil (Casque,
soleil n Lunette de
sécurité)

Evénement E Inondation Probabl 3 Moyen 2 6 Modér Arrêt immédiat 3 2 6 Modé Autorisat


climatique e ne é des travaux en ré ion
exceptionnel ( mauvais temps
canicule, vent Consignes de
violent, Séisme, sécurité chantier

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
IDENTIFICATION DES DANGERS EVALUATION DU RISQUE INITIAL EVALUATION DU RISQUE RESIDUEL Décision

Danger Situation à risque ESS Effet Probabi P Gravit G Ri Nivea Mesures de P G Rr Nive
/ causes S lité é du u de prévention et ' ' au
risque criticit actions de
é correctives critic
ité
foudre Balisage de la
etc…) zone des travaux
Libération des
emprises de l'eau
Plan
d'intervention
d'urgence

SS Asphyxie/vert Possible 2 Moyen 2 4 Modér 1 2 2 Faible Acceptab


ige ne é le
SS Chute des Possible 2 Moyen 3 6 Modér 1 2 2 Faible Acceptab
tranchées ne é le
SS Electrisation/ Possible 2 Moyen 3 6 Modér 2 3 6 Modé Autorisat
choc ne é ré ion
électrique
SS Electrocution Possible 2 Moyen 5 10 Elevé 2 5 10 Elevé Autorisat
ne ion
03.04. SS Peu 2 Majeur 4 8 Elevé Arrosage régulier 1 2 2 Faible Acceptab
Exposition Travailleurs Maladie probabl e Utilisation le
poussières exposés à la professionnel e ponctuelle des
(amiante, poussière de bois le affectant engins
bois, fer, générée par la les poumons Consignes
silice, ...) ou découpe des arbres d'utilisation des
fumées engin/PGSSC
Port des EPI (
Lunettes de
sécurité -cache-
nez et bouchons
d'oreilles )
Surveillance
permanente par
Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou
Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
IDENTIFICATION DES DANGERS EVALUATION DU RISQUE INITIAL EVALUATION DU RISQUE RESIDUEL Décision

Danger Situation à risque ESS Effet Probabi P Gravit G Ri Nivea Mesures de P G Rr Nive
/ causes S lité é du u de prévention et ' ' au
risque criticit actions de
é correctives critic
ité
l'équipe ESSS
Utilisation de
carburant contrôlé
( faible taux en
SO2) Suivi de la
maintenance des
engins
Utilisation
ponctuelle des
engins
Maintenance
régulière des
engins

SS Peu 2 Majeur 4 8 Elevé 1 2 2 Faible Acceptab


Travailleurs Maladie probabl e le
exposés à la fumée professionnel e
due aux gaz le affectant
d'échappement des les poumons
engins de chantier

Emission de Gaz à E Pollution de Peu 2 Mineur 1 2 Faible 1 1 1 Faible Acceptab


effet de Serre athmosphéri probabl le
que e

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
IDENTIFICATION DES DANGERS EVALUATION DU RISQUE INITIAL EVALUATION DU RISQUE RESIDUEL Décision

Danger Situation à risque ESS Effet Probabi P Gravit G Ri Nivea Mesures de P G Rr Nive
/ causes S lité é du u de prévention et ' ' au
risque criticit actions de
é correctives critic
ité
04.01. SS Rare 1 Moyen 2 2 Faible Sensibilisation 1 2 2 Faible Acceptab
Contact avec Présence Douleur, ne aux risques le
des animaux potentielle réaction Limitation de la
(piqûre, d'insectes dans les allergique, durée de la tâche
morsure) arbres susceptibles choc Port des EPI :
de piquer (tiques, anaphylactiq Vêtement de
moustiques…) ue travail

04.02. SS Possible 3 Majeur 4 12 Elevé Sesibilisation des 1 2 2 Faible Acceptab


Agents Regroupement et Transmission e travaileurs et de le
biologiques contact avec la du VIH et la communauté
pathogènes communauté des IST sur les risques de
contamination au
VIH/SIDA Mise à
la disposition des
travailleurs des
préservatifs

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
IDENTIFICATION DES DANGERS EVALUATION DU RISQUE INITIAL EVALUATION DU RISQUE RESIDUEL Décision

Danger Situation à risque ESS Effet Probabi P Gravit G Ri Nivea Mesures de P G Rr Nive
/ causes S lité é du u de prévention et ' ' au
risque criticit actions de
é correctives critic
ité
SS Possible 3 Catast 5 15 Critiqu Faire respecter 2 5 10 Elevé Autorisat
rophiq e les gestes ion
Transmission ue barrières
de maladies notamment le port
(Covid…) du masque, le
lavage des mains
à l'eau et au
savon et
l'observance de la
distanciation
physique
04.03. SO Presque 5 Moyen 2 10 Elevé Dégager les 2 1 2 Faible Acceptab
Déchets/efflu Génération de Gêne du certaine ne déchets les troncs le
ents déchets verts suite voisinage d'arbres coupés
à l'abattage des et feuilles des
arbres sites

Génération de E Déversement Possible 3 Moyen 2 6 Elevé Installer des 1 2 2 Faible Acceptab


déchets solides accidentel de ne poubelles sur le
ménagers sur le déchets chaque site
site solides Mettre en place
ménagers un système de
sur les sites gestion des
décehts solides
ménagers
Génération de E Exposition Possible 3 Moyen 2 6 Elevé Mettre en œuvre 2 2 4 Modé Autorisat
matières et déchets des ne les dispositions ré ion
dangereux travalleurs ux contenues dans le
déchets plan de gestion
dangereux des matières et
déchets
dangereux
Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou
Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
IDENTIFICATION DES DANGERS EVALUATION DU RISQUE INITIAL EVALUATION DU RISQUE RESIDUEL Décision

Danger Situation à risque ESS Effet Probabi P Gravit G Ri Nivea Mesures de P G Rr Nive
/ causes S lité é du u de prévention et ' ' au
risque criticit actions de
é correctives critic
ité
05.02. SS Possible 3 Catast 5 15 Critiqu Réaliser l'accueil 1 5 5 Modé Autorisat
Travaux au Travaux dans Risque rophiq e sécurité à tous les ré ion
voisinage l'enceinte d'électrisatio ue travailleurs ett aux
d'installations d'Akpakpa à n ou visiteurs. Metre
électriques proximité des électrocution en place une
sous tension équipements sous- barrière de
tension sécurité à ne pas
franchir entre la
centrale active et
la zone de
chantier.
05.03. SS Peu 2 Catast 5 10 Elevé 1 5 5 Modé Autorisat
Pièces nues Travaux dans Risque probabl rophiq ré ion
accessibles l'enceinte d'électrisatio e ue
sous tension d'Akpakpa à n ou
(défaut proximité des électrocution
d'isolation) équipements sous-
tension

08.01. SS Presque 5 Catast 5 25 Critiqu Réaliser l'accueil 2 4 8 Elevé Autorisat


Travail en Accès en hauteur Chute de certaine rophiq e sécurité à tous les ion
hauteur pour la coupe de hauteur ue travailleurs ett aux
branche visiteurs.
Utilisation
d'équipements
appropriés:
Harnais de
sécurité, échelle
répondant aux
normes

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
IDENTIFICATION DES DANGERS EVALUATION DU RISQUE INITIAL EVALUATION DU RISQUE RESIDUEL Décision

Danger Situation à risque ESS Effet Probabi P Gravit G Ri Nivea Mesures de P G Rr Nive
/ causes S lité é du u de prévention et ' ' au
risque criticit actions de
é correctives critic
ité
Activité de levage SS Risque de Peu 2 Majeur 4 8 Elevé Respecter les 1 2 2 Faible Acceptab
chute de probabl e consignes de le
matériel e sécurité
08.02. SS Probabl 4 Sérieu 3 12 Elevé Accueil ESSS 1 2 2 Faible Acceptab
Circulation Cheminement sur Chute de e se Port des EPI : le
de plain-pied terrain non pavé plain-pied Chaussure de
entrainant sécurité
une foulure à Surveillance
la cheville ou ESSS
au poignet

08.03. E Presque 5 Majeur 4 20 Critiqu Veiller à l'achat 1 2 2 Faible Acceptab


Circulation Consommation de Pollution de certaine e e de carburant de le
d'engins carburant et l'air, bonne qualité et
émission de épuisement maintenance
polluant dans des régulière dees
l'atmosphère ressources véhicules et
engins

SOC : Passage des SO Perturbation Elevé 4 Modér 2 8 Elevé Seisibilisation des 2 1 2 Faible Acceptab
engins sur la voie de la é populations. le
publique et à circulation Positioner les
proximité des signaleurs pour
maisons régulariser la
circulation
SO Gêne Peu 2 Modér 2 4 Modér Veiller à l'achat 1 2 2 Faible Acceptab
oculaire probabl é é de carburant de le
e bonne qualité et
maintenance
régulière dees
véhicules et

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
IDENTIFICATION DES DANGERS EVALUATION DU RISQUE INITIAL EVALUATION DU RISQUE RESIDUEL Décision

Danger Situation à risque ESS Effet Probabi P Gravit G Ri Nivea Mesures de P G Rr Nive
/ causes S lité é du u de prévention et ' ' au
risque criticit actions de
é correctives critic
ité
engins

SS Presque 5 Majeur 4 20 Critiqu Sensisibiliser les 1 2 2 Faible Acceptab


certaine e e conducteurs de le
véhicules au
Blessure respect de plan
SST : grave de circulation et à
Accident de la la limitation de
circulation pour vitesse..
venir ou repartir du Sensibiliser les
chantier population
riverraines au
respect des
consignes de
sécurité
Positionner des
signaleurs pour
régulariser la
circulation
Déversement SO Blessures/pla Elevé 4 Majeur 4 16 Critiqu Formation et 1 2 2 Faible Acceptab
accidentel ies/coupures e e sensibilisation le
d'hydrocarbure au profondes Plan de
sol circulation
Kit anti-pollution
Port des EPI :
casque et
chaussure de
sécurité

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
IDENTIFICATION DES DANGERS EVALUATION DU RISQUE INITIAL EVALUATION DU RISQUE RESIDUEL Décision

Danger Situation à risque ESS Effet Probabi P Gravit G Ri Nivea Mesures de P G Rr Nive
/ causes S lité é du u de prévention et ' ' au
risque criticit actions de
é correctives critic
ité

SO Chute de Elevé 4 Majeur 4 16 Critiqu 1 2 2 Faible Acceptab


plain-pied e e le
/Glissade/Tré
buchements

E Pollution du Peu 2 Sérieu 3 6 Modér 1 2 2 Faible Acceptab


sol, de l'eau probabl se é le
et de l'air e

08.04. SO Presque 5 Majeur 4 20 Critiqu Seisibilisation des 1 1 1 Faible Acceptab


Risque Gêne au trafic Embouteillag certaine e e conducteurs de le
routier e véhicules et des
travailleurs au
respect du code
de la route et du
plans de
circulation et de
gestion du trafic.
Sensibiliser les
population
riverraines au
respect des
consignes de
sécurité
Positionner des
Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou
Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
IDENTIFICATION DES DANGERS EVALUATION DU RISQUE INITIAL EVALUATION DU RISQUE RESIDUEL Décision

Danger Situation à risque ESS Effet Probabi P Gravit G Ri Nivea Mesures de P G Rr Nive
/ causes S lité é du u de prévention et ' ' au
risque criticit actions de
é correctives critic
ité
signaleurs pour
régulariser la
circulation

SS Presque 5 Majeur 4 20 Critiqu 2 2 4 Modé Autorisat


Accident de la Blessure certaine e e ré ion
circulation pour grave
venir ou repartir du
chantier

09.01. SS Peu 2 Sérieu 3 6 Modér Seisibiliser les 1 2 2 Faible Acceptab


Postures Mauvaise position Risque de probabl se é travalleurs à le
pénibles de travail, support douleurs ou e l'adoption d'une
définies de travail instable, blessures ou bonne position de
comme position de travail dos travail
contraintes penchée
forcées des
articulations

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
IDENTIFICATION DES DANGERS EVALUATION DU RISQUE INITIAL EVALUATION DU RISQUE RESIDUEL Décision

Danger Situation à risque ESS Effet Probabi P Gravit G Ri Nivea Mesures de P G Rr Nive
/ causes S lité é du u de prévention et ' ' au
risque criticit actions de
é correctives critic
ité
09.04. SS Apparition de Probabl 4 Moyen 2 8 Elevé Utilisation 1 2 2 Faible Acceptab
Vibrations Vibration des troubles e ne d'engins neufs ou le
mécaniques engins musculo- en très bon état.
squelettiques Veillez à la
des matenance
membres régulière des
supérieurs engins

10.01. SS Risque de Presque 5 Sérieu 3 15 Critiqu Réduire au strict 1 2 2 Faible Acceptab


Manutention Manipulation de douleurs aux certaine se e minimum les le
manuelle branches d'arbres membres travaux de
supérieurs, manutention
coupures, manuel et
coups sensibiliser les
travailleurs sur les
gestes à éviter

10.02. SS Peu 2 Majeur 4 8 Elevé Veiller au port 1 2 2 Faible Acceptab


Manutention Manipulation de Risque de probabl e effectif des EPI le
mécanique branches d'arbres blessure de e par les travailleurs
de charge avec risque de personnes (gants de
chute de branches sécurité, casques
etc)

12.04. SS Peu 2 Moyen 2 4 Modér Respecter les 1 2 2 Faible Acceptab


Compatibilité Journée à rallonge, Eloignement probabl ne é heures le
vie travail la nuit ou le de la vie de e réglémentaires de
professionnel weekend famille et travail en vigueur
le/vie privée personnelle au Bénin

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
IDENTIFICATION DES DANGERS EVALUATION DU RISQUE INITIAL EVALUATION DU RISQUE RESIDUEL Décision

Danger Situation à risque ESS Effet Probabi P Gravit G Ri Nivea Mesures de P G Rr Nive
/ causes S lité é du u de prévention et ' ' au
risque criticit actions de
é correctives critic
ité
12.06. SS Fatigue/stres Peu 2 Moyen 2 4 Modér Accueil ESSS/ 1 2 2 Faible Acceptab
Travail isolé Réalisation d'une s/Angoisse/M probabl ne é Consigne de le
tâche seul en fin de al être e sécurité chantier
journée ou le Interdiction
weekend formelle de travail
isolé
Surveillance
permanente
ESSS

SS Malveilance Peu 2 Moyen 2 4 Modér 1 2 2 Faible Acceptab


Perte de probabl ne é le
concentration e
SS Traumatisme Rare 1 Moyen 2 2 Faible 1 2 2 Faible Acceptab
divers ne le

SS Peu 2 Majeur 4 8 Elevé 1 2 2 Faible Acceptab


aggravation probabl e le
de tout e
accident ou
malaise par
absence
d'assistance
rapide

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
IDENTIFICATION DES DANGERS EVALUATION DU RISQUE INITIAL EVALUATION DU RISQUE RESIDUEL Décision

Danger Situation à risque ESS Effet Probabi P Gravit G Ri Nivea Mesures de P G Rr Nive
/ causes S lité é du u de prévention et ' ' au
risque criticit actions de
é correctives critic
ité
12.08. SS Possible 3 Sérieu 3 9 Elevé Sensibilisation 1 2 2 Faible Acceptab
Violences : Agression par un Coups et se des populations le
agression riverain du fait de blessures riverraines sur les
verbale, l'abattage des activités du projet
physique, arbres ou de la et mettre en
vol, nécessiter de œuvre les
braquage déplacer l'aire de mesures sociales
jeu située sur la prévues
zone de conformément au
replantation des Plan
arbres d'Engagement
des Parties
Prenantes de
construction
(PEPPC)
12.11. SS Harcellement Peu 2 Moyen 2 4 Modér Respect du code 1 2 2 Faible Acceptabl
Charge et Charge de travail moral probabl ne é de travail et de la e
rythme de trop importante sur e charge horaire
travail la durée prévue Evaluer les
charges de travail
objectivement
possibles à
effectuer par les
travailleurs dans
la durée impartie
Etre à l'écoute
des travailleurs
Mettre en place et
appliquer la
Politique de
gestion RH

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
IDENTIFICATION DES DANGERS EVALUATION DU RISQUE INITIAL EVALUATION DU RISQUE RESIDUEL Décision

Danger Situation à risque ESS Effet Probabi P Gravit G Ri Nivea Mesures de P G Rr Nive
/ causes S lité é du u de prévention et ' ' au
risque criticit actions de
é correctives critic
ité
SS Malveilance Peu 2 Moyen 2 4 Modér 1 2 2 Faibk Acceptabl
Perte de probabl ne é e e
concentration e

SS Peu 3 Sérieu 3 9 Elevé 1 2 2 Faible Acceptabl


Fatigue probabl se e
prématurée e
pouvant
entraîner des
erreurs
corollaires
13.01. SS Chute de Probabl 4 Majeur 4 16 Critiqu Accueil ESSS 1 2 2 Faible Acceptab
Addictions Travail sous plain- e e e /Consignes de le
l'emprise d'alcool pied/Glissad sécurité :
ou de stupéfiants e/Trébuchem Interdiction
ents formelle de
consommation
d'alcool et de
drogues
Disposition des
affichages
Balisage chantier
Port des EPI :
Chaussures de
sécurité
Contrôle et
surveillance
ESSS

SS Blessures/pla Peu 2 Moyen 2 4 Modér 1 2 2 Faible Acceptab


ies/coupures probabl ne é le
profondes e
Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou
Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
IDENTIFICATION DES DANGERS EVALUATION DU RISQUE INITIAL EVALUATION DU RISQUE RESIDUEL Décision

Danger Situation à risque ESS Effet Probabi P Gravit G Ri Nivea Mesures de P G Rr Nive
/ causes S lité é du u de prévention et ' ' au
risque criticit actions de
é correctives critic
ité
SS Entorses/frac Peu 2 Sérieu 3 6 Modér 1 3 3 Modé Autorisat
tures probabl se é ré ion
e
SO Mauvaise Probabl 4 Mineur 1 4 Modér 2 1 2 Faible Acceptab
communicati e e é le
on
SS Chute dans Peu 2 Moyen 2 4 Modér 1 2 2 Faible Acceptab
les tranchée probabl ne é le
e
SS Peu 2 Majeur 4 8 Elevé 1 2 2 Faible Acceptab
Inattentoin probabl e le
pouvant e
entraîner des
erreurs
corollaires
13.02. SS Foudroyage, Rare 1 Majeur 4 4 Modér Arrêter les 1 2 2 Faible Acceptab
Conditions Foudre, tempête effondrement e é travaux et fermer le
environneme de structure les chantiers
ntales à jusqu'à ce que les
risques conditions
environnementale
s redeviennent
normales

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
Les risques liés en Genre et Inclusion Sociale décrits dans le Plan d’Intégration Sociale et Genre de
Construction (PISGC), lesquels sont listés cidessous, sont aussi à prendre en compte.

§ la présence de cas d’incidents graves de harcèlement, abus et agressions sexuels ou d’autres types
d’actes inappropriés avec les conséquences psychologiques et socio- sanitaires ;
§ la présence de personnes de moins de 18 ans sur le chantier
§ la présence de victimes de la traite de personnes sur chantier
§ la contractation de sous-traitants autorisant travail des enfants et/ou traite des personnes
§ la contamination aux IST-MST/VIH-SIDA dû à la présence des travailleurs
§ la contamination au covid 19
§ l’avènement de conflits conjugaux, de divorces ou grossesses non désirées dû à la présence des
travailleurs sur site

Les mesures à prendre en compte sont présentées dans la partie « plan d’actions opérationnel social et
genre de siemens » du Plan d’Intégration Sociale et Genre de Construction (PISGC) de la page 24 à la page
37.

IV.3.4 Documentation de l’analyse des risques


La documentation de l’analyse des risques est constituée de :

- Annexes 8 et 9 de l’EIES ;
- Le Plan d’Exécution du Projet (qui contient les modes opératoires des différentes activités)
- L’aide-mémoire

V. CAPACITES ET COMPETENCES ORGANISATIONNELLES

V.1. Ressources humaines sur site


Les ressources humaines sur le site sont constituées principalement de trois catégories :

- Le personnel de surveillance technique et ESSS de SIEMENS,


- Le personnel cadre de conduite des sous-traitants.
- Les intervenants/ manœuvres /ouvriers/opérateurs.

La figure suivante présente l’organigramme montrant les ressources humaines à déployer pour les activités
du projet:

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
Figure 5 : Organigramme montrant les ressources humaines à déployer pour les activités
du projet

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
VI. PREPARATION ET INTERVENTION D'URGENCE ENVIRONNEMENTALE
Un plan d’intervention d’urgence (PIU) spécifique a été élaboré et soumis à l’ingénieur (à deux semaines
des travaux). Il s’applique au site de la croix rouge.

Afin de mobiliser plus rapidement le personnel et les moyens nécessaires, différents niveaux d’alertes sont
définis dans le tableau suivant :

Tableau 7 : Définitions des différents niveaux d’alerte

Thème Étendue Moyens de contrôle


Les conséquences ne sortent pas La situation d’urgence est contrôlée avec
Niveau 1 du poste concerné par la situation ET les moyens internes du poste concerné par
d’urgence la situation d’urgence

Les conséquences ne sortent pas


La situation d’urgence est contrôlée avec
Niveau 2 du poste concerné par la situation ET
les moyens de SIEMENS à plus haut niveau
d’urgence

Les conséquences ne sortent pas La maîtrise de la situation d’urgence


Niveau 3 du poste concerné par la situation ET nécessite de recourir aux moyens externes
d’urgence de la ville de Cotonou
Les conséquences présentent un
La situation d’urgence est contrôlée avec
impact potentiel à l’extérieur du
Niveau 4 ET les moyens internes SIEMENS et/ou
poste concerné par la situation
externes de la ville de Cotonou
d’urgence

VI.1. Moyens de préparation


Afin de faciliter la mise en œuvre des opérations d’intervention en cas de situation d’urgence, et donc dans
le but d’en assurer l’efficacité et la rapidité, différentes mesures techniques et organisationnelles seront
mises en œuvre sur chacun des 4 sites de construction des postes.

Tableau 8 - Préparation des moyens pour la préparation aux situations d’urgence santé et sécurité

Thème Mesures préparatoires

VOIES § Clairement identifiées sur le site


D’EVACUATION
§ Dégagées en permanence

§ Clairement identifiés sur le site


MOYENS § Accessibles en permanence
D’INTERVENTION
§ Disponible en nombre suffisant
§ Vérifiés en entretenus

MOYENS D’ALERTE § Clairement visibles


§ Vérifiés en entretenus

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
NUMEROS
§ Affichés aux endroits stratégiques du site
D’URGENCE § Clairement visible
§ Mis à jour à chaque fois que nécessaire
PROCEDURES DE § Affichés aux endroits stratégiques du site
PREMIERS SOINS
§ Clairement visible

MOYENS DE § Chargés en permanence


COMMUNICATION
§ Disponible en nombre suffisant

§ Clairement identifiés (chapitre Erreur ! Source du renvoi


POINTS DE introuvable.)
RASSEMBLEMENT § Suffisamment grand pour accueillir tout le personnel
§ Emplacement dans une zone sûre

SAUVETEURS § Présents en permanence en nombre suffisant


SECOURISTES
§ Identifiables facilement et rapidement

KIT DE PREMIERS § Toujours complet


SOINS
§ Accessible en permanence

PERSONNEL § Formé et régulièrement entraîné

DONNÉES MÉTÉO § Suivi quotidien des données météos et alerte tempête

CONTEXTE
GÉOPOLITIQUE § Suivi quotidien du contexte géopolitique

Les moyens humains externes au projet directement impliqués pour la prise en charge d’un blessé grave
généré par les activités du chantier, et la gestion de la situation d’urgence, sont listés dans le tableau
suivant :
Tableau 9 - Moyens humains externes au projet pour le secours aux blessés

Qualification N° téléphone
SAMU +229 21 307 336
Urgences CNHU
Centre national hospitalier et +229 21 304 652
universitaire
Pompiers +229 21 303 011
Clinique d’Akpakpa +229 21 331 437
Hôpital Suru Lere (1er arr.) +229 21 331 958
Secours ambulance Sera précisé ultérieurement

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
VI.2. Moyens techniques internes au projet

Les moyens techniques internes au projet directement impliqués pour la prise en charge d’un blessé grave
généré par les activités du chantier sont listés dans les tableaux suivants :

Tableau 10 - Moyens techniques internes au projet pour le secours aux blessés


Type
Matériel de premier secours (boîte à pharmacie)
Valise électro-secours
Couverture anti feu
Harnais de sauvetage
Stock de médicaments
Perche électrique
Brancard
Local infirmerie

VI.3. Moyens techniques externes au projet


Ces moyens sont déployés par les services d’intervention externes.

þ Moyens de lutte incendie

Ø Extincteurs

Les extincteurs pour incendie du bon type et en condition correcte de fonctionnement sont la première
ligne de défense contre un incendie. Connaitre la localisation des extincteurs et le type d’incendie qu’ils
sont destinés à éteindre est primordial.

Ø Types d’extincteurs Incendie

Les types d’extincteurs existant sont :

Tableau 11 - Classes d'incendies et extincteurs

Type Catégorie de feu Type de feu Extincteurs adaptés

Extincteurs à eau pulvérisée,


Combustibles Incendies de combustibles ordinaires avec additif ou non ou
A classiques générant (bois, végétation, fibres, papier, et extincteurs à mousse (AB) et
des braises matières similaires) seaux d’eau.
Extincteurs à poudre ABC.2

2Dans les lieux où l’équipement d’énergie électrique est impliqué dans un incendie, la non-conductivité du moyen
d’extinction est d’une extrême importance et seuls les extincteurs expulsant du dioxyde de carbone et des poudres
sèches devront être utilisés.

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
Liquides Extincteurs avec dioxyde de
inflammables et Incendies de liquides inflammables, carbone (B) pour les
B solides liquéfiables essence, peintures, graisses, solvants, équipements électriques sinon
(plastiques), caoutchouc, plastiques, etc. à eau pulvérisée avec additif
équipement ou mousse (AB).
électrique Poudres sèches BC ou ABC.2

C Gaz combustible Incendies de substances gazeuses sous


pression incluant les gaz liquides Extincteurs à poudre BC.

D Métaux Incendies de métaux Extincteurs à poudre D3(sable


sec, terre sèche).

VII. SUIVI-EVALUATION

VII.1. Suivi externe


Pendant les travaux, le CGES assurera le suivi de la mise en œuvre des différentes mesures du PGESC
spécifique. L’Ingénieur sera chargé de superviser les aspects ESSS de chantier et d’en remonter les
informations au CGES/MCA-Bénin II via la plateforme SGESSS, entre autres canaux officiels de
communication.

Un rapport mensuel de surveillance ESSS incluant le déroulement des travaux sera rédigé et
communiqué à la fin du mois au Maitre d’Ouvrage (MO) par le biais de l’Ingénieur.

VII.2. Suivi interne et Evaluation des performances


Différents outils de suivi et de gestion sont mis en place pour :
· Suivre l’exécution des opérations de construction ;

· Suivre la bonne mise en œuvre et l’efficacité.

Ces outils sont conçus et mis en œuvre de façon à mesurer l’efficacité du PGESC spécifique et suivre la
conformité de ses activités par rapport aux obligations juridiques et exigences applicables, et de s’ajuster
de manière continue si besoin.

VIII. ENGAGEMENT DES PARTIES PRENANTES


Le plan d’engagement des parties prenantes de construction (PEPPC) élaboré et validé par l’ingénieur
reste applicable sur ce site.

3 Pour les feux de métaux, des extincteurs à eau ne doivent surtout pas être utilisés

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
VIII.1. MECANISMES EXTERNES DE COMMUNICATION ET DE REGLEMENT DES GRIEFS
Les dispositions décrites dans le PGESC Complet quant au mécanisme de gestion des plaintes s’appliquent
au PGESC Spécifique.

Les riverains pourront déposer une plainte en :

v Envoyant un email à l'adresse reclamations@sgesss.bj ;


v Envoyant un SMS au numéro suivant: (229) 69 66 82 88 ;
v Appelant au numéro suivant: (229) 69 66 82 88.

SIEMENS remontera les plaintes sur la plateforme du SGESSS de MCA-Bénin II, comme indiqué dans la
figure ci-dessous.

IX. TRAVAIL ET CONDITIONS DE TRAVAIL (NP 2)


Cette section est couverte par le PGSSC Spécifique.

X. EFFICACITE DES RESSOURCES ET PREVENTION DE LA POLLUTION (NP 3)

X.1. Efficacité des ressources

X.1.1 Gaz à effet de serre (GES)


Les dispositions décrites dans le PGESC Complet s’appliquent.

X.1.2 Consommation d'eau / économies d’énergie


Les dispositions décrites dans le PGESC Complet s’appliquent.

X.2. Prévention de la pollution

X.2.1 Emissions dans l’air et poussières

Les dispositions décrites dans le PGESC Complet s’appliquent.

X.2.2 Terres contaminées et potentiellement contaminées

X.2.2.1. Plan de gestion des sols contaminés, potentiellement contaminés ou en excès


Les dispositions décrites dans le PGESC Complet s’appliquent.

X.2.2.2. Plan de transport des sols contaminés, potentiellement contaminés ou en excès


Les dispositions décrites dans le PGESC Complet s’appliquent.

X.2.3 Déchets et matières dangereuses

X.2.3.1. Plan de gestion des matières et déchets dangereux se trouvant dans la zone du Projet
Les dispositions décrites dans le PGESC Complet s’appliquent.

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
X.2.3.2. Plan de gestion des déchets dangereux et non dangereux, autres que les déchets dangereux qui se
trouvent dans la zone du projet
Les dispositions décrites dans le PGESC Complet s’appliquent.

X.2.4 Eaux usées et qualité de l’eau

X.2.4.1. Plan de gestion et des procédures pour la gestion des eaux


Les dispositions décrites dans le PGESC Complet s’appliquent.

XI. Santé et sécurité des communautés (NP 4)


Cette section est couverte par le PGSSC spécifique.

XII. Acquisition de terres et réinstallation involontaire (NP 5)


Elles ne s’appliquent pas à ce site

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
XIII. CONSERVATION DE LA BIODIVERSITE ET GESTION DURABLE DES RESSOURCES
NATURELLES VIVANTES (NP 6)

XIII.1. Plan de remplacement des arbres à couper (ou de reboisement)

XIII.1.1 Inventaire des arbres à abattre

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
Au total, 31 arbres ont été identifiés et coupés sur le site de la croix rouge. Une autorisation d’abattage
a été donnée par l’inspection forestière annexée au présent plan.

XIII.1.2 Stratégie de reboisement compensatoire


Le site de reboisement a été identifié avec l’appui d’une équipe de l’inspection forestière de Cotonou en
collaboration avec la mairie de Cotonou comme le montre le compte rendu suivant :

La stratégie de reboisement compensatoire a été présentée en annexe de ce document.

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
XIV. Plan de remédiation des écosystèmes et de la biodiversité affectée
Les dispositions décrites dans le PGESC Complet s’appliquent.

XIV.1. Aires protégées par la loi et aires reconnues par la communauté


internationale
Les dispositions décrites dans le PGESC Complet s’appliquent.

XIV.2. Espèces exotiques envahissantes


Les dispositions décrites dans le PGESC Complet s’appliquent.

XV. PATRIMOINE CULTUREL (NP8)

XV.1. Stratégie de gestion des découvertes fortuites


Les dispositions décrites dans le PGESC Complet s’appliquent.

XV.2. Procédure de gestion des découvertes fortuites de patrimoine enfoui


Les dispositions décrites dans le PGESC Complet s’appliquent.

XVI. APPROCHE GENRE ET INCLUSION SOCIALE


Les dispositions décrites dans le PISGC s’applique.

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou


Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction (PGESC) Spécifique au poste de la Croix Rouge
XVII. ANNEXES

XVII.1. AUTORISATION SPECIALE DE COUPE POUR LE PROJET Distribution


d’Electricité du MCA-Bénin II

PGESC Spécifique– Lot B – Projet de Distribution d’Electricité 48


PGESC Spécifique– Lot B – Projet de Distribution d’Electricité 49
XVII.2. COMPTE RENDU DE LA VISITE D’IDENTIFICATION DU SITE DE
REBOISEMENT

PGESC Spécifique– Lot B – Projet de Distribution d’Electricité 50


PGESC Spécifique– Lot B – Projet de Distribution d’Electricité 51
XVII.3. FICHE TECHNIQUE D’ABATTAGE

FICHE TECHNIQUE D’ABATTAGE DES ARBRES

QU’EST CE QUE L’ABATTAGE ?

L’abattage d’un arbre consiste à le couper à sa base ou jusqu’à sa base pour provoquer sa chute et
permettre son retrait du site.

L’abattage est régulièrement associé au dessouchage, afin d’éliminer tout ou partie de la souche et
permettre de nouvelles plantations ou l’utilisation de l’emplacement, sans la gêne de la souche.

LES ASPECTS TECHNIQUES DE L’ABATTAGE D’UN ARBRE

Plusieurs techniques peuvent être utilisées pour abattre un arbre, selon la place disponible et les ouvrages
à proximité :

L'abattage directionnel,

L'abattage par démontage,

L'abattage avec une pelle mécanique.

L’abattage directionnel correspond à l’abattage de l’arbre en pied, dont la direction de chute est donnée
par l’entaille du bûcheron, et est éventuellement guidée par une corde.

L’abattage par démontage consiste à couper les branches une à une, puis le fût (partie du tronc d’un arbre
situé entre le sol et la première grosse branche), afin d’éviter d’endommager les éléments sous et à
proximité de l’arbre abattu. Le démontage peut être pratiqué depuis l’arbre ou depuis une nacelle en Z ou
automotrice.

Le démontage sans rétention : les branches et les portions de fût tombent au sol après section.

Le démontage par rétention : les branches puis les billots (sections courtes du tronc d’arbre) sont coupés,
puis déposés au sol grâce à un système de cordes et poulies. Le démontage par rétention permet d’éviter
tout impact sur le sol et de protéger les ouvrages à proximité de l’arbre abattu.

Le démontage avec une grue de levage pour les sujets imposants ou avec de fortes contraintes
d’accessibilité : l’arbre est démonté depuis la cime jusqu’à sa base. Chaque billot sectionné est retenu par la
grue de levage et déposé au sol, sans impact.

L’abattage avec une pelle mécanique correspond à la section du fût, par portions, retenues par la pince de
la pelle mécanique. La portée de la pelle pouvant aller jusqu’à 14 m, permet d’abattre des arbres de grande
taille (jusqu’à 30 m), sans risque de chute incontrôlée.

LA DEMARCHE METHODOLOGIQUE PROPOSEES DU SOS-TRAITANT POUR L’ABATTAGE ET LE REBOISEMENT


PGESC Spécifique– Lot B – Projet de Distribution d’Electricité 52
PGESC Spécifique– Lot B – Projet de Distribution d’Electricité 53
PGESC Spécifique– Lot B – Projet de Distribution d’Electricité 54
PGESC Spécifique– Lot B – Projet de Distribution d’Electricité 55
PGESC Spécifique– Lot B – Projet de Distribution d’Electricité 56
PGESC Spécifique– Lot B – Projet de Distribution d’Electricité 57
PGESC Spécifique– Lot B – Projet de Distribution d’Electricité 58
XVII.4. PROCEDURES CLAIRES DE REMBLAYAGE DES TRANCHEES (PCRT)

XVII.4.1 INTRODUCTION
Toute fouille ou tranchée est de nature à déstabiliser les terres en place et donc la portance. Ainsi, la
mise en œuvre du remblai dans la zone comprise entre le fond de fouille et la couche finale exigera la
mise en œuvre de matériaux d’apport sur une épaisseur respectant les normes en vigueur et un
compactage assuré sur la reprise en pleine largeur ou seulement sur l’emprise de la fouille en fonction
de la nature des engins utilisés et de la typologie des travaux.

XVII.4.2 CONTEXTE ET JUSTIFICATION


Les matériaux non réutilisés devront être stockés, évacués au fur et à mesure de leur extraction et
convoyés vers la plateforme de Takon dédiée à cet effet, conformément aux dispositions décrites dans
notre Plan de transport des sols contaminés, potentiellement contaminés ou en excès. Dans le cas de
terres non contaminées, ce qui est le cas sur le poste de CROIX ROUGE, les terres seront évacuées
conformément à notre plan de gestion des terres non contaminées.

Tout au long du remblayage, il devra être veillé à la sécurité́ de la communauté mais aussi du personnel
de chantier. Une signalisation de chantier temporaire réglementaire et appropriée devra être mise en
place de même que le balisage des tranchées pour la protection des piétons ainsi que les longueurs
maximales d’ouverture autorisées.

XVII.4.3 BUT ET OBJECTIF


La présente procédure a pour objectif la définition des modalités de remblayage des tranchées. Plus
particulièrement elle se veut :

- Diffuser des méthodes de remblayage de tranchées pour un résultat durable ;


- Recommander les matériaux et les techniques de compactage adaptées
- Sensibiliser l’utilisateur sur la nécessité d’un bon contrôle de la qualité des travaux pour éviter
les tassements ultérieurs
- Uniformiser l’approche des intervenants

XVII.4.4 INTERVENANTS
Le tableau ci-dessous présente les principaux intervenants dans le cadre de l’activité de remblayage et
terrassement des sites

Nom et prénoms Fonction Contact


Armel SOUNOU Agent ESSSC site (Sauveteur 94705966

PGESC Spécifique– Lot B – Projet de Distribution d’Electricité 59


secouriste du Travail)

Franck TOKANHAN Agent Environnement et Social 97121590


(Sauveteur secouriste du Travail)
Franck ATTOLOU Responsable ESSSC 95289822
Cyprien OWOLABI Agent de liaison avec les 97552993
communautés et spécialiste en
réinstallation (Sauveteur
secouriste du Travail)
Cabinet BEGIT Superviseur Géomètre
Topographe
A définir par le sous-traitant Conducteur d’engin (compacteur)
Mbaye NOUKOMMEY Superviseur génie civil 96184218
Michel BADIE Directeur Travaux GC 94565116

XVII.4.5 MATERIELS DE REMBLAYAGE


Les matériels qui seront utilisés pour le remblayage et le compactage sont choisis selon la nécessité
pour une bonne exécution des remblayages. Il s’agit notamment du compacteur vibrant et de piquets.

XVII.4.6 MATERIAUX DE REMBLAYAGE


En rapport à l’analyse des sols et le fait que les sols excavés ne seront pas ré utilisés pour les remblais, il
a été convenu ce qui suit :

- Matériaux utilisables pour le remblais : sable silteux.

La qualité des matériaux utilisés et celle du compactage sont essentielles pour assurer un bon
compactage du sol (selon la recommandation de DAO, 95 % BROCTOR)

Par conséquent, les matériaux utilisés pour les remblais doivent:

- Permettre de réaliser un compactage efficace (95%) par couche successive de 20 cm ;


- Ne pas contenir d’éléments susceptibles d’endommager les ouvrages et les câbles ;
- Avoir de bonnes caractéristiques thermiques.

La qualité des remblais est alors vérifiée en ce sens.

XVII.4.7 MODE OPERATOIRE

o Étape 1 : Préparation de la plateforme


Ø Décapage de la terre végétale : décapage de 30 cm en moyenne pour l’ensemble de la
parcelle
PGESC Spécifique– Lot B – Projet de Distribution d’Electricité 60
Ø Nivellement/terrassement de la plateforme sur l’ensemble de la surface de la route d
acces/parcelle entre les 3.70 et 3.80 y compris la couche de fondation des routes

Vue en plan terrassement


Ø Compactage puis essais à la plaque sur la surface nécessaire pour la construction du poste
PGESC Spécifique– Lot B – Projet de Distribution d’Electricité 61
Ø Mise hors d’eau des fouille

PGESC Spécifique– Lot B – Projet de Distribution d’Electricité 62


Le nivellement et la remise en état font partie intégrante de la qualité du réaménagement utile, propre
et durable des travaux. Ainsi l’encadrement technique et ESSS s’engage à une finition acceptable par
MCA-Bénin II. A ce titre un programme de gestion de la remise en état du site après travaux a été
élaboré et est présenté dans le PGSSC Spécifique du poste.

XVIII. PROCEDURE DE NETTOYAGE DU SITE

XVIII.1. INTRODUCTION
Un chantier respectueux de l’environnement est le prolongement naturel des efforts de qualité
environnementale mis en place lors de la conception. Tout chantier de construction génère des
nuisances sur l’environnement. L’enjeu de l’Entrepreneur est de limiter ces nuisances au bénéfice des
riverains et du personnel de chantier.

XVIII.2. CONTEXTE ET JUSTIFICATION


La propreté du chantier de sa préparation à sa réception provisoire reste le premier indicateur qui
renseigne sur les dispositions envisagées par l’entreprise pour l'exécution dans les meilleures conditions
possibles des travaux, et donc un des critères permettant de satisfaire tout client tout en instaurant une
image de marque fiable et efficace.

Aussi, les travaux réalisés par SIEMENS Energy vont générer inévitablement de la poussière et des
salissures de diverses natures : graviers, déblais, remblais, etc. Il est donc primordial de définir et
coordonner les moyens nécessaires à la réalisation des activités de nettoyage et remise en état du site,
tout en restant fidèle aux directives contractuelles de MCA -Bénin II.

XVIII.3. BUT et OBJECTIF


Le but de SIEMENS Energy à travers cette activité est de livrer un chantier propre équivalent à une
remise à neuf.

Les objectifs spécifiques de cette procédure sont les suivants :

- Assurer la propreté du site pendant et après les travaux ;


- Assurer la pré-collecte de tous les déchets ;
- Assurer la propreté des matériels utilisés ;
- Coordonner les opérations des différents intervenants ;
- Assurer la propreté des installations de chantier, des bungalows et des toilettes en particulier

Projet : renforcement et réhabilitation du réseau de distribution d’électricité régional à Cotonou

Plan de Gestion Environnementale et Sociale de Construction Page 63 / 68


XVIII.4. INTERVENANTS
Le tableau ci-dessous présente les principaux intervenants dans le cadre de l’activité de remblayage et
terrassement des sites

Nom et prénoms Fonction Contact


Armel SOUNOU Agent ESSSC site (Sauveteur 94705966
secouriste du Travail)
Franck TOKANHAN Agent Environnement et Social 97121590
(Sauveteur secouriste du Travail)
Franck ATTOLOU Responsable ESSSC 95289822
Cyprien OWOLABI Agent de liaison avec les 97552993
communautés et spécialiste en
réinstallation (Sauveteur
secouriste du Travail)
A confirmer Agent de nettoyage
Mbaye NOUKOMMEY Superviseur génie civil 96184218
Michel BADIE Directeur Travaux GC 94565116

XVIII.5. ZONE D’INTERVENTION


L’activité de nettoyage se réalise quotidiennement sur les différents lieux d’activités de SIEMENS
Energy, à savoir les postes électriques, mais aussi les bureaux.

XVIII.6. MODE OPERATOIRE

Ø Nettoyage journalier des bungalows de chantier, en particulier les toilettes par un agent de
nettoyage. Utilisation des outils appropriés (balais, pelle, serpillière, sceau, éponge,
produits ménagers, équipements de protection individuels)

Ø Désinfection journalière de toutes les parties potentiellement tangibles (poignées de porte,


bureaux, chaises, etc..) afin de lutter contre le COVID-19

Ø Evacuation quotidienne des déchets présents sur la zone de chantier, les installations de
chantier par le personnel de chantier, les bureaux en adéquation avec le plan de gestion
des déchets
PGESC Spécifique– Lot B – Projet de Distribution d’Electricité 64
En fin de journée, après la séance finale de remise en état et nettoyage du site un contrôle
visuel de la remise en état et nettoyage du site est effectué par le chef d’équipe et les
résultats sont reportés sur des fiches de contrôle.

XVIII.7. PLANNING DE NETTOYAGE


Le site sera nettoyé suivant le planning qui suit :

Phases Activités prévues Délai d’exécution

Pendant et à la fin Nettoyage de la base-vie et des bureaux de 24h


des travaux chantier

Nettoyage du bord des fouilles

Evacuation quotidienne des déchets vers l’aire de


stockage dédiée à la base –vie pour enlèvement
par le prestataire

Après les travaux Repli du matériel et des engins pour nettoyage et 10 jours
(démobilisation) lavage intensif dans un garage approprié

Retrait de tout le matériel roulant des engins

Démantèlement des installations, des fondations,


des murs, des dalles en béton, etc. pour la base-
vie 5 jours

Collecte, ramassage et évacuation des produits de


démolition vers le site de dépôt de matériaux

XVIII.8. RAPPORT D’EXAMEN PREALABLE DES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX,


SOCIAUX ET DE SANTE ET SECURITE (REPRIESSS)

PGESC Spécifique– Lot B – Projet de Distribution d’Electricité 65


XVIII.9. PROCEDURE DOCUMENTEE DE NETTOYAGE DU SITE (PDNS)

XVIII.9.1 INTRODUCTION
Un chantier respectueux de l’environnement est le prolongement naturel des efforts de qualité
environnementale mis en place lors de la conception. Tout chantier de construction génère des
nuisances sur l’environnement. L’enjeu de l’Entrepreneur est de limiter ces nuisances au bénéfice des
riverains et du personnel de chantier.

XVIII.9.2 CONTEXTE ET JUSTIFICATION


La propreté du chantier de sa préparation à sa réception provisoire reste le premier indicateur qui
renseigne sur les dispositions envisagées par l’entreprise pour l'exécution dans les meilleures conditions
possibles des travaux, et donc un des critères permettant de satisfaire tout client tout en instaurant une
image de marque fiable et efficace.

Aussi, les travaux réalisés par SIEMENS Energy vont générer inévitablement de la poussière et des
salissures de diverses natures : graviers, déblais, remblais, etc. Il est donc primordial de définir et
coordonner les moyens nécessaires à la réalisation des activités de nettoyage et remise en état du site,
tout en restant fidèle aux directives contractuelles de MCA -Bénin II.

XVIII.9.3 BUT et OBJECTIF


Le but de SIEMENS Energy à travers cette activité est de livrer un chantier propre équivalent à une
remise à neuf.

Les objectifs spécifiques de cette procédure sont les suivants :

- Assurer la propreté du site pendant et après les travaux ;


- Assurer la pré-collecte de tous les déchets ;
- Assurer la propreté des matériels utilisés ;
- Coordonner les opérations des différents intervenants ;
- Assurer la propreté des installations de chantier, des bungalows et des toilettes en particulier

XVIII.9.4 INTERVENANTS
Le tableau ci-dessous présente les principaux intervenants dans le cadre de l’activité de remblayage et
terrassement des sites

Nom et prénoms Fonction Contact


Armel SOUNOU Agent ESSSC site (Sauveteur 94705966
secouriste du Travail)
Franck TOKANHAN Agent Environnement et Social 97121590
PGESC Spécifique– Lot B – Projet de Distribution d’Electricité 66
(Sauveteur secouriste du Travail)
Franck ATTOLOU Responsable ESSSC 95289822
Cyprien OWOLABI Agent de liaison avec les 97552993
communautés et spécialiste en
réinstallation (Sauveteur
secouriste du Travail)
A confirmer Agent de nettoyage
Mbaye NOUKOMMEY Superviseur génie civil 96184218
Michel BADIE Directeur Travaux GC 94565116

XVIII.9.5 ZONE D’INTERVENTION


L’activité de nettoyage se réalise quotidiennement sur les différents lieux d’activités de SIEMENS
Energy, à savoir les postes électriques, mais aussi les bureaux.

XVIII.9.6 MODE OPERATOIRE

Ø Nettoyage journalier des bungalows de chantier, en particulier les toilettes par un agent de
nettoyage. Utilisation des outils appropriés (balais, pelle, serpillière, sceau, éponge,
produits ménagers, équipements de protection individuels)

Ø Désinfection journalière de toutes les parties potentiellement tangibles (poignées de porte,


bureaux, chaises, etc..) afin de lutter contre le COVID-19

Ø Evacuation quotidienne des déchets présents sur la zone de chantier, les installations de
chantier par le personnel de chantier, les bureaux en adéquation avec le plan de gestion
des déchets

En fin de journée, après la séance finale de remise en état et nettoyage du site un contrôle
visuel de la remise en état et nettoyage du site est effectué par le chef d’équipe et les
résultats sont reportés sur des fiches de contrôle.

XVIII.9.7 PLANNING DE NETTOYAGE


Le site sera nettoyé suivant le planning qui suit :

Phases Activités prévues Délai d’exécution

Pendant et à la fin Nettoyage de la base-vie et des bureaux de 24h

PGESC Spécifique– Lot B – Projet de Distribution d’Electricité 67


des travaux chantier

Nettoyage du bord des fouilles

Evacuation quotidienne des déchets vers l’aire de


stockage dédiée à la base –vie pour enlèvement
par le prestataire

Après les travaux Repli du matériel et des engins pour nettoyage et 10 jours
(démobilisation) lavage intensif dans un garage approprié

Retrait de tout le matériel roulant des engins

Démantèlement des installations, des fondations,


des murs, des dalles en béton, etc. pour la base-
vie 5 jours

Collecte, ramassage et évacuation des produits de


démolition vers le site de dépôt de matériaux

PGESC Spécifique– Lot B – Projet de Distribution d’Electricité 68

Vous aimerez peut-être aussi