Vous êtes sur la page 1sur 47

Cours de Route 2, Université de Douala, FGI, Filière Ingénieur de Génie Civil, 4ème année, 2015-2016

Département de Génie Civil


UE FGI-GCI-482

ROUTE 2

Notes de Cours ZOA AMBASSA Daniel


Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

Chapitre 3 : Expertise des chaussées : Rétro-


calculs
Le Retro-calcul, c’est la méthodologie pour transformer les déflexions en modules des
couches de chaussées. Nous faisons les Retro-calculs aujourd’hui parce que :

 Il existe une relation entre la déflexion de chaussée et la rigidité de celle-ci (1935-


1960);

 Il y a eu des développements théoriques et numériques en mécanique des


chaussées (1940-1970);

 Il y a eu le développement de déflectomètres (1955-1980) ;

 Le développement de PC (1975 - ).

Déflexion : Déformation temporaire verticale de la surface de chaussée au passage d’un


essieu de 130 kN. La déflexion se mesure en centième de millimètre.

Déflexions admissibles des chaussées

Type de Chaussées Epaisseurs (cm) Déflexion maximale (1/100) mm

Béton 20 12

Enrobé 10 16

Enrobé 8 20

Enrobé 5 25

Enduit superficiel 1 50

Auscultation : recherche et acquisition des paramètres définissant l’état d’une chaussée à un


moment donné.

Diagnostic : étude visant à identifier les défauts de tout ou partie d’une route et leurs causes,
elle se fonde sur l’interprétation des résultats d’une auscultation fine et exhaustive.

Contrôle : vérification de la conformité de lots de travaux à des spécifications (dans le cadre


du marché).

2/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

3/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

4/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

5/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

6/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

7/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

8/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

Figure 17 : Photo de mesure de déflexion avec la poutre de Benkelman

9/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

10/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

11/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

12/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

13/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

14/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

15/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

16/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

17/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

18/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

19/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

20/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

21/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

22/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

23/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

24/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

25/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

26/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

27/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

28/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

29/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

30/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

31/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

32/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

33/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

ELMOD, ALIZE Retrocalcul, MODULUS, MODCOMP, KENLAYER, EVERCALC, WESDEF.

Boussinesq, en 1885 (Peyronne et al, 1991), a développé des équations


matérialisant la distribution des contraintes et des déformations dans un massif
élastique, homogène, semi-indéfini (hypothèse dite de Boussinesq). Dans ce
modèle, il suppose que le corps granulaire n'est pas trop différent du sol-support et
qu'ainsi, la pression exercée par les pneumatiques se répartit comme dans un massif
de sol.

Hypothèse du modèle :

 Matériaux de chaussée sont considérés homogènes et isotropes :


 La loi de Comportement des matériaux est supposée linéaire élastique ;

34/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

 Charge modélisée par une pression repartie sur un cercle de rayon a.

Se ramenant aux coordonnées cylindriques du fait de la symétrie du chargement


autour de l’axe vertical passant par le centroïde de la surface de répartition de la
charge q sur la surface d’application, le problème 3D se ramène à un problème 2D
axisymétrique modélisé comme ci-dessous :

Figure A-25: modèle de Boussinesq

Où r est la distance radiale d’un point M(r,Z) par rapport à l’axe de révolution.

Le problème revient à déterminer la profondeur H à laquelle la pression a été


suffisamment diffusée de manière à ne pas dépasser la contrainte admissible
du sol support élastique de module d'Young et de coefficient de Poisson .
Le module d'Young du corps de chaussée étant supérieur à celui du sol support,
on peut faire correspondre à la profondeur H, une profondeur H' qui lui est inférieure
selon une règle d’homogénéisation suivante:

La contrainte verticale est maximale à l'aplomb de la charge axisymétrique de


rayon a et à une profondeur z, elle prend la valeur suivante:

La contrainte radiale en un point M de coordonnées r et Z en coordonnées


cylindrique a pour expression :

La déflection maximale au centre du cercle de rayon r étant :

35/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

Le matériau ayant un comportement élastique linéaire, on en déduit les composantes


du tenseur de déformation en tout point par la relation : .

La limitation principale de la méthode de Boussinesq est qu'elle s'applique à un


massif de sol homogène infini en profondeur et sur le plan horizontal. Ainsi, la
méthode de Boussinesq ne peut s'appliquer que directement à une structure de
chaussée monocouche. En conséquence, ce modèle ne prend pas en compte de
manière directe les propriétés mécaniques des matériaux constituants tout le corps
de chaussée. Les différences significatives de comportement des matériaux traités et
non traités conduisent à un résultat imprécis qui s’éloigne remarquablement de la
réponse réelle de ces matériaux en service.
Les modules de surface sont définis ainsi qu’il suit :

La valeur de f=2 est préconisée pour l’étude du FWD/HWD. En effet, la pression sous la
plaque de chargement est uniformisée grâce à la présence d’un caoutchouc sous cette
dernière, et à l’utilisation d’une plaque segmentée.

Méthode de recherche de la profondeur du substratum (extrait PhD Broutin, p. 80-81)

36/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

37/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

38/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

39/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

Application: analyse de la structure de chaussée multicouche dont les caractéristiques sont présentées
dans le tableau ci-dessous.

La charge statique utilisée est de 50 kN appliquée à travers une plaque flexible circulaire de rayon a =
15 cm. Ici nous comparons la solution analytique de Boussinesq-Odemark. Dans le cas de cette
structure multicouche, la résolution analytique du problème se fait par une transformation de la
structure en massif semi-infini équivalent de Boussinesq. Les équations équivalentes sont calculées
selon les expressions ci-après ; avec un facteur correctif f=1 pour la première interface et compris
entre 0,8 et 0,9 pour la seconde interface. Les résultats sont les suivants :

He,2 = 1 * 5 * (5400/200)1/3 = 15 cm et He,3 = 0,8 * (0,15 + 0,35) * (200/50)1/3 = 63,5 cm.

40/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

Utilisation du module Retrocalcul d’Alizé pour évaluer les modules des couches de chaussée
après une campagne d’Auscultation par le FWD/HWD, poutre de Benkelman, ….

41/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

42/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

43/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

44/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

45/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

46/47
Cours de Route 2 : Diagnostic et expertise des chaussées

Références bibliographiques
BROUTIN M., (2010). Assessment of Flexible Airfield Pavements Using Heavy Weight
Deflectometer, Doctor of Philosophy, Ecole Nationale des Ponts et Chaussée, Paris,
France, 370p.
CEBTP (1984). Guide de dimensionnement des chaussées pour les pays tropicaux, 155p.
DGAC (2014), Auscultation des chaussées souples aéronautiques au HWD, Guide technique,
86p.
EL AYADI A., (2010). Apport de l’analyse dynamique pour le diagnostic de chaussées,
Thèse de Doctorat, Université de Limoges, 160p.
LCPC-SETRA, (1994). Conception et dimensionnement des structures de chaussée, Guide
technique.
LCPC-SETRA, (1998). Catalogue des structures types de chaussées neuves, Ministère de
l’équipement, des transports et du logement.
Zoa Ambassa D., (2013). Méthodes avancées de dimensionnement des chaussées : cas des
chaussées bitumineuses sous chargement complexe, Editions Universitaires Européennes,
Octobre 2013, 325p.

47/47

Vous aimerez peut-être aussi