Vous êtes sur la page 1sur 7

Département : Génie Civil

Niveau : Master 1(Structures)


Matière : Elasticité
Enseigant : A. BOUROUBA
Année universitaire :2019/2020
Université A. Mira, Béjaïa Semestre 2 Faculté de Technologie

Série d’exercice N°2 Théorie de l’état de Contraintes

EXERCICE 1

Soit l'état de contraintes en un point d’un milieu continu, définit dans un repère orthonormé (0, , , ),
par le tenseur de contraintes suivant :
1 2 0
= 2 1 0 ( )
0 0 3
Déterminer le vecteur contraintes et ses composantes normale et tangentielle agissant sur :
a) La facette 1 : de normale = < 1 1 0 > ;
b) La facette 2 : positive perpendiculaire à l’axe .

EXERCICE 2

Considérons l'état plan de contraintes au point M représenté sur la


figure ci-contre :
4 1
= ( )
1 2

a) Déterminer les composantes normale et tangentielle du vecteur contraintes agissant sur une facette
de normale faisant 60° par rapport à l’axe X en utilisant :
Le vecteur contrainte ;
La matrice de rotation ;
Le cercle de Mohr
b) A l'aide du cercle de Mohr, déduire :
Les contraintes principales agissant au point M.
Les directions principales
La contrainte de cisaillement maximale
Indication : les contraintes sont en MPa

EXERCICE 3

L’état des contraintes en un point M d’un milieu continu est donné dans le repère orthonormé (0, , , )
par le tenseur suivant :
0 3 0
= 3 0 0 ( )
0 0 4
a) Calculer les contraintes principales et les directions principales normalisées du tenseur sachant
que ;
b) Déduire la contrainte de cisaillement maximale ;
c) Montrer que le tenseur est une superposition d’un cisaillement pur ( = 3 ) dans le plan
( , ) et d’une compression simple ( =4 ) dans l’axe .

1/1
A. BOUROUBA Corrigé de la série de TD N°2 Année 2019/2020

EXERCICE 4

Le champ de contraintes agissant dans un solide élastique, soumis à des forces de volume, est défini dans un
repère orthonormé (0, , , ) par le tenseur suivant :
6 0 6
= 0 6 0 ( )
6 0 6

a) Trouver les expressions des forces de volume.


b) Donner l'expression du tenseur de contraintes au point (1,1,1).
c) Montrer qu'au point , que le tenseur est une superposition d'un état de cisaillement simple dans le
plan ( , ) et d'un état de contraintes cylindrique.
d) Au point , calculer les contraintes principales du tenseur .
e) Au point , décomposer le tenseur en un tenseur sphérique et un tenseur déviateur .
f) Au point , déduire les contraintes principales du tenseur .

Matière d’Elasticité Master 1 (Structures) 2


A. BOUROUBA Corrigé de la série de TD N°2 Année 2019/2020
Solution de l'exercice 1 :

Facette 1 Facette 2

Vecteur de contrainte : { } = [ ] { }

1 =< 0 0 1 >
= <1 1 0>
2

1 1 2 0 1 1 3 1 2 0 0 0
T= 2 1 0 1 T= 3 ( ) T= 2 1 0 0 T= 0 ( )
2 0 0 3 0 2 0 0 0 3 1 3

Contrainte normale : = .

= . =3 = . = 3

Contrainte tangentielle : = T

T =9 ; =9 T =9 ; =9

= 9 9 =0 = 9 9 =0

Commentaire : sur les deux facettes on la contrainte tangentielle est nulle, cela implique que
les contraintes normales 3 et =3 sont des contraintes principale du tenseur .

Solution de l'exercice 2 :

a) Calcul des composantes normale et tangentielle du vecteur contrainte par :


Utilisation du vecteur contrainte (Formule de Cauchy) :

1 3
(60°) 2 (60°) 2
= = ; = =
(60°) 3 (60°) 1
2 2

1 3
4 1 2 2+ = 2.866
2
= [ ]{ } = = ( )
1 2 3 1
+ 3 = 2.232
2 2

= . = 3.366 MPa

= . 1.366 MPa

Matière d’Elasticité Master 1 (Structures) 3


A. BOUROUBA Corrigé de la série de TD N°2 Année 2019/2020
Utilisation de la matrice des cosinus directeurs (matrice de rotation) :

1 3
4 1 cos (60°) sin(60°) 2 2
= ; = =
1 2 sin(60°) cos (60°) 3 1
2 2
1 3 1 3
2 2 4 1 2 2 3.366 1.366
= [ ][ ][ ] = = (MPa)
3 1 1 2 3 1 1.366 2.634
2 2 2 2

= = 3.366 MPa

= 1.366 MPa

Utilisation de la méthode graphique (cercle de Mohr) :

+
= =3 ; = =1 ; = + = 2
2 2

1.5 =1 =1

11 =4
1 1
=1
12

0.5
2 = 45°

0.5 1 1.5 2 2.5 3.5 4.5


0 =3 4

2 = 120°
0.5

1
22 =2
2 = 1
12
= 3.3
1.5 = 1.3

Après avoir tracer le cercle, on trouve :


= 3.3 3.366 MPa

1.3 1.366 MPa

Matière d’Elasticité Master 1 (Structures) 4


A. BOUROUBA Corrigé de la série de TD N°2 Année 2019/2020

b) A l'aide du cercle de Mohr, on déduit :

Les contraintes principales agissant au point M :

= + = 3 + 2 = 4.41 ; = =3 2 = 1.58

Les directions principales normalisées :

2 = tan = 45° = 22.5°

cos( ) cos +
0.9239 2 0.3827
= = ; = =
sin( ) 0.3827 sin + 0.9239
2

La contrainte de cisaillement maximale :

= = = 2 = 1.41
2
Solution de l'exercice 3 :

a) Calcul les contraintes principales et les directions principales normalisées du tenseur


Calcul des contraintes principales :

3 0
det =0 0 =0 (4 + )( ) =0
0

Admettant comme solution : 4 ; =3 ; 3


Sachant que , les contraintes principales sont alors :

=3 ; 3 ; 4

Calcul des directions principales normalisées du tenseur de contraintes :

On a : = =1 n +n +n = 1

Pour = =3 :

0 3 3 0 0
=0 = 0 3 0 = 0
0 0 7 0

3 +3 = 0 =
2 3 =0
7 =0 =0

Matière d’Elasticité Master 1 (Structures) 5


A. BOUROUBA Corrigé de la série de TD N°2 Année 2019/2020
Donc : = 0 =1 2n = 1

2 2
1 1 0
2 2

De la même manière, on trouve pour :

2
= 3 1 1 0
2

= 4 0 0 1
b) Contrainte de cisaillement maximale :
= = 3.5 MPa
2
c) est une superposition d’un cisaillement pur ( = 3 ) dans le plan ( , ) et d’une compression
simple ( =4 ) dans l’axe .

0 3 0
Cisaillement pur ( = 3 ) dans le plan ( , ): = 3 0 0 ( )
0 0 0

0 0 0
compression simple ( =4 ) dans l’axe : = 0 0 0 ( )
0 0 4

0 3 0 0 0 0 0 3 0
= + = 3 0 0 + 0 0 0 = 3 0 0 ( )
0 0 0 0 0 4 0 0 4
Solution de l'exercice 4 :

a) Expressions des forces de volume : + =0

+ + + =0
12 +0+0+ =0 ( , , ) 12

+ + + =0 12 +0+ =0 ( , , ) = 12

0 + 0 + 12 + =0 ( , , ) 12
+ + + =0

b) Tenseur de contraintes point (1,1,1) :

6 0 6
(1,1,1) = 6 0 ( )
6 0 6

c) Décomposition du tenseur à un état de cisaillement simple dans le plan ( , ) et d'un état de


contraintes cylindrique :

Matière d’Elasticité Master 1 (Structures) 6


A. BOUROUBA Corrigé de la série de TD N°2 Année 2019/2020
0 0 6
état cisaillement : dans le plans ( , ) = 0 0 0 ( )
6 0 0

6 0 0
état cylindrique: = 6 0 ( )
0 0 6

0 0 6 6 0 0 6 0 6
= + = 0 0 0 + 6 0 = 6 0 ( )
6 0 0 0 0 6 6 0 6

d) Calculer les contraintes principales du tenseur au point :

0 6
det =0 0 0 =0 (6 + )[36 ( ) ] =0
6 0

Admettant comme solution : 6 ; =0 ; = 12


Sachant que , les contraintes principales sont alors :
= 12 ; =0 ; 6

e) Décomposition du tenseur en un tenseur sphérique et un tenseur déviateur :

+ + 2 0 0
= =2 = 0 2 0
3
0 0 2

6 0 6 2 0 0 4 0 6
= = 6 0 0 2 0 = 8 0
6 0 6 0 0 2 6 0 4

f) Déduction des contraintes principales du tenseur :

= = 12 2 = 10 MPa

= =0 2 2 MPa

= 2 8 MPa

Matière d’Elasticité Master 1 (Structures) 7

Vous aimerez peut-être aussi