Vous êtes sur la page 1sur 11

LE PLUS-QUE-PARFAIT

1. Formation du plus-que-parfait

2. Les emploies du plus-que-parfait

 Le plus-que-parfait est le passé du passé

 Le plus-que-parfait aussi être le passé du présent

 Si + plus-que-parfait
2. Les emploies du plus-que-parfait

 Le plus-que-parfait peut aussi être le passé du présent


 Il peut s’agir d’un plus-que-parfait de politesse qui a le
même sens qu’un passé composé.
Ex.

J’ étais venu ( je suis venu) vous présenter ms excuses.

Nous étions venus vous demander une faveur.


2. Les emploies du plus-que-parfait

 Le plus-que-parfait peut aussi être le passé du présent


 Employé seul dans une phrase, le plus-que-parfait peut
exprimer le passé d’un présent avec des verbes comme
passer, partir, sortir, etc.
Ex.

Où étais-tu passé? Où étais tu-parti?


2. Les emploies du plus-que-parfait

 Le plus-que-parfait peut aussi être le passé du présent


 Le plus-que-parfait peut aussi être employé avec un
verbe au présent.
Ex.

Tu te souviens comme on s’était bien amusés?


2. Les emploies du plus-que-parfait

 Le plus-que-parfait peut aussi être le passé du présent


 Dans certain cas, plus-que-parfait et passé composé
s’opposent. Le passé composé est un véritable passé du
présent alors que le plus-que-parfait est le passé du
passé sous-entendu.
Ex.

Je n’ai jamais pensé à toi.


= Même maintenant, je ne pense pas à toi

Je n’avais jamais pensé à toi.


= Maintenant, j’y ai pensé à toi
2. Les emploies du plus-que-parfait

 Le plus-que-parfait peut aussi être le passé du présent


 Avec des verbes comme dire, jurer, promettre, le plus-
que-parfait indique que les recommandation et les
promesse n’ont pas été respectées.
Ex.
J’ ai dit à mon fils de faire attention.
= J’espère qu’il fera attention
J’ avait dit à mon fils de faire attention.
= il n’a pas fait attention
Il me l’a promis.
= Je lui fait confiance
Il me l’avait promis.
= il n’a pas tenu sa promesse
2. Les emploies du plus-que-parfait

 Si + le plus-que-parfait

Conditions et hypothèses possibles Conditions et hypothèses impossibles

Dans le présent ou l’avenir


présent
Si + présent, imparfait Si + imparfait conditionnel présent
futur conditionnel passé
Si + imparfait, conditionnel présent
Dans le passé
présent
Si + présent, imparfait Si + plus-que-parfait conditionnel présent
passé composé conditionnel passé
futur
futur antérieur
2. Les emploies du plus-que-parfait

 Si + le plus-que-parfait
Dans les constructions avec si, le plus-que-parfait exprime
l’irréel du passé avec une conséquence dans le passé
(conditionnel passé) ou dans le présent (conditionnel
présent).
Ex.
Si mon fils avait fait attention ( mais il n’a pas fait
attention), il n’aurait pas eu cet accident.
= conséquence dans le passé
Si mon fils avait fait attention ( mais il n’a pas fait
attention), il n’aurait pas cet accident.
= conséquence dans le présent
2. Les emploies du plus-que-parfait

 Si + le plus-que-parfait
!
Si le verbe de la principale est à l’imparfait, le plus-que-
parfait n’exprime pas l’irréel du passé mais un fait habituel
dans le passé.
Ex.
S’ il n’avait pas compris quelque chose, il venait m voir.
2. Les emploies du plus-que-parfait

 Si + le plus-que-parfait

Lorsque le plus-que-parfait est le seul verbe de la phrase , il

peut exprimer un regret; un reproche ou une éventualité.

Ex.
Ah, si je t’avais interdit de sortir.
= regret
Si tu m’avais écouté
= reproche
Et si la voiture t’avais écrasé
= éventualité

Vous aimerez peut-être aussi