Vous êtes sur la page 1sur 13

Semestre 4 – Sciences

Economiques et Gestion Prof. Abderrahim FARACHA

FINANCES PUBLIQUES :

CORRECTION DU TEST

1- Pourquoi étudier les finances publiques ?

 Pour étudier le budget de l’Etat

 Savoir finir une transaction en payant son prix

2- En termes simples, finances publiques est l’étude du rôle de l’Etat dans l’économie.
Cette étude consiste à répondre aux quatre questions de finances publiques :

- Quand l’Etat doit-il intervenir dans l’économie ?

- Comment l’Etat pourrait-il intervenir ?

- Quel est l’effet de ces interventions sur les résultats économiques ?

- Pourquoi les Etats choisissent-ils d’intervenir ? Comme ils le font ?


Que pensez-vous ?

3- Expliquez comment la crise sanitaire mondiale (COVID 19) a réaffirmé le rôle actif de
l’Etat.

 L’Etat passe de l’Etat gendarme qui régule à un état providence qui est censé
d’intervenir pour assurer un équilibre entre les pauvres et les riches pour faire
une redistribution des revenus pour pouvoir bien organiser la crise

4- Comparez la définition de la notion d'impôt donnée par Gaston JEZE et celle formulée par
Lucien MEHL

Définition Gaston JEZE : (Etat gendarme)

« L’impôt est une prestation pécuniaire, requise des particuliers par voie d'autorité, à titre
définitif et sans contrepartie, en vue de la couverture des charges publiques. »

Définition de Lucien MEHL : (Etat providence) Intervention

« L’impôt est une prestation pécuniaire, requise des personnes physiques ou morales de
droit privé et, év

1
Semestre 4 – Sciences
Economiques et Gestion Prof. Abderrahim FARACHA

entuellement, de droit public, d'après leurs facultés contributives, par voie d'autorité, à titre
définitif et sans contrepartie déterminée, en vue de la couverture des charges publiques de l'Etat
et des autres collectivités territoriales ou de l'intervention de la puissance publique. »

5- Adam SMITH, lors de ses recherches pour des conditions générales d'un bon système fiscal,
a précisé quatre Maximes, Quelles sont ces Maximes ?

 Premier Maxime « Règle de justice » ;


 Deuxième Maxime « Règle de certitude ou de fixité de l’impôt » ;
 Troisième Maxime « Règles de Commodité » ;
 Quatrième Maxime « Règles d’économie »

6- Quelles sont les quatre composantes qui définissent le champ des finances publiques ?

 Les recettes :
 Les dépenses ;
 Le solde : c’est-à-dire la différence entre les recettes et les dépenses (on utilise de manière
équivalente le terme de déficit, lorsque la différence entre les dépenses et les recettes génère
un solde négatif) ;
 La dette ;

7- L'alinéa 1 (paragraphe 1) de l'article 2 de la loi 47-06 relative à la fiscalité locale précise les
taxes instituées au profit des communes urbaines et rurales, précisez les dérogations aux
dispositions dudit alinéa.

« Article N°2 »

Sont instituées au profit des communes urbaines et rurales, les taxes suivantes :

 Taxe professionnelle ;
 Taxe d'habitation ;
 Taxe de services communaux ;
 Taxe sur les terrains urbains non bâtis ;
 Taxe sur les opérations de construction ;
 Taxe sur les opérations de lotissement ;
 Taxe sur les débits de boissons ;
 Taxe de séjour ;
 Taxe sur les eaux minérales et de table ;  taxe sur le transport public
de voyageurs ;  taxe sur l'extraction des produits de carrières.

2
Semestre 4 – Sciences
Economiques et Gestion Prof. Abderrahim FARACHA

Toutefois, en ce qui concerne les communes rurales et par dérogation aux dispositions
de l'alinéa précédent :

 La taxe d'habitation, la taxe de services communaux et la taxe sur les


opérations de lotissement ne sont dues que dans les centres délimités,
les zones périphériques des communes urbaines ainsi que dans les
stations estivales, hivernales et thermales dont le périmètre de
taxation est délimité par voie réglementaire.
 La taxe sur les terrains urbains non bâtis n'est due que dans les centres
délimités disposant d'un document d'urbanisme.

8- Expliquez : l'impôt est prestation pécuniaire.


Existe-t-il d'autres types de prélèvements ? Pourquoi ces types de prélèvements ont été
abandonnés ?

 Il s'agit d'un prélèvement en argent, ce qui le distingue de la réquisition des


personnes et des biens. Il existait en effet jadis des impôts en nature
représentés généralement par la fourniture d'une partie de la récolte par les
contribuables. Ce type d'impôt injuste et incommode est pratiquement
abandonné dans les Etats modernes. Aujourd’hui il faudrait dire "une
prestation pécuniaire directe" pour faire ressortir le caractère de contribution
par le contribuable même lorsqu’il s'agit d'un impôt indirect qui est quand
même payé à l'Etat ;
 Avant il y a prélèvement en nature des heures supplémentaire entraine confis
gratuitement ; Mais on a constaté que ce n’est pas un bon système
 Le bon système c’est d’un story un prélèvement pécuniaire ;

9- En fonction de quoi peut-on exprimer les quatre composantes des finances publiques ?
Que signifie "Evolution en termes réels de ces composantes" ?

 Déficit en valeur devise par le PIB multiplier par 100


 Par rapport aux produit intérieure brut « PIB »

10- Qu'est-ce qu'un service de l'Etat géré d'une manière autonome ? Donnez trois exemples.

 La condition pour avoir un service gère d’une manière autonome il faut avoir la
contrepartie des prestations rendu ;

 Constituent des services de l'Etat gérés de manière autonome, les services de


l'Etat, non dotés de la personnalité morale, dont certaines dépenses, non
imputées sur les crédits du budget général, sont couvertes par des ressources

3
Semestre 4 – Sciences
Economiques et Gestion Prof. Abderrahim FARACHA

propres. L'activité de ces services doit tendre essentiellement à produire des


biens ou à rendre des services donnant lieu à rémunération.

 Les services de l'Etat gérés de manière autonome sont créés par la loi de
finances. Cette loi prévoit les recettes de ces services et fixe le montant maximum
des dépenses qui peuvent être imputées sur les budgets desdits services.

11- Peut-on introduire une action de justice contre un Service de l’Etat Géré d’une Manière
Autonome ? Et pourquoi ?

 Non ; parce que n’as pas de personnalité morale ;

12- Précisez les dépenses qui constituent les charges de l'Etat.

« Article N°12 »

 Les dépenses du budget général ;


 Les dépenses des budgets des services de l'Etat gérés de manière
autonome ;
 Les dépenses des comptes spéciaux du Trésor.

13- Dans un Etat gendarme, qu'est-ce qu'un impôt ?

 L’impôt permet de couvrir les charges publiques ; car l’état gendarme : il régule,
organise et tranche les différentes parties ; mais il engage des charges de la sécurité
d’ordre « des ressources pour payer les charges » ;

14- Utilité des Principes du Droit Budgétaire

 Principe d’annualité ;
 Principe de spécialité ;
 Principe d’unité ;
 Principe de l’universaliste budgétaire ;

15- Quelles sont les conséquences pratiques du principe de l’annualité budgétaire ?

 Normaliser tous les budgets ;


 Facilité le contrôle ;

4
Semestre 4 – Sciences
Economiques et Gestion Prof. Abderrahim FARACHA

16- Le principe de l’annualité budgétaire peut-il entraver le respect du principe de la


continuité des services publics ?

La règle de l’annualité budgétaire signifie que :


 La loi de finances de l’année doit être présentée avant le début de chaque année
(Règle de l’antériorité) ;
 Elle est votée pour une période d’un an ;
 Elle est exécutée sur cette même période d’une année.

17- Donnez la définition juridique du budget ?

 Un budget : est un document produit annuellement par l’entreprise, les administrations


ou encore les organisations. Il présente l’ensemble des ressources et dépenses de l’année ;
 Le budget : est l’acte par lequel sont prévues et autorisées les dépenses et les recettes de
l’Etat et organismes rattachés. Il permet de prévoir l'activité.

18- Quelles sont les différences entre la loi de finances et Budget ?

 Le budget est un acte comptable, par contre La loi de finance est un acte législatif,
 La loi de finance est le cadre législatif qui permet de voter le Budget de l’Etat par le
parlement ;
 Le Budget de l’Etat est un cadre comptable ;

19- Qu’est-ce qu’un programme ?

 « Un programme est un ensemble cohérent de projets ou actions relevant d'un même


département ministériel ou d'une même institution et auquel sont associés des objectifs
définis en fonction des finalités d'intérêt général ainsi que des indicateurs chiffrés
permettant de mesurer les résultats escomptés et faisant l'objet d'une évaluation qui
vise à s'assurer des conditions d'efficacité, d'efficience et de qualité liées aux
réalisations. »

20- Qu’est-ce qu’un Budget programme ?

5
Semestre 4 – Sciences
Economiques et Gestion Prof. Abderrahim FARACHA

 Le budget-programme est un budget basé sur les résultats précis à atteindre au bout
d'une période donnée. C'est un outil de gestion et de planification qui privilégie la
performance. Il combine des actions prioritaires à réaliser sous des contraintes de
ressources matérielles, financières et humaines. Il vise à accroitre l'utilisation efficace et
équitable de toutes les ressources publiques dans le but de promouvoir la croissance,
d'améliorer le niveau des revenus et par conséquent de réduire la pauvreté.

 Budget structuré autour de programmes c’est-à-dire présenté selon la nomenclature


budgétaire s’articulant autour de programmes auxquels sont associés des objectifs
mesurés par des indicateurs et auxquels un ensemble de moyens est octroyé

21- Expliquez la phase de programme en matière de l’élaboration de la loi de finances.

22- La loi organique 130-13 relative à la loi de finances a-t-elle réellement permis une
revalorisation du pouvoir d’amendement des parlementaires en matière budgétaire
?

 Le gouvernement peut opposer, de manière motivée, l’irrecevabilité à toute


proposition ou amendement formulés par les membres du Parlement lorsque
leur adoption aurait pour conséquence, par rapport à la loi de finances, soit une
diminution des ressources publiques, soit la création ou l’aggravation des
charges publiques ; « Article 77 »

23- Qu’est-ce qu’un compte spécial du trésor ? Donnez trois exemples

Un compte spécial de trésor a pour objet de retracer les recettes affecter conformément au
disposition à la loi organique relative à la loi de finance,

 Exemple d’actualité : Le Compte COVID-19


 Exemple : Le Fonds de soutiens des prix de certains produits alimentaires,

24- Il existe cinq catégories de comptes spéciaux du trésor. Quelles sont ces catégories ?

Les Différents Catégories :


 Les comptes de dépenses sur dotation,
 Le Compte décret ;
 Le compte d’opération monétaire,
 Les organismes internationaux

25- L’exécution du Budget de l’Etat est basée sur le respect d’un principe très important.
Quel est ce principe ? Comment peut-on justifier le respect d’un tel principe ?
6
Semestre 4 – Sciences
Economiques et Gestion Prof. Abderrahim FARACHA

 Le principe général de la comptabilité publique, C’est le principe de la séparation


des tâches entre ordonnateurs et des comptables ;

26- Quelles sont les différentes catégories d’ordonnateurs

 Les ordonnateurs principaux « les ministres » ;


 Les ordonnateurs secondaires « déléguer » ;
 Les ordonnateurs suppliant spéciaux ;

27- Quelles sont les différentes catégories de comptables publics

 Comptabilité direct du trésor ;


 Comptabilité des comptes spéciaux,
 Comptabilité des agents comptable,
 Comptabilité des administrations publiques des établissements.

28- Quelles les attributions, obligations et responsabilités de comptables publics et


d’ordonnateurs ?

 De faire l’engagement la liquidation et la règlementation en respectant les décrets.


 Déterminer les obligations « les responsabilités » aux agents chargé à ses
opérations ;
 Les agents Comptables ont une responsabilité pécuniaire « payer » et rembourser,

 Dans la mesure où cette gestion est confiée à deux catégories distinctes de


fonctionnaires ou même d’élus locaux, soumis à des hiérarchies distinctes, un
contrôle mutuel est institué :

- Les ordonnateurs ordonnancent les recettes et les dépenses ;


- Les comptables exécutent ces ordres tout en contrôlant leur régularité extrinsèque
dans le cadre du contrôle de légalité externe.

 De même la séparation des fonctions entre ordonnateur et comptable répond à


la division du travail : chaque catégorie d’agents se spécialise d’après ses
aptitudes.

Tous les comptables publics dépendent du ministère de l’économie et des finances.


Cela correspond à la volonté d’assurer une unité d’action financière.

7
Semestre 4 – Sciences
Economiques et Gestion Prof. Abderrahim FARACHA

 Le principe de la séparation des ordonnateurs et des comptables est solidement


ancré dans les finances publiques, c’est peut-être en raison de la responsabilité
qui l’accompagne, notamment celle qui vise les comptables publics.

29- L’exécution du Budget est soumise à trois types de contrôle. Quels sont ces types de
contrôle ?

 Contrôles Administratifs « internes » ;


 Contrôles Juridictionnels ;
 Contrôles Parlementaire « politique » ;

30- Qu’est-ce que la gestion des finances publiques ?

 La gestion des finances publiques désigne tous les activités gouvernementales et


englobe tous les éléments du cycle budgétaire d’un pays, y compris :
 La mobilisation des recettes ;
 L’affectation de ces fonds à des activités diverses ;
 Les dépenses et la comptabilisation des fonds dépenses ;

31- Quel est l’objectif principal de la gestion axée sur les résultats (performance) ?

 Améliore la vie des citoyens grâce à une meilleure gestion des ressources publiques
constituées principalement par l’impôts pays les différents contribuables ;

32- Présentez le cycle de la gestion axée sur les résultats

4-Améliorer à 1- s’engager
pour

Apprendre un objectif

3- Rendre 2 - Réaliser

Compte L’engagement

8
Semestre 4 – Sciences
Economiques et Gestion Prof. Abderrahim FARACHA

33- Qu’est-ce que la gestion intégrée de la dépense publique et quels sont ses objectifs ?

 C’est un outil qui permet de regrouper trois types de comptabilités au sein d’un
même logiciel, son objectif est d’optimiser la gestion comptable des entreprises
en générant une seule écriture comptable

34- Expliquez les objectifs de l’évaluation de dépense publique et Responsabilité


financière

35- Qu’est-ce que l’Audit de Performance ?

 L’audit de performance consiste à examiner de façon indépendante objective et


fiable, si des entreprises, des systèmes, des opérations, des programmes, des
activités ou des organisations fonctionnent conformément aux principes

d’économie, d’efficience et d’efficacité et si des améliorations sont possibles .


 Examiner la loi de finance « Constitution + Loi organique » pour vérifier s’il est
conforme (moins de ressources)

36- Si vous êtes chargé de réaliser une mission d’audit de performance dans votre
faculté, comment vous allez procéder ?

1-Preparation de la mission,
2-Realisation,

9
Semestre 4 – Sciences
Economiques et Gestion Prof. Abderrahim FARACHA

3-Conclusion de recommandation,
4-Le suivi de réglementation,

37- Quelles sont les hypothèses sur lesquelles le budget de 2020 s’est-il basé ?

 Cours moyen de GAZ : 350 DOLLARS/TONNES


 Taux de croissance : 3.7%
 Déficit budgétaire : 3.5%
 Taux d’inflation : moins de 2%

38- Expliquez les conséquences de COVID 19 ces hypothèses ?

 Un double choc d'offre lié à la baisse de la production et de demande se produit et


de nombreuses entreprises se retrouvent à l'arrêt total ou partiel.

39- Quelles sont les recettes et les dépenses du budget 2020 ?

 Recettes d’emprunts : 72.20 MMDH


 Recettes fiscales : 233.37 MMDH
 Recettes des CST : 90.25 MMDH
 Recettes des SEGMA : 2.24 MMDH
 Recettes non fiscales : 23.67 MMDH
 Amortissement de la dette publique : 67.51 MMDH
 Dépense des SEGMA : 2.24 MMD
 Dépense des CST : 90.02 MMDH
 Dépense d’investissement : 78.21 MMDH
 Dépense de fonctionnement : 221.59 MMDH

40- Un projet de loi de finances rectificative est en cours de préparation à la suite de


l’impact de la pandémie du Covid-19 sur l’économie de notre pays et ce afin de
réactualiser les hypothèses sur lesquelles a été élaboré la loi de finances initiale
2020. A votre avis quelles sont les dépenses qu’on doit supprimer ou réduire pour
ne pas graver le déficit budgétaire ? Argumentez bien vous propositions.
 On a constaté que la plupart des entreprises exercent leurs travaille à domicile, alors le
choix de l’emplacement pour crée une entreprise n’est pas trop important. Aussi nous
pouvons laisser tomber les fournitures de bureau et administratives.

10
Semestre 4 – Sciences
Economiques et Gestion Prof. Abderrahim FARACHA

Exercice : Statistiques des Finances Publiques du mois d’avril 20201

SITUATION DES CHARGES ET RESSOURCES DU TRESOR


(Hors TVA des collectivités territoriales) En millions de dirham s
Taux de
avr-19 LF 2020 avr-20 Variation en %
réalisation

1- RECETTES ORDINAIRES 80 236 255 573 92504,394 36,20% 0,15%

1.1- Recettes fiscales([1]) : 75 754 235 555 72786,495 30,90% -0,04%

Impôts directs 34 973 106 106 32998,966 31,10% 0,06%

Impôts indirects 31 231 102 241 30570,059 29,90% -0,02%

Droits de douane 2 896 10 555 3029,285 28,70% 0,05%

Droits d’enregistrement et
6 654 16 653 6144,957 36,90% 0,08%
de timbre

1.2- Recettes non fiscales : 4 482 20 018 19717,73 98,50% 3,40%

Monopole et participations 888 12 209 940,093 7,70% 0,00%

0,00%
Privatisation 0 3 000 0 0%

Domaine 69 355 0 47,80%

Autres recettes(2) 3 525 4 454 18 679 419,40% 4,30%

2- DEPENSES ORDINAIRES(3) 81 864 250 608 86 905 34,70% 6,20%

2.1- Biens et services : 60 919 198 787 69 919 35,20% 14,80%

Personnel 40 393 138 084 45015,384 32,60% 0,11%

Autres biens et
20 526 60 703 24 894 41,00% 21,30%
services(3)

2.2- Intérêts de la dette : 10 943 29 023 10 161 35,00% -7,10%

Intérieure 10 256 24 292 9 454 38,90% -7,80%

Extérieure 687 4 731 707 14,90% 2,90%

2.3- Compensation(3) 6 751 14 640 2 986 20,40% -55,80%

2.4- Rembours. dégrèv.et


3 251 8 158 3 839 47,10% 18,10%
restitue. fiscaux(4)

11
Semestre 4 – Sciences
Economiques et Gestion Prof. Abderrahim FARACHA

3- SOLDE ORDINAIRE -1 628 4 965 ?

4- INVESTISSEMENT(3) 24 893 78 210 30 736 39,30% 23,50%

5- SOLDE DES COMPTES


SPECIAUX
10 580 235
DU TRESOR

6- SOLDE DES SEGMA 407 0 ?

7- DEFICIT/EXCEDENT
-15 534 -73 010 ?
GLOBAL(5)

8- VARIATION DES INSTANCES -5 125 0 -6 759

9- BESOIN / EXCEDENT DE
FINANCE- -20 659 -73 010 -9 739
MENT

10- FINANCEMENT INTERIEUR : 16 716 56 921 6 735

Dont :
8 123 17 433
Adjudications

Dépôts au Trésor -3 067 -10 023

Compte courant à
-1 279 -4 185
BAM

11- FINANCEMENT EXTERIEUR : 3 943 16 089 3 004

 Avril2020=LF2020*Taux de réalisation
 Taux de réalisation= Avril2020/LF2020*100
 Variation en %= Avril2020-Avril2019/Avril2019

(1) Les recettes fiscales sont présentées pour leur montant brut, compte non tenu du montant émis au titre
des remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux, conformément aux dispositions de l’article 14 de la
loi organique relative à la loi de finances. Les remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux figurent
parmi les dépenses de fonctionnement du budget général et des CST concernés
.
(2) Les autres recettes se composent des fonds de concours, des recettes en atténuation de dépenses de la dette, de
la redevance gazoduc et des recettes diverses des différents ministères.

12
Semestre 4 – Sciences
Economiques et Gestion Prof. Abderrahim FARACHA

(3) Les dépenses sont présentées sur la base des émissions (ordonnances ou mandats visés par les comptables
assignataires, conformément aux dispositions de l’article 32 de la loi organique relative à la loi de finances).

(4) Les remboursements, dégrèvements et restitutions concernent l’ensemble de la fiscalité domestique et


douanière (cf. détail à la page 10).

(5) Tel qu’il ressort des recettes prévues et des crédits ouverts par la loi de finances pour l’année 2020.

Travail à faire :

1- Définissez :
 Dette publique Intérieure : désigne l'ensemble des créances détenues par
les agents économiques résidents d'un État souverain sur cet État.

 Dette publique Extérieure : désigne l'ensemble des dettes qui sont dues par
un pays, État, entreprises et particuliers compris à des prêteurs étrangers.

 Adjudications : la modalité de vente d'un bien mis aux enchères par un juge,
un notaire ou un fonctionnaire, octroyé à la personne offrant le prix le plus
élevé.

 Tirages : un Prêt d’argent contracté par un pays sur une Institution


financière.

2- Complétez les données manquantes

3- A fin avril 2020 et en comparaison avec la même période de 2019, l’exécution de la loi de
finances initiales, sur la base des recettes encaissées et des dépenses émises, laisse
apparaitre les principales évolutions résumées dans le tableau de bord ci-dessus,
Commentez ces principales évolutions

 RECETTES FISCALE : Diminution des impôts directs et indirectes, par contre les droits
de douanes ont connu une toute petite augmentation d’avril 2019 au Avril 2020.
 RECETTES NON FISCALE : Augmentation par rapport au monopole des participants en
2020, mais une baisse de 0% pour privatisations et les domaines.
 DEPENSES ORDINAIRE : ont vu une augmentation des biens et services aussi pour le
personnel ...de avril2019 à avril 2020 ;
 INTERETS ET DETTES : une diminution aussi pour les compensations,

13

Vous aimerez peut-être aussi