Vous êtes sur la page 1sur 8

Exercices corrigés sur les diodes

(à Jonction et Zener)
Table des matières

1. Modèle linéaire avec deux diodes. (2,5 pts) ................................................................................................ 1


2. Maille : source - résistance - diode zener (2 pts) ......................................................................................... 1
3. Générateur – résistance - diode zener (7 pts) ............................................................................................. 2
4. Stabilisation de tension à diode zener (3,5 pts) ........................................................................................... 4
5. Coefficient de stabilisation amont d’une source de tension à diode zener (4pts) ....................................... 5
-1-

1. Modèle linéaire avec deux diodes. (2,5 pts)


I Les diodes ci-contre conduisent en direct. Chaque diode peut être modélisée par le
80 Ω
modèle linéaire : Eo = 0 ,7 V et r = 5 Ω .
R
Sur le schéma ci-contre, remplacer les diodes par le schéma de leur modèle.
+ Préciser le fléchage de Eo
10,4V
Continu Calculer la valeur numérique de I ?
-

Corrigé :
I
80 Ω
R r 5Ω
10 ,4 − 0 ,7 − 0 ,7 9 1 pt
I= = = 0 ,1 A = 100 mA
+ 0,7V 80 + 5 + 5 90
10,4V
Continu 5Ω
- r

0,7V

1,5 pt

2. Maille : source - résistance - diode zener (2 pts)


La diode zener ci-contre conduit en inverse. Elle peut être modélisée par le
40 Ω
Iz modèle linéaire : Vzo = 5 ,5 V et rz = 5 Ω .
R
Sur le schéma ci-contre, remplacer la diode zener par le schéma de son
modèle. Préciser le fléchage de V zo
+
10V Calculer la valeur numérique de Iz.
Continu
-

Corrigé :

Iz
40 Ω
10 − 5 ,5 4 ,5
R Iz = = = 0 ,1 A = 100 mA
40 + 4 45
+ rz 5 Ω
10V 1 pt 1 pt
Continu
- 5,5V
-2-

3. Générateur – résistance - diode zener (7 pts)


La diode zener mise en œuvre dans les montages de cet exercice est une diode zener silicium de 7,5 V / 0,4 W .

iz a) Calculer la valeur I z max à ne pas dépasser dans la diode zener, en régime permanent, en
V polarisation inverse (pour ce calcul, on considèrera V z = 7,5 V ).
vz

Pour la suite de cet exercice, on adoptera pour cette diode zener le modèle à seuil (Eo = 0,7 V )
en direct et le modèle linéaire (seuil V z o = 7,5 V et résistance dynamique rz = 3,5 Ω ) en inverse.

b) Représenter l’allure de la caractéristique I z en fonction de V z pour un courant variant de − I z max à


+ I z max (Préciser les valeurs des points remarquables).

iz
50 Ω On considère le montage ci-contre :
R
r 50 Ω La source de tension est réalisée avec un Générateur Basse Fréquence (en
vz configuration sinusoïde + offset) de résistance interne r = 50Ω, qui délivre
e une f.e.m. « e ».
GBF Une résistance de protection R = 50 Ω limite le courant dans la diode
zener.

c) « Supposons la diode zener bloquée.


Préciser l’intervalle dans lequel doit se trouver la valeur de v z et l’intervalle dans lequel doit se trouver la
valeur de la f.e.m. « e » pour que cette hypothèse soit vraie. Justifier en quelques mots.

d) « Supposons la diode zener conductrice en inverse ( i z > 0 ).


Préciser la condition sur la valeur de la f.e.m. « e » pour que cette hypothèse soit vraie. Justifier par un schéma
et un calcul.

e) Le GBF est maintenant réglé tel que e(t ) = 10,25 + 2,25. sin (1000.π .t ) .
Calculer i z (t ) en supposant la diode zener toujours passante en inverse.
Représenter v z (t ) en précisant ses valeurs min et max.
-3-

Corrigé :
Pz max 0,4
a) I z max = = = 0,0533 A = 53,3 mA
Vz 7,5
iz b) Allure de la caractéristique I z en fonction de V z pour un courant variant
+ 53,3 mA 7,69 V
de − I z max à + I z max (ci-contre).

- 0,7 c)
7,5 Si la diode zener est bloquée : - 0,7 V < vz < 7,5 V (voir question
vz (V) précédente). 0
Le courant iz iz = 0
- 53,3 mA 50 Ω
est nul, donc R
e = vz (loi r 50 Ω 0
des mailles) - 0,7 V < vz < 7,5 V
- 0,7 V < e < 7,5 V
GBF

>0
iz > 0 d) Si la diode zener est conductrice en inverse, le courant iz
50 Ω
est positif et donc e > 7,5 V (loi des mailles)
R
r 50 Ω > 0 rz >0

e > 7,5 V
vzo = 7,5 V
GBF

e) e(t ) = 10,25 + 2,25. sin (1000.π .t ) .

e − Vzo 10,25 + 2,25. sin (1000.π .t ) − 7,5


iz = = = 0,0266 + 0,0217. sin (1000.π .t )
r + R + rz 50 + 50 + 3,5

⇒ v z = V z o + rz .i z = 7,593 + 0,0759. sin (1000.π .t ) ⇒ v z max = 7,67 V et v z min = 7,52 V .


L’ondulation crête à crête de v z représente 2% de sa valeur moyenne…

vz
7,59 V

0 t
-4-

4. Stabilisation de tension à diode zener (3,5 pts)

Les valeurs numériques ont été choisies de façon que les calculs puissent se faire sans calculette
On dispose d’une source de tension constante Ve = 9 V à
Ie R = 40 Ω Ich
partir de laquelle on souhaite alimenter une carte
VR Iz électronique sous une tension constante Vch = 5 V quelle
que soit la valeur du courant consommé Ich.
Ve Vch
On utilise une diode zener de tension zener 5 V . (On
négligera sa résistance interne en polarisation inverse)

carte a) Sachant que la puissance maximale qui peut être


Source Stabilisateur de tension
électronique
dissipée dans la diode zener est de 500 mW, en déduire
I z max .

b) Montrer que la somme I ch + I z est une valeur constante tant que la diode zener est passante en inverse.

c) Sachant que 0 < I ch < I chmax , en déduire que la valeur R = 40 Ω protège la diode zener contre les risques
de courant excessif.

d) Pour que la carte électronique reste alimentée sous Vch = 5 V , il faut I z > 0 . En déduire la valeur limite de
I ch qui garantit ce bon fonctionnement.

e) Quelle est la valeur de Vch si la carte électronique consomme un courant I ch = 200 mA ?

Corrigé :

Pz max 0 ,5 0,5 pt
a) I z max = = = 0 ,1 A = 100 mA
Vz 5
V V − Vch 9 − 5 4
b) I ch + I z = I e = R = e = = = constante 0,5 pt
R R R R

c) Le courant dans la diode zener est maximum lorsque I ch = 0 .


4
Dans ce cas : I z = I e = = 0 ,1 A = 100 mA , ce qui est égal au courant maximum admissible dans cette diode
40
zener. 1 pt

d) I ch + I z = I e = 100 mA ⇒ [I z > 0 ⇔ I ch < 100 mA] 0,5 pt

e) Si I ch = 200 mA , la diode zener est bloquée. ⇒ I e = I ch = 200 mA


1 pt
⇒ Vch = Ve − V R = Ve − R .I e = 9 − 40 . 0 ,2 = 1 V
-5-

5. Coefficient de stabilisation amont d’une source de tension à diode zener


(4pts)

ie ich Le stabilisateur de tension à diode zener ci-contre


96 Ω débite dans une charge modélisée par une
R
iz résistance Rch = 400 Ω .

e Rch vch Lorsque la diode zener est passante en inverse, on


la modélise avec son modèle linéaire constitué de
Stabilisateur V zo = 7 V et rz = 4 Ω ),
de tension
Source charge

En supposant la diode zener toujours passante en inverse, redessiner le schéma ci-dessus en remplaçant la diode
zener par son modèle équivalent.
Exprimer la relation littérale vch en fonction de e , V zo et des résistances.(1)
Lorsque e varie d’une quantité ∆e , cela entraine une variation ∆vch de la tension de sortie vch . Calculer la
∆vch
valeur numérique du rapport des variations (coefficient directeur de la droite vch (e) ) (2)
∆e

Corrigé :

R R R
rz rz rz
e Rch vch e Rch vch1 Rch vch2
Vzo Vzo

Méthode : 1 pt
Vch1 =
(Rch −1 + rz −1 )
−1
Vch2 =
(Rch −1 + R −1 )
−1

(Rch + rz ) + R (Rch + R ) + rz
.e . Vzo
−1 −1 − 1 −1 − 1 −1

1 1
⇒ Vch = Vch1 + Vch2 =
( −1
1 + Rch + rz . R
144 424443
−1
) .e +
( −1
1 + Rch + R −1 . rz
14444244443
)
. Vzo

a b 2 pt
C’est l’équation d’une droite Vch = a . e + b

∆vch 1 1 rz 4
=
( ≈
) = =
( )
= 0 ,04
On en déduit : 1 pt
∆e − − −
1 + Rch + rz . R 1 + rz . R rz + R 100
1 1 1

Lorsque « e » varie d’une quantité ∆e , la tension de sortie vch est ∆vch = 4% de ∆e

(1) On pourra, par exemple, utiliser le théorème de superposition ou le théorème de Millman.


(2 ) Dans le calcul, on pourra considérer Rch >> rz et simplifier en conséquence
-6-

On peut obtenir le même résultat à l’aide du théorème de Millman :

R
e V zo 0
R rz Rch + +
rz R rz Rch
e Rch vch vch Vch1 =
1 1 1
+ +
Vzo e Vzo 0 R rz Rch

Ce résultat est identique au précédent

Vous aimerez peut-être aussi