Vous êtes sur la page 1sur 7

Transition vers les IFRS 

:
Pour permettre la comparabilité des premiers états financiers en IFRS, la norme IFRS 1 exige
la présentation d’au moins un exercice comparatif retraité conformément aux IFRS. Cette
norme impose des retraitements obligatoires et prévoit également des options (appelées
exemptions).
Les éléments à prendre en compte pour la première application des IFRS sont définis par la
norme IFRS 1. Cette norme concerne toutes les entreprises qui appliquent les IFRS pour la
première fois. Son objectif est d’assurer que l’information qui figure dans les premiers états
financiers annuels préparés selon les IFRS est :
• Transparente pour les utilisateurs et comparable pour tous les exercices présentés ;
• Appropriée comme point de départ pour une comptabilité en IFRS ;
• Pertinente pour les utilisateurs.
Une société appliquant pour la première fois les IFRS doit préparer un premier bilan
d’ouverture à la date de transition pour servir de point de départ à une comptabilité tenue
en IFRS (voir le schéma de transition ci-dessous)

Pour une société qui clôture habituellement ses comptes au 31 décembre, la date de
transition est le 01/01/2004, la date d’application des IFRS est le 01/01/2005 et la date de
reporting est le 31/12/2005.
Une société doit appliquer les mêmes règles comptables dans son bilan d’ouverture et dans
ses premiers états financiers IFRS. Le référentiel des normes à retenir pour établir les
premiers états financiers IFRS est celui en vigueur à la date de clôture de ses états financiers.
Ces normes doivent être appliquées de manière rétrospective. Ainsi le bilan d’ouverture doit
être retraité comme si les IFRS avaient toujours été appliquées. Cependant, un certain
nombre d’exemptions à ce principe sont tolérées.
Schémas comptables IFRS :

Options offertes par IFRS1

Cette option est de limiter l’impact, sur le compte de résultat de l’exercice comparatif, du
coût des services rendus par le personnel.
L’impact de la transition sur les postes comptables
IL nous est apparu intéressant de présenter les impacts de la transition aux normes
IFRS sur deux éléments des états financiers : les Capitaux Propres (CP) et le
Résultat (R). Les groupes ont été dans l’obligation de présenter ex post les comptes
de l’exercice N – bilan d’ouverture, bilan de clôture et compte de résultat –
conformément aux deux référentiels : normes françaises et IFRS. Compte tenu de
l’information dont nous disposons, l’impact calculé est une mesure globale et non
pas norme par norme. Le tableau suivant présente pour l’exercice N :
 Les capitaux propres en normes françaises (CP FR) et IFRS (CP IFRS)
 La variation des capitaux propres à la suite de la transition (Var CP)
 La variation relative des capitaux propres (VarR CP) : calculé en rapportant la
variation des CP sur les CP FR
 Les résultats en normes françaises (R FR), en normes IFRS (R IFRS) et les
variations

L’impact sur les capitaux propres au 31/12/N

Il apparaît un impact moyen positif de la transition en termes de montants absolus aussi bien
sur les capitaux propres que sur le résultat.
Impact sur les capitaux propres et choix d’options

On constate qu’il existe un écart majoritairement négatif – pour 6 options sur les 9 – entre le
choix de l’option prudente par les groupes ayant fait apparaître un impact positif sur les CP
et les groupes pour lesquels ce même impact est négatif. Autrement dit, les groupes dont
l’impact constaté sur les CP est négatif ont eu plus fréquemment recours à l’option
prudente.
Formation pour les départements concernés :
Cette formation de deux jours permet de synthétiser les principales évolutions récentes des
normes et des projets en cours, afin de préparer les changements futurs et décider des
modalités d’application.
La mise en place des IFRS est un sujet d’actualité, c’est le fruit de l’engagement collectif
chapoté par le top management au service de la transparence et de la normalisation de
l’information comptable et financière des entreprises.

 Objectif :
 Comprendre les principes fondamentaux sous-jacents aux normes IFRS
 Mettre en évidence les principales divergences par rapport aux référentiels comptables
Marocain
 Gérer la transition lors du changement de référentiel
 Connaître les nouveautés de la normalisation comptable internationale, pour pouvoir les
appliquer de façon optimale et anticiper les changements à venir
 Maîtriser les évolutions techniques récentes et les projets majeurs de normes et/ou
d’interprétations
 Contrôler la bonne mise en œuvre des normes

 Pour qui ?
 Manager ou collaborateur au sein de la direction financière
 Responsable comptabilité
 Responsable de la consolidation
 Contrôleur de gestion
 Trésorier
 Responsable back-office
 Analyste financier
 Expert-comptable
 Commissaire aux comptes

Programme de la formation :
Module 1 :
INTRODUCTION
• PRÉSENTATION DU PROGRAMME
COMPRENDRE LES FONDAMENTAUX DU RÉFÉRENTIEL IFRS
• LE PROCESSUS DE NORMALISATION INTERNATIONALE
• LE CADRE CONCEPTUEL ET LE CONCEPT DE JUSTE VALEUR
COMPRENDRE LES ENJEUX ET LA PRÉSENTATION DES ETATS FINANCIERS EN NORMES IFRS
• SAVOIR LIRE UN BILAN ET UN COMPTE DE RÉSULTAT EN NORMES IFRS (IAS 1)
• COMPRENDRE LA PRÉSENTATION DU TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE ET DU TABLEAU
DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES
• TRAITER LES ACTIFS DÉTENUS EN VUE DE LA VENTE (IFRS 5)
• PRÉSENTER L’INFORMATION SUR LES SEGMENTS OPÉRATIONNELS (ACTIVITÉS ET ZONES
GÉOGRAPHIQUES) EN RELATION AVEC LE REPORTING INTERNE (IFRS 8)

MODULE 2 : ACTIF IMMOBILISÉ


 
     CONNAITRE LES RÈGLES DE COMPTABILISATION DES ACTIFS LONG TERME
• LES DIFFÉRENTES CATÉGORIES D’IMMOBILISATIONS (IAS 16, IAS 38)
• LES DIFFÉRENTES MÉTHODES D’ÉVALUATION DES IMMOBILISATIONS : MODÈLE DU COÛT
ET MODÈLE DE LA REEVALUATION (IAS 16)
• APPROFONDIR LES MODALITÉS DE CALCUL DES AMORTISSEMENTS
• LA COMPTABILISATION DES CONTRATS DE LOCATION (IAS 17, IFRS 16)
• L’ÉVALUATION DES IMMEUBLES DE PLACEMENT (IAS 40)
• LES COÛTS D’EMPRUNTS (IAS 23)
 
     METTRE EN PRATIQUE LES TESTS DE DÉPRECIATION EN NORMES IFRS
• IDENTIFIER LES UNITÉS GÉNÉRATRICES DE TRÉSORERIE (IAS 36)
• DÉTERMINER LES VALEURS D’UTILITÉ ET LA JUSTE VALEUR (IFRS 13)
• L’INFORMATION EN ANNEXE SUR LES TESTS DE DEPRÉCIATION
MODULE 3 : RECONNAISSANCE DES REVENUS 
     COMPRENDRE ET APPLIQUER LES RÈGLES DE RECONNAISSANCE DES REVENUS IFRS
• LA RECONNAISSANCE DU CHIFFRE D’AFFAIRES : QUAND COMPTABILISER UNE VENTE ? (IAS
18 ET IFRS 15)
• COMMENT EVALUER LE CHIFFRE D’AFFAIRES ?
• LES CONTRATS A LONG TERME (IAS 11)
• CAS PARTICULIERS : LES PROGRAMMES DE FIDÉLITÉ, LES VENTES AVEC RETOURS…
• LES NORMES RELATIVES AUX STOCKS (IAS 2) ET AUX CRÉANCES D’EXPLOITATION

MODULE 4 : PASSIFS ET IMPÔTS DIFFÉRÉS


           
     CONNAITRE LES REGLES DE COMPTABILISATION DES PASSIFS
• IDENTIFIER LES PROVISIONS ET LES EVENTUALITES (IAS 37)
• EVALUER ET COMPTABILISER LES ENGAGEMENTS DE RETRAITE (IAS 19)
 
     COMPTABILISER L’IMPÔT DIFFÉRÉ EN IFRS
• LA FISCALITÉ DIFFÉRÉE (IAS 12)
MODULE 5 : LES INSTRUMENTS FINANCIERS
 
     APPROFONDIR LA COMPTABILISATION DES INSTRUMENTS FINANCIERS EN NORMES IFRS
• LES ENJEUX DES NORMES IAS 32, IAS 39, IFRS 7 ET IFRS 9
• LES MÉTHODES D’EVALUATIONS DES ACTIFS FINANCIERS
• L’ÉVALUATION DES DETTES FINANCIÈRES, LA DISTINCTION CAPITAUX PROPRES/DETTES.
• EFFETS DES VARIATIONS DES COURS DES MONNAIES ÉTRANGÈRES IAS 21
MODULE 6 : LES PRINCIPALES ÉCRITURES DE RETRAITEMENT EN NORME IAS/IFRS
 
     APPROFONDIR LA COMPTABILISATION EN NORMES IFRS
• FRAIS DE RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT : IAS 38
• COMPTABILISATION DES SUBVENTIONS PUBLIQUES. IAS 20
• ADAPTER SA COMMUNICATION FINANCIÈRE
• IDENTIFIER LES INFORMATIONS A PRODUIRE

Vous aimerez peut-être aussi