Vous êtes sur la page 1sur 10

GL / Chapitre 2 : Cycle de Vie A.U.

: 2007/2008
ENSI – II2

Plan du chapitre

 Introduction
 Le cycle de vie d’un logiciel
M03 - Cycle de Vie d’un Logiciel  Les activités de développement
 Le processus de développement d’un logiciel
ENSI
 Les modèles de cycle de vie
Génie Logiciel
II2

Cours GL-2008 © / YJ & IBH


Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 2

1. Introduction 2. Cycle de vie du logiciel

 Dans la réalisation d'un programme simple, fait par une personne,  Processus logiciel (CVL)
il est possible de distinguer 3 phases:  démarre par la décision de développement d’un logiciel
1. la phase d'analyse du problème;  se termine par la mise hors service du logiciel
2. la phase de codage et de mise au point;
3. la phase d'opération (le programme est opérationnel).

 Cette approche n'est pas appropriée pour un projet important


impliquant plusieurs personnes.

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 3 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 4

Cycle de vie du logiciel (CVL) Création d’un projet


Avant-projet Exploitation & Retrait
Développement Maintenance
 Création d’un projet adapté au processus de développement
de projet
Gestion

Initiation Planification, Pilotage & Suivi


du projet Gestion de qualité Évaluation

Analyse

Conception
Activités techniques

 Work Item Types


Implémentation  Source Code
Tests Maintenance Methodologie  Checkin Notes
Étude
&  Checkin Policies
préalable
Installation Assistance
Portfolio  Reports
Wizard Project
Documentation  Document Templates
 Team Site
Vérification et Validation (V&V) Paramétrage
 Process Guidance
Gestion des configurations

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 5 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 6

Prénom - Nom de l’étudiant :……………................. 1


GL / Chapitre 2 : Cycle de Vie A.U. : 2007/2008
ENSI – II2

Les outils de gestion de projet


Exigences Plans projets Gestion de l’information
Liste  Microsoft Excel
 Synchronisation des work items avec Team Foundation Server par
web service
 Validation des données, saisie de masse
 Outils de pilotage paramétrable

Portail
Processus

Visual Studio

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 7 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 8

Gestion de Project Portail projet


 Intégration avec Microsoft Project
 Création et planification des tâches et de leur avancement  Facilite la communication de l’équipe
 Synchronisation des work items avec Team Foundation Server par web service  Basé sur Windows Sharepoint Services
 Assignation des taches aux équipes  Accés à l’information pour des utilisateurs occasionnels
 Récupération du statut et de l’avancement  Donne accès à tous les documents de la gestion de projets
 Spécification, planning, rapports, builds, work items, …

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 9 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 10

Project Portal Reporting


 Donne une vue consolidée de l’avancement du projet
 Nombre de bug actif, évolution des performances, du taux de couverture des tests, …
 Livré en standard avec des rapports modifiables ou création de nouveaux rapports
 Rapport statique ou dynamique (analyse OLAP, drill down)
 Basé sur SQL Server Reporting Services

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 11 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 12

Prénom - Nom de l’étudiant :……………................. 2


GL / Chapitre 2 : Cycle de Vie A.U. : 2007/2008
ENSI – II2

Pourquoi ?

3. Les activités de développement 3.1 Etude Préalable


 Phases
• Analyse des besoins  Définition globale du problème
• Conception globale  Évaluation des stratégies possibles
• Conception détaillée

• Implémentation
Documents : rapport d’analyse + cahier des charges du projet
• Tests

• Installation

• Maintenance

 Activités Parallèles, Processus globaux

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 13 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 14

Quoi ?
3.1 Phase d’analyse des besoins Phase d’analyse des besoins : E/S
 Entrée
 Objectifs : exprimer les besoins de l’utilisateur sous forme précise
Cahier des charges du projet
 Définition : l’analyse comprend les étapes suivantes:
 Tâches
 Étude d’un problème dont les limites sont définies
 analyse des besoins de l ’utilisateur
 Le choix d’une solution
 spécification du logiciel à réaliser
 La définition et l’élaboration de cette solution en vue d’un traitement
informatique (fonctions, données, entrées/sorties et caractéristiques  Sortie
utilisateurs) spécification du logiciel :
 fonctions du logiciel
 performances requises

 interfaces (utilisateur, autres logiciels, matériel)

 contraintes de réalisation

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 15 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 16

Comment ?

Analyse des besoins (suite) 3.2 Conception globale :


Définitions
 Document produit
 Processus durant lequel on doit IMAGINER, PROPOSER une
• Cahier des charges du logiciel, document de spécification
architecture pour satisfaire les spécifications (objectifs et
(Spécifications globales du système & Spécifications des sous-
sous-
systèmes)
contraintes)

 Décomposition en modules, et mise en évidence des frontières entre
ces modules, structuration de l’ensemble
 Recherche de plusieurs solutions, comparaison et choix entre les
différentes alternatives de conception
Activités //  A la fin de cette étape on doit disposer d’un modèle :
•V&V  COMPLET
•Gestion de pr.  COHERENT
•Doc.  MAINTENABLE
 TESTABLE

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 17 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 18

Prénom - Nom de l’étudiant :……………................. 3


GL / Chapitre 2 : Cycle de Vie A.U. : 2007/2008
ENSI – II2

Conception globale : E/S 3.3 Conception détaillée : Définitions


 Entrée
Document de spécification
 Étape qui achève la conception globale, sur le plan
 Tâches ALGORITHMIQUE et STRUCTURATION de DONNEES, jusqu’à un
Trouver une solution pour réaliser le logiciel niveau satisfaisant pour permettre le CODAGE.
Définir l ’architecture du logiciel :
• les composants de l ’architecture
 Les principales activités sont :
• les interfaces entre les composants  Description précises des traitements, des données et des interfaces de
 Sortie chaque module
Architecture du logiciel à réaliser  Résolution des algorithmes
 Document produit
 document de conception globale
Activités //
•V&V
•Gestion de pr.
•Doc.

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 19 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 20

Conception détaillée 3.4 Implémentation


 Entrée  Entrée
Document de conception globale Document de conception détaillée
 Tâches  Tâches
 raffiner la décomposition jusqu ’à aboutir à des composants Transformation des descriptions des composants en code, écrit
élémentaires dans un langage de programmation
 détailler chaque composant élémentaire
 Sortie
 Sortie composants logiciels compilés
description détaillée de chaque composant :
• interface

• algorithmes

 Documents produits
 document de conception détaillée Activités // Activités //
•V&V •V&V
•Gestion de pr. •Gestion de pr.
•Doc. •Doc.

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 21 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 22

3.5 Tests & intégration 3.5.1 Tests unitaires


 Entrée
 Tests unitaire composants logiciels compilés
 Tâches
 Tests des modules
 Tester chaque composant individuellement en se basant sur un
 Tests d’intégration dossier des tests unitaires, confronter les résultats obtenus
avec les résultats attendus selon le dossier des tests unitaires
 Composition progressive des modules
 Correction d’erreurs par les auteurs du composant et reprise
 Tests des regroupements des tests

 Tests du système  Sortie


composants logiciels compilés et testés
 Test en vraie grandeur du système complet
 Documents produits
 Documents: rapport de test compte-
compte-rendu des tests unitaires Activités //
•V&V
 test de non régression •Gestion de pr.
 à la suite d'une modification
modification,, montrer que le logiciel n'est pas altéré par •Doc.
rapport à sa version précédente.

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 23 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 24

Prénom - Nom de l’étudiant :……………................. 4


GL / Chapitre 2 : Cycle de Vie A.U. : 2007/2008
ENSI – II2

3.5.2 Intégration 3.6 Installation


 Entrée  Entrée
composants logiciels compilés et testés logiciel assemblé
 Tâches
 Tâches
Assembler les composants testés individuellement et effectuer des
 Installer le logiciel chez le client, dans son environnement
tests, en se basant sur un dossier d ’intégration d ’exploitation
 Effectuer les tests de réception en utilisant un dossier
 Sortie de validation
logiciel assemblé  Sortie
 logiciel installé
 Documents produits  fourniture des documents suivants :
compte-
compte-rendu des tests d ’intégration • manuel d ’installation
Activités // • manuel d ’exploitation
•V&V Activités //
•Gestion de pr. •V&V
•Doc. •Gestion de pr.
•Doc.

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 25 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 26

3.7 Exploitation et Maintenance Documentation


 C'est l'enregistrement de tout ce qui pourrait être connu à
 Les étapes de ce processus sont les suivants : propos d'un système
système..
 La correction des défauts résiduels (MAINTENANCE CORRECTIVE :  Communication entre les différents intervenants, Développeurs
20%)  Indication de l'évolution et du comportement du système, Gestion du
projet
 L’adaptation du logiciel à un nouvel environnement (MAINTENANCE
 Trace de toute prise de décision, toutes les informations du
ADPATATIVE : 20%)
système, Maintenance
 La mise à jour du logiciel à la suite de modification des spécification d’un  Utilisation et administration du système, Utilisateurs
point de vue fonctionnel ou performance (MAINTENANCE EVOLUTIVE :
 etc..
etc ..
60%)
 Tâche consommatrice de ressources, à planifier
 La facilité de la maintenance est préparée lors des étapes de conception.
 Plusieurs types de documentation

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 27 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 28

Vérification & Validation (V&V) Gestion de configuration


Vérification : « Est ce que nous construisons bien le produit? » Par cette activité on cherche à gérer l’ensemble des composants d’un
Validation : « Est ce que nous construisons le bon produit? » logiciel.
 Validation des besoins
 => Vérification du respect des spécifications du logiciel et des besoins  Entrée: les composants + description des configurations
 => Démonstration que les performances réelles sont conformes aux
spécifications de performances
 Tâches: gérer les composants du système, leur évolution, leur mise
à jour, leur intégration.
 Vérification de tous les éléments constituant la fourniture du logiciel
: code, rapports, manuels, documentation, jeux de tests, etc.  Sortie: documents décrivant:
 les exécutables
 les configurations

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 29 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 30

Prénom - Nom de l’étudiant :……………................. 5


GL / Chapitre 2 : Cycle de Vie A.U. : 2007/2008
ENSI – II2

Approche traditionnelle 3. Processus de développement


POURQUOI ? Pré-Analyse Non => Abandon
1 n
Oui + Cahier des charges du Projet

QUOI ? Analyse
Cahier des Charges

COMMENT ? Conception
Découpage en modules Développement

Implémentation  Processus de développement


Code  une certaine modélisation, décomposition du processus global de la
production de logiciels afin de mieux maîtriser la complexité, les
Test temps de réalisation et les coûts
Logiciel opérationnel  enchaînement d ’étapes, de sous
sous--processus

Maintenance Processus ?
Modèle ?

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 31 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 32

Maturité du processus 4. Modèles de Cycle de vie du logiciel

 Définie en 1989 puis en 1991 par le SEI: Software Engineering Institude - modèle de la cascade (plusieurs variantes)
DoD + Carnegie Mellon.
 Le processus est dit: modèle en V
1. initial si le développement est chaotique: les coûts, les délais et la qualité sont modèle du prototypage
imprévisibles.
2. reproductible si le processus de développement est artisanal et dépendant modèle de la programmation exploratoire
beaucoup des individus: les coûts et la qualité sont variables. Les méthodes sont
mal définies ou mal suivies; modèle RAD
3. défini si le processus de développement est bien suivi mais, pour l'essentiel de
manière qualitative: les délais et les coûts sont fiables mais la qualité est modèle en spirale
variable.
modèle incrémental
4. géré si le processus est contrôlé et mesuré. La qualité est fiable;
5. optimisé si une analyse de chaque projet est effectuée à des fins de modèle de la transformation formelle
l'amélioration des coûts, des délais et de la qualité.
etc.

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 33 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 34

4.1 Modèle de la cascade Modèle de la cascade


Analyse V&V Royce70, Boehm76  Principales caractéristiques du modèle en cascade :
•Documents
 Chaque étape du cycle est caractérisé par des ACTIVITES dont le but
Conception V&V est d’élaborer un ou des produits intermédiaires
 Chaque fin d’étape est matérialisé par un événement,où s’exerce une
activité de contrôle (VERIFICATION et VALIDATION) afin d’éliminer
Codage V&V au plus tôt les anomalies des produits réalisés. Le passage à l’étape
suivante est conditionné par le résultat de contrôle (acceptation, rejet,
ajournement)
Tests unitaires V&V
 Autant que possible, les retours en arrière sur les étapes précédentes se
limitent à un retour sur l’étape immédiatement antérieure
Intégration
et Tests V&V

Exploitation /
Maintenance

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 35 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 36

Prénom - Nom de l’étudiant :……………................. 6


GL / Chapitre 2 : Cycle de Vie A.U. : 2007/2008
ENSI – II2

Modèle de la cascade 4.2 Modèle en V

 Avantages Installation
Analyse
 Facile à comprendre et Tests
V&V
 Le plus utilisé dans l’industrie
Conception Intégration
 Inconvénients Globale et Tests
 Approche purement séquentielle et « simpliste »
 Il est rare que le client puisse fournir toutes les spécifications dès le Conception
Tests unitaires
début du projet. Détaillée

 Le client ne reçoit pas les résultats concret pendant le développement du


logiciel
Codage

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 37 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 38

Modèle en V : Principe Modèle en V : Avantages & Inconvénients


 Avantages :
 Les première étapes du cycle doivent préparer les dernières étapes,  Avec toute décomposition doit être décrite la recomposition,
essentiellement les activités de vérification et de validation. toute description d’un composant est accompagnée de tests .
 Principe qui évite un écueil bien connu de la spécification : on
 Deux sortes de dépendances entre étapes : énonce une propriété qu’il est impossible de vérifier
 Traits continu : correspondent à l’enchaînement et à l’itération éventuelle objectivement une fois le logiciel réalisé.
du modèle de la cascade, les étapes se déroulent séquentiellement en  L’obligation de concevoir les jeux de tests et leurs résultats
suivant le V de gauche à droite oblige à une réflexion et à des retours sur la description en
 Traits non continus : Une partie des résultats de l’étape de départ est
cours.
utilisée directement par l’étape d’arrivée.  Les étapes de la branche droite du V peuvent être mieux
préparés et planifiés.
Par exemple : à l’issue de la conception, le protocole d’intégration et les
jeux de tests d’intégration doivent être complètement décrits.  Inconvénients :
 Pas de résultats intermédiaires dont on peut discuter avec le
client

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 39 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 40

4.3 Modèles - Prototypage


Modèle du Prototypage
 Principe
Analyse
Analyse  Initialement, les spécifications données par le client sont d’ordre
et sélection général
préliminaire État non
des nouvelles Raffinement des spécifications, des fonctionnalités et performances
des besoins satisfaisant 
fonctions par des prototypes successifs.
Construction
du prototype
Évaluation  Plusieurs techniques de réalisation
(langage de spécif
spécif.. exécutable, L4G, langages de très haut
expérimentation niveau, etc
etc..)
État satisfaisant
Expression claire
des besoins réels
Prototype jetable

Spécifications
définitives

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 41 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 42

Prénom - Nom de l’étudiant :……………................. 7


GL / Chapitre 2 : Cycle de Vie A.U. : 2007/2008
ENSI – II2

Modèles – Prototypage : avantages et


Modèles - Prototypage : Cas d’une application
inconvénients
Avantages
 Le client participe activement dans le développement du produit;
BOEHM cite l’exemple d’un système d’aide à la décision pour les  Le client reçoit des résultats tangibles rapidement ;
systèmes de diagnostic médical où le simple recensement des expérimentation rapide ou des fonctions voulue par les utilisateurs
traitements informatiques à effectuer et des informations à  Introduction d’un feedback immédiat de la part des utilisateurs
manipuler peut être 100 fois plus coûteux que la modification du  Amélioration de la COMMUNICATION entre d’une part le client et
cahier des charges issu d’une analyse moins poussée. Cette analyse l’analyste, d’autre part l’analyste et le concepteur
est suivie par un développement RAPIDE d’un prototype du système,
 Le prototype peut servir d’apprentissage pour les futurs
permettant une expérimentation. Cette démonstration concrète avec utilisateurs
les futurs utilisateurs peut servir comme catalyseur pour révéler les
besoins réels, les bonnes idées, etc.
Inconvénients
- Le prototype est un prétexte pour la non application des approches
méthodologiques ;

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 43 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 44

4.4 Modèle - Programmation exploratoire 4.5 Modèle RAD : Rapid Application


=> prototype évolutif Development
Modélisation
 Pallier à l’insuffisance des itérations dans le modèle de la cascade + des traitements
délaissement du prototype
 Principe Modélisation
1 développer un résumé de la spécification des données
2 construire le logiciel
3 utiliser le logiciel
Modélisation
4 evaluation, itérations 2, 3
des processus
5 livrer le système
 Avantages
Génération de
 Modèle adapté aux systèmes IA, spécification difficile et équipes de
l’application
développement petites
 Inconvénients
 Mal adapté aux système complexes, Validation
 structure du logiciel mal définie

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 45 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 46

RAD : Avantages & Inconvénients 4.6 Modèle en spiral


Planification

 Principes
Communication Analyse des risques
 Utilise la génération de code en se basant sur la réutilisation des
avec le client
composants
 Avantages :
 Le temps de développement est très court
 Le produit obtenu est un logiciel et non pas un prototype jetable
 Inconvénients :
 On se laisse emporter par les composants faciles d’utilisation
 Ne s’applique qu’aux systèmes dont la modularité est apparente dès le Ingénierie
début du développement
Évaluation par
le client
Construction et
déploiement

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 47 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 48

Prénom - Nom de l’étudiant :……………................. 8


GL / Chapitre 2 : Cycle de Vie A.U. : 2007/2008
ENSI – II2

Modèle en spiral : Principe Modèle en spiral : Principe …


 Modèle plus général que les autres modèles  Les activités du projet commencent par le spiral le plus profond
 Il met l’accent sur une activité particulière : l’analyse des risques  Chaque tour passe par les région tâches
 Le modèle est divisé en « région-
région-tâches » qui sont :  L’accomplissement des phases du projet est le résultat de
 Communication avec le client et détermination des objectifs du cycle, l’application des tâches prescrites par les régions
des alternatives pour les atteindre, les contraintes à partir du résultat  Un tour du modèle résulte en un prototype
précédent, analyse préliminaire des besoins…
 On obtient un raffinement du produit en parcourant plusieurs tours
 Planification des activités du projet
du modèle
 Analyse des risques, évaluation des alternatives…
 Ingénierie nécessaire à la réalisation des activités
 Déploiement des activités
 Vérification de la solution retenue par le client et planification du cycle
suivant.

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 49 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 50

Modèle en spiral : Exemple Modèle en spiral : explication de l’exemple


Planification
Analyse  Le premier tour résulte de la spécification du logiciel, les tâches à
Communication des risques réaliser pour cette spécification :
avec le client  Communiquer avec le client pour obtenir les spécifications
 Planifier le projet et les étapes de l’analyse des spécifications
 Évaluer les risques technologiques des techniques d’analyse
Les phases du modèle
a) Spécification a  Décider sur les techniques à utiliser pour l’analyse des spécifications
du logiciel b  Réalisation proprement dite de l’analyse des spécifications
b) Prototype 1 Évaluation c Ingénierie  Présenter les résultats au client
c) Prototype 2
par le client d  On réalisera les autres tours du modèle de la même façon
d) Produit final
 On profitera de la région « planification » pour réajuster le plan du
Construction et projet
déploiement

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 51 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 52

Modèle en spiral : Avantages et inconvénients 4.7 Modèle Incrémental : Principe


AVANTAGES  Développer des application en étendant PROGRESSIVEMENT ses
 Modèle réaliste et naturel fonctionnalités.
 Conserve le caractère « étapiste » du modèle en cascade mais  Les spécifications du logiciel sont figées et connues, l’étape de
l’intègre dans une approche itérative conception globale est terminée
 Le risque est un facteur qui est tenu en compte explicitement dans  La stratégie consiste à développer le logiciel par extension
ce modèle. successives à partir d’un produit « Noyau » du logiciel.
 Permet d’éviter de TOUT CONCEVOIR, de TOUT CODER et de
INCONVENIENTS TOUT TESTER comme l’approche en cascade
 Il est difficile de faire comprendre au client le mode d’opération de
 Cette technique a des répercussions sur la répartition des efforts en
ce modèle fonction du temps, puisqu’il existe une possibilité de recouvrement
des étapes.
 L’évaluation des risques exige une expertise spécifique

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 53 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 54

Prénom - Nom de l’étudiant :……………................. 9


GL / Chapitre 2 : Cycle de Vie A.U. : 2007/2008
ENSI – II2

Modèle Incrémental : Avantages et


Modèle Incrémental : Principe
inconvénients
Incrément 1 Conception Conception Programmation Tests AVANTAGES
globale détaillée  Chaque développement est moins complexe
 Les intégrations sont progressives
 Il peut y avoir des livraisons et des mises en service après chaque intégration
d’incrément
Conception Conception Programmation …  Permet d’optimiser le temps et le partage de tâche (contrairement aux autres
Incrément 2 globale détaillée modèles)
 Diminution d’effort pendant la phase de tests d’intégration

INCONVENIENTS
 Le risque majeur de ce modèle est de voir remettre en cause le noyau ou les
Conception Conception … incréments précédent (définition globale des incréments et de leurs interactions
Incrément 3
globale détaillée dès le début du projet).
 Les incréments doivent être indépendants aussi bien fonctionnellement qu’au
niveau des calendriers de développement.
temps

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 55 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 56

4.8 Modèle de la transformation formelle Modèles de processus logiciels

Besoins exprimé
formellement
Code du logiciel

Avantages
• Chaque transformation est prouvée formellement
• Modification se répercute sur le code (pas de divergence)
Inconvénients
• Nécessite une certaine expertise des méthodes formelles

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 57 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 58

4.9 Discussion Répartition du coût de développement


Type du système Besoins - Implémentation Test
Cascade V prototypage formelle conception

Systèmes de 46% 20% 34%


Gestion contrôle

IA Systèmes de 34% 20% 46%

Embarqués l’aéronautique

Systèmes 33% 17% 50%


d’exploitation

Systèmes 44% 26% 30%


scientifiques

Systèmes de 44% 28% 28%


gestion

Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 59 Cours GL-2008 © / YJ & IBH Cycle de vie 60

Prénom - Nom de l’étudiant :……………................. 10

Vous aimerez peut-être aussi