Vous êtes sur la page 1sur 59

GÉOTECHNIQUE

04/12/2020 iTech BTP

GÉOTECHNIQUE

PLAN DU COURS

Introduction aux fondations

04/12/2020 iTech BTP

1
La Géotechnique

04/12/2020 iTech BTP

La Géotechnique

La géotechnique est l'ensemble des activités liées aux applications de la


mécanique des sols, de la mécanique des roches et de la géologie de
l'ingénieur.

La géotechnique s'appuie principalement sur deux sciences :


• la géologie qui retrace l'histoire de la terre, précise la nature et la
structure des matériaux et leur évolution dans le temps,
• la mécanique des sols et des roches qui modélise leur comportement en
tant que déformabilité et résistance des matériaux.

04/12/2020 iTech BTP

2
Domaine d'application

La géotechnique joue un rôle essentiel dans l'acte de construire pour tous les
travaux de bâtiment, de génie civil et d'aménagements. On peut citer :
• les fondations des ouvrages : bâtiments, ponts, usines, silos...
• les ouvrages de soutènement
• la stabilité des pentes naturelles et des talus
• les terrassements : routes, autoroutes, voies ferrées...
• les V.R.D. et chaussées
• les tunnels et travaux souterrains
• les barrages et notamment digues et barrages en terre
• les ouvrages fluviaux, portuaires et maritimes

04/12/2020 iTech BTP

Les sols

Supportent des ouvrages

Fondations superficielles, fondations profondes

04/12/2020 iTech BTP

3
Problèmes typiques des mauvais sols

04/12/2020 iTech BTP

Problèmes typiques des mauvais sols

04/12/2020 iTech BTP

4
Problèmes typiques des mauvais sols

04/12/2020 iTech BTP

Quelques problèmes géotechniques

Réseau neuf avec affaissement des regards et surtout de la tranchée


Causes : remontée de nappe en hiver + tassements sous l’influence de la
circulation PL

04/12/2020 iTech BTP

5
MURS DE SOUTÈNEMENT

Calcul de la pression des terres


Conception des murs de soutènement;
Types de murs de soutènement
Calcul des ancrages

04/12/2020 iTech BTP

PALPLANCHES
Utilité des palplanches
Types de palplanches
Pression des terres
Calcul des rideaux de palplanches

04/12/2020 iTech BTP

6
STABILITÉ DES PENTES
Causes d’instabilité des pentes;
Stabilité dans les sols cohérents;
Diverses méthodes d’analyse;
Aspect dynamique dans la stabilité des
pentes

04/12/2020 iTech BTP

Le Géotechnicien

L'intervention du géotechnicien est nécessaire à tous les stades d'élaboration


d'un projet et de la réalisation des travaux :

• étude d'impact, d'environnement et de pollution


• recherche et choix d'un site
• assistance technique à la maîtrise d'œuvre
• contrôle des travaux liés au terrain
• diagnostic sur les désordres ou les sinistres d'ouvrages

04/12/2020 iTech BTP

7
Le Géotechnicien

Les activités du géotechnicien se développent dans les domaines :

• de l'ingénierie (études, maîtrise d'oeuvre spécialisée, contrôles...)


• des sondages et forages de reconnaissance
• des essais et mesures in situ et en laboratoire

04/12/2020 iTech BTP

Le Sol

04/12/2020 iTech BTP

8
Le Sol
Les sols peuvent être définis comme des agrégats dans lesquels les
particules sont faiblement liées et peuvent être séparées par
une action mécanique légère.

Un sol en place est constitué de grains solides baignant dans l’eau,


dans l’air ou dans un mélange (eau + air)

un sol peut contenir des fragments de roche, des particules d’argile et


des matières organiques.

les vides entre ces différents éléments, généralement appelés pores ou


interstices sont remplis d’eau et d’air

si les vides ne contiennent pas d’eau, le sol est sec.

si tous les vides sont remplis d’eau, le sol est saturé

si les vides sont remplis d’eau et d’air le sol est non saturé

04/12/2020 iTech BTP

Le Sol

04/12/2020 iTech BTP

9
Le Sol

04/12/2020 iTech BTP

Le Sol

04/12/2020 iTech BTP

10
Le Sol

04/12/2020 iTech BTP

Le Sol

04/12/2020 iTech BTP

11
Le Sol

Porosité (n) - Indice des vides (e)

04/12/2020 iTech BTP

Le Sol
Teneur en eau - Degré de saturation

04/12/2020 iTech BTP

12
Le Sol

04/12/2020 iTech BTP

Le Sol

EXERCICES

04/12/2020 iTech BTP

13
Caractéristiques dimensionnelles

Forme

Dimensions

04/12/2020 iTech BTP

Caractéristiques granulométriques

04/12/2020 iTech BTP

14
Caractéristiques granulométriques

04/12/2020 iTech BTP

Caractéristiques granulométriques

04/12/2020 iTech BTP

15
Caractéristiques granulométriques

04/12/2020 iTech BTP

Caractéristiques granulométriques

04/12/2020 iTech BTP

16
Caractéristiques granulométriques

04/12/2020 iTech BTP

Caractéristiques dimensionnelles

EXERCICES

04/12/2020 iTech BTP

17
Caractéristiques dimensionnelles

EXERCICE

04/12/2020 iTech BTP

Identifications propres aux sols fins

Etats de consistance - Limites d’Atterberg

Les limites d’ATTERBERG sont déterminées uniquement pour les éléments fins
d’un sol (fraction passant au tamis de 0,4 mm).

L’essai consiste donc à faire varier la teneur en eau de cette fraction de sol et en
observe sa consistance.

04/12/2020 iTech BTP

18
Identifications propres aux sols fins

La limite de plasticité (ω p ) est définie comme la teneur en eau d’un sol qui a
perdu sa plasticité et se fissure en se déformant lorsqu’il est soumis à de
faibles charges. Cette limite sépare l’état plastique de l’état semi-solide.

La limite de liquidité (ω L) est la teneur en eau qui sépare l’état liquide de


l‘état plastique.

04/12/2020 iTech BTP

Identifications propres aux sols fins

04/12/2020 iTech BTP

19
Identifications propres aux sols fins

04/12/2020 iTech BTP

Coupelle de Casagrande

04/12/2020 iTech BTP

20
Coupelle de Casagrande

EXERCICE

Tracer la courbe de Casagrande


Calculer IP
Calculer IC pour une teneur en eau de 10%
Commenter les résultats

04/12/2020 iTech BTP

Valeur de bleu de méthylène

04/12/2020 iTech BTP

21
Essai d’équivalent de sable

+ fissuration du béton ou mortier(adhérence ciment/granulat)

04/12/2020 iTech BTP

LE COMPACTAGE DES SOLS

Le compactage est l’ensemble des opérations mécaniques (apport d’énergie


mécanique), qui conduisent à accroître la densité d’un sol pour :

 Modification de la granulométrie.
 Modification de la teneur en eau.
 Réduction des risques de tassement.
 Augmentation de la résistance du sol et la stabilité du talus.
 Amélioration de la capacité portante.

04/12/2020 iTech BTP

22
LE COMPACTAGE DES SOLS
Les premières études sur le compactage ont été effectuées vers 1930 par un
ingénieur américain PROCTOR. Ce dernier a montré l'influence de la teneur en
eau sur le compactage.
Pour une énergie de compactage donnée, on peut tracer les variations du poids
volumique sec γd en fonction de la teneur en eau w. La courbe obtenue est une
courbe en "cloche" appelée courbe de compactage ou diagramme de Proctor.

04/12/2020 iTech BTP

LE COMPACTAGE DES SOLS


On remarque que la courbe présente un maximum. Il existe donc une teneur en
eau conduisant, pour une énergie de compactage donnée, à un serrage
maximum du squelette (traduit par un poids volumique sec γd maximum). La
teneur en eau correspondant au maximum est appelée optimum proctor (wopt)

04/12/2020 iTech BTP

23
LE COMPACTAGE DES SOLS

A : le sol est désorganisé, les grains sont orientés dans une direction
quelconque (structures "bords-faces")

AB : les grains du sol s'orientent car l'eau joue le rôle de lubrifiant et


favorise l'orientation préférentielle (structures "face-face")

B : optimum, fonction de la surface spécifique des grains, de leur


forme et de l'énergie de compactage

BC : le serrage n'est plus optimum car une partie de l'énergie de


compactage est reprise par l'eau. L'orientation des grains est
"face-face", mais l'eau à tendance à écarter les grains du sol.

04/12/2020 iTech BTP

LE COMPACTAGE DES SOLS

La variation du poids volumique sec γd, avec la teneur en eau dépend


de la nature du sol.
Elle est importante pour les sols fins (les argiles), elle est par contre
peu sensible pour les sols grenus.

04/12/2020 iTech BTP

24
LE COMPACTAGE DES SOLS

Influence de l’énergie de compactage : courbes de compactage

l’influence de l’énergie de compactage sur les courbes de l’essai


Proctor Pour un sol donné, si l’énergie augmente, le poids volumique
maximum augmente et la teneur en eau optimale (wopt) diminue.

04/12/2020 iTech BTP

LE COMPACTAGE DES SOLS

Essais au laboratoire
On utilise dans ces essais deux moules différents :

Moule Proctor : pour les matériaux suffisamment fins pour lesquels ( Φ ≤ 5 mm)

 l’énergie de compactage est relativement faible et correspond à un compactage


modéré. Il est utilisé pour l’étude des remblais en terre.

Moule CBR (Californian Bearing Ratio) : pour les matériaux à éléments plus
gros pour lesquels ( 5 mm > Φ )

 l’énergie de compactage est plus importante. Il est utilisé pour l’étude


des sols de fondation (routes, pistes..)

04/12/2020 iTech BTP

25
LE COMPACTAGE DES SOLS

Essais au laboratoire
On utilise dans ces essais deux moules différents :

04/12/2020 iTech BTP

LE COMPACTAGE DES SOLS

Degré de compacité

En comparant le poids volumique du sol sec sur le chantier avec le poids


volumique sec maximale (optimum proctor ) on établit le degré de compacité
Dc ou pourcentage de compactage à l’aide de l’équation :

Le degré de compacité est l’un des critères sur lesquels on s’appuie pour
accepter ou refuser un compactage. Ce degré qui s’exprime en pourcentage,
tend vers 100%

04/12/2020 iTech BTP

26
LE COMPACTAGE DES SOLS
EXERCICES

04/12/2020 iTech BTP

LE COMPACTAGE DES SOLS


EXERCICES

04/12/2020 iTech BTP

27
PROPRIETES HYDRAULIQUE DES SOLS
Loi de DARCY
Pour un sol donné, la vitesse « v » reste proportionnelle au gradient
hydraulique « i » selon la loi de DARCY :

k : étant le coefficient de perméabilité

04/12/2020 iTech BTP

PROPRIETES HYDRAULIQUE DES SOLS

04/12/2020 iTech BTP

28
Écoulements bidimensionnels
réseaux d’écoulement

04/12/2020 iTech BTP

Écoulements bidimensionnels
réseaux d’écoulement

04/12/2020 iTech BTP

29
CONTRAINTES DANS LES SOLS
NOTIONS DE BASE
Soit un solide quelconque (S) soumis à un système de forces surfaciques.
Considérons un plan fictif (P) qui sépare le solide au voisinage du point M en deux parties (I) et (II).
Soit dS une petite portion de surface entourant M.

Soit dF la force exercée sur dS par la partie (II). On appelle vecteur contrainte au point M sur la facette
dS le vecteur :

04/12/2020 iTech BTP

CONTRAINTES DANS LES SOLS


NOTIONS DE BASE
Le vecteur contrainte peut se décomposer en une composante normale et une composante
tangentielle au plan (P) :

04/12/2020 iTech BTP

30
CONTRAINTES DANS LES SOLS
NOTIONS DE BASE
La théorie montre que pour déterminer les contraintes qui s’exercent sur toutes les différentes
facettes autour d’un point M, il suffit de connaître les composantes des forces
s’éxerçant sur les faces autour du point « M ».

L’état de contraintes au point M est défini par une matrice


symétrique appelée tenseur de contraintes

04/12/2020 iTech BTP

CONTRAINTES DANS LES SOLS


Contraintes dues au poids propre du sol

Le poids du sol augmente avec la profondeur ;


il correspond à la pression ou contrainte due au poids propre.
Pour un sol de poids volumique γ (en kN/m3), et à une profondeur z (en m), la
contrainte verticale est :

04/12/2020 iTech BTP

31
CONTRAINTES DANS LES SOLS
Contraintes dues au poids propre du sol

Cas d’un sol stratifié

Dans le cas d’un sol stratifié en plusieurs couches de différents poids


volumiques et différentes hauteurs :

04/12/2020 iTech BTP

CONTRAINTES DANS LES SOLS


Contraintes dues au poids propre du sol

Cas d’un sol sec stratifié

Le poids volumique intervenant dans le calcul de la contrainte est γ d


Dans le cas d’un sol stratifié en plusieurs couches de différents poids
volumiques et différentes hauteurs :

04/12/2020 iTech BTP

32
CONTRAINTES DANS LES SOLS
Cas d’un sol saturé

-Poids volumique du sol saturé homogène : y sat constant


- nappe phréatique au repos (état hydrostatique)

la loi de Terzaghi

04/12/2020 iTech BTP

CONTRAINTES DANS LES SOLS


Cas d’un sol saturé

La pression de l’eau est :

la contrainte effective est :

04/12/2020 iTech BTP

33
CONTRAINTES DANS LES SOLS
Relation entre σ’z et σ’x

V : coefficient de Poisson

04/12/2020 iTech BTP

CONTRAINTES DANS LES SOLS


EXERCICE
Calculer la distribution avec la profondeur des contraintes totales horizontales
dans le cas représenté sur la figure.

04/12/2020 iTech BTP

34
CONTRAINTES DANS LES SOLS
EXERCICE
Tracer les diagrammes de variation des contraintes totales, effectives et les
pressions interstitielles de 0 à 22m.

γ = 18.5 KN/m3

04/12/2020 iTech BTP

CONTRAINTES DANS LES SOLS


Contraintes dues aux surcharges

- Les chargements artificiels contribuent à accroître les contraintes => tassement

Surcharges :

-Des charges ponctuelles.

-Des charges uniformément réparties sur les surfaces rectangulaires et circulaires.

- Des charges en forme de remblai de longueur supposée infinie

04/12/2020 iTech BTP

35
CONTRAINTES DANS LES SOLS
Cas d’une surcharge uniformement répartie sur toute la surface q

Dans ce cas et quelle que soit la profondeur z, on a :

Cas d’une surcharge ponctuelle Q


La contrainte verticale due à la force ponctuelle Q est calculée d’après la formule de
Boussinesq :

Cette équation peut s’écrire sous une forme plus simple :

où Iz (N) est un facteur de contrainte verticale déterminé en fonction de r/z par des abaques.

04/12/2020 iTech BTP

CONTRAINTES DANS LES SOLS

04/12/2020 iTech BTP

36
TASSEMENT ET CONSOLIDATION DES SOLS

04/12/2020 iTech BTP

CONTRAINTES DANS LES SOLS


Cas d’une surcharge circulaire uniforme q

Dans ce cas et quelle que soit la profondeur z, on a :

04/12/2020 iTech BTP

37
TASSEMENT ET CONSOLIDATION DES SOLS

Sous l’effet d’un chargement donné (fondation, remblai, etc..), le sol


se déforme.

les déformations sont appelés tassements.

Pour un sol, les tassements résultent essentiellement de sa compressibilité


(diminution de volume) qui est dû :

- à la compression du squelette solide,


- à l’évacuation de l’eau continu dans les vides,
- et à la compression de l’eau et de l’air contenus dans les vides.

04/12/2020 iTech BTP

TASSEMENT ET CONSOLIDATION DES SOLS

Le tassement est le résultat de la déformation du sol .


L'origine de cette déformation peut être un ou plusieurs suivant(s):

- Le changement de volume associé à la diminution du volume d'air,


provenant d'un effet dynamique ou d'un chargement statique, est appelé
"compactage".
- Les changements de volume progressifs associés à une réduction de la
teneur en eau du sol est appelé "consolidation".
- La déformation sous contrainte effective constante est appelée "fluage".

04/12/2020 iTech BTP

38
TASSEMENT ET CONSOLIDATION DES SOLS

le tassement total, st:

St  Si  S c  S s

où si = tassement immédiate (premier tass);

sc = tassement de consolidation (variation de teneur en eau);

ss = tassement secondaire (fluage).

04/12/2020 iTech BTP

TASSEMENT ET CONSOLIDATION DES SOLS

Relations entre le tassement, l’indice des vides et la contrainte effective

Pour une couche de sol de hauteur « h » et d’indice des vides initial «

e0 » après un chargement donné et à un instant « t », on a ;

∆h et e sont le tassement et l’indice des vides à l’instant « t »

04/12/2020 iTech BTP

39
TASSEMENT ET CONSOLIDATION DES SOLS

04/12/2020 iTech BTP

TASSEMENT ET CONSOLIDATION DES SOLS

04/12/2020 iTech BTP

40
TASSEMENT ET CONSOLIDATION DES SOLS

04/12/2020 iTech BTP

TASSEMENT ET CONSOLIDATION DES SOLS

04/12/2020 iTech BTP

41
TASSEMENT ET CONSOLIDATION DES SOLS

04/12/2020 iTech BTP

TASSEMENT ET CONSOLIDATION DES SOLS


EXERCICE
La hauteur du dépôt argileux a révélé une pression de pré consolidation
de 110kPa ,un coefficients de gonflement de 0.023 et de compression de 0.38.

Calculer le tassement de consolidation de dépôt d’argile sous le centre du


remblai sachant que la variation de contrainte est à l’ordre de 150.36 kPa ?

04/12/2020 iTech BTP

42
TASSEMENT ET CONSOLIDATION DES SOLS
EXERCICE
Tracer la courbe de compressibilité et déterminé les paramètres suivants ;
- La pression de péconsolidation ?
- L’indice de compression Cc ?
- L’indice de vides e0 ?

04/12/2020 iTech BTP

TASSEMENT ET CONSOLIDATION DES SOLS


EXERCICE
Tracer la courbe de compressibilité et déterminé les paramètres suivants ;
- La pression de péconsolidation ?
- L’indice de compression Cc ?
- L’indice de vides e0 ?

04/12/2020 iTech BTP

43
TASSEMENT ET CONSOLIDATION DES SOLS
EXERCICE

04/12/2020 iTech BTP

RUPTURE DE CISAILLEMENT

Les Sols se “rupturent” généralement par cisaillement

talus
Semelle
filante

Surface de
Resistance mobilisée
rupture

A la rupture, la contrainte de cisaillement


le long de la surface de rupture,
04/12/2020 atteint la résistance au
iTech BTP cisaillement

44
RUPTURE DE CISAILLEMENT

Un glissement de terrain

État de contrainte le long du


plan de glissement

04/12/2020 iTech BTP

RUPTURE DE CISAILLEMENT

Surface de rupture
Les grains de sol glissent
les un sur les autres

Pas de rupture de
grains individuels

04/12/2020 iTech BTP

45
RUPTURE DE CISAILLEMENT

A la rupture, la contrainte de cisaillement le


long de la surface de rupture() atteint la
resistance du sol (f).
04/12/2020 iTech BTP

Essais de cisaillement direct


L’échantillon du sol à étudier est introduit dans la boîte
sur laquelle on exerce une force normale Pz
Pz
 1  l
A L
Px 2  h
 H
A

Puis on augmente progressivement la force de traction Px, tout en


notant les déplacements horizontaux et verticaux jusqu’à rupture
complète de l’échantillon
04/12/2020 iTech BTP

46
L'objet de cet essai est d'obtenir les caractéristiques de résistance
au cisaillement :cohésion, angle de frottement interne
La courbe intrinsèque s’obtient directement en notant pour plusieu
rs essais les points correspondants à la rupture dans des axes ( , )

04/12/2020 iTech BTP

Exploitation des résultats de l’essai

On tire du graphique précédent que:

-la fonction  = f() est une droite dont la pente représente


l’angle de frottement  ;

- l’intersection avec l’axe des  donne la cohésion c du sol.

04/12/2020 iTech BTP

47
Critère de Rupture Mohr-Coulomb


 f  c   tan

cohesion Angle de
f frottement
c

 
f est la contrainte maxi. Qu’un sol peut supporter avant
04/12/2020
rupture, sous contrainte
iTech BTP
normale .

ESSAIS DE CISAILLEMENT DIRECT


EXERCICE

Les valeurs maximales des efforts de traction des trois séries d’essais sont
rassemblées dans le tableau :

Déterminer les paramètres Mohr-Coulomb ?

04/12/2020 iTech BTP

48
c et f
Mesurent la
résistance des
sols
Notons
rapidement que:

Plus c et f sont grands,


plus la résistance est grande

04/12/2020 iTech BTP

Cercles de Mohr &


Courbe intrinsèque

Y
X X
Y 

Eléments de sol X ~ rupture


à différents

04/12/2020
emplacements
iTech BTP
Y ~ stable

49
Cercles de Mohr & Courbe intrinsèque
Le sol est en équilibre stable, tant que le
cercle de Mohr est au dessous de la
courbe intrinsèque

TN


c
Y c
c c+ 


Au départ, le cercle de
Mohr est un point

04/12/2020 iTech BTP

Cercles de Mohr &courbe


intrinsèque
Le chargement augmente, le
cercle de Mohr devient plus
grand

TN


c
Y c
c

La rupture a lieu dès que le


cercle de Mohr touche la
courbe intrinsèque
..
04/12/2020 iTech BTP

50
Les fondations
superficielles

04/12/2020 iTech BTP

Types de fondations
de bâtiments et structures

TN

Semelles
Filantes
Ou isolées Radier Semelles
circulaires

Argiles
Pieux

Mots clés: Semelles, pieux, radiers Sables


04/12/2020 iTech BTP
Pieux
inclinés

51
Les appuis de fondations: Les fondations:
Eléments destinés à transmettre Partie de l’appui en contact
les charges au terrain direct avec le bon sol


Appui à faible Appui sur pieux
profondeur

 TN

Semelle

Massif gros béton


Fondations
TN
Semelle

Pieux
Terrain résistant
04/12/2020 Niveau de fondations
iTech BTP

Les fondations

04/12/2020 iTech BTP

52
Notations
Les notations suivantes seront utilisées:
– D: Encastrement ou profondeur de la base de la fondation au dessous
de la surface libre du terrain

– B: La plus petite dimension transversale de la surface d’appui


– L: Largeur de la fondation (L>B)

TN
L Rectangle B Carré Cercle
NF D

B B B=2R
B
04/12/2020 iTech BTP

Classification des fondations Fondations profondes


D/B>6 et D>3m
selon méthode d’analyse

Fondations semi-profondes:
2<D/B<6

Fondations (le béton en contact avec le


superficielles: sol afin que le frottement
D/B<2 latéral)

04/12/2020 iTech BTP

53
1/ Principaux types de fondations superficielles

Semelle Semelle filante Semelles


filante Sous poteau isolées Radier général
Sous mur
04/12/2020 iTech BTP

La capacité portante - admissible

Un projet de fondation est donc très délicat, il doit répondre à trois sortes de
préoccupations :

 Une bonne reconnaissance du sol support.


 les tassements doivent être inférieurs aux tassements admissibles définis
pour l’ouvrage
 les contraintes doivent être compatibles avec la résistance à la rupture du
sol : C’est le problème de la capacité portante.

La capacité portante est la pression maximale que peut supporter le


sol avant la rupture.

04/12/2020 iTech BTP

54
Calcul de capacité portante

qL =QL /A
1
qL  ( ).B.N  (q   1.D1).N q  c.N c
2
Mr TERZAGHI

N Nq Nc
Portance qL
Facteurs de portance donnés
en fonction de l’angle de
frottement interne du sol ϕ
Capacité portante
Contrainte admissible } qad
sous la base de la fondation
Facteurs de portance
N Nq Nc
04/12/2020 iTech BTP

Calcul de capacité portante

04/12/2020 iTech BTP

55
Facteurs de portance ( 3 méthodes)
TERZAGHI

N , N q , N c
de Portance
Facteurs

Angle de
 tg frottement
N q  tg ( 45 
2
)e
2
N c  ( N q  1) cot g Méthode 2

N   1.8( N q  1)tg

04/12/2020 iTech BTP

 N Nq Nc  N Nq Nc
0 1 5.14
5 1.56 6.47 30 21.8 18.4 30.1

Valeurs des 10 1.0 2.49 8.45 31 25.5 20.6 32.7


32 29.8 23.2 35.5
facteurs de 11 1.2 2.71 8.80
33 34.8 26.1 38.7
12 1.43 2.97 9.29
portance 13 1.69 3.26 9.80 34 40.9 29.4 42.2

14 1.99 3.59 10.4 35 48 33.3 46.1

15 2.33 3.94 11 36 56.6 37.8 50.6

16 2.72 4.33 11.5 37 67 42.9 55.7

17 3.14 4.77 12.3 38 79.5 48.9 61.4

18 3.69 5.25 13.1 39 94.7 56 67.9


40 113 64.2 75.6
Méthode 3 19 4.29 5.60 13.9
20 4.97 6.40 14.8 41 133 73.9 83.9

21 5.76 7.07 15.8 42 164 85.4 93.7

22 6.68 7.83 16.9 43 199 99 105

23 7.73 8.66 18.1 44 244 15 118

24 8.97 9.60 19.3 45 297 135 135

25 10.4 10.7 20.7 46 366 159 152

26 12 11.8 22.2 47 455 187 174

27 13.9 13.2 24 48 570 223 199

28 16.1 14.7 iTech25.8 49 716 265 230


04/12/2020 BTP
29 18.8 16.4 27.9 50 914 319 267

56
L’essai pressiométrique MENARD
Contrôleur Pression-Volume

Sonde

Volume lu V
Principe de ea gaz
l’essai u

cellule
Pression appliquée
p

57
Relation pression-volume

Volume Pression limite

Phase pseudo
élastique

pression

1-1) Caractéristiques de l’essai pressiométrique

Pour le calcul des fondations, l’essai pressiométrique permet


d'obtenir :

Le module pressiométrique EM pour le calcul des tassements

La pression limite Pl, pour le calcul de la contrainte du sol

58
EXERCICE

Le module pressiométrique EM ?
La pression limite Pl ?

59

Vous aimerez peut-être aussi