Vous êtes sur la page 1sur 38

Complexe de formation yaakoub el mansour

REMERCIEMENT....................................................................................5
AVANT PROPOS………………………………………………………..6
INTRODUCTION………………………………………………………..7

..........................9

Présentation Générale de L’ONEP :......................................................10


HISTORIQUE ........................................................................................11

L’organisation de l’ONEP :....................................................................................10


1. Le conseil d’administration :......................................................................................10
2. Le comité technique :...........................................................................................11
3. Le directeur général de l’office :......................................................................11
Les ressources de financement :..............................................................................16
1. Le financement interne :............................................................................16
2. Le financement externe :..............................................................................16
3. Le financement de l’état : .......................................................................................................17
Mission principale de la D.F :.............................................................................22
Attributions de la D.F :...........................................................................................22
Description des différents services de la D.F :......................................................23
Service comptabilité des immobilisations...............................................................24
DFC..............................................................................................................................24
DFE.........................................................................................................................24
Division contrôle de gestion et budget .................................................................25
1. Activité budget :................................................................................................25
Service suivi budgétaire :........................................................................................................25
Service comptabilité fournisseur :...........................................................................................26
Comptabilité des dépenses d’équipement :.............................................................................27

Rapport de stage de fin de formation


1
2. Activité comptabilité analytique :.......................................................................28
3. Activité contrôle de gestion :................................................................................28
a. Service contrôle de gestion :..............................................................................................28
b. Service contractualisation interne :....................................................................................28
Division Trésorerie.....................................................................................................................28
1. Service Gestion Courante de la trésorerie........................................................................28
2. Service Gestion Prévisionnelle de la trésorerie...................................................................29
Division comptabilité légale et fiscalité :................................................................29
1. Activité comptabilité légale :................................................................................................29
a. Centralisation et synthèse :.................................................................................................29
b. Immobilisations :................................................................................................................30
c. Fournisseurs :.....................................................................................................................30
2. Activités Fiscalité :................................................................................................................30
Division Etude Economique et Financière :...........................................................30
1. Gestion de l’information Economique et Financière :..........................................30
2. Etudes des projets :................................................................................................30
3. Etudes Financières et Stratégiques :.........................................................................30
Division Financière :...............................................................................................31
1. Présentation de la Division Financière :.............................................................31
2. Activité financière :...........................................................................................31
a. Prospection négociation et contractualisation des financements : ...............................31

Le succès et la réussite de mon stage n’auraient pas été possibles, sans la


participation effective de certaines personnes, qui ont assuré mon encadrement
durant toute la période de formation alternance prévue dans mon cursus scolaire.

A cet effet, je remercie, en premier lieu, Mr Ahmed EL HJJAJI le chef de


service fournisseurs, qui ont eus l’amabilité de nous autoriser à effectuer notre
stage au sein de cette Division.

Pour nos encadrants pédagogiques :

Monsieur Abd el kader CHENHOUT

Rapport de stage 2
Madame Touria EL YABOURI
Mademoiselle Amina MOUSSAIF

Et mes collègues : Imane, Mehdi , Loubna et Zhor


Que je remercie pour les conseilles précieux qu’ils m’ont procuré tout au long de
mon apprentissage.

Je tiens à associer à ces remerciements les employés de ce service que je


ne serais nommé individuellement pour leurs coopérations et leurs gentillesses,
qu’ils trouvent ci l’expression de ma reconnaissance.

Je tiens également à adresser nos vifs remerciements à nos formateurs à


qui je n’oublierai jamais l’enseignement précieux qu’ils m’ont prodigués, et je les
remercie aussi pour la sympathie qu’ils témoignent à mon égard.

Le stage de la 2éme années fait partie de la formation du stagiaire au

Rapport de stage 3
Complexe de Formation YAAKOUB EL MANSOUR.

Il lui permet, en fait, de mettre en œuvre la théorie acquise durant

Les années de formation et en plus c’est une occasion pour découvrir

vie professionnelle.

Dans cette optique, nous avons eu de la chance d’intégrer à l’O.N.E.P

(Office National de l’Eau Potable) pour un stage d’un mois durant la période :

Du 3 juillet au 3 Août 2005.

Le présent rapport est le compte rendu de ce stage. Il est effectué au sein

De la division comptabilité légale et fiscalité.

Rapport de stage 4
L’eau constitue un élément vital, il est le point de départ pour toute activité.
Plus du rôle important qu’il joue en assurant la vie sur notre globe, il joue un rôle
primordial dans différents domaines à savoir l’agriculture, l’industrie…

Ces ressources sont mal réparties, ainsi pour remédier à ce problème SA


MAJESTE le ROI avait appelé lors de la dernière cession du C.S.E.C Juin 2001 le
transfert des eaux des bassins excédentaires vers les bassins déficitaires.

L’irrigation demeure le principal utilisateur de l’eau avec 90% de la demande


globale et le reste est constitué par les approvisionnements et le secteur industriel.

Les stations d’épuration existantes sont au nombre de 54 dont, 35% en


fonctionnement. Leur impact est insignifiant en vue de la pollution générée par
l’utilisation des engrais en agriculture et la pollution organique et toxique générée
par l’industrie.
Le Maroc s’est engagé dans une profonde réforme du cadre législatif et
réglementaire pour disposer d’une base juridique conforme aux exigences d’une
gestion de l’eau du XXI éme siècle. L’objectif visé est de faciliter et de permettre
une gestion intégrée et rationnelle des ressources en eau afin de satisfaire les
besoins de tous les usagers, dans le cadre d’une planification cohérente.

Tous ça entre dans le cadre des efforts importants fournis par le Maroc pour
mieux gérer la rareté de l’eau, approvisionner l’ensemble de la population en eau
potable et garantir cette denrée vitale contre la dégradation.

La loi sur l’eau, adopté en 1995, est l’instrument qui permettra de traduire
dans les faits ces nouvelles orientations. Elle introduit en effet de nouvelles notions
et de nouveaux outils organisationnels. La création d’agences de bassin figure
parmi ses principales innovations. Elles auront pour mission d’évaluer, de planifier

Rapport de stage 5
et de gérer les ressources en eau au niveau du Bassin hydraulique. La première
agence créée concerne le bassin de“ l’Oum Rbia”. Grâce à leurs sources financières
propres (redevances recouvrées auprès des usagers, emprunts, subventions,
dons…), les agences de bassin pourront accorder des prêts, aides et subventions à
toute personne morale ou physique engageant des investissements d’aménagement
ou de protection des ressources en eau. En clair, par l’introduction du principe
« pollueur- payeur » et du « préleveur- payeur », la nouvelle loi donne les moyens
pour financer la dépollution des eaux.

Sur le plan de la planification et de la gestion de l’eau, la loi fixe le cadre


géographique de l’exploitation de la ressource, à savoir le bassin versant. Il
constituera l’air d’étude des plans directeurs d’aménagement intégré des ressources
en eau qui, à leur tour, serviront de base à l’élaboration d’un plan national de l’eau.

C’est dans le cadre d’une meilleure planification et d’une meilleure gestion


des installations d’eau potable que l’office national de l’eau potable (ONEP) fut
crée.

Rapport de stage 6
Rapport de stage 7
PRESENTATION
GENERALE DE L’ONEP

Rapport de stage 8
L’ONEP est un établissement public à caractère industriel et commercial,
doté de l’autonomie administrative et financière et de la personnalité civile.

L’office a été créé par le DAHIR N° 72.103 du 3 Avril1972(18 Safar1392)


en remplacement de la Régie des Exploitations Industrielles (REI) qui assurait
entre autres le service de distribution d’eau potable depuis 1929. Le cadre juridique
de l’ONEP a été révisé pour conférer à l’institution les prérogatives d’un producteur
et distributeur de l’eau potable.

L’ONEP est actuellement placé sous la tutelle du Ministère de l’Equipement


et à son siège à RABAT.(annexe1)

Il a pour mission principale :

 La planification de l’approvisionnement en eau potable, de ce fait, il


détermine l’évolution des besoins en cette matière, il obtient la
réservation des ressources correspondantes et il coordonne tous les
programmes d’investissements relatifs aux adductions d’eau potable ;
 L’étude et la gestion d’adduction d’eau potable confiée par le
gouvernement ;
 L’assistance technique, en matière de surveillance de la qualité de
l’eau alimentaire, lorsqu’un organisme public le sollicite ;
 Le contrôle en collaboration avec les autorités compétente de la
pollution des eaux susceptibles d’être utilisées pour l’alimentation
humaine ;
 La gestion de distribution d’eau potable ;
 L’assistance technique aux personnes publiques qui la sollicitent en
matière d’étude, de réalisation de gestion des adductions ou des
distributions d’eau potable ;

Rapport de stage 9
 Et depuis l’an 2000, l’assainissement liquide est devenu une activité
ONEP ;

L’organisation de l’ONEP :

L’ONEP est administré par deux organes suprême à savoir, un conseil


d’administration présidé officiellement par le premier Ministre et par délégation du
ministre de l’équipement, et un comité technique permanent présidé par le Ministre
de l’Equipement(ou par secrétaire générale) et géré par un directeur général :

1. Le conseil d’administration :

Il a pour mission d’arrêter le budget et les comptes de l’ONEP, d’élaborer le


statut personnel et de proposer les ajustements tarifaires. Il regroupe les ministres
suivantes ou leurs représentants :
*Le ministre de l’Equipement.
*Le ministre de l’Intérieur.
*Le ministre de l’Habitat.
*Le ministre de l’Agriculture.
*Le ministre de l’Economie et des Finances.
*Le ministre de la Santé Publique.
*Le ministre de l’Industrie.
*Le ministre du plan.
*Le représentant du premier Ministre.
*Le directeur de la mise en valeur au sein du Ministère de
l’agriculture.
*Le directeur de l’Hydraulique.
*Les présidents des Assemblées Régionales.
*Deux représentants des Régies de Distribution de l’eau.

Rappelons que le président d’administration peut appeler, pour assister aux


réunions du conseil –a titre consultatif- toute personne qualifiée à cet effet.

La réunion du conseil d’administration doit avoir lieu, chaque fois que la


bonne marche l’exige, et au moins une fois par semestre.

Rapport de stage 10
Lors de ses délibérations, le conseil d’administration, règle des questions
générales telles que :

‫ ٭‬L’arrêt du budget et le programme des opérations technique et


financières ainsi que les modalités de financement et le régime des amortissements.
‫ ٭‬L’arrêt des comptes et l’affectation des résultats.

‫٭‬Décision de la prise participation à des entreprises d’exploitation de


services publics ainsi que la cession ou l’extension des participations financières,
conformément aux conditions prévues par l’article 4 du texte de création de
l’ONEP.

‫ ٭‬L’approbation des projets de marché dont le montant dépasse un


Million de DH.

‫ ٭‬L’élaboration du statut du personnel et procéder a son approbation par


la réglementation en vigueur pour le personnel des EEP.

‫ ٭‬Propositions des taux de tarifs.

Les décisions du conseil d’administration sont suivies par un comité


technique.

2. Le comité technique :

Le comité technique comprend les membres suivants :


*Un représentant du ministère chargé des travaux publics (président).
*Un représentant du ministère de l’économie et des finances.
*Un représentant du ministère chargé de l’agriculture.

Il se réunit une fois par trimestre, sur convocation de son président et se


charge, dans l’intervalle des réunions de suivre. L’exécution des Décisions de ce
conseil et éventuellement de régler toutes les affaires pour les quelles il a reçu
délégation du dit conseil.

Les affaires courantes de l’ONEP sont assurées par un Directeur général.

3. Le directeur général de l’office :

Rapport de stage 11
Le directeur général de l’office est nommé dans le cadre des conditions
prévues par la réglementation en vigueur.

Il a pour tâches :

‫ ٭‬D’exercer les décisions du conseil d’administration et du conseil


technique permanent.

‫ ٭‬De gérer l’office et d’agir en son nom, il accomplit a ce titre tous les
actes ou opérations relatives à son objet et représente l’office vis-à-vis de
l’état, de tout administration publique ou privée et de tout tiers, fait tous actes
conservatoires.

‫ ٭‬De représenter l’office devant la justice et a qualité d’agir et de


défendre, en son nom, avec l’autorisation du conseil d’administration.

‫ ٭‬D’assurer la gestion des différents services de l’office.

‫ ٭‬De nommer le personnel dans les conditions de la réglementation en


vigueur. Il est habilité à engager par acte, contrat ou marché, les dépenses qui
ne relèvent pas des compétences du conseil d’administrations.

‫ ٭‬De faire tenir la comptabilité des dépenses engagées, liquider et


constater les dépenses recettes de l’office. Il délivre à l’agent comptable les
ordres de paiement et les titres des recettes correspondantes.

Il s’agit de pérenniser et de sécuriser les infrastructures existantes par la


réalisation des programmes de maintenance et de réhabilitation. Il assiste, avec voix
consultative, aux réunions du conseil d’administration Le directeur de l’ONEP, et
sous sa responsabilité, peut déléguer une partie de ses pouvoirs et attributions au
personnel de la direction et aux ingénieurs régionaux de l’office.
et du comité technique.

Rapport de stage 12
Les nouvelles orientations stratégiques de l’ONEP ont conduit à une refonte
de son organigramme. Les efforts déployés par l’office durant les trois dernières
décennies ont permis d’améliorer le niveau de l’approvisionnement en eau potable
en milieu urbain.

Aujourd’hui, l’office s’est fixé une nouvelle stratégie visant la généralisation


de l’accès à l’eau potable à l’ensemble des citoyens et l’intervention dans le secteur
de l’assainissement liquide dans une vision globale et intégrée du cycle de l’eau.

Cette nouvelle stratégie s’inscrit dans les orientations de S.M le Roi


MOHAMMED Vl confirmée dans son discours d’ouverture de la neuvième session
du conseil supérieur de l’eau et du climat à Agadir le 21 Juin 2001, s’articule autour
des trois axes suivants :

• Généralisation de l’accès à l’eau potable :

Cette action consiste à promouvoir un concept nouveau qui est celui du droit
à l’eau, ceci conduit à développer un programme ambitieux pour accélérer
l’approvisionnement en eau potable, notamment en milieu rural.

• Assainissement liquide :

L’ONEP s’activera dans ce domaine en vue d’assurer une protection des


ressources et d’améliorer les conditions sanitaires des populations.

• Maintien des acquis :


Pour mettre en œuvre cette stratégie, l’ONEP s’est doté d’une organisation
moderne, décentralisée et adaptée aux contextes locaux et régionaux et qui
privilégie une approche tournée vers le client.

Conseil Statistique Direction Général de


Agence Comptable
CS L’ONEP AC

Rapport de stage 13
D. Financière D. central du pôle D. Central du pôle D. centrale du pôle
DF ressource DR développement DD Industriel DI

D. Généralisation
D. Coopération et de l’AEP DEP
communication DCC
D. Patrimoine
D. Audit et Organisation DPA
DAO
D. Contrôle
Qualité
DCE

D. Ressource Humaines D. Assainissement


DRH & Environnement
DAE
D. Approvisionnement &
Marché DAM
D. Régionales DR

D. Planification et
Stratégie
DPS

D. Commerciale et
Marketing
DCM

D. Technique et
Ingénierie DTI

Rapport de stage 14
O rg a n

In s t a n c e c o n s u l

In s ta n c e s S
E
Rapport de stage 15
Les ressources de financement :

Les missions assurées par l’ONEP nécessitent l’adaptation d’une politique


d’investissement bien étudiée.

Les ressources de l’office proviennent en général :


-des pots des redevances payées par les usagers.
-des pots et bénéficies provenant de son patrimoine et de ses
opérations.
-des avances remboursables provenant du trésor.
-D’organismes publics ou privés.
-des emprunts autorisés par le ministère de l’Economie et de Finances.
-des subventions autres que celles visées ci-dessus ainsi que des dons
et des pots divers.

On distingue trois types de financement permettant à l’office pour réaliser ses


objectifs et d’atteindre ces buts.

1. Le financement interne :

Il s’agit de l’excédent des ressources propres de l’office émanant des produits


de ventes d’eau, ainsi que des produits de la gérance de l’ONEP dans les petits
centres oŭ il se charge aussi de la production que de la distribution.

2. Le financement externe :

Il renferme deux sortes de financement :

• Le financement multilatéral :

Il est sous forme d’emprunt auprès d’organismes financiers ou bailleurs


internationaux (BIRD, UE, Banque Afrique pour le développement…).Ces
emprunts sont soit des prêts rétrocédé c'est-à-dire garantis par l’Etat, soit des prêts
directs contractés directement par l’office auprès de bailleurs de fond.

• Le financement bilatéral :

Rapport de stage 16
L’office bénéficie d’un certain nombre de dons octroyés soit par des
organismes financiers, soit par des pays voisins (Belgique, France, Canada…).

3. Le financement de l’état :

Se sont des subventions accordées par l’Etat dans le cadre du budget du


ministère de tutelle, ces crédits sont à hauteur de 300 Millions de DH par an, mais
ces subventions ont été supprimées à partir de 1995.

:: III – L’ONEP en chiffres :


1 - L’eau potable en milieu urbain :

L’ONEP : 1er Producteur avec 751 millions m3 couvrant les


besoins de 96% de la population totale urbaine du Royaume.
L’ONEP : 1er Distributeur avec 1 million de clients abonnés
représentant :
o 421 villes et centres (5,6 millions d’habitants).
o 13 régies municipales.
o 3 concessionnaires.

2 - L’eau potable en milieu rural :


L’ONEP a développé une stratégie en matière d’alimentation
en eau potable rurale dont les principes fédérateurs sont comme
suit :

o Considérer l’eau potable comme un droit pour tous les


citoyens.
o Profiter de la solidarité entre l’urbain et le rural.
o Adopter l’approche participative avec les populations rurales.
o Promouvoir le partenariat avec les collectivités locales.
o Viser la pérennité du service de l’eau potable.
o Assurer le contrôle de la qualité de l’eau distribuée.

Rapport de stage 17
o Donner la priorité aux projets structurants et aux régions
déficitaires en ressources en eau.

3 - Le programme d’investissement 2006-


2009 :
A fin 2005, le taux d’accès à l’eau potable en milieu rural a été porté à 70%.
Ainsi, l'intervention de l'ONEP en ce milieu a permis
d'alimenter un total de 3656 Douars et 180 petits centres ruraux au bénéfice
de 2,8 millions d'habitants (dont 690.000 par branchements
individuels).
La population rurale desservie par bornes fontaines (B.F)
compte plus d'un million d'habitants au moyen d'un parc de 3034
B.F.
En 2006, un programme d’investissement de prés de 6 milliards de DH a
été mis en place pour la période 2006-2009 en vue d’atteindre plus
de 92% comme taux d’accès en milieu rural à l’horizon 2009.

Rapport de stage 18
Rapport de stage 19
Rapport de stage 20
PRESENTATION
DE
LA DIRECTION
FINANCIERE

Rapport de stage 21
LA DIRECTION FINANCIERE

Cette partie se propose de présenter la mission, les attributions et les


Différents services de la Direction Financière (DF). Cependant, on s’attardera plus
sur LA DIVISION FINANCIERE étant donné que le stage a été effectué au sein
de cette entité.

Mission principale de la D.F :

Sa mission principale est d’assurer la gestion financière, comptable et


budgétaire de l’ONEP conformément à la politique générale arrêtée par la direction
générale de l’office.

Attributions de la D.F :

A savoir :

 Réaliser les études financières de rentabilité des projets


d’investissements.

 Rechercher les ressources de financement des projets de l’office.

 Assurer le suivi des dossiers d’emprunts et des relations avec les


organismes de financement.

 Optimiser la gestion de la dette.

 Veiller sur une gestion optimale de la trésorerie de l’office.

 Assurer le suivi des budgets d’équipement et de fonctionnement de


l’office.

 Assurer le suivi de l’ensemble des activités comptables réalisées par


l’office conformément au plan comptable national général adopté par
l’ONEP.

Rapport de stage 22
Description des différents services de la D.F :

La mission de D.F est assurée à travers 5 Divisions Opérationnelles pour la


gestion de l’ensemble des activités comptable et financières de l’ONEP.

La division se compose de 3 services sont :

• Service contractualisation des emprunts.


• Service gestion administrative des emprunts.
• Service global de la dette.

DIRECTION
FINANCIERE

Division Division Contrôle Division Division Etudes


Financière de Gestion et Comptabilité Economiques
DFC Budget DFG Légale et et Financières
Fiscalité DFC DFE

Rapport de stage 23
Service contractualisation et emprunts

DFC Servie gestion administrative des emprunts

Service gestion globale de la dette

Service comptabilité analytique

Service gestion budgétaire

DFG Servie suivi budgétaire

Service contractualisation interne

Service comptabilité
Service contrôledes fournisseurs
de gestion
desfournisseurs
Service comptabilité des immobilisations
DFC
Service de consolidation

Service information économique et financière

DFE Service études de projets

Service études générales


 Rattache à DF :

Rapport de stage 24
-Servie système d’information financement.
-Servie projet tableau de bord.

Division contrôle de gestion et budget


1. Activité budget :

Service suivi budgétaire :


Le suivi budgétaire se fait au niveau de ce service en deux parties :

- suivi du budget de fonctionnement :

Il s’agit du suivi du budget consacré aux produits consommables à court


terme à savoir (la fourniture des bureaux, carburant…).

Afin de remplir cette fonction les tâches effectuées sont les suivantes :

-Reçus au sein de la cellule de suivi les BOP (bordereau d’ordonnancement et de


paiement), sont triés par priorité de date et d’urgence (l’ordre de paiement doit être
immédiatement traité) par la suite, ils sont traités en suivant les étapes ci-après :

• Vérification de l’imputation budgétaire.


• Vérification de crédit (BC, LC, M)
• Saisie des BOP à l’aide d’une application qui compare automatiquement
les crédits et le budget consacré pour accepter ou rejeter le BC, LC, M.
• Confirmation des engagements
• L’étape finale est la réalisation de la liquidation pour que le BOP puisse
parcourir le cycle habitué.
Il est à signaler que chaque BOP contient un BC LC ou M ainsi que d’autre
pièces comme (facture, décompte…)

- Suivi du budget d’équipements :

Il s’agit du suivi de budget destiné aux équipements qui assurent la


réalisation de différentes activités à l’ONEP (bureau, imprimante, PC,
photocopieuse,…) les matériaux qu’ils suffis de maintenir pour prolonger leur duré
de fonctionnement.

Rapport de stage 25
Afin de réaliser cette tache les étapes à suivre sont :
• vérification des imputations budgétaires.
• vérification des coûts d’opération.
• vérification de la date de l’opération (si elle est prévue dans l’exercice
courant).
• confirmation de l’engagement des BOP contrôle.
• Réalisation de la liquidation.

Il est à signaler que les dépenses prévues durant un exercice ne doivent pas
dépasser le budget destiné à ce dernier.

Service comptabilité fournisseur :

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un service concerne les fournisseurs
citons :

• Création des nouveaux comptes.


• Livraison des droits constatés.
• Vérification des décomptes et factures en cas de demande des
renseignements.
• Comptabilité des dépenses d’équipements.
- Création du code fournisseur :

Pour qu’un fournisseur ait un compte à l’ONEP il est sensé donner ses
coordonnées citons :
• N° D’identification fiscale.
• N° De patente.
• Domiciliation bancaire (N° de compte, Banque, Agence).
• Nom de la société.

Rapport de stage 26
Pour avoir un code qui l’identifie : Ce code est délivré pour chaque nouveau
fournisseur.

A ce niveau la tâche du fournisseur consiste à vérifier si la personne n’a pas


été inscrite sur la liste des fournisseurs par conséquent dispose d’un code,
généralement un client peut avoir recours à un tel comportement pour fuir les
impôts.

- Livraison des droits constatés :

Le droit constaté permet au fournisseur d’être payé par la banque dans ce cas
cette dernière garde 20% du montant de marché.

2/
4/

ONEP BANQUE
4/ FOURNISSEUR
3/ 1/

1/Livraison du nantissement. 3/Livraison du droit constaté.


2/Présentation du nantissement. 4/Payement du fournisseur.

- Demande de renseignements :

Parmi les activités de ce service, il y a l’accueil des fournisseurs qui veulent


s’assurer que leurs décomptes ont été liquidés à leurs banque ou ceux qui cherchent
à connaître leur code.

Comptabilité des dépenses d’équipement :

A ce niveau la tâche effectuée est le traitement de tout ce qui concerne les


dépenses équipements à savoir :
• Appel d’offre.
• Choix du fournisseur.

Rapport de stage 27
• Cautionnement.
Avant le choix du fournisseur celui-ci doit fournir une caution provisoire, en
cas de choix il doit donner une caution définitive soit 3% du montant et 7% qui lui
sera rembourser après la fin du délai de garantie par une lettre d’accusé de réception
définitive.

2. Activité comptabilité analytique :

Déterminer régulièrement les coûts de revient par centre, par produit et par
activité et leur diffusion à l’ensemble des utilisateurs et obtenir des information sur
l’établissement des coûts de revient afin de mieux gérer et contrôler les activités et
leur développement.

3. Activité contrôle de gestion :

a. Service contrôle de gestion :

Mesuré les performances de l’office puis proposer et participer aux actions


permettant leur amélioration.

b. Service contractualisation interne :

Elaborer et mettre en œuvre un système de contractualisation interne, visant


à fixer des objectifs pour chaque entité et à veiller à leur réalisation.

Division Trésorerie

Cette Division assurer le règlement de toutes les dépenses de l’office, ainsi que la
mise à jour de la situation de trésorerie et assurer une gestion optimale de la
trésorerie de l’office

Il existe deux service trésorerie courante et trésorerie prévisionnelle

1. Service Gestion Courante de la trésorerie

Il a pour mission d’assurer le règlement de toutes les dépenses de l’Office,


ainsi que la mise à jour de la situation trésorerie. Pour cela, il doit :
o préparer les chèques et bordereaux de trésorerie ainsi que tout autre
Titre de paiement de toutes les dépenses de l’ONEP ;

Rapport de stage 28
o Suivre et alimenter les régies d’avances et la caisse centrale ;
o Veiller au respect des règlements de toutes les dépenses de l’Office
à bonne échéance ;
o Fournir l’information nécessaire en matière de règlement aux
directions concernées.

2. Service Gestion Prévisionnelle de la trésorerie

Ce service doit quant à lui optimiser la gestion de la trésorerie. Pour ce faire,


il doit :
• Suivre la situation de la trésorerie de l’Office et les opérations qui lui sont
rattachées ;
• Gérer les relations avec les banques partenaires de l’ONEP ;
• Optimiser les ressources financières de l’Office et rechercher le meilleur
rendement ;
• Proposer et faire bénéficier l’ONEP des meilleures conditions bancaires
(jours de valeurs, commissions, placements de fonds…) ;
• Proposer et exécuter l’ouverture ou la fermeture des comptes bancaires de
l’Office ;
Gérer les comptes bancaires de l’ONEP, qu’ils soient centraux ou
régionaux.

Division comptabilité légale et fiscalité :

Sa fonction principale est de tenir la comptabilité de l’ONEP, mais également


de lui permettre de contrôler sa gestion.

Elle se charge principalement de la gestion du référentiel de comptabilité


générale ainsi que l’activité commerciale et le patrimoine de l’office, ensuite elle
doit obligatoirement saisir les écritures relatives aux opérations diverses,
d’effectuer le traitement d’ouverture et de clôture d’exercice comptable, préparer et
éditer les états comptables de fin de période.

1. Activité comptabilité légale :

a. Centralisation et synthèse :

Rapport de stage 29
Assurer la centralisation, l’analyse et la synthèse des comptes généraux de
bilan et de gestion en vue de l’établissement des états de synthèse.

b. Immobilisations :

Assurer le suivi des immobilisations coordonner l’ensemble des travaux de


recensement et rapprochement d’immobilisation.

c. Fournisseurs :

Enregistrer les achats de biens et services et suivre les comptes individuels


fournisseurs.

2. Activités Fiscalité :

Assurer la production des déclarations fiscales de l’office dans les délais.

Division Etude Economique et Financière :

1. Gestion de l’information Economique et Financière :

Assurer la collecte, l’organisation, le traitement et la diffusion de toutes les


données économiques et financières nécessaire à l’accomplissement de la mission
de l’ONEP en coordination avec le système d’information de l’office.

2. Etudes des projets :

Réaliser les études de rentabilité économiques et financières des projets


d’investissement de l’office (eau potable et assainissement).

3. Etudes Financières et Stratégiques :

Réaliser les études financière et études d’impact sur l’équilibre financier de


l’office des choix stratégiques.

Rapport de stage 30
Division Financière :
La division financière a pour objectif principal de rechercher les
financements appropriés aux projets d’investissement de l’ONEP et d’optimiser la
gestion de la dette de l’office.
1. Présentation de la Division Financière :

Cette division a acquis beaucoup d’importance depuis le début des années


80. En effet, cette période a été caractérisée par l’application du programme
d’ajustement structurel (P.A.S) au niveau du Maroc. Il est à rappeler que le
désengagement progressif de l’état du secteur public constitue l’un des principaux
axes de ce programme. En effet, l’ONEP étant un office chargé d’un service
stratégique à caractère social, à savoir l’approvisionnement en eau potable, ne
pouvait faire l’objet de privatisation. Toute fois, l’état a décidé une diminution
progressive de ses subventions d’équipement à l’ONEP, et leur suspension à partir
de 1995.

Cette ressource a été remplacé par des ajustements tarifaires


conformément aux recommandations de l’étude nationale de tarification avec toute
fois un recours de plus en plus accru au financement extérieur pour le financement
des programmes d’investissement.

2. Activité financière :
a. Prospection négociation et contractualisation des financements :
Prospecter le marché financier interne et externe afin de procurer à l’office
les meilleurs instruments et conditions de financement.

b. Gestion courante des financements :


Assurer la coordination de tous les financements de l’office et gérer les
financements spécifiques.

c. Gestion de la dette :
Suivre la gestion de la dette et l’optimisation du portefeuille de
l’endettement de l’office.

Rapport de stage 31
Rapport de stage 32
LES TACHES EFFECTUEES
AU STAGE

Rapport de stage 33
- Dans le service fournisseur
-
a.Le pointage :

C’est la première tâche qui se fait juste après l’arrivée des dossiers à notre
bureau, qui consiste à confirmer l’existence des dossiers mentionnés au registre de
la cellule, en mettant le signe « OK » devant le code du dossier et je mets le cachet
du bureau pour certifier la conformité de ce qu’on est sensé recevoir et ce qu’on a
réellement reçu.

b.La vérification des dossiers :

Cette tâche consiste à extraire le bordereau d’envoi et de vérifier l’existence


de toutes les pièces mentionnées sur le bordereau au sein du dossier, et pour les
décomptes provisoires ( DP) n°1 je vérifie davantage l’existence de la lettre de
commande originale, du rapport de jugement, et de l’ordre de paiement original.
Et pour les dossiers en retour après rejet, je vérifie avec le chef du bureau si
les motifs de rejet ont été rectifiés.

c.La saisie :

Après la vérification des dossiers, et après la réception du transfert de


données de la direction régionale concernée, je saisis la section agent du dossier et
le numéro de son BOP (Annexe 2) dans l’application informatique (Annexe 3)
adoptée par le bureau, et je tire après les envois des dossiers saisis.

d.Le listing contrôle :

C’est une sorte de comparaison que je fais entre la liste déjà imprimée et les
dossiers existants. Je m’assurais de l’existence de tous les dossiers mentionnés sur
la liste et je mets « ok » devant chaque dossier existant et j’achevais le travail par
le classement des listes selon la catégorie.

Rapport de stage 34

25
e.Le classement :

Cette tâche vient après les trois précédentes. Elle consiste à classer les
dossiers selon leur catégorie (équipement ou fonctionnement) pour les emmener
aux responsables de budget.
D’autre part, le classement se fait aussi selon la nature (marché, lettre de
commande ou bon de commande) après le retour du budget, ou encore selon les
directions au cas de non réception des transferts.
J’ai fait également le classement au niveau du secrétariat du chef de la
division. Ce classement cette fois-ci portait sur les bordereaux d’envoi
(annexe4)selon les directions, et sur les avis des rejets selon les services.

f.La récupération :

La récupération appelée aussi le transfert est une opération par laquelle, je


transmets les informations concernant les dossiers à traiter, à une disquette, à l’aide
de la saisie d’un code dans une application informatique, pour permettre aux autres
bureaux de se servir des informations qu’ils sollicitent de notre égard.

g.L’envoi des faxes :

En cas de retard exagéré des arrivées des transferts, j’établis les faxes
comprenant les références des dossiers non encore traités et je les envoie aux
directions correspondantes.

h.Contact avec les fournisseurs :

Parmi les activités du service fournisseurs, il y a l’accueil des fournisseurs


qui veulent s’assurer du paiement de leur marché. Alors, ils sont guidés à notre

Rapport de stage 35
bureau car c’est l’un de nos ordinateurs qui est doté d’une application qui établit la
traçabilité autrement dite d’afficher le circuit couru par le dossier.
Il me suffit d’entrer le code du fournisseur et/ou le n° du marché, dans
l’application, et le circuit apparaît sur l’écran en indiquant le lieu du dossier et la
durée qu’il a passée dans chaque service.

i.Autres tâches :

Au sein du service trésorerie, j’ai fait quelques simples travaux tels que la
réception des appels téléphoniques, les photocopies, le traitement de textes.

Rapport de stage 36
Tout au long de mon stage à l’ONEP, j’ai essayé de comprendre les derniers
mécanismes de travail au sein de la direction financière, et le circuit interne par
lequel cette Division assure son fonctionnement et veille sur l’organisation de ses
structures.

Cela dit, je me suis familiarisé avec la


vie professionnelle réelle, qui m’a permis
d’avoir en pratique quelques théories
apprises en cours.
Certes, la période de stage était si
chargée, mais j’ai pu apprendre les
notions de base. Ce stage est une occasion
pour tester mes connaissances théoriques
et acquérir une expérience pratique qui
complète ma formation de la
comptabilité.
Cependant, j’ai pu constater que la DF
a introduit une forme d’exécution
informatique du travail en s’éloignant de
plus en plus de la pratique manuelle.
Cette informatisation des tâches répand à
des besoins de célérité de traitement de l’information et à une meilleure prestation
des services de la DF et aussi une meilleurs gestions des coûts.

Rapport de stage 37
Rapport de stage 38