Vous êtes sur la page 1sur 4

Géométrie dans l'espace

I- La pyramide
1) définition

Une pyramide est un solide dont :


• Une face est un polygone, on l'appelle base.
• Toutes les autres faces sont des triangles ayant un sommet commun.
Les faces sont alors appelées faces latérales et le sommet commun est le
sommet de la pyramide.

Exemple :

S
Sommet de la pyramide

Arête latérale Face latérale

Base

Remarque : Une pyramide dont la base est un triangle est appelé tétraèdre.

Soit une pyramide de sommet S et H un point de la base tel que la droite


(SH) est perpendiculaire à la base.

La hauteur de cette pyramide est alors le segment [SH].

Exemple :

hauteur

H
Remarques : On appelle aussi hauteur la longueur su segment [SH].
Le point h peut aussi être en dehors de la base mais sur le
même plan que la base.

Cas Particuliers : S

S
hauteur

H
H
Pyramide dont une arête est Pyramide régulière à base triangulaire :
la hauteur : - la base est un triangle équilatéral ;
H est un sommet de la base. - H est le point d'intersection des médiatrices

S de ce triangle.

Pyramide régulière à base carrée :


- la base est un carré ;
- H est le centre de ce carré (le point d'intersection des diagonales).
H

Remarque : Les faces latérales d'une pyramide régulière sont des triangles
isocèles superposables.

2) Patron d'une pyramide


Patron d'une pyramide dont une arête est la hauteur.
Exemple : → Pyramide à base triangulaire. Pyramide à base triangulaire.

hauteur

Patron d'une pyramide régulière


Exemple :
→ Pyramide à base triangulaire. Pyramide régulière dont la base est un hexagone régulier de côté 1,2 cm.
H est le centre du cercle de rayon 1,2 cm qui passe par les six sommets de la
base.

II- Cône de révolution


1) Définition

Un cône de révolution est le solide obtenu en


faisant effectuer à un triangle rectangle un tour
autour d'un des côtés de l'angle droit.
Axe du cône

2) Description

Un cône de révolution est formé : Le sommet

→ Pyramide à base triangulaire. d'un disque de base ; S


→ Pyramide à base triangulaire. d'une surface courbe appelée face
latérale ; La face

→ Pyramide à base triangulaire. d'un point appelé sommet du cône. latérale


La hauteur

La hauteur d'un cône de révolution


est le segment joignant son sommet O
au centre de la base. La base
A Une génératrice
On appelle aussi hauteur la longueur Un rayon du disque

de ce segment.

Remarque :
Pour le cône de révolution de sommet S ci-contre :
→ Pyramide à base triangulaire. OR est le rayon du disque de base ;
→ Pyramide à base triangulaire. le segment [SR] est une génératrice du cône de révolution.
IV- Aire et volume
1) Aire

L'aire latérale d'un solide est égale à la somme de l'aire de chacune de ses
faces latérales.
L'aire totale d'un solide est égale à la somme de l'aire de toutes les faces du
solide.

2) Volume d'une pyramide ou d'un cône


→ Pyramide à base triangulaire. Pyramide → Pyramide à base triangulaire. Cône de révolution

h
h
r

V= ×A ×h V= ×A ×h= × π × r² × h
1 1 1
3 base 3 base 3
A base
est l'aire de la base ; A base
est l'aire de la base ;

h est la hauteur du solide ; h est la hauteur du solide ;

V est le volume du solide. r est le rayon de la base ;

V est le volume du solide.

Vous aimerez peut-être aussi