Vous êtes sur la page 1sur 3

Facteurs expérimentaux influençant la vitesse d'une réaction chimique

1. INTRODUCTION
L'expérience montre que la vitesse d'une réaction chimique dépend de plusieurs paramètres
essentiels. On peut citer : la concentration des réactifs et des produits ; la température, et
l'utilisation d'un catalyseur.
2. Influence de la concentration sur une vitesse d'une réaction chimique- notion de
l'ordre d'une réaction
On va supposer dans tout ce qui va suivre que la température de la réaction chimique est
constante.
soit la réaction globale : aA+ bB = cC+dD
on a déjà vue dans les cours précédents que les facteurs a, b, c, d sont appelés des facteurs
stœchiométriques, A et B sont les réactifs et C, D sont les produits.
la vitesse de cette réaction est égale (comme on l'a déjà vue dans les cours précédents )
− 1 d [ A] − 1 d [ B] + 1 d [C ] + 1 d [ D]
v=  =  =  =  = k  [ A]  [ B ]
a dt b dt c dt d dt
α et β sont appelés les ordres partiels par rapport aux réactifs A et B respectivement. Les
ordres partiels peuvent être positifs négatifs ou fractionnaires.
k est appelé constante de vitesse de la réaction considérée et n = α+ β est appelé ordre globale
de la réaction .
3. cinétique formelle des réactions simples
Détermination de la constante de vitesse d’une réaction
3.1. Réaction d’ordre 0
soit la réaction suivante aA=bB
− 1 d [ A] + 1 d [ B]
v=  =  == k  [ A]
a dt b dt
On suppose que la réaction est d’ordre global 0 donc

On peut écrire v = − 1  d [ A] = + 1  d [ B ] == k  [ A]0 = k


a dt b dt
− 1 d [ A]
v=  = k donc on rassemble les variables de même nature sur le même coté
a dt

On obtient : v = − 1  d [ A] = k  dt puis on fait l’intégrale entre A0 (t=0) et At( t=t)


a
On obtient v = − 1  ([ A]t − [ A]0 ) = k  (t − 0) ce qui donne
a
([ A]t − [ A]0 ) = −k  t  a

Si on trace ([ A]t − [ A]0 ) en fonction du temps on obtient une droite avec une pente négative

égale à ( -k* a). on peut aussi écrire l’équation comme suit ([ A]t = [ A]0 − k  t  a et

temps [A]t

Pente = -k*a
Pente = -k*a
[A]0

[A]t-[A]0 temps

On peut aussi dresser un tableau d’avancement de la réaction


aA=bB
t = 0 ( au début de la réaction ) [A]0 0 ( on suppose qu’au début de la
réaction il n’avais pas de produit )

t=t [A]0 – (a * x ) b*x

On peut refaire les mêmes calculs en faisant l’intégrale comme suit

− 1 d [ A]
v=  = k on remplace [A] par [A]0 – (a * x )
a dt

d [ A] d [[A] 0 - (a * x ) ] d [ A]0 d (a  x) − d (a  x)
= = − = = − a  dx ( [A]0 est la
dt dt dt dt dt dt
concentration initiale de A c’est une constante , sa dérivée est égale à 0)
On remplace dans l’expression de la vitesse et on obtient :
−1 dx dx
 (−a  ) = k donc = k ce qui donne dx = k* dt
a dt dt
En faisant l’intégrale de x entre 0 et x on obtient x = k*t
Le tracé de x en fonction du temps donne une droite linéaire qui passe par l’origine de pente
égale à k

Pente = k

temps

Maintenant on va essayer de définir une autre variable appelé temps de demi réaction ou bien
le temps de demi vie noté t1 / 2

Le temps de demi réaction est le temps au bout duquel la moitié des réactifs aurait disparut

donc la concentration restante est égale à [ A] = [ A]0 . en remplaçant la concentration de


2
[A] dans la formule ([ A]t − [ A]0 ) = −k  t  a on obtient
[ A]0 [ A]0
( − [ A]0 ) = − k  t1 / 2  a ce qui donne ( − = − k  t1 / 2  a
2 2

[ A]0
Donc t1 / 2 =
2 a k
Le cours d’aujourd’hui étant fini , je vais vous donner un exercice d’application que
vous essayez de le faire en se basant sur le cour présenté ci dessus.
L’étude cinétique de la réaction d’hydrolyse de l’acétate de méthyle (A) à T = 25 °C, donne
les résultats résumés dans le tableau suivant :
CH3-COOCH3 + H2O → CH3-COOH + CH3-OH
(A)
- peut- on dire que cette réaction suit une cinétique d’ordre 0 ? Justifier votre réponse
t (min) 0 30 60 90 120 150
[A] (mol/L) 0.30 0.19 0.13 0.082 0.053 0.035

Vous aimerez peut-être aussi