Vous êtes sur la page 1sur 63

GUIDE DE LA FORMATION

Diplôme d’Etat d’Assistant.e de Service Social

Promotion 2021-2024
Rennes/Lorient/Saint Brieuc

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 1 sur 63


SOMMAIRE
1. Le référentiel professionnel ......................................................... 3
1.1 Le cadre législatif et éthique de la profession ......................................................... 3
UN CADRE LEGISLATIF ....................................................................................................................................... 3
UN CADRE ETHIQUE ........................................................................................................................................... 3

1.2 Référentiel professionnel : Annexe 1 ...................................................................... 3


DEFINITION DE LA PROFESSON ET DU CONTEXTE DE L’INTERVENTION ..................................................... 3
REFERENTIEL FONCTIONS/ACTIVITES ............................................................................................................. 5
REFERENTIEL DE COMPETENCES .................................................................................................................... 7

2. Le dispositif de formation .......................................................... 13


2.1. Le cursus de formation ......................................................................................... 13
2.2. Le cadre réglementaire ......................................................................................... 14
DECRETS ET ARRETES .................................................................................................................................... 14

2.3. Architecture de la formation .................................................................................. 14


2.4. Les compétences du socle commun ..................................................................... 15
2.5. Périodes d’Expérimentations Sociales et d’Innovations Solidaires ....................... 17
2.6. Présentation des 4 domaines de compétences de la formation préparatoire ....... 18
2.7. Présentation des modules par semestre ............................................................... 24
2.8. Les modalités de validation de semestre et de certification DEASS ..................... 25
LA VALIDATION DE SEMESTRE ........................................................................................................................ 25
PRINCIPES GENERAUX .................................................................................................................................... 25
RATTRAPAGE DES ABSENCES EN FORMATION ............................................................................................ 25
VALIDATION DES MODULES............................................................................................................................. 25
COMPOSITION DE LA COMMISSION DE SEMESTRE ...................................................................................... 25
COMMISSION PEDAGOGIQUE.......................................................................................................................... 26
EXTRAIT DU DECRET ........................................................................................................................................ 26

2.9 Organisation de l’alternance ................................................................................. 29


2.10 Allégement/Dispenses .......................................................................................... 31
3.Equipes pédagogiques ................................................................... 32
4.Les annexes ................................................................................... 33
4.1 Annexe 1 : Le décret n° 2018-733 du 22/0/2018 .................................................. 34
4.2 Annexe 2 : Le décret n° 2018-734 du 22/0/2018 .................................................. 37
4.3 Annexe 3 : L’arrêté du 22/08/2018 ....................................................................... 44
4.4 Annexe 4 : L’arrêté du 22/08/2018 relatif au diplôme d’Etat ................................. 46
4.5 Annexe 5 : Référentiel de certification .................................................................. 51
4.6 Annexe 6 : Objectifs des périodes de formation pratique ..................................... 55
4.7 Annexe 7 : Synoptique DEASS ............................................................................ 57
4.8 Annexe 8 : Plan de formation 2020/2023 : répartition par semestre ..................... 58

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 2 sur 63


1. Le référentiel professionnel

1.1 Le cadre législatif et éthique de la profession


UN CADRE LEGISLATIF

Le D.E.A.S.S. a été créé en 1932.


La profession d’Assistant de Service Social est réglementée par la loi du 8.04.1946 qui est reprise dans les articles
L411-1 et L411-6 du Code de l’Action Sociale et de la Famille (cf Annexe 4).
La réforme relative au Diplôme d’Etat et à l’exercice de la profession d’Assistant de Service Social a modifié les
décrets du 6/05/80 et du 16/08/91.
Elle est désormais déclinée dans quatre textes importants :
• Le décret n° 2018-733 du 22/0/2018 relatif aux formations et diplômes du travail social
• Le décret n° 2018-734 du 22/0/2018 relatif aux formations et diplômes du travail social
• L’arrêté du 22/08/2018 relatif au socle commun de compétences et de connaissances des formations du
travail social de niveau II
• L’arrêté du 22/08/2018 relatif au diplôme d’Etat d’Assistant de Service Social

La profession d’Assistant de Service Social relève d’une responsabilité législative liée au secret professionnel
inscrit dans l’art. 226.13 du nouveau code pénal. Il garantit une relation de confiance entre le professionnel et
l’usager (confidentialité).
Des dérogations existent (art.434 - 1 et 434 - 3 du code pénal).
La question du secret professionnel nécessite une évaluation pointue car la confrontation des logiques judiciaires
et sociales amène parfois le professionnel dans des situations complexes à gérer.

UN CADRE ETHIQUE

Le cadre de la réflexion éthique et le code de déontologie des Assistants de Service Social a été créé en 1949 par
l’A.N.A.S. et réactualisé en 1981 puis en 1994.
Le professionnel est conduit à une réflexion éthique et déontologique, réflexion porteuse de repères en termes
de valeurs professionnelles.
Le code s’appuie sur la déclaration des droits de l’homme et définit les finalités du service social.
Il comporte des obligations vis à vis :
• Des usagers,
• Des employeurs,
• Des collègues de la profession.

Il explicite des valeurs qui sous-tendent l’action professionnelle. Il n’a pas de valeur juridique, mais une valeur
d’usage. De plus, un code international de déontologie émane de la Fédération Internationale du Service Social
(F.I.A.S).

1.2 Référentiel professionnel : Annexe 1


DEFINITION DE LA PROFESSON ET DU CONTEXTE DE L’INTERVENTION

L’assistant de service social est un professionnel du travail social. Il exerce dans le cadre d’un mandat et de
missions institutionnelles. Il mène des interventions sociales, individuelles et collectives, en vue d’améliorer par
une approche globale et d’accompagnement social les conditions de vie des personnes et des familles.1

Les assistants de service social et les étudiants se préparant à l’exercice de cette profession sont tenus au secret
professionnel dans les conditions et sous les réserves énoncées aux articles 226-13 et 226-14 du Code pénal et
à l’article L.411-3 du Code de l’action sociale et des familles.

1 Références : Code de l’action sociale et des familles : articles L.411-1, D.451-29 et D.451-29-1

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 3 sur 63


L’assistant de service social intervient dans une démarche éthique et déontologique, dans le respect de l’altérité
et de la singularité de la personne et du collectif. Il instaure une relation visant à favoriser la participation des
personnes dans l’accompagnement social individuel et collectif.

Dans le cadre des missions qui lui sont confiées, l’assistant de service social accomplit des actes professionnels
engageant sa responsabilité par ses choix et ses prises de décision, qui tiennent compte de la loi, des politiques
sociales et de l’intérêt des personnes.

CONDITIONS D’EXERCICE ET MODALITES D’INTERVENTION

L’assistant de service social contribue à créer les conditions pour que les personnes, les familles et les groupes,
avec lesquels il travaille, aient les moyens d’être acteurs de leur développement et de renforcer les liens sociaux
et les solidarités dans leurs lieux de vie.
Dans ce cadre, l’assistant de service social agit avec les personnes, les familles, les groupes par une approche
globale pour :
• Améliorer leurs conditions de vie sur le plan social, sanitaire, familial, économique, culturel et professionnel,
• Développer leurs propres capacités à maintenir ou restaurer leur autonomie et faciliter leur place dans la
société,
• Mener avec eux toute action susceptible de prévenir ou de surmonter leurs difficultés.

Son intervention vise autant l’autonomie que l’inclusion sociale, le maintien ou le développement des solidarités
ou des liens sociaux, l’éducation à la citoyenneté.

ROLE ET FONCTIONS

L’assistant de service social évalue, analyse la situation de la personne et co-construit un plan d’actions négocié
et contractualisé. Dans le cadre de l’évaluation, il identifie les ressources du territoire pour orienter la personne
vers les partenaires adaptés.
Il intervient soit en individuel (intervention sociale d’aide à la personne), soit en collectif (travail social collectif).
En fonction de son cadre institutionnel, dans les limites de son cadre d’intervention et de ses missions, l’assistant
de service social est amené à élaborer et conduire des projets d’accompagnement social.
Selon son contexte d’exercice, l'assistant de service social travaille au sein d'une équipe pluri-professionnelle et
est en lien avec des partenaires du territoire.
Il initie, participe, pilote des actions collectives et de groupes, dans une dynamique d’équipe, de partenariat et
de réseau en favorisant l’implication des personnes.
Il promeut des actions de prévention et participe au développement social en complémentarité avec d’autres
intervenants. En fonction de ses missions et du cadre institutionnel, l’assistant de service social peut être amené
à effectuer des visites à domicile et des accompagnements extérieurs.
Par une posture de veille professionnelle, l’assistant de service social développe une expertise en matière de
politiques sociales et de lutte contre les exclusions et les discriminations.
Il est force de propositions pour la conception des politiques sociales, les orientations générales et les missions
développées par l’organisme qui l’emploie. Il exerce un rôle de conseil auprès d’institutions, d’autres
professionnels, d’élus, de partenaires...
Il continue à se former tout au long de sa vie professionnelle pour développer ses connaissances et ajuster sa
pratique aux évolutions sociétales.
Dans un but de transmission de connaissances et savoir-faire professionnels, et après l’acquisition d’une
expérience significative, le professionnel participe au processus de professionnalisation y compris en exerçant
des fonctions de référent professionnel auprès des personnes en formation (initiale ou continue) en lien avec
les établissements de formation.

Public concerné et champs d’intervention


Public : Tout public quelle que soit la situation.

Employeurs
Collectivités locales, associations, entreprises, établissements publics, les trois fonctions publiques (Etat,
Hospitalière, Territoriale) …

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 4 sur 63


Politiques sociales
Protection de l’enfance, insertion sociale et professionnelle, protection sociale, protection judiciaire de la
jeunesse, aide sociale à l’enfance (ASE), santé, médico-sociale…

Lieux d’intervention
Conseil départemental, centre communal ou intercommunal d’action sociale, commune, mission locale, Pôle
emploi, Caisses primaires d’assurance maladie (CPAM), Caisse d’allocations familiales (CAF), Caisse de Mutualité
sociale agricole, hôpitaux, établissements médico-sociaux, EHPAD, milieu scolaire, entreprises…

REFERENTIEL FONCTIONS/ACTIVITES

Les fonctions/activités des assistants de service social s’exercent en référence à des repères éthiques et
déontologiques garantissant la qualité de leurs interventions.

FONCTIONS DESCRIPTION DE LA FONCTION ACTIVITES

L’assistant de service social


accueille les personnes. Centré • Accueillir les personnes dans le
sur la demande des personnes, il respect de la confidentialité.
utilise des techniques d’entretien • Instaurer une relation de confiance
spécifiques pour recueillir leurs avec la personne.
Accueil et écoute des personnes attentes et leurs besoins et • Recueillir l’expression des personnes
comprendre la situation. En en utilisant des techniques
instaurant un cadre confidentiel d’entretien.
à l’accueil des personnes, il crée • Analyser les demandes des personnes
une relation de confiance pour pour comprendre la situation.
favoriser leur expression.
L'assistant de service social • Evaluer la situation des personnes en
évalue les attentes et les besoins tenant compte de leurs potentialités
des personnes pour identifier les et de leur environnement.
réponses adaptées à leur • Informer les personnes sur leurs
situation et à leurs capacités droits et les dispositifs ou services
d’agir. Il dispense les adaptés à leur situation.
Evaluation, conseil et orientation
informations et les conseils • Conseiller les personnes sur les
nécessaires pour une évolution actions ou démarches à entreprendre
positive des situations. Il propose pour améliorer leur situation.
des relais lorsque les situations le • Orienter les personnes vers les
justifient. interlocuteurs ou les services
appropriés.
L'assistant de service social
construit avec les personnes un • Apporter un soutien en mobilisant les
projet d’accompagnement social ressources propres de la personne et
s’inscrivant dans la durée et celles de son environnement.
visant à favoriser leur autonomie. • Elaborer avec la personne un plan
Dans ses propositions, il prend en d’actions pour mener
compte les potentialités des l’accompagnement social individuel.
Accompagnement social personnes et celles de leur • Mobiliser les réseaux de partenaires
individuel entourage, ainsi que les moyens appropriés.
d’intervention des diverses • Assurer un rôle d’interface entre les
institutions. Il recherche personnes et les acteurs concernés
l'adhésion des personnes pour la par les situations.
mobilisation des ressources à • Mettre en œuvre le plan d’actions en
disposition. Tout au long de évaluant en continu avec la personne
l’accompagnement, il évalue l’évolution de sa situation.
avec les personnes l’évolution de

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 5 sur 63


leur situation pour ajuster les • Ajuster avec la personne le plan
actions engagées. Dans l’intérêt d’actions.
des personnes et dans le respect • Communiquer et transmettre les
du droit et de la réglementation informations strictement nécessaires
en vigueur, il transmet des à l’évolution de la situation
éléments d’information relatifs à
la situation et nécessaires au
déroulement de
l’accompagnement.
L’assistant de service social
• Elaborer avec les personnes les
impulse des projets et soutient
des initiatives collectives en projets d’accompagnement social
faveur des personnes souhaitant collectif.
s’inscrire dans une dynamique de • Mettre en œuvre avec les personnes
partage autour de les projets d’accompagnement social
préoccupations communes. Il collectif en les évaluant en continu.
réalise un diagnostic partagé • Mobiliser les ressources des
avec les personnes ou les personnes.
partenaires pour définir le projet • Mobiliser les réseaux de partenaires
Accompagnement social collectif et mobilise différentes appropriés sur le territoire.
méthodologies d’intervention • Assurer le lien entre les personnes et
collective en les adaptant au les acteurs concernés par les
contexte des situations situations.
rencontrées et aux territoires. • Ajuster les projets
L’accompagnement social d’accompagnement social collectif
collectif vise à la promotion et à avec les personnes.
l’autonomie des personnes dans
• Communiquer et informer sur les
leur environnement et sur leur
projets d’accompagnement social
territoire.
collectif.
L’assistant de service social
propose son expertise à partir de
• Mettre en place une démarche de
ses connaissances des
veille professionnelle documentaire
problématiques sociales, des
législative et réglementaire en
politiques sociales et territoriales
matière de problématiques sociales et
et de leur application. Il est force
de politiques publiques.
de propositions auprès des
Conseil au développement des • Contribuer à la réalisation de
instances locales afin de
politiques sociales et territoriales diagnostics sociaux au niveau d’une
développer des actions
institution ou d’un territoire.
spécifiques et innovantes liées à
son domaine d’intervention. Il • Apporter un appui spécifique à
s’appuie sur un réseau pluri- l’intervention de divers partenaires
professionnel et pluridisciplinaire ou des professionnels du champ
pour élaborer ses contributions. éducatif, social ou médico-social.

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 6 sur 63


REFERENTIEL DE COMPETENCES

DC 1 : Intervention professionnelle en travail social

COMPETENCES INDICATEURS DE COMPETENCES

• Mener un entretien d’aide dans le respect de la singularité


• Utiliser des techniques de communication appropriées
• Identifier les spécificités de la personne
Instaurer une relation d’aide dans

le respect de la singularité de la
personne
• Adapter son mode de communication aux personnes et au contexte
• Favoriser l’expression de la personne
• Mesurer et gérer son implication personnelle
• Mesurer et gérer l’impact émotif de la situation

• Instaurer un climat de confiance


Favoriser l’expression de • Favoriser l’expression de la personne
connaissances et de savoirs liés • Favoriser l’expression d’une demande de la personne
au parcours de la personne • Adapter sa communication à la personne et au contexte
• Savoir communiquer en langue étrangère

• Utiliser les techniques d’observation


• Utiliser les techniques d’écoute
Recueillir des informations
pertinentes
• Utiliser les techniques d’entretien
sur la situation de la personne • Recueillir les données nécessaires à la compréhension de la situation
• Favoriser l’émergence d’une demande
• Recueillir les attentes et les besoins de la personne

• Contextualiser la demande
• Analyser les éléments recueillis en lien avec la demande
Analyser la demande et les • Identifier les aspirations et les potentialités de la personne
besoins de la personne • Partager l’analyse avec la personne
• Clarifier les difficultés et les aspirations de la personne
• Tenir compte de la demande explicite, voire implicite, de la personne

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 7 sur 63


• Recueillir les données nécessaires à la compréhension de la situation
• Tenir compte du contexte de la situation
• Repérer et analyser la complexité d'une situation
• Identifier les potentialités de la personne
Evaluer une situation globale • S’appuyer sur les ressources de la personne et de son environnement
dans sa complexité
• Définir avec les personnes les axes d’intervention possibles au regard de leur
situation globale et du territoire
• Evaluer la notion de risques
• Inscrire l’analyse d’une situation complexe dans un plan d’actions

• Co-construire un plan d’actions sur la base d’objectifs négociés et formalisés


avec la personne
• Identifier et coopérer avec les acteurs locaux ou du territoire dans le respect
Co construire un projet du secret professionnel
d'accompagnement avec la • Utiliser des techniques relationnelles appropriées
personne concernée dans une • Mettre en œuvre des stratégies
approche globale de la situation • Agir dans le respect des règles déontologiques
• Ajuster sa posture en fonction des caractéristiques de l’environnement, des
enjeux de la situation et de la personne
• Accompagner l’évolution de la situation de la personne
• Comprendre les motivations de la personne
• Prendre en compte les ressources de la personne et celles de son
Mobiliser les ressources de la environnement
personne et de son • Développer la capacité d'agir de la personne
environnement • Identifier et coopérer avec des acteurs à tous les échelons territoriaux
• Recueillir et analyser des données territoriales qualitatives et quantitatives

• Tenir compte du rythme de la personne


Contribuer à la mise en œuvre • Hiérarchiser les priorités du projet d’accompagnement
du plan d'actions
• Mobiliser les dispositifs adaptés à la situation de la personne

• Identifier avec la personne les axes d’intervention possibles


• Mobiliser les ressources et les potentialités de la personne
• S'assurer de la compréhension par la personne des perspectives possibles
Conseiller les personnes
• Proposer des actions adaptées aux besoins de la personne en lien avec les
ressources disponibles
• Mettre en relation la personne avec des institutions et services adaptés
• Favoriser le développement de la capacité d’agir de la personne
• Evaluer les enjeux de l’action mise en œuvre
Mettre en place une démarche • Définir des indicateurs d'évaluation
d'évaluation continue et ajuster • Evaluer le plan d’actions au cours de sa réalisation
son plan d'actions • Mesurer les effets de l’intervention en continu avec la personne

• Analyser les atouts et limites d'un territoire en lien avec une problématique
S’inscrire dans une dynamique identifiée
de développement social • Identifier et comprendre les missions, les fonctions, les enjeux des partenaires
interinstitutionnels du territoire

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 8 sur 63


• Mobiliser les acteurs dans le cadre d'un diagnostic de territoire
• Articuler les enjeux de chacun dans un cadre concerté et en complémentarité
• Contribuer aux travaux d'une équipe projet

• Analyser les différents éléments constitutifs d‘une problématique commune à


un groupe sur un territoire
• Recueillir les attentes des personnes concernées par des préoccupations
Identifier une problématique
communes
commune à un groupe sur un
• Faire émerger les demandes d’un public
territoire
• Identifier les besoins des personnes et d’un groupe dans une institution ou
sur un territoire
• Utiliser les outils d'enquête et d'analyse adaptés
• Favoriser l’expression des attentes de chacun
• Hiérarchiser les priorités identifiées avec le groupe
• Définir les objectifs du projet d’accompagnement social collectif
• Accompagner les personnes dans l’élaboration de projets collectifs
Co-construire un projet
d’accompagnement • Accompagner les personnes à s’organiser dans un groupe
social collectif • Formaliser le projet d’accompagnement social collectif
• Mobiliser les ressources des personnes, de leur environnement et du
territoire
• Identifier et coopérer avec les acteurs locaux ou du territoire
• Argumenter et valoriser l’intérêt du projet dans sa dimension collective
• Identifier les ressources propres de chacune des personnes
• Valoriser les ressources identifiées des personnes
Mobiliser les ressources des
• Prendre en compte les ressources individuelles pour le projet collectif
personnes
• Soutenir les initiatives collectives

• Impulser des projets d’action collective


Accompagner et co-animer la • Créer les conditions de la participation des personnes à la mise en œuvre d'un
mise en œuvre d’une projet collectif
intervention collective en • Développer la capacité d’agir des personnes
favorisant la participation des • Animer dans une démarche participative
personnes • Réguler les relations au sein d’un groupe
• Créer des supports adaptés avec le groupe
• Mettre en place une démarche d’évaluation continue
• Construire des indicateurs d'évaluation au regard des objectifs du projet
Evaluer et réajuster • Associer l'ensemble des acteurs à l'évaluation d'un projet d'accompagnement
l’intervention collective avec les social collectif
personnes et les groupes
• Evaluer les résultats de l’action et les effets du processus d’intervention
• Réajuster l’action tout au long de la démarche

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 9 sur 63


DC 2 : Analyse des questions sociales de l’intervention professionnelle en travail social

• Utiliser les techniques d’observation


• Recueillir, analyser et exploiter des données
Observer et analyser • Croiser les données recueillies
l’environnement social, • Concevoir des indicateurs de changement de situation
familial et territorial de la
• Objectiver les éléments d’observation
personne ou d'un groupe dans
une approche globale et • Anticiper les évolutions de la situation de la personne et de son environnement
pluridisciplinaire • Identifier les ressources de l’environnement de la personne
• Analyser une situation complexe
• Repérer les dynamiques interinstitutionnelles sur un territoire
• Identifier les différents niveaux d’intervention des acteurs sur un territoire
• Mobiliser les acteurs dans le cadre d'un diagnostic de territoire
• Mettre en lien des constats avec l’environnement social et économique
Elaborer un diagnostic partagé
avec les personnes, les groupes
• Participer à l’élaboration d’un diagnostic
et les acteurs du territoire • Mettre en valeur les résultats d’un diagnostic
• Formaliser et restituer les éléments recueillis
• Négocier les priorités d’action avec tous les partenaires adaptés et formuler
des objectifs
• Développer le travail de mutualisation et de coopération sur un territoire
Contribuer à l’élaboration un
diagnostic partagé social et
• Contribuer à la production de connaissances à l’usage des acteurs
territorial • Mettre en œuvre de manière concertée la réalisation de diagnostics sociaux au
niveau de l’institution et du territoire
• S’inscrire dans des expérimentations
Contribuer au développement de • Partager et questionner les pratiques
l’innovation sociale • Mettre en perspective sa créativité pour des pratiques innovantes
• Mutualiser les pratiques
• Transmettre des valeurs et méthodes professionnelles et les traduire dans les
pratiques

Développer et transférer ses • Co-animer des groupes de travail pluridisciplinaire


connaissances professionnelles • Communiquer ses analyses
• Contribuer à une connaissance partagée des problématiques d’un territoire
• Rechercher et partager de l'information y compris en langue étrangère
• Actualiser ses connaissances sur les politiques publiques et questions sociales
• Organiser une veille professionnelle
• Formaliser ses observations et ses analyses sur les problématiques sociales
Assurer une veille
• Anticiper une potentielle évolution des problématiques individuelles ou
territoriales
professionnelle
• Analyser l’évolution des problématiques sociales en lien avec le contexte
sociétal
• Analyser des problématiques de territoire dans une approche globale
• Conceptualiser ses pratiques professionnelles

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 10 sur 63


DC 3 : Communication professionnelle

Etablir une relation • Se présenter et présenter son service, son établissement, son institution
professionnelle dans un cadre • Assurer un accueil adapté dans le cadre de ses missions
éthique et déontologique
• S’assurer des conditions favorables d’accueil en toute confidentialité

Représenter le service, • Se situer dans une institution et son projet


l’établissement, l’institution • Se présenter et présenter son service, son établissement, son institution

Adapter sa communication
• Elaborer sa communication écrite et orale en fonction des objectifs visés et
des interlocuteurs
professionnelle écrite et orale en
fonction de l’interlocuteur et du • Réaliser une communication pour aider à la prise de décision
destinataire • Argumenter des propositions

• Recueillir et sélectionner de l’information adaptée au destinataire


• Transmettre des informations adaptées à la situation de la personne dans le
cadre du secret professionnel
Elaborer, gérer et transmettre
une information dans le respect • Informer les personnes sur leurs droits, dispositifs et services
du secret professionnel • Informer sur l’accès aux droits
• Identifier les canaux de communication adaptés à la situation de la personne
• Traiter et conserver des informations

• Identifier les différents types d'écrits et savoir les élaborer


• Mettre en adéquation les types d'écrits, les objectifs visés et les
Rédiger des écrits professionnels
destinataires
• Rédiger des écrits adaptés aux destinataires par rapport aux situations

Concevoir et diffuser une • Identifier les informations à communiquer dans le cadre du projet
communication adaptée sur le d'accompagnement collectif et dans le respect du secret professionnel
projet d’accompagnement • Concevoir des supports de communication

• Utiliser les canaux de communication adaptés au projet d'accompagnement


Collectif
collectif

• Utiliser les outils bureautiques et numériques


Appréhender et mobiliser • Utiliser les différents modes de communication pour partager l’information
l’environnement numérique dans le respect des personnes et du cadre réglementaire
• Exercer une veille sur les usages numériques

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 11 sur 63


DC 4 : Dynamiques interinstitutionnelles, partenariats et réseaux

• Identifier les relations institutionnelles et interinstitutionnelles sur un


territoire
Développer les dynamiques • Mobiliser les dynamiques institutionnelles et interinstitutionnelles
institutionnelles et
• Développer les liens entre institutions et en mesurer les enjeux
interinstitutionnelles
• Savoir être force de propositions
• Constituer et animer un réseau d’acteurs
• Travailler en réseau
• Mettre en relation la personne avec des interlocuteurs adaptés Partager
son analyse avec les personnes, l’équipe et avec les partenaires adaptés dans
le respect du secret professionnel
• Identifier et analyser les enjeux d’un travail partenarial
Développer des actions
partenariales et en réseau
• Identifier les partenaires interinstitutionnels et les réseaux d’acteurs à tous
les échelons territoriaux
• Coopérer avec les partenaires interinstitutionnels et les réseaux d’acteurs à
tous les échelons territoriaux
• Argumenter et valoriser l’intérêt du projet dans sa dimension collective
• Analyser les atouts et limites d'un territoire en lien avec une problématique
• Analyser les positionnements et les stratégies des acteurs

Partager ses connaissances au • Mutualiser sa réflexion et sa pratique avec les professionnels de son
sein d’une équipe et d’un réseau institution et les acteurs du champ éducatif, social et médico-social
d’acteurs pluri-professionnels et
pluridisciplinaires • Savoir être force de propositions auprès des instances locales

• Coopérer avec d’autres professionnels de son service, solliciter leur avis,


leurs connaissances, leurs compétences
S’inscrire dans un travail d’équipe
• Transmettre ses observations et analyses
• Confronter ses observations et ses analyses
• Animer un réseau de professionnels
• Mobiliser les acteurs et favoriser une dynamique collective
Coordonner les acteurs
contribuant au plan d’actions • Décoder les positionnements et les stratégies de l’ensemble des acteurs
institutionnels et interinstitutionnels
• Coordonner des actions partenariales autour d’une situation individuelle
• Mettre en œuvre les techniques de médiation
• Utiliser les techniques de gestion des conflits
Assurer un rôle de médiation • Négocier avec les personnes, les services et les institutions
• Assurer un rôle d’interface entre les personnes, les services et les institutions
• Réguler les rapports entre les membres d’un groupe
Promouvoir l’accès aux droits, • Informer sur l’accès aux droits
services et dispositifs • Informer les personnes sur leurs droits, dispositifs et services

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 12 sur 63


2. Le dispositif de formation

2.1. Le cursus de formation


Le diplôme que vous préparez est un diplôme d’Etat dont l’architecture générale et les grands principes sont
cadrés par des textes réglementaires qu’ASKORIA est tenu de respecter.
Ainsi, le programme de votre formation se réfère à des domaines de compétences, de formation et de
certification dont la durée et les contenus généraux sont définis dans ces textes.

Inscrit au code de l’action sociale et de la famille et donnant lieu à autorisation de l’état :


Articles L.451-1 et D.451-29 à R.451-32

Votre cursus de formation à ASKORIA s’organise autour d’un ensemble chronologique d’activités pédagogiques.

Elles se distribuent :
• En séquences de formation : sur la base de contenus théoriques, techniques, expérientiels et pratiques, ces
séquences se veulent cohérentes et articulées entre elles. Elles peuvent être transversales avec d’autres
formations (transversalités à 36 %) ou spécifiques à la formation des Assistants de Service Social. Elles seront
dispensées majoritairement en présentiel et exceptionnellement en distanciel sauf si les conditions
sanitaires nous y obligent.
• En séquences de formation en stage sur un site qualifiant : à partir des expériences in situ et s’appuyant sur
la confrontation à la réalité de l’activité professionnelle, il s’agit d’un temps privilégié pour les activités
d’apprentissages pratiques, techniques et théoriques. Elles doivent permettre l’appréhension des cadres de
l’action et la compréhension fine de l’exercice professionnel.

Le cursus de formation se déroule à minima sur 3 ans et se répartit en 6 semestres.

Cet ensemble d’activités pédagogiques doit être complété avec constance et rigueur par un travail personnel,
moment clé des apprentissages pour mettre en relation, intégrer, approfondir et rendre opératoires les divers
éléments de formation et pour produire les travaux relatifs aux évaluations et aux épreuves du diplôme. A cet
effet, le programme de formation comprend des heures d’appropriation (environ 10%).

Les apprentissages et les compétences acquises au fur et à mesure de la formation sont soumis à évaluation :
• Evaluations en établissement de formation : démarche de contrôle continu, mesurant les acquisitions
atteintes par un étudiant dans un domaine donné ;

• Evaluations en distanciel à partir des contenus accessibles sur la plateforme Moodle.

• Evaluations sur site qualifiant : les objectifs de stage valident un projet de formation globale, ils sont évalués
par les terrains professionnels et/ou par notre établissement.

Le respect des dates de remise de travaux, indiquées dans les plans d’évaluations de chaque formation est
impératif. Tout retard, sauf cas de force majeure (maladie, circonstances graves et exceptionnelles) sans
autorisation préalable du responsable de parcours ou du coordonnateur de modules entraîne une sanction qui
sera inscrite au dossier de formation.

Votre assiduité à l’ensemble de la formation théorique et pratique conditionne votre présentation à l’épreuve
finale du DEASS, le mémoire qui se déroule en centre d’examen.

La réalisation du cursus de formation se concrétise dans deux dossiers :


• Livret de formation : sous la responsabilité du secrétariat pédagogique, il contient l’ensemble des
documents officiels, le relevé de notes, et les appréciations des différentes évaluations, les attestations de
présence, les procès-verbaux des commissions de semestres et pédagogiques. Les fiches d’évaluation de
stage figurent dans le dossier de l’étudiant. Le livret de formation est également accompagné des pièces
relatives aux épreuves organisées en cours de formation (article 9 de l’arrêté du 22/0/2018 relatif au DEASS).

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 13 sur 63


• Dossier pédagogique : sous la responsabilité de l’étudiant, il rassemble tous les travaux réalisés au cours de
la formation. L’étudiant le tient à jour et à disposition des formateurs.

ATTENTION : Il est impératif que vous conserviez un exemplaire de tout document officiel
pédagogique.

Le cursus de formation peut varier du fait des dispositions réglementaires permettant des dispenses et/ou des
allègements de domaines de formation ou du fait des modalités d’accès à la formation.

La durée administrative de la scolarité s’entend de la date de début à la date de fin des activités pédagogiques
(stages inclus) inscrites au plan de formation.

En cas de réalisation d’un stage pratique durant la période de Noël ou d’été, l’établissement de formation doit
en être averti.

2.2. Le cadre réglementaire

DECRETS ET ARRETES

• Le décret n° 2018-733 du 22/0/2018 relatif aux formations et diplômes du travail social (Cf annexe 1)
• Le décret n° 2018-734 du 22/0/2018 relatif aux formations et diplômes du travail social (Cf annexe 2)
• L’arrêté du 22/08/2018 relatif au socle commun de compétences et de connaissances des formations du
travail social de niveau II (Cf annexe 3)
• L’arrêté du 22/08/2018 relatif au diplôme d’Etat d’Assistant de Service Social (Cf annexe 4)

2.3. Architecture de la formation

La professionnalisation suppose une intégration des savoirs et des savoir-faire, des savoir-être, mais aussi
l’acquisition de la capacité à les mobiliser à bon escient dans une situation donnée, à les combiner entre eux de
façon particulière et adaptée à chaque situation, pour réaliser une véritable intervention professionnelle de
qualité.
Ainsi, la structuration modulaire par domaine de compétences ne doit en aucun cas conduire à travailler les
domaines de compétences indépendamment les uns des autres. Ils sont indissolublement liés dans l’exercice
professionnel et c’est la capacité à mobiliser et surtout à combiner ces différentes compétences qui donnera
toute sa valeur aux actes du praticien.
Le contenu des apprentissages d’un semestre intègre donc systématiquement les quatre domaines de
compétences, mais ils sont contextualisés de manière spécifique, pour que l’étudiant s’approprie
progressivement les modes de pensée et d’agir du professionnel ASS au travers de « constantes » réinterprétées
en fonction du contexte. Chaque semestre va se centrer sur une thématique, faisant lien entre tous les
apprentissages.
• Le Semestre 1 pose les fondements de l’intervention sociale
• Le Semestre 2 aborde l’intervention sociale dans une approche territoriale et participative
• Le Semestre 3 est consacré aux expérimentations des différentes méthodologies d’intervention
• Le Semestre 4 se centre sur l’intervention sociale dans toutes ses dimensions reliées aux sciences humaines
• Le Semestre 5 vise l’intervention sociale articulée aux partenaires multiples (santé, insertion …)
• Le Semestre 6 se focalise sur des approfondissements de l’intervention sociale individuelle et collective, et à
ses enjeux d’innovations

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 14 sur 63


2.4. Les compétences du socle commun

Le socle commun doit permettre de mettre en lumière et de valoriser les éléments constitutifs de la culture
professionnelle du travail social.
Le socle commun de compétences et de connaissances a pour objectifs :
• De permettre aux travailleurs sociaux d’acquérir une culture commune propre à favoriser la coopération
entre travailleurs sociaux
• De favoriser une approche intégrée de la prise en compte des situations des personnes accompagnées
• De faciliter la construction de parcours de formation professionnelle tout au long de la vie

Les compétences du socle commun sont organisées globalement en trois « registres » :

• Registre de compétences éthiques et de positionnement professionnel (savoir-faire et savoirs basés sur le


respect des personnes et leurs droits)
• Registre de compétences techniques en intervention sociale (savoirs et savoir-faire d’intervention
(intervention individuelle/collective, mobilisation des ressources, diagnostic de situation/de territoire,
méthodologie de projet, co-construction de projets…)
• Registre des compétences transversales (génériques mobilisables dans diverses situations professionnelles.
Elles sont par nature transférables).

Ces trois registres de compétences, inter-pénétrables, s’inscrivent dans une dynamique systémique
indispensable à l’acquisition des compétences transversales.

REGISTRE 1 : Les compétences éthiques, déontologiques et de positionnement professionnel relevant du tronc


commun des formations en travail social :

• Respecter les personnes, leurs idées, culture, croyances, modes de vie


• Respecter la singularité et l’intégrité du sujet
• Garantir l’accès aux droits
• Se situer par rapport à la norme et la loi
• Promouvoir les principes et valeurs de la République
• Contribuer au développement de l’autonomie et du pouvoir d’agir des personnes
• Favoriser une dynamique collective
• Respecter les règles du partage d’information voire du secret professionnel
• Se situer dans une institution et son projet, dans une hiérarchie, dans une équipe, dans une démarche qualité

REGISTRE 2 : Les compétences techniques en intervention sociale relevant du socle commun des formations en
travail social :

• Etablir un diagnostic de situation


• Instaurer une relation d’aide, de soutien dans un contexte
• Orienter les personnes
• Co-construire avec elles, un parcours d’accompagnement, d’intervention, de conduite de changement
• Accompagner individuellement et collectivement
• Mobiliser des ressources adaptées aux besoins
• Repérer des contraintes
• Définir des priorités en fonctions des situations
• Formuler un problème, argumenter, documenter, contribuer à sa résolution
• Evaluer une action, la réorienter quand nécessaire
• Favoriser les dynamiques interinstitutionnelles et partenariales
• Coordonner des acteurs
• Etablir des relations contractuelles
• Gérer son temps et s’adapter à celui des autres
• Participer à une équipe projet
• Gérer un conflit

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 15 sur 63


• Innover

REGISTRE 3 : Les compétences transversales et transférables d’un métier à un autre, (y compris hors intervention
sociale) :

• Maîtriser professionnellement une autre langue que celle maternelle dont la langue française
• Maîtriser professionnellement l’outil informatique
• Communiquer, informer, transmettre
• Contextualiser une situation sur le plan historique, géographique, culturel, ethnologique, sociologique,
institutionnel, psychologique, économique

A ces registres de compétences sont associés des connaissances académiques et des savoir-faire professionnels
propres au travail social qui participent à la construction d’un champ disciplinaire du travail social fondé sur
l’interdisciplinarité.

Le socle commun de compétences et de connaissances prévu à l'article D. 451-8 du code de l'action sociale et
des familles est, pour les diplômes mentionnés aux articles D. 451-29, D. 451-41, D. 451-47, D. 451-52 et D. 451-
57-1, composé de compétences communes et de compétences partagées :

1 : Les compétences communes sont identiques dans tous les diplômes visés au présent arrêté. Elles sont
énumérées dans les domaines de compétences 3 et 4 des référentiels de compétences de ces diplômes.
Les compétences communes sont transférables entre les diplômes visés au présent arrêté et donnent lieu à
dispense d'épreuve.

2 : Les compétences partagées sont des compétences qui se trouvent dans les domaines de compétences 1 et
2 des diplômes mentionnés aux articles D. 451-29, D. 451-41, D. 451-47, D. 451-52 et D. 451-57-1, qui intègrent
des spécificités, en fonction du contexte d'intervention et des conditions d'exercice particulières des métiers
auxquels ces diplômes préparent.

Ces compétences partagées sont les suivantes :


• Accueillir, favoriser l'expression et l'autonomie des personnes
• Analyser la demande et les besoins
• Evaluer une situation
• Concevoir un projet
• Concevoir une intervention
• Evaluer, ajuster son action
• Mobiliser les ressources de la personne et favoriser sa participation
• Accompagner une personne
• Favoriser l'accès aux droits.

Des connaissances communes aux différents diplômes visés au présent arrêté sont nécessaires pour l'acquisition
de ces compétences partagées. Ces connaissances communes sont identifiées dans certaines unités de formation
des domaines de formation 1 et 2 des référentiels de formation. Elles s'inscrivent dans les thématiques de
formation suivantes :
• Histoire du travail social et des métiers
• Ethique et valeurs en travail social
• Connaissances des publics
• Initiation à la démarche de recherche
• Accès aux droits
• Participation et citoyenneté des personnes accompagnées.
Des connaissances communes peuvent donner lieu à un allègement de formation.

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 16 sur 63


2.5. Périodes d’Expérimentations Sociales et d’Innovations Solidaires :
PESIS DEASS

Objectifs :
Expérimenter, développer des projets, valoriser des espaces de professionnalisation dans le cadre d’un projet
collectif (groupe de 5 à 10) et/ou individuel au service d’un collectif.
Il s’agira de répondre à la question : En quoi cette expérience individuelle ou collective a-t-elle professionnalisé
la démarche de l’étudiant ?

Quels types de projets ?


• Des activités bénévoles au long cours maillées avec un stage
• Une action partenariale ciblée
• Un projet à l’initiative de(s) l’étudiant(s), des partenaires, du campus des solidarités …
• Un appel à projet avec d’autres centres de formations (ex : architecture, CCB)
• La création d’une structure
• L’analyse de besoins …

Les modalités :
Le responsable de parcours ou le coordonnateur PESIS vérifie la cohérence du projet PEISIS* dans le cadre du
parcours de formation de l’étudiant avant de le valider.
Le campus des solidarités est informé des projets dès lors que des partenaires sont engagés.
Un PESIS peut être débuté par un groupe et terminé par un autre.

Sur les 3 années préparatoires au DEASS, 161 heures PESIS sont fléchées : L’étudiant peut travailler sur plusieurs
PESIS sur sa période de formation ou sur un seul.

DUREE
SEMESTRE DC
HEURES

1 1 7
2 1 21
2 2 14
3 2 21
4 1 35
4 2 14
5 1 7
5 3 35
6 1 7
Total : 161

* Périodes d’Expérimentations Sociales et d’Innovations Solidaires

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 17 sur 63


2.6. Présentation des 4 domaines de compétences de la formation préparatoire au
DEASS
REFERENTIEL DE FORMATION (ANNEXE II)
Le référentiel de formation est constitué de quatre domaines de formation :

• DF1 : Intervention professionnelle en travail social


• DF2 : Analyse des questions sociales de l’intervention professionnelle en travail social
• DF3 : Communication professionnelle en travail social
• DF4 : Dynamique interinstitutionnelle, partenariats et réseaux

Ces quatre domaines de formation sont traversés par l’unité de formation « initiation à la méthode de recherche
» recouvrant les contenus suivants

• Les étapes de la démarche de recherche (question de départ, problématique, hypothèses de recherche, choix
du terrain et de la méthodologie, retranscription des matériaux, analyse de contenu).
• Enquête de terrain et techniques de recueil des données (entretiens, observations, questionnaire, etc.).
• Techniques de recherches bibliographiques.
• Analyse des situations en s'appuyant sur un cadre théorique et des concepts référencés.
• Réflexivité sur la démarche de recherche et auto-analyse de sa pratique et de sa place de professionnel.

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 18 sur 63


Domaine de formation 1 : Intervention professionnelle en travail social – 650 heures

Méthodologie de l’intervention
Connaissances théoriques Positionnement professionnel
professionnelle

Unités de formation Contenus de formation

• L’approche sociohistorique du • Démarches participatives • Elaboration d’une posture


travail social • Méthodologie de projet éthique et déontologique
• L’histoire des métiers du travail • Méthodes et techniques de • Le secret professionnel
social recueil de données : • L’accueil en service social
• Les grands courants l’observation, l’entretien • La relation d’aide en service
pédagogiques • Méthodologie d’intervention ASI social
Histoire des métiers • Les fondements historiques du (accompagnement social • Le traitement de l’urgence
du travail social et de travail social individuel) • L’assistant social dans
l’intervention sociale • L’éthique et les valeurs en travail • Méthodologie d’intervention l’institution
social ISIC (intervention sociale • Analyse de la pratique
• L’évolution du travail social d'intérêt collectif) : travail professionnelle, réflexivité
• Les théories de l’intervention Social de groupe, travail social • La participation
sociale communautaire, développement
• Le métier d’assistant de service social
social • Méthodes et techniques
d’animation de groupes, de
• Les approches et comparaisons
réunions
européennes et internationales
• Techniques de médiation
Champs • L’accès aux droits • Méthodes et techniques
d’intervention de • Le développement de d’évaluation
l’assistant de service l’autonomie • Techniques d'évaluation de
social • La prévention l'impact du projet, de l'action au
• La médiation niveau local, territorial
• Les processus de développement • Méthodes d’approches et de
de la personne comparaisons des pratiques
Européennes et internationales
• Les processus de socialisation,
d’intégration, d’insertion,
d’inclusion sociale
La personne • Le parcours
• La construction identitaire
• La notion de genre
• La personne en situation de
handicap
• Les formes de groupes
• La dynamique de groupe et les
interactions dans le groupe
Le groupe • Les groupes d’appartenance
• L’animation de groupe
• La régulation
• La médiation

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 19 sur 63


• La participation de la personne,
de la famille et du groupe
• La citoyenneté
La société • Les représentations sociales
• Les dimensions interculturelles
• Les phénomènes de violences
• Les violences faites aux femmes
• Le contrat en travail social
• La demande, la non-demande,
l’aide et l’aide contrainte, les
La relation d’aide besoins, les motivations
• Le projet personnel
• L’aide psychosociale
• Les enjeux de la relation d’aide

Domaine de formation 2 : Analyse des questions sociales de l’intervention professionnelle


en travail social – 574 heures
Méthodologie de l’intervention
Connaissances théoriques Positionnement professionnel
professionnelle

Unités de formation Contenus de formation

• L’évolution historique des • Méthodes et techniques • Analyse du positionnement


questions sociales d’observation, d’entretien, de professionnel en intervention
• Les courants de pensées de questionnaire sociale
l’action sociale • Elaboration d’une posture
Questions sociales et
• Les approches nationales et • Méthodes et techniques de éthique
évolution des
internationales recherche documentaire et de • Analyse et partage des
problèmes sociaux
• Les approches traditionnelles et veille professionnelle pratiques et des connaissances
innovations sociales • Les risques psychosociaux
• La personne et ses droits

Les • Les cultures et l’interculturalité


représentations • Les normes et discriminations
sociales
• La connaissance des publics
Les différents • Les caractéristiques et
publics spécificités
• Les attentes
• Les besoins
• Les notions d’espace, de
territoire, d’environnement
Le territoire • Le rural, l’urbain, le rurbain
• La transition écologique, le
développement durable

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 20 sur 63


Domaine de formation 3 : Communication professionnelle en travail social – 248 heures

Méthodologie de l’intervention
Connaissances théoriques Positionnement professionnel
professionnelle

Unités de formation Contenus de formation

• Les modèles de communication • Méthodologie d’élaboration des • Ethique de la communication


et d’information écrits professionnels • Informatique et respect des
• Les processus de communication • Méthodes et techniques de libertés individuelles
Théories de la • Cadre réglementaire lié à la communication orale • Secret professionnel dans la
communication communication et au partage • Supports de communication, de communication orale et écrite
d’informations transmission et de partage de • Participation de la personne
• Droit des personnes l’information (oral, écrit, dans la communication orale et
numérique et multimédia) écrite
• Traitement de l’information • Engagement du professionnel
• La communication (analyse, interprétation, dans la représentation du
professionnelle formelle et exploitation) service, de l’établissement et
informelle
• La formalisation des écrits en de l’institution
• La circulation et le partage de travail social
l’information : traitement des
données à caractère personnel
• L’usage et les pratiques du
Communication numérique en travail social
en travail social • L’usage et les pratiques du
numérique par les publics
• Le traitement des données à
caractère personnel
• Les règles déontologiques
• Le secret professionnel et les
règles de confidentialité

• Les organisations
Cadre • L’analyse des fonctionnements
institutionnel de la institutionnels
communication • Les acteurs : statuts, rôles,
fonctions, enjeux, liens, places

• Les aspects juridiques et


réglementaires des écrits
Ecrits professionnels professionnels
• Les types d’écrits
• Les types de réunions
Les réunions
• L’analyse et le fonctionnement
• La communication en langue
vivante étrangère dans le cadre
Langue vivante professionnel
étrangère • La compréhension d’un texte
professionnel en travail social

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 21 sur 63


Domaine de formation 4 : Dynamiques interinstitutionnelles, partenariats et réseaux – 268 heures

Méthodologie de l’intervention Positionnement


Connaissances théoriques
professionnelle professionnel

Unités de formation Contenus de formation

• L’organisation administrative et • Méthodes et outils d’analyse • Le secret


politique de la France et de territoriale professionnel
l’Europe • Méthodes et outils pour les relations • Elaboration d’une
• Les perspectives européenne et partenariales posture éthique
internationale des politiques • Méthodes et techniques d’évaluation Analyse des pratiques
sociales des projets partenariaux et de professionnelles,
Histoire, missions, • Les compétences des réseaux réflexivité
fonctionnement des collectivités territoriales et des • Techniques de recherche • Positionnement
institutions du travail services de l’Etat documentaire et de veille professionnel dans les
social • Le cadre institutionnel, professionnelle relations
administratif, juridique et • Techniques d’intervention en institutionnelles,
politique relatif à l’action sociale médiation interinstitutionnelles
et partenariales
et au service social • Démarches et outils favorisant la
• Les établissements et les participation • Positionnement
services de l’action sociale, professionnel dans la
• Le Code de l'action sociale et des
médico-sociale et éducative représentation du
familles (droit des établissements et
service, de
• Les politiques sociales, services médico-sociaux, droits des
l’établissement et de
médicosociales, éducatives, personnes)
l’institution
d’insertion, politiques
transversales
• Les perspectives européenne et
internationale des politiques
Histoires et sociales
évolutions des • Les acteurs et institutions des
politiques sociales politiques sociales
• Les cadres juridiques
d’intervention de l’assistant de
service social
• Les dispositifs de droits
communs et spécifiques
• La protection de l’enfance

• La culture d’institution et la
culture professionnelle
• La coopération et la médiation
interinstitutionnelle en travail
social
• L’approche territoriale des
Partenariats et partenariats et des réseaux
Réseaux • Les partenaires publics et privés
et leurs compétences
• Les modalités de formalisation
du partenariat
• Les modalités de formalisation
des réseaux

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 22 sur 63


• Le rôle et la place des différents
professionnels
• Le fonctionnement de l'équipe
L’équipe • Les interactions et les stratégies
en équipe
• Les risques psychosociaux

Différentes formes • Les contextes d’intervention en


de médiation
médiation • La négociation
• La décision
• Le droit de l’action sociale et des
familles
• Le droit de la santé publique Le
Introduction au droit civil et pénal
droit • Le droit du travail
• Les droits des étrangers
• Les droits fondamentaux de
l’enfant

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 23 sur 63


2.7. Présentation des modules par semestre
Modules DC Semestre 1
Repérer le cadre de la formation professionnelle et acquérir des connaissances de base sur l'intervention
1 1
sociale
2 2 Identifier des problématiques sociales et des outils de recueil de données
3 3 Acquérir des connaissances de base en matière de communication
4 4 Identifier l'organisation des politiques sociales et les droits des personnes accompagnées
Modules DC Semestre 2
5 1 Repérer les bases de la culture professionnelle et s'initier aux méthodologies d'intervention
6 2 Repérer les caractéristiques d'un territoire et s'initier à la démarche d'expertise
7 3 Découvrir et expérimenter différents supports de communication
8 4 Comprendre le fonctionnement d'une équipe et appréhender le secret professionnel
Modules DC Semestre 3
9 1 Analyser les situations des personnes, des groupes et des territoires ; mobiliser leurs potentialités
Recueillir les données nécessaires à l'analyse d'une situation et repérer les effets de son implication dans
10 2
ses interventions
11 3 Elaborer des écrits professionnels de base et adapter sa communication avec les différents acteurs.
Connaître les politiques sociales et participer au travail partenarial en respectant les règles de partage des
12 4
informations
Modules DC Semestre 4
Co-évaluer avec la personne et les groupes l'analyse de la situation, en articulant connaissances théoriques
13 1 et recueil de données pour co-construire le projet, et, analyser son implication et celle des acteurs dans
l'intervention
Participer à la mise en œuvre d'une intervention sur un territoire et approfondir la démarche de
14 2
conceptualisation et d'expertise
Diversifier ses pratiques de communication, représenter son institution et élaborer une communication au
15 3
service des personnes en favorisant leur expression
Développer des actions partenariales en individuel et en collectif, et, s'impliquer dans une fonction de
16 4
coordination de parcours
Modules DC Semestre 5
Elaborer et formaliser une évaluation sociale dans sa complexité en y associant la personne et/ou la
17 1
population concernée
Développer une analyse en vue de faire évoluer ses pratiques professionnelles vers le développement du
18 2
pouvoir d'agir des personnes concernées
Elaborer une communication argumentée et étayée, et, représenter son institution dans un contexte pluri
19 3
professionnel
S'impliquer dans le travail en réseau inter professionnel, et, se positionner dans une posture de médiation
20 4
et de coordination dans le respect des règles du partage des informations
Modules DC Semestre 6
21 1 Elaborer et mettre en oeuvre un plan d'aide négocié et le co-évaluer
22 2 Actualiser ses connaissances, approfondir un objet d'expertise, et, transférer ses compétences
23 3 Maîtriser les règles de la communication professionnelle
24 4 Coopérer et collaborer dans le cadre d'une organisation

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 24 sur 63


2.8. Les modalités de validation de semestre et de certification DEASS : Annexe V :
Référentiel de certification formation pratique

Dans la mesure où toutes les épreuves de certification contribueront à la validation d’au moins un module, le
protocole de validation de modules-semestres, et les épreuves de la certification du DEASS s’avèrent
complétement imbriqués.
C’est pourquoi il convient de connaître ces deux références en les articulant de façon cohérente et en lien avec
les attendus de compétences professionnelles.

LA VALIDATION DE SEMESTRE

Principes généraux
Un semestre est validé par l’obtention de tous les crédits relatifs à ce semestre.
Un module étant constitué d’heures d’enseignement théorique, d’heures de stage, d’heures de travail personnel,
sa validation est acquise sous réserve de :

- L’assiduité en établissement de formation,


- Rendu des productions demandées (travail personnel), et de leur qualité
- L’assiduité en stage (attestée par le centre de formation dans le cadre du suivi de l’étudiant en stage :
visite de stage, contacts téléphoniques, …).

Si le semestre n’est pas validé, l’étudiant devra se présenter à la session de rattrapage organisée dans les
conditions décrites ci-dessous.

Rattrapage des absences en formation


• Une absence maximum de 10% par semestre est admise sous réserve de rattrapages effectifs.
• Toute absence (justifiée ou non justifiée) devra faire l’objet d’un rattrapage.
• Le taux d’absence pour un semestre se calcule par rapport au nombre d’heures de formation du semestre
(stage et heures théoriques). Toutes les absences sont examinées lors de la commission de validation
semestrielle : justifiées ou non, rattrapées ou non et la commission statue sur la validation du semestre en
cas de dépassement des 10%.
• Si le rattrapage ne peut être réalisé pendant le semestre qui précède la commission, les crédits ne sont pas
attribués. L’attestation de rattrapage est examinée à la commission suivante.
• Le rattrapage est formalisé dans le document attestation de validation de semestre et fait l’objet d’une
attestation de réalisation effective “attestation de rattrapage”.

Validation des modules


• La commission de validation de semestre apprécie sur un ensemble de données : validation des travaux
collectifs et des travaux individuels, assiduité au centre de formation et en stage.
• Chaque module est indépendant.
• Il n’y a pas de compensation entre domaines de compétences.
• En cas de non-validation d’un module, une session de rattrapage est organisée en cours de semestre suivant.
• Il est alors proposé aux étudiants une modalité de validation portant sur le contenu semestriel de chaque
module non validé.
• Un seul rattrapage par module est possible sur le semestre suivant la validation de semestre.

Composition de la commission de semestre


• Elle est composée à minima du coordonnateur de modules et du responsable de parcours. Dans la mesure
du possible un représentant des étudiants et un représentant des sites qualifiants y participeront.
• La commission pédagogique de passage d’année est associée à la commission pédagogique.

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 25 sur 63


PASSAGE DANS LE CYCLE ANNUEL SUIVANT : COMMISSION PEDAGOGIQUE

(Extrait du Décret n° 2018-734 du 22 août 2018 relatif aux formations et diplômes du travail social)

« Art. D. 451-28-6.-“Une commission pédagogique de la formation est placée auprès du chef ou du directeur
d’établissement”.

« Elle se prononce sur l’organisation de la formation, les modalités d’évaluation des étudiants, la validation des
unités d’enseignement et des périodes de formation pratique. Les décisions relatives au passage des étudiants
dans l’année supérieure, les redoublements, et les allègements de formation lui sont également soumis pour
avis.

« Ses membres sont désignés par le chef ou le directeur d’établissement. Elle comprend, outre le chef ou le
directeur d’établissement :

• Un enseignant-chercheur qui en assure la présidence


• Le préfet de région ou son représentant
• Le recteur d’académie ou son représentant
• Deux enseignants ou formateurs intervenant dans la formation
• Un à deux représentants des étudiants
• Deux représentants du secteur professionnel

Les conditions de passage en année supérieure portent sur la validation des deux semestres de l’année scolaire,
le temps de formation en centre et en site qualifiant et les évaluations de stage(s).

En fin d’année la commission pédagogique apprécie l’acquisition de la compétence (DC) sur les deux semestres
écoulés pour prononcer le passage dans l’année supérieure.

IMPORTANT :
La validation des deux semestres d’une année permet la validation d’année et le passage dans l’année supérieure
si 50 crédits (ECTS) au moins ont été obtenus pour l’année. En-deçà de 50 ECTS et au-dessus de 10% d’absence, la
question de l’aménagement de formation est étudiée. La commission pédagogique peut décider :
- d’un redoublement effectif,
- d’un réaménagement du cursus,
- de l’arrêt du cursus.

S’il y a eu session de rattrapage pour le 1er semestre d’une année, la commission de passage des semestres 2 ou
4 valide le semestre rattrapé et l’année.

L’étudiant peut saisir la commission de recours dans les 8 jours suivant l’envoi de la notification de la décision de
la commission. Un représentant de la direction du site de formation étudie le recours et rend sa décision à
l’étudiant.

MODALITES DE VALIDATION DES MODULES ECTS ET DES EPREUVES DE CERTIFICATION PAR DOMAINE DE
COMPETENCES DEASS :

Les principes régionaux pour le DEASS :

Une seule production peut servir une validation de module à condition de vérifier l’acquisition des compétences
attendues par DC et par semestre.

Si une production s’appuie sur des objets ou des modalités de travail en transversalité, il faut que les enjeux
soient les mêmes pour chacune des formations concernées.

Une certification peut servir à valider un module.

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 26 sur 63


Les évaluations de stage sont intégrées dans les validations des semestres et au dossier de pratiques
professionnelles (DC1).

Des évaluations formatives intermédiaires pourront préparer les étudiants à leur professionnalisation, à la
validation de modules et à la certification.

Quand deux notes constituent un module ou une certification, la moyenne de ces 2 notes doit être supérieure
ou égale à 10 pour obtenir la validation du module et/ou de l’épreuve de certification.

Il n’y a pas de coefficient.

Les modalités possibles sont diverses :

• Devoir sur table (QCM, étude de cas, analyse dossier …)


• Oral individuel (à partir d’un dossier, d’un sujet, d’une expérience de stage …)
• Oral collectif (à partir d’un dossier, d’un sujet, d’une expérience de projet d’expérimentation sociale et
d’innovation solidaire …)
• Dossier écrit individuel (à partir d’une commande claire et formalisée dans une fiche méthodologie)
• Dossier écrit collectif (à partir d’une commande claire et formalisée dans une fiche méthodologie)
• Productions en lien avec le site qualifiant : validation et/ou évaluation par des professionnels du site qualifiant
et/ou par un formateur du centre de formation.
En bleu: les épreuves de certification organisées par l’établissement de formation.
En jaune : l’épreuve DEASS en centre d’examen organisée par la DREETS
Certifications :
• Les rattrapages en cas d’absence justifiée (document médical) ou de force majeure lors d’une épreuve de
certification peut donner lieu à une épreuve de remplacement, avec l’accord du responsable de parcours.
• Les candidats qui auront obtenu une moyenne inférieure à 10 /20 à la certification d’un DC pourront solliciter
par écrit à la direction adjointe une session de rattrapage. Elle aura lieu en semestre 6.

DC 1 DC2 DC3 DC4


Ecrit individuel sur la Ecrit collectif : analyse d'un Ecrit individuel (6 à 8 pages) Ecrit individuel (Devoir sur
posture de concept en Sciences : Retranscription objective table 1h30) : connaissances
professionnalisation Humaines et Sociales d'un entretien d'aide de base en politiques
S1
contextualisé ou d'un écrit publiques
(6 pages) Restitution orale collective
professionnel
formative

Ecrit individuel (6 à 8 pages) Oral collectif (1h): Analyse Oral individuel (20 min) : Ecrit collectif (5 pages) :
: Analyse du contexte d'une démarche d'expertise Analyse d'un entretien Fiche politique sociale
d'intervention sociale et sociale ET Ecrit individuel d'aide ET évaluation de
S2 réflexion sur la relation formatif (3 pages) stage
d'aide dans ce contexte ET
évaluation de stage

Oral individuel (30 min), Devoir sur table (3h) : Ecrit individuel Ecrit individuel (4 heures) :
présentation du contexte Connaissances en science professionnel : Rédaction Devoir "Intervention
institutionnel et d'une humaines et sociales et/ou d'un écrit professionnel à sociale, politiques sociales
S3 situation en méthodologie de partir du stage et partenariat"
d'accompagnement ET recherche
évaluation de stage

Certification : Ecrit Certification : Ecrit Certification : Oral Certification : Ecrit


individuel (10 à 12 pages) individuel (10 à 12 pages) : individuel (30 min) à partir individuel (8 à 10 pages) /
et oral individuel (30 min) Présentation d'un du diagnostic social Analyse d'une situation
S4
Analyse de situation diagnostic, repérage d'une territorial élaboré en stage partenariale + soutenance
sociale : Intervention problématique sociale (et ayant fait l'objet d'un individuelle 30 min, ET
sociale individuelle ou territoriale écrit en S4 DC2)

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 27 sur 63


collective, ET évaluation de évaluation de stage
stage de référence exploratoire
Ecrit individuel (5 pages) : Ecrit individuel (8 à 12 Certification : devoir sur Certification : Contrôle de
auto-évaluation de pages) et Oral individuel (30 table 4h : étude de connaissances de politiques
l'évolution de son parcours min) : Bilan étape mémoire situation sociales et élaboration
de formation et de son d'une proposition d'action
positionnement partenariale (4h)
S5 professionnel (articulation
des évaluations SQ et CF),
ET évaluation de stage de
référence

Certification : Ecrit (10 à 12 Epreuve DEASS : moyenne Arrêté du 15 novembre


pages) et oral individuel (30 de l’écrit et de l’oral prise en 2018
min), Analyse de situation compte pour la validation.
sociale : Intervention
(moyenne de 2 notes, et
S6 sociale individuelle ou
non 3)
collective (selon S4), ET
évaluation de stage de
référence

Cet ensemble articulé et élaboré selon la progression des compétences attendues dans les référentiels de
fonctions/activités, compétences/formation et de certification devrait permettre aux futurs professionnels de
l’action sociale d’acquérir les connaissances, les méthodes, les outils, les habiletés à la fois spécifiques à la
profession d’assistant de service social et à la capacité à travailler en inter professions, visant ainsi la conception
aussi bien que la mise en œuvre du social en actes, au service de ceux de nos concitoyens qui sont en fragilité,
en précarité ou encore en risque d’exclusion.
Le « génie du travail social », c’est l’accomplissement d’actions singulières et de grande qualité au contact direct
des personnes et des groupes concernés, dont le sens éthique est primordial dans un contexte où l’hyper-gestion
financière et techniciste se généralise.

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 28 sur 63


2.9 Organisation de l’alternance

DUREE DES STAGES


La formation pratique comprend 1820 heures, soit 52 semaines de stage
Pour l’ensemble des sites de formation, sur la région Bretagne, les durées des stages de formation sont les suivantes :

Semestres Type de stage Semaines Objectifs


Le stage de découverte situé en début de formation inaugure le cursus de l’étudiant et doit lui permettre de
s’ouvrir à une vision du travail social, et qui ne se limite pas strictement aux représentations qu’il a métier qu’il
souhaite exercer.
1 Découverte 8
Ce stage permet à l’étudiant de confirmer son projet de formation, mesurer ses acquis et projeter ses objectifs
à atteindre pour exercer demain en tant que professionnel.

Ce stage long est le stage de référence de l’étudiant pour son apprentissage professionnel et s’effectue sur le
36 même terrain de stage. Il s’étend sur les 3 années et s’organise en 3 périodes principales faisant l’objet, chacune,
Référence
d’une évaluation, dont les objectifs sont liés à la montée en compétences progressive du stagiaire et à sa
compréhension du contexte professionnel.
La 1ère période (6 semaines au semestre 2) peut permettre de réaliser en collectif un DST = Diagnostic Social de
2à5
(4 sem Territoire ou une ABS = Analyse des Besoins Sociaux.
comprises La 2nde période se situe en semestre 3, et la 3ième période, en semestres 5 et 6.
dans les 36
Dont périodes
sem du Ces périodes doivent permettre, à partir d’un questionnement rencontré sur le stage de référence, de travailler
partenariales
stage de avec les partenaires de diverses structures, de monter ou faire vivre des projets, des actions collectives …
référence)
Ce stage permet de découvrir un autre secteur ou une autre méthodologie en lien avec l'intervention sociale,
mettre en œuvre un projet
Il peut s’articuler au stage de référence
4 Exploratoire 8
Il peut se dérouler à l'étranger. Il peut permettre de réaliser en collectif un DST (Diagnostic Social de Territoire)
ou une ABS (Analyse des Besoins Sociaux).

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 29 sur 63


ATTENDUS DES STAGES DE FORMATION (cf Annexe III : Objectifs des périodes de formation pratique)
En articulation avec les 4 domaines de compétences, et dans le respect de la déontologie, le protocole régional
s’appuyant sur les textes relatifs au diplôme, s’attachera à les mettre en œuvre comme suit :

Stage de découverte de 1ère année : en semestre 1 (8 semaines)


Le stage professionnel a pour finalité, par l’observation participative, la connaissance d’une institution sociale, des
rôles et missions de service social et la confirmation de son choix professionnel.
• Découvrir la structure accueillante : ses missions et sa place dans la mise en œuvre des politiques sociales, son
organisation et son fonctionnement, ses dispositifs et modes d’actions, ses partenaires.
• Approcher les caractéristiques des populations bénéficiaires des actions.
• Identifier les missions et fonctions du professionnel assistant de service social au sein de la structure.

Le stage a pour finalité une sensibilisation aux méthodologies en travail social dans le registre de l’intervention
individuelle ou dans celui des interventions collectives. L’objectif étant de :
• Découvrir et observer des situations d’interventions professionnelles.
• S’impliquer directement dans des actes professionnels simples.

Stage professionnel de référence :


Ce stage s’effectuera en majorité auprès d’un(e) assistant(e) de service social à partir du semestre 2. Il est obligatoire
pour se former à l’intervention sociale individuelle.
Stage d’acquisition des compétences professionnelles de base : semestres 2 et 3.(Période 1 et 2)

• Connaître et se situer dans le contexte professionnel, réglementaire et environnemental.


• Participer au travail d’équipe.
• Accueillir les personnes concernées
• Appréhender les situations dans leur globalité et dans la durée en référence à un projet de la personne, d’un
groupe ou d’un territoire.
• Réaliser des évaluation-diagnostic et construire des accompagnements.
• Orienter et informer les personnes concernées
• Mobiliser les ressources et les partenariats internes et externes.
• Approcher et expérimenter des méthodologies d’intervention en service social : Intervention sociale individuelle
et intervention sociale collective.
• Etablir les bases d’une relation professionnelle, et ce, en tenant compte de la diversité des situations rencontrées.
La période 1 (Semestre 2) de 6 semaines peut se réaliser en stage collectif DST ou ABS (Période 3).

Poursuivi aux semestres 5 et 6 (période 3) des approfondissements en autonomie encadrée :


• Approfondir, transposer et élargir des savoirs, savoir-faire et savoir-être professionnels dans le contexte de l’action
sociale.
• Réaliser des accompagnements sociaux dans la durée au niveau individuel, et/ou au niveau de groupes ou de
collectifs.
• Formaliser et conduire une analyse critique de ses interventions et de ses pratiques en travail social.

Lors de ce stage de référence, des périodes seront consacrées au travail partenarial et en réseau sur le territoire
d’intervention (estimées à un total de 4 semaines).
Ce stage développe et confirme les compétences professionnelles du futur assistant de service social, transposables à
tout contexte professionnel. Les stagiaires seront particulièrement attentifs aux projets innovants développés sur les
territoires d’intervention.

Stage exploratoire :
En complément des deux stages précédents, le stagiaire effectuera un stage de 8 semaines dans un autre secteur
d’activité ou auprès d’un autre public. Il pourra se réaliser à l’étranger. Il peut également se réaliser en collectif pour
effectuer un Diagnostic Social de Territoire ou une Analyse des Besoins Sociaux.

Le service alternance effectue la recherche des stages et assure les liens avec les sites
qualifiants, en concertation avec l’équipe pédagogique de chaque site de formation.

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 30 sur 63


2.10 Allègements/Dispenses

1. Conformément à l’article 5 de l’arrêté du 22 août 2018, les étudiants admis en formation d’assistant de service
social peuvent bénéficier d’allègements de formation théorique et de formation pratique dans la limite d’un tiers de
la durée de la formation en établissement et sur les sites qualifiants.

Ces demandes d’allègements seront examinées dans le cadre de la construction de parcours individualisés, par le
responsable de parcours et la commission pédagogique.
Pour en bénéficier chaque étudiant concerné doit renseigner un dossier de demande d’allègements qu’il déposera
auprès du secrétariat pédagogique de la formation ASS.
Hormis les titulaires d’un diplôme de travail social ASS, CESF, EJE, ES, ETS, nul ne pourra être dispensé des épreuves
de certification.

Les possibilités d’allègements diffèrent selon les diplômes obtenus par les candidats.

Le dossier de demande d’allégements sera composé des pièces suivantes :


- Attestation de succès aux diplômes justifiant la demande d’allègements
- Programme détaillé des formations suivies correspondant aux demandes d’allégements
- Contrat de travail et/ou attestation de bénévolat
- Lettre de motivation
- Curriculum Vitae

Le responsable de parcours émet son avis et valide ou pas la demande de chaque étudiant.
La commission pédagogique se réunit pour acter des allègements concernant le cursus de chaque étudiant ayant
formulé une demande.

Un extrait de ce procès-verbal notifiant la décision sera adressé à chaque étudiant dans un délai de 15 jours.
La décision d’allègement est intégrée au livret de formation de l’étudiant.

En cas de désaccord, l’étudiant pourra faire appel dans les 8 jours de cette décision devant la Commission
Pédagogique.

2.Les titulaires d’un des diplômes de travail social DEASS, DECESF, DEEJE, DEES, DEETS, à partir de 2021 bénéficieront
d’une dispense des domaines de compétences 3 et 4 et des épreuves de certification associées.

Pour les candidats n’ayant pas à valider les 4 DC, une période de formation pratique minimale est associée à chacun
des DC. Cette période de formation pratique minimale est de 16 semaines (560h) pour chacun des deux 1er DC et de
8 semaines (280h) pour les DC3 et DC4. Les titulaires CESF, ES, ETS et EJE sont dispensés des 8 semaines DC3 et DC4.

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 31 sur 63


3.Equipes pédagogiques

DIRECTRICE ADJOINTE GRANDE ECOLE : Madame Isabelle AUBIN,


isabelle.aubin@askoria.eu

ADJOINTE PEDAGOGIQUE PARCOURS GRANDE ECOLE : Isabelle FIAND


Isabelle.fiand@askoria.eu

RESPONSABLE DE DISPOSITIF DE FORMATION : Madame Martine LEMANACH


martine.lemanach@askoria.eu

RESPONSABLE DE PARCOURS : Madame Cathy GREFFEUILLE


cathy.greffeuille@askoria.eu

COORDONNATEURS DE MODULES :
Véronique VASSEUR
Fabienne GOUILLET
Chantal LEPAGE
Julie GUIRINNEC
Fanny PIVETTE
Christian JAOUEN

SECRETAIRES DE FORMATION : Roselyne BERTHO et Maryse BOZEC


roselyne.bertho@askoria.eu, 02 99 05 06 18

maryse.bozec@askoria.eu, 02 99 59 86 71

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 32 sur 63


4.Les annexes

Annexe 1 : Le décret n° 2018-733 du 22/08/2018 relatif aux formations et diplômes du travail social

Annexe 2 : Le décret n° 2018-733 du 22/08/2018 relatif aux formations et diplômes du travail social

Annexe 3 : L’arrêté du 22/08/2018 relatif au socle commun de compétences et de connaissances des formations du
travail social de niveau II

Annexe 4 : L’arrêté du 22/08/2018 relatif au diplôme d’Etat d’Assistant de Service Social L’arrêté du 22/08/2018 relatif
au socle commun de

Annexe 5 : Référentiel de certification

Annexe 6 : Objectifs des périodes de formation pratique

Annexe 7 : Synoptique DEASS

Annexe 8 : Plan de formation

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 33 sur 63


4.1 Annexe 1 : Le décret n° 2018-733 du 22/0/2018 relatif aux formations et diplômes du
travail social

Le 29 août 2018

JORF n°0193 du 23 août 2018

Texte n°18

Décret n° 2018-733 du 22 août 2018 relatif aux formations et diplômes du travail


social

NOR: SSAA1812294D

ELI:https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2018/8/22/SSAA1812294D/jo/texte
Alias: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2018/8/22/2018-733/jo/texte

Publics concernés : directeurs d’un établissement de formation en travail social dispensant une formation
préparant à un diplôme du travail social.

Objet : organisation des formations en vue de l’obtention d’un diplôme d’Etat du travail social conférant le
grade de licence.

Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication.

Notice : le décret modifie les dispositions du code de l’action sociale et des familles relatives aux diplômes
du travail social s’agissant du contrôle de la formation, de la validation des acquis de l’expérience et de
l’agrément des établissements de formation.

Références : le décret ainsi que les dispositions du code de l’action sociale et des familles et du code de
l’éducation et des décrets qu’il modifie peuvent être consultés sur le site Légifrance
(https://www.legifrance.gouv.fr).

Le Premier ministre,

Sur le rapport de la ministre des solidarités et de la santé et de la ministre de l’enseignement supérieur, de


la recherche et de l’innovation,

Vu le code de l’action sociale et des familles, notamment ses articles L. 451-1 et L. 451-4 ;

Vu le code de l’éducation, notamment son article L. 335-6 ;

Vu le décret n° 97-1189 du 19 décembre 1997 modifié pris pour l’application au ministère de l’éducation
nationale, de la recherche et de la technologie du 1° de l’article 2 du décret n° 97-34 du 15 janvier 1997
relatif à la déconcentration des décisions administratives individuelles ;

Vu le décret n° 2017-537 du 13 avril 2017 modifié relatif à l’agrément des établissements de formation pour
dispenser une formation préparant à un diplôme de travail social, notamment son article 3 ;

Le Conseil d’Etat (section sociale) entendu,

Décrète :

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 34 sur 63


Article 1

Le chapitre unique du titre V du livre IV du code de l’action sociale et des familles est ainsi modifié :

1° A l’article R. 451-3 :

a) Au I, les mots : « être titulaire soit d’un diplôme » sont remplacés par les mots : « être titulaire d’un diplôme
» et les mots : «, soit d’un diplôme des formations sanitaires ou sociales inscrit au répertoire national des
certifications professionnelles au moins au niveau II » sont supprimés ;

b) Au II, le deuxième alinéa est supprimé ;

c) Le III est complété par un alinéa ainsi rédigé :

« Ils doivent également ne pas avoir fait l’objet d’une condamnation inscrite au bulletin n° 3 du casier
judiciaire. » ;

2° Le premier alinéa du I de l’article R. 451-5 est remplacé par un alinéa ainsi rédigé :

« Le président du conseil régional, le représentant de l’Etat dans la région et, pour les diplômes mentionnés
aux articles D. 451-29, D. 451-41, D. 451-47, D. 451-52 et D. 451-57-1, le ministre chargé de l’enseignement
supérieur assurent, dans le cadre de leurs compétences respectives, un contrôle de la formation. » ;

3° Avant l’article D. 451-29, il est inséré un paragraphe 1 ainsi rédigé :

« Paragraphe 1

« Dispositions communes

« Art. R. 451-28-3.-Les établissements qui souhaitent dispenser une formation aux diplômes du travail social
de premier cycle conférant le grade de licence adressent une demande au ministre chargé de l’enseignement
supérieur selon des modalités fixées par arrêté conjoint des ministres chargés de l’enseignement supérieur
et des affaires sociales.

« L’autorisation d’ouverture est accordée par un arrêté du ministre chargé de l’enseignement supérieur qui
en fixe la durée. Elle peut être renouvelée dans les mêmes conditions. » ;

4° Les articles R. 451-32 à R. 451-36 sont abrogés.

Article 2

Les personnes occupant l’une des fonctions mentionnées aux I et II de l’article R. 451-3 du code de l’action
sociale et des familles dans un établissement de formation à la date de publication du présent décret sont
réputées satisfaire aux conditions prévues à ces mêmes I et II dans leur rédaction issue du présent décret.
Elles peuvent également exercer des fonctions similaires dans un autre établissement de formation.

Article 3

Le 2 du titre II de l’annexe du décret du 19 décembre 1997 susvisé est complété par le tableau suivant :
« Décret n° 2018-733 du 22 août 2018 relatif aux formations et diplômes du travail social

1 Autorisation d’ouverture des Article R. 451-28-3


formations conduisant aux diplômes
du travail social conférant le grade
de licence.

».

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 35 sur 63


Article 4

L’article 3 du décret du 13 avril 2017 susvisé est ainsi modifié :

1° Après la première phrase du deuxième alinéa du I, il est inséré la phrase suivante : « Cette durée est de
trois ans pour les établissements préparant aux diplômes visés aux articles D. 451-29, D. 451-41, D. 451-
47, D. 451-52 et D. 451-57-1 du même code. » ;

2° Le deuxième alinéa du II est complété par la phrase suivante : « Cette durée est de trois ans pour les
établissements préparant aux diplômes visés aux articles D. 451-29, D. 451-41, D. 451-47, D. 451-52 et D.
451-57-1 du même code. » ;

3° Au troisième alinéa du II, les mots : « cette durée de deux ans » sont remplacés par les mots : « la durée
déterminée en application de l’alinéa précédent ».

Article 5

La ministre des solidarités et de la santé et la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de


l’innovation sont chargées, chacune en ce qui la concerne, de l’exécution du présent décret, qui sera publié
au Journal officiel de la République française.

Fait le 22 août 2018.

Edouard Philippe
Par le Premier ministre :

La ministre des solidarités et de la santé,


Agnès Buzyn

La ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation,


Frédérique Vidal

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 36 sur 63


4.2 Annexe 2 : Le décret n° 2018-734 du 22/0/2018 relatif aux formations et diplômes du
travail social

Le 29 août 2018

JORF n°0193 du 23 août 2018

Texte n°19

Décret n° 2018-734 du 22 août 2018 relatif aux formations et diplômes du travail


social

NOR: SSAA1816490D

ELI:https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2018/8/22/SSAA1816490D/jo/texte
Alias: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2018/8/22/2018-734/jo/texte

Publics concernés : étudiants poursuivant une formation en travail social menant à l’un des cinq diplômes
d’Etat suivants : diplôme d’assistant de service social, diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants, diplôme
d’Etat d’éducateur spécialisé, diplôme d’Etat d’éducateur technique spécialisé, diplôme d’Etat de conseiller
en économie sociale familiale ; chefs ou directeurs d’un établissement de formation en travail social
dispensant une formation préparant à un diplôme de travail social.

Objet : organisation des formations en vue de l’obtention d’un diplôme d’Etat du travail social.

Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication.

Notice : le décret modifie des dispositions concernant les diplômes de travail social relatives au contrôle de
la formation, à la validation des acquis de l’expérience et à l’agrément des établissements de formation.

Il précise les dispositions relatives au socle commun des formations du travail social et définit l’organisation
des formations en vue de l’obtention des diplômes d’Etat du travail social qui confèrent le grade de licence.
Ce socle commun a notamment pour finalité de faciliter la construction des parcours professionnels tout au
long de la vie.

Il précise que les formations engagées avant le 1er septembre 2018, ainsi que les modalités de délivrance
des diplômes correspondants, restent soumises aux dispositions en vigueur avant la publication du présent
décret, et que les étudiants s’inscriront aux formations telles que modifiées par ce décret à compter de la
rentrée 2018, en vue d’une délivrance des diplômes en 2021, à l’exception de la formation du diplôme d’Etat
de conseiller en économie sociale familiale pour lequel les nouvelles modalités mises en place par le texte
sont applicables à compter du 1er septembre 2020.

Références : le décret ainsi que les dispositions du code de l’action sociale et des familles et du code de
l’éducation et des décrets qu’il modifie peuvent être consultés sur le site Légifrance
(https://www.legifrance.gouv.fr).

Le Premier ministre,

Sur le rapport de la ministre des solidarités et de la santé et de la ministre de l’enseignement supérieur, de


la recherche et de l’innovation,

Vu le code de l’action sociale et des familles, notamment ses articles L. 451-1 et R. 451-1 à D. 451-104 ;

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 37 sur 63


Vu le code de l’éducation, notamment ses articles L. 335-5, L. 335-6, D. 612-32-2 et D. 676-1 ;

Vu l’avis du Conseil national d’évaluation des normes du 3 mai 2018 ;

Vu l’avis du Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche du 15 mai 2018 ;

Vu l’avis de la 20e commission professionnelle consultative de l’éducation nationale (secteurs sanitaire et


social, médico-social) du 15 mai 2018 ;

Vu l’avis du Conseil supérieur de l’éducation en date du 15 mai 2018 ;

Vu les avis de la commission professionnelle consultative du travail social et de l’intervention sociale en date
du 22 janvier et du 25 mai 2018,

Décrète :

Article 1

Le chapitre unique du titre V du livre IV du code de l’action sociale et des familles est ainsi modifié :

I.-La section 3 est ainsi modifiée :

1° Son intitulé est remplacé par l’intitulé suivant : « Section 3.-Formations et diplômes du travail social » ;

2° Avant la sous-section 1, il est inséré une sous-section 1 ainsi rédigée :

« Sous-section 1

« Dispositions communes à l’ensemble des formations du travail social

« Art. D. 451-8.-Les diplômes de travail social mentionnés au présent chapitre reposent sur l’acquisition d’un
socle commun constitué d’un ensemble de connaissances et de compétences qu’il est indispensable de
maîtriser pour exercer les métiers auxquels ces diplômes préparent.

« Ce socle commun a pour finalités :

« 1° Une approche intégrée des situations des personnes accompagnées ;

« 2° L’acquisition d’une culture commune propre à favoriser la coopération et la complémentarité entre les
travailleurs sociaux.

« Les connaissances et les compétences du socle commun sont précisées, pour chaque niveau de
formation, par un arrêté du ou des ministres chargés de la certification des diplômes d’Etat. »

3° La sous-section 1 devient la sous-section 2. Elle est ainsi modifiée :

a) Au quatrième alinéa de l’article D. 451-18, les mots : « de déclaration préalable » sont remplacés par les
mots : « d’agrément » ;

b) A l’article D. 451-18-1, les mots : « de déclaration préalable défini à » sont remplacés par les mots : «
mentionné au II de » ;

4° La sous-section 2 devient la sous-section 3. Elle est ainsi modifiée :

a) Son intitulé est remplacé par l’intitulé suivant : « Sous-section 3.-Formations et diplômes professionnels
du travail social de premier cycle conférant le grade de licence » ;

b) Le paragraphe 1 intitulé « Paragraphe 1.-Dispositions communes » dans sa rédaction issue des 3° et 4°


de l’article 1er du décret n° 2018-733 du 22 août 2018 relatif aux formations et diplômes de travail social est
ainsi modifié :

-Avant l’article R. 451-28-3, sont insérés les articles D. 451-28-1 et D. 451-28-2 ainsi rédigés :

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 38 sur 63


« Art. D. 451-28-1.-Les diplômes du travail social conférant le grade de licence mentionnés au 16° de l’article
D. 612-32-2 du code de l’éducation sont préparés :

« 1° Par la voie de la formation initiale ;

« 2° Par la voie de l’apprentissage définie au livre II de la sixième partie du code du travail ;

« 3° Par la voie de la formation professionnelle continue définie au livre III de la sixième partie du code du
travail.

« Ces diplômes peuvent également être acquis, en tout ou partie, par la voie de la validation des acquis de
l’expérience.

« La formation fait appel aux technologies de l’information et de la communication appliquées à


l’enseignement. Elle est dispensée sur site ou en partie à distance.

« Des enseignants-chercheurs et des professionnels associés interviennent dans la formation.

« Les modalités pédagogiques de la formation sont adaptées pour l’accueil de tous les publics en formation,
notamment par des actions d’accompagnement et de soutien.

« Art. D. 451-28-2.-La formation aux diplômes du travail social mentionnés au 16° de l’article D. 612-32-2 du
code de l’éducation est dispensée par les établissements publics ou privés ayant reçu l’agrément mentionné
à l’article L. 451-1.

« Chaque établissement qui prépare à l’un des diplômes d’Etat mentionné au premier alinéa ne disposant
pas de la qualité d’établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel conclut une
convention avec un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel. »

-Après l’article R. 451-28-3, sont insérés les articles D. 451-28-4 à D. 451-28-10 ainsi rédigés :

« Art. D. 451-28-4.-Les établissements mettent en œuvre une démarche d’amélioration continue de la qualité
des formations qui repose sur un dispositif de suivi de cohorte et d’insertion des étudiants diplômés, sur une
évaluation de la qualité des formations par les étudiants et sur la mise en place d’un conseil de
perfectionnement.

« Le dispositif de suivi de cohorte et d’insertion des étudiants diplômés intègre les taux d’insertion
professionnelle directe et de poursuite d’études des étudiants.

« Les évaluations de la formation par les étudiants et les données issues du dispositif de suivi de cohorte et
d’insertion des étudiants diplômés font l’objet d’une présentation annuelle au conseil de perfectionnement.

« Le conseil de perfectionnement comprend notamment des représentants des enseignants et des


formateurs, des professionnels et des étudiants. Il analyse la qualité des formations et leur cohérence avec
les perspectives d’insertion professionnelle des étudiants diplômés. Ces analyses sont transmises au recteur
d’académie et au préfet de région.

« Un établissement peut organiser un seul conseil de perfectionnement pour l’ensemble des formations
mentionnées à la présente sous-section. Dans ce cas, ce conseil comprend des représentants des
enseignants, des formateurs et des étudiants de chaque formation.

« Art. D. 451-28-5.-L’admission dans la formation est prononcée par le chef ou le directeur d’établissement
après avis de la commission d’admission.

« Cette commission prend en compte les éléments figurant dans le dossier de candidature complété par un
entretien destiné à apprécier l’aptitude et la motivation du candidat à l’exercice de la profession.

« Elle comprend, outre le chef ou le directeur d’établissement, le responsable de la formation et des


enseignants ou des formateurs de l’établissement. Ses membres sont désignés annuellement par le chef ou
le directeur d’établissement.

« Art. D. 451-28-6.-Une commission pédagogique de la formation est placée auprès du chef ou du directeur
d’établissement.

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 39 sur 63


« Elle se prononce sur l’organisation de la formation, les modalités d’évaluation des étudiants, la validation
des unités d’enseignement et des périodes de formation pratique. Les décisions relatives au passage des
étudiants dans l’année supérieure, les redoublements, et les allègements de formation lui sont également
soumis pour avis.

« Ses membres sont désignés par le chef ou le directeur d’établissement. Elle comprend, outre le chef ou le
directeur d’établissement :

« 1° Un enseignant-chercheur qui en assure la présidence ;

« 2° Le préfet de région ou son représentant ;

« 3° Le recteur d’académie ou son représentant ;

« 4° Deux enseignants ou formateurs intervenant dans la formation ;

« 5° Un étudiant suivant la formation ;

« 6° Deux représentants du secteur professionnel. » ;

« Art. D. 451-28-7.-Les diplômes du travail social conférant le grade de licence sont inscrits au niveau II de
la nomenclature interministérielle des niveaux de formation.

« Ils sont structurés en domaines de compétences et peuvent être obtenus, en tout ou partie, à l’issue d’une
formation, y compris par alternance, ou par la validation des acquis de l’expérience.

« La durée de la formation et son contenu peuvent varier en fonction de l’expérience professionnelle et des
diplômes détenus par les candidats.

« Art. D. 451-28-8.-Le jury de chacun de ces diplômes comprend :

« 1° Un enseignant-chercheur, président du jury ;

« 2° Le préfet de région ou son représentant, vice-président du jury ;

« 3° Le recteur d’académie ou son représentant, vice-président du jury ;

« 4° Des formateurs ou des enseignants d’établissements de formation préparant au diplôme d’Etat


correspondant ;

« 5° Pour un quart au moins de ses membres, des représentants qualifiés de la profession pour moitié
employeurs et pour moitié salariés.

« Lorsque le jury est nommé par le préfet de région, son président est désigné après avis des recteurs
d’académie concernés.

« Les candidats présentant un handicap peuvent bénéficier d’aménagement des conditions d’examen selon
les modalités prévues à l’article D. 613-27 du code de l’éducation.

« Art. D. 451-28-9.-Un arrêté conjoint des ministres chargés des affaires sociales et de l’enseignement
supérieur définit, pour chacun de ces diplômes, les référentiels d’activités professionnelles, de formation et
de certification. Il précise également les conditions d’accès à la formation, les modalités d’organisation de
l’admission dans la formation, ainsi que les modalités de délivrance des diplômes.

« Art. D. 451-28-10.-Pour pouvoir obtenir l’un des diplômes du travail social conférant le grade de licence
par validation des acquis de l’expérience, les candidats doivent justifier des compétences professionnelles
acquises dans l’exercice d’une activité salariée, non salariée ou bénévole, en rapport direct avec le contenu
du diplôme.

« La durée totale d’activité cumulée exigée est d’un an en équivalent temps plein. »

c) Le paragraphe 1 devient le paragraphe 2. Il est ainsi modifié :

-L’article D. 451-29 est complété par trois alinéas ainsi rédigés :


ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 40 sur 63
« La formation est organisée en six semestres.

« Le jury du diplôme est nommé par le préfet de région.

« Le diplôme est délivré conjointement par le préfet de région et par le recteur d’académie. Il sanctionne un
niveau correspondant à l’obtention de 180 crédits européens au-delà du baccalauréat.

-Après l’article D. 451-29, il est inséré un article D. 451-29-1 ainsi rédigé :

« Art. D. 451-29-1.-Le préfet de région décide de la recevabilité des demandes de validation des acquis de
l’expérience. »

-Les articles D. 451-30 et D. 451-31 sont abrogés ;

d) Le paragraphe 2 devient le paragraphe 3. Il est ainsi modifié :

-Les deux derniers alinéas de l’article D. 451-41 sont remplacés par trois alinéas ainsi rédigés :

« La formation est organisée en six semestres.

« Le jury du diplôme est nommé par le recteur d’académie.

« Le diplôme est délivré par le recteur d’académie. Il sanctionne un niveau correspondant à l’obtention de
180 crédits européens au-delà du baccalauréat. »

-Après l’article D. 451-41, il est inséré un article D. 451-41-1 ainsi rédigé :

« Art. D. 451-41-1.-Le recteur d’académie décide de la recevabilité des demandes de validation des acquis
de l’expérience. »

-Les articles D. 451-42 à D. 451-45 sont abrogés ;

e) Le paragraphe 3 devient le paragraphe 4. Il est ainsi modifié :

-Les deux derniers alinéas de l’article D. 451-47 sont remplacés par trois alinéas ainsi rédigés :

« La formation est organisée en six semestres.

« Le jury du diplôme est nommé par le préfet de région.

« Le diplôme est délivré conjointement par le préfet de région et le recteur d’académie. Il sanctionne un
niveau correspondant à l’obtention de 180 crédits européens au-delà du baccalauréat. »

-Après l’article D. 451-47, il est inséré un article D. 451-47-1 ainsi rédigé :

« Art. D. 451-47-1.-Le préfet de région décide de la recevabilité des demandes de validation des acquis de
l’expérience. »

-Les articles D. 451-48 à D. 451-51 sont abrogés ;

f) Le paragraphe 4 devient le paragraphe 5. Il est ainsi modifié :

-L’article D. 451-52 est complété par trois alinéas ainsi rédigés :

« La formation est organisée en six semestres.

« Le jury du diplôme est nommé par le recteur d’académie.

« Le diplôme est délivré par le recteur d’académie. Il sanctionne un niveau correspondant à l’obtention de
180 crédits européens au-delà du baccalauréat. »

-Après l’article D. 451-52, il est inséré un article D. 451-52-1 ainsi rédigé :

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 41 sur 63


« Art. D. 451-52-1.-Le recteur d’académie décide de la recevabilité des demandes de validation des acquis
de l’expérience. »

-Les articles D. 451-53 à D. 451-56 sont abrogés ;

g) Le paragraphe 5 devient le paragraphe 6. Il est ainsi modifié :

Les deux derniers alinéas de l’article D. 451-57-1 sont remplacés par trois alinéas ainsi rédigés :

« La formation est organisée en deux semestres.

« Le jury du diplôme est académique. Il est nommé par le recteur d’académie.

« Le diplôme est délivré par le recteur d’académie. Il sanctionne une formation correspondant à l’obtention
de 60 crédits européens et l’atteinte d’un niveau de 180 crédits européens au-delà du baccalauréat. »

-L’article D. 451-57-2 est remplacé par les dispositions suivantes :

« Art. D. 451-57-2.-Le recteur d’académie décide de la recevabilité des demandes de validation des acquis
de l’expérience. »

-Les articles D. 451-57-3 à D. 451-57-5 sont abrogés ;

h) Il est créé une sous-section 4 intitulée « Autres formations et diplômes du travail social », qui comprend
les articles D. 451-66 à D. 451-104 ; les paragraphes 7 à 10 et le paragraphe 12 deviennent respectivement
les paragraphes 1 à 5.

Article 2

Le livre VI du code de l’éducation est ainsi modifié :

1° Après le 15° de l’article D. 612-32-2, il est inséré l’alinéa suivant :

« 16° Des diplômes du travail social mentionnés aux articles D. 451-29, D. 451-41, D. 451-47, D. 451-52 et
D. 451-57-1 du code de l’action sociale et des familles. » ;

2° Les deux premiers alinéas de l’article D. 676-1 sont remplacés par les trois alinéas suivants :

« Les règles relatives aux formations conduisant au diplôme d’Etat d’éducateur spécialisé, au diplôme d’Etat
d’éducateur technique spécialisé, au diplôme d’Etat de conseiller en économie sociale familiale et au diplôme
d’Etat de moniteur éducateur, délivrés par les recteurs d’académie sont respectivement fixées par les articles
D. 451-41, D. 451-52, D. 451-57-1 et D. 451-73 à D. 451-78 du code de l’action sociale et des familles.

« Les règles relatives aux formations conduisant au diplôme d’Etat d’ingénierie sociale, au diplôme d’Etat
d’assistant de service social et au diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants délivrés conjointement par
les recteurs d’académie et les préfets de région sont fixées par les articles D. 451-17 à D. 451-19-1, D. 451-
29 et D. 451-47 du même code.

« Les règles relatives aux formations conduisant au certificat d’aptitude aux fonctions d’encadrement et de
responsable d’unité d’intervention sociale, au diplôme d’Etat de médiateur familial, au diplôme d’Etat de
technicien de l’intervention sociale et familiale, au diplôme d’Etat d’accompagnement éducatif et social et au
diplôme d’Etat d’assistant familial délivrés par les préfets de région, sont respectivement fixées par les
articles R. 451-20 à R. 451-28, R. 451-66 à R. 451-72, D. 451-81 à D. 451-87, D. 451-88 à D. 451-93 et D.
451-100 à D. 451-104 du même code. »

Article 3

I. - Les formations préparant aux diplômes de travail social visés aux articles D. 451-29, D. 451-41, D. 451-
47 et D. 451-52 engagées avant le 1er septembre 2018, ainsi que les modalités de délivrance des diplômes
correspondants, restent soumises aux dispositions des articles D. 451-29 à D. 451-56 du code de l’action
sociale et des familles en vigueur avant la publication du présent décret.

II. - Les formations préparant au diplôme de travail social visé à l’article D. 451-57-1 engagées avant le 1er
septembre 2020, ainsi que les modalités de délivrance du diplôme correspondant, restent soumises aux
ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 42 sur 63
dispositions des articles D. 451-57-1 à D. 451-57-5 du code de l’action sociale et des familles en vigueur
avant la publication du présent décret.

Article 4

La ministre des solidarités et de la santé et la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de


l’innovation sont chargées, chacune en ce qui la concerne, de l’exécution du présent décret, qui sera publié
au Journal officiel de la République française.

Fait le 22 août 2018.

Edouard Philippe
Par le Premier ministre :

La ministre des solidarités et de la santé,


Agnès Buzyn

La ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation,


Frédérique Vidal

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 43 sur 63


4.3 Annexe 3 : L’arrêté du 22/08/2018 relatif au socle commun de compétences et de
connaissances des formations du travail social de niveau II

Le 29 août 2018

JORF n°0193 du 23 août 2018

Texte n°27

Arrêté du 22 août 2018 relatif au socle commun de compétences et de


connaissances des formations du travail social de niveau II

NOR: SSAA1812301A

ELI:https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2018/8/22/SSAA1812301A/jo/texte

La ministre des solidarités et de la santé et la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de


l’innovation,

Vu le code de l’action sociale et des familles, notamment ses articles D. 142-1-1, D. 451-8 et D. 451-29, D.
451-41, D. 451-47, D. 451-52 et D. 451-57-4 ;

Vu l’avis du Conseil national d’évaluation des normes du 3 mai 2018 ;

Vu l’avis du Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche du 15 mai 2018 ;

Vu l’avis de la 20e commission professionnelle consultative de l’éducation nationale (secteurs sanitaire et


social, médico-social) du 15 mai 2018 ;

Vu l’avis du Conseil supérieur de l’éducation en date du 15 mai 2018 ;

Vu l’avis de la commission professionnelle consultative du travail social et de l’intervention sociale du 25 mai


2018,

Arrêtent :

Article 1

Le socle commun de compétences et de connaissances prévu à l’article D. 451-8 du code de l’action sociale
et des familles est, pour les diplômes mentionnés aux articles D. 451-29, D. 451-41, D. 451-47, D. 451-52 et
D. 451-57-1, composé de compétences communes et de compétences partagées :

1° Les compétences communes sont identiques dans tous les diplômes visés au présent arrêté. Elles sont
énumérées dans les domaines de compétences 3 et 4 des référentiels de compétences de ces diplômes.

Les compétences communes sont transférables entre les diplômes visés au présent arrêté et donnent lieu à
dispense d’épreuve.

2° Les compétences partagées sont des compétences qui se trouvent dans les domaines de compétences
1 et 2 des diplômes mentionnés aux articles D. 451-29, D. 451-41, D. 451-47, D. 451-52 et D. 451-57-1, qui
intègrent des spécificités, en fonction du contexte d’intervention et des conditions d’exercice particulières
des métiers auxquels ces diplômes préparent.

Ces compétences partagées sont les suivantes :

- accueillir, favoriser l’expression et l’autonomie des personnes ;

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 44 sur 63


- analyser la demande et les besoins ;

- évaluer une situation ;

- concevoir un projet ;

- concevoir une intervention ;

- évaluer, ajuster son action ;

- mobiliser les ressources de la personne et favoriser sa participation ;

- accompagner une personne ;

- favoriser l’accès aux droits.

Des connaissances communes aux différents diplômes visés au présent arrêté sont nécessaires pour
l’acquisition de ces compétences partagées. Ces connaissances communes sont identifiées dans certaines
unités de formation des domaines de formation 1 et 2 des référentiels de formation. Elles s’inscrivent dans
les thématiques de formation suivantes :

- histoire du travail social et des métiers ;

- éthique et valeurs en travail social ;

- connaissances des publics ;

- initiation à la démarche de recherche ;

- accès aux droits ;

- participation et citoyenneté des personnes accompagnées.

Les connaissances communes donnent lieu à allègement de formation.

Article 2

Le présent arrêté entre en vigueur le 1er septembre 2018.

Article 3

Les préfets de région et les recteurs d’académie, chanceliers des universités, sont chargés, chacun en ce
qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République
française.

Fait le 22 août 2018.

La ministre des solidarités et de la santé,


Agnès Buzyn

La ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation,


Frédérique Vidal

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 45 sur 63


4.4 Annexe 4 : L’arrêté du 22/08/2018 relatif au diplôme d’Etat d’Assistant de Service
Social

Le 29 août 2018

JORF n°0193 du 23 août 2018

Texte n°26

Arrêté du 22 août 2018 relatif au diplôme d’Etat d’assistant de service social

NOR: SSAA1812300A

ELI:https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2018/8/22/SSAA1812300A/jo/texte

La ministre des solidarités et de la santé et la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de


l’innovation,

Vu le code de l’action sociale et des familles, notamment ses articles L. 451-1, R. 451-1, D. 451-28-1 à D.
451-28-10 et D. 451-29 ;

Vu le code de l’éducation, notamment ses articles L. 335-5, L. 335-6, L. 613-5 et D. 612-32-2 ;

Vu l’avis du Conseil national d’évaluation des normes du 3 mai 2018 ;

Vu l’avis du Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche du 15 mai 2018 ;

Vu l’avis de la 20ème commission professionnelle consultative de l’Education nationale (secteurs sanitaire


et social, médico-social) du 15 mai 2018 ;

Vu l’avis du Conseil supérieur de l’éducation en date du 15 mai 2018 ;

Vu l’avis de la commission professionnelle consultative du travail social et de l’intervention sociale du 25 mai


2018,

Arrêtent :

Titre LIMINAIRE

Article 1

Le diplôme d’Etat d’assistant de service social atteste des compétences professionnelles pour exercer les
fonctions et les activités définies à l’annexe I « Référentiel professionnel » du présent arrêté. Il est classé au
niveau 2 de la nomenclature des niveaux de formation.

Titre Ier : ACCÈS À LA FORMATION

Article 2

Peuvent être admis en formation les candidats remplissant au moins une des conditions suivantes :

1° Etre titulaire du baccalauréat ;

2° Etre titulaire d’un diplôme, certificat ou titre homologué ou inscrit au répertoire national des certifications
ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 46 sur 63
professionnelles au moins au niveau IV ;

3° Bénéficier d’une validation de leurs études, de leurs expériences professionnelles ou de leurs acquis
personnels, en application de l’article L. 613-5 du code de l’éducation.

Titre II : CONTENU ET ORGANISATION DE LA FORMATION

Article 3

La formation comporte 1 740 heures d’enseignement théorique et 1 820 heures de formation pratique (52
semaines).

La formation comprend des enseignements théoriques, méthodologiques, appliqués et pratiques, un


enseignement de langue vivante étrangère et un enseignement relatif aux pratiques informatiques et
numériques.

Le contenu de chacun des domaines de formation est précisé à l’annexe II « Référentiel de formation » du
présent arrêté.

Article 4

La formation pratique, délivrée au sein de sites qualifiants, est l’un des éléments de la qualité du projet
pédagogique de l’établissement de formation. Elle participe à l’acquisition des compétences dans chacun
des domaines identifiés au sein du référentiel professionnel au même titre que la formation théorique et ne
saurait être dissociée de cette dernière.

Pour les candidats effectuant la totalité de la formation, la durée obligatoire de la formation pratique est de
52 semaines (1 820 heures). Elle se déroule comme suit :

- une première période de formation pratique d’au moins 8 semaines est suivie au cours des deux premiers
semestres. Elle peut se dérouler sur deux sites qualifiants. La totalité de cette formation pratique est
effectuée auprès d’un référent titulaire du diplôme d’Etat d’assistant de service social ;

- les deuxième et troisième périodes de formation pratique sont d’une durée totale de 44 semaines. Elles
peuvent se dérouler sur deux ou trois sites qualifiants. Ces deux périodes de formation portent de façon
équivalente sur l’accompagnement individuel et l’intervention sociale d’intérêt collectif. La formation pratique
portant sur l’accompagnement individuel s’effectue obligatoirement auprès d’un référent professionnel
titulaire du diplôme d’Etat d’assistant de service social.

Chaque formation pratique fait l’objet d’une convention établie entre l’établissement de formation, l’étudiant
et le responsable de la formation pratique. Cette convention précise les modalités de déroulement de la
formation pratique, ses objectifs, notamment en matière d’apprentissages professionnels, les modalités
d’évaluation, les noms et qualifications du référent professionnel et les modalités d’organisation du tutorat.
Elle précise également les engagements réciproques des signataires en rapport avec le projet d’accueil des
étudiants établi par le site qualifiant.

Les objectifs de la formation pratique sont précisés à l’annexe III « Objectifs des périodes de formation
pratique » du présent arrêté.

Article 5

A l’entrée en formation, les candidats font l’objet d’un positionnement des acquis de leur formation et de leur
expérience professionnelle. A l’issue de ce positionnement, ils peuvent bénéficier d’un allègement de
formation dans la limite d’un tiers de la durée de la formation.

Cet allègement peut porter sur la période de formation en établissement ou sur la période de formation
pratique. Toutefois la durée de la formation pratique ne peut être réduite de plus d’un tiers.

Pour les candidats n’ayant pas à valider les quatre domaines de compétences du diplôme, une période de
formation pratique minimale est associée à chacun des domaines de formation constitutifs de leur
programme individualisé de formation. Cette période de formation pratique minimale est de 16 semaines
(560 heures) pour chacun des deux premiers domaines de formation et de 8 semaines (280 heures) pour
chacun des deux derniers domaines de formation. Les titulaires du diplôme d’Etat de conseiller en économie
sociale familiale, du diplôme d’Etat d’éducateur technique spécialisé, du diplôme d’Etat d’éducateur de
ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 47 sur 63
jeunes enfants et du diplôme d’Etat d’éducateur spécialisé, sont dispensés des formations pratiques des
deux derniers domaines de formation.

Quels que soient les domaines de compétences déjà validés par le candidat, cette période de formation
pratique peut porter sur la mise en œuvre des compétences de l’ensemble des domaines de compétence
du diplôme.

Le directeur ou le chef d’établissement de formation établit avec chacun des candidats, sur proposition de la
commission mentionnée à l’article D. 451-28-5, un programme de formation individualisé au regard des
allègements de formation ou des certifications partielles dont il bénéficie.

Article 6

Un livret de formation est établi par l’établissement de formation pour chaque étudiant. Il doit être conforme
à l’annexe IV du présent arrêté. Il atteste du cursus de formation suivi tant en matière d’enseignement
théorique que de formation pratique.

Il retrace l’ensemble des allègements de formation ainsi que des certifications partielles dont a bénéficié
l’étudiant et comporte l’ensemble des appréciations portées sur l’étudiant par les membres de l’équipe
pédagogique et les référents professionnels.

Article 7

Les établissements déclinent leur offre de formation en semestres et en unités d’enseignement, après avis
de la commission pédagogique. Chaque unité d’enseignement est affectée d’une valeur en crédits
européens sur la base de 30 crédits pour l’ensemble des unités d’enseignement d’un semestre.

Au sein d’un parcours de formation, les unités d’enseignement et les crédits européens sont capitalisables.
La validation des unités d’enseignement et des crédits européens est prononcée par la commission
pédagogique, sur la base d’un contrôle continu et régulier attestant de la progression de l’étudiant dans son
parcours de formation en vue de l’obtention du diplôme. Les modalités de contrôle continu et régulier
prévoient la communication régulière des notes et résultats à l’étudiant et, s’il le souhaite, la consultation des
copies.

Lorsqu’un étudiant change d’établissement pour poursuivre son cursus dans une même formation, les crédits
délivrés dans l’établissement d’origine lui sont définitivement acquis. Il valide seulement les crédits qui lui
manquent pour l’obtention de son diplôme. Un processus dématérialisé de suivi des crédits acquis par
chaque étudiant est mis en place.

L’organisation pédagogique de la formation en semestres, modules et crédits européens correspondants


ainsi que les modalités de coopération prévues avec les établissements d’enseignements supérieurs français
et étrangers sont détaillées au dossier mentionné au II de l’article R. 451-2 du code de l’action sociale et des
familles, au titre des pièces démontrant la capacité pédagogique de l’établissement de formation à assurer
la préparation des candidats à l’obtention du diplôme d’Etat d’assistant de service social.

A la demande de l’étudiant, les établissements de formation peuvent établir, en cours de cursus, une
attestation descriptive du parcours suivi mentionnant, à titre indicatif, les crédits correspondant aux modules
validés. Cette attestation doit être conforme à l’annexe VI « Attestation descriptive du parcours suivi » du
présent arrêté.

Un supplément au diplôme conforme à l’annexe VII du présent arrêté est délivré par les établissements de
formation aux titulaires du diplôme d’assistant de service social.

Titre III : ORGANISATION DES ÉPREUVES DE CERTIFICATION

Article 8

Le référentiel de certification est composé des quatre domaines de certification figurant à l’annexe V «
Référentiel de certification ». Chacun des domaines est certifié, en totalité ou en partie, en cours de
formation. Ces épreuves comprennent :

Domaine de certification 1 - Intervention professionnelle en travail social :

- 1re épreuve : Présentation d’une intervention sociale individuelle ou collective issue de la période de
ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 48 sur 63
formation pratique de 2e année ;

- 2e épreuve : Présentation d’une intervention sociale individuelle ou collective issue de la période de


formation pratique de 3e année.

Les présentations et soutenance devront obligatoirement permettre d’apprécier chacun des deux modes
d’intervention.

Domaine de certification 2 - Analyse des questions sociales et de l’intervention professionnelle en travail


social :

- 1re épreuve de certification : Présentation d’un diagnostic social territorial ;

- 2e épreuve de certification : Mémoire de pratique professionnelle.

Domaine de certification 3 - Communication professionnelle en travail social :

- 1re épreuve de certification : Elaboration d’une communication professionnelle ;

- 2e épreuve de certification : Etude de situation.

Domaine de certification 4 - Dynamiques interinstitutionnelles, partenariats et réseaux :

- 1re épreuve : Analyse d’une situation partenariale ;

- 2e épreuve : Contrôle de connaissances sur les politiques sociales.

Chaque domaine de certification est validé séparément. Pour valider chacun des domaines, le candidat doit
obtenir une note moyenne d’au moins 10 sur 20 pour ce domaine.

En application de l’article D. 451-8 du code de l’action sociale et des familles, les domaines de compétences
3 et 4 du diplôme d’Etat sont considérés acquis pour les titulaires du diplôme d’Etat d’éducateur spécialisé,
du diplôme d’Etat d’éducateur technique spécialisé, du diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants et du
diplôme d’Etat de conseiller en économie sociale familiale. Ces titulaires sont dispensés des formations dans
ces domaines et des épreuves de certification correspondantes.

Article 9

A l’issue de la formation, l’établissement de formation présente les candidats au diplôme et adresse au préfet
de région, avant l’expiration de la date limite fixée par celui-ci, un dossier comprenant, pour chaque candidat,
le livret de formation dûment complété, accompagné des pièces relatives aux épreuves organisées en cours
de formation et des écrits relatifs aux périodes de formation pratique ainsi que le mémoire de pratique
professionnelle en deux exemplaires.

La présentation à la certification est subordonnée à l’assiduité du candidat au cours de la formation, attestée


par le directeur ou le chef d’établissement.

Le jury établit la liste des candidats ayant validé les quatre domaines de certification du diplôme. Les lauréats
obtiennent le diplôme d’Etat d’assistant de service social. Dans les cas où le candidat n’a pas validé les
quatre domaines de certification, le jury prend une décision de validation partielle du diplôme mentionnant
les domaines certifiés.

Titre IV : DISPOSITION DIVERSE

Article 10

Le modèle de dossier de demande d’ouverture de la formation mentionné à l’article R. 451-28-3 du code de


l’action sociale et des familles est défini en annexe VIII du présent arrêté.

Titre V : DISPOSITIONS TRANSITOIRES ET FINALES

Article 11

I. - L’arrêté du 29 juin 2004 relatif au diplôme d’Etat d’assistant de service social est abrogé à l’issue de la
ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 49 sur 63
session d’examen 2020.

II. - Les formations entamées avant le 1er septembre 2018 et la délivrance des diplômes d’Etat d’assistant
de service social jusqu’à la session d’examen 2020 restent régies par l’arrêté du 29 juin 2004 relatif au
diplôme d’Etat d’assistant de service social.

III. - L’arrêté du 27 mars 2017 portant classification de certains diplômes du travail social selon la
nomenclature des niveaux de formation est abrogé.

Article 12

Le présent arrêté entre en vigueur le 1er septembre 2018.

Article 13

Les préfets de région et les recteurs d’académie, chanceliers des universités, sont chargés, chacun en ce
qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République
française.

Fait le 22 août 2018.


La ministre des solidarités et de la santé,

Agnès Buzyn
La ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation,

Frédérique Vidal
Nota. - Les annexes au présent arrêté sont publiées au Bulletin officiel santé, protection sociale, solidarité
(BO santé 2018/08 du mois d’août : http://solidarites-sante.gouv.fr/ministere/documentation-et-publications-
officielles/bulletins-officiels/article/bulletin-officiel-sante-protection-sociale-solidarites). Elles peuvent être
consultées sur le site du ministère des solidarités et de la santé à l’adresse suivante : http://solidarites-
sante.gouv.fr/metiers-et-concours/les-metiers-du-travail-social/.

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 50 sur 63


4.5 Annexe 5 : Référentiel de certification (Annexe V)

ANNEXE V
REFERENTIEL DE CERTIFICATION

Modalités de certification du DC 1 : Intervention professionnelle en travail social

Objectifs de Durée de Examinateurs,


Intitulé de l’épreuve Définition de l’épreuve Cadre de l’épreuve et lieu
l’épreuve l’épreuve correcteurs

Evaluer la capacité du Présentation d’une Présentation d’une Etablissement de Soutenance un formateur ou


candidat à : intervention sociale intervention sociale formation orale : 30 un universitaire et
individuelle ou individuelle ou mn un professionnel
Mettre en œuvre les collective collective issue de la Présentation écrite et Présentation confirmé du
méthodologies formation pratique de soutenance orale 10 mn secteur
d’intervention deuxième année individuelle Echanges :
20mn
Mobiliser les Ecrit de 10 à 12 pages
connaissances
théoriques en lien avec Coefficients :
l’intervention sociale Ecrit : 1
Soutenance orale : 1
Analyser son
intervention
professionnelle
Evaluer la capacité du Présentation d’une Présentation d’une Etablissement de Soutenance un formateur ou
candidat à : intervention sociale intervention sociale formation orale : 30 un universitaire et
individuelle ou individuelle ou mn un professionnel
Mettre en œuvre les collective collective issue de la Présentation écrite et Présentation confirmé du
méthodologies formation pratique de soutenance orale 10 mn secteur
d’intervention troisième année individuelle Echanges :
(mode d’intervention 20mn
Mobiliser les non présenté en Ecrit de 10 à 12 pages
connaissances semestre 4)
théoriques en lien avec Coefficients :
l’intervention sociale Ecrit : 1
Soutenance orale :1
Analyser son
intervention
professionnelle

Certification du DC 1 : moyenne des 4 notes

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 51 sur 63


Modalités de certification du DC 2 : Analyse des questions sociales et de l’intervention professionnelle en travail social
Intitulé de Durée de Examinateurs,
Objectifs de l’épreuve Définition de l’épreuve Cadre de l’épreuve et lieu
l’épreuve l’épreuve correcteurs

Evaluer la capacité du candidat Présentation Dossier élaboré Etablissement de un formateur ou


à: d’un diagnostic individuellement ou formation un universitaire
social collectivement à partir du et un
Comprendre une question sociale territorial repérage d’une Présentation d’un professionnel
sur un territoire donné problématique sociale dossier confirmé du
territoriale : construction Ecrit de 10 à 12 pages secteur
Mettre en œuvre la d’un diagnostic partagé
méthodologie de diagnostic (observation, analyse et Coefficient :
partagé social et perspectives) Ecrit : 1
territorial

Analyser son intervention dans la


mise en œuvre

Evaluer la capacité du candidat Mémoire de Le mémoire de pratique Epreuve en centre Soutenance un formateur ou
à: pratique professionnelle doit d’examen organisée par orale : 40 un universitaire
professionnelle montrer l’appropriation la DRJSCS mn et un
Objectifs généraux des compétences à Document de 40 à 45 Présentation professionnel
Analyser une question sociale ou mettre en œuvre dans pages (hors annexes) 10 mn Echanges confirmé du
un questionnement l’exercice Coefficients : : secteur
professionnel en montrant du métier et la Ecrit : 1 30 mn
l’articulation entre théorie et mobilisation de Soutenance orale : 1
pratique compétences Le mémoire est noté par
méthodologiques et de les membres du jury
Mener une démarche rigoureuse connaissances en avant la soutenance. La
et cohérente en s’appuyant sur sciences humaines et note est attribuée avant
une sociales au service des l’audition du candidat
pratiques
professionnelles du
travail et de
l’intervention sociale
Méthodologie de recherche

Prendre de la distance vis-à-vis de


la réalité sociale,
déconstruire ses représentations
et les reconstruire par rapport à
des références théoriques
et la réalité du terrain

Objectifs spécifiques
Questionner, comprendre et
analyser une question sociale à
partir d’une intervention
professionnelle de terrain

Construire une posture réflexive


sur sa pratique professionnelle

Présenter et argumenter des


perspectives et un positionnement
professionnel
Certification du DC 2 : moyenne des 2 notes

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 52 sur 63


Modalités de certification du DC 3 : Communication professionnelle en travail social

Cadre de l’épreuve et Durée de Examinateurs,


Objectifs de l’épreuve Intitulé de l’épreuve Définition de l’épreuve
lieu l’épreuve correcteurs
Evaluer la capacité du Elaboration d’une A partir du dossier du Etablissement de Soutenance Un formateur ou
candidat à : communication diagnostic social formation orale : 30 mn un universitaire
professionnelle territorial, élaboration et un
Adapter sa d’une communication Coefficient : Présentation professionnel
communication à professionnelle à un Soutenance orale : 1 10 mn confirmé du
un destinataire cible destinataire cible Echanges : secteur
20 mn
Mobiliser des supports
de
communication adaptés

Argumenter ses choix de


communication.

Evaluer la capacité du Etude de situation Etude de situation à Etablissement de 4 heures un formateur ou


candidat à : partir d’une situation formation un universitaire
construite par le et un
Communiquer par écrit centre de formation Coefficient : professionnel
un acte professionnel visant la rédaction Epreuve écrite : 1 confirmé du
dans le d’une note sociale, secteur
respect de la déontologie d’un rapport
d’évaluation, d’un
Adapter sa compte rendu
communication écrite à d’accompagnement
un destinataire cible destiné au dossier
social…
Certification du DC 3 : moyenne des 2 notes

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 53 sur 63


Modalités de certification du DC 4 : Dynamiques interinstitutionnelles, partenariats et réseaux

Cadre de l’épreuve et Examinateurs,


Objectifs de l’épreuve Intitulé de l’épreuve Définition de l’épreuve Durée de l’épreuve
lieu correcteurs
Evaluer la capacité du Analyse d’une Note d’analyse d’une Etablissement de Soutenance orale : un formateur ou un
candidat à : situation situation partenariale à partir formation 30 mn universitaire et un
partenariale d’une intervention sociale Présentation : professionnel
Analyser un issue de la formation pratique Ecrit : 8 à 10 pages 10 mn confirmé du secteur
environnement de deuxième ou troisième Echanges :
institutionnel et année Coefficients : 20 mn
partenarial Ecrit : 1
Soutenance orale : 1
Se positionner dans un
travail d’équipe et de
partenariat

Mobiliser les différentes


ressources de
l’environnement
institutionnel et
partenarial
Evaluer la capacité du Contrôle de Devoir sur table portant sur Etablissement de 4 heures un formateur ou un
candidat à : connaissances sur les connaissances des formation universitaire
les politiques politiques sociales et
Etudier et analyser les sociales élaboration d’une Coefficient :
Politiques sociales proposition d’action Ecrit : 1
partenariale
Se positionner dans un
travail partenarial

Certification du DC 4 : moyenne des 3 notes

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 54 sur 63


4.6 Annexe 6 : Objectifs des périodes de formation pratique (Annexe III)

ANNEXE III

OBJECTIFS DES PERIODES DE FORMATION PRATIQUE


Rappel de la volumétrie globale du parcours de formation

1820 h
1740 h 52 semaines

1- Tableau récapitulatif de la formation pratique et de ses objectifs

Les périodes de formation pratique réaffirment de façon concrète la dimension professionnelle du dispositif de
formation. Ils contribuent à la professionnalisation des étudiants par l’acquisition de compétences construites grâce
à la confrontation accompagnée aux réalités du terrain. Les situations pratiques participent au même titre que la
formation théorique à l’apprentissage de l’exercice du métier.

Déroulement de la formation pratique Objectifs généraux

1ère période de formation pratique : Les objectifs de cette première période de formation
pratique sont :
Au moins 8 semaines à réaliser au cours des deux
premiers semestres • Appréhender les missions d’un service, d’un
établissement, d’une institution et du service
Cette période peut être scindée en 2 fois quatre social
semaines.
• Identifier les fonctions et les activités de
Elle peut se dérouler sur 2 sites qualifiants. l’assistant de service social

La totalité de la formation pratique s’effectue auprès


• Repérer les caractéristiques d’un territoire et ses
d’un référent professionnel titulaire du diplôme
acteurs
d’Etat d’assistant de service social.
• Repérer les spécificités du public accueilli ou
accompagné

• Confirmer son projet professionnel

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 55 sur 63


2ème et 3ème périodes de formation pratique d’une La finalité de ces périodes de formations pratiques est
durée globale de 44 semaines l’acquisition de compétences en lien avec le référentiel
professionnel, la construction d’une identité et d’un
Les périodes de formation portent de façon positionnement professionnel. En mobilisant les
équivalente sur l’accompagnement individuel et connaissances théoriques dans les situations rencontrées
l’intervention sociale d’intérêt collectif. sur le site qualifiant, ces périodes de formation visent à :

Ces périodes peuvent se dérouler sur 2 ou 3 sites • Mettre en œuvre la méthodologie d’intervention
qualifiants. sociale individuelle ou collective

La formation pratique portant sur • Analyser sa posture professionnelle dans la mise


en œuvre des méthodologies d’intervention

• S’inscrire dans un travail d’équipe

L’accompagnement individuel s’effectue • Appréhender les enjeux et les logiques


obligatoirement auprès d’un référent professionnel institutionnelles et interinstitutionnelles
titulaire d’un diplôme d’Etat d’assistant de service partenariales et de réseaux sur un territoire donné
social.
• Identifier les caractéristiques et spécificités des
Il est fortement conseillé, sur la globalité de la publics accueillis ou accompagnés
volumétrie dédiée aux deuxièmes et troisièmes
• Créer les conditions de mise en œuvre de la
périodes de formation pratique, qu’un volume
relation d’aide
suffisamment conséquent soit prévu sur un même
site qualifiant pour garantir la construction
effective de la professionnalité.
• Créer les conditions de mobilisation de la personne
ou du groupe accueillis ou accompagnés

• Elaborer une communication professionnelle dans


le respect des règles relatives au secret
professionnel

• Créer, utiliser des outils de communication


internes et externes

• Organiser une veille en lien avec les situations


rencontrées sur le site qualifiant

• Mettre en œuvre les dispositifs de politiques


publiques

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 56 sur 63


4.7 Annexe 7 : Synoptique DEASS
Synoptique DEASS promo 21/24 version du 06 07 2021

Les stages Les travaux demandés Certification


Les semestres
individuels collectifs
Septembre
Ecrit individuel sur la posture de
Novembre professionnalisation DC1 Ecrit collectif : analyse d'un
Stage de découverte auprès concept en Sciences
Ecrit individuel : retranscription d'un
Humaines DC2
S1 d'un.e ASS
visite de stage
entretien d'aide contextualisé (ou d'un
écrit professionnel) DC3
8 semaines Ecrit sur table : connaissances en
politiques publiques DC4
fin Janvier Janvier
Février mars
Ecrit individuel : Analyse du contexte
Oral collectif : Analyse d'une
d'intervention sociale et réflexion sur la
Stage de référence (période 1) démarche d'expertise sociale
relation d'aide dans ce contexte DC1
ou stage collectif DST ou ABS DC2

S2 Oral individuel : Analyse d'un entretien


d'aide mené DC3
Visite de stage possible ou Ecrit collectif : Fiche politique
rdv téléphonique sociale DC4
6 semaines
fin Juin Juin
Septembre Septembre
Oral individuel sur SQ : présentation du
contexte institutionnel et d'une
Stage de référence (période2) situation d'accompagnement DC1, et
Devoir sur table : connaissances en Sc.
Humaines et sociales et en
S3 12 semaines méthodologie de recherche DC2

Ecrits individuels : écrit professionnel à


partir du stage DC3, et devoir de
Visite de stage
connaissances des politiques sociales
DC4
fin Janvier Janvier
Février Février Ecrit et oral individuels : Analyse
d'une situation ISI ou ISC DC1

Ecrit individuel : présentation d'un


diagnostic, repérage d'une
Ateliers et écrits préparatoires problématique sociale territoirale à
partir du stage DC2
S4 Oral individuel à partir du
diagnostic social territorial élaboré
en stage DC3

Stage complémentaire Ecrit et oral individuel : analyse


exploratoire 8 semaines d'une situation partenariale DC4

Fin Juin Mai


Septembre Septembre
Ecrit individuel : auto-évaluation du
parcours de professionnalisation DC1

Suite stage de référence Ecrit et oral individuel : bilan étape


Ateliers et écrits préparatoires
(période 3) mémoire DC2
S5 9 semaines
Ecrit individuel : étude de situation
DC3
Ecrit individuel : contrôle de
connaissances de politiques
Visite de stage
sociales et élaboration d'une action
partenariale DC4
Décembre
fin Janvier
janvier
Février
Suite Stage de référence Ecrit et oral individuels : Analyse
Ateliers et écrits préparatoires
d'une situation ISI ou ISC DC1

S6 9 semaines
avril
Ecrit et oral individuel : Mémoire de
pratique professionnel DC2
(épreuve en centre d'examen)
Fin Juin

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 57 sur 63


4.8 Annexe 8 : Plan de formation 2020/2023 : répartition par semestre

Semestre 1
Volume transversalité
DC Séquence ECTS Validation
d'heures possibles

Module 1 : Repérer le cadre de la formation professionnelle et acquérir des connaissances de base sur le métier d'ASS et l'intervention sociale
Acte d'apprendre 14,00 X
Forum des métiers du secteur social et médico-social 3,50 X
Individu dans l'accompagnement collectif 3,50 X
Enjeux du quotidien dans le travail social 7,00 X
Connaître les enjeux et les spécificités de l'éthique dans l'accompagnement 7 X
Approche et déclinaison du projet dans le travail social 7 X
Histoire et sens du travail social 7,00
Ecrit individuel sur la
Profession d'ASS et ses évolutions 3,50
10 posture de
Relation d'aide 7,00
professionnalisation
1 Initiation à la méthodologie Intervention Sociale Individuelle ISI 7,00
Initiation à la méthodologie Intervention Sociale Collective ISC 7,00
Identifier les contextes de mise en œuvre de l'accompagnement social 7,00
Périodes d'expérimentations sociales et d'inovations solidaires PESIS (présentation) 7,00
Appropriation 3,50
Module de positionnement 10,50
Accompagnement de parcours 3,50
Sous-total heures en centre de formation 105,00
Sous-total heures de stage 70,00
Sous-total heures de travail personnel 105,00
Module 2 : Identifier des problématiques sociales et des supports à l'analyse
Etapes du développement de la personne 14,00 X
Dynamiques sociétales 7,00 X
Personnes en situation de handicap 7,00 X
Déficience intellectuelle 3,50 X
Principes de l'observation 7,00 X
Ecrit collectif : analyse
Connaitre la notion de réflexivité 7,00 X
d'un concept en
Accès aux savoirs et recherche documentaire 3,50 X
Sciences Humaines et
S'ouvrir à l'international 7,00 X 10
Sociales
Précarité et rupture sociale 7,00
2 Restutition orale
Repérer les éléments principaux du contexte institutionnel de l'ASS 3,50
collective formative
Influence du groupe 7,00
Explorer les Sciences Humaines 14,00
Restitutions orales collectives Analyse d'un concept en Sciences Humaines et Sociales 3,50
Appropriation 7,00
Accompagnement de parcours 3,50
Sous-total heures en centre de formation 101,50
Sous-total heures de stage 70,00
Sous-total heures de travail personnel 108,50
Module 3 : Acquérir des connaissances en matière de communication professionnelle
Informatique et bureautique 10,50 X
Ecrit individuel :
Phénomènes et les principes de communication 7,00 X
Restransciption
Aspects juridiques et éthiques des pratiques numériques 7,00 X
objective d'un
Définir les différents types d'entretiens 7,00 5
entretien d'aide
Pratiquer une langue étrangère (bases) 14,00
3 contextualisé ou d'un
Appropriation 3,50
écrit professionnel
Régulation collective 1 3,50
Sous-total heures en centre de formation 52,50
Sous-total heures de stage 70,00
Sous-total heures de travail personnel 17,50
Module 4 : Identifier l'organisation des politiques sociales et les droits des personnes accompagnées
Salon des Expérimentations et des Innovations Solidaires (SEIS) 7,00 X
Organisation politique et administrative de la France 14,00 X
Introduction aux politiques sociales 7,00 X Ecrit individuel :
Droits des personnes accueillies ou accompagnées dans les établissements et services médico- connaissances de base
7,00 X 5
sociaux en politiques sociales
4 Protection Sociale 7,00 X publiques
Appropriation 5,50 X
Devoir sur table connaissances politiques sociales publiques 1,50
Sous-total heures en centre de formation 49,00
Sous-total heures de stage 70,00
Sous-total heures de travail personnel 21,00
Total heures en centre de formation 308,00
Total Total heures de stage 280,00 Total ECTS
30
semestre 1 Total heures travail personnel 252,00 semestre 1
Total heures du semestre 840,00

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 58 sur 63


Semestre 2
Volume transversalité
DC Séquence ECTS Validation
d'heures possibles

Module 5 : Acquérir les bases de la culture professionnelle et s'initier aux méthodologies d'intervention de l'ASS
Activité à finalité éducative 35,00 x
Repérer les potentialités des personnes 7,00 X
Accès aux droits de la personne 7,00 X
Appropriation 7,00 X
Approfondir la méthodologie ISI 7,00
Approfondir la méthodologie ISC 7,00
Identifier la démarche participative dans l'intervention sociale individuelle et collective 7,00 Ecrit individuel :
Identifier les enjeux de la relation d'aide 3,50 Analyse du contexte
Comprendre l'accompagnement social 3,50 d'intervention sociale
Identifier les étapes de l'accompagnement social et la posture d'accompagnement 7,00 10 et réflexion sur la
Cadre et posture de l'intervention à domicile 7,00 relation d'aide dans ce
1
contexte ET évaluation
Connaitre et comprendre les points communs et les spécificités des cadres d'interventions de l'ASS 7,00 de stage
Identifier les éléments constitutifs de l'identité de l'ASS 3,50
Atelier intervention sociale et politiques sociales (atelier politiques sociales) 3,50
PESIS 21,00
Appropriation 7,00
Accompagnement de parcours 2 10,50
Régulation collective 2 7,00
Sous-total heures en centre de formation 157,50
Sous-total heures de stage 70,00
Sous-total heures de travail personnel 52,50
Module 6 : Analyser les caractéristiques d'un territoire et s'initier à la démarche d'expertise et du DST
Participation des personnes concernées 14,00 Tous niveaux
Comprendre les enjeux de modalités de financement 7,00 X
S'outilller et pratiquer l'analyse de pratique 1 7,00 X
Protection juridique des majeurs 3,50 X
Approfondissement de la protection juridique des majeurs 3,50
Définir et comprendre la notion de santé 10,50
Oral collectif : Analyse
S'initier à la démarche d'expertise sociale 21,00
d'une démarche
Enjeux du territoire dans l'intervention sociale 14,00 10
d'expertise sociale ET
Outils du diagnostic social de territoire DST 14,00
2 Ecrit individuel formatif
Restituer son observation 7,00
Comprendre les éléments principaux du contexte territorial et inter-institutionnel de l'ASS 7,00
Expertise sociale et politiques sociales (Atelier politique sociale) 7,00
Restitutions collectives analyse d'une démarche d'expertise sociale 7,00
PESIS 14,00
Appropriation 7,00
Sous-total heures en centre de formation 143,50
Sous-total heures de stage 70,00
Sous-total heures de travail personnel 66,50
Module 7 : Expérimenter différents supports de communication professionnelle
Elaborer un écrit 7,00 X
Ecrits professionnels 1 3,50 X
Comprendre les usages des TIC et développer son sens critique 7,00 X Oral individuel :
Appropriation 7,00 X Analyse d'un entretien
5
Identifier les différents écrits professionnels de l'ASS 3,50 d'aide ET évaluation de
3 S'initier aux techniques et à l'analyse d'entretien 7,00 stage
Oral DC3 Analyse d'un entretien d'aide 0,50
Pratiquer une langue étrangère (module anglais professionnel) 18,50
Sous-total heures en centre de formation 54,00
Sous-total heures de stage 35,00
Sous-total heures de travail personnel 51,00
Module 8 : S'inscrire dans le travail en équipe et en partenariat dans le respect
Dynamique de groupe 7,00 X
Faire équipe 7,00 X
Déontologie et secret professionnel 7,00 X
Connaitre le cadre administratif et légal de santé 7,00 X
Politique en faveur des personnes en situation de handicap 3,50 X Ecrit collectif : Fiche
5
Décentralisation et travail social 3,50 politique sociale
4 Politiques vieillesse 3,50
Notions de partenariat et de réseau 3,50
Devoir entraînement politiques sociales 3,00
Atelier politique sociale (+ 3,5 en DC1 - + 7 en DC2) 4,00
Sous-total heures en centre de formation 49,00
Sous-total heures de stage 35,00
Sous-total heures de travail personnel 56,00
Total heures en centre de formation 404,00
Total Total heures de stage 210,00 Total ECTS
30
semestre 2 Total heures travail personnel 226,00 semestre 2
Total heures du semestre 840,00
Total heures en centre de formation 712,00
Total de la Total heures de stage 490,00 Total ECTS
60
1ère année Total heures travail personnel 478,00 1ère année
Total heures du semestre 1680,00

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 59 sur 63


Semestre 3
Volume transversalité
DC Séquence ECTS Validation
d'heures possibles

Module 9 : Analyser les situations des personnes, des groupes et des territoires, et mobiliser leurs potentialités
Différentes techniques de l'action collective 10,50 X
Positionnement professionnel en protection de l'enfance 10,50 X
Mobilisation des personnes concernées et des partenaires 7,00 X Oral individuel ,
S'outilller et pratiquer l'analyse de pratique 2 10,50 X présentation du
Appropriation 3,50 X contexte institutionnel
8
Comprendre le rôle de l'ASS dans le champ de la protection de l'enfance 3,50 et d'une situation
1 Analyser les deux méthodologies expérimentées sur les terrains professionnels 7,00 d'accompagnement ET
Appropriation 7,00 évaluation de stage
Oral individuel : Contexte institutionnel et accompagnement 0,50
Accompagnement de parcours 3 10,00
Sous-total heures en centre de formation 70,00
Sous-total heures de stage 105,00
Sous-total heures de travail personnel 49,00
Module 10 DC2 S3 : Recueillir les données nécessaires à l'analyse d'un territoire et d'une situation sociale sur un territoire
Eude des organisations 7 X
Troubles psychiques 7,00 X
Comprendre les problématiques santé 3,50 X
Vie affective et sexuelle 3,50 X
Évolution socio et indentité socio culturelle de la famille 7,00 X
Présentation de la démarche de mémoire 7,00 X Devoir sur table :
Analyse des conséquences sociales du handicap 3,50 connaissances en
Approfondir la démarche du DST 10,50 Sciences
Connaître et repérer les indicateurs de maltraitance et les leviers dans l'accompagnement 3,50 8 Humaines et Sociales
Ateliers mémoire 1 7,00 et/ou
2
Approfondir les apports théoriques spécifiques en lien avec l'identité professionnelle ASS pour en méthodologies de
3,50
contribuer au développement de l'innovation sociale 1/3 recherche
Apports en Sciences Humaines et Sociales 7,00
Appropriation 7,00
PESIS 21,00
Devoir sur table : Connaissances en science humaines et sociales et
3,50
en méthodologie de recherche
Sous-total heures en centre de formation 101,50
Sous-total heures de stage 105,00
Sous-total heures de travail personnel 17,50
Module 11 DC3 S3 : Elaborer des écrits professionnels et adapter sa communication aux différents acteurs.
Ecrits professionnels 2 7,00 X
Construire une présentation orale 7,00 X
Accompagner les personnes concernées dans leurs usages du numériques 7,00 X
Développer ses outils de communication professionnelle 7,00 Ecrit individuel
Rédiger un écrit professionnel, en fonction d'un objectif et d'un destinataire, en respectant la professionnel :
3,50
déontologie 1/3 (Etude de situation) 7 Rédaction d'un écrit
Expérimenter des entretiens, la place de chacun et les enjeux afférents pour l'ASS 1/3 3,50 professionnel à partir
3
Communiquer avec les élus 3,50 du stage
Devoir entrainement Etude de situation 4,00
Pratiquer une langue étrangère (module expérimentation pratique) 10,50
Régulation collective 3 3,00
Sous-total heures en centre de formation 56,00
Sous-total heures de stage 105,00
Sous-total heures de travail personnel 35,00
Module 12 DC4 S3 : Connaître les politiques sociales et participer au travail partenarial en respectant les règles de partage des informations
Cadre légal de l'exercice de la parentalité et les droits de l'enfant 7,00 X
Protection de l'enfance 7,00 X
Droit de la famille 7,00 X
Champs de la protection de l'enfance 7,00 X
Cadre législatif des politiques jeunesse, culture, sport 3,50 X
Insertion sociale 3,50 X
Ecrit individuel : Devoir
Politique logement 3,50 X
intervention sociale,
Comprendre les enjeux de la santé au travail 3,50 X 7
politiques sociales et
Connaitre les acteurs et dispositifs prévention santé 3,50 X
4 partenariat"
Atelier partenariat 3,50
Atelier politiques sociales 3,50
Comprendre les cadres juridiques et institutionels de l'intervention de l'ASS en structure sanitaire
3,50
et médico-sociale
Appropriation 3,00
Devoir entrainement "Intervention sociale, politiques sociales et partenariat" 4,00
Sous-total heures en centre de formation 63,00
Sous-total heures de stage 105,00
Sous-total heures de travail personnel 28,00
Total heures en centre de formation 290,50
Total Total heures de stage 420,00 Total ECTS
30
semestre 3 Total heures travail personnel 129,50 semestre 3
Total heures du semestre 840,00

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 60 sur 63


Semestre 4
Volume transversalité
DC Séquence ECTS Validation
d'heures possibles

Module 13 : Co-évaluer avec la personne et les groupes, en articulant le recueil de données


Parcours des personnes accompagnées 14,00 X Tous niveaux
Développement social local 10,50 X
S'outilller et pratiquer l'analyse de pratique 3 7,00 X
Appropriation 3,50 X
Connaitre et expérimenter la relation d'aide 2/3 3,50
Promouvoir l'accès aux droits, services et dispositifs, lutter contre le non recours aux droits 7,00
Soutenir la construction de l'identité professionnelle 7,00 Certification : Ecrit
Se positionner dans la complémentarité ISI et ISC 7,00 individuel et oral
Analyser les deux méthodologies expérimentées sur les terrains professionnels 21,00 individuel Analyse de
10
Posture professionnelle : accompagner et évaluer, prévenir et protéger 1/2 7,00 situation sociale ISAP
1 Intervention sociale et partenariat 7,00 OU ISIC , ET évaluation
Légitimité professionnelle 3,50 de stage de référence
Journée d'étude 7,00
PESIS 35,00
Appropriation 10,50
Accompagnement de parcours 4 10,50
Régulation collective 4 3,50
Oral certificatif analyse de situation sociale 0,50
Sous-total heures en centre de formation 165,00
Sous-total heures de stage 105,00
Sous-total heures de travail personnel 10,00
Module 14 DC2 S4 : Participer à la mise en œuvre d'une intervention et d'un projet sur un territoire, et approfondir la démarche d'expertise
Approfondissement DST, partenariat et réseau 10,50
Présenter à l'écrit un diagnostic social de territoire 3,50
Présenter à l'oral un DST (préparation certification DC3 S4) 3,50 Certification : Ecrit
S'initier à la démarche et aux outils de recherche 7,00 individuel :
Étude de concepts en travail social 3,50 présentation d'un
10
Ateliers mémoire 2/4 14,00 diagnostic, repérage
2 Analyser et évaluer un système maltraitant : causes et effets 1/2 7,00 d'une problématique
Connaissance des TND 7,00 sociale territoriale
PESIS 14,00
Appropriation 14,00
Sous-total heures en centre de formation 84,00
Sous-total heures de stage 105,00
Sous-total heures de travail personnel 91,00
Module 15 : Diversifier ses pratiques de communication, représenter son institution
Devoir entrainement : "étude de situation" 4,00
Certification : Oral
Rédiger un écrit professionnel, en fonction d'un objectif et d'un destinataire, en respectant la
7,00 individuel à partir du
déontologie 2/3 (Etude de situation)
5 diagnostic social
Expérimenter des entretiens, la place de chacun et les enjeux afférents pour l'ASS 2/3 10,50
territorial élaboré en
3 Restituer un diagnostic social de territoire aux personnes concernées et partenaires 7,00
stage
Oral certificatif : DST 0,50
Sous-total heures en centre de formation 29,00
Sous-total heures de stage 35,00
Sous-total heures de travail personnel 76,00
Module 16 : Développer des actions partenariales et approfondir ses connaissances en politiques sociales
Politique de la ville 3,50 X
Cadre législatif de l'insertion professionnelle et de l'accès à l'emploi 3,50 X Certification : Ecrit
Identifier les enjeux du travail de l'ASS en relation avec les élus (Député, Maire, Conseiller individuel ) / Analyse
3,50
Départemental, Conseiller Régional) d'une situation
Atelier partenariat 6,00 5 partenariale +
Ateliers connaissances des politiques sociales 6,00 soutenance individuelle
4
Soutenance certificative DC4 analyse d'une situation partenariale 0,50 , ET évaluation de stage
Appropriation 3,00 exploratoire
Devoir d'entrainement : connaissances des politiques sociales 4,00
Sous-total heures en centre de formation 30,00
Sous-total heures de stage 35,00
Sous-total heures de travail personnel 75,00
Total heures en centre de formation 308,00
Total Total heures de stage 280,00 Total ECTS
30
semestre 4 Total heures travail personnel 252,00 semestre 4
Total heures du semestre 840,00
Total heures en centre de formation 598,50
Total de la Total heures de stage 700,00 Total ECTS
60
2ème année Total heures travail personnel 381,50 2ème année
Total heures du semestre 1680,00

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 61 sur 63


Semestre 5
Volume transversalité
DC Séquence d'heures possibles
ECTS Validation

Module 17 : Elaborer et formaliser une évaluation sociale dans sa complexité en y associant la personne et/ou la population concernée
Performance et bienveillance 14,00 x
Appropriation 3,50 x
Ecrit individuel : auto
Connaitre et comprendre les points communs et les spécificités des cadres d'interventions de l'ASS
3,50 évaluation de
3/3
l'évolution de son
Connaitre et expérimenter la relation d'aide 3/3 3,50
parcours de
Analyser les deux méthodologies expérimentées sur les terrains professionnels 3/4 14,00
10 professionnalisation et
Posture professionnelle : accompagner et évaluer, prévenir et protéger 2/2 7,00
de son positionnement
1 Définir et faire valoir son positionnement d'ASS 1/2 (analyse des pratiques) 3,50 professsionnel , ET
PESIS 7,00 évaluation de stage de
Appropriation 12,50 référence
Accompagnement de parcours 5 10,50
Régulation collective 5 3,50
Sous-total heures en centre de formation 82,50
Sous-total heures de stage 105,00
Sous-total heures de travail personnel 92,50
Module 18 : Développer son expertise
Comprendre les enjeux géopolitiques 7,00 X
Phénomènes migratoires 3,50 X
Empowerment de la personne accompagnée 7,00 X
Comprendre la place du travail social dans l'économie générale 7,00 X
Ateliers mémoire 3/4 24,50
Etude de concepts en travail social 7,00 Ecrit individuel et Oral
Approfondissements en Sciences Humaines et Sociales 6,00 8 individuel : Bilan étape
Approfondir les apports théoriques spécifiques en lien avec l'identité professionnelle ASS pour mémoire
2 3,50
contribuer au développement de l'innovation sociale 2/3
Analyser et évaluer un système maltraitant : causes et effets 2/2 7,00
Analyser sa pratique d'ASS en tant que référent de parcours 1/2 3,50
Bilan étape mémoire 1,00
Appropration 14,00
Sous-total heures en centre de formation 91,00
Sous-total heures de stage 105,00
Sous-total heures de travail personnel 28,00
Module 19 : Elaborer une communication argumentée et étayée, et représenter son institution dans un contexte pluri professionnel
PESIS s'ouvrir à l'international 35,00 X
Se présenter et représenter son service, établissement, institution 3,50
Certification : devoir sur
Rédiger un écrit professionnel, en fonction d'un objectif et d'un destinataire, en respectant la
3,50 4 table : étude de
déontologie 3/3 (Etude de situation)
situation
3 Devoir certificatif :"Etude de situation" 4,00
Expérimenter des entretiens, la place de chacun et les enjeux afférents pour l'ASS 3/3 3,50
Sous-total heures en centre de formation 49,50
Sous-total heures de stage 35,00
Sous-total heures de travail personnel 27,50
Module 20 : Développer ses connaissances en politiques sociales,
S'outiller et pratiquer l'analyse de pratique 4 10,50 X
Cadre législatif de la politique migratoire 3,50 X
Évaluation ESSMS 3,50 X Certification : Contrôle
Politiques de lutte contre la délinquance des mineurs 3,50 de connaissances de
Prostitution et intervention sociale 3,50 politiques sociales et
8
Travail social et genre 3,50 élaboration d'une
4 Lutter contre les discriminations 7,00 proposition d'action
Ateliers connaissances des politiques sociales 7,00 partenariale
Devoir formatif connaissances des politiques sociales 4,00
Devoir certificatif connaissances des politiques sociales 4,00
Sous-total heures en centre de formation 50,00
Sous-total heures de stage 70,00
Sous-total heures de travail personnel 104,00
Total heures en centre de formation 273,00
Total Total heures de stage 315,00 Total ECTS
30
semestre 5 Total heures travail personnel 252,00 semestre 5
Total heures du semestre 840,00

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 62 sur 63


Semestre 6
Volume transversalité
DC Séquence ECTS Validation
d'heures possibles

Module 21 : Elaborer et mettre en oeuvre un plan d'aide négocié et le co-évaluer


Analyser les deux méthodologies expérimentées sur les terrains professionnels 4/4 14,00
Définir et faire valoir son positionnement professionnel d'ASS 2/2 (auto-évaluation de sa
3,50
professionnalisation/livret) Certification : Ecrit ( et
Promouvoir l'accès aux droits, services et dispositifs, lutter contre le non recours aux droits 2/2 7,00 oral individuel ),
Méthodologie de recherches d'emploi et élaborer son CV 7,00 Analyse de situation
Travail social et champ de l'ESS 7,00 13 sociale ISAP OU ISIC
Oral certificatif analyse de situation sociale 0,50 (selon S4), ET
1
PESIS restitutions valorisation des projets 7,00 évaluation de stage de
Appropriation 10,00 référence
Accompagnement de parcours 6 10,50
Régulation collective 6 3,50
Sous-total heures en centre de formation 70,00
Sous-total heures de stage 105,00
Sous-total heures de travail personnel 134,50
Module 22 : Actualiser ses connaissances théoriques, approfondir un objet d'expertise, transmettre et transférer ses compétences
Journée d'étude 7,00 X
Gestion du stress 3,50
Approfondir les apports théoriques spécifiques en lien avec l'identité professionnelle ASS pour Epreuve DEASS :
7,00
contribuer au développement de l'innovation sociale 3/3 mémoire de pratique
13
Analyser sa pratique d'ASS en tant que référent de parcours 2/2 3,50 professionnelle, écrit
2 Atelier mémoire 4/4 14,00 et oral
Préparation à la soutenance mémoire 7,00
Appropriation 10,50
Sous-total heures en centre de formation 52,50
Sous-total heures de stage 70,00
Sous-total heures de travail personnel 157,00
Module 23 : Maîtriser les règles de la communication professionnelle
Utiliser ses références en matière d'éthique, de déontologie et de secret professionnel et se
7,00 X 2 Assiduité
positionner en situation d'intervention interprofessionnelle
3 Sous-total heures en centre de formation 7,00
Sous-total heures de stage 70,00
Sous-total heures de travail personnel 66,50
Module 24 : Actualiser ses connaissances en poltiques sociales, et coopérer dans le cadre d'une organisation
S'outilller et pratiquer l'analyse de pratique 5 10,50 X
Mettre en œuvre l'interprofessionalité santé/social au service de la personne 7,00 X 2 Assiduité
Actualiser ses connaissances juridiques 9,50
4
Sous-total heures en centre de formation 27,00
Sous-total heures de stage 70,00
Sous-total heures de travail personnel 59,50
Total heures en centre de formation 156,50
Total Total heures de stage 315,00 Total ECTS
30
semestre 6 Total heures travail personnel 417,50 semestre 6
Total heures du semestre 889,00
Total heures en centre de formation 429,50
Total de la Total heures de stage 630,00 Total ECTS
60
3ème année Total heures travail personnel 669,50 3ème année
Total heures du semestre 1729,00

ASKORIA Guide de la formation – DEASS V210908 Page 63 sur 63

Vous aimerez peut-être aussi