Vous êtes sur la page 1sur 4

La ville-province

de Shanghai
Mission Economique
Ubifrance de Shanghai
Actualisation avril 2009
© MINEIE – DGTPE-UBIFRANCE Prestation réalisée sous système de management de la qualité certifié AFAQ ISO 9001

Le développement de Shanghai – ville au statut de province-


bénéficie de sa position exceptionnelle à l’embouchure du
Yangzi (ou fleuve bleu) qui en fait une des principales plates-
formes mondiales pour le commerce. Shanghai tire profit de la
croissance de son arrière-pays qui attire plus du tiers des
investissements directs reçus par la Chine. Elle accueille un
nombre croissant de sièges asiatiques de grandes sociétés
internationales. Vitrine de la modernité chinoise, elle est un lieu
où se dessinent toutes les nouvelles tendances chinoises.

Données politiques à
Shanghai :

. Secrétaire général PCC :


M. YU Zheng Sheng
. Maire : M. HAN Zheng
. Premier Vice-maire en charge du
développement et de la réforme et de
l’Exposition Universelle 2010 :
M. YANG Xiong.
. Vice-maire en charge des
investissements directs :
M. TANG Dengjie
. Vice-maire en charge du commerce
et de l’industrie :
M. AI Baojun
. Vice-maire en charge de la
construction et de l’environnement :
M. SHEN Jun
Shanghai en quelques chiffres :
Avec Pékin, Tianjin et -Population totale : 18,9 millions d’habitants (2008), y compris la
Chongqing, Shanghai est une population migrante estimée à 6,6 millions.
des quatre municipalités -Superficie : 6 340 km²
directement administrées par le -Densité : 2 863 hab./km²
pouvoir central. -PIB : 152,2 milliards € en 2008
-PIB par habitant : 8 125 € en 2008
-Revenu moyen disponible : 2 964 € par habitant en zone urbaine, 1265 €
par habitant en zone rurale (2008)

AMBASSADE DE FRANCE EN CHINE - MISSION ÉCONOMIQUE DE SHANGHAI


L a v i l l e - p r o v i n c e d e S h a n g h a i – A v r i l 2 0 0 9 © MINEIE – DGTPE - UBIFRANCE

Carrefour logistique et porte ouverte sur le monde


Compte tenu de la population migrante, particulièrement nombreuse à
Shanghai, le nombre d’habitants dépasse 18 millions, ce qui en fait la
seconde agglomération chinoise (derrière Chongqing qui approche les 30
Flux d’investissements millions). Elle se classe au 7ème rang des provinces chinoises par la taille
directs étrangers (Mds €) de son PIB, mais au premier rang pour le PIB par habitant (8 125 € en
2006 2007 2008 2008).
Shanghai 5,5 6,1 7,8
A l’origine de la richesse de la ville, devenue dans les années 20 et 30 la
Source : Bureau des statistiques
capitale économique de l’Asie, le port de Shanghai demeure un atout
Taux de change :1€ = 9 RMB majeur : il est actuellement le premier du monde pour le vrac (582 M t en
1€ = 1,3 USD 2008) et le 2ème pour le trafic de conteneurs (28 M EVP en 2008, soit ¼ du
trafic chinois) devant Hong Kong et à quelques encablures de Singapour.
Grâce au port en eau profonde de Yangshan nouvellement construit
SHANGHAI 2010 en un slogan : (phases I et II en activité), cette capacité sera portée à 34 M EVP en 2010.
« Une ville meilleure pour une
vie meilleure ». Shanghai dispose également de la plateforme aéroportuaire la plus active
de Chine continentale : en 2008, 3,1 Mt pour le fret aérien et 51 M de
passagers répartis sur deux aéroports. Celui de Pudong (30 M de
passagers), conçu par ADP, est actuellement saturé et verra sa capacité
De même que les Jeux portée en plusieurs tranches à 80 M de passagers d’ici 2015. Celui de
Olympiques de 2008 ont Hongqiao a une vocation essentiellement nationale et accueille 21 M de
transformé la ville de Pékin, passagers par an : sa modernisation et son extension sont également en
l'Exposition universelle de 2010 cours.
joue un rôle considérable dans
le développement urbain de En matière d’échanges extérieurs, Shanghai présente une balance
Shanghai. Plus de 70 millions commerciale excédentaire avec le reste du monde. En 2008, les
de visiteurs, en majorité exportations de Shanghai ont augmenté de 17,7% (130,3 milliards €), alors
Chinois, sont attendus à cette que les importations croissaient de 9,9% (117,5 milliards €). La France
occasion. L'investissement était le 2ème utilisateur européen du port de Shanghai en 2008 (un tiers de
prévu pour la seule préparation notre commerce avec la Chine y transite). Illustration de l’importance de
de l'Exposition est de l’ordre de son rôle en matière de transport et de logistique, un quart du commerce
3 milliards de dollars, mais le extérieur chinois transite par le port de Shanghai. L’armateur français
budget sera largement CMA-CGM est l’un des principaux opérateurs du port de Shanghai.
supérieur.
S’agissant des investissements directs étrangers, Shanghai continue
d’attirer des flux importants (7,8 milliards € en 2008), mais ses avantages
comparatifs, notamment en matière de coûts, s’érodent en faveur des
provinces limitrophes (Jiangsu, Zhejiang et, dans une moindre mesure,
Anhui) qui bénéficient de leurs récents efforts en matière d’infrastructures
(liaisons autoroutières, parcs industriels) et de coûts plus attractifs (foncier
et salaires).
http://en.expo2010china.com/

D’une ville industrielle à une métropole de services


Shanghai a l’ambition de devenir une métropole de services (à l’image de
BAILIAN, 2ème groupe de la distribution chinoise). Aujourd’hui,
cependant, c’est sa puissance industrielle qui frappe encore les esprits.
Dans certains secteurs, Shanghai (et sa région) dominent largement la
production nationale.

Ce sont des conglomérats de niveau national comme BAOSTEEL, géant


sidérurgique qui est entré cette année dans le palmarès Fortune 500. Pour
l’automobile, plus du tiers de la production chinoise de véhicules de
tourisme est assurée dans le Grand Shanghai par SAIC, NANJING
Automobile (Group) Corporation, GEELY, CHERY, etc.. Pour la
AMBASSADE DE FRANCE EN CHINE - MISSION ÉCONOMIQUE DE SHANGHAI - 2
L a v i l l e - p r o v i n c e d e S h a n g h a i – A v r i l 2 0 0 9 © MINEIE – DGTPE - UBIFRANCE

Un exemple du capitalisme microélectronique, plus de 25 % de la production chinoise est assurée par


privé shanghaien : des groupes tels que SMIC, GSMC et HUAHONG. Pour la construction
FOSUN a été créé par M Guo navale, 50 % de la production chinoise sont assurés par les chantiers
Guangchang, actuel Président du JIANGNAN, HUDONG-ZHONGHUA, WAIGAOQIAO. Ce sont aussi
groupe, âgé de 40 ans et 9
ème de grands groupes municipaux comme HUAYI, un des leaders chinois
fortune chinoise. La société s'est dans la chimie ou l’équipementier SHANGHAI ELECTRIC, que d’aucuns
développée dans la vente comparent volontiers à ALSTOM, ou encore SVA qui est devenu un
d'équipements de diagnostic pour groupe de taille mondiale dans le secteur de l’optoélectronique. Les
le milieu hospitalier. Elle s'est groupes YOUNGOR, WORLDBEST, SHANGHAI TEXTILE dans le
diversifiée ensuite dans domaine textile et HUASHI-SHANGHAI PHARMACEUTICAL dans
l’immobilier, la distribution et la l’industrie pharmaceutique constituent aussi des références au niveau
production d'acier en rachetant des national.
sociétés d'Etat, puis en levant du
capital en bourse. Groupe classé
Si le développement de Shanghai repose essentiellement sur un
au 61
ème
rang du top 500 des
capitalisme municipal puissant, en cours de restructuration, il tire
ème également son dynamisme de l’initiative privée. Certains groupes ont
entreprises chinoises et 8 plus
atteint une taille critique et croissent à partir de Shanghai. C’est
grande entreprise de Shanghai,
ème notamment le cas du groupe FOSUN, conglomérat aux activités très
FOSUN est actuellement le 2
diversifiées. Le sens inné des affaires des entrepreneurs shanghaiens
plus grand groupe privé en Chine,
explique l’incroyable dynamisme de la création de petites et moyennes
avec un CA de 4 milliards d’€.
entreprises privées (de l’ordre de +40 % par an !) et le tissu local déjà
extrêmement riche de PME actives dans tous les domaines.
Shanghai accueille également de plus en plus de sociétés multinationales :
plus de 180 groupes y ont ainsi établi leur siège régional parmi lesquelles
ALCATEL LUCENT, GENERAL MOTORS, GENERAL ELECTRIC,
RHODIA, MICHELIN…

Première destination des investissements français


en Chine
Shanghai est la ville privilégiée d’implantation des entreprises françaises
Le dynamisme économique en Chine. Début 2008, elle concentrait plus de 35% des filiales
shanghaien attire une d’entreprises françaises en Chine (300 sur 850) et 34 % de toutes les
population d’expatriés français implantations françaises (Bureaux de représentation, JV, WOFE) en
de plus en plus nombreuse : Chine(647 sur 1887).
estimée en 2007 à 8 000
ressortissants, elle se situe Un grand nombre de sociétés françaises ont établi leur siège chinois à
devant la population française Shanghai. C’est le cas en particulier dans le secteur industriel avec
installée à Hong Kong depuis notamment : AIR LIQUIDE, ALCATEL LUCENT, DANONE,
juin 2007 et est la plus élevée ERAMET, ESSILOR, LAFARGE, L’OREAL, MICHELIN, RHODIA,
d’Asie. SCHNEIDER, SAINT-GOBAIN, STMICROELECTRONICS,…Les
sociétés opérant dans le secteur de la distribution et des services sont
également bien représentées avec AUCHAN, CARREFOUR,
Nombre d’implantations (BR, JV, DECATHLON, SODEXHO,…. Enfin, dans le secteur financier, BNP-
WOFE…) françaises dans le Delta du PARIBAS, CALYON et NATIXIS y ont également établi leur centre
Yangzi opérationnel.
Anhui 5 0,3 %
Jiangsu 121Le secteur
6,4 % du luxe, auquel l’image de marque française est fortement
Shanghai 647associée,
34,3 %est très bien représenté à Shanghai, capitale de la mode et de la
Zhejiang 30 1,6 %
décoration d’intérieur. Les grands noms (CHANEL, CELINE, DIOR,
Delta du
803HERMES,
42,6 % LOUIS VUITTON, BACCARAT, CHRISTOFLE, LALIQUE,
Yangzi
CHINE 1 887DAUM…)
100,0 y ont ouvert des points de ventes dans les lieux commerçants
Source : estimations ME de Shanghai –
les plus prestigieux et y rencontrent une clientèle en forte croissance.
Fév. 2008. Les PME françaises se concentrent soit dans la sous-traitance pour des
grands groupes soit dans des marchés de niche et connaissent souvent de
francs succès : UBISOFT et VIRTUOS (jeux vidéos), ETHYPHARM

AMBASSADE DE FRANCE EN CHINE - MISSION ÉCONOMIQUE DE SHANGHAI - 3


L a v i l l e - p r o v i n c e d e S h a n g h a i – A v r i l 2 0 0 9 © MINEIE – DGTPE - UBIFRANCE

(système DDS d’administration des médicaments), PEBEO (couleurs et


matériel pour artistes) et SPERIAN (ex Bacou-Dalloz, protection
individuelle),… De plus en plus nombreuses sont celles qui veulent tenter
leur chance dans le secteur tertiaire, priorité de la Municipalité de
Shanghai, ou celui des biens de consommation (à l’image de
MONTAGUT, CACHE CACHE, PROMOD dans le prêt-à-porter) ou
encore celui des métiers de bouche (boulangeries PAUL, restaurants,…).

Une intégration croissante avec l’arrière-pays


L’économie de Shanghai trouve sa cohérence en s’inscrivant dans un
Poids et comparaisons ensemble plus vaste, le delta du Yangzi, qui comprend notamment
économiques « Chine de Shanghai, les provinces du Jiangsu, du Zhejiang et de l’Anhui. Son PIB
l’Est », en 2008 total a atteint 822,6 milliards d’€ en 2008, soit près d’un quart du PIB
chinois, pour une population totale de 214 millions d’habitants. Le PIB par
Province Zhejiang Shanghai Jiangsu Anhui habitant y est de 3 845 €. En 2008, ce territoire accueillait 37,5 milliards
d’€ de flux d’investissement direct étranger, soit plus de la moitié des IDE
Pop. 51,2 18,9 76,8 67,4 en Chine.
millions
% total
Certaines villes du bassin, notamment Suzhou (Jiangsu) et Hangzhou
3,9 1,4 5,8 5
Chine (Zhejiang), affichent des performances bien supérieures à celles du
PIB 238,7 152 333,3 98,6
Shanghai en termes d’accueil des IDE et de croissance économique.
Mds €
La concentration urbaine est très forte. A elles seules, les 16 villes
% total 7,1 4,6 10 3
Chine principales du delta du Yangzi, abritant 5% de la population, totalisent un
Rang
PIB représentant les deux tiers du PIB régional. Le PIB par habitant y
4 7 3 14
PIB atteint le triple de la moyenne nationale. Shanghai est considérée comme
PIB/
4690 8125 4444 1609 « la tête de dragon » de cet ensemble qui comprend (dans l’ordre
hab.
décroissant de richesse) des villes comme Suzhou, Hangzhou, Wuxi,
Ningbo, ou Nankin. Cette classification économique ne coïncide pas avec
la hiérarchie administrative, les capitales provinciales étant devancées par
Source : Bureau des statistiques des villes de rang inférieur comme Suzhou, Ningbo, ou Wuxi. La
Taux de change :1€ = 10 Rmb conurbation a été classée comme le sixième pôle urbain mondial après le
Nord-est des Etats-Unis, le Nord-ouest européen, la région des grands lacs
américains, la mégalopole située autour de Tokyo et le grand Londres.
La « Chine de l’Est »
représente 16% de la La Mission économique de Shanghai et UBIFRANCE vous proposent plus
population chinoise, mais près de 30 ouvrages thématiques et sectoriels sur la Chine de l’Est. Retrouver
de 25% du PIB chinois. leurs présentations depuis les sites : www.missioneco.org/chine;
www.ubifrance.fr
• Ouvrir un point de vente à Shanghai (Actualisation en mars 2008)
• Créer votre usine, votre siège…en Chine de l’Est
• Recruter et manager à Shanghai
• L’essentiel d’un marché Chine
• S’implanter en Chine

Copyright Auteur : Mission Économique de Shanghai


Tous droits de reproduction réservés, sauf autorisation Adresse : 21 Floor, Hai Tong Securities Building
expresse de la Mission Economique de SHANGHAI No. 689, Guangdong Road
(adresser les demandes à shanghai@missioneco.org). SHANGHAI 200001 - CHINE

Clause de non-responsabilité Rédigée par : CHEN Chunhui


La ME s’efforce de diffuser des informations exactes et à Revue par : Jacques TORREGROSSA
jour, et corrigera, dans la mesure du possible, les erreurs qui
lui seront signalées. Toutefois, elle ne peut en aucun cas Date d’actualisation : avril 2009
être tenue responsable de l’utilisation et de l’interprétation
de l’information contenue dans cette publication qui ne vise
pas à délivrer des conseils personnalisés qui supposent
l’étude et l’analyse de cas particuliers.

AMBASSADE DE FRANCE EN CHINE - MISSION ÉCONOMIQUE DE SHANGHAI - 4

Vous aimerez peut-être aussi