Vous êtes sur la page 1sur 59

Ecole supérieure d’économie d’Oran

Master finance, digitalisation financière

Module : Gestion Budgétaire

SEMESTRE 3
2021/2022
Mme BELGHAOUTI Nacera 1
4.Budget de production.
Plan de cours

1. Introduction

2- Contraintes de la production

3.Détermination de programme de la production :

4.Structure de budget de production


1. Introduction

La gestion budgétaire de la production à pour mission de prévoir la


quantité à produire et d'optimiser le programme de production.

le programme de production optimal

permet d’obtenir les coûts de production les plus faibles et un


profit le plus élevé possible, tout en respectant les contraintes
de capacité de fabrication des différents ateliers
L’entreprise doit adapter le niveau de production à la
demande c’est à dire à la vente

Pour harmoniser l’optimum des ventes et l’optimum de la


production il faut donc :

Déterminer un niveau Définir les


de production capacités de
correspondant au niveau production
optimal des ventes
Le budget de production est la représentation finale et
chiffrée de l'activité productive annuelle.

La construction de budget de production demande


d’élaborer un plan de production a court terme, de le
valoriser, et de le ventiler.
2- Contraintes de la production

Les principales contraintes de production :

 Main d'œuvre : il s'agit des moyens humains disponibles, personnel


ayant la qualification requise et personnel intérimaire.
 Moyens matériels : il s'agit des moyens actuellement en place,
augmentés éventuellement des moyens supplémentaires prévue ou
possibles.
 Matières première : il s'agit des matières premières nécessaires
pour la production
3.Détarmination de Programmation de production :

Les prévisions de la production représentent l’estimation de la


production en quantité et en valeur à partir de l’objectif définie
par le budget de vente et en fonction de la capacité de
production de l’entreprise, elle doit rechercher l’équilibre de
production et optimiser sa production

La gestion budgétaire de la production comporte une phase


d'étude du programme de production qui maximise le bénéfice.
Des méthodes mathématiques, telles que :
La programmation linéaire, aident à déterminer le programme
optimal

3.1. Programmation linéaire :

c'est une méthode de recherche opérationnelle qui permet de déterminer


l'optimum d'une "fonction économique" en tenant compte de contraintes.

Un objectif soit :

 La maximisation d’une marge ou d’un résultat.

 La minimisation d’un coût.


Les différentes contraintes sont :

 Les contraintes techniques : elles visent la saturation des moyens matériels et


humains de la production.

 Les contraintes logiques ou formelles : elles sont relatives aux quantités à


produire.

 Les contraintes de marché : elles sont relatives aux quantités à vendre


Les contraintes économiques : il s’agit de la fonction objective.

La résolution graphique La méthode du simplexe


3-1-1 Les étapes de programmation linaire

 Elaboration d’un programme de production pour assurer le plein emploi des


capacités productives

 Recherche de la solution optimale qui maximise la rentabilité


𝑥1 , 𝑥2 , … , 𝑥𝑛 ≥ 0 Contraintes de non-négativité
𝒂𝟏.𝟏 𝒙𝟏 + 𝒂𝟏.𝟐 𝒙𝟐 + ⋯ + 𝒂𝟏.𝒏 𝒙𝒏 ≤ 𝒃𝟏
𝒂𝟐.𝟏 𝒙𝟏 + 𝒂𝟐.𝟐 𝒙𝟐 + ⋯ + 𝒂𝟐.𝒏 𝒙𝒏 ≤ 𝒃𝟐
Contraintes économiques
………………………………  représentent les différentes
𝒂𝒎.𝟏 𝒙𝟏 + 𝒂𝒎.𝟐 𝒙𝟐 + ⋯ + 𝒂𝒎.𝒏 𝒙𝒏 ≤ 𝒃𝒎 contraintes de production

𝑴𝒂𝒙 𝒁 = 𝒛𝟏 𝒙𝟏 + 𝒛𝟐 𝒙𝟐 + ⋯ + 𝒛𝒏 𝒙𝒏 Fonction économique

 représente une valeur que l'on cherche à optimiser, il peut s'agir soit
d'un résultat ou un chiffre d'affaires que l'on cherche à maximiser,
soit d'un cout que l'on cherche à minimiser.
- Les variables x1,x2, …, xn représentent les quantités à produire des
produits P1, P2, …, Pn.
- Les paramètres z1, z2, …, zn sont les marges unitaires sur couts
variables des produits P1, P2, …, Pn.
- Les paramètres aij sont des coefficients techniques.

- b1, b2, …, bn sont des constantes.


i c'est le nombre des contraintes.
j c'est le nombre des variables
La résolution du programme de production consiste à trouver une solution
optimale (maximisation ou minimisation de la fonction économique) en
respectant les contraintes
Exemple
Une entreprise fabrique et vend deux produits P1 et P2 sur lesquels elle
réalise respectivement une marge unitaire de 95 et 120 DA. , , .
Elle utilise deux machines industriels MI1 et MI2 pour fabriquer
ces produits
la fabrication d'une unité de P1 nécessite une heure de machine MI1 et une
heure de machine MI2
la fabrication d'une unité de P2 nécessite deux heures de machine MI1 et une
heure de machine MI2
L'atelier est équipé de 5 machines de type MI1 et de 3 machines de type MI2
pouvant fonctionner chaque jour 8 heures.
présentez le programme linéaire et faites la programmation de la
production quotidienne pour cette entreprise.
Solution Produit Nombre des Capacité
machines productive
P1 P2
Machine MI1 01h 02 h 05 08 h
MI2 01 h 01 h 03 08 h
Marge 95 120
𝑥1 , 𝑥2 ≥ 0 Contraintes de non-négativité

𝑥1 + 2𝑥2 ≤ 40
𝑥1 + 𝑥2 ≤ 24 Contraintes économiques

𝑀𝑎𝑥 𝑍 = 75𝑥1 + 100𝑥2 Fonction économique


Application 2 :
Une industrie fabrique 2 produits D et T, chaque produit doit être fabriqué à l’aide de 3 machines
L, M et N.
- Le modèle D passe 1 heures dans la machine L, 2 heures dans la machine M, et 3 heure dans la
machine N
- Le modèle T passe 2 heures dans la machine L, 1 heures dans la machine M, et 2 heure dans la
machine N
La machines L ne peuvent travailler plus de 1500 heures et la machine M travaille au maximum
1850 heures M et la machine N travaille au maximum 2400 heures
Le producteur réalise une marge unitaire de 120 DA par produit D et 95 DA par produit T.

TAF : Déterminer le programme de production qui lui procure le profit maximum.


Solution :
1. Déterminons le programme de production qui procure à cette
industrie le profit maximum :
- Soit x1 : le modèle D et x2 : le modèle T
Produits Capacité productive
D T
Machine L 1 2 1500
M 2 1 1850
N 3 2 2400
Marges 120 95
𝑥1 , 𝑥2 ≥ 0 Contraintes logiques
1𝑥1 + 2𝑥2 ≤ 1500
2𝑥1 + 1𝑥2 ≤ 1850 Contraintes techniques
3𝑥1 + 2𝑥2 ≤ 2400

𝑀𝑎𝑥 𝑍 = 120𝑥1 + 95𝑥2 Fonction économique

Recherche de la solution optimale


3,2,2 Calcul des besoins en composants

L’emploi de programmation linéaire permet, à court terme, d’ajuster les


prévisions des ventes et les capacités de production de l’entreprise.

Ces choix définis, il est nécessaire de répartir les charges de travail dans le
temps et l’espace mais auparavant il faut calculer les besoins en composants ou
PBC (planification des besoins en composants) correspond à la gestion des
stocks de matières premières nécessaires à la production.
Ce calcul s’insère dans un système plus large de gestion de la
production : le MRP (Management Ressources Planning).

Il se compose de plusieurs étapes

 Le plan industriel et commercial : Il est élaboré par familles de produits et


représente un calendrier des ventes et du niveau des stocks sur une période variable
suivant le cycle de fabrication. Il s'appuie sur la relation suivante :

Production prévisionnelle = ventes prévis + niveau de stock désiré (final) - niveau de


stock actuel (initial).
4.Structure de budget de production
Ce budget permettra d’évaluer les quantités à produire en fonction du budget de
ventes et des différents stocks existant dans l’entreprise. De plus, il faudra
toujours prévoir un stock minimum garantissant une certaine sécurité en cas
d’éventuels de production.

La formule de prévision de la quantité à produire est :

Quantités à produire = Quantités à vendre + Stock final –Stock initial

Rappel : Stock final = Stock initial + Production (entrées) - Ventes (sorties)


Le budget de production peut être établi :
· par période, · par usine, · par service,
· par atelier, · par poste de travail,
·par produit…. .

Période 1 Période 2 Période N


Quantité à vendre
Stock initial
Stock final
Quantité à
produire
Exemple
Dans une entreprise (E) de production, les prévisions des ventes
pour les quatre trimestres de l'année prochaine sont comme suit :
1er Trimestre 2ème Trimestre 3ème Trimestre 4ème Trimestre
Ventes (en volume) 4000 5500 4800 4500

La politique de stockage est la suivante :


- L'entreprise conserve au début de chaque trimestre une quantité de
20 % des prévisions de vente durant le trimestre en question.
- Stock de produit fini au 31/12/n+1 sera 980 unités.
Travail à faire : élaborer le budget de production (en volume).
1er Trimestre 2ème Trimestre 3ème Trimestre 4ème Trimestre

Quantité à vendre 4000 5500 4800 4500


Stock initial 800 1100 960 900
Stock final 1100 960 900 980
Quantité à produire 4300 5360 4740 4580
L'entreprise conserve au début de chaque trimestre une quantité de 20 % des
prévisions de vente durant le trimestre en question

S. Initial = 20% *prévisions de vente = 4000*0,2= 800


S. Final trimestre 1 = S. Initial trimestre 2 = 1100

Quantité à produire = 4000+1100-800 = 4300


Le budget de production en valeur

Après avoir établi le programme de production il y a lieu de le


budgétiser , c’est-à-dire de le convertir en données monétaires ce qui
suppose les calculs des différents charges et la détermination du cout de
production prévisionnel
La présentation d’un plan de production valorisé veut dire le
chiffrage des budgets de production, pour faire ça l’entreprise
utilise les coûts préétablis ou les coûts standards des produits. Ce
chiffrage représente l’objectif des services productifs.
Le passage de programmes quantitatifs à des budgets en valeur
suppose une valorisation fondée sur le calcul de couts calculés à
priori, appelés préétablis.

Leur élaboration ne dispense pas de couts réels dont les modalités ont été
étudiées dans la comptabilité analytique, ils constituent un outil
supplémentaire pour le contrôle de gestion en permettant une
comparaison entre les réalisations et les prévisions.

Pour les calculs de coût de production en valeur, il est nécessaire de


distinguer entre les types de charges
. Les charges

Une charge est une dépense supportée par l'entreprise pour


produire un produit ou offrir un service.

Type des charges


il existe deux classifications fondamentales, celles qui distinguent les
charges fixes des charges variables et celles qui distinguent les
charges directes des charges indirectes.
Charges

Charges directes /indirectes Charges fixes /variables

Charges Charges
Charges Charges variables fixes
directes indirectes
3. Les couts préétablis :

C'est un cout évalué à priori soit pour faciliter certains


traitements analytiques, soit pour permettre le contrôle de
gestion par l'analyse des écarts

- Fixer des couts - Mesurer les écarts entre les couts


prévisionnels. constatés et les couts prévus.

- Analyser l'origine des écarts afin de prendre


des mesures correctives
Types des couts préétablis

Les couts prévisionnels : ils sont généralement établis à partir du


cout réel observés dans les périodes précédentes auquel on applique
une correction prenant en compte des évolutions prévisibles.

Exemple : le coût d'achat constaté pour la matière M pour le premier


trimestre 2020 est :
- janvier 15 da/ unité
- février 17 da / unité
- mars 16 da / unité
le coût préétabli pour M en avril sera de 15+17+16/3 =16 da/ unité
- Le cout prévisionnel : Supposons que pour l'année N, la
décomposition du cout réel d'une palette était la suivante :

Elément Montant (DA)


Bois 50
Rivets 3,9
MOD cadrage 11,6
Découpage 18
Cadrage clouage 32
Contrôle 6
Cout unitaire 121,5
On prévoit pour l'année N+1 une augmentation de 8 % du prix du
bois et de 3,44 % du cout de la main d'œuvre, les autres éléments
restant inchangés.
Le cout prévisionnel est calculé à partir du cout réel de l'année N
en appliquant les majorations prévues :
 Cout du bois : 50 x 1,08 = 54
 Cout de la MOD : 11,6 x 1,0344 =12
On retrouve le cout préétabli de 125,9

Elément Montant (DA)


Bois 54
Rivets 3,9
MOD cadrage 12
Découpage 18
Cadrage clouage 32
Contrôle 6
Cout unitaire 125,9
Les budgets partiels de production

Afin d’élaborer le budget de production en valeur, il faudra d’élaborer les sous


budget des charges de productions : budget des charges directes (matière première
et main d'œuvre directe), et charges indirectes de production.

1- La matière première : c'est la prévision chiffré de matière première

nécessaire pour la production.

- Tout production nécessite le traitement d’un certain nombre de


matière première nécessaires pour le réaliser et de déterminer
également le cout de cette matière.
Pour l’entreprise ABC on prévoit les données suivantes : les objectifs de stock final trimestriels sont

- Pour X: 400 (T1) , 300(T2) , 500 (T3), 420 (T4),

- Pour Y : 250(T1), 150(T2) , 80(T3), 200(T4) ,

Les prévisions de stock initiale sont pour le premier trimestre X : 250 , y : 300,
Les prévision trimestrielle des ventes sont les suivantes :

- Pour X : 4000 (T1), 3500 (T2) , 7000 (T3) ,6500 (T4)

- Pour y : 2500 (T1), 1500 (T2) , 800 (T3) ,2000 (T4)

- on considère que la fabrication d’une unité de produit X nécessaire 5 kg de la


matière M et 01 kg de la matière N

- Le produit Y nécessite 3 kg de N et 07 kg de la matière T.


TAF : établir le budget de matière première sachant que les couts unitaires des
matières premières sont estimés à : M: 10 da , N : 5 da , T: 15 da ,
1-Budget de production en volume

X Y

1er T 2ème T 3ème T 4ème T 1er T 2ème T 3ème T 4ème T

Quantité à
4000 3500 7000 6500 2500 1500 800 2000
vendre
Stock initial 250 400 300 500 300 250 150 80
Stock final 400 300 500 420 250 150 80 200
Quantité à
4150 3400 7200 6420 2450 1400 730 2120
produire

1 : P= ventes +SF-SI = 4000+400-250 = 4150


1-Budget de la matière première

X Y

1er T 2ème T 3ème T 4ème T 1er T 2ème T 3ème T 4ème T

Production 4150 3400 7200 6420 2450 1400 730 2120


Matière première M N M N M N M N N T N T N T N T
Quantité 5 1 5 1 5 1 5 1 3 7 3 7 3 7 3 7
Prix unitaire 10 5 10 5 10 5 10 5 5 15 5 15 5 15 5 15
20750 17000 32100 5145 2572 2100 1470 1095 7665 3180 2226
Montant 20750 17000 36000 3600 32100
0 0 0 0 50 0 00 0 0 0 00
2.Budget de main d'œuvre :

C'est la prévision chiffré de temps effectifs de travail et des taux


horaires de rémunération.

Le responsable des ressources humaine doit déterminer :


- L'augmentation des salaires suivant chaque contrat.
- Les nouveaux recrutements.
- Les démissions.
- Les retraité, …etc.
La formule de prévision de la main d'œuvre nécessaire pour la
production est :

MOD (en valeurs) =


Quantité à produire x Nbr des heures nécessaire x Le cout d'une heure

La structure du budget de main d'œuvre est généralement comme suit


Période 1 Période 2 Période N
Quantité à produire
Nbr des heures
nécessaire
Cout d'une heure
MOD
Exemple
La fabrication d'une unité de P nécessite 3 heures de main
d'œuvre directe, le cout d'une heure de travail est estimé à 200
DA avec une augmentation de 20 % à partir de 01/05/N+1, les
prévisions de production (en volume) pour le premier semestre
de l'année N+1 sont les suivantes :
Mois Janvier Février Mars Avril Mai Juin
Production 5000 5200 4900 4500 4700 4900

TAF : établissez le budget de main d'œuvre directe.


Mois
Janvier Février Mars Avril Mai Juin

Production
5000 5200 4900 4500 4700 4900
Nbr Heures
3 3 3 3 3 3
Cout/h
200 200 200 200 240 240
MOD
3.000.000 3.120.000 2.940.000 2.700.000 3.384.000 3.528.000
3.Budget des charges indirectes
Généralement les charges indirectes sont calculées sur la base des
heures de travail, la formule de prévision des charges indirectes est
comme suit :

CI = Quantité à produire x Nbr heures x charges indirectes par heure de travail


Les services généraux englobent tous les services qui rendent
possible l'activité de l'entreprise sans y participer directement :
Les charges engagées par ces service sont appelées "frais généraux" et
sont constituées essentiellement de charges fixes.
Période Période Période N
01 02
CI (variables) Quantité prévus
de production
CI/unitaire
CI variables
CI (fixes) Frais de la
direction
Amortissements
Charges indirecte de production
Exemple (suite de l'exemple de la MOD) :
Les charges indirectes sont calculées sur la base des heures de travail,
le cout est évalué à 50 DA.
TAF : établissez le budget des charges indirectes
Mois Janvier Février Mars Avril Mai Juin
Production 5000 5200 4900 4500 4700 4900
Nbr Heures 3 3 3 3 3 3
CI/h 50 50 50 50 50 50
Charges
Indirectes 750.000 780.000 735.000 675.000 705.000 735.000
.Structure de budget des de production en valeur
Le budget de production (en valeur), c'est le budget qui contient la
quantité à produire et le cout de production, c'est-à-dire l'ensemble
des charges relatives à la production (Matière première, main
d'œuvre directe, et charges indirectes de production).
La structure générale du budget de production est la suivante :

Période 1 Période 2 Période N

Quantité prévus de production


Matière première
Main d'œuvre directe
Charges indirectes de production
Cout de production
Une entreprise industrielle fabrique et commercialise un produit P à partir de la
matière première M, vous avez les informations nécessaires pour la préparation des
budgets prévisionnels pour le prochain exercice financier (2021), ces informations
sont les suivantes :
Les quantités des ventes prévisionnelles pour les quatre trimestres de
l'année 2020 et le premier trimestre de l'année 2022sont comme suit :
10.000 unités pour le premier trimestre 2020, avec une augmentation de
20 % pour les autres trimestres, et ce la par rapport au trimestre
précédent.
 Le prix de vente durant le premier et le deuxième trimestre est fixé à
100 DA, il sera 120 DA durant le troisième et le quatrième trimestre et
il atteindra 140 DA le premier trimestre 2022.
Etablir le budget des ventes.
Une entreprise industrielle fabrique et commercialise un produit P à partir de la
matière première M, vous avez les informations nécessaires pour la préparation des
budgets prévisionnels pour le prochain exercice financier (2021), ces informations
sont les suivantes :
Les quantités des ventes prévisionnelles pour les quatre trimestres de
l'année 2020 et le premier trimestre de l'année 2022sont comme suit :
10.000 unités pour le premier trimestre 2020, avec une augmentation de
20 % pour les autres trimestres, et ce la par rapport au trimestre
précédent.
 Le prix de vente durant le premier et le deuxième trimestre est fixé à
100 DA, il sera 120 DA durant le troisième et le quatrième trimestre et
il atteindra 140 DA le premier trimestre 2022.
Etablir le budget des ventes.
1er 2ème 3ème 4ème
Trimestr Trimestr Trimestr Trimestr
e e e e
Quantité à vendre 10.000 12.000 14.400 17.280
Prix de vente 100 100 120 120
Chiffre d'affaires 1.000.000 1.200.000 1.728.000 2.073.600

 L'entreprise conserve à la fin de chaque trimestre une quantité de


produits finis égale à 20 % de la quantité des ventes prévues pour le
trimestre prochain, le stock final pour le premier trimestre 2022 est
estimé à 5000 unités.
Etablir le budget de production (en volume).
1er Trimestre 2ème Trimestre 3ème Trimestre 4ème Trimestre
Quantité à vendre 10.000 12.000 14.400 17.280
Stock final 2.400 2.880 3.456 4.147,2
Stock initial 2.000 2.400 2.880 3.456
Quantité à 12.480
10.400 14.976 17.971,2
produire

S.F n= 20%*Q à vendre n+1 = S.F n-1= 20%*Q à vendre n =


0,2*12000 = 2400 0,2*10000 = 2000
Q t1 2022 = 17280*1,2 = 20736
S.F 4 = 0,2*20736= 4147,2
 Pour produire une unité de P l'entreprise utilise : 4 unités de
matière première et une heure de main d'œuvre directe.

Le cout d'une unité de matière première est de 10 DA.

Etablir le budget de Matière première .


1er 2ème 3ème 4ème
Trimestre Trimestre Trimestre Trimestre
Quantité à produire 10.400 12.480 14.976 17.971,2
Quantité de la MP nécessaire 4 4 4 4
Prix unitaire 10 10 10 10
41600 513600 599040 718848

P 4M
 Le cout d'une heure de travail directe est de 15 DA.
 Les charges indirectes de production sont : les frais de la direction sont de
90.000 DA par trimestre, l'amortissement annuel des machines est de 446.617,6
DA réparti sur le nombre des unités produites, les frais variables sont estimés à
4 DA pour chaque unité produite.

 Etablir le budget de main d'œuvre directe.


 Etablir le budget des charges indirectes de production.
 Etablir le budget de production
Le budget de main d'œuvre directe MOD :
1er 2ème 3ème 4ème
Trimestre Trimestre Trimestre Trimestre
Quantité à produire 10.400 12.480 14.976 17.971,2
Nombre des heures 1 1 1 1
Cout d'une heure 15 15 15 15
MOD 156.000 187.200 224.640 269.568

P 1 une heure de MOD


Le budget des charges indirectes de production

1er Trimestre 2ème Trimestre 3ème Trimestre 4ème Trimestre

Quantité à produire 10.400 12.480 14.976 17.971,2


CI (variables) CI/u 4 4 4 4
CI variables 41.600 49.920 59.904 71.884,8
Frais de la direction 90.000 90.000 90.000 90.000
CI (fixes) 83.200 99.840 119.808 143.769,6
Amortissements
Charges indirecte de production 214.800 239.760 269.712 305.654,4
les frais variables sont estimés à 4 DA pour chaque unité produite.
les frais de la direction sont de 90.000 DA par trimestre
Amortissement annuel = 446.617,6 DA réparti sur le nombre des unités produites
55827,7
C .A mort u = 446617,1/55827,7= 8
10400*8= 83200
Établir le budget de production (en valeur)

1er 2ème 3ème 4ème


Trimestre Trimestre Trimestre Trimestre
Quantité à produire 10.400 12.480 14.976 17.971,2
Matière première 41600 513600 599040 718848
Main d'œuvre directe 156.000 187.200 224.640 269.568
Charges indirectes de production 214.800 239.760 269.712 305.654,4
Total des charges de production
Les écarts :
A l’issue de la production, par rapprochement des objectifs prédéfinis
avec les réalisations, des écarts pourront être évalués puis analysés :

 différence entre coût réel (CR) et coût préétabli de la production prévue (CPPP),
 différence entre coût réel (CR) et coût préétabli de la production réelle (CPPR).
Ces écarts (favorables ou défavorables) peuvent être dus soit aux quantités
produites soit aux coûts de production (charges variables, charges fixes).
Merci

Vous aimerez peut-être aussi