Vous êtes sur la page 1sur 1

Chapitre 1 : Présentation du Projet

ENIS 2016/2017

3.3. Dimensionnement à l’ELS


Pour la vérification des contraintes à l’ELS, on considère la contrainte admissible en
compression du béton est égale à :
= 0.6 × 28 (15MPA pour béton C25 et 21MPa pour béton C35)

4. Evaluation des charges


Suite à la phase de conception, il est nécessaire de déterminer les différentes charges
permanentes et d’exploitations agissant sur la structure. Il s’agit de déterminer les charges
dues aux différents types de plancher pour faire le calcul des descentes des charges.

Les charges permanentes « G » : Il s'agit de prendre en compte le poids réel des


éléments mis en œuvre pour construire le bâtiment. Ce sont les charges qui ne varient pas
au cours du temps, elles sont généralement constituées par le poids propre du plancher, les
cloisons et les revêtements. Afin d'uniformiser et faciliter les procédures de calcul, le
législateur fourni des listes de poids volumiques en fonction des matériaux utilisés.

Les charges d’exploitation « Q » : Tout bâtiment entre dans une catégorie


réglementaire et doit être capable de supporter les charges et sollicitations correspondant à
une utilisation "normale". On comprend aisément que le plancher d'un groupe à usage
d’habitation, est à priori, moins chargé qu'un plancher d’une bibliothèque.
La descente de charge a pour but de déterminer les charges et les surcharges revenant à
chaque élément porteur au niveau de chaque plancher.

4.1. Les charges permanentes

Plancher courant de 20 cm :
Epaisseur Poids volumique Poids
Matériaux
(cm) (KN /m3) (KN/m2)
Carrelage 2 26 0,5
Mortier de pose 1 22 0,2
Couche de sable 2 16 0,3
Isolant thermique polystyrène extrudé 2 10,5 0,2
Dalle pleine 20 - 2.85
Cloisons de distribution - - 0,7
Total 2,0
Tableau 2 : Charge permanente planché courant de 20 cm

17
Boughariou Mohamed Selim Kamel Abederaouf

Vous aimerez peut-être aussi