Vous êtes sur la page 1sur 48

PROTHESE

PIEZOGRAPHIQUE
BELLEMKHANNATE Samira 2020
INTRODUCTION :
La réhabilitation prothétique par la prothèse amovible
complète conventionnelle chez les patients présentant des crêtes
mandibulaires sévèrement résorbées pose une problématique
double : l’esthétique et la fonction
Plus l’arcade mandibulaire est résorbée, plus la rétention et la
stabilité prothétiques deviennent dépendantes de la position
correcte des dents ainsi que des surfaces polies stabilisatrices ;
de telle sorte qu’elles soient montées en harmonie avec les
muscles environnants.

Pr bellemkhannate Samira 2021


De ce fait, la stabilité de la prothèse adjointe complète dans le
cas des crêtes mandibulaires plates ou négatives demeure un
véritable défi pour le clinicien. dans ces cas la solution
implantaire s’impose mais elle peut être contre-indiquée ou
refusée par les patients ; auquel cas, les techniques d’empreintes
classiques sont souvent insuffisantes, de plus l’ancienneté de
l’édentement joue un rôle défavorable puisqu’elle provoque le
développement des structures musculaires surtout linguales
entrainant l’envahissement du couloir prothétique, d’où
l’intérêt des techniques d’empreintes recherchant un couloir
prothétique à l’intérieur duquel la prothèse reste stable lors des
fonctions orales.

Pr bellemkhannate Samira 2021


Lorsque l’option implantaire est retenue dans le traitement
de l’édentation totale, la technique piézographique peut
être inclue dans le protocole thérapeutique car elle va
optimiser la réussite de la prothèse supra-implantaire, étant
donné que :
La piézographie permet d’enregistrer le couloir prothétique
dans lequel doit être élaborée la prothèse pour obtenir
une stabilité maximale où la résultante des forces
horizontales développées par la langue et la sangle
buccinato-labiale ne doit pas dépasser la rétention
globale des prothèses

Pr bellemkhannate Samira 2021


PIEZOGRAPHIE = INFRASTRUCTURE + SUPRASTRUCTURE
➤ INFRASTRUCTURE = EMPREINTE MANDIBULAIRE
FONCTIONNELLE
➤ SUPRASTRUCTURE = MONTAGE PIEZOGRAPHIQUE

2 sortes de piézographies :
➤ PIEZOGRAPHIE PHONETIQUE
➤ PIEZOGRAPHIE DEGLUTITIONNELLE

Pr bellemkhannate Samira 2021


PIEZGRAPHIE PHONATOIRE :
Inventée par LANDE mais mise au point par Klein, depuis 1970, qui
décrit une technique d’empreinte appelée piézographie. Elle avait
pour principe de modeler, sous l’effet de l’activité musculaire, un
matériau plastique, permettant de déterminer une zone d’équilibre

C’est la source de la piézographie

Elle est plus longue que la technique déglutitionnelle

Pr bellemkhannate Samira 2021


PROTOCOLE OPERATOIRE :
A - EMPREINTE PRIMAIRE FONCTIONNELLE MANDIBULAIRE :
➤ 1- Préparation du PE :
➤ 2- Technique
➤ 3- Séquences de l’empreinte :
3.1- empreinte du corps principal
3.2- extensions
3.3- glaçage
B- ENREGISTREMENT PIEZOGRAPHIQUE :
1. Vérification de la base
2. Technique :
Modelage postérieur
Modelage antérieur
Vérification
3. Réalisation des clés

Pr bellemkhannate Samira 2021


A- EMPREINTE MANDIBULAIRE FONCTIONNELLE :
1- préparation du porte empreinte :
➤ Le fil métallique est ajusté très grossièrement selon le
contour de la crête d’une éminence piriforme à l’autre
➤ Poser ce mini PE en bouche et inviter le patient à répéter
les phonèmes « SIS » et « SO » le fil de fer ne doit pas être
mobilisé

Pr bellemkhannate Samira 2021


2- technique :
➤ Spatuler le surflex ou permlastic regular ( 4 cm de chaque
composant ) sur le bloc de mélange, en y incorporant 1 à
2 gouttes d’eau afin d’accélérer la prise et obtenir une
pâte plus épaisse

Pr bellemkhannate Samira 2021


➤ Ramasser le mélange au bout de la spatule et le
plonger dans un bol rempli d’eau où la pâte peut être
pétrie avec les doigts puis la rouler en boule

➤ Enrober le fil métallique de ce boudin de thiocol et le


modeler avec les doigts préalablement mouillés pour
éviter l’adhérence du matériau

Pr bellemkhannate Samira 2021


Pr bellemkhannate Samira 2021
Pr bellemkhannate Samira 2021
3- LES SEQUENCES DE LA PRISE D’EMPREINTE
L’empreinte fonctionnelle se déroule en 3 temps successifs :
3.1- Le corps :
➤ Introduire le mini PE enrobé de thiocol en bouche : les
doigts mouillés contrôlent l’insertion et si besoin est
appliquent la pâte
➤ Inviter le patient à répéter, la série de phonèmes suivants :
➤ SIS(5 fois) SE(1fois) SO(1fois)
➤ CHA CHOU CHAU (1fois)
➤ DE DOU (1fois)
➤ TE TOU (1fois)

Pr bellemkhannate Samira 2021


➤ Cette séquence phonatoire est répétée 4 à 6 fois, sans
sortir l’empreinte de la bouche du patient : la masse
plastique ne doit pas être déplacée par l’action musculaire
➤ Après polymérisation, retirer l’empreinte de la bouche
➤ Cette ébauche doit impérativement être complétée par
des ajouts successifs au niveau :
➤ des ailettes mylohoidiennes
➤ Des éminences piriformes
➤ Et parfois du vestibule labial antérieur

Pr bellemkhannate Samira 2021


3.2- Les extensions :

➤ Préparer une petite quantité de thiocol ( 2 cm de


longueur ) de la même manière que précédemment, et
l’appliquer avec les doigts mouillés aux endroits voulus :
➤ Introduire l’empreinte en bouche et effectuer le modelage
phonétique
➤ Vérifier la stabilité de l’empreinte et demander
confirmation au patient
➤ Lorsque les différentes extensions ont été modelées,
l’empreinte mandibulaire doit être très stable voire
rétentive

Pr bellemkhannate Samira 2021


3.3- LE GLAÇAGE :

➤ Le glaçage a pour but d’obtenir un état de surface lisse et


d’effacer les inégalités de surface
➤ Une petite quantité de surflex light est étalée sur
l’intrados de l’empreinte
➤ Reporter en bouche et exercer une légère pression des
doigts (4 à 5 sec)
➤ Puis réaliser les séquences de phonation comme dans les
temps précédents

Pr bellemkhannate Samira 2021


B- ENREGISTREMENT PIEZOGRAPHIQUE :
= REALISATION DE LA SUPRASTRUCTURE PIEZOGRAPHIQUE .
LA PARTICULARITÉ DE PROCÉDÉ PIÉZOGRAPHIQUE EST L’UTILISATION DE LA
MO MANDIBULAIRE POUR DÉTERMINER LE PO.
LE BOURRELET D’OCCLUSION EST MONTÉ EN 3 STADES, À L’AIDE DE LA
RESINE AUTOPOLYMÉRISABLE FORMATRAY ; CELLE-CI EST DÉPOSÉE SUR LA
BASE INFÉRIEURE DU CÔTÉ D PUIS DU CÔTÉ G, ET ENFIN SUR LA ZONE
ANTÉRIEURE
A chaque stade le patient est invité à prononcer des mots comprenant
les sifflantes.
Pendant cette épreuve phonétique, la résine est modelée, par la langue
qui va inscrire une dépression tout au long du bourrelet. Cette ligne
creusée par la langue correspond au PO

Pr bellemkhannate Samira 2021


B- ENREGISTREMENT PIEZOGRAPHIQUE :

1- VERIFICATION DE LA BASE :
➤ La base issue de l’empreinte secondaire est essayée en
bouche
➤ Le patient est invité à répéter certains phonèmes : la base
doit rester immobile et le patient doit confirmer ce fait
➤ Il est inutile de procéder à un enregistrement
piézographique avec une base instable ; auquel cas il va
falloir la corriger ou refaire l’empreinte secondaire

Pr bellemkhannate Samira 2021


2.- TECHNIQUE :
Mélange de la résine :
➤Préparer la résine FORMATRAY dans un godet en caoutchouc selon le
rapport 1 cc de monomère pour 3 gam de poudre
➤Malaxer pendant 30 sec et laisser reposer à l’abri de l’air pendant 3 mn
Utilisation du mélange :
Il est prêt à l’emploi lorsque sa surface au début brillante, commence à virer au
mat
Déposer une quantité suffisante pour enregistrer les parties postérieures
droite et gauche, en un seul temps
Séquences :
On effectue un modelage postérieur bilatéral et un modelage antérieur
L’enregistrement réalisé de façon symétrique se rapproche de la réalité
physiologique
Le patient est informé du déroulement de l’enregistrement et des phonèmes à
prononcer

Pr bellemkhannate Samira 2021


MODELAGE POSTERIEUR :

➤ Porter rapidement le mélange à la consistance voulue, sur la base,


sans excès et façonnée grossièrement d’une manière tétraédrique
➤ Évaluer la quantité de pâte nécessaire à l’enregistrement, en la
plaçant sur la base , dans l’espace prémolo-molaire
- trop de pâte gênent le patient et faussent l’enregistrement
- trop peu de pâte : le modelage est incomplet
➤ Porter en bouche la base chargée en la tenant par le pouce et
l’index au niveau antérieur
➤ Inviter le patient à tirer la langue jusqu’au contact avec l’index ,
puis à la retirer en position de repos

Pr bellemkhannate Samira 2021


Pr bellemkhannate Samira 2021
➤ Retirer les doigts de la bouche du patient
➤ Commencer l’émission des phonèmes SIS 5X et SE ou SO
1 fois, en demandant au patient de répéter en analysant à
la fois la netteté, l’intensité et la cadence du son émis
➤ Après 7 à 8 cycles de répétitions, soit environ 2 mn de
modelage ; retirer l’enregistrement délicatement
➤ Après durcissement complet, noter au crayon :

Pr bellemkhannate Samira 2021


sur la face V du modelage :
- une ligne horizontale marquant le sommet de la plus grande
convexité
- une ligne verticale postérieure marquant le début de l’éminence
piriforme
- une ligne verticale antérieure marquant la commissure labiale
Sur la face L :
Une ligne horizontale marquant le fond de la plus grande concavité

➤ En règle générale, ces 2 lignes horizontales se superposent. L’excès


de résine au delà de ces limites est enlevé à la meule et la maquette
est soigneusement ébarbée

Pr bellemkhannate Samira 2021


MODELAGE ANTERIEUR :

Préparer la résine formatray


La porter sur la base au niveau incisivo-canin
Insérer rapidement la base en bouche
Inviter le patient à répéter après le clinicien, les phonèmes
suivants et 2 fois chacun :
SE
DE
TU

Pr bellemkhannate Samira 2021


➤ Contrôler la cadence de la répétition et l’intensité de la
prononciation
➤ Le patient grâce à son ouïe, corrige l’émission et la
netteté des phonèmes
➤ Poursuivre cet exercice durant 7 à 8 cycles ou plus ; tant
que la résine est molle , jamais jusqu’à sa prise complète
➤ Retirer le moulage de la bouche avec précaution

Pr bellemkhannate Samira 2021


Pr bellemkhannate Samira 2021
Pr bellemkhannate Samira 2021
VERIFICATION :
➤ Le matériau en excès a été chassé vers le haut et vers
l’extérieur , et le bord labial libre est parfaitement
délimité sur le moulage par une saillie V à section
triangulaire plus prononcée au niveau des 2 commissures
➤ l’enregistrement est débarrassé à la meule , des fusées de
résine au delà des limites aussi bien antérieures que
postérieures
➤ Une dernière vérification doit mettre en évidence
« l’aspiration » de la maquette, son intégration entre les 2
systèmes musculaires, sa stabilité et sa rétention, en
statique et en dynamique

Pr bellemkhannate Samira 2021


N.B :
➤ Cette maquette piézographique remplace très
avantageusement la maquette d’occlusion inférieure, au
cours de l’enregistrement de l’occlusion

Pr bellemkhannate Samira 2021


3- REALISATION DES CLES :
➤ Repositionner la maquette sur son modèle
➤ Du silicone lourd est alors moulé :
➤ À l’extérieur contre la face vestibulaire de la piézographie
➤ A l’intérieur contre la face linguale, pour matérialiser
l’enveloppe des mouvements de la langue
➤ Après le durcissement des clés silicones, externe et
interne, elles serviront de guides pour le montage des
dents

Pr bellemkhannate Samira 2021


Pr bellemkhannate Samira 2021
Après la confection des 2 clés V et L, en silicone lourd, ou
bien en plâtre, puis la résine est remplacée par la cire, c’est
dans ce couloir prothétique ou zone neutre en parfait
équilibre entre les masses musculaires labio-jugales du côté
externe, et linguales du côté interne, que seront montées les
dents artificielles ; celles ci peuvent être meulées si besoin
est, et ce aux dépens de leurs faces linguales

Pr bellemkhannate Samira 2021


Pr bellemkhannate Samira 2021
PIEZOGRAPHIE DEGLUTITIONNELLE :
Indications cliniques :
- Crêtes plates ou négatives (CL III et CL IV de
sangiuolo)
- Hypertrophie linguale
- Malade atteint de la maladie de Parkinson
- Mandibulectomie partielle
- Patient sourd ou malentendant ou la langue
maternelle du patient est étrangère à celle du
praticien.

Pr bellemkhannate Samira 2021


Phase prothétique :
1- Empreinte préliminaire de la surface
d’appui primaire et secondaire
mandibulaire réalisée avec du plâtre
et un porte empreinte de série

2- Réalisation d’une base stable en résine acrylique auto


polymérisable, dotée de deux butées courtes 4 à 5 mm de hauteur,
dans les poches de Fish, afin assurer la rétention mécanique du
matériau piézologique.

Pr bellemkhannate Samira 2021


3- adaptation de la base en bouche par la vérification des
extensions indispensables à savoir le joint sublingual et les poches
de Fish, et la suppression d’éventuelles interférences avec les
insertions musculaires, ligamentaires ou avec les mouvements de
la langue.
Les tests de stabilité usuels sont effectués et complétés par un
examen phonétique qui consiste à s’assurer que la base ne gêne
pas le patient pour parler et ne se projette pas en avant à
l’émission des phonèmes déstabilisants « S » ou « L ».

Pr bellemkhannate Samira 2021


➢Enregistrement de l’espace prothétique mandibulaire

Le silicone Xantopren fonction présente une phase de


plasticité pouvant atteindre 6 mn en bouche, suivie d’un
durcissement en 10 mn. C’est pratiquement la durée idéale
de modelage où le patient sera appelé à déglutir 3 ml d’eau
en 20 fois à raison d’une déglutition toutes les 20 secondes.

Pr bellemkhannate Samira 2021


Au paravant le matériau piézologique est déposé sous la forme d’un
bourrelet sur la base rigide et arrimé grâce aux butées de rétention.
Ainsi immobilisé, il est introduit dans la cavité buccale qui reçoit toutes
les 20 secondes, pendant au moins 8 minutes, une dose de 3 ml d’eau
chargée dans une seringue graduée est déglutie par le patient

Pr bellemkhannate Samira 2021


Pr bellemkhannate Samira 2021


Le volume de pâte modelée ainsi que la base qui le
supporte constituent la maquette piézographique.
Le modelage de l’espace prothétique mandibulaire se fait
sans maquette (ou ancienne prothèse) au maxillaire, ceci
pour éviter tout écrasement du matériau dans les sens
horizontal et vertical.

Pr bellemkhannate Samira 2021


REGLAGE DU PO :
Le plan d’occlusion piézologique recherché est à référence
musculaire et se localise principalement dans les régions
postérieures de la maquette :
➤ Les zones vestibulaires : en regard des fonds des sillons sont imprimées
sur les surfaces polies par les fibres horizontales des muscles
buccinateurs, creusant 2 lignes V concaves de chaque côté, créant la
ligne vestibulaire
➤ Les zones linguales : au niveau des lignes de jonction muqueuse des
faces latérales de la langue au repos, la ligne linguale de plus grand
contour de chacune de ces deux régions.
➤ Dans la région antérieure de la maquette, le plan d’occlusion répond
aux règles esthétiques et phonétiques classiques.

Pr bellemkhannate Samira 2021


Les lignes de repérage sont reliées par un seul trait, puis avec
une lame de bistouri on découpe la totalité du silicone au
dessus, on obtient ainsi le plan d’occlusion,
physiologiquement enregistré.

Pr bellemkhannate Samira 2021


➢Prise de l’empreinte secondaire

Seules les zones qui demandent une amélioration de la qualité de


l’herméticité sont assujetties à la pâte de Kerr. La maquette
pièzographique sert de gabarit qui l’autorise à tenir le rôle du
PEI et prendre l’empreinte secondaire à l’aide de polysulfure de
faible viscosité
A la fin du temps de prise du matériau d’empreinte, la patiente
effectue des mouvements d’ouverture et de fermeture buccales ;
pour tester la stabilité de la maquette, on demande au patient de
compter de un à dix.

Pr bellemkhannate Samira 2021


➢Le duplicata :
Après sa sortie de la bouche, la maquette
piézographique est coffrée et coulée avec du plâtre.
Deux clés en silicone de haute viscosité sont
confectionnées et appliquées sur les surfaces polies à
hauteur du plan occlusal. Après la prise, ces matrices,
légèrement élastiques et facilement démontables, sont
désunies de la maquette et du plâtre.

Pr bellemkhannate Samira 2021


Les matrices sont repositionnées sur le modèle nu. Elles
encadrent l’espace prothétique, réceptacle adéquat pour y verser
une cire dure liquéfiée au préalable dans une louche au-dessus de
la flamme d’un bec bunsen.
A la fin du refroidissement de la cire, les clés sont à nouveau
retirées, laissant en place une réplique semblable à la maquette
pièzographique et utile au montage des dents prothétiques.

Pr bellemkhannate Samira 2021


MONTAGE DES DENTS PROTHETIQUES DANS LE COULOIR PROTHETIQUE :

Après l’enregistrement de la relation maxillo-mandibulaire selon


les techniques conventionnelles mais avec l’avantage de
l’exploitation d’une maquette d’occlusion mandibulaire conforme
au couloir prothétique ; le montage des dents prothétiques est
réalisé dans ce couloir prothétique préalablement enregistré, en
répondant aux impératifs esthétiques et fonctionnels et respectant
le concept de l’occlusion bilatéralement équilibrée.
Le montage est ensuite essayé et validé en bouche avant de passer à
la polymérisation et à la pose de la prothèse

Pr bellemkhannate Samira 2021


Pr bellemkhannate Samira 2021
CONCLUSION :
La technique piézographique est une approche thérapeutique
intéressante en gérodontologie, lorsque les implants dentaires sont
contre-indiqués pour des raisons médicales, chirurgicales ou
financières ; pouvant pallier l’instabilité prothétique de la prothèse
totale à la mandibule, non seulement dans le cas de résorption
crêstale avancée mais également chez des patients présentant une
importante tonicité musculaire ou une altération du contrôle
neuromusculaire.
Le but de cette technique est de déterminer le couloir prothétique
où la résultante des forces horizontales développées par la langue
et la sangle buccinato-labiale ne doit pas dépasser la rétention
globale des prothèses.

Pr bellemkhannate Samira 2021

Vous aimerez peut-être aussi