Vous êtes sur la page 1sur 23

LUMIERE

5
CONTRE VENTS ET MARÉES
Entre terre et mer

10
DÉFIS TECHNIQUES
Conditions extrêmes

27
DOSSIER MATIÈRE À RÉFLEXION
Agence nouvelle
génération

32
JOUR/NUIT
Cimes éclairées

36
PERFORMANCE
Façades actives
ACTU Dossier ZOOM
EDITO 4 Pousses de
champions
MATIERE 31 Couverture
sérigraphiée
A REFLEXION
contre 16 Un matériau en
deux façons JOUR/NUIT
vents 18 Cabanes
lumineuses
32 Cimes
éclairées
& marees
5 Entre terre
et mer
20 Décoration
de balcons
34 Jeux d’ombre
et de lumière

Du vent sous 21 Habillage de


35 Double
composition
8 les tropiques
cages d’escaliers

22 Mosaïque
de reflets
PERFORMANCE
Danpacaméléon DEFIS Façades
Quel est le point commun entre un TECHNIQUES 23 Bâtiment industriel
en cœur de ville 36 actives
faux-plafond scintillant, un bardage lu-
mineux, un balcon cosy et un mur rideau
couleur Méditerranée ?
10 Conditions
extrêmes 24 Éclatante
façade 38
Subtile
métamorphose

Qu’est-ce qui résiste à la haute mon-


tagne, aux cyclones de l’Océan Indien et 13 2 700 m2
de verrière 26 Alléger un
bâtiment tertiaire
TECHNIQUE
des Caraïbes, ainsi qu’aux tempêtes de
la mer d’Irlande ?
14 Une lanterne
pour l’art 27 Agence
nouvelle génération TENDANCE & CO
Quel est le matériau magique qui adoucit
la lumière naturelle et magnifie la lumière
artificielle ? 28 Perturber
les codes du luxe
40 Un projet entièrement
démontable et recyclable

Le DANPALON®, avec ses caractéris-


tiques uniques, ouvre aux créateurs une 29 Embarquez
apaisé !
42 Everlite Concept, partenaire
du prototype d’habitat
palette infinie d’applications et ne cesse Terra Nostra 2016
de se réinventer au gré de l’imagination
des maîtres d’œuvre. 30 Circulations
adolescentes 43 Façade lumineuse à hautes
performances énergétiques
Cette édition d’Architecture Lumière est Kadrille Lite’K
à ce titre particulièrement riche en inno-
vations, détournements d’usage et défis
techniques.

SOM
Nous remercions leurs auteurs de nous
avoir associés à ces challenges,

Bonne lecture,
La rédaction.

MAIRE
© Ed Reeve Edit Photo

PHOTO DE COUVERTURE © Hufton+Crow ARCHITECTURE LUMIÈRE N°1629 SEPTEMBRE 2016


2 3
L’architecte est souvent amené à composer avec

A C T U Contre
VENTS
les forces de la nature. Sur certaines zones
exposées aux vents marins, aux cyclones ou à un
ensoleillement extrême, il doit alors imaginer une
enveloppe assurant la pérennité de son bâtiment.
L’objectif étant bien souvent de concilier exigences
techniques et portée esthétique de l’ouvrage.

& MAREES
Un enjeu de taille mais loin d’être insurmontable.
La preuve en images.

ENTRE
TERRE ET MER

© Julien Lanoo et agence mimram


Pwllheli Welsh National Sailing Academy Pays-de-Galles

POUSSES DE CHAMPIONS

© Hufton+Crow
Centre national d’entraînement de tennis Paris 16ème (France)

Jusque-là implanté dans


l’enceinte du site de Roland-
3 Questions à
Garros, le Centre national
d’entraînement de tennis Martin Fougeras LAVERGNOLLE
(propriété de la FFT) vient ARCHITECTE ET ASSOCIÉ DE L’AGENCE MARC MIMRAM ARCHITECTURE & ASSOCIÉS

d’être transféré à 500 mètres


de là, dans une structure Comment avez-vous appréhendé la avait pris l’habitude de gérer une lumière
construction de l’intérieur de la halle artificielle. Il redoutait que les verrières
flambant neuve qui s’étend centrale ? créent un rayonnement direct éblouissant
sur 11 000 m². L’élément Nous avons créé un espace offrant une ou des zones d’ombres sur les terrains.
vue dégagée sur l’ensemble des courts. La solution en Danpalon® ice traité Softlite
central ? Une grande halle Au lieu d’installer des poteaux, nous avons a permis de convaincre la FFT car nous
regroupant 6 courts intérieurs. privilégié un système de poutres PRS en avons prouvé par des essais que le rendu
acier formant un triangle et reprenant les serait naturel, la lumière homogène et sans
charges de la structure. On retrouve ce effet d’éblouissement. In fine, l’intégra-
Carte d’identité système à cinq reprises sur la longueur tion d’un système de brise-soleil a fini de
du projet de la halle. Afin d’améliorer le confort des le rassurer.
joueurs, nous voulions faire pénétrer la
MAÎTRISE D’OUVRAGE lumière naturelle zénithale grâce à des Cette solution en Danpalon®
FÉDÉRATION FRANCAISE DE TENNIS
verrières situées au-dessus de chaque répondait-elle à d’autres contraintes ?
système de poutres. Nous avons choisi un matériau qui puisse
MAÎTRISE D’ŒUVRE s’adapter à une toiture cintrée, le tout sur
MARTIN FOUGERAS LAVERGNOLLE
Marc Mimram Architecture & Associés Avez-vous dû convaincre le maître de grandes longueurs (la halle mesure
Paris 01 43 44 91 19 d’ouvrage de l’utilité de ces verrières ? 40 mètres de large). Or le Danpalon® pos-
agence@mimram.com www.mimram.com
Oui ! L’ancien site d’entraînement était sède une élasticité naturelle qui permet de
situé au sous-sol et le maître d’ouvrage le cintrer à froid.
ENTREPRISE DE POSE
BECI BTP Montsoult contact@becibtp.fr
01 34 69 91 88 www.becibtp.fr
ARCHITECTURE LUMIÈRE N°1629 SEPTEMBRE 2016
4 5
ENTRE MISE EN SCÈNE NOCTURNE
Une fois finalisé, l’ouvrage a fait l’ob-

TERRE ET MER
jet d’une mise en scène lumineuse à
base de Leds de différentes couleurs.
La finition Softlite, initialement posée
pour limiter les effets spéculaires en
Pwllheli Welsh National Sailing Academy Pays-de-Galles journée, vient finalement aider à la
propagation uniforme des faisceaux
lumineux des Leds la nuit venue.

© Hufton+Crow
S
ituée sur la commune de Anstey de l’agence Ellis Williams Ar- Spirale et Danpalon®
Pwllheli, sur la presqu’île chitects, en charge de la réalisation Pour composer avec ces différentes
de Llŷn, en mer d’Irlande, de l’ouvrage. “Nous avons conçu un contraintes, l’agence d’architecture
l’Académie Nationale de bâtiment capable de s’adapter à des a dessiné un bâtiment en forme de
Voile du Pays-de-Galles revêt de publics et des usages très différents. spirale. A l’intérieur, un immense es-
multiples fonctions : école de Il devait être fonctionnel pour as- pace central, surplombé par des cir-
voile, centre d’entraînement des surer le stockage et la préparation culations piétonnes, sert de zone de
navigateurs chevronnés et, enfin, des bateaux des plaisanciers et stockage pour la préparation aux ba-
lieu d’exhibitions pour diverses suffisamment confortable pour re- teaux et de point de vue aérien pour
compétitions (inter)nationales cevoir le public venu observer les le public. A l’extérieur, des accès
de sports nautiques. “Récem- compétitions”, ajoute l’architecte. délimités par des murets en gabions
ment, le centre a accueilli ont été aménagés pour permettre
35  000  visiteurs en un mois, De plus, la façade de ce bâtiment aux voilistes d’aller à la plage et au
dans le cadre d’une compé- devait être suffisamment résistante public d’accéder au port et au par-
tition internationale de voile”, pour supporter les vents violents qui king. “Cette forme arrondie facilite le
rappelle l’architecte Mark balayent le littoral de cette presqu’île. transport des bateaux, limite la prise

© Hufton+Crow

au vent du bâtiment et crée des vues pliage et se cintre à froid”. De plus, une qualité de lumière intérieure
panoramiques pour le public, à la fois en choisissant une solution avec un constante, que le temps soit cou-
à l’intérieur mais aussi à l’extérieur coloris clair, qu’il n’a pas été néces- vert ou non”. Pour un meilleur
grâce à la présence d’une terrasse”, saire d’isoler, la lumière naturelle se confort visuel intérieur, les pa-
complète l’architecte, qui poursuit  : propage allégrement à l’intérieur. “A rements de Danpalon® ont reçu
“Dès les premières étapes du pro- l’origine, la toiture ne devait pas être une finition Softlite pour prévenir
jet, nous avons étudié l’intérêt d’un réalisée en Danpalon® mais ce choix les effets d’éblouissement qui
revêtement en Danpalon®, car ce- était finalement une bonne chose et pourraient nuire aux voilistes
lui-ci s’adaptait aux contraintes d’un a créé une cohérence et une unité qui s’équipent et préparent
bâtiment rond puisqu’il supporte le dans l’ouvrage. Enfin, cela donne leurs bateaux.

Carte d’identité © Hufton+Crow

du projet Approche locale


Contre La réussite de ce Contre
MAÎTRISE D’OUVRAGE et durable
VENTS projet tient en PWLLHELI WELSH
NATIONAL SAILING ACADEMY Des matériaux locaux, comme VENTS
& MAREES grande partie à la pierre et le bois, ont été utili- & MAREES
MAÎTRISE D’ŒUVRE sés pour habiller le bâtiment.
la réalisation des MARK ANSTEY, L’utilisation du Danpalon ®
ELLIS WILLIAMS ARCHITECTS
cintrages à froid Liverpool +44 (0)15 1708 1802
clair permet de limiter
l’usage de lumière artifi-
du Danpalon ® . info@ewa.co.uk
www.ewa.co.uk cielle grâce à son pou-
Mark Anstey, architecte voir de transparence.
ENTREPRISE DE POSE
LESTER FABRICATIONS & CLADDING
Buckley +44 (0)12 4454 6486
info@lestercladding.co.uk
© M7 Digital Ltd www.lestercladding.co.uk
ARCHITECTURE LUMIÈRE N°1629
N°1628 SEPTEMBRE 2016
6 7
DU VENT
Ce bâtiment centralise une fonc-
tion régalienne de l’Etat, l’Educa-
tion Nationale. A ce titre, il devait

SOUS LES
être visible et posséder une iden-

© Fred Sapotille
tité visuelle forte”, explique l’archi-
tecte guadeloupéen Hugues Rostal, du cabinet
Anonym’art.

TROPIQUES
Rectorat de Guadeloupe Pointe-à-Pitre (France)
Cette structure de 5 500 m² offre une façade
principale légèrement arrondie, assez fermée
sur elle-même, qui contraste avec l’architecture
intérieure du bâtiment, végétalisée et ouverte
sur l’extérieur. “Nous recherchions un produit
transparent pour faire pénétrer la lumière à l’in-
térieur des patios internes et qui puisse égale-
ment composer les auvents, en forme d’ailes
Situé à proximité de la ville des Abymes, le nouveau rectorat de Guadeloupe s’habille d’avions, situés sur le toit principal”, commente
d’auvents intérieurs et extérieurs en Danpalon® qui composent des puits de lumière l’architecte. Si le Danpalon® s’est rapidement
imposé pour ses propriétés de transmission
tout en résistant à des vents cycloniques. lumineuse, il aura fallu l’expertise du bureau
d’études d’Everlite Concept pour dimensionner
© Fred Sapotille une solution capable de résister aux vents vio-
lents qui balayent l’île (située en zone 5). D’au-
tant que ces auvents en Danpalon®, tels qu’ils
1 2 3 6 8 910 13
14 12 15 18 19
ont été dessinés par l’architecte, reprennent
20
21 2425 26 28 24 30 27 31

une forme convexe dans laquelle le vent peut


plus facilement s’infiltrer…

“Nous avons proposé une solution standard,


mais très peu employée jusque-là, c’est-à-
dire que nous sommes venus remplacer l’ha-
L.T. 1 L.T. 3
ventilation/système Médecin ventilation/système
Circulation Circulation Circulation Circulation Secrétariat Bureau 3 postes Circulation Circulation
1 +VMC 1 Bureau 2 postes prévention 3 +VMC 3

bituelle patte de fixation, qui maintient les pa-


Local
archive Circulation Circulation Chef de bureau Bureau 5 postes Circulation Circulation Bureau 5 postes
rements entre eux, par un écarteur aluminium Chef
de division Circulation Circulation
Local
Technique

qui offre un meilleur attachement et permet au


Plateforme
Assistance
Stockage
Assemblage et stockage
Danpalon® 16 mm de se cintrer naturellement
au moment de la pose pour épouser la forme
Circulation Circulation matériel Circulation Circulation Bureau 4 postes Circulation Circulation Bureau 5 postes
Bureau 3 postes PATIO A1 Téléphonique sujets examens Bureau 5 postes PATIO A2

convexe recherchée”, ajoute Cyril Gambin, Coupe longitudinale

N M K +14,60 H G F E D C1 C B A
directeur technique d’Everlite Concept.

118
Carte d’identité

148
Pente
15% 15%
Pente

30
+11,42

20

20
du projet

140

350
MAÎTRISE D’OUVRAGE

210
Responsable Circulation Circulation Bureau partagé

RECTORAT DE L’ACADÉMIE DE GUADELOUPE


LOCAL

© Fred Sapotille
TRANSFO

Bureau partagé Circulation Circulation Bureau 4 postes


GROUPEMENT DE MAÎTRISE D’ŒUVRE
Architecte Coupe LT 2 - Ech. : 1/50è

Centre accueil
HUGUES ROSTAL
Anonym’art Architecture - Guadeloupe
Bureau partagé Circulation Circulation téléphonique Rue intérieure Patio B1

+590 (0)5 90 93 72 72
Coupe E-E
contactguadeloupe@anonymart.net
118

www.anonymart.net
30

Architecte-Paysagiste
Contre Contre
20

Pente AGENCE DES PAYSAGES

VENTS VENTS
15% 15%
Pente

+12,01
Kamel Khemeri
350

BET Gros-œuvre, Fluides


& MAREES BET EGIS BATIMENTS
Mathias Marchand
GROUPE

- (Agence Antilles-Guyane)
ELECTROGENE T G B T
LOCAL
TRANSFO Local Déchet & MAREES
BET HQE
BET OPCET - Henri Monar
Aire de détente/
repos Dégt. Repro. Circulation Bureau 3 postes

Coupe LT 1 - Ech. : 1/50è


BET SOLENER - Mohamed Abdesselam
Aire de détente/ Secrétariat
DEP - DPES
Économiste
BET CARAIBES CONSULTANTS - Alain Wachter
repos Dégt. Repro. Circulation

D E P A R T E M E N T D E L A G U A D E L O U P E
V I L L E D E S A B Y M E S
AFFAIRE : 12-01

NOUVEAU SIEGE DU RECTORAT


LT serveurs informatiques, Stockage

ENTREPRISE DE POSE
Aire de détente/
télécom et GTC Circulation matériel repos Rue intérieure Dégt. Repro. Circulation Bureau partagé
Patio B1

© Fred Sapotille
DE GUADELOUPE
S3CB - Ralph Etcheverry - Guadeloupe
Coupe F-F
05 90 86 16 90 - s3cb.gp@orange.fr
DCE

ARCHITECTURE LUMIÈRE N°1629 SEPTEMBRE 2016 N1N M KJ1 J H G F E1 E D C1 C B A


ARCHITECTURE LUMIÈRE N°1629 SEPTEMBRE 2016
8 Pente
15%

+12,01
Pente
15%

MAITRE D'OUVRAGE : RECTORAT DE LA GUADELOUPE


Mai 2013
9
Carrefour Grand-Camp Tél : 0590 21 64 34
97139 ABYMES Fax : 0590 21 38 65

CONDUCTEUR : ICADE
techniques

L’architecte-bâtisseur aime à prendre des


risques et composer des bâtiments véritable-
ment uniques. Pour obtenir le résultat souhai-
té, il repousse parfois les limites des produits
et des matériaux employés et s’essaye à de
nouvelles formes d’expression. C’est ainsi
que l’architecture avance et progresse. Pour-
tant, l’architecte-prestataire est aussi contraint
par des éléments extérieurs (implantation du
bâti, conditions climatiques, décisions de la
maitrise d’ouvrage) qui l’obligent souvent à
revoir son approche du projet. Dans les deux
cas, il a besoin de solutions techniques origi-
nales, capables de s’adapter à ses besoins et

CONDITIONS EXTRÊMES
contraintes. Des solutions composées sur-me-
sure, qui lui permettent d’aboutir dans sa dé-
marche et de passer outre le défi technique,

© Cyril Cattin
pour qu’enfin, l’ouvrage prenne vie.
Remontées mécaniques Val Thorens (France)

A
Vents violents, températures utomne 2015. Afin de rendre qui propose alors un projet… pour le rière ? Coûteuse car nécessitant un verre
plus confortable l’attente des moins original. “Habituellement, les très solide et cintré, du fait de la courbure
négatives et chutes de neige. skieurs patientant aux remontées couvertures des remontées mécaniques des toitures. “La résistance et la simplici-
Des conditions climatiques mécaniques, la station s’engage sont faites dans des matériaux basiques, té du produit étaient un prérequis. A ces
dans un vaste chantier visant à couvrir à faibles coûts et opaques. Ici, l’architecte altitudes, les vents sont si violents qu’ils
extrêmes, pourtant habituelles trois d’entre elles (situées entre 2800 et souhaitait apporter de la transparence et soulèvent les pierres, qui peuvent être
sur les sites de remontées 3000 mètres) d’une enveloppe protectrice. de la clarté pour permettre aux skieurs projetées contre les parois des façades
Un projet qui améliore son image mais de voir l’environnement extérieur” ajoute des remontées mécaniques”, commente
mécaniques. A Val Thorens,
© Cyril Cattin

optimise également l’utilisation des Hervé Vieille. Séduit, le maître d’ouvrage Hervé Vieille. Enfin, outre les qualités in-
la société d’exploitation, la remontées. “A chaque épisode neigeux, accepte le pari : mettre en œuvre un trinsèques du produit, celui-ci devait offrir
la neige s’engouffrait dans les gares nouveau matériau, transparent et jusque- des conditions de montage simples et
SETAM, a choisi de rénover ouvertes et s’accumulait dans les fosses là inconnu dans cette station : le Danpalite. être manuportables ! Un véritable casse-
trois d’entre elles. des quais d’embarcation. Le personnel tête, finalement résolu grâce à la réactivi-
devait alors interrompre la circulation des Danpalite sur-mesure té du bureau d’études d’Everlite Concept.
cabines et déneiger. C’était une perte Avant de choisir cette solution, l’architecte “Le cahier de prescriptions techniques du
d’exploitation pour la station”, commente et le maître d’œuvre ont toutefois étudié Danpalite ne couvrait pas les conditions
Hervé Vieille, du bureau d’études HV d’autres possibilités. Une couverture en de charges et de vent que le produit al-
Conseil. Pour pallier cela, la station ETFE ? Trop complexe et fragile pour ces lait devoir supporter. Pour y remédier,
missionne une agence d’architecture conditions climatiques. Une solution ver- le bureau d’études d’Everlite Concept

ARCHITECTURE LUMIÈRE N°1629 SEPTEMBRE 2016


10 11
techniques

2 700 M2 DE VERRIÈRE

© Matthieu Colin
© Cyril Cattin
Usine Transfix La Garde (France)

Nous sommes pleinement Pour relier deux zones d’activités de la nouvelle usine Transfix, l’architecte Bernard Vernerey
satisfaits du rendu esthétique a composé une immense verrière faisant office de zone de transit et de stockage.
de ces ouvrages, ILS apportent

A
clarté et transparence. fin d’assurer son développement, protection solaire suffisante pour éviter la Mise en œuvre sur-mesure
la société Transfix a inauguré l’an surchauffe de cet espace, entièrement Malgré l’imposante surface à couvrir
Certes, nous n’avons qu’un passé une nouvelle usine, plus clos par des portes sectionnelles”, ajoute (114 mètres de long sur près de 20 mètres
hiver de recul, mais pour grande et plus moderne, implan- ce dernier. “C’est dans ce contexte que de large), l’entreprise Face Méditerranée
tée dans la nouvelle zone d’activités de les cassettes Everlux se sont imposées”, a réussi à tenir les délais et à monter la
le moment nous n’avons à Toulon Provence Méditerranée, la Grande confie Aurélien Huaux, chef de projet pour verrière en deux mois et demi, comme
déplorer aucune dégradation Chaberte. Un bâtiment à la réalisation com- l’entreprise Face Méditerranée, en charge l’explique Aurélien Huaux : “Nous avan-
plexe, recouvrant de nombreux défis tech- du lot enveloppe. D’ailleurs, afin d’opti- cions par étapes, en tenant compte de
sur le matériau. niques, notamment dans ses dimensions. miser le niveau de protection solaire de la pose de la toiture du bâtiment annexe.
Jean-Francois Piard, SETAM Ce nouveau site de production de trans- la verrière, l’architecte avait initialement Nous avons travaillé en 10 phases et, à
formateurs électriques se déploie sur plus préconisé la mise en œuvre de cassettes chaque fois, nous assemblions deux tra-
de 4,7 hectares, comprend 22 000 m² de Everlux avec des lamelles brise-soleil en vées de six mètres, soit environ 240 m².
a fait réaliser des essais auprès d’un or- dans le transport des panneaux de Dan- bâtiments, 1 000 tonnes de charpente en aluminium intégrées dans la double peau Chaque parement d’Everlux mesurait dix
ganisme, le Laboratoire Ginger CEBTP à palite. En raison de leur longueur, nous acier, le tout surplombé d’une verrière en en polycarbonate. Une solution finalement mètres de long, pour une largeur d’un
Elancourt (78), pour confirmer la bonne avons dû installer des châssis en bois à cassettes Everlux s’étendant sur 2 700 m². abandonnée par le maître d’ouvrage. “Il mètre. Les cassettes étaient cintrées
résistance du produit soumis à de telles l’arrière de nos camions pour les amener faut dire que 40 % de la verrière n’est à froid sur la charpente acier et levées
conditions climatiques”, ajoute Hervé sur le chantier sans les abîmer et garantir pas directement exposée aux UV car une grâce à un palonnier spécialement conçu
Vieille. Une précaution indispensable, leur planéité”, commente Philippe Molliet. Transparence et protection solaire partie de la toiture du bâtiment annexe la pour l’occasion”.
qui a su convaincre les intervenants sur Quant au stockage des panneaux, lui Carte d’identité L’usine se décompose en quatre bâti- recouvre”, commente Aurélien Huaux.
le projet. Durant le chantier, le bureau aussi a nécessité des ajustements spé- ments principaux, l’atelier de fabrication
d’études d’Everlite Concept s’est égale- ciaux, en raison des vents violents qui ba-
du projet et d’assemblage, la chaudronnerie (qui
ment révélé d’une aide précieuse pour layent le site. “Les panneaux étant légers, MAÎTRISE D’OUVRAGE se distingue par sa toiture en bacs acier
conseiller la mise en œuvre de certains certains se sont envolés durant la nuit. SETAM nervurés rouge rappelant les coloris du
détails et points singuliers de l’ouvrage. Nous avons donc retravaillé le colisage logo de l’entreprise) et enfin l’atelier de
“Par exemple, nous avons fait réaliser et la logistique de transport pour éviter ce ARCHITECTE fabrication et la terrasse technique, reliés
un connecteur aluminium sur-mesure, genre d’incident”, commente le PDG de YVES DE PRÉVAL
entre eux par une verrière de 2 700 m² qui
Agence Séguineau De Préval Architecte
plus épais et plus robuste”, se souvient l’entreprise. Concernant le montage de la Grenoble 04 76 00 18 53 sert de zone de transit et de stockage.
Hervé Vieille. structure, celui-ci s’est avéré relativement “Celle-ci permet d’ouvrir une partie de
simple, notamment grâce à la facilité de MAÎTRISE D’ŒUVRE l’usine vers l’extérieur, de maximiser les

© Matthieu Colin
Un montage maîtrisé mise en œuvre des parements de Dan- HERVÉ VIEILLE apports lumineux naturels et d’assurer un
malgré les conditions palite (réalisés sur une hauteur pleine en HV Conseil Vimines
confort de travail aux employés”, explique
04 79 62 17 57
Bien que spécialisée dans les chantiers façade et sur deux longueurs en toiture). Herve.vieille@wanadoo.fr Bernard Vernerey. “Ceci étant dit, il fallait
de haute altitude, l’entreprise Joly & Phi- “La principale difficulté résidait dans sélectionner un produit capable de lais-
lippe d’Albertvillle (73) a travaillé dans l’étude de conception qui s’est faite en ENTREPRISE DE POSE ser passer la lumière tout en assurant une
des conditions extrêmes pour réaliser le parallèle de l’avancée du chantier et des PHILIPPE MOLLIET
montage de ces 3 structures, notamment
lors de la pose des toitures (prise au vent).
commandes de produits”, ajoute Philippe
Molliet. Lors de la fin du chantier, en no-
Joly et Philippe Gilly-sur-Isère
04 79 10 05 10 Carte d’identité MAÎTRISE D’OUVRAGE MAÎTRISE D’ŒUVRE ENTREPRISE DE POSE
TRANSFIX La Garde
Lors du début des travaux, en septembre, vembre, la température atteignait -15°,
joly-et-philippe@joly-et-philippe.com
www.joly-et-philippe.com du projet BERNARD VERNEREY
Marseille 04 91 72 40 66
AURÉLIEN HUAUX
Face Méditerranée
la neige avait d’ailleurs déjà commencé par 80 cm de neige. ateliervernerey@wanadoo.fr Eguilles 04 42 29 60 66
facemediterranee@wanadoo.fr
à tomber. “La première difficulté résidait contact@face-mediterranee.fr
www.face-sa.fr

ARCHITECTURE LUMIÈRE N°1629 SEPTEMBRE 2016


12 13
UNE LANTERNE POUR L’ART
2 200 m2 de façade couverte
techniques La réalisation de la façade (charpente métallique + Danpalon®) a été confiée à l’entre-
prise B&M Structure qui a fait appel à un sous-traitant pour la pose des parements en
Cité des Arts Saint-Denis de la Réunion (France) Danpalon® : 2 200 m² de façade couverte, avec des replis réalisés sur certaines parties
de la toiture. Il a ainsi fallu assurer la pose de parements de plus de 13 mètres (d’un
seul tenant) en tenant compte de la légère inclinaison de la charpente métallique du fait
La Cité des Arts est un vaste complexe dédié à la culture et à l’Art, ouvert au public de la forme en parallélépipède du bâtiment en béton (2 pans inclinés de 20 degrés).
“Malgré cela, la facilité de pose du Danpalon® nous a permis de livrer dans les temps.
7/7 jours. Le point d’orgue de cet ensemble ? Un cube de béton s’élevant à plus de Le principal atout de ce matériau, c’est de pouvoir être mis en œuvre sur de grandes
13 mètres de hauteur, entièrement recouvert d’une peau en Danpalon® cristal. longueurs, jusqu’à 12 mètres en standard, ce qui simplifie la pose sur le chantier”, ex-
plique Vincent Pelcener, conducteur de travaux pour B&M Structure.
Une façade naturellement opalescente qui prend vie le jour et … la nuit.

© Hervé Douris
Nous avons baptisé cet édi- çade en Danpalon® cristal traité Softlite
fice la lanterne”, explique en face intérieure. “Nous avons choisi ce Carte d’identité
Elisabeth Pacot, architecte produit car nous cherchions à créer un du projet
de l’agence l’Atelier Archi- bâtiment à l’esthétique vraiment unique
tectes et chef de projet sur et originale. Grâce à ce dernier, nous MAÎTRISE D’OUVRAGE
ce chantier aujourd’hui renommé Le Fa- avons cassé l’aspect strict et anguleux CINOR
nal par l’équipe de la Cité des Arts. En du bâtiment béton et obtenu une façade
effet, ce bâtiment, construit sur un ancien aux multiples rendus visuels selon le mo- GROUPEMENT DE MAÎTRISE D’ŒUVRE
Architectes : ELISABETH PACOT
site industriel, au cœur d’un quartier po- ment de la journée. Le jour, le Danpalon® ET FRÉDÉRIC GRIFFE
pulaire, prend vie la nuit en s’illuminant cristal crée un effet de surface cristallin l’atelier.architectes
grâce à des lampes fluorescentes inté- et la nuit, il est suffisamment opalescent Saint-Denis de la Réunion
+262 (0)2 62 23 70 01 - secretariat@latelier-archi.fr
grées dans la façade. Ce vaste ensemble pour diffuser la lumière de manière op- Les faisceaux
Concepteur Lumière : 8’18’’
est porté par un bâtiment principal en timale, sans que la structure métallique
béton (ayant la forme d’un parallélépi- sur laquelle il s’accroche ne se devine”,
BET TCE : SOCETEM lumineux ont été orientés
Scénographe : CAV
pède) entièrement recouvert d’une fa- conclut l’architecte. en direction du parallélépipède
Acousticien : AVA
BE gestion circulation : ARTELIA
en béton et pas directement
Paysagiste : FOLLEA-GAUTIER
Un CPT spécifique pour les DOM-TOM Économiste : CIEA sur la façade en Danpalon ® ,
Le système Danpalon® dispose d’un CPT permettant sa mise en œuvre BE QUE : IMAGEEN
pour agir comme un réflecteur
dans les DOM-TOM pour les applications suivantes : bardages, couver-
tures, sheds et lanterneaux thermoformés. Les principales contraintes
ENTREPRISE DE POSE et créer une ambiance
VINCENT PELCENER
d’emploi dans ces zones sont le très fort ensoleillement (rayonnements B&M Structure - Saint-Denis de la Réunion nocturne tamisée.
ultraviolets), les vents cycloniques (zone 5), les pluies tropicales et l’at- +262 (0)2 62 56 44 27 - b.bmstructure@wanadoo.fr

© Hervé Douris
mosphère marine.
COÛT DU PROJET
23 millions d’euros TTC

ARCHITECTURE LUMIÈRE N°1629 SEPTEMBRE 2016


14 15
Dossier
MATIERE
A REFLEXION la lumière
laiteuse diffusée
par le Danpalon ® est
au-delà. Ainsi, le matériau se dévoile autour de nouveaux
EXPRESSIONS MULTIPLES usages (loggias, cabanes, brise-vues) en intégrant bien appréciée et suffit
souvent la notion de confort de vie et d’usage. Confort à éclairer les
D’année en année, les architectes s’approprient un peu d’un balcon abrité des vues, confort d’une loggia diffusant
plus le Danpalon® et en diversifient les expressions. Si une lumière ouatée et tamisée ou encore amélioration
espaces de vie.
celui-ci est toujours employé comme élément de mise en des conditions de travail dans un entrepôt, désormais
scène du bâtiment, notamment dans l’usage de couleurs lumineux et bien isolé thermiquement. De quoi attendre
vives, les maîtres d’œuvre poussent leur réflexion bien l’année prochaine avec impatience…

UN MATÉRIAU EN DEUX FAÇONS


Logements Ilot Armor Nantes (France)

3 Questions à
© Sébastien Andréi
Thierry
Donnadieu

© Sébastien Andréi
ARCHITECTE DE L’ATELIER
BOUILLAUD & DONNADIEU

Dans quel contexte urbain s’intègre


ce bâtiment ?
Bien que vous ayez employé le
Danpalon® en façade Nord et au
matériau laisse passer suffisam-
ment de lumière tout en créant
Avez-vous été surpris par la
façon dont les habitants se
Carte d’identité
Il se situe dans le quartier du bas Chante- Sud, on remarque que la fonction de l’intimité. Dans les coursives sont approprié le bâtiment ? du projet
nay (à Nantes), un ancien quartier ouvrier du matériau n’est pas du tout la même. des façades Nord, les pare- Bien sûr et le matériau y parti-
cipe ! Contrairement à ce que MAÎTRISE D’OUVRAGE
actuellement en pleine rénovation. Nous Pourquoi ? ments en Danpalon® permettent BRÉMOND 02 40 57 15 98 contact@groupe-bremond.com
sommes implantés sur un site industriel, sur Le matériau devait répondre aux besoins de gérer le vis-à-vis du bâtiment nous avions imaginé, les habi-
lequel nous avons réalisé cinq bâtiments des habitants tout en apportant une co- d’en face tout en créant une dy- tants gardent leurs loggias closes
MAÎTRISE D’ŒUVRE
(soit 109 logements). Quatre d’entre eux hérence architecturale au projet. Pour ce namique architecturale. En dé- car, de l’intérieur, la lumière lai- THIERRY DONNADIEU
reprennent la même trame architecturale faire, nous l’avons mis en œuvre de diffé- composant le matériau et en le teuse diffusée par le Danpalon® Atelier Bouillaud & Donnadieu Architectes

avec des coursives en partie Nord pour ac- rentes manières. Au Sud, il a été intégré fixant dans une structure en mé- est appréciée et suffit à éclairer Paris 01 40 36 14 14
atelier@bouillauddonnadieu.com
céder aux logements et des loggias, plus dans des volets pliables (2 x 2 modules) tal, nous avons créé une trame les espaces de vie. www.bouillauddonnadieu.com
intimes, au Sud. Nous voulions composer pour créer des loggias. Ces pièces sup- esthétique unique qui prend vie
un ensemble en cohérence avec l’esprit du plémentaires peuvent être investies par grâce à une pose irrégulière. ENTREPRISE DE POSE
site et ce, avec un minimum de matériaux. les habitants de multiples manières car le EMFA Les Sorinières 02 40 04 42 52 info@emfa.fr www.emfa.fr

ARCHITECTURE LUMIÈRE N°1629 SEPTEMBRE 2016


16 17
Dossier MATIERE A REFLEXION

CABANES LUMINEUSES
Logements sociaux, ZAC Lénine Gentilly (France)

Livré en novembre 2015, ce programme de 60 logements sociaux se situe à


l’angle d’une zone de promenade. Pour mettre l’accent sur cette vue dégagée

© Hervé Abbadie
et arborée, l’architecte a composé de vastes espaces extérieurs. Explications.

© Hervé Abbadie
L’objectif
étaIt d’offrir une
pièce supplémentaire,

© Hervé Abbadie
naturellement transparente
et qui donne suffisamment
d’intimité pour être
affectée à de multiples
Une cabane au fond du jardin usages...
Selon le souhait de l’architecte, ces vo-
lumes en Danpalon® (entre 4 et 12 m²),
naturellement ventilés grâce à une ven- Carte d’identité
telle aluminium, reprennent “les codes de
la cabane au fond du jardin d’une maison du projet
pavillonnaire”. En effet, ces boîtes sont uni-
MAÎTRISE D’OUVRAGE
quement accessibles depuis l’extérieur, via OPALY (Office public de l’Habitat Arcueil-Gentilly)
les balcons. “Enfin, la nuit venue, grâce à la

P
our valoriser les façades Ouest dotées d’un revêtement en Danpalon® cris- gration de ces loggias. “Leur conception présence d’une prise électrique, ces boîtes MAÎTRISE D’ŒUVRE
et Sud, qui jouissent toutes tal. “L’objectif était d’offrir une pièce sup- n’était pas chose aisée car la façade se habillent l’immeuble de lanternes géantes OLIVIER FERRIÈRE
deux d’une vue dégagée sur les plémentaire, naturellement transparente et plie, avec des encorbellements au rythme à l’échelle de la ville”, conclut ce dernier. Daquin & Ferrière Architecture Montreuil 01 48 59 51 50
atelier@daquinferriere.fr www.daquin-ferriere.fr
espaces paysagers alentour, qui donne suffisamment d’intimité pour être aléatoire. Il fallait donc composer des es-
l’architecte Olivier Ferrière, de l’agence affectée à de multiples usages : coin lec- paces parallèles pour les positionner, tout ENTREPRISE DE POSE
Daquin & Ferrière Architecture, a composé ture, seconde cuisine, atelier d’artiste…”, en sachant qu’on ne pouvait pas les su- M2L MÉTALLERIE Trouy 02 48 57 76 36 contact@m2lmetallerie.fr www.m2lmetallerie.fr
de grands espaces extérieurs habillés de ajoute l’architecte. Toute la complexité de perposer pour des questions de sécurité
balcons filants (de 9 à 27 m²) et de loggias cette façade résidait d’ailleurs dans l’inté- incendie”, complète Olivier Ferrière.

ARCHITECTURE LUMIÈRE N°1629 SEPTEMBRE 2016


18 19
Dossier MATIERE A REFLEXION

DÉCORATION DE BALCONS
Logements sociaux Les Moulins Nice (France)

D
epuis leur construction en 1974,
les tours des Moulins n’avaient
fait l’objet d’aucune réhabilitation.
Avec l’appui de l’agence d’ar-
chitecture Phasis et du BET Oteis Sude-
quip, l’architecte Pierre-Marie Clément de
l’agence One way 4 Architectes s’est donc
employé à les rénover. Désireux de réduire
la linéarité de cet ensemble de 5 tours, il a
composé un jeu esthétique autour de pan-
neaux en Danpalon® de couleurs vives
venant se fixer aux balcons des façades.

© Atelier Seidel : www.seidel.archi


“Le projet initial prévoyait la pose de cloi-
sons coulissantes afin que les habitants
gèrent leur intimité et leur protection solaire.
Finalement, une solution fixe a été privilé-
giée pour des questions d’entretien. Cela
dit, la trame irrégulière permet de conser-
ver cette impression de panneaux mobiles”,
souligne l’architecte. Il a également intégré
un opacifiant blanc aux panneaux en Dan-
palon® (côté balcon), ce qui limite les reflets
colorés à l’intérieur des appartements.

HABILLAGE DE CAGES D’ESCALIERS


Résidence Le Grand Talabot Nîmes (France)

P
our réhabiliter cet ensemble en
R+11 de 46 logements datant des
années 60, l’architecte Oliver Sei-
del de l’atelier Seidel Architecte
a combiné différents revêtements : enduit
AVANT LA RÉHABILITATION isolant, panneaux de résine en béton pour
la façade et Danpalon® BRV pour les deux
cages d’escaliers. De quoi redonner une
Carte d’identité
Carte d’identité nouvelle expression architecturale au bâti du projet
du projeT tout en améliorant son bilan énergétique.
MAÎTRISE D’OUVRAGE
SNI-NLP
MAÎTRISE D’OUVRAGE “Afin d’alléger ces cages d’escaliers en
COTE D’AZUR HABITAT - Nice béton et leur donner l’apparence du verre, MAÎTRISE D’ŒUVRE
nous avons opté pour une solution unique OLIVER SEIDEL
MAÎTRISE D’ŒUVRE et sur-mesure : des panneaux de Danpa- Atelier Perrin François Seidel

© Atelier Seidel : www.seidel.archi


Architectes Montpellier
PIERRE MARIE CLEMENT
lon® BRV, composés d’une face extérieure 04 67 60 51 41
One Way 4 Architectes - Paris / Biot couleur cristal et d’une face intérieure cris- atelier@pfs.archi
04 92 96 05 92 tal vert irisé, une finition habituellement www.pfs.archi
oneway4archis@gmail.com
réservée à la peau extérieure”, explique
PHASIS ARCHITECTES - Paris ENTREPRISE DE POSE
l’architecte. Pour finaliser cet effet trompe- MARTEAU SAS
BET
OTEIS SUDEQUIP - Nice l’oeil, l’architecte a composé un calepinage Agde
horizontal qui vient casser les codes tradi- 04 67 94 18 01
ENTREPRISE DE POSE tionnels de pose verticale de ce système. AVANT LA RÉHABILITATION marteausud@marteau.fr
BOUYGUES BATIMENT SUD EST www.marteau.fr
Nice - 04 13 64 88 88
bybatse.ca@bouygues-construction.com
www.bouygues-batiment-sud-est.fr

ARCHITECTURE LUMIÈRE N°1629 SEPTEMBRE 2016


20 21
Dossier MATIERE A REFLEXION

© Takuji Shimmura
MOSA QUE DE REFLETS
Logements et bureaux Genevilliers (France)
La trame,
composée d’une
mosaïque de cassettes
3 Questions à aluminium et de parements
en Danpalon ® , crée
une variété de reflets
JEAN KALT complémentaires,
toutE en profondeur
BÂTIMENT INDUSTRIEL
EN CŒUR DE VILLE
ARCHITECTE DE L’AGENCE PHILIPPON-KALT
et légèreté.
Avec son air de paquebot, ce
bâtiment possède une architecture
qui rappelle celle des années 30. Entrepôts Tafanel Paris (France)

© Philippon-Kalt
Pourquoi ce choix ?
Nous avons souhaité composer des Avec 300 mètres de façades donnant sur la rue, les entrepôts Tafanel imposent leur
appartements-terrasses sur les derniers
niveaux afin d’optimiser la façade orien- présence dans le 19e arrondissement de Paris. Pour le maître d’œuvre, il s’agissait
tée au Sud. Ainsi, le bâtiment débute en de les intégrer dans un quartier densément peuplé et en pleine restructuration.
R+3 et se finit en R+7. Cette architecture

D
en gradins s’insère naturellement dans
la volumétrie du quartier. On retrouve epuis des années, l’entreprise de lumière naturelle tout en régulant les si un coloris clair puis nous avons réalisé
différentes typologies d’habitations : au Tafanel (grossiste en boissons) apports solaires et limiter l’éblouisse- qu’une couleur foncée ne nuisait pas à la
centre, nous avons des logements tra- dispose d’entrepôts logistiques ment des salariés qui travaillent dans les quantité de lumière pénétrant dans le bâti
versants avec balcons et aux derniers au cœur même de la capitale, à entrepôts”, explique l’architecte. C’est et qu’au contraire, cela composait une
étages, un système de gradins qui crée proximité de la gare de l’Est. Une situa- ainsi que la solution 3Dlite s’est imposée façade plus cohérente avec les teintes
des duplex avec terrasses. tion privilégiée puisque les entreprises en partie haute des façades, afin de faire dominantes du paysage ferroviaire”,
ont plutôt vocation à quitter Paris pour pénétrer la lumière au plus profond du conclut l’architecte.
Avez-vous souhaité marquer ces s’installer en périphérie. “Il faut dire que bâtiment. “Initialement, nous avions choi-
différentes typologies d’appar- la contrainte acoustique était cruciale
tements avec des traitements de afin de réconcilier le maintien d’activités
logistiques avec un voisinage essen-

© Takuji Shimmura
façade différents ?
Tout à fait. Les derniers étages se tiellement résidentiel”, explique Mickäel
détachent grâce à un enduit minéral Hassani, architecte de l’agence Chartier
blanc qui crée un effet de skyline. Dalix. C’est dans ce contexte particu-
Aux étages intermédiaires, on a posé lier que l’agence a dû densifier cette
une vêture composée de cassettes implantation en construisant 8000 m² de
aluminium anodisé et de parements nouveaux entrepôts et bureaux, situés
en Danpalon® BRV ice metallic. Cette en face de l’équipement culturel du 104
mosaïque crée une variété de reflets et d’un parc. Pour ce faire, l’agence a
complémentaires, toute en profondeur Carte d’identité d’abord composé sur rue une façade
© Philippon-Kalt

et légèreté. fermée en aluminium anodisé pour créer


du projet une isolation acoustique avec la rue et
On voit rarement le Danpalon® BRV MAÎTRISE D’OUVRAGE composer un jeu de réflexion avec l’envi-
employé sur des modules de taille SEMAG 92 ronnement. “A l’Ouest, côté voies SNCF,
aussi réduite. Qu’en pensez-vous ? nous devions faire pénétrer le maximum
MAÎTRISE D’ŒUVRE
C’est vrai que ce matériau s’emploie PHILIPPON - KALT ARCHITECTES
plus souvent sur de grandes longueurs. Paris
Ici, au contraire, les modules ne font 01 47 07 32 97
contact@ponka.fr
Carte d’identité MAÎTRISE D’OUVRAGE MAÎTRISE D’ŒUVRE ENTREPRISE DE POSE
que 80 cm de long et s’intègrent dans www.philippon-kalt.fr du projet ENTREPRISE TAFANEL MICKÄEL HASSANI SOPREMA ENTREPRISES
Chartier Dalix Architectes Clichy
un calepinage assez complexe. Cela Paris 01 55 46 00 60
dit, le produit s’est plié aux contraintes ENTREPRISE DE POSE 01 43 57 79 14 travaux-parisacier@soprema.fr
de la façade et à une échelle de projet RAIMOND SAS Saint-Julien-de-Concelles contact@chartier-dalix.com www.soprema-entreprises.com
02 40 36 50 07 metre@raimond.fr
plus réduite inhérente à un projet en www chartier-dalix.com
www.raimond.fr
centre-ville.
ARCHITECTURE LUMIÈRE N°1629 SEPTEMBRE 2016
22 23
Dossier MATIERE A REFLEXION
Carte d’identité
du projet
ÉCLATANTE FAÇADE
Clinique Saint-Roch Montpellier (France)
MAÎTRISE D’OUVRAGE
GROUPE OC SANTÉ

MAÎTRISE D’ŒUVRE
ROMAIN GUTTON
FRANÇOIS SEUVRE
Blezat Architectes associés- Blezat SAS
Initialement située dans le Lyon 04 72 41 74 74 www.blezat.com

centre-ville de Montpellier, ENTREPRISE DE POSE


la polyclinique Saint-Roch
NICOLAS DESHAYS
Landragin SA Nîmes 04 66 26 68 82

a été délocalisée dans landraginsa@wanadoo.fr


www.landraginsa.fr

un écoquartier (ZAC des


Grisettes). Visible de loin,
la façade située sur l’avenue
principale a été recouverte
d’une peau en Danpalon®
d’un bleu soutenu.

© ACTOPHOTO - Régis Bouchu


A
vec ses façades colorées aux
divers effets de matières, la po-
lyclinique Saint-Roch s’impose
dans le paysage montpelliérain :
façade en cassettes métalliques rouge
moiré (pour les espaces de consultation),
en tôle perforée (pour les blocs opéra-

© ACTOPHOTO - Régis Bouchu


toires), en béton brut matricé et enfin en
Danpalon® bleu. “La richesse des maté-
riaux participe à l’identification de l’édi-
fice dans son quartier”, explique Romain
Gutton, architecte de l’Agence Blézat
Architectectes Associés.

Ecran géant
Cette façade d’une hauteur de
17 mètres a été entièrement recouverte
d’un écran géant en Danpalon® bleu.
“Outre l’effet visuel percutant, cette fa-
çade colorée permet d’unifier les deux
pignons qui sont séparés entre eux
par un patio central (de 14 mètres de Un écran de 815 m2
largeur sur 22 mètres de profondeur)”,
ajoute l’architecte. Cet écran en Dan- La mise en œuvre d’une façade aussi imposante en Danpalon® (17 mètres de
palon® sert également de support natu- haut) aura demandé près de 3 semaines de travail à l’entreprise Landragin, en
rel à la signalétique de l’établissement. charge du lot façade (et les compétences de 3 poseurs).

Quant à l’architecte, il avoue avoir été “Tout d’abord, pour répondre à la demande de l’architecte, nous avons créé un ca-
lui-même surpris par les effets nocturnes lepinage avec des parements de 8,5 mètres de haut pour 1,04 mètre de large, afin
générés par cet écran en Danpalon®. de faciliter la manutention et la pose”, explique le chargé d’affaires de l’entreprise,
“Le soir, les lumières émanant de l’in- Nicolas Deshays. “Une fois la façade divisée, nous avons réalisé un travail minu-
térieur de la clinique viennent “trans- tieux afin de régler la structure porteuse en métal qui s’accroche au mur béton,
percer” cette peau translucide, via le notamment à l’aide de gabarits de Danpalon®. Un travail d’autant plus technique
patio. Depuis l’avenue, les lumières des que l’écran est fixé d’un côté sur appui glissant et suspendu sur 14 mètres de long
véhicules et des luminaires s’y reflètent (correspondant au patio), par 3 rangées de passerelles métalliques.”
de manière graphique et poétique.”

ARCHITECTURE LUMIÈRE N°1629 SEPTEMBRE 2016


24 25
Dossier MATIERE A REFLEXION

ALLÉGER
UN BÂTIMENT TERTIAIRE
Centre Anapath les Ponts-de-Cé (France)

Pour apporter de la
légèreté à une structure
rigide devant se plier aux AGENCE
contraintes d’une activité
médicale, le maître d’œuvre
a choisi une façade en NOUVELLE GÉNÉRATION

© Bruno Fert
I
Danpalon® BRV déclinée l n’est jamais facile pour un architecte cristal au rez-de-chaussée et un coloris Point.P Massy (France)
DEPARTEMENT :
MAINE ET LOIRE
COMMUNE :
49130 LES PONTS DE CE

CONSTRUCTION D'UN
TITRE :

de composer un bâtiment qui intègre bleu à l’étage. “Ce matériau permet de


autour de trois teintes. de nombreuses exigences techniques refléter le paysage tout en modifiant
CENTRE DE PATHOLOGIE
ADRESSE :
PARC D'ACTIVITES COMMUNAUTAIRE DÄANGERS/LES PONTS DE CE
ZAC du Moulin Marcille 2. Ilot 1C.Cadastre section AP .Parcelle NÄ1 182p. Surface=+-3 455mÅ

Avec sa double peau en Danpalon® BRV et Inox


DOE
PHASE :

tout en réussissant à lui donner une ses nuances avec la course du soleil. ETAT PROJETE
MAITRE DE L'OUVRAGE :

véritable identité architecturale. C’était Au-delà de reprendre les codes couleurs


nervuré, cette agence Point.P s’intègre parfaitement
Signature:
SAS
IMMO PATHOLOGIE DE L'OUEST

Carte d’identité
2 rue de l'appentis

le pari de l’architecte Pierre-Yves Frémy de la santé, le Danpalon® bleu vient


BP40428
49004 ANGERS CEDEX 01

AUTEURS DE PROJET :

dans la nouvelle ZAC de Massy qui se veut un espace


ARCHITECTES/ Signature:

avec le centre médical Anapath, un se confondre avec le ciel par temps


SAS PIERRE-YVES FREMY ARCHITECTES
Don Jacques LAINE_Architecte
2, Place de la Paix. 49100 ANGERS

du projet
TÇl: 02.41.86.75.75 - Email: pierreyves.fremy@gmail.com
MAITRISE DE CHANTIER / INGENIEUR STRUCTURE / TECHNIQUES FLUIDES /
Eric BOURON Even STRUCTURES RABIER Fluides Concept

laboratoire d’analyse regroupant une dégagé”, ajoute l’architecte qui s’est


2, Place de la Paix 11, rue des Noyers BP 50714 152, avenue Patton

économique “nouvelle génération”, plus attentif aux


49100 ANGERS 49007 ANGERS Cedex 01 49000 ANGERS
TÄl. : 06.48.66.82.08 TÄl. : 02.41.87.58.05 - Fax : 02.41.86.09.38 TÄl. : 02.41.88.06.00 - Fax : 02.41.88.37.82
Email: bouron-e@orange.fr Email: contact@even-structures.fr Email: rabier01@rabier-fr.com

PLAN :

FACADES NORD et OUEST

dizaine de médecins. “Nous devions également amusé à alterner les différentes La double peau
MAÎTRISE D’OUVRAGE
relations entre la nature environnante et les activités
Date : Echelle : DOSSIER NÄ : PLAN NÄ :

diviser le bâtiment en deux zones, le teintes sur un même étage pour alléger
29/10/2015 1/50 ANAPATH DOE09

SAS IMMO-PATHOLOGIE DE L’OUEST Inox et DANPALON ®


rez-de-chaussée comprenant l’accueil et l’ensemble et atténuer l’effet monolithique
les laboratoires d’analyse et l’étage, avec de ce parallélépipède.
humaines générées. compose une façade
MAÎTRISE D’ŒUVRE

L
PIERRE-YVES FRÉMY des salles de réunion et des bureaux”. a démarche n’avait rien de naturel stationnements, nous avons construit un immatérielle aux
SAS Fremy Architectes
Pour faciliter la pose du bardage, pour le maître d’ouvrage Point.P : édifice “contenant” avec une cour qui
Angers 02 41 86 75 75
contact@fremy-architectes L’ensemble devant s’intégrer dans l’architecte a utilisé la largeur des faire appel à un concours d’ar- contient tous les usages extérieurs”. L’in-
multiples reflets.
www.fremy-architectes.com une ZAC à l’architecture totalement parements pour dessiner les ouvertures. chitectes pour construire son térêt est réel. Depuis la rue, seule l’es-
décousue… Pour ce faire, l’architecte Ainsi l’ouverture la plus étroite reprend une nouveau bâtiment commercial. “C’était thétique des façades, composées d’une
ENTREPRISE DE POSE a donc opté pour un bardage rapporté trame de 600 mm tandis que la grande
ROUSSEAU SAS Le Plessis Macé
une logique nouvelle pour l’entreprise double peau en bardage Inox nervuré
02 41 31 12 20 contact@rousseausa.fr ventilé en Danpalon® décliné autour de baie vitrée à l’étage mesure 2,4 mètres. mais finalement celle-ci s’est pliée à (intérieur) et Danpalon® BRV cristal (exté-
www.rousseausa.fr trois teintes : une trame en coloris ice et l’exercice et en a fait son bâtiment rieur), se révèle. “Grâce aux reflets de
signature et une vitrine de son activi- l’Inox perceptibles à travers le Danpalon®,
té”, explique Marie Madinier, architecte on crée des façades animées de jeux de
© Rudy Burbant

et chef de projet pour l’agence BVAU. lumières et de profondeur”. En journée, le


Sur ce projet, l’agence d’architecture a bâtiment reflète les arbres et le ciel, tant
apporté un regard innovant sur le bâti et si bien qu’il apparaît presque… imma-
tertiaire. “Nous avons inversé le sché- tériel. Enfin, la nuit venue, le bâtiment Carte d’identité
ma classique. Au lieu de laisser voir les est éclairé depuis l’extérieur, ce qui lui du projet
voiries, les espaces de stockage et les confère un aspect brillant et lumineux.
MAÎTRISE D’OUVRAGE
POINT.P

MAÎTRISE D’ŒUVRE
AGENCE BVAU (BARTOLO VILLEMARD
ARCHITECTURE URBANISME)
Paris 01 55 28 96 80
agence@bvau.fr www.bvau.fr

© Cyrille Lallement
ENTREPRISE DE POSE
BRIAND CONSTRUCTION MÉTALLIQUE
02 51 91 03 73 Les Herbiers
secretariat@briand.fr www.groupebriand.fr

ARCHITECTURE LUMIÈRE N°1629 SEPTEMBRE 2016


26 27
Dossier MATIERE A REFLEXION

PERTURBER LES
Magasin Harvey Nichols
CODES DU LUXE
Birmingham (Royaume-Uni)

© Alain Leduc – Groupe ADP


La nouvelle boutique Harvey Nichols est l’une des enseignes phares du
centre commercial Mailbox. Tout en conservant son identité traditionnelle
liée au luxe, elle intègre des éléments architecturaux originaux et
contemporains. Une alliance qui donne un supplément d’âme au lieu.

L
’aménagement intérieur du nou- autour de formes subtiles, des éléments
veau magasin de la chaîne de de décor composés sur-mesure (portants
luxe Harvey Nichols tranche avec à vêtements, luminaires...) et, enfin, du
les codes architecturaux tradi- Danpalon® de couleur grise pour habil-
tionnels des boutiques de ce standing. ler les plafonds. “Ce revêtement sublime Carte d’identité
L’architecte en charge du projet, Ewald
Damen, de l’agence londonienne Imagi-
nation, nous en révèle l’origine : “Notre
client souhaitait redéfinir le langage du
l’aménagement intérieur en créant une
réflexion intéressante des images, tout
en donnant de la hauteur au magasin”,
explique l’architecte. “Nous connais-
MAÎTRISE D’OUVRAGE
HARVEY NICHOLS
du projet
EMBARQUEZ APAISÉ !
Salle d’embarquement par bus, Hall 3 Paris-Orly Ouest (France)
luxe en intégrant à la fois des matériaux sions la propension du produit à réfléchir
nobles et d’autres plus habituels, mais qui la lumière, mais nous voulions aller plus MAÎTRISE D’ŒUVRE
sont suffisamment travaillés pour appor- loin, en créant un rendu vraiment spé- EWALD DAMEN
Imagination Londres
Tout en régulant la lumière, cette façade innovante
ter un véritable savoir-faire. Le mélange cial. La bonne surprise, c’est que celui-ci
des genres se traduit par une ambiance dépasse nos espérances. En effet, la bril-
+44 (0)20 7323 3300
www.imagination.com
crée une atmosphère apaisante pour des passagers
créative qui révèle aussi le ton et l’hu- lance du Danpalon® et la réverbération prêts à embarquer.
mour de la marque”. Pour cela, l’agence de la lumière sur les murs et le plafond ENTREPRISE DE POSE
PORTVIEW FIT-OUT LIMITED
d’architecture a mis en scène différents créent un effet véritablement unique”,

Interview Véronique Pasquier


Belfast
matériaux. Des matières nobles, comme avance Ewald Damen. +44(0)28 9064 4765
le marbre ou le bois massif, travaillées ARCHITECTE DU GROUPE ADP

Quelle était l’expression des be- L’autre spécificité de ce projet était l’ex- ques, fait office de brise-soleil et limite
soins pour ce projet construit dans position sud-ouest de la façade prin- ainsi l’éblouissement et la surchauffe.
un environnement aussi particulier cipale. Il fallait conserver la lumière et
que l’aéroport de Paris-Orly ? les vues sans éblouir, obtenir des tem- Est-ce l’unique intérêt du matériau ?
Dans la perspective de la construc- pératures acceptables sans chauffer La couleur et la transparence du produit
tion du bâtiment de jonction entre les ni climatiser. créent une atmosphère ouatée et ras-
terminaux sud et ouest, cette salle surante avant l’embarquement pour les
a été construite pour pallier de ma- Comment avez-vous composé avec passagers circulant dans les escaliers
nière temporaire à la démolition d’un ces différentes contraintes ? situés juste derrière la façade.
hall d’embarquement. Les structures Pour assurer l’économie du projet et le
et les espaces bougent beaucoup confort des passagers, nous devions De la même façon, il est suffisamment opa-
dans les aéroports. Il y avait donc une réguler la lumière et les températures que pour rendre invisibles certains abords
contrainte économique forte, nous de- avec une simple ventilation de l’espace des pistes tout en mettant l’accent sur les
vions construire dans un environnement de circulation. Nous avons donc com- larges ouvertures vitrées qui orientent le re-
très contraint mais à moindre coût, tout posé une façade principale en 3Dlite, gard du voyageur sur les objectifs essentiels
en conservant nos exigences de qualité qui grâce à sa structure alvéolaire al- du process d’embarquement, les avions à
de service attendue par nos passagers. ternant des cellules translucides et opa- l’étage, les bus au rez-de-chaussée.

Carte d’identité
du projet
MAÎTRISE D’OUVRAGE MAÎTRISE D’ŒUVRE ENTREPRISE DE POSE
GROUPE ADP VÉRONIQUE PASQUIER, ALAIN DAVY GALOPIN SAS
© Ed Reeve Edit Photo

Direction Ingénierie et Aménagement - Groupe ADP Mulhouse 03 89 33 44 50


info@galopin-sa.com
www.galopin-sa.com

ARCHITECTURE LUMIÈRE N°1629 SEPTEMBRE 2016


28 29
Dossier MATIERE A REFLEXION

CIRCULATIONS ADOLESCENTES
COUVERTURE
SÉRIGRAPHIÉE
Gare de péage Coutevroult (France)
Z O O M
Collège Maurice Genevoix Meslay-du-Maine (France)

3 Questions à Danpalon® sérigraphié


La trame unie du Danpalon® ice a été sé-
rigraphiée avec des bandes verticales

Jean-Louis ChEreau
ARCHITECTE DE L’AGENCE A3 ARCHITECTURE
rouges. Tout en apportant du dynamisme
à l’ensemble, cette sérigraphie permet de
travailler sur des panneaux entiers sans
avoir à découper des morceaux colorés
pour suivre le calepinage.
Pour quelles raisons êtes-vous Pourquoi avoir sélectionné la De quelles propriétés mécaniques
intervenu sur ce collège ? solution Danpalon® pour habiller parlez-vous ?
L’établissement, composé de trois bâ- ces équipements ? Le Danpalon® est idéal pour être travaillé
timents en béton préfabriqué, souffrait Nous voulions un produit transparent sur de grandes longueurs et la solution

© Hervé Abbadie
d’une image vieillissante. Pour moderni- pour éviter que le préau et la coursive en 16 mm d’épaisseur permet d’obtenir
ser l’aspect extérieur, nous avons réno- ne créent de grandes zones d’ombre une bonne isolation phonique. Pour le
vé les façades et intégré de nouveaux dans la cour et dans les classes. préau d’une portée de 26 mètres, nous
dispositifs de circulation extérieure avec avons simplement utilisé des parements
un ascenseur. De plus les coloris pastel choisis, de 13 mètres. La rupture dans la trame
à savoir ice, ambre et bleu dans la permet de reprendre la différence de
Un préau traverse désormais la cour coursive, créent d’intéressants jeux niveau entre les 2 bâtiments à rejoindre
et une coursive vient s’adosser au bâti de lumières qui se reflètent sur le sol tout en évitant la propagation du bruit. Afin de s’adapter à l’évolution des systèmes de paiement, la gare de péage de
principal pour rejoindre un second bâ- et dans les classes selon la position Pour la coursive, l’exercice était un peu
timent, situé à la perpendiculaire. Ces du soleil. Au-delà de ces considéra- différent car si la portée est similaire, les Coutevroult (77) a été refaite. Le maître d’œuvre a conçu un système de poutres acier
nouveaux espaces de circulation offrent tions, les propriétés mécaniques du parements en Danpalon® ont été posés et treillis bois sur lequel vient se poser une couverture en Danpalon® ice sérigraphié.
aux collégiens une protection efficace Danpalon ® se mariaient idéalement perpendiculairement à la structure por-

L
contre la pluie et le vent ! au projet. teuse afin de créer une pente d’écoule-
a couverture de la gare de cela apporte du confort mais, in fine, Montage express
ment des eaux de pluie.
péage de Coutevroult fait cela permet de fluidifier le trafic car Afin de ne pas perturber l’activité du péage,
Carte d’identité figure d’exception dans l’uni- l’usager voit mieux les opérations le montage de la structure a été fait de
du projet vers des gares de péage. Le à réaliser. De plus, cela limite les nuit, sur des plages horaires réduites. “La
plus souvent, les maîtres d’ouvrage consommations d’électricité car les couverture a été assemblée au sol, avec
MAÎTRISE D’OUVRAGE MAÎTRISE D’ŒUVRE ENTREPRISE DE POSE privilégient des toitures en acier dispositifs peuvent être éclairés plus des éléments comprenant à chaque fois
CONSEIL DÉPARTEMENTAL JEAN-LOUIS CHÉREAU A3 Architecture DESCHAMPS SA Saint-Denis-de-Gastines, pour des questions de coût. “Ici, la tardivement”, explique Gilles Beguin, 5 panneaux de Danpalon® de 1,04 x 12 m,
DE LA MAYENNE agence@a3-architecture.fr 02 43 53 48 30 02 43 00 53 08 secretariat@deschamps-sa.com
www.a3-architecture.fr www.deschamps-sa.com
Sanef a choisi de soigner l’esthétique architecte pour l’agence Beguin & posés sur des pannes en bois lamellé collé
tout en faisant pénétrer la lumière Macchini (et également concepteur et fixés sur un cadre métal. Chaque nuit,
jusqu’à l’usager grâce au revête- du péage de Montreuil-aux-Lions (02) nous levions 2 modules (soit 125 m²) à
ment Danpalon ® Ice. Non seulement basé sur le même concept). l’aide d’une grue”, ajoute l’architecte.

Carte d’identité
du projet
MAÎTRISE D’OUVRAGE
SANEF

MAÎTRISE D’ŒUVRE
GILLES BEGUIN
SCP Beguin & Macchini
scp@beguin-macchini.fr
01 55 26 89 54
www.beguin-macchini.com

ENTREPRISE
FRANCHE COMTÉ SIGNAUX Rurey
03 81 60 33 44 contact@franche-comte-signaux.fr
www.franche-comte-signaux.fr

ARCHITECTURE LUMIÈRE N°1629 SEPTEMBRE 2016


30 31
JO U R
N U I T

© : Laurent Keller
Selon ses besoins,
le maître d’ouvrage peut
choisir d’illuminer ces façades par
des effets de balayages lumineux, des jeux
© : Laurent Keller

d’ombres ou encore des rythmes réguliers.


Ce travail complexe a été réfléchi
CIMES

© : Laurent Keller
en amont entre Everlite CONCEPT et

ÉCLAIRÉES
WE-EF Lumière, notamment par des
tests grandeur nature.
Sébastien Rey, WE-EF Lumière BOITES DE COULEURs
Centre Commercial Porte des Alpes Saint-Priest (France) A l’image des façades colorées extérieures, l’intérieur
des sas d’entrée est revêtu de boîtes en relief en Dan-
palon® rétro-éclairé. Dès l’ouverture des portes, ces
Créé en 1981, le centre commercial “Porte des dernières créent un effet de surprise immergeant. Un
Alpes” regroupe de nombreuses enseignes. Avec le lien fort entre le dedans et le dehors.
souhait de redynamiser et de revaloriser le site, Immochan

© : Laurent Keller
a demandé à l’agence Arte Charpentier Architectes un projet
architectural d’envergure avec une visibilité de jour et de nuit.

© : Laurent Keller
Rencontre avec Sylvie Levallois Carte d’identité
du projet
ARCHITECTE CHEZ
Comment avez-vous sélectionné MAÎTRISE D’OUVRAGE
ARTE CHARPENTIER ARCHITECTES la palette de coloris qui habille ce IMMOCHAN

vaste ouvrage ?
Comment avez-vous réussi à et mises en scène. Les façades bâti prend vie et les signalétiques MAÎTRISE D’ŒUVRE
Le maître d’ouvrage souhaitait des ARTE CHARPENTIER ARCHITECTES
composer un ensemble qui valo- principales ont été habillées d’ailettes des enseignes se fondent dans ce coloris neutres, assez intemporels, qui Lyon - 04 78 63 77 00 - accueil.lyon@arte-charpentier.com
rise à la fois le centre commercial verticales en Danpalon ® qui se paysage nocturne coloré. ne reprennent pas nécessairement les www.arte-charpentier.com
et l’esthétique du bâtiment ? détachent tels d’immenses luminaires codes couleurs d’Immochan car tous Paris - 01 55 04 13 00
contact@arte-charpentier.com - www.arte-charpentier.com
Traditionnellement, un centre sur une hauteur de 8 à 10 mètres, à Le projet a-t-il été pensé autour leurs sites peuvent avoir une identité
commercial se repère à sa partir de 2,5 mètres du sol. Les deux de son rendu nocturne ? architecturale propre. Nous sommes INSTALLATIONS LUMINEUSES
profusion d’enseignes lumineuses sas d’entrée sont enveloppés par L’idée des façades lumineuses était partis du nom du site “Porte des SÉBASTIEN REY - WE-EF Lumière et Flux Lighting - Satolas-et-Bonce
et le bâtiment s’efface derrière des panneaux dorés, qui soulignent le fil conducteur du projet. Si nous Alpes” et avons travaillé des coloris qui 04 74 99 14 86 - s.rey@we-ef.com - www.flux-lighting.com
elles. Selon la volonté du maître les accès au centre commercial. avons fait le choix d’une solution en évoquent la montagne et les glaciers. ELEC4

JOUR
Villeurbanne - 04 78 68 78 68 - contact@elec4.fr - www.elec4.fr
d’ouvrage, nous avons remis Entre ces deux sas, la façade est Danpalon®, c’est justement pour sa
l’architecture au cœur du projet composée de modules de Danpalon® capacité à réfléchir la lumière la nuit Avec Everlite Concept, nous avons
ENTREPRISES DE POSE
pour qu’il existe par lui-même. de différentes couleurs et hauteurs venue. En intégrant un système de créé une nouvelle teinte de bleu,

NUIT
BILLON S.A - Brignais - 04 72 76 56 85
Pour cela, nous avons imaginé un formant un porche et venant se réglettes Leds pilotables à l’intérieur déclinée en trois nuances. Nous avons kevin.rissaud@billon-sas.com - www.billon-sas.com
habillage des façades existantes fixer à l’ancienne structure sur une des parements, nous avons pu également utilisé un coloris cristal et NAKLIS - Anneyron - 04 75 31 59 74
en Danpalon ® comprenant hauteur de 11 mètres. La nuit, grâce travailler l’éclairage et composer une teinte dorée (plus chaude) pour contact@naklis.com - www.naklis.com
différentes séquences, couleurs à un système de rétro-éclairage, le différents scénarii lumineux. habiller le dessus des halls d’entrée. SNGI - Sainte-Foy-l’Argentière - 04 74 70 01 55
info@sngisa.fr - www.sngisa.fr
ARCHITECTURE LUMIÈRE N°1629 SEPTEMBRE 2016
32 33
JEUX D’OMBRE ET DE LUMIÈRE

© Mitchell Duncan & Associates Limited


Centre culturel Monéteau (France)

Etonnant
Situé en bordure de l’Yonne, le centre culturel de la mètre étalon !
ville de Monéteau (89) accueille représentations de Ici, l’architecte s’est
théâtre, spectacles jeune public ou encore réceptions. servi de la largeur des
Volontairement sobre en journée… le bâtiment prend panneaux de Danpatherm K7
vie la nuit venue avec une façade principale lumineuse, (624 mm) comme mètre
habillée d’une écharpe diaphane. étalon pour le calepinage
des autres éléments
(panneaux bois intérieurs,
mur-rideau en verre,
DOUBLE
COMPOSITION
© ARCHITECTE(S) - Romain Viault - www.sarl-architectes.

bardage béton).

Centre commercial Victoria Nottingham (Royaume-Uni)

3 Questions à Rénover la façade d’un centre commercial en la


rendant plus visible, tout en l’intégrant dans le quartier
qui l’entoure, c’est le défi relevé par Simon Brown,
SIMON BROWN
eu

architecte de l’agence d’architecture Leslie Jones.


ARCHITECTE DE L’AGENCE LESLIE JONES Comment avez-vous composé rées vient animer la façade pour la
le design et le rendu final de rendre encore plus visible. Dans les
ce bâtiment? deux cas, le résultat fonctionne par-

L
Notre principal objectif, en accord faitement. Nous pouvons dire que
’architecte du projet, Romain l’enduit à la chaux du bâti du 19e siècle, dans la façade principale viennent attirer avec les autorités locales, était de le rendu final est bien plus impres-

© Mitchell Duncan & Associates Limited


Viault, a souhaité intégrer ce nou- l’architecte a choisi un bardage en béton le regard des passants. De plus, le hall créer une façade dynamique qui sionnant que ce que nous avions
veau bâtiment tout en douceur blanc ivoire pour la façade principale et d’entrée traversant a été habillé en partie améliore à la fois l’esthétique du imaginé durant la phase d’études.
dans le paysage urbain alentour. a enveloppé une partie des trois autres haute de panneaux de Danpatherm K7 centre commercial et le cadre ur-
“Ce centre culturel est situé à côté de la façades d’une peau en Danpatherm K7 pour créer un espace circulant qui fait of- bain voisin. Il faut dire que cette Avez-vous uniquement choisi
bibliothèque de la ville, une construction cristal Softlite. fice de rue intérieure. Ce bandeau se pro- façade, qui s’avance sur la rue et le Danpalon® BRV pour ses
néoclassique du 19e siècle”. Un bâtiment longe sur les autres façades et crée ainsi se prolonge dans différentes di- qualités esthétiques ?
emblématique donc, auquel le maître Inversion des rôles une écharpe lumineuse qui guide et attire rections, est un élément important Pas uniquement. La légèreté des
d’œuvre n’a pas voulu faire d’ombre, du “Enfin, quand la nuit tombe et que la le visiteur et dévoile d’intéressants jeux dans le paysage. L’idée d’un bâti- éléments et leur rapidité de mise en
moins…la journée. “Pour ce faire, nous bibliothèque ferme ses portes… C’est d’ombres. “Avec ce matériau, on obtient ment lumineux et transparent s’est œuvre ont été de véritables atouts
avons notamment travaillé autour des à notre tour d’apparaître !”, résume Ro- un effet proche de celui d’une lanterne de rapidement imposée mais nous pour conduire ce chantier car le
mêmes codes couleurs”. Pour rappeler main Viault. 9 000 catadioptres incrustés papier”, conclut l’architecte. Carte d’identité voulions également composer une centre devait rester ouvert durant
Carte d’identité du projet façade nocturne animée qui sym-
bolise les fonctions du bâtiment: un
les travaux. Enfin, la capacité du
produit à s’adapter aux contraintes
du projet MAÎTRISE D’OUVRAGE centre d’achats et de loisirs. de l’ouvrage (différentes largeurs
VICTORIA SHOPPING CENTER de plaques et longueurs sur-me-
MAÎTRISE D’OUVRAGE Le revêtement de façade sure) nous a permis de conserver
VILLE DE MONÉTEAU MAÎTRISE D’ŒUVRE a-t-il participé au succès notre vision architecturale initiale,
SIMON BROWN
MAÎTRISE D’ŒUVRE Leslie Jones Architects Ltd Londres de la réhabilitation ? sans faire de compromis.
C’était l’une des clés du succès.

JOUR
ROMAIN VIAULT +44 (0)20 7255 1150

JOUR
ARCHITECTE(S) - Romain VIAULT admin@leslie-jones.co.uk.com Durant la journée, le Danpalon®
Charenton-le-Pont 01 43 78 40 81 BRV alu et ice softlite crée une
contact@sarl-architectes.eu ENTREPRISE DE POSE façade lumineuse et claire qui se
NUIT www.sarl-architectes.eu

ENTREPRISE DE POSE
METCLAD Nottingham +44 (0)16 2372 0032
admin@metclad.co.uk marie bien aux autres matériaux
composant l’ouvrage. A l’inverse, NUIT
ROBIN DUCROT MÉTALLERIE SARL la nuit, un système de Leds colo-
Pourrain 03 86 41 06 89
www.robin-ducrot-metallerie.fr
ARCHITECTURE LUMIÈRE N°1629 SEPTEMBRE 2016
34 35
QUEL EST LE PRINCIPE CONSTRUCTIF

FAÇADES ACTIVES
D’UNE FAÇADE ACTIVE ?

Côté logement, on retrouve un complexe com-


posé d’un mur en BA13, d’un isolant en laine de
Logements sociaux Collombelles (France) verre et d’un mur en contreplaqué. Ensuite, il y
1 a un vide d’air d’une quinzaine de centimètres,
BANDEAU : TOITURE : puis la solution en Danpalon® BRV. A propre-
2
8 01 - Couvertine Zinc 09 - Bavette ment parler, c’est donc bien l’ensemble lame
4 02 - Panneau de résine 10 - Costière
d’air + parements en Danpalon® qui com-
Dans cette résidence sociale, le maître
2
d’ouvrage a expérimenté une 6 nouvelle approche 03 - Bardage bois
04 - Lame d'air
11 - Etanchéité
12 - Isolation pose laAfaçade active, en fonctionnant sur
thermique visant à réduire les besoins en chauffage grâce à un air préchauffé par des
3 05 - OSB Triply 13 - Dalle béton DETAIL
4 06 - Pare-pluie 14 - Peinture le principe de l’effet de serre. Les rayons du
5
façades en Danpalon BRV qui est
®
6 ensuite insufflé dans les appartements.
5 07 - Baïonnette ossature acrotère
08 - Bac acier
soleil pénètrent à l’intérieur de cette façade
en Danpalon® BRV et réchauffent la lame
7
d’air située à l’arrière.

C
9
10 11 12 13 14
est une résidence sociale unique évidemment une fonction esthétique et se partie basse, chemine dans un vide d’air
en son genre qui a été inau- marie élégamment avec le bardage bois, il d’une quinzaine de centimètres et est na- 2ème ETAGE

gurée à Colombelles, dans le a également été choisi pour ses propriétés turellement réchauffé par l’énergie solaire
Calvados. Ici, deux types d’ha- intrinsèques. En effet, à l’instar du verre, ce- qui pénètre dans la façade en Danpalon® DETAIL B
bitats sociaux cohabitent. L’un est un lui-ci peut créer un effet de serre propice à BRV. Cet air chauffé est ensuite conduit
programme collectif BBC, l’autre est la diffusion d’une lame d’air chaude. grâce à la VMC double flux dans les
estampillé Habitat seniors-services qui appartements.
garantit aux locataires la possibilité “Le Danpalon® reste une solution financiè-
d’y vivre jusqu’à un âge très avancé rement plus abordable qu’un produit ver- Ce système est une installation exemplaire, 1er ETAGE

grâce à des aménagements pré-ins- rier. C’est un compromis intéressant entre qui a certes un coût financier, mais qui FAÇADE OSSATURE BOIS + DANPALON MUR OSSATURE BOIS + DANPALON (PLAN)

tallés pour adapter le logement aux solidité, qualité esthétique et prix”, ajoute apporte un confort supplémentaire dans
05 - OSB Triply
besoins des seniors. Outre cette le bureau d’études Coquière ingénierie. les logements et des besoins moindres 06 - Pare-pluie
DETAIL A
composante sociale forte, le maître Grâce à cette façade active, l’air exté- en chauffage”, confie le bureau d’études 15 - Panneaux polycarbonate
DANPALON 12 mm
d’ouvrage a également souhaité rieur est capté par des grilles situées en Coquière Ingénierie. 16 - Connecteur
expérimenter de nouvelles ap- 17 - Platine de fixation
18 - Lame d'air 150 mm
proches en matière thermique afin 2ème étage 19 - Ossature bois 220 mm RDC

20
Isolation 220 mm 20 - Isolation 220 mm
de réaliser des économies d’éner-

20
21
Pare vapeur
22
Doublage isolant 75 mm 21 - Pare vapeur DETAIL C
gie (Ndlr : L’objectif final étant 23
BA13
22 - Doublage isolant 75 mm
de réduire les charges de ces 23 - BA13
2ème ETAGE REPERAGE
ménages à revenus modestes). 15
Panneaux Danpalon® 12 mm
16 Connecteur
Façades ventilées 17 Platine de fixation
en Danpalon® BRV 18 Lame d’air 150 mm
S’il fut un temps question d’inté- 6 Pare-pluie
grer un système de panneaux 5 OSB Triply
19 Ossature bois 220 mm
solaires en habillage extérieur, DETAIL B FAÇADE OSSATURE BOIS + DANPALON PLANCHER :
l’agence d’architecture Sch- 24 - Grille 29 - Finition de sol
neider a finalement choisi 25 - Caillebotis 30 - Chape armée
d’intégrer deux façades ri- RDC 26 - Gravier 31 - Résilient acoustique
27 - Cornière 32 - Dalle béton
deaux ventilées (ou actives), 28 - Isolation enterrée 33 - Isolation
MANCE

MANCE
au niveau des chambres
24 Grille
des logements T3, côté
25 Caillebotis
Sud. Ces dernières se
composent principale- 26 Gravier RDC Finition29de sol
ment d’une VMC double Chape30 armée 23
flux, d’un vide d’air et 31 acoustique
Résilient 22
21
20

32
Dalle béton
d’une solution en Danpa-

R
20 19
FOR

lon® BRV, coloris Cristal, 27 Cornière Isolation


33

FO
6 5
28 enterrée
en 16 mm d’épaisseur, Isolation 18 17
16
sur une hauteur de près de 15

PER
LOGIPAYS
PER

9 mètres. Si le produit joue COLOMBELLES 18 logements


DETAIL C
MUR TYPE 1
Carte d’identité COUPE VUE EN PLAN
AGENCE SCHNEIDER
Architectes Urbanistes Associés
Echelle :1/20

Plan N°A775 - E10


DCE

du projet D2-101-3b

FS AG 1ère édition 24/07/2013 a


© agence Schneider

MAÎTRISE D’OUVRAGE MAÎTRISE D’ŒUVRE BUREAU D’ÉTUDES ENTREPRISE DE POSE


LOGI PAYS- HLM DU CALVADOS FLORENT SCHNEIDER LOÏC COQUIERE CUILLER FRÈRES
Agence Schneider Caen BENOÎT CRESPO Petit-Couronne
02 31 35 49 60 BET Coquière Ingénierie 02 35 68 15 64
accueil@agence-schneider.fr 02 33 77 80 55 contact@cuiller.fr
www.agence-schneider.fr accueil@coquiere-ingenierie.fr www.cuiller.fr
www.coquiere-ingenierie.fr
ARCHITECTURE LUMIÈRE N°1629 SEPTEMBRE 2016
36 37
SUBTILE Carte d’identité
du projet

© Fred Laurès
MÉTAMORPHOSE
CEA Saclay (France)
MAÎTRISE D’OUVRAGE
CEA SACLAY

MAÎTRISE D’ŒUVRE
RETOUR D’EXPÉRIENCE
A26 Architectures Paris
DU MAÎTRE D’OUVRAGE
09 70 75 52 80 direction@a26.eu www.a26.eu
“Au départ, nous étions très inquiets de la so-
BET lution retenue en Danpalon® BRV metallic ice +
“Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme”. CAP INGELEC Paris 01 80 05 12 00
capingelec75capingelec.com www.capingelec.com
Danpalon® cristal (pour les vitrages) car nous
craignions que la lumière naturelle ne puisse
Si cette maxime reflète assez bien les activités du CEA pénétrer à l’intérieur de ce bâtiment, très lumi-
ENTREPRISE DE POSE
de Saclay, elle correspond tout autant au traitement SARMATES neux à l’origine. Finalement, la présence de cette
Morangis 01 30 88 35 35 double peau ne nuit pas à la transmission lumi-
réservé à un ancien bâtiment du site. Au lieu d’être sarmates@sarmates.fr www.sarmates.fr
neuse et le résultat est bluffant. La vêture laisse
détruit, celui-ci commence une seconde vie. pénétrer une lumière diffuse, légèrement voilée,

© Fred Laurès
très appréciée des salariés. De plus, celle-ci isole

223
suffisamment la structure : cet hiver nous n’avons
h ectares, 6 000 éléments verriers de l’ouvrage ont été dé- RT2012, mais il est désormais bien plus pas mis en route le chauffage et, cet été, les sa-
salariés et près posés et les châssis métalliques décapés. fonctionnel pour le personnel qui y tra- lariés n’ont pas souffert de la chaleur. Sur le plan
de 400 bâtiments. Puis une solution en Danpalon® cristal est vaille. En hiver, la vêture secondaire l’isole esthétique, l’ouvrage a réussi à s’intégrer en dou-
Ces quelques venue remplacer le verre. Ainsi, c’est bien du froid et, l’été, l’air chaud emmagasiné ceur dans le style architectural d’Auguste Perret, qui
chiffres révèlent toute l’importance du une double peau en Danpalon® qui vient entre les deux enveloppes est rejeté à marque tout le site. Enfin, la nuit, l’aspect du bâtiment
CEA de Saclay, l’un des 10 centres recouvrir l’ouvrage, désormais allégé. l’extérieur par convection naturelle dans change complètement. On découvre alors l’empla-
que compte le CEA (Commissariat à “Certes, le bâtiment n’est pas soumis à la la lame d’air”, précise l’architecte. cement des anciennes fenêtres grâce à la lumière
l’Energie Atomique et aux énergies artificielle qui est projetée dans le Danpalon® cristal.”
alternatives) en France. A l’intérieur,
un bâtiment datant des années 50 Charles Roux, CEA Saclay
© Fred Laurès

vient de subir une transformation


complète. “La question de le dé-
truire s’est longtemps posée. Fi-
nalement, le centre a dû accueillir
des installations expérimentales
nécessitant un environnement
thermique stable et une hau-
teur importante. Avec une hau-
teur au faîtage de 26 mètres,
cet ouvrage composé d’une
charpente métallique, d’un
remplissage en briques et
de larges pans vitrés, cor-
respondait parfaitement au
MANCE

besoin du CEA”, commente

MANCE
Jean-François Pers, chef
de projet chez A26 Archi-
tectures. En mauvais état,
la structure aurait dû subir
une coûteuse réhabilita-
tion. Au lieu de cela, l’ar-

R
FOR

chitecte a contourné le

FO
problème en choisissant
d’entourer le bâti existant

PER
PER

d’une seconde peau en Dan-


palon® BRV metallic ice. “La
structure d’origine est comme
encapsulée, sans pour autant
perdre en luminosité car nous avons
pris soin de ne pas mettre d’isolant
devant les pans vitrés”, ajoute l’archi-
tecte qui a également retenu la solution
pour son faible poids et sa souplesse,
étant donnée la faible tenue à la charge
du bâtiment d’origine. En parallèle, les
ARCHITECTURE LUMIÈRE N°1629 SEPTEMBRE 2016
38 39
I Q U E T E N D A N C E &CO
TEC H N

21 5 4

UN PROJET ENTIÈREMENT
DÉMONTABLE ET RECYCLABLE Calepinage haute couture

© Hendrik Verlinden
Si la conception de la façade principale (un rectangle plein) n’a posé aucun problème,
Maison du projet et des services La Lainière Roubaix (France) le bureau d’études d’Everlite Concept a accompagné l’entreprise de pose dans la
réalisation de la façade intérieure faisant office de cloison séparative. En effet, comme
on le découvre sur ce plan d’exécution, seules trois cassettes de Danpatherm K7 sont
entières (numérotées 4, 5 et 21 sur le plan). Toutes les autres ont dû être adaptées aux

Interview
dimensions des portes, des fenêtres et des pentes de toit. Un travail de haute préci-
sion. “Après avoir récupéré les cotes de l’entreprise, nous avons réalisé un calepinage
sur-mesure. Une fois celui-ci validé, notre atelier s’est chargé de toutes les entailles,
Olivier Jost AGENCE D’ARCHITECTURE EKOA biais, encoches des cassettes. C’est un travail à façon, réalisé manuellement”, explique
Cyril Gambin, directeur technique d’Everlite Concept. Concernant la pose, il s’agit là
Ce bâtiment est le premier projet à Autrement dit, les matériaux employés ment entièrement démontable, ce qui était encore de travailler de concert avec l’entreprise de pose. “Il faut définir ensemble un
voir le jour sur le site de La Lainière. devaient répondre au principe de également l’objectif du maître d’ouvrage. point de départ ; une fois la première cassette sur-mesure positionnée au millimètre,

© Olivier Jost
Il fait également partie du futur parc mutabilité-flexibilité et démontabilité, tout se passe bien”, conclut Cyril Gambin.
du 21e siècle porté par Lille Métropole. tout en étant sains pour l’humain et
© Hendrik Verlinden

On imagine les enjeux de taille, qu’en recyclables.


est-il exactement ?
Cet ancien site industriel accueillait Cela fait de nombreuses exigences ! Carte d’identité
jusqu’en 2000 la filature La Lainière En premier lieu, comment avez-vous
(Ndlr : l’entreprise employait près de mis en œuvre la notion de produits Quant aux brise-soleil que l’on dis- zone de bureaux et une salle commune. du projet
8 000 personnes dans les années sains et recyclables ? tingue sur la vue principale, ils viennent Sa réalisation était plus complexe car
Maîtrise d’ouvrage
60 avec des bâtiments s’étendant Tout simplement en sélectionnant des pro- se positionner devant la façade en nous y avons associé un revêtement bois SEM VR
sur 16 hectares). Aujourd’hui, le site duits dont nous maîtrisions le cycle de vie Le Danpatherm K7 permet donc de ré- Danpatherm K7. Tous ces éléments et intégré diverses ouvertures : portes et
est en cours de reconversion avec la et qui étaient non émissifs. Nous avons fait pondre au principe de démontabilité ? peuvent être séparés les uns des autres. fenêtres. L’entreprise de pose devait réa- Maîtrise d’œuvre
construction d’immeubles de logements le choix du bois non traité pour la struc- Tout à fait. En façade principale, le liser toutes ces découpes et ces assem- OLIVIER JOST
Ekoa olivier.jost@ekoa.fr
et de bureaux. Le site porte une forte ture et d’une solution en Danpatherm K7 Danpatherm K7 vient simplement se fixer À l’intérieur, on retrouve une seconde blages sans utiliser de joint de silicone. Mons-en-Barœul
ambition environnementale basée sur pour la façade. De plus, ces deux produits à l’ossature bois du bâtiment grâce à un façade en Danpatherm K7 qui vient jouer Ce n’est pas habituel et cela demande www.ekoa.fr 03 20 86 34 39
l’économie circulaire à impact positif. nous permettaient de composer un bâti- système de profils aluminium. le rôle de cloison séparative entre une d’utiliser d’autres techniques.
Entreprise de pose
STM Faches-Thumesnil
contact@stm-59.fr 03 20 62 96 60

ARCHITECTURE LUMIÈRE N°1629 SEPTEMBRE 2016


40 41
FAÇADE LUMINEUSE À HAUTES
PERFORMANCES ÉNERGÉTIQUES
KADRILLE LITE’K

© ENSAG/ENSAL/GA
EVERLITE CONCEPT PARTENAIRE DU

© ENSAG/ENSAL/GA
PROTOTYPE D’HABITAT
TERRA NOSTRA 2016
À N
l’occasion de l’événement inter- cédants de bénéficier de prolongements Ainsi, 300  m2 de 3DLite couleur Ivoire é d’un partenariat entre Everlite
national “Lyon 2016, Capitale extérieurs partagés. Le rez-de-chaussée et 50  m2 de Danpalon® BRV, utilisé ici Concept et Kawneer, spécialiste
de la Terre”, Everlite Concept de cet ensemble est plus particulière- comme générateur d’énergie pour chauf- des solutions architecturales
a été sollicitée par l’INES (Ins- ment dédié à des locaux commerciaux ou fer ou refroidir l’intérieur du bâtiment, ont en aluminium, le système de
titut national de l’énergie solaire) afin de associatifs. été fournis par Everlite Concept pour réa- façade Kadrille Lite’K est le premier mur
participer à la réalisation d’un prototype liser l’intégralité de la couverture ainsi que rideau en Danpalon® avec une structure
d’habitat innovant, baptisé Terra Nostra. la façade Est du démonstrateur. porteuse intégrée et invisible permettant
La société a collaboré à la conception et de très grandes dimensions de façades
fourni les matériaux pour la couverture En plus de son soutien matériel, Everlite sans recoupements horizontaux.
et une partie de la façade. Concept a largement participé à l’étude
© ENSAG/ENSAL/GA

des solutions de couverture et de façade La façade se compose d’une structure


Un habitat du futur, écologique en partageant son expertise avec l’équipe porteuse légère Kawneer en aluminium,
et éco-responsable pluridisciplinaire de conception. d’une ossature secondaire conçue
L’habitat écologique du futur doit Le prototype est un bâtiment conçu et conjointement par Everlite Concept et
être confortable et économique : construit par des étudiants de l’équipe Kawneer et enfin d’une double ou triple
c’est pourquoi la question du loge- Everlite Concept a soutenu la réalisation Team Auvergne-Rhône-Alpes regroupant peau en Danpalon®.
ment mérite des approches archi- par des étudiants d’un prototype repré- les Grands Ateliers, les Écoles Nationales
tecturales créatives et innovantes, sentant un extrait légèrement modifié de Supérieures d’Architecture de Grenoble En configuration triple peau, la façade
garantissant des ambiances de vie cet ensemble, en montrant un apparte- et de Lyon, l’IUT1 de l’université de Gre- Kadrille Lite’K peut atteindre un Ug de
adaptées aux changements clima- ment de 100 m² et un étage répondant noble, l’ENSASE, l’ENTPE, l’INSA, l’ENSE3 0,545 W/m².K. La paroi intermédiaire est
tiques et de sociabilité. à une évolution possible du logement en et l’AFPA. conçue de telle façon qu’elle peut être
espaces de co-working par exemple. Les personnalisée à l’extrême et constituée
Il est essentiel de proposer, dans volumes recevant des carrés potagers et d’une multitude d’éléments colorés.
un cadre prospectif et d’expéri- une cuisine font la démonstration d’une DATES À RETENIR
mentation, des projets de loge- possible mise à disposition d’espaces L’infinie palette des combinaisons de
ments “légers pour la planète”, communs qui favorisent une sociabilité Jusqu’en octobre 2016
teintes, finitions (mat, brillant, irisé…)
efficaces énergétiquement, en de voisinage, avec notamment le déve- le prototype sera exposé à La
et épaisseurs du Danpalon® donne au
intégrant très fortement les no- loppement d’activités partagées et une Confluence, futur îlot B2, à Lyon.
maître d’œuvre toute liberté au sujet des
tions d’économie : faire le plus mutualisation des services. rendus esthétiques, de jour comme de
Fin 2016
avec le moins. Le prototype nuit, ainsi qu’à celui des performances
le prototype sera reconstruit
IQUE
s’inscrit dans cette démarche. Le prototype met en valeur l’utilisation

&CO
à Grenoble, au cœur de la ZAC énergétiques (isolation thermique, facteur
TECHNNCE Le projet comprend seize lo-
gements sur quatre étages.
de matériaux bas carbone et permet de
sensibiliser le grand public, les profes-
de Flaubert, et deviendra un lieu et transmission solaires) de la façade.
TENDA Chaque étage offre des sionnels et les étudiants à la ville écores-
de concertation.
espaces communs qui ponsable de demain.
permettent à des primo-ac-

ARCHITECTURE LUMIÈRE N°1629 SEPTEMBRE 2016


42 43
ARCHITECTURE LUMIÈRE est édité par Everlite Concept SAS
2-6 rue Condorcet - 91353 Grigny Cedex, France tél : 01 69 02 85 85 fax : 01 69 02 85 87
everlite.concept@everlite.fr www.everliteconcept.com Tirage international
23 000 exemplaires Directeur de la publication : Alain Chambron Commerce
International (A.C.C.I) Comité de rédaction : C. Moureton, M. Ronan, M. Moreno
Rédaction : Céline Cadiou Conception et réalisation : www.thinkadcom.com
Impression Imprimerie de Champagne Architecture lumière et Everlite Concept
sont membres de l’AFEX (Architectes Français à l’Exportation) Septembre 2016.
Marques déposées :
ARCHITECTURE LUMIERE n° national : 12 3 958 828 - BRV n° national : 12 3 958 825 - DANPATHERM n° national : 12 3 958 823
EVERLITE CONCEPT n° national : 12 3 958 822 - K7 n° national : 12 3 958 824 - SOFTLITE n° national : 12 3 958 826

Vous aimerez peut-être aussi