Vous êtes sur la page 1sur 7

vSphere 

1. Présentation de vSphere 4 

C’est le nouveau nom de la plate­forme de virtualisation de VMware. 
La  plate­forme  VMware  vSphere  4  utilise  la  puissance  de  la  virtualisation  pour  transformer  les  infrastructures  de 
Datacenters en Cloud Computing. 

Le modèle de Cloud Computing est axé sur la prestation de service qui garantit des niveaux de qualité de service SLA 
(Service Level Agreement) une grande évolutivité et des coûts d’exploitation adaptés aux besoins. 

Le  Cloud  Computing  au  travers  de  vSphere  4  devient  accessible  et  est  hautement  disponible  tout  en  offrant  une 
optimisation des ressources et une répartition de charge. 

vSphere  4  permet  de  gérer  et  d’administrer  les  éléments  de  l’infrastructure  tels  que  les  serveurs,  le  stockage,  le 
réseau, la sécurité, la mise en place de standard... 

2. L’architecture de vSphere 4 

Techniquement, vSphere 4 est une suite de composants permettant de faire tourner l’infrastructure virtuelle. vSphere 
4 apporte beaucoup de nouvelles fonctionnalités mais l’architecture est très sensiblement la même que la génération 
précédente VI3. 

Serveur hôte ESX/ESXi : le cœ ur de l’infrastructure. 

C’est la couche de virtualisation permettant de consolider les serveurs. C’est le système d’exploitation permettant de 
faire tourner les machines virtuelles simultanément. Un host agent installé de base avec ESX a pour rôle de collecter 
les informations, de communiquer et d’exécuter les actions reçues du vSphere Client. 

ESXi est la version allégée d’ESX qui ne possède pas de service console. 
Nous reviendrons en détail sur ESX et ESXi à la section VMware ESX/ESXi. 

vCenter Server : administration de l’infrastructure (connu sous l’ancien nom Virtual Center Server). 
vCenter server est un service Windows qui permet d’administrer de façon centralisée l’ensemble des serveurs ESX. 

© ENI Editions - All rigths reserved - Guillaume DUBOIS - 1-


Son rôle est de superviser et d’administrer toutes les activités des serveurs hôtes ESX et des VM. 

vCenter Server est nécessaire pour des fonctionnalités avancées telles que VMotion, DRS, FT. 
vCenter  Server  peut  s’installer  dans  une  machine  virtuelle  ou  sur  un  serveur  physique.  VMware  recommande  de 
l’installer dans une VM. 

Plusieurs vCenter Server peuvent être réunis en utilisant le Linked Mode permettant de les administrer en utilisant 
une  interface  vSphere  cliente  unique.  vCenter  Heartbeat  offre  de  la  haute  disponibilité  pour  vCenter  Server  (cf. 
chapitre Fonctionnalités de vSphere 4). 
vCenter Plug­ins : utile aux développeurs. 
C’est l’interface qui fournit des fonctionnalités additionnelles à celles prévues initialement par VMware. Les plug­ins 
sont composés d’un client et d’un serveur. Une fois le plug­in serveur installé, il est enregistré dans vCenter Server et 
disponible  pour  vSphere  Client  pour  téléchargement  et  installation.  Les  plug­ins  ouvrent  la  voie  aux  éditeurs  et 
constructeurs de matériels afin d’intégrer directement leur solution dans une interface unifiée vCenter Server. 
vCenter Server Database : base de données pour l’infrastructure virtuelle. 

L’état de chaque VM, hôtes, utilisateur... est maintenu dans la base de données du vCenter Server. Cette base de 
données installée et configurée lors de l’installation de vCenter Server peut être locale ou distante à vCenter Server. 
Datastore : espace de stockage de l’infrastructure. 

Un  Datastore  est  une  représentation  virtuelle  des  ressources  physiques  du  stockage  du  Datacenter.  Il  simplifie  la 
complexité des différents types et solutions de stockage du marché en proposant un modèle uniforme pour stocker 
les machines virtuelles. 

vSphere Client : interface utilisateur vers l’infrastructure. 

Composant indispensable, c’est l’interface nécessaire pour créer, administrer, monitorer les machines virtuelles et les 
hôtes ESX. vSphere Client peut se connecter directement sur un serveur ESX ou sur un vCenter Server. 
vSphere Web Access : interface Web. 

Cette  interface  permet  de  réaliser  des  actions  basiques  d’administration  et  de  configuration  sur  les  machines 
virtuelles.  vSphere  Web  Access  se  connecte  directement  sur  le  serveur  hôte  ESX  ou  sur  vCenter  Server  au  travers 
d’un simple navigateur Internet. 

3. Les nouveautés de vSphere 4 

Les fonctionnalités de vSphere 4.0 sont organisées en deux services : les services d’infrastructure et les services 
d’application. 

Les services d’infrastructure sont composés de : 

● vCompute 

● vStorage 

● vNetwork 

Les services applicatifs sont composés de : 

● Availability 

● Security 

● Scalability 

- 2- © ENI Editions - All rigths reserved - Guillaume DUBOIS


 

Les performances intrinsèques d’ESX4  ont  été  améliorées  et  celles  des  VM  résident  dans  la  paravirtualisation des 
périphériques de stockage et la technologie VMDirectPath. 

Voici les principales nouvelles fonctionnalités de vSphere 4 : 
EVC  (Enhanced  VMotion  Compatibility)  apporte  une  plus  grande  compatibilité  entre  des  processeurs  de  différentes 
générations. 

DPM (Distributed Power Management) est une nouvelle fonctionnalité qui travaille avec DRS pour répartir la charge afin 
de faire tourner un nombre minimum de serveurs hôtes ESX pour réduire la consommation électrique du Datacenter. 

Thin  Provisionning  permet  de  ne  pas  réserver  physiquement  tout  l’espace  disque  alloué  à  une  machine  virtuelle. 
L’espace est attribué dynamiquement au fur et à mesure de l’augmentation des données dans la VM. Cela contribue 
à une optimisation de l’espace de stockage. 

Volume Grow permet d’étendre dynamiquement un système VMFS existant sans arrêter les VM.  
vNetwork Distributed Switch (VDS) est un switch virtuel qui peut être partagé entre plusieurs serveurs ESX. Il est 
possible de mettre en place une politique de sécurité liée au réseau et de l’appliquer sur l’ensemble des serveurs du 
Datacenter. Ainsi VDS permet à une VM de conserver ses attributs réseau en se déplaçant d’un serveur à un autre, ce 
qui facilite l’administration. 

VMware Fault Tolerance (FT) est une technologie permettant une haute disponibilité des machines virtuelles. À la 
différence  de  VMware  HA  où  les  VM  sont  redémarrées,  FT  n’engendre  aucune  interruption  de  service.  En  cas  de 
problème sur la VM, la bascule est effectuée sur une autre VM synchronisée en permanence. 

vCenter  Data  Recovery  est  la  solution  de  sauvegarde  de  l’infrastructure  vSphere  4  qui  s’intégre  totalement  à 
vCenter  Server.  Il  est  basé  sur vStorage  API  for  Data  Protection  permettant  de  sauvegarder  à  chaud  des  VM  en 
fonctionnement. 
VMware  VMSafe  est  une  API  (Application  Program  Interface)  dédiée  à  la  protection  des  VM.  Ainsi,  les  partenaires 
utilisant VMsafe ont la possibilité de protéger les VM sans avoir besoin d’installer des agents dedans. 

vShield Zone est un firewall sous forme d’Appliance qui permet de protéger les VM. Cette Appliance analyse tout le 
trafic réseau qui passe et bloque ou autorise des ports ou protocoles. 

La fonctionnalité Hot add permet de rajouter à chaud des composants dans les machines virtuelles comme le CPU, la 
mémoire, le disque ou réseau. 

Hot extend permet d’étendre dynamiquement les disques virtuels sans arrêter la VM. 
Voici les améliorations apportées par vSphere 4 par rapport à Virtual Infrastructure 3 : 

© ENI Editions - All rigths reserved - Guillaume DUBOIS - 3-


Fonctionnalités  VMware VI3  vSphere 4 

Serveur hôte 

ESX version  ESX3 en 32 bits  ESX4 en 64 bits 

Mémoire du host maximum  256 Go  1 To 

Processeurs logiques maximum *  32  64 

Machine virtuelle 

vCPU maximum par VM  4vCPU (vSMP)  8vCPU (vSMP) 

Mémoire maximum par VM  64 Go  255 Go 

Ajout à chaud  Oui pour CPU, mémoire 
Disque seulement 
réseau et disque 

Stockage 

Thin provisionning  Non  Oui 

Volume Grow  Non  Oui 

Hot vmdk extend  Non  Oui 

Native SATA  Non  Oui 

Multipathing  Oui  Oui 

Réseau 

vNetworkDistributed Switch (VDS)  Non  Oui 

NetQueue  Non  Oui 

VMDirectPath  Non  Oui 

Nic Teaming  Oui  Oui 

Disponibilité 

VMotion  Oui  Oui avec EVC 

Storage VMotion  Oui (ESX 3.5)  Oui 

HA  Oui  Oui 

Fault Tolerance  Non  Oui 

Framework de sauvegarde  Oui VCB  Oui Data Protection 

Sauvegarde  Non  Oui Data Recovery 

Sécurité 

vShield Zone  non  oui 

- 4- © ENI Editions - All rigths reserved - Guillaume DUBOIS


VMsafe  non  oui 

Fonctionnalités supplémentaires 

DRS  Oui  Oui 

Outil d’administration des VM  Virtual Center  vCenter Server 

vCenter Linked Mode  Non  Oui 

Host Profiles  Non  Oui 

DPM  Non  Oui 

vAPPs  Non  Oui 

Update Manager  Non  Oui 

Host update  Non  Oui 

* Tient compte du nombre de cœ urs et de l’Hyper­Threading. 

4. Les différentes licences de VMware 

L’environnement  VMware  nécessite  deux  licences  séparées  :  une  licence  pour  vSphere  4  et  une  licence  pour 
vCenter  Server  qui  sont  fournies  séparément.  Les  clés  de  licence  sont  constituées  de  25  caractères 
alphanumériques. 

a. Les licences vSphere 4 

Deux éditions orientées PME/PMI : 

● vSphere Essentials 

● vSphere Essentials plus 

Quatre éditions orientées moyens et grands comptes : 

● vSphere Standard 

● vSphere Advanced 

● vSphere Enterprise 

● vSphere Enterprise Plus 

© ENI Editions - All rigths reserved - Guillaume DUBOIS - 5-


 

Les  cœ urs  physiques  ne  tiennent  pas  compte  de  l’Hyper­Threading  pour  le  liaising.  Exemple  :  1 
Monoprocesseur 4 cœ urs et l’Hyper­Threading activé est supporté pour la version vSphere Standard. 

Une seule fonctionnalité peut être achetée séparément : VMware Data Recovery, en option sur la version vSphere 
Standard. 
Le logiciel réseau tiers Cisco Nexus 1000V peut être rajouté en option avec la version vSphere Enterprise Plus. 

Les  deux  autres  éditions  vSphere  Essentials  et  vSphere  Essentials  Plus  sont  dédiées  pour  les  petits 
déploiements.  Ces  éditions  permettent  de  gérer  jusqu’à  trois  serveurs  physiques  (deux  processeurs  physiques 
chacun) et intégrent une licence pour vCenter Server (il n’est pas nécessaire d’acheter une licence supplémentaire 
pour vCenter Server). 

b. Les licences vCenter Server 

vCenter Server nécessite une licence par instance serveur. 

Trois licences existent : 

- 6- © ENI Editions - All rigths reserved - Guillaume DUBOIS


● VMware vCenter Server Essentials ; 

Licence intégrée avec vSphere Essentials et Essentials Plus. 

● VMware vCenter Server Foundation ; 

Pour les petits déploiements jusqu’à trois serveurs hôtes ESX. 

● VMware vCenter Server Standard ; 

Pour les déploiements à grande échelle avec un nombre de serveurs hôtes ESX illimités. 

Les licences de vCenter Server intègrent : 

● vCenter Server 

● vSphere Client 

● vCenter Converter 

● vCenter Guided Consolidation 

● vCenter Web Access 

● vCenter API 

● vCenter Linked Mode (uniquement avec vCenter Server Standard) 

● vCenter Orchestrator (uniquement avec vCenter Server Standard) 

VMware propose également des kits d’accélération comprenant une licence vCenter Server et une licence vSphere 
Advanced ou vSphere Enterprise plus. 

© ENI Editions - All rigths reserved - Guillaume DUBOIS - 7-

Vous aimerez peut-être aussi