Vous êtes sur la page 1sur 96

Projet CSNE© Christian Schwier / Adobe Stock.

com Aéroport de Genève © Mark Gorton/ RSHP

Livret SMI.indd 1
AddUP © Ingérop Tramway de Liège © Tram’Ardent - Image de synthèse non contractuelle

Mémento
Système de Management Intégré

24/09/2020 13:29
Nom :
UFO :
Agence ou service :

J’ai pris connaissance du contenu de ce mémento et je m’engage à respecter la politique


SMI d’Ingérop et en particulier à appliquer les consignes détaillées dans le présent
document.

Le ____________________________ à _______________________________

Signature du détenteur du livret Nom et Signature du remettant du livret

Date Établi par : Vérifié par : Approuvé par :


S.GAUTIER
E Septembre 2020 M.PRINCET-HEYD V.LE TREUT
Y.METZ
IGP P MGT 14

Vous devez conserver ce document avec vous en toutes circonstances.

3
Système de Management Intégré

Travailler ensemble, partager les mêmes valeurs et maîtriser les risques : ce


livret a été conçu comme un pense-bête des outils que vous trouverez chez
Ingérop que ce soit en Qualité, Sécurité, Environnement ou Sécurité de
l’information et Informatique.
Ces outils sont indissociables des dispositions prises par l’entreprise quant
à sa responsabilité sociétale, qui vous sont également rappelées.

Ces consignes concernent l’ensemble des activités du groupe et tous les salariés d’Ingérop
France et sont issues du système de management Ingérop, dit intégré (SMI), certifié ISO
9001, ISO 14001 et ISO 45001.

Propriété d’Ingérop 4
Système de Management Intégré

Bonjour,

Nouvel arrivant dans le groupe Ingérop, ou collaborateur déjà en fonction, vous travaillez
dans une société d’ingénierie de la construction, acteur majeur de l’ingénierie et du conseil
en mobilité durable, transition énergétique et cadre de vie.
La culture Ingérop est tournée vers l’excellence technique et l’innovation dans ses quatre
activités auxquelles il faut ajouter une spécialité - géotechnique :

Le groupe emploie 1 600 collaborateurs en France répartis sur 26 sites, au travers de


plusieurs sociétés :

Ingérop (holding) Arcora (filiale spécialisée dans les façades et


les parois complexes)

Ingérop Conseil et Ingénierie (filiale qui CICAD (filiale spécialisée en maitrise d’œuvre
emploie 80% des salariés en France) travaux bâtiment)

Ingérop Contracting (filiale qui gère les Geos France (filiale spécialisée en
projets clés en main) géotechnique)

Ingérop Engineering (maison mère des


filiales étrangères)

Quelle que soit la société qui vous emploie (hors International), vous êtes rattaché(e) à une
unité fonctionnelle et opérationnelle (UFO) qui constitue l’unité de fonctionnement au sein
du groupe :
 Alpes Centre Est (ACE),
 Bâtiment & Equipements (BAE),
 Infrastructures Ville & Transports (IVT),
 Grand Ouest (GWT),
 Méditerranée (MED),
 Nord Est (NOE),
 Services Fonctionnels ou Supports (SIG),
 Geos France (GEO).

Propriété d’Ingérop 5
Système de Management Intégré

Propriété d’Ingérop 6
Pour relever les défis qui se présentent, Ingérop déploie sa Vision 2025, nouvelle stratégie
d’entreprise, qui s’articule autour de 7 axes :

1. L’écologie : Face à l’urgence climatique, Ingérop met la transition écologique et


énergétique au cœur de ses ambitions
Le groupe souhaite être spontanément identifié comme un acteur majeur de l’écologie, à travers toutes
les composantes du développement durable, de l’éco-conception, de la biodiversité et de la transition
énergétique, et reconnu pour son savoir-faire et son savoir-être.

2. Le digital : promouvoir l’ingénierie augmentée par le digital


Travailler mieux et plus vite, sécuriser la conception et la réalisation, aider à la gestion patrimoniale des
installations et équipements existants, … mais aussi l’ingénierie « temps réel », destinée à tirer profit
de la collecte intelligente des données instantanées en provenance de personnes, d’objets ou
d’ouvrages connectés sont quelques-uns des enjeux du digital au sein du groupe.

3. Les talents : faire croître notre capital humain


L’humain est son capital le plus précieux. Pour tous les managers du groupe, la dimension humaine, le
bien-être au travail et l’épanouissement personnel et professionnel des collaborateurs sont au cœur de
leurs préoccupations quotidiennes. Recruter des talents, les intégrer, leur apporter la culture et les
valeurs du groupe pour leur donner l’envie d’y poursuivre leur carrière : tels sont les enjeux auxquels la
crise sanitaire de l’année 2020 donne un écho plus marqué encore.

4. Les services : mettre nos clients au cœur d’une offre diversifiée de services
Pour satisfaire cette ambition, Ingérop fait évoluer son organisation pour mieux répondre encore aux
attentes de ses clients et leur proposer des offres élargies, ciblées et packagées.

5. L’excellence opérationnelle : tendre vers l’excellence opérationnelle


La transformation opérationnelle passe par une plus large harmonisation des pratiques, un
renforcement de la qualité de service aux clients internes et le déploiement progressif de nouveaux
outils numériques.

6. L’international : développer durablement notre présence à l’international et les


synergies au sein du Groupe
33% du chiffre d’affaires, c’est ce que devra durablement représenter l’international à l’horizon 2025.
Renforcer les synergies entre France et international, diffuser la culture du groupe, tirer parti du meilleur
du collectif et accroître de façon maîtrisée la part internationale de l’activité du groupe pour
accompagner ses clients de façon homogène sur tous les territoires.

7. L’innovation : développer l’innovation au bénéfice des équipes et des clients


Inventer demain, innover sont depuis de nombreuses années associés à la culture et aux valeurs
d’Ingérop. Le programme d’intrapreneuriat IN3 constitue la locomotive de cette démarche d’innovation:
elle est poursuivie dans le souci d’accompagner l’enthousiasme créatif des équipes, de développer
notamment les axes de l’écologie et du digital et d’offrir à nos clients des services à forte valeur ajoutée.

7
Système de Management Intégré

Depuis près de 30 ans, le groupe Ingérop travaille sur les enjeux des villes d’aujourd’hui et
de demain. Encouragé par la loi Pacte qui propose de mieux partager la valeur créée par
les entreprises avec leurs salariés et de prendre en compte les enjeux sociaux et
environnementaux dans leur stratégie, le groupe Ingérop a souhaité se doter d’une raison
d’être.

Une raison d’être humaine et responsable, accompagnée de 4 valeurs qui s’inscrivent dans
la continuité des valeurs précédentes d’Ingérop qui se déclinent ainsi :
La liberté se concrétise par l’indépendance totale du groupe et sa capacité à agir sans
contrainte grâce à un actionnariat constitué d’une partie significative de ses cadres. C’est
cette liberté qui permet aux collaborateurs d’explorer le champ des possibles pour proposer
les meilleures solutions à ses clients.
L’innovation appelle l’ingéniosité et l’agilité. Elle restitue la capacité des collaborateurs
d’Ingérop à s’adapter, à créer, à s’inscrire dans les ruptures qui bouleversent notre
environnement numérique et écologique, à nouer des partenariats avec le monde de la
recherche et à s’engager dans notre programme d’intrapreneuriat IN3.
La responsabilité est caractérisée par l’esprit entrepreneurial, l’obligation contractuelle de
résultats et l’engagement moral que le groupe a vis-à-vis de ses clients, de la planète et de
ses salariés.
L’excellence , quant à elle, invite à trouver les solutions les plus pertinentes pour maîtriser
la complexité des projets. C’est aussi un engagement d’Ingérop à l’égard de ses
collaborateurs afin de développer leurs compétences, leur savoir-faire et leur savoir-être.

C’est doté de cette raison d’être et de ces valeurs que le groupe Ingérop entend continuer à
se développer.

Propriété d’Ingérop 8
Responsabilité Sociétale

9
Système de Management Intégré

La Responsabilité Sociétale d’une l’Entreprise (RSE) est sa contribution au développement


durable. Ce concept désigne donc l’intégration des enjeux sociaux, sociétaux,
environnementaux et de gouvernance à la stratégie et à la gestion d’une entreprise,
dans une logique de renforcement de sa performance économique.

Une étude de France Stratégie (2016) montre ainsi que l’écart de performance entre les
entreprises qui introduisent des pratiques RSE et celles qui ne le font pas est en moyenne
de 13 % ; tandis qu’une étude réalisée par Axioma (2018) concluait par le fait que les
sociétés qui affichent les meilleurs résultats en matière environnementale, sociale et de
gouvernance ont également des performances financières plus élevées.

1 GOUVERNANCE D’ENTREPRISE

Les engagements d’Ingérop s’inscrivent dans la durée :


 mise en place d’une charte éthique dès 2005 ;
 constitution d’un groupe de réflexion développement durable dès 2008 ;
 participation et/ou direction de groupes de travail au sein de la profession sur les sujets
Énergie, Recherche, Responsabilité sociale, Développement Durable.
L’actionnariat d’Ingérop est composé des salariés de l’entreprise.
Ce qui garantit son indépendance. L’actionnaire le plus important est le Fonds Commun de
Placement Entreprise qui détient 10% du capital, les 90% restants sont détenus par 400
cadres appartenant à la direction de l’entreprise et aux unités opérationnelles.
Ingérop partage ses bénéfices
à parts équivalentes entre ses obligations fiscales, ses salariés, ses actionnaires et son
développement.

Propriété d’Ingérop 11
Système de Management Intégré

2 ECONOMIQUE
Ingérop respecte l’éthique des affaires, comme cela est exigé par son Code d’intégrité.
Cette éthique est soutenue par un examen minutieux de la part de la direction avant tout
engagement dans des projets significatifs en France ou à l’International. Ingérop ne
contribue à aucun financement de partis politiques ou de candidats aux élections.
En 2017, dans le respect de la loi Sapin II, loi anti-corruption, cette charte d’éthique a été
complétée par un code d’intégrité qui s’applique autant à l’entreprise, ses salariés qu’à ses
clients et partenaires.
Une procédure de signalement a été établie : tout salarié peut saisir nominativement ou
anonymement le responsable éthique du groupe, s’il observe des pratiques contraires à
l’intégrité d’Ingérop.
Ingérop recherche la satisfaction de ses clients.
100% des activités d’Ingérop en France sont menées dans le respect des exigences d’un
système de management de la qualité, commun à tous les salariés. L’écoute client est
permanente dans la réalisation des projets et la répartition des implantations de l’entreprise
sur le territoire est un gage de proximité.

3 SOCIAL
Dialogue social
Le dialogue social a permis d’établir les accords suivants : réduction du temps de travail,
intéressement, emploi sénior, contrat de génération, travail de nuit, etc.
Bien vivre au sein d’Ingérop.
Une attention particulière aux conditions de travail pour que les salariés puissent exercer
dans des conditions agréables, sûres et saines.
L’enquête de mesure de la satisfaction du personnel permet régulièrement de faire remonter
des suggestions qui peuvent être prolongées par des actions spécifiques.
Ingérop investit dans le
développement des compétences
par un effort de formation élevé (près de
4% de la masse salariale) qui concerne 1
salarié sur 2 chaque année.

Propriété d’Ingérop 12
Système de Management Intégré

4 SOCIETAL
Le métier de l’ingénierie
Les activités exercées chez Ingérop agissent durablement sur le cadre de vie des
populations, les salariés de l’entreprise en sont conscients et responsables.
Il s’agit de satisfaire les besoins des futurs usagers des projets dont Ingérop assure la bonne
réalisation. Les solutions proposées intègrent des solutions à la hauteur des défis du futur
et la dimension durable s’y exprime :
 en créant les conditions favorables à la prise en compte des enjeux du développement
durable (dimensions sociétale, sociale, environnementale et économique),
 en proposant des solutions d’optimisation en coût global,
 en faisant reconnaître les résultats atteints par des tiers, en particulier les usagers ou
futurs usagers.
Ingérop entretient le dialogue avec ses parties prenantes :
 au travers des projets avec ses clients publics ou privés, les services de l’État, les
collectivités ;
 au sein et au travers des instances professionnelles (Syntec) ;
 dans les établissements d’enseignement supérieur que ce soit par partenariat ou
enseignement au sein de ces établissements (écoles d’ingénieur, universités, IUT) ;
 avec des associations d’insertion telles que TREMPLIN ou GESAT ;
 par du mécénat culturel et du sponsoring sportif pour renforcer sa participation à la vie
locale.

5 ÉVALUATION DE LA DEMARCHE RSE


Chaque année, à la demande de clients grands comptes
tels qu’EDF, SNCF, MICHELIN, SCHNEIDER ELECTRIC,
NAVAL GROUP, Ingérop est évalué par des entreprises
telles qu’ECOVADIS qui lui reconnaissent un niveau
« confirmé » dans le domaine de la RSE.
L’entreprise est également régulièrement questionnée sur
sa RSE par des clients comme VINCI, CEA, ADP.

Propriété d’Ingérop 13
Ingérop
Qualité

15
Système de Management Intégré

1 QUI SONT LES ACTEURS DE L’INGENIERIE DE


CONSTRUCTION ?

1.1 Le client : la Maîtrise d’Ouvrage


Le Maître de l’ouvrage (MOA) est la personne physique ou morale, désignée par ce terme
dans les documents du marché, pour le compte de qui les travaux ou ouvrages sont
exécutés. La maîtrise d’ouvrage peut être publique (ville, communauté de communes, etc.)
ou privée. C’est lui qui fixe les objectifs, l’enveloppe budgétaire et les détails : il est le
donneur d’ordres.

1.2 Son représentant : la Maîtrise d’Ouvrage Déléguée


(Ingérop peut assurer cette mission auprès du maître d’ouvrage, en association obligatoire avec des
spécialistes du DROIT)
S'il se sent dépourvu devant son opération que ce soit sur le plan administratif, logistique ou
technique, le maître d’ouvrage peut désigner un maître d’ouvrage délégué (MOD) qui lui
sera alors lié par un contrat de mandat.
Le maître d'ouvrage délégué est la personne ou l'entité à qui le maître d'ouvrage donne
mandat d'exercer en son nom et pour son compte tout ou partie de ses responsabilités et
prérogatives de maître d'ouvrage. Le délégué peut :
- élaborer et signer les différents contrats,
- choisir les entreprises et les fournisseurs,
- préparer et gérer leurs marchés,
- s’occuper de la gestion financière et administrative de l'opération.

1.3 Son conseiller : l’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage


(Ingérop peut assurer cette mission auprès du maître d’ouvrage)
L’assistant à maître d’ouvrage (AMO) a pour mission de faire ou faire effectuer les études
nécessaires à la réalisation du projet préalablement à la désignation du maître d’œuvre
(étude de faisabilité du projet, rédaction du programme, du cahier des charges), et/ou d’aider
ce dernier à suivre le projet (qui est ou sera géré par un maître d’œuvre), de le conseiller
dans les prises de décisions tout au long du projet et dans sa réception. L’assistant du maître
d’ouvrage est force de proposition auprès du maître d’ouvrage. Vis-à-vis du maître d’œuvre,
il exprime ce que veut le maître d’ouvrage et facilite la coordination de projet. L’AMO a un
rôle de conseil et de proposition à l’exclusion de toute fonction de représentation.
La décision de faire appel à un AMO peut relever d’une absence de compétences du MOA,
d’un besoin fonctionnel en compétences spécifiques pour assurer la MOA, d’une politique
générale de la MOA en matière de conduite de projets immobiliers et/ou gestion de
ressources.
Lorsqu’Ingérop intervient en qualité d’AMO, les prestations juridiques doivent être
accessoires des prestations techniques qui lui sont confiées.

Propriété d’Ingérop 17
Système de Management Intégré

1.4 Son concepteur et réalisateur : la Maîtrise d’Œuvre


(Ingérop peut assurer cette mission seul ou en groupement avec des architectes et d’autres ingénieries)
Le rôle de la maîtrise d’œuvre (MOE) est d’apporter une réponse architecturale, technique
et économique à un programme défini par le maître d’ouvrage.
Elle est la personne physique ou morale de droit privé, ou le groupement momentané
d’entreprises, qui a pour vocation, pour le compte du Maître d’ouvrage, à concevoir l’ouvrage
en respectant les objectifs et les contraintes du programme, à diriger l’exécution des
marchés de travaux et à proposer leur réception.
La maîtrise d’œuvre est responsable des choix techniques permettant la réalisation d’un
ouvrage conforme aux exigences du client.
Pour obtenir le bon déroulement d’un contrat, une ou plusieurs personnes physiques sont
désignées pour assurer la responsabilité du suivi : Directeur de projet, Chef de projet et
Chargé d’affaires.

1.5 La Sous-Traitance (STT)


(Ingérop peut intervenir en sous-traitance d’un maitre d’œuvre)
Pour la réalisation d’une partie des missions confiées par le Maître d’ouvrage, le maître
d'œuvre peut faire appel - sous sa responsabilité - à une ou plusieurs sociétés externes : on
parle alors de sous-traitance et chaque société est appelée sous-traitant.
Chaque sous-traitant réalise une partie du projet, il n’a pas de lien direct avec le Maître
d’ouvrage excepté qu’il doit être accepté et agréé dans ses conditions de paiement, en
marché public et privé, par le Maître d’ouvrage.

Propriété d’Ingérop 18
Système de Management Intégré

2 LA GESTION DE PROJET

C’est la méthodologie d’organisation retenue par le maître d'œuvre (Ingérop) pour que
l'ouvrage réalisé réponde aux attentes du maître d'ouvrage, satisfasse l’utilisateur final et
qu'il soit livré dans les conditions de coût et de délai prévues.
Il s’agit de permettre à tous les acteurs du projet de travailler de façon organisée selon
des règles clairement définies.
Cette méthodologie partagée est d'autant plus essentielle que les projets importants durent
plusieurs années et voient les intervenants se succéder.

3 LE MANAGEMENT DE LA QUALITE

3.1 Définition
Le management de la qualité vise à fournir une prestation adaptée aux besoins du client et
des autres parties prenantes reconnues comme pertinentes par Ingérop (salariés,
partenaires, sous-traitants, pouvoirs publics, …) tout en maitrisant les risques.
Dans la pratique, on peut distinguer :
 la qualité externe : assurer la SATISFACTION DU CLIENT EXTERNE et des parties
prenantes associées à son projet. C’est-à-dire fournir un produit ou des services
conformes à ses attentes et à ses besoins. Cela nécessite d’écouter le client et aussi
de prendre aussi en compte ses besoins non exprimés, par ex : garantir la sécurité
des tiers ou la protection de l’environnement dans un projet ;
 la qualité interne : assurer la SATISFACTION DU CLIENT INTERNE ce qui conduit à
améliorer le fonctionnement de l'entreprise. Il convient de décrire au mieux
l'organisation, de détecter et de limiter les dysfonctionnements.

Propriété d’Ingérop 19
Système de Management Intégré

Sont donc indissociables les deux principes suivants :

 Faire Bien
Il est toujours plus coûteux de corriger les défauts ou les erreurs que de « faire bien »
dès le départ. De même, le défaut détecté en interne est moins coûteux que le défaut
détecté par le client (insatisfaction du client, traitement de l'incident, suivi du client, etc.).

 Faire Mieux
L'un des principes fondamentaux du management de la qualité est : L'AMÉLIORATION
PERMANENTE. Il s’agit d’organiser, de faire, de contrôler et de capitaliser sur les
expériences antérieures. Cette amélioration impulsée par la direction concerne toutes les
personnes dans l'entreprise et se fait sous forme de « retour d’expérience » ou REx.

3.2 Le système de management Ingérop


Pour répondre à ces exigences de qualité, Ingérop a donc mis en place un système de
management interne (SMI) également appelé démarche Qualité Sécurité Environnement
(QSE).
Ainsi, Ingérop est doté d’une cartographie des processus (pourquoi et quoi) qui schématise
le fonctionnement de l’entreprise. Ces processus sont ensuite détaillés et complétés par des
procédures (comment). Processus et procédures sont présentés dans le
Manuel de Management du groupe.
Le SMI concerne les acteurs des projets (« opérationnels ») mais également toutes les
fonctions dites supports (« fonctionnelles » : informatique, RH, juristes, finances et
communication) qui concourent au bon fonctionnement de la société et de ses projets.

Propriété d’Ingérop 20
Système de Management Intégré

Satisfaction des Clients et des Parties prenantes
Diriger
Exigences des Clients et des Parties prenantes

COMité EXécutif
CODIR Groupe
CODIRU
Réunions de service
Comités DST & SMI

Réaliser
COmité BATIment
Comité Ville &
Mobilité Durable
COMité INdustrie
Comité EAU
Séminaires de chaque activité

Gérer
Séminaires RH
Séminaires Finances
Séminaires Numériques

Cartographie des processus Ingérop


Le processus « Réaliser les prestations contractuelles » est le plus important de cette
cartographie et il mérite d’être détaillé en soulignant les points clés.

3.3 Le mémento Projet (REALISER)


Le mémento ci-dessous reprend l’organisation type d’un projet, de la phase offre jusqu’à
sa clôture. La colonne de gauche rappelle les étapes à suivre, celle de droite explique
leur importance. Même si vous n’êtes pas chef de projet sur une affaire, la part qui vous
incombe s’inscrira dans son déroulement.
Tous les intervenants sont acteurs de la qualité du projet !

A - OFFRES/AVENANTS À RETENIR
Préparer la Candidature Préparer des offres efficaces : le client/projet
Préparer l’Offre - Revoir l’offre vous intéresse et vous êtes capables de
réaliser la mission correctement.
Identifier les risques et les mesures à adopter
Revoir l’offre : vérifiez qu’elle répond à la
(Formaliser une revue d’offre si les honoraires
demande du client, que vous n’avez rien oublié,
sont > 20k€ dans le Classeur Unique Projet)
que les risques ont été identifiés, prévenus ou
acceptés. Le comité d’engagement constitue
Organiser un comité d’engagement au-dessus
une forme de revue d’offre.
de 500k€ (UFO) ou 2000k€ (Groupe)
Signer l’offre (personne autorisée) Signer l’offre : engagez la société dans la
Renseigner la base commerciale limite de délégation qui vous est reconnue.

Propriété d’Ingérop 21
Système de Management Intégré

B - DEMARRAGE PROJET À RETENIR


Faire une revue du contrat Revoir le contrat : prenez connaissance des
exigences du client, des engagements
Fiche ouverture affaire (AVEC un contrat signé) « signés » et des limites de la mission.
Créer un répertoire sur réseau ou un espace
AGORA.
Revue de démarrage = partagez l’information
Faire une revue de démarrage et organiser la + organisez la mission :
gestion des risques
(Formaliser une revue de démarrage si les Quelle équipe Ingérop + externe ? Quel
honoraires sont > 20k€ dans le Classeur unique planning ? Quel budget ? Quels moyens ?
projet) Données disponibles suffisantes et
pertinentes ? Circulation de l’information ?
Initier les listes utiles au déroulement du projet : Contrôles, revues, validations ? Quelles
intervenants, données d’entrée, données de difficultés et quelles vigilances ? Enjeux
sortie… environnementaux, sécurité, sécurité de
Analyser les données d'entrée l’information, éthiques ?
Initier l’historique et la fiche de référence

C - GESTION FINANCIERE À RETENIR


Initier la FGA et y renseigner le budget Les feuilles de temps sous Agresso permettent
d’affecter les temps passés sur la mission, sur
Mettre à jour la FGA et l’évolution du projet par les différentes phases et les différentes sous-
rapport à son budget missions.
La fiche de gestion d’affaire (FGA) convertit
Suivre les temps au travers des feuilles de
les temps passés en dépenses, à comparer
temps sur Agresso
au budget alloué et elle permet la planification
de la suite de la mission.
Facturer

D – PARTENAIRES À RETENIR
Établir la convention de cotraitance et le(s) La convention de co-traitance précise la
contrat(s) de sous-traitance - Récupérer les répartition des tâches entre les « partenaires »,
pièces administratives des partenaires. elle vise à réduire des litiges ultérieurs.
Déclarer les sous-traitants
Vérifier les demandes de paiement, viser les Le contrat de sous-traitance précise la mission
factures du sous-traitant et ses obligations vis-à-vis
Maitriser les prestations sous-traitées et évaluer d’Ingérop. Vous êtes responsables de son
les partenaires travail et de sa conformité administrative.

E - TOUT AU LONG DU PROJET À RETENIR


Tenir à jour la documentation du projet. L’arborescence commune permet à toute
l’équipe de travailler efficacement.
Réaliser et enregistrer les revues de projet
L’historique = Listez les évènements
Tenir à jour l’historique / la liste des
significatifs : étapes clés, facteurs de dérives,
intervenants / les données d'entrée…
dysfonctionnements, modifications…. Pour
Assurer la gestion des risques
vous et pour ceux qui prendraient la suite.
Contrôler les documents à livrer
Classer les documents livrés (natifs et PDF)

Propriété d’Ingérop 22
Système de Management Intégré

La revue de projet met en perspective les


Traiter les dysfonctionnements et les objectifs de la mission et leur réalisation, elle
réclamations clients (identification, actions permet de rectifier en cas de dérive.
d’améliorations / correctives)
Le contrôle garantit la qualité du travail rendu.
Partager les retours d'expérience (REX) Le retour d’expérience diffusé de manière
ciblée promeut une bonne pratique ou présente
une solution pour surmonter une difficulté
technique, d’organisation …

F – SECRETARIAT – GESTION
À RETENIR
DOCUMENTAIRE

Enregistrer et diffuser les documents entrants Circulation et traçabilité des informations.


Enregistrer les documents sortants Traçabilité du produit livré.

G - FIN D'AFFAIRE À RETENIR


Mettre à jour la fiche de référence Fiche de référence, attestation OPQIBI,
Demander au client une attestation OPQIBI certificat de capacité, recommandation, autant
et/ou certificat et une recommandation de preuves de compétences et d’expériences
qui seront utilisées lors de futurs appels d’offre.
Archiver l’affaire (papier et informatique)
Enquête auprès des clients pour prolonger la
relation et pour détecter des facteurs
Clôturer la FGA
d’amélioration.
Faire un bilan de fin de projet (et REX) Archivage pour retrouver aisément les
informations.

Propriété d’Ingérop 23
Système de Management Intégré

3.4 GNOSIS et IngéLink


Tous les documents Qualité d’Ingérop sont déposés dans la base de données des
connaissances GNOSIS.

Les principaux outils sont également accessibles via l’intranet IngéLink ->

Propriété d’Ingérop 24
Système de Management Intégré

3.5 Le classeur unique projet


Cet outil WEB qui sera disponible dès l’automne 2020 a pour objectif de vous mettre à
disposition rapidement la plus grande partie des outils SMI à utiliser tout au long de la vie
d'un projet.
Il peut concerner tout type de mission (études, AMO, maitrise d'œuvre) dans toutes les
activités (bâtiment, eau, industrie, ville et mobilité).
C'est un classeur WEB qui permet une rapidité d'ouverture des documents tous rassemblés,
et pré-renseignés des principales informations du projet.
Tous les documents intégrés dans ce classeur sont conformes aux formulaires Word du SMI
disponibles sur GNOSIS.
https://cup.ingerop.com/Projet

3.6 Proposer une amélioration


Sur le portail IngéLink, page de garde, vous pouvez, en tant que salarié Ingérop, proposer
une amélioration concernant le système de management.

Propriété d’Ingérop 25
Système de Management Intégré

4 LA CERTIFICATION ISO CHEZ INGEROP

Le système de management d’Ingérop est certifié :


- ISO 9001 : pour la Qualité
- ISO 14001 pour l’Environnement
- OHSAS 18001 pour la Sécurité (ISO 45001 en cours)

Cela signifie qu’un tiers, organisme certificateur indépendant (actuellement AFNOR, mais
cela peut aussi être Bureau Veritas Certification, SGS…) vient auditer chez Ingérop le
respect des dispositions énoncées par les « normes ISO1 » et transposées dans le « SMI
Ingérop ».
La certification obtenue lors de l’audit de renouvellement est valable 3 ans mais nécessite
un audit de suivi par l’organisme certificateur tous les ans. Elle exige aussi des audits
internes réguliers réalisés par des Ingéropiens formés à l’audit.

1 ISO : International Standardization Organisation

Propriété d’Ingérop 26
Sécurité - Santé

Les chapitres 1 à 6, 10 à 13 concernent TOUS les salariés


Ingérop,

Les chapitres 7,8,9 concernent plus particulièrement les


personnes qui se rendent à l’extérieur des bureaux (chantiers,
sites industriels, reconnaissances de terrain).

27
Système de Management Intégré

1 INTRODUCTION
Le présent livret contient les principales règles qui doivent vous permettre de travailler en
sécurité mais il ne couvre pas tous les aspects de la santé et de la sécurité au travail.
Il peut exister des instructions plus détaillées au sein de votre UFO ou pour un projet.
En France, le code du travail définit les principes de prévention de la manière suivante :
« 1° Éviter les risques.
2° Évaluer les risques qui ne peuvent pas être évités.
3° Combattre les risques à la source.
4° Adapter le travail à l'homme.
5° Tenir compte de l'état d'évolution de la technique.
6° Remplacer ce qui est dangereux par ce qui n'est pas dangereux ou par ce qui est moins
dangereux.
7° Planifier la prévention en y intégrant la technique, l'organisation du travail, les conditions
de travail, les relations sociales et l'influence des facteurs ambiants.
8° Prendre des mesures de protection collective en leur donnant la priorité sur les
mesures de protection individuelle.
9° Donner les instructions appropriées aux travailleurs. »
Ingérop s’engage à améliorer continuellement votre environnement de travail, et vous,
salarié Ingérop, êtes dans l’obligation d’agir de manière sûre et de respecter toutes les
instructions en matière de santé et de sécurité.
Vous devez prendre le temps de réfléchir et d’évaluer les risques à chaque nouvelle
tâche/situation.
DROIT DE RETRAIT : si vous êtes confronté à un danger grave et imminent pour votre vie
ou votre santé, vous avez le droit d’arrêter votre travail et, si nécessaire, de quitter les lieux
pour vous mettre en sécurité. L’employeur ou les représentants du personnel doivent en être
informés.

2 EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

Conformément à la réglementation française du travail (décret du 5 novembre 2001), Ingérop a


évalué les risques professionnels de son activité (EVRP) - identification des dangers,
cotation et hiérarchisation des risques.
Des mesures de prévention ont été retenues pour réduire les risques identifiés comme
significatifs et sont décrites dans le DOCUMENT UNIQUE (DU). Continuellement tenu à jour
pour chaque unité, il est disponible sur le portail IngéLink.
Ce document présente les risques courants de l’activité au bureau, en déplacement, sur
chantier ou sur site client. Cette analyse doit être complétée par des revues sécurité pour
les projets présentant des dangers particuliers (nucléaires, industriels, mission dans des
pays à risques) et obligatoirement pour les maîtrises d’œuvre réalisation (travaux).

Propriété d’Ingérop 29
Système de Management Intégré

3 RISQUES LIES A L’ACTIVITE DANS LES BUREAUX

Les risques professionnels n’ont pas disparu avec le développement du travail sédentaire
des activités de service ; ils ont changé de visage par la :
 diminution des accidents et des risques corporels ;
 augmentation des maladies professionnelles notamment de Troubles Musculo-
Squelettiques (TMS) et des risques psychiques.

3.1 Travail en position assise sur écran


Le travail assis et sur écran peut engendrer des perturbations de l’organisme : fatigue
visuelle, douleurs musculaires, stress… si certaines règles ne sont pas suivies.
AMENAGEZ VOTRE POSTE AU PLUS PROCHE DE CE QUI EST PRESENTE CI-APRES :

SOIGNEZ VOTRE VUE


Le travail sur écran est souvent le révélateur de petits
défauts de la vision qui doivent être corrigés.
ORGANISEZ UN ENVIRONNEMENT PHYSIQUE PRATIQUE
Privilégiez des murs clairs et mats, un plafond blanc mat
et un plan de travail également mat et un système
d’éclairage réglable par poste de travail. 
REGLEZ VOTRE ECRAN
Tout écran doit être réglé en intensité lumineuse et en
contraste à un niveau confortable suivant l’éclairement de
la pièce qui peut varier dans la journée :
 ne conservez pas un écran qui « papillote » ;
 préférez un écran à fond blanc avec des caractères
noirs ;

Propriété d’Ingérop 30
Système de Management Intégré

ADAPTEZ L’ECLAIREMENT
 orientez idéalement l’écran perpendiculairement aux fenêtres ;
 éliminez les reflets : inclinaison de l’écran, stores, orientation de la lumière ;
TRAVAILLEZ DETENDU
 quittez de temps en temps l’écran des yeux et regardez loin pour donner une pause à
la vision ;
 interrompez votre travail périodiquement : levez-vous, déplacez-vous, changez
d’activité, faites une pause active au moins toutes les 2 heures.

3.2 Risques psycho-sociaux


Troubles de la concentration, du sommeil, dépression… Un nombre grandissant de salariés
déclare souffrir de symptômes liés aux risques psychosociaux (RPS) c’est à dire :
 le stress au travail ;
 les violences internes (conflits, brimades, harcèlement moral…) ;
 les violences externes ;
 l’épuisement professionnel (burn-out).
Face à des symptômes de stress, il faut vérifier des liens possibles avec le contexte
professionnel. La surcharge de travail, des objectifs insuffisamment définis, des relations
difficiles avec la hiérarchie, un manque d’autonomie peuvent être en cause.
Il faut alors en discuter avec la hiérarchie et/ou les représentants du personnel pour que des
mesures de prévention adaptées soient mises en œuvre.
Au sein du Groupe, des référents « harcèlement moral et sexuel» sont joignables si
vous en ressentez le besoin. Reportez-vous aux affichages obligatoires de votre
agence pour trouver leurs coordonnées.

Propriété d’Ingérop 31
Système de Management Intégré

3.3 Chute de plain-pied


Fréquentes et moins anodines qu’on ne le pense, les
glissades et chutes de plain-pied peuvent avoir des
conséquences lourdes selon la dangerosité de
l’environnement. Les accidents de plain-pied
regroupent :
 les glissades,
 les trébuchements,
 les faux pas,
 et autres pertes d’équilibre,
sur une surface ne présentant aucune rupture de niveau
ou des ruptures réduites (trottoirs, marches, plans
inclinés…).
Au bureau et à l’extérieur c’est la principale cause des accidents référencés chez Ingérop.
MESURES DE PREVENTION
 Prenez le temps de ranger ;
 signalez les obstacles, les zones humides, les marches dangereuses ou les ruptures
de niveau ;
 les horaires d’entretien des sols doivent être aménagés ;
 les revêtements de sol extérieurs doivent être nettoyés après la neige et la glace sablée.
Vous devez éviter :
 de laisser des câbles au sol dans les espaces de circulation ;
 de courir dans les bureaux ;
 de descendre les escaliers sans tenir la rampe ;
et être vigilants en période de grand froid.

3.4 Manutention
Fatigue, douleurs, lumbago… les mouvements mal
coordonnés peuvent provoquer des accidents du
travail et des maladies professionnelles.
Lors de toute manutention manuelle, ménagez votre
dos en adoptant les bons gestes et évitez les
stockages périlleux.
Chaque année, chez Ingérop, il y a au moins une
personne qui se blesse lors d’une manutention avec
ou sans arrêt de travail.

Propriété d’Ingérop 32
Système de Management Intégré

3.5 Risques électriques


Vous pouvez TOUS être confrontés à un accident d'origine électrique. Les accidents du
travail d'origine électrique sont rares du fait des normes en vigueur mais ceux qui ont lieu
sont graves voire mortels.
ÉLECTRISATION
Il arrive qu'une personne soit électrisée, c'est-à-dire que le courant
électrique la traverse et endommage tous les organes qui se trouvent
sur son passage : contractions musculaires, tétanisation, fibrillation
ventriculaire, arrêt circulatoire et/ou respiratoire, brûlures électriques de
la peau, des yeux et aussi des organes internes.
Au travail, chaque année, une dizaine de travailleurs meurent
électrocutés.
Un incendie sur trois serait d'origine électrique.
PREVENTION DES ACCIDENTS D'ORIGINE ELECTRIQUE
La sécurité des installations électriques s’obtient par :
 la protection contre les contacts directs : isolation des parties actives, présence d'un
disjoncteur ou d'un fusible ;
 la protection contre les contacts indirects : mise en terre des masses ou utilisation de
très basse tension et/ou double isolation.
Le matériel électrique doit toujours être utilisé avec soin, en évitant les chocs, l’immersion
ou un échauffement excessif.
Vous devez signaler toute détérioration de câble ou de matériel électrique au responsable
de l’entretien des locaux. Pour intervenir au voisinage ou sur toute installation électrique,
vous devez posséder une habilitation délivrée par le chef d'établissement.

Propriété d’Ingérop 33
Système de Management Intégré

3.6 Risques d’épidémies et de crise sanitaire : cas du COVID-19


Depuis mars 2020, le virus du SARS-COV2 circule en France et le développement de la
maladie a débouché sur le confinement du pays et la fermeture des bureaux Ingérop
pendant 2 mois. Ingérop a donc adapté l’organisation du travail depuis le 11 mai, date de la
réouverture des bureaux. Les directives étant évolutives, veuillez consulter le portail
SMI pour consulter les dernières mises à jour applicables. De façon générale :
 tout salarié venant travailler ne doit présenter aucun symptôme de maladie (toux, fièvre,
mal à la tête, fatigue, essoufflement, diarrhée, perte de goût ou d’odorat). Au moindre
symptôme, il doit prévenir sa hiérarchie et rester travailler chez lui – sauf en cas d’arrêt
accordé par son médecin ;
 un salarié qui a été malade du COVID-19 ne peut revenir travailler dans les locaux
qu’après s’être assuré de sa complète guérison ;
 un salarié qui tomberait malade du COVID-19 doit indiquer à sa hiérarchie la liste des
personnes avec lesquelles il a pu être en contact au sein des locaux dans les jours
précédant son arrêt ;
 le respect des gestes de protection est de mise dans l’ensemble des locaux.

Aérez votre bureau régulièrement.


Désinfectez vos outils de travail (bureau compris) avant de rentrer chez vous.
Privilégiez les escaliers aux ascenseurs en tenant la rampe.
Sur chaque site, un point de distribution des équipements indispensables au maintien des
conditions d’hygiène a été organisé et vous pouvez aller chercher vos EPI (masques, gants,
flacon de gel, lingettes, etc.).
A la date de Septembre 2020, à l’intérieur des locaux Ingérop, vous devez porter le
masque (UNS2, UNS1 ou chirurgical) sauf lorsque vous êtes seul dans une pièce
fermée. Cette disposition sera maintenue jusqu’à la fin de la pandémie.
Si vous avez des interrogations, contactez le référent COVID-19 ou le responsable sécurité
de votre unité.

Propriété d’Ingérop 34
Système de Management Intégré

4 RISQUES LIES AUX DEPLACEMENTS

4.1 Travail isolé


Le travail isolé se définit comme la réalisation d’une tâche par une personne seule dans un
environnement de travail potentiellement dangereux où elle ne peut être vue ou entendue
ou visitée. Cet isolement aggrave les conséquences d’un accident du fait de l’intervention
tardive des secours.
Parmi les activités d’Ingérop, certaines nécessitent ponctuellement un travail isolé
(reconnaissances ou relevés sur des sites inoccupés, mesures acoustiques, mesures de la
qualité de l’air, …).
La meilleure prévention consiste à ne pas se rendre seul(e) dans des lieux éloignés et
potentiellement dangereux (question à se poser au préalable) et de s’organiser en
conséquence.
Chez Ingérop, vous devez signaler/inscrire tout déplacement hors de votre lieu de travail sur
le planning tenu à jour dans votre service et emporter un téléphone portable de la société.
En 2020, une expérimentation de l’application PTI (protection des travailleurs isolés) EAZEN
est en cours sur quelques portables de la société.
Au cas par cas - voir plus loin – vous devez intervenir avec un ordre de mission signé par
votre directeur d’unité ou son délégataire.

4.2 Travail de nuit et de week-end


Exceptionnellement, le personnel Ingérop peut intervenir de nuit sur des chantiers. Ces
interventions se déroulent quelques heures sur une ou deux nuits et jusqu’à une semaine.
Un accord d’entreprise sur le travail de nuit a
été signé le 06 juin 2014 et concerne le
personnel de toutes les sociétés
françaises Ingérop. Il précise la durée du
travail de nuit, le temps de récupération
ainsi que les contreparties financières et
sous forme de repos compensateur.
Pour effectuer un travail de nuit ou pendant
le week-end, vous devez disposer d’un ordre
de mission préparé par votre responsable
hiérarchique et visé par le directeur de
votre UFO ou son délégataire. Cette
disposition oblige à organiser votre
intervention, sa sécurité et la période de
récupération de votre temps de travail.

N’oubliez pas de vous munir des EPI adaptés au travail de nuit (lampes frontales, …).

Propriété d’Ingérop 35
Système de Management Intégré

4.3 Risques liés aux déplacements routiers


En France, plus d’un accident mortel du travail sur deux est un accident de la circulation et
ce constat n’intègre pas les accidents sur le trajet domicile-travail.
Ces données font du risque routier le premier facteur d’accident mortel du travail.
5 à 7% des véhicules Ingérop ont un accident « responsable » dans l’année et occasionnent
plus de 100K€ de réparations.
ORGANISATION ET PREPARATION DES DEPLACEMENTS
LA CHARTE DE DÉPLACEMENT Ingérop détaillée au chapitre environnement préconise :
 la visioconférence, autant que faire se peut, pour éviter certains déplacements ;
 les transports en commun principalement le train pour de longs trajets ;
Dans tous les cas, préparez votre déplacement :
 Repérez et choisissez le meilleur itinéraire selon les horaires et les conditions de trafic
et de météo, adaptez votre temps de trajet en conséquence ;
 Vérifiez l’état du véhicule avant de partir : pneumatiques, rétroviseurs, propreté du pare-
brise, présence du kit de sécurité.
ÉTAT DES VEHICULES
Vous êtes responsable de l'usage d’un véhicule de société au même titre que s'il s'agissait
de votre véhicule personnel.

Si vous bénéficiez d’un véhicule de fonction, vous devez :


 respecter scrupuleusement les prescriptions du carnet d'entretien ;
 veiller au remplacement des pneumatiques usagés ou endommagés ;
 vérifier régulièrement la pression des pneumatiques ;
 déclarer les sinistres à l’assurance ET au responsable sécurité de votre UFO et faire
exécuter les réparations nécessaires ;
 détenir un gilet rétroréfléchissant et un triangle de pré-signalisation.

Lorsque vous utilisez un véhicule de service, il vous est demandé de :


 préserver le confort de tous EN NE FUMANT PAS dans ce
véhicule ;
 rendre le véhicule dans un état de propreté correcte ;
 faire le plein avant de le rendre dès que la jauge indique une
quantité inférieure à celle de la moitié du réservoir ;
 renseigner le carnet du véhicule sur la période d’utilisation
et le trajet effectué ;
 signaler toute anomalie du véhicule au responsable du parc
automobile de l’UFO ou de l’agence.

Propriété d’Ingérop 36
Système de Management Intégré

VOUS DEVEZ RESPECTER LE CODE DE LA ROUTE ET EN PARTICULIER LES DISPOSITIONS SUIVANTES

Il vous est demandé d'utiliser le mode messagerie en situation de


conduite et de vous arrêter pour téléphoner.
Le code de la route interdit l’usage d’un téléphone tenu en main ou
Téléphone portable le port à l’oreille par le conducteur d’un véhicule en circulation et
exige une parfaite maîtrise du véhicule en toutes circonstances.
Le conducteur n’enregistre que 50% des informations nécessaires
à la conduite lorsqu’il est au téléphone.

Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire à l’avant comme à


Ceinture de sécurité
l’arrière.

Respectez les limitations de vitesse en vigueur et les distances de


Vitesse & Distance
sécurité minimale entre véhicules - 50m pour une vitesse de
de freinage
90km/h.

Ne vous endormez pas au volant, faites une pause toutes les 2


Somnolence
heures.

Ne conduisez pas sous l’emprise de l’alcool ou de la drogue. Vous


Alcool
êtes en infraction dès que votre taux d’alcool est égal ou supérieur
Drogues
à 0,5 g/l dans le sang ou 0,25 mg/l d’air expiré.

Pour toute utilisation d’un véhicule Ingérop, il vous sera


demandé de fournir une photocopie de votre permis de
conduire et de signer une attestation sur l’honneur
indiquant que vous détenez toujours un nombre de
points suffisant pour conduire un véhicule. Cette
attestation pourra être renouvelée périodiquement.

En effet, depuis le 1er janvier 2017,


Ingérop, propriétaire des véhicules et
employeur, est dans l’obligation
d’indiquer le nom du conducteur et son
numéro de permis en cas d’infraction au
code de la route enregistrée par des
moyens automatiques (radars, caméras).
Si vous faites l'objet d'un retrait, d'une
annulation ou d'une suspension de votre
permis de conduire, vous devez en
informer aussitôt votre hiérarchie et ne
pas conduire un véhicule de la société
pendant toute la durée de la sanction.

Propriété d’Ingérop 37
Système de Management Intégré

4.4 Risques liés aux missions à l’étranger

Si vous devez partir en mission à l’étranger, prenez connaissance de


la check-list MISSION à L’ÉTRANGER, préalable à l’établissement de
l’indispensable ORDRE DE MISSION, qui sera signé du directeur de
votre UFO ou de son représentant désigné.

5 ADDICTIONS
5.1 Drogue et alcool
L’usage et la détention d’alcool et/ou de produits stupéfiants sur les
lieux de travail sont INTERDITS.

5.2 Tabac
Depuis le 1er février 2007, l’interdiction de fumer s’applique dans
toutes les entreprises et administrations, tous les établissements
scolaires et les établissements de santé.
Le vapotage est interdit de la même manière dans les locaux depuis
le 1er octobre 2017.
Vous devez respecter cette interdiction dans les locaux d’Ingérop.

Propriété d’Ingérop 38
Système de Management Intégré

6 LES EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE

Les EPI sont définis par le Code du Travail comme « des dispositifs ou moyens destinés à
être portés ou tenus par une personne en vue de la protéger contre un ou plusieurs risques
susceptibles de menacer sa santé ou sa sécurité ».
C’est l’employeur qui détermine, après consultation de la CSSCT, les conditions de mise à
disposition et d’utilisation des EPI par les salariés. À l’accueil du nouvel arrivant, si sa
fonction impose des reconnaissances à l’extérieur ou des interventions sur le chantier, ces
équipements lui seront remis.
Chez Ingérop, l’évaluation des risques conduit à imposer :
- le port obligatoire des chaussures de sécurité pour toutes les
reconnaissances terrain, sur les chantiers, et sur les sites clients qui
l’imposent ;
- le port obligatoire du gilet ou de la parka réfléchissant
sur les voies de circulation, sur les chantiers, et sur les
sites clients qui l’imposent ;
- le port du casque sur les chantiers et sur les sites
clients qui l’imposent et lors de certaines reconnaissances,
en particulier lors des diagnostics de démolition.
D’autres équipements peuvent être préconisés par l’analyse de risques
spécifique à chaque projet (revue de démarrage sécurité projet ou phase
travaux).
Un EPI doit porter un marquage de conformité et dans certains cas une date de péremption.
Il est de votre responsabilité de demander le remplacement de tout EPI détérioré ou périmé.
Certains EPI doivent être vérifiés périodiquement, enregistrement à l’appui. Chez Ingérop, il
s’agit principalement des harnais et des gilets de sauvetage.

Propriété d’Ingérop 39
Système de Management Intégré

7 RISQUES LIES A L’ACTIVITE SUR LES CHANTIERS (BTP)


7.1 Accidentologie
Le secteur du BTP est celui au sein duquel on constate le plus d’accidents graves :
 taux de fréquence (TF) de 35,5 pour une moyenne nationale de 20,7 (2018) ;
 taux de gravité (TG) de 2,5 pour une moyenne nationale de 1,4.
Le secteur enregistre 22% des décès alors qu’il emploie moins de 10% des salariés du
secteur privé.
Les principales causes d’accidents y sont :
 les manutentions manuelles ;
 les accidents de plain-pied ;
 les chutes de hauteurs.
Les décès sont liés :
 aux chutes de hauteur (1 décès sur 3) ;
 à la circulation des véhicules et engins (1 décès sur 5).

7.2 Répartition des responsabilités sécurité sur un chantier


Lors de vos interventions sur chantier, quelles qu’elles soient (contrôle des travaux, visite de
toutes natures, etc.), vous devez rester conscients des risques environnants. Une des
meilleures manières d’aborder un chantier est de demander à être « accueilli » par les
entreprises pour qu’elles vous indiquent les zones à risque spécifique.
Le principal responsable de la sécurité sur un chantier est le maître d’ouvrage.
Pour l’assister sur les chantiers clos, il confie à un coordonnateur sécurité une mission
sécurité qui consiste à définir les mesures de prévention des risques pour les entreprises
intervenant en co-activité et à s’assurer de leur respect.
Il confie au maître d’œuvre (potentiellement Ingérop) la mission de diriger l’exécution des
marchés de travaux, cette mission comporte également une responsabilité sécurité car le
maître d’œuvre est réputé « sachant ».
Sur les chantiers, vous, salarié Ingérop,
 devez travailler en sécurité, ;
 devez faire remonter l’observation des situations dangereuses au CSPS et au Maître
d’ouvrage ;
 devez intervenir en cas de péril imminent.

Pour travailler en sécurité, toute mission de Maitrise d’Œuvre Travaux fait l’objet d’une revue
de démarrage sécurité sous la responsabilité du chef de projet (ou d’un plan de prévention
si les travaux se déroulent sur un site client). Cette revue ou ce plan de prévention valent ordre
de mission pour ses participants pour les interventions hors périodes de nuit et de week-end.
Ils sont transmis au responsable sécurité de l’UFO.

Propriété d’Ingérop 40
Système de Management Intégré

7.3 Circulation sur les chantiers


Sur un chantier de construction, l’organisation des circulations horizontales et verticales et
des stockages constitue le premier facteur de prévention des chutes et des collisions.
Sur un chantier, le groupement des entreprises établit un plan d’accès, de circulation et de
localisation des stockages ainsi que des règles de circulation pour les personnes, les
véhicules et les engins, pour obtenir une séparation efficace des flux piétons et véhicules.
Sur les chantiers, vous devez respecter le plan de circulation et aussi le faire respecter.

7.4 Exploitation en milieu routier


Dans le cadre de vos interventions sur des voiries routières et
autoroutières en exploitation, vous devez respecter le code de la route.
Quand les conditions de réalisation du chantier nécessitent des
adaptations ou des interventions non couvertes par le code de la route,
ces interventions sont soumises au respect des règles d’exploitation
du site (arrêté permanent sur les réseaux des autoroutes concédées
ou arrêtés provisoires pour les chantiers particuliers).
Sur les sites en exploitation et notamment les autoroutes, les principales consignes que vous
devez respecter absolument sont les suivantes :

EN VOITURE :
 il est interdit d’effectuer un demi-tour sur les voies de circulation et de part et d’autre
d’une gare de péage ;
 le passage d’une chaussée à une autre ne peut s’effectuer que par l’intermédiaire des
échangeurs ou des accès de service ;
 la traversée d’un terre-plein central est interdite, sauf si les voies de gauche sont
neutralisées dans les deux sens ;
 tout véhicule circulant sur l’autoroute pour les besoins du chantier, ou devant intervenir
sur la bande d’arrêt d’urgence (BAU) ou accotement, doit être équipé de plaques
« service » et faire tourner un gyrophare orange ;
 avant tout travail ou intervention sur une voirie exploitée et en particulier pour les
interventions sur la BAU ou sur l’accotement, il est obligatoire de prendre contact avec
le responsable de l’exploitation du secteur, quelques jours à l’avance.
À PIED :
 toute personne ne peut descendre ou monter des véhicules qu’après s’être assuré qu’il
peut le faire sans risque ;
 dans la mesure du possible, il faut utiliser les portières du côté opposé à la circulation ;
 la traversée à pied des voies circulées est interdite ;
 si un court déplacement à pied est nécessaire en dehors de la zone de chantier, il
s’effectue exclusivement sur les accotements, à l’arrière des glissières de sécurité
chaque fois que la configuration des lieux le permet ;

Propriété d’Ingérop 41
Système de Management Intégré

 toute personne présente à pied sur la zone de chantier ou sur l’emprise de l’autoroute
(y compris l’accotement, les
gares de péage, les aires de
service et de repos) doit être
obligatoirement équipée d’un
vêtement de signalisation à haute
visibilité conforme à la norme EN
471, de classe 2 ou 3.

7.5 Exploitation en milieu ferroviaire


L'accès aux emprises ferroviaires exploitées est strictement interdit, du fait des dangers liés
aux circulations ferroviaires et des risques électriques sur les lignes équipées de caténaires.
Vous ne pourrez accéder aux emprises que si vous êtes accompagné par un représentant
de la SNCF en vous conformant strictement à ses instructions.
De même pour accéder à des installations ferroviaires appartenant à un autre exploitant
(embranchement, faisceau à l'intérieur d'une usine, etc.…) vous devez être autorisé par cet
exploitant et suivre ses instructions. Les EPI obligatoires pour se déplacer aux abords des
voies sont :
 les chaussures de sécurité ;
 un article de visualisation de couleur ORANGE et conforme à la norme
EN 471.
Le casque n'est pas obligatoire mais peut être demandé dans certaines
occasions.
Cherchez les 10 erreurs

Propriété d’Ingérop 42
Système de Management Intégré

7.6 Travaux en hauteur


Les chutes de hauteur peuvent survenir depuis :
 les toitures, charpentes, terrasses de bâtiments ;
 les moyens d’accès à des zones en surélévation
: échelles, escaliers, passerelles ;
 les pylônes ou autres équipements de travail
(échafaudage, camion-citerne, échelle et escabeau).
Les risques de chutes doivent être supprimés :
 en priorité par des protections collectives (garde-
corps, échafaudage, filet) ;
 exceptionnellement par des protections
individuelles pour les travaux de courte durée, le plus
généralement un harnais relié à un point d’amarrage
ou une ligne de vie.
Toutes les mesures utiles sont prises pour éviter les
chutes d’outils, de pièces ou de matériaux.
Tout travail en hauteur est signalé par des panneaux visiblement placés à la limite des zones
dangereuses.
Dans le cadre des activités courantes d’Ingérop, il vous est demandé
de n’intervenir que dans le cas où les protections collectives sont
en place.
Si l’accès à des zones non protégées est indispensable, seuls les
salariés Ingérop formés aux travaux en hauteur, aptes et habilités par
leur direction peuvent intervenir.
ÉCHAFAUDAGES :
En tant que salarié Ingérop, vous pouvez être amené au cours de votre mission à accéder
à des échafaudages, ce n’est possible que si vous avez reçu une sensibilisation à leur
utilisation voire même une formation. Dans tous les cas, avant l’accès à l’échafaudage, vous
devez :
 être en présence d’un échafaudage qui a été réceptionné depuis moins de trois mois
par un organisme de contrôle habilité (procès-verbal de réception au pied de
l’échafaudage) et qui permet le simple accès sans EPI particulier par des tiers,
 ne pas constater d’absence de garde-corps, de plancher, d’instabilité, de surcharge
apparente, d’utilisation qui semble anormale, de dégradations.
En plus de ces vérifications, vous devez :
 accéder et circuler en sécurité sur l’échafaudage : utiliser les tours d’accès, les
escaliers, les échelles et trappes pour accéder et changer de niveau et refermer les
trappes après utilisation ;
 tenir compte de la coactivité sur les chantiers en veillant à ne pas créer de risques.

Propriété d’Ingérop 43
Système de Management Intégré

7.7 Engins de levage – Nacelles – Plateformes élévatrices mobiles


de personnes
Pour effectuer des relevés ou des
vérifications, vous pouvez avoir besoin
d’accéder en hauteur à l’aide de nacelle
ou PEMP. La conduite de ces plateformes
n’est autorisée qu’à des personnes
dûment habilitées (certificat d’aptitude à
la conduite en sécurité (CACES) et visite
médicale pour apprécier notamment
l’aptitude du candidat au travail en
hauteur).
En règle générale, le personnel Ingérop n’est pas habilité pour conduire ces engins, vous
devez donc faire appel à un conducteur habilité par une location avec chauffeur. Vous devez
donc vous assurer que le conducteur possède une autorisation de conduite délivrée par son
employeur. Vous devez aussi avoir suivi une formation de travail en hauteur car vous serez
amené à utiliser un harnais dans la nacelle.
Les engins de levage autres que les nacelles et PEMP ne doivent pas être utilisés pour
élever des personnes. Vous ne devez pas monter sur ces engins.

7.8 Travaux en fouille et risque d’ensevelissement


Avant de faire réaliser une fouille, il est nécessaire de connaître la nature du sous-sol, le
régime des eaux souterraines et la présence éventuelle des canalisations et/ou de câbles
électriques enterrés.
Pour éviter le risque d’ensevelissement, talutage ou blindage sont les mesures les plus
couramment retenues.
La réglementation contraint à mettre en place un blindage, obligatoirement :
 dès lors que les parois sont verticales ou sensiblement verticales ;
 et qu’il s’agit d’une « tranchée étroite », plus de 1,30 m de profondeur et une largeur
égale ou inférieure aux deux tiers de la profondeur.
Le critère de profondeur n’est pas le seul
à appliquer pour exiger un soutènement
de paroi.
Les fouilles ou les tranchées doivent être
balisées par exemple par un garde-
corps réglementaire ou fermées par un
platelage de résistance adaptée.
Ne descendez dans une fouille ou une
tranchée qu’en cas d’absolue
nécessité de service et après avoir
vérifié que les obligations précédentes
sont respectées.

Propriété d’Ingérop 44
Système de Management Intégré

7.9 Installations électriques


Pour tout travail à l’intérieur d’une zone comportant des lignes, canalisations ou installations
électriques, les mesures suivantes s’appliquent à tout le personnel se trouvant sur le chantier
donc au personnel Ingérop.
DISTANCES MINIMALES D’APPROCHE
Pour éviter tout risque d’amorçage d’arc électrique, il faut éviter la zone de voisinage dans
l’air qui est de :
 3 m si la tension est inférieure ou égale à 50 kV ;
 5 m si la tension est supérieure à 50 kV ;
 1.5 m pour les ouvrages souterrains, quelle qu’en soit la tension.
Dans cette zone de voisinage, il y a lieu de tenir compte ;
 des objets manipulés ;
 de tous les mouvements, déplacements, fouettements, balancements des engins et des
charges, y compris leur chute possible.
Dans le cas de présence de canalisations électriques souterraines, un balisage très visible
du parcours ou de la zone dans laquelle se trouvent les canalisations doit être établi et
maintenu pendant toute la durée qui aura été définie pour les opérations.
APPAREILS ET OUTILLAGES FONCTIONNANT A L’ELECTRICITE
Ils doivent être en bon état (valeur d’isolement, efficacité des mises à la terre…) et
obligatoirement soumis à un contrôle par un organisme agréé. Les matériels portatifs et
semi-mobiles sont conformes à la réglementation en vigueur et leurs coffrets prises de
courant protégés par un disjoncteur différentiel 30 mA.
INSTALLATION ELECTRIQUE PROVISOIRE
Elle est exécutée conformément aux règles en vigueur et soumise obligatoirement à un
contrôle par un organisme agréé.
Sur un chantier, vous, personnel Ingérop, devez respecter les consignes précédentes et
faire intervenir si nécessaire uniquement du personnel habilité dans le cadre de
l’organisation spécifique projet.

Propriété d’Ingérop 45
Système de Management Intégré

7.10 Réseaux divers (lignes enterrées, canalisations de matière


dangereuse)
Au 1er janvier 2018, les compétences acquises par un salarié intervenant dans la préparation
ou l’exécution de travaux à proximité des réseaux se concrétisent par l'Autorisation
d'Intervention à Proximité des Réseaux (AIPR) que lui délivre son employeur.
Trois catégories de personnes doivent disposer d’une AIPR :
- profil "concepteur" (cas Ingérop) : salarié du maître d'ouvrage ou du maître d’œuvre
devant intervenir en préparation ou suivi des projets de travaux. Pour tout projet de travaux,
au moins un salarié du maître d’œuvre ou de l’organisme intervenant pour son compte, doit
être identifiable comme titulaire d’une AIPR « concepteur »;
- profil "encadrant" : salarié de l'entreprise de travaux intervenant en préparation
administrative et technique des travaux (chef de chantier, conducteur de travaux) ;
- profil "opérateur" : salarié intervenant directement dans les travaux à proximité des
réseaux aériens ou enterrés, soit en tant qu'opérateur d'engin, soit dans le cadre de travaux
urgents. Sur tout chantier de travaux, l’ensemble des opérateurs d’engin doit être titulaire
d’une AIPR.

Propriété d’Ingérop 46
Système de Management Intégré

7.11 Travaux en milieu souterrain (puits, galeries & tunnels)


Le travail en milieu souterrain est tout à fait particulier et les dangers y sont nombreux :
atmosphère confinée, obscurité, instabilité des voûtes, arrivée d’eau, coactivité et circulation
des engins, température, bruit, utilisation d’explosifs …
Si vous devez pénétrer dans un tunnel, vous devez donc prendre des précautions
supplémentaires par rapport à votre équipement chantier habituel (chaussures, casques,
vêtement fluorescent) :
 être habillé en fonction de la température prévisible et de la différence de température
intérieur/extérieur, pantalon et manches longues obligatoires ;
 être équipé d’une lampe frontale, de protections auditives, éventuellement d’un masque
contre la poussière ;
 neutraliser votre téléphone portable et ne pas fumer ;
 vous assurer que le responsable chantier de l’entreprise est au courant de votre visite
(horaire, nombre de personnes) ;
 vous assurer que la qualité de l’air ait été mesurée et permet la visite ;
 vous faire indiquer les emplacements des refuges ;
 respecter le plan de circulation (piéton, voiture, engin) et respecter les aires d’évolution
des machines ;
 respecter les consignes et les interdictions d’accès ;
 respecter les consignes de travaux en hauteur selon la configuration du chantier ;
 ne jamais stationner dans les secteurs dont les parois n’ont pas été stabilisées (chutes
de blocs et effondrements toujours possibles) ;
 éviter de toucher les équipements, les machines, les bidons de produits …

Propriété d’Ingérop 47
Système de Management Intégré

7.12 Risques d’épidémies et de crise sanitaire : situation COVID-19


Dans le contexte d’épidémie COVID-19, il est indispensable de prolonger les efforts de
protection fait à l’intérieur des bureaux. Pour les interventions du personnel Ingérop, les
dispositions sanitaires à respecter sont reprises dans les documents suivants :
PLAN GENERAL DE COORDINATION :
Pour les chantiers relevant de la coordination CSPS, le MOA doit demander au CSPS la
mise à jour du PGC (cf. Code du Travail R4532-44) pour tenir compte des risques liés au
COVID 19. Ce PGC sera adressé aux entreprises pour mise à jour de leur PPSPS. Les
salariés Ingérop respectent les dispositions du PGC qui sont applicables à leur intervention.
Le MOA peut désigner un référent « COVID-19 » chargé de coordonner les mesures à mettre
en œuvre et le CSPS doit organiser un CISSCT extraordinaire pour les opérations de
niveau1.
PLAN DE PREVENTION :
Pour les chantiers relevant du plan de prévention, la mise à jour de ce plan est assurée entre
le maitre d’ouvrage et les « entreprises extérieures » dont fait partie la MOE.
POUR LES DEPLACEMENTS :
 veillez à disposer de vos EPI COVID-19 (masques, gel, etc.) ;
 selon la nature de vos interventions et en fonction de l’évolution de l’épidémie, vous
devez disposer d’un ordre de mission ;
 lors de l’utilisation d’un véhicule de société :
o pensez à désinfecter le véhicule après utilisation ;
o et portez un masque si vous êtes plusieurs dans le véhicule.

Référent COVID-19 Ingérop


Le guide de l’OPPBTP demande d’identifier un référent Covid-19 au sein de chaque
entreprise et par chantier. Ce référent est chargé notamment du suivi du renforcement des
mesures d’hygiène et d’assurer le lien avec le maître d’ouvrage, le CSPS et les autres
entreprises afin de coordonner les mesures de gestion.

Ce référent, officiellement désigné, sera la personne contact pour répondre aux éventuelles
interrogations des intervenants. Cette responsabilité sera confiée de préférence au
responsable sécurité du projet s’il y en a un.
Pour les autres chantiers, le directeur de travaux, le chef de projet ou l’ingénieur responsable
des marchés pourront remplir ce rôle de référent.

Ces dispositions constituent un préalable à l’intervention des


collaborateurs d’Ingérop sur les chantiers tant que durera
l’épidémie.

Propriété d’Ingérop 48
Système de Management Intégré

8 RISQUES LIES A L’ACTIVITE SUR LES SITES CLIENTS

Lorsque vous devez intervenir sur le site d’un client - site industriel, site SEVESO, domaine
SNCF, COFIROUTE … -, les mesures de sécurité à respecter sur ce site sont définies au
travers d’un plan de prévention établi et signé par les deux parties, vous (Ingérop) et le
client :
 ce plan est établi dès l’appel d’offres et la commande ;
 il nécessite une ou des visites préalables ;
 les risques et les mesures de prévention prises doivent être communiqués à tous les
intervenants ;
 ceux-ci font souvent également l’objet d’un accueil sécurité sur le site client ;
 le client a l’obligation de surveiller les prestations réalisées.
L’établissement d’un plan de prévention est obligatoire pour toute intervention :
 de plus de 400 heures dans l’année ;
 ou relevant des « travaux dangereux ».
Le plan de prévention remplace la revue de démarrage sécurité.
Cette disposition s’applique également lorsqu’Ingérop emploie un sous-traitant dans ses
locaux plus de 400 heures ou sur ses chantiers.
Le plan de prévention doit être remis à jour aussi souvent que nécessaire du fait de
l’évolution des missions ou de l’environnement d’intervention. Pour des missions conduites
sur de longues durées, il est de bonne pratique de réviser ce plan annuellement.

Propriété d’Ingérop 49
Système de Management Intégré

9 TRAVAUX DANGEREUX

L’arrêté du 19 mars 1993 modifié établit la « liste réglementaire des travaux dangereux »
comme suit :
1. travaux exposant à des rayonnements ionisants ;
2. travaux exposant à des substances et préparations explosives, comburantes, extrêmement
inflammables, facilement inflammables, très toxiques, toxiques, nocives, cancérogènes,
mutagènes, toxiques vis-à-vis de la reproduction ;
3. travaux exposant à des agents biologiques pathogènes ;
4. travaux effectués sur une installation classée faisant l'objet d'un plan d'opération interne ;
5. travaux de maintenance sur les équipements de travail, autres que les appareils et accessoires
de levage, qui doivent faire l'objet des vérifications périodiques ainsi que les équipements
suivants : véhicules à benne basculante ou cabine basculante ; machines à cylindre ; machines
présentant les risques définis aux articles R4324-18 à R4324-20 du code du travail ;
6. travaux de transformation au sens de la norme NF P 82-212 sur les ascenseurs, monte-charge,
escaliers mécaniques, trottoirs roulants et installations de parcage automatique de voitures ;
7. travaux de maintenance sur installations à très haute ou très basse température ;
8. travaux comportant le recours à des ponts roulants ou des grues ou transstockeurs ;
9. travaux comportant le recours aux treuils et appareils assimilés mus à la main, installés
temporairement au-dessus d'une zone de travail ou de circulation ;
10. travaux exposant au contact avec des pièces nues sous tension supérieure à la T. B. T. ;
11. travaux nécessitant l'utilisation d'équipements de travail auxquels est applicable l'article R.
4323-17 du code du travail ;
12. travaux du bâtiment et des travaux publics exposant les travailleurs à des risques de chute de
hauteur de plus de 3 mètres ;
13. travaux exposant à un niveau d'exposition sonore quotidienne supérieure à 90 dB (A) ou à un
niveau de pression acoustique de crête supérieure à 140 dB ;
14. travaux exposant à des risques de noyade ;
15. travaux exposant à un risque d'ensevelissement ;
16. travaux de montage, démontage d'éléments préfabriqués lourds ;
17. travaux de démolition ;
18. travaux dans ou sur des cuves et accumulateurs de matière ou en atmosphère confinée ;
19. travaux en milieu hyperbare ;
20. travaux nécessitant l'utilisation d'un appareil à laser d'une classe supérieure à la classe 3 A
selon la norme NF EN 60825 ;
21. travaux de soudage oxyacétylénique exigeant le recours à un permis de feu.
Par simplification tous les chantiers BTP (n°12) évoqués au chapitre 7 de ce livret relèvent
des travaux dangereux. De même les interventions chez des exploitants SEVESO (n°4) sont
gérés selon les dispositions du paragraphe 8.
En fonction des projets, les salariés ou les sous-traitants Ingérop peuvent être exposés aux
autres dangers, le plus souvent ponctuellement seulement.

Propriété d’Ingérop 50
Système de Management Intégré

9.1 Rayons ionisants


Toute exposition à des rayons ionisants « ou radioactifs » (RI), peut entraîner des risques
pour la santé des travailleurs.
Les rayonnements ionisants peuvent provoquer des effets à court terme
(stérilité temporaire, nausées…). À plus long terme, ils peuvent favoriser
la survenue de cancers ou provoquer des anomalies génétiques. Aucun
seuil d’exposition n’a été identifié pour ces effets dits aléatoires.
Les mesures techniques de protection collective sont retenues en priorité :
 confinement des matières radioactives ;
 assainissement et traitement de l’atmosphère des locaux de travail ;
 limitation de l’exposition aux rayonnements ionisants.
En complément, peuvent être proposés des équipements de protection individuelle pour
limiter :
 les risques de contamination (masque respiratoire, surbottes, tenue ventilée…) ;
 l’exposition externe (tabliers plomb ou équivalent plomb, cache-thyroïde, lunettes…).
Le personnel Ingérop intervenant dans cet environnement a été spécifiquement informé,
formé et habilité par sa direction, il fait l’objet d’un suivi d’exposition et de dosimétrie. Le site
de Clermont Ferrand est certifié CEFRI.

9.2 Risques chimiques


De nombreux produits chimiques peuvent avoir des effets sur l’homme quand ils sont
respirés, ingérés ou simplement au contact. Ils peuvent provoquer :
 des intoxications aigües à fortes doses ;
 des intoxications chroniques par contact répété même à de faibles doses.
Les produits chimiques peuvent aussi provoquer des incendies et explosions en cas
notamment de dysfonctionnements (renversement ou déversement accidentel, rupture de
confinement, fuites, …).
Dans le cas d’une exposition très ponctuelle, le port
d’équipements de protection individuelle est nécessaire. Ces
équipements doivent être choisis constitués de matériaux
résistants aux produits manipulés.
Vous, personnel Ingérop qui intervenez dans ce contexte, devez
connaître la signification des pictogrammes internationaux d’alerte
sur les dangers inhérents aux produits chimiques.
CMR
Certains agents chimiques ont, à moyen ou long terme, des effets cancérogènes,
mutagènes ou toxiques pour la reproduction. Ils sont dénommés agents CMR. Comme tous
les produits chimiques, les produits CMR peuvent pénétrer dans l’organisme par les voies
respiratoires, la bouche ou la peau.

Propriété d’Ingérop 51
Système de Management Intégré

Toxique pour la 
Cangérogène Mutagène reproduction
Agent chimique Produit chimique qui Produit chimique (plomb
dangereux à l’état pur induit des altérations de la par exemple) pouvant
(amiante, poussières de structure ou du nombre altérer la fertilité de
bois, benzène…) ou en de chromosomes des l’homme ou de la femme,
mélange ou procédé cellules. Les chromosomes ou altérer le
pouvant provoquer sont les éléments du développement de
l’apparition d’un cancer noyau de la cellule qui l’enfant à naître
ou en augmenter la portent l’ADN. L’effet (avortement spontané,
fréquence. mutagène (ou atteinte malformation…).
génotoxique) est une =  reprotoxique
étape initiale du
développement du
cancer.
Le Code du travail définit les agents chimiques dangereux CMR et les répartit en 3
catégories selon la gravité des effets CMR (article R. 4411-6).

Dans le cadre de vos interventions, la démarche de prévention


concerne en premier lieu les exploitants des sites que vous fréquentez.
Ils ont l’obligation de supprimer ou de substituer les agents chimiques
dangereux. Les travailleurs exposés à des agents CMR sont soumis à
une surveillance médicale renforcée (SMR) comprenant au moins un
examen médical tous les 24 mois.

Propriété d’Ingérop 52
Système de Management Intégré

Femmes enceintes
L’exposition à des agents CMR présente des effets néfastes sur la fertilité, sur l’embryon en
particulier au début de la grossesse, et sur les fœtus et sur l’enfant en cas d’allaitement.
Il est conseillé aux femmes qui seraient détachées sur un site utilisant des
produit CMR de déclarer leur grossesse le plus précocement possible. Un
changement temporaire d’affectation pourra être mis en place.
Avant toute intervention sur un site chimique, vous devez :
 prendre connaissance du plan de prévention et des procédures du site d’intervention ;
 respecter les consignes du site concernant :
- les règles d’hygiène ;
- les procédures ;
- l’interdiction d’accès à certaines zones ;
- l’obligation de porter des EPI ;
 connaitre les mesures d’urgence, l’utilisation des dispositifs de secours et la conduite à
tenir en cas d’accident.
En tant que salarié Ingérop, si vous intervenez dans un environnement soumis au risque
chimique, vous devez avoir été spécifiquement informé, formé et habilité par votre direction.
L’unité Alpes Centre Est qui est plus concernée que les autres par ce type de prestations
est certifiée MASE.

Propriété d’Ingérop 53
Système de Management Intégré

9.3 Exposition à l’amiante


L’amiante est une roche fibreuse naturelle imputrescible,
ininflammable, isolant thermiquement et électriquement. Elle
présente aussi de très bonnes résistances aux attaques
chimiques.
L'amiante constitue un problème majeur de santé publique et de
santé au travail : ce matériau « magique » s'est révélé hautement
toxique par inhalation. Il a été massivement utilisé pendant plus
d’un siècle et le nombre de cancers qu'il a induit ne cesse
d'augmenter. En France, il est interdit depuis 1978 dans les
flocages et depuis 1997 définitivement interdit dans tous les
matériaux. On trouve de l’amiante (liste non exhaustive, adaptée
aux activités d’Ingérop) dans les :
 bâtiments ;
 terrains amiantifères ;
 enrobés routiers ;
 ballasts de voie ferrée ;
 décharges sauvages de matériaux.
Les fibres d'amiante sont microscopiques et invisibles dans les poussières de l'atmosphère.
Inhalées, elles peuvent se déposer au fond des poumons et provoquer des maladies
respiratoires graves : plaques pleurales, cancers des poumons et de la plèvre
(mésothéliome), fibroses (ou asbestose). Certaines maladies peuvent survenir après de
faibles expositions mais la répétition de l’exposition augmente la probabilité de tomber
malade.
Un cadre réglementaire très strict fixe les dispositions à mettre en œuvre pour :
 la protection de la population avec notamment le repérage des matériaux contenant de
l'amiante ;
 la protection des travailleurs susceptibles d’être exposés ;
 la protection de l'environnement avec en particulier les modalités d'élimination des
déchets.
DEPUIS 1997,
pour toute intervention sur des matériaux de construction dans un immeuble dont le permis
de construire est antérieur au 1er juillet 1997, il est impératif de faire réaliser par la MOA un
repérage des matériaux et produits contant de l’amiante avant travaux, suivant la norme NF
X 46-020 (révisée en 2017).
Cela concerne les travaux bien sûr, mais également les missions de diagnostic ou de
caractérisation du bâti qui peuvent être confiées à Ingérop.  
DEPUIS 2012,
le code du travail prévoit des dispositions spécifiques qui doivent s’appliquer à tous les
travaux exposant à l’amiante :
 la réglementation établit une VLEP à 10f/l depuis 2015 et défini des niveaux de
protection des travailleurs adaptés en fonction de l’empoussièrement ;

Propriété d’Ingérop 54
Système de Management Intégré

 l’évaluation des risques doit être systématique ;


 le personnel doit être formé pour toutes les missions relatives à l’amiante. Deux types
d'activités sont distinguées :
o les activités de confinement et de retrait de matériaux
contenant de l'amiante, appelées activités de sous-section
3 (qui concernent certaines missions de MOE d’Ingérop) ;
o les activités comportant des interventions sur des
matériaux ou appareils susceptibles de libérer des fibres
d'amiante, appelées activités de sous-section 4 (qui
concernent un nombre croissant de missions de MOE
d’Ingérop).
DEPUIS 2016,
le Code du travail comporte l’article L. 4412-2 instaurant une obligation explicite de
rechercher la présence d’amiante préalablement à toute intervention sur des matériaux, des
équipements, des matériels ou des articles susceptibles d’exposer des travailleurs à
l’amiante (applicable avant le 1er octobre 2018). Cette obligation concerne :
 les immeubles bâtis (concerne directement les activités d’Ingérop) ;
 les autres immeubles tels que terrains, ouvrages de génie civil et infrastructures de
transport (concerne directement les activités d’Ingérop) ;
 les matériels roulants ferroviaires et autres matériels roulants de transports ;
 les navires, bateaux et autres engins flottants ;
 les aéronefs ;
 les installations, structures ou équipements concourant à la réalisation ou la mise en
œuvre d’une activité.
A SAVOIR
Sur le site d’un projet, lorsqu’il y a suspicion d’amiante, seuls des diagnostiqueurs habilités,
sur demande du maitre d’ouvrage, peuvent intervenir pour lever le doute. (Ingérop n’est pas
diagnostiqueur habilité).
En tant que salarié Ingérop si vous ne détenez pas une habilitation au moins sous-
section 4 vous ne devez pas revenir sur ce site tant que le doute subsiste.
Si la présence d’amiante est avérée, seul le personnel Ingérop habilité pourra intervenir sur
site (médicalement apte au port de protection respiratoires, formé, habilité, recyclé et
médicalement suivi).

Propriété d’Ingérop 55
Système de Management Intégré

9.4 Risques biologiques


Les agents biologiques (bactéries, champignons, virus…) peuvent être à l’origine de
maladies chez l’homme : infections, intoxications, allergies voire cancers.
Le risque biologique concerne de multiples activités : les métiers de la santé, les services à
la personne, l’agriculture, les industries agroalimentaires, les métiers de l’environnement…
L'évaluation et la prévention des risques biologiques passent par une meilleure
connaissance de ces agents biologiques pathogènes et des dangers qu'ils représentent.
La prévention des risques consiste à rompre cette chaîne le plus en amont possible. La
prévention passe par des mesures d’organisation du travail, de protection collective et
individuelle, ainsi que d’information et de formation du personnel et par des mesures
d’hygiène systématiques.
Chez Ingérop les personnes les plus susceptibles d’être exposées sont celles
qui interviennent en milieu hospitalier, dans les réseaux d’eaux usées ou
pluviales et en milieu naturel.
Lors de déplacements à l’étranger, renseignez-vous aussi sur les risques
infectieux de votre destination.
Rapprochez-vous de votre responsable sécurité pour prendre les mesures les plus adaptées
à votre situation.

9.5 Le bruit
Le bruit constitue une nuisance
majeure dans le milieu
professionnel. Il peut provoquer des
surdités mais aussi stress et fatigue
qui, à la longue, ont des
conséquences sur la santé du
salarié et la qualité de son travail.
On considère que l’ouïe est en
danger à partir d’un niveau de 80
décibels durant une journée de
travail de 8 heures
Si le niveau est extrêmement élevé
(supérieur à 130 décibels), toute
exposition, même de très courte
durée, est dangereuse. Elle peut
conduire à une surdité, phénomène
irréversible.
Il faut savoir que les secteurs de la métallurgie et du BTP sont les plus touchés par les
phénomènes de surdité.
Avant d’aller sur chantier n’hésitez pas à vous doter de protections auditives pérennes
(casques ou bouchons d’oreilles adaptés) ou provisoires (bouchons d’oreilles jetables).

Propriété d’Ingérop 56
Système de Management Intégré

9.6 La noyade
Le travail au bord de l’eau ou au-dessus de l’eau présente de nombreux dangers dont la
conséquence la plus grave est la noyade.
Chez Ingérop, les opérations de navigation sont très limitées. Les reconnaissances sur
berges sont plus fréquentes.
Comme il s’agit d’opérations ponctuelles et réparties sur le territoire, on s’orientera vers des
équipements individuels de flottaison (gilets de sauvetage à flottabilité permanente ou gilets
de sauvetage gonflables) en consultant les normes de la série NF EN ISO 12402 pour retenir
l’équipement le plus adapté en fonction de la personne et de la tâche à effectuer.
Les gilets de sauvetage à flottabilité permanente sont préférables dans les situations
comportant des risques de chocs ou de coupures. Les gilets gonflables offrent plus de
confort d’évolution.
Les aides à la flottabilité 50N sont à proscrire en utilisation
professionnelle. Les gilets 100N sont bien adaptés aux travaux
sur berges et en eaux calmes. Les gilets 150N et 275N sont
utilisés respectivement en situation de mer ou de fort courant
et en situation de vagues déferlantes.
Tous ces équipements doivent être dotés d’une étiquette de marquage fixée de manière
permanente, résistante à l’eau salée et aux lavages. Ils doivent être stockés après utilisation
à l’abri et doivent être régulièrement contrôlés. Les gilets gonflables font l’objet d’une
vérification générale tous les douze mois.
Si vous partez travailler au bord de l’eau ou au-dessus de l’eau, vous devez porter
l’équipement le mieux adapté après en avoir discuté avec votre hiérarchie.

9.7 Températures extrêmes


TRAVAIL ET FROID D’HIVER
Le froid peut présenter des risques graves pour la santé, en particulier l’hypothermie et
l’engelure, ainsi qu’un risque accru de troubles musculo-squelettiques (TMS). Il faut être
particulièrement vigilant dès que la température ambiante est inférieure à 5°C.
Si vous êtes amenés à travailler à l’extérieur dans le froid, utilisez des équipements de
protection individuelle contre le froid.
TRAVAIL ET CHALEUR D’ETE
A partir de 30°C, soyez vigilants ! Prenez de bonnes habitudes :
 buvez régulièrement de l’eau ;
 portez des vêtements amples, légers, de couleur claire, favorisant l’évaporation de la
sueur ;
 protégez-vous la tête du soleil ;
 évitez ou réduisez les efforts physiques importants ;
 privilégiez autant que possible les zones ombragées.
Pensez à éliminer toute source de chaleur inutile, matériel électrique non utilisé (poste
informatique, imprimante, lampe…).

Propriété d’Ingérop 57
Système de Management Intégré

9.8 Travaux en espaces confinés


Un espace confiné est un volume creux totalement ou partiellement fermé (lieu, bâtiment,
ouvrage, équipement, matériel…) qui n’a généralement pas été conçu pour être occupé par
du personnel.
Un espace confiné se caractérise par un rapport volume/dimension d’ouverture tel que les
échanges d’air interne / externe sont réduits et peuvent entraîner des risques :
 d’asphyxie, anoxie, hypoxie ;
 d’intoxication ;
 d’incendie et d’explosion.
Aux risques spécifiques décrits précédemment s’ajoutent :
 ceux liés à l’intervention : chute, danger thermique, bruit, agents biologiques, produits
dangereux, éclairage, manutention, risque de noyade ;
 ceux liés au comportement d’éventuelle panique.
Ainsi sont qualifiés d’espaces confinés les puits, regards, grosses canalisations, égouts,
vides sanitaires, fosses en tout genre, citernes, silos, réservoirs, cuves, réacteurs de
l’industrie chimique ou nucléaire.
INTERVENTION EN ESPACES CONFINES
L’intervention s’effectue au minimum à DEUX SALARIÉS DONT UN SURVEILLANT.
Le surveillant désigné :
 reste en permanence à l’extérieur de l’espace confiné et cela quelles que soient les
circonstances ;
 dispose d’un moyen d’appel et des coordonnées des secours.
Chaque intervenant est formé aux règles particulières de sécurité et dispose des
autorisations et/ou habilitations pour ce type d’intervention :
 maîtrise des consignes d’intervention ;
 est équipé d’un masque auto-sauveteur ;
 dispose d’un détecteur de gaz multifonction portatif, à jour des vérifications périodiques,
et équipé des cellules de détection adaptées aux gaz susceptibles d’être rencontrés ;
 utilise un moyen de communication si la configuration de la zone de travail soustrait
l’intervenant à la perception visuelle du surveillant.
Pour vous, personnel Ingérop, toute visite d’espace confiné ne doit intervenir qu’en cas
d’absolue nécessité.
Elle doit faire l’objet d’un permis de travail spécifique signé par votre hiérarchie et respecter
les consignes ci-dessus. Ces interventions doivent se faire dans le cadre de l’organisation
spécifique Projet.

Propriété d’Ingérop 58
Système de Management Intégré

Propriété d’Ingérop 59
Système de Management Intégré

10 SITUATIONS D’URGENCE

Ce chapitre recense les situations d’urgences majeures pouvant survenir au sein d’Ingérop
France et indique de manière générique l’organisation qui doit être ensuite détaillée dans
chacun des établissements du groupe.

10.1 INCENDIE
Dysfonctionnement ou surchauffe d’appareils électriques dans les étages (ordinateurs,
imprimantes, baie de brassage...), matériel du local pause (plaque, four, cafetière), fuite
d’essence dans le parking, informatique

1er témoin :
REFLEXE
ACTION

Déclencher l’alarme
Crier au feu

1er témoin :
PC Rueil 92 75
Appeler le P.C sécurité (Rueil)
ou la personne désignée auparavant
Décrire au maximum la situation (étage, nature
et étendue du feu, personnel blessé)

Équipier de première intervention :


Ne jamais se mettre en danger
Combattre le feu s’il est limité
Éloigner les objets susceptibles de propager le feu
et attaquer le feu avec un extincteur
Étouffer les flammes si les vêtements d’une
personne sont en flamme

Guide file : Guider le personnel vers le point de


rassemblement
Serre File : Veiller à ce que toutes les personnes
CONDUITE A TENIR

de votre secteur aient quitté l’établissement


Mettre les personnes à mobilité réduite dans les
zones de refuge
Empêcher les retours en arrière
Quitter l’immeuble en dernier et fermer les
portes

Propriété d’Ingérop 60
Système de Management Intégré

Personnel :
Suivre les indications des serre-files et le plan
d’évacuation
Ne pas courir
Ne pas traverser une pièce enfumée. Si vous êtes
bloqué dans une pièce, fermer la porte et faire des
signes par les fenêtres
Se rapprocher le plus près du sol pour respirer

P.C sécurité ou personne désignée :

Appeler les pompiers => Message


Donner votre nom et votre numéro de téléphone
Indiquer
 Le feu et son étendue
 La présence de blessé s’il y a
 Le lieu (adresse et étage)
 Les mesures prises (évacuation, EPI)
Ne pas raccrocher avant que la personne ne vous
en donne l’autorisation

Prendre le registre d’appel des employés et faire


le point sur les présences avec les serre-files
Accueillir et guider les secours
Contacter le chef d’établissement

LUTTE CONTRE LES INCENDIES :


 compartimentage anti-feu par des portes coupe-feu ;
 extincteurs portatifs :
o En nombre suffisant ;
o Adaptés aux catégories de combustibles ;
o Faciles d’accès ;
o Repérables et utilisables par le personnel proche.
EXERCICES DE PREVENTION, DE LUTTE, D’EVACUATION :
Le Code du travail prévoit « des exercices » dans les établissements de plus de 50
salariés… tous les 6 M O I S …. qui doivent être consignés sur un registre. Vous serez amenés
à participer à ces exercices.
SIGNALISATION - CONSIGNES DE SECURITE INCENDIE - ALARME SONORE
Les équipements de lutte contre l’incendie sont de couleur rouge et signalés par des
panneaux de localisation. Les chemins d’évacuation vers la sortie la plus rapprochée sont
balisés.
Les consignes de sécurité et les plans d’évacuation sont placés par niveau, à proximité
immédiate des escaliers ou ascenseurs où ils pourront être vus facilement.

Propriété d’Ingérop 61
Système de Management Intégré

Les bureaux Ingérop qui accueillent plus de 50


personnes sont équipés d’un système d’alarme
sonore.
L’affichage des collaborateurs responsables de
l’évacuation est mis à jour 2 fois par an par les RH (ou
CRH en régions) et se situe sur les panneaux
d’affichage accessibles à tous.

10.2 BLESSURE GRAVE


Traumatismes et fractures, crises cardiaques, brûlures, malaises, électrocutions et
électrisations graves, étouffements, hémorragies

1er témoin :
ACTION
REFLEX

Identifier la situation
Faire trouver un SST
E

1er témoin :
PC Rueil 92 75
Appeler le P.C sécurité (Rueil)
ou la personne désignée auparavant

Décrire au maximum la situation (identité de la


personne, étage, détails de l’accident,
informations sur 1er soins…)
CONDUITE A TENIR

SST :
Faire apporter la trousse de secours et DAE

Écarter les personnes/ éviter le rassemblement


Prodiguer les 1ers soins (installer la personne
dans la position adéquate …).
DES

P.C sécurité ou personne désignée :

Appeler les secours extérieurs


D’ ALERTE

pompiers ou SAMU => Message


Donner votre nom et votre numéro de téléphone
Indiquer
SECOURS EXTERIEURS

 le type d’accident
 le lieu (adresse et étage)
ORGANISATION

 les mesures prises (1ers soins)


Ne pas raccrocher avant que la personne ne
vous en donne l’autorisation
Contacter le chef d’établissement
Accueillir et guider les secours jusqu’au blessé

Propriété d’Ingérop 62
Système de Management Intégré

10.3 COLIS SUSPECTS

1er témoin :
REFLEXE

Garder son calme


ACTION

Chercher le propriétaire rapidement


Ne pas manipuler, mouiller, ouvrir l’objet

1er témoin :
PC Rueil 92 75
Alerter et écarter les personnes autour de vous
Éteindre les téléphones portables
Ouvrir les fenêtres et portes environnantes
Faire appeler le P.C sécurité ou la personne
désignée
Décrire la situation (étage, décrire l’objet…)

Serre File : (En cas d’évacuation demandée par le P.C)


Faire ramasser au personnel leurs affaires
Guider le personnel vers le point de
rassemblement
Veiller à ce que toutes les personnes de votre
secteur aient quitté l’établissement
Mettre les personnes à mobilité réduite dans les
zones de refuges
CONDUITE A TENIR

Empêcher les retours en arrière

Personnel : (En cas d’évacuation)


Suivre les indications des serre-files et le plan
d’évacuation
Ne pas courir
D’ ALERTE

P.C sécurité ou personne désignée :


Appeler la police => Message
DES SECOURS EXTERIEURS

Donner votre nom et votre numéro de téléphone


Indiquer l’objet et le lieu (adresse et étage).
Si les secours demandent l’évacuation,
déclencher l’alarme du bâtiment
ORGANISATION

Prendre le registre d’appel des employés et faire


le point sur les présences avec les serre-files
Contacter le chef d’établissement
Accueillir et guider les secours

Propriété d’Ingérop 63
Système de Management Intégré

10.4 ATTENTAT

En priorité S’ECHAPPER À défaut SE CACHER


(hors de l’établissement) (Là où l’on se trouve)

 S’enfuir dans la direction  Fermer la porte à clé


IDENTIFIER LA MENACE

opposée à la menace  Se barricader avec du mobilier


 Obtenir un silence absolu  Éteindre les lumières
 Mettre les téléphones portables  S’éloigner des portes, fenêtres
en mode silencieux et cloisons sauf murs porteurs
 Ne pas s’exposer  Se regrouper et/ou s'accroupir
Rejoindre un endroit sécurisé  Obtenir un silence absolu
 Mettre les téléphones portables
en mode silencieux
 Se défendre ensemble par
tous les moyens

Garder le silence
Recenser les présents et les blessés
Se signaler aux forces de l’Ordre dès que possible, par
SMS au 197 alerte attentat
SMS au 114 / téléphone au 17 police
ABRI

secours
UNE FOIS A L’

Indiquer
- Votre identité (Nom et fonction)
- Votre position (Ville, établissement, bâtiment, étage, pièce)
- Effectif du groupe et nombre de blessés

Suivre les instructions des forces de l’ordre

Secourir les blessés


Gérer l’attente et le stress

S’assurer auprès des autorités de la fin de crise


FORCES DE
L'ARRIVEE

L'ORDRE
DES
A

Propriété d’Ingérop 64
Système de Management Intégré

11 LE RAPPORT DES INCIDENTS – ACCIDENTS

Dans le cadre de la démarche de sécurité d’Ingérop, vous devez signaler tout accident ou
incident qui vous concerne ou dont vous êtes témoins. L’analyse des causes de ces
évènements et de leur fréquence permet de mettre en place des actions de prévention. Vous
disposez d’un accès immédiat à ce signalement sur le portail IngéLink.

12 ORGANISATION DE LA SECURITE CHEZ INGEROP

12.1 Direction
La responsabilité en matière de sécurité pour les activités d’Ingérop incombe au chef
d'Entreprise (le président) et, par délégation, au directeur d’Unité (UFO) qui veille à :
 faire l’évaluation des risques professionnels (Document Unique) ;
 assurer la conformité réglementaire ;
 signer les documents qui relèvent de sa délégation (ordre de mission, plans de
prévention) ou sous déléguer ;
 soutenir toutes les actions d'amélioration ;
 suivre l’efficacité de la démarche sécurité.
Le directeur d’UFO peut subdéléguer à un chef de service ou de manière temporaire à un
directeur de projet à condition que ces personnes disposent de l’autorité, de la compétence
et de moyens suffisants pour exercer cette responsabilité. Cette délégation est formalisée.

12.2 Responsable Sécurité


Chaque directeur est assisté par un Responsable Sécurité auquel il a délégué les tâches
suivantes :
 faire vivre le « document unique » et mener les actions qui en découlent ;
 informer, former, participer et conseiller ;
 organiser le suivi des habilitations ;
 organiser la mise à disposition et le suivi des EPI ;
 participer aux diverses réunions CRSSCT ou de coordination ;
 recenser et intervenir au besoin sur les missions particulières (relevant de l’ordre de
mission, de la revue de démarrage, du plan de prévention …) ;
 saisir, analyser et suivre les données et indicateurs Sécurité ;
 vérifier l’efficacité du processus et/ou proposer des actions d’amélioration et de
prévention ;
 arbitrer les éventuels dysfonctionnements, (le responsable Sécurité dispose de l'autorité
pour arrêter s'il le juge nécessaire, toute opération en cours) ;
 provoquer et suivre des « audits terrain ».

Propriété d’Ingérop 65
Système de Management Intégré

12.3 Commission santé, sécurité et conditions de travail


Chaque UFO est dotée d’une Commission Régionale Santé, Sécurité et Conditions de
Travail (CRSSCT), institution représentative du personnel pour les questions de santé, de
sécurité et de qualité de vie au travail. Le tableau des affichages réglementaires comporte
la liste des membres de la CRSSCT car tout salarié peut leur faire remonter des demandes
relatives aux conditions de travail.
La CRSSCT analyse les conditions de travail et les risques professionnels par des
inspections régulières et par des études. Elle doit être informée et réunie après tout accident
et peut décider de déclencher une enquête. Elle est consultée avant toute décision
d’aménagement important. Elle est invitée à participer à l’élaboration des plans de
prévention établis avec des entreprises extérieures intervenant pour le compte d’Ingérop.

12.4 Sur les sites « Client » et sur les chantiers


Sur les sites « Client » et sur les chantiers, le Chef de Projet ou le Directeur de travaux est
le représentant d’Ingérop - sauf dans le cas où il y a un responsable sécurité désigné - et il
doit être formé en conséquence.
Il a reçu autorisation de signer le plan de prévention ou autorité pour effectuer la revue de
démarrage sécurité du projet et/ou du chantier (qui vaut ordre de mission pour les
intervenants sur ce chantier hors périodes de nuit et de week-end).
Il doit :
 être l’interlocuteur Sécurité du site Client ou du chantier ;
 intégrer ou faire intégrer les consignes dans le projet ;
 veiller à ce que le personnel Ingérop soit prévenu de tous les risques spécifiques au
site et des consignes associées ;
 faire réaliser les travaux dans le respect des règles Sécurité ;
 provoquer des réunions d'information chaque fois que nécessaire ;
 informer le Service "Sécurité" du client de toutes anomalies Sécurité constatées par le
personnel Ingérop ou les faire noter dans les comptes rendus de chantier ;
 faire remonter les incidents et/ou accidents concernant le personnel Ingérop sur le
chantier.

Propriété d’Ingérop 66
Système de Management Intégré

13 RESULTATS SECURITE CHEZ INGEROP

Fréquence des accidents 2015 2016 2017 2018 2019

Nombre d'accidents du travail avec arrêt 11 5 7 1 5

Nombre d'accidents du travail hors bureau avec arrêt 6 3 4 - 2

Taux de fréquence: nombre d’accidents en 1er règlement par


4,58 2,10 2,86 0,39 1,78
million d'heures de travail
BTP - Conseil et d'assistance : ingénierie, architecture,
4,30 5,00 4,60 4,70
hygiène et sécurité, topographie, métrés (Code 7112B)

Gravité des accidents 2015 2016 2017 2018 2019

Nombre de journées perdues par incapacité temporaire 144 72 240 26 75

Nombre de journées perdues pour accident du travail hors


63 36 173 5 14
bureau
Taux de gravité nombre de journées perdues par incapacité
0,06 0,03 0,10 0,01 0,03
temporaire de travail pour 1 000 heures de travail
BTP - Conseil et d'assistance : ingénierie, architecture,
0,30 0,40 0,30 0,30
hygiène et sécurité, topographie, métrés (Code 7112B)

Vous êtes tous responsables de votre sécurité et de celle des autres.


Il faut maintenir les bons résultats sécurité d’Ingérop.

Propriété d’Ingérop 67
Environnement

69
Système de Management Intégré

1. CERTIFICATION D ’I N G E R O P

Ingérop est certifié ISO 14001 depuis la mise en œuvre un système de management
environnemental (SME).
Ce système recouvre toutes les dispositions qu’une entreprise met en place pour maîtriser
l’impact sur l’environnement de ses activités produits et services, ceci de façon compatible
avec les autres critères de gestion. Les principes à respecter sont ceux de :
o l’engagement à respecter la réglementation environnementale,
o la réduction et/ou l’élimination des impacts importants de son activité,
o la prise en compte du cycle de vie des produits et services
o l’information et la formation de tous les collaborateurs,
o la prévention de la pollution,
o l’amélioration continue.

2. IDENTIFICATION DES IMPACTS ET BILAN CARBONE®


La démarche ISO 14 001 exige que l’entreprise évalue les impacts environnementaux
résultant totalement ou partiellement de ses activités, produits ou services.
Chez Ingérop, les aspects significatifs des activités concernent :
 les consommations de papier et de fournitures,
 les consommations d’énergie,
 ET SURTOUT les consommations d’énergie et émissions à l’atmosphère issues des
déplacements.
L’outil privilégié par Ingérop pour quantifier ses impacts, les analyser et trouver des solutions
pour les réduire est le Bilan Carbone, outil développé par l’ADEME.
Evolution par unité d’œuvre

Propriété d’Ingérop 71
Système de Management Intégré

Il permet de mesurer la production de gaz à effet de serre de l’entreprise à partir de ses


principaux postes de consommation. Le résultat obtenu s’exprime en Équivalent Gaz
Carbonique (Eq CO2).

3. AU BUREAU

Source ADEME juin 2017

3.1. Un bureau sans papier ?


Le papier représente au minimum 50 à 70 % des déchets produits dans des bureaux. Il est
donc important de réduire son utilisation et d’optimiser sa fin de vie :
o Réduire la consommation de papier,
o Réutiliser les feuilles,

Propriété d’Ingérop 72
Système de Management Intégré

o Recycler,
o Valoriser.

Il s’agit donc pour vous de :


 n’imprimer que lorsque c’est nécessaire ;
 imprimer par défaut en noir et blanc et recto-verso ou plusieurs pages par feuillet ;
 choisir un papier fabriqué à partir de matière recyclée ou issu de forêts gérées
durablement (PEFC, FSC) ;
 déposer le papier à recycler dans des corbeilles spécialement déposées à cet effet.

3.2. Réduire et recycler les autres matières


Il est également nécessaire de déployer des efforts pour le traitement des autres matières
présentes dans les bureaux :
 évitez le gaspillage, par exemple en réutilisant les dossiers et pochettes ;
 récupérez et recyclez les cartouches d’encres ;
 offrez une deuxième vie aux ordinateurs qui ne sont plus assez puissants pour une
utilisation professionnelle ;
 triez vos déchets pour leur offrir de meilleurs débouchés.

3.3. Diminuer la consommation d’énergie


Éclairage : éteignez les lumières dans les pièces
inoccupées quand cela est possible. Demandez des
ampoules LED ou a minima fluo compactes.
Chauffage et climatisation : réglez la température
du lieu de travail vers 20°C en hiver (19°C
réglementaires). L’été, la climatisation est à utiliser
si l’ouverture des fenêtres ne permet pas d’assurer
le rafraîchissement nécessaire. Il faut que la
température choisie soit comprise entre 5 et 8°C en
dessous de la température extérieure. (La
réglementation fixe une valeur supérieure à 26°C).
Pour chaque degré gagné ou perdu artificiellement,
la consommation est de 2 à 5% supplémentaires.
Coupez la climatisation durant la nuit.
Au fil des déménagements, Ingérop investit dans des locaux de plus en plus économes.
Ainsi sur 6 ans, les consommations d’énergie des bureaux en France ont été diminuées
de plus de 50%
Équipement informatique : tous les ordinateurs qu’achète Ingérop sont certifiés Energy
Star. Vous devez programmer la mise en veille de l’ordinateur et l’éteindre en partant le soir,
sauf si c’est un calculateur.
Ingérop est sensibilisé à l’impact climatique du numérique. Un groupe de travail est chargé
de formuler des propositions pour le diminuer.

Propriété d’Ingérop 73
Système de Management Intégré

Technologies de l’information et de la communication (TIC),


L’ADEME estime que chaque courriel (mail) de 1Mo correspond à l’émission de 15g de CO2
(150m en voiture).
Les impacts environnementaux des
TIC augmentent :
a) Avec le nombre de destinataires
des courriels
Pour réduire votre impact, ciblez les
destinataires de mes messages et
limitez les envois en nombre. Quand
vous répondez à un message groupé,
sélectionnez les destinataires de votre
réponse et ne l’envoyez qu’à ceux qui
sont concernés !
b) Avec le temps de lecture à
l’écran
Pour y remédier, envoyez des documents faciles à lire et donc rapides à consulter.
Concevez des présentations de type « slides » avec peu de texte.
c) Avec le poids des documents en pièces jointes
Optimisez la taille des documents que vous envoyez (fichiers compressés, images et PDF
basse résolution, lien hypertexte à la place d’un document...).
Supprimez les pièces jointes qui peuvent être attachées au message quand vous répondez
à un correspondant.
Cherchez une solution alternative si votre courriel est très lourd.
d) Avec le stockage des courriels
Gérez votre boîte en essayant de ne conserver que les courriers électroniques nécessaires,
et seulement pendant qu’ils le sont. Faites un tri régulier de votre boîte courriel.
Supprimez immédiatement tous les spams ! (sur votre boite personnelle, chez Ingérop, l’anti-
spam est installé).
Désabonnez-vous des Newsletters que vous ne lisez pas.
e) Avec la complexité de la requête web
Simplifiez vos recherches.
Pour éviter d’utiliser le moteur de recherche, entrez directement l’adresse URL d’un site et
enregistrez les sites que vous consultez régulièrement en « favoris » dans votre navigateur
internet.
Optimisez votre recherche en utilisant des mots-clés précis et ciblez votre demande : vous
limiterez ainsi la sollicitation des serveurs du moteur de recherche.

4. LES DEPLACEMENTS … LES DEPLACEMENTS …


Les émissions de gaz carbonique constituent le facteur le plus important de pollution des
activités d’Ingérop. Les déplacements professionnels et domicile-travail provoquent 2/3 des
émissions de gaz carbonique du groupe.

Propriété d’Ingérop 74
Système de Management Intégré

LA CHARTE DES DÉPLACEMENTS


vise par son application à :
 minimiser l’impact environnemental négatif des trajets des salariés Ingérop ;
 améliorer leurs conditions de travail et de sécurité ;
 maîtriser des dépenses liées à ces trajets.

5. DANS LES PROJETS

Dans les études et projets qu’Ingérop réalise pour ses clients, la dimension
environnementale est intégrée sous de multiples facettes :
 génie urbain et aménagement du territoire ;
 écoconception et en particulier gestion des énergies ;
 préservation des ressources ;
 risque incendie ;
 accompagnement environnemental des chantiers.
Cette prise en compte passe par une mobilisation des compétences environnementales
mais aussi et principalement les autres compétences comme celles qui concernent le tracé,
les fluides, les façades, les utilités … Pour les grands projets, un responsable environnement
/ développement durable accompagne le projet.
Il y a chez Ingérop plus d’une centaine de spécialistes en environnement, hydraulique,
qualité de l’eau, qualité des bâtiments, acoustique, socio-économie, urbanisme, paysage,

Propriété d’Ingérop 75
Système de Management Intégré

mobilité. Tous les projets visent à obtenir les meilleures performances, le bien-être de
l’utilisateur final et une optimisation des investissements.
Le groupe Ingérop est fier d’avoir participé à des réalisations significatives pour améliorer
les villes et les transports comme le sont le centre de recherche de Michelin Urbalad à
CEBAZAT, l’aménagement du vieux port de MARSEILLE, le parc photovoltaïque de TOUL-
ROSIÈRES, les lignes de tramway d’ANGERS, de SARAGOSSE, du HAVRE pendant que
la quasi-totalité de ses missions œuvrent dans le même sens.

6. SUR LES CHANTIERS

Un chantier respectueux de l’environnement est le prolongement des efforts de qualité


environnementale mis en place lors de la conception.
Tout chantier de construction peut créer des pollutions sur l’environnement physique, naturel
et humain.
L’enjeu d’un Chantier Faibles Nuisances est de limiter ces effets au bénéfice des riverains,
des intervenants et de l’environnement.
Ingérop en accord avec sa démarche ISO 14001 propose pour tous ses projets à la maîtrise
d’ouvrage de faire respecter de bonnes pratiques environnementales en phase chantier par
une charte
« Chantier Faibles Nuisances ».

Celle-ci vise à :
Limiter les risques et les nuisances vis-à-vis du voisinage, engendrés par les travaux :

Propriété d’Ingérop 76
Système de Management Intégré

 information des riverains ;


 limitation des périodes de bruit ;
 gestion de la circulation et du
stationnement ;
 maîtrise des poussières et boues
dégagées sur les chantiers…
Limiter les pollutions lors du chantier :
 pollutions des sols et eaux et de l’air ;
 pollutions visuelles.
Prévoir les aménagements provisoires
(zone d’empierrement pour les camions, aire de
nettoyage, aire de stockage avec rétentions,
bennes…) sur les espaces en commun ;
Satisfaire à la réglementation concernant la gestion des déchets de chantier.

7. ACTIONS RECONNUES EN INTERNE

7.1. Le Comité Ecologie et Climat


Ingérop a mis en place en 2019 un nouveau groupe de travail qui s’organise autour des
thématiques suivantes :
 favoriser l'engagement de tous les collaborateurs et
accroître la conscience collective ;
 être écoresponsables dans leurs comportements
quotidiens et leurs achats ;
 réduire l'empreinte carbone des déplacements ;
 réduire l'empreinte carbone du numérique ;
 promouvoir des solutions durables dans les projets.
Les participants à ce groupe de travail se sont portés volontaires pour promouvoir des
pratiques quotidiennes plus responsables auprès de leurs collègues mais aussi de
démontrer l’engagement de l’entreprise vis-à-vis de ses clients, fournisseurs et partenaires
en concertation avec la discipline Environnement relevant de la Direction Scientifique et
Technique Environnement.
Ce groupe œuvre pour la réalisation du premier axe de VISION 2025 « L’écologie : face à
l’urgence climatique, Ingérop met la transition écologique et énergétique au cœur de ses
ambitions ».

Propriété d’Ingérop 77
Système de Management Intégré

8. SEMAINE DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET SOCIETAL


Elle est organisée chaque année au sein des unités
par des salariés concernés par cette démarche. Le
thème environnement est mis en avant comme en
témoigne ce programme de la semaine.  

Propriété d’Ingérop 78
Sécurité de l’information

79
Système de Management Intégré

Le Groupe Ingérop s’est engagé à protéger SES INFORMATIONS


et son système d’information contre toutes les menaces internes
ou externes, naturelles, accidentelles ou délibérées, vis-à-vis de
ses clients et pour son propre intérêt.
Une information peut être définie comme toute donnée dont la
collecte, le traitement, l’interprétation et l’utilisation concourent à la
réalisation des missions du Groupe Ingérop.
L’ensemble de ces informations, ainsi que les moyens de transport,
de traitement et de stockage, constituent le Système d’Information.
Afin de protéger son Système d’Information contre toutes menaces internes ou externes,
naturelles, accidentelles ou délibérées, dans l’intérêt de ses clients et pour son propre
intérêt, le Groupe Ingérop a mis en place une politique de sécurité de l’information qui vise
à satisfaire les quatre critères fondamentaux :
 Confidentialité : protéger les informations de toute divulgation non autorisée ;
 Intégrité : préserver les informations de toute altération, destruction ou modification non
autorisée ;
 Disponibilité : maintenir l’accès aux informations de manière continue et fiable ;
 Traçabilité : relever et enregistrer les opérations qui sont effectuées sur les
informations pour y revenir aisément si nécessaire.
Cette démarche implique l’adhésion de l’ensemble du personnel quel que soit son statut,
ainsi que celle de tous les partenaires accédant au Système d’Information Ingérop.

La sécurité de l’information utilise des moyens techniques qui ne sont efficients que
sur la base du respect des règles de fonctionnement.

La sécurité de l’information, c’est 20% de technique et 80% de comportement !

Propriété d’Ingérop 81
Système de Management Intégré

Ingérop demande à ses salariés et aux autres utilisateurs de son système d’information
d’adopter LES BONNES PRATIQUES suivantes :

1 BONNE PRATIQUE « UTILISATEUR »


Tout nouvel arrivant dans les locaux Ingérop – salarié, stagiaire, intérimaire, sous-traitant –
doit être déclaré par la personne qui est à l’origine de son arrivée dans la BASE
UTILISATEUR du système d’information pour que l’équipement de cet arrivant soit préparé
- badge ou clé, ordinateur, téléphone, clé de double identification - et les accès informatiques
associés à son statut soient ouverts – serveur, portail, adresse.
Toute personne quittant la société doit restituer son équipement et ses accès informatiques
seront fermés sous la responsabilité de sa hiérarchie.
Chez Ingérop, dans les locaux fonctionnant avec un badge, vous devez le porter de manière
visible.
Vous devez également accompagner vos visiteurs dans tous leurs déplacements dans les locaux.

2 BONNE PRATIQUE « MOT DE PASSE »


En tant qu’utilisateur, vous devez créer un
mots de passe informatique selon les
règles imposées, le protéger,
lesrenouveler tous les 6 mois et ne pas le
diffuser.
Votre mot de passe doit rester strictement
personnel, vous ne devez pas le prêter
car il protège votre ordinateur, les
documents qu’il contient, mais aussi le
réseau de l’entreprise.
Vous ne devez pas quitter votre poste de
travail sans le verrouiller.

3 BONNE PRATIQUE « MESSAGERIE »


Quelques rappels de bon sens :
Un message est un écrit au même titre qu’un
courrier papier.
Ne répondez ni trop vite ni trop tard et relisez
votre message avant de l’envoyer.
Sélectionnez soigneusement le destinataire
direct et ceux qui sont en copie.
Évitez les envois avec historique ou vérifiez
le contenu de l’historique.
Restez attentif à l’image donnée de la société dans le contenu de vos messages.

Propriété d’Ingérop 82
Système de Management Intégré

Évitez de traiter les sujets personnels et professionnels dans la même messagerie.


Last but not least
La messagerie ne remplace pas la communication orale.

4 BONNE PRATIQUE « OUTILS »


Vous devez protéger les équipements qui vous sont confiés contre l'intrusion, la perte, le vol
et la casse et les conserver propres.
Si vous ne travaillez ni sur serveur ni sur Agora, vous devez assurer une sauvegarde
régulière de votre travail sur un support à conserver à l’écart de votre ordinateur (disque dur
externe à demander).
Vous devez protéger l’accès à votre téléphone et à votre smartphone.
Quand vous transmettez des informations par clé USB, utilisez une clé dédiée, toujours
vidée de tous les autres contenus que l’information transmise.
L’ordinateur portable est tellement portable qu’on vous demande de ne jamais vous en séparer à
l’exception d’un lieu tel que votre bureau ou votre domicile, sécurisé a minima.

5 BONNE PRATIQUE « VIGILANCE »


Vous devez être vigilant quant à la conservation et
la diffusion des documents de l’entreprise. En outre,
n’oubliez pas de supports d’information dans une
salle de réunion chez Ingérop ou à l’extérieur ou sur
une imprimante.
Soyez attentif quant à la diffusion d’informations
(orales ou écrites) relatives à l’entreprise en
présence de tiers.

6 CHARTE DU BON USAGE DES SYSTEMES D’INFORMATION INGEROP


En tant qu’utilisateur du système d’information
d’Ingérop, vous devez respecter la charte du
groupe qui traite :
 de l’accès au système d’information ;
 du bon usage du système d’information ;
 du respect de la confidentialité ;
 de l’utilisation des services internet ;
 du contrôle exercé par l’entreprise sur
l’utilisation de son système d’information.
Pour un salarié, cette charte est annexée au règlement intérieur de l’entreprise.

7 DECLARER LES ANOMALIES


Confronté à une anomalie vis-à-vis de la sécurité de l’information, vous devez la déclarer au
moyen du « bouton » disponible sur IngéLink. Cela permet à tous de progresser.

Propriété d’Ingérop 83
Informatique

85
Système de Management Intégré

1 L’ I N F O R M A T I Q U E CHEZ INGEROP

La gestion de l’informatique (système d’information) chez Ingérop est confiée à la Direction


des Services Numériques dont les membres sont basés au siège à Rueil et aussi sur certains
sites en région.
Les interventions de support aux utilisateurs sont effectuées à distance par prise de contrôle
du poste de travail en accord avec l’utilisateur.
Cette direction regroupe trois services :
 le service réseaux & systèmes ;
 le service support aux utilisateurs ;
 le service études & développement.
1.1 Service réseaux & systèmes
Le service réseaux et systèmes a la responsabilité :
 de l’administration des serveurs, serveurs principaux et serveurs délocalisés :
o serveurs de fichiers ;
o serveurs des applications de gestion ;
o serveurs de GED ;
o serveurs de messagerie ;
 de l’administration des réseaux, réseaux physiques dans les locaux, réseaux virtuels
entre les sites Ingérop :
o téléphonie fixe ;
o réseau internet/intranet ;
o architecture WIFI ;
 de la gestion des systèmes d'impression.
1.2 Service support et accompagnement des utilisateurs
Le service Support & Accompagnement des Utilisateurs (SAU) prend en charge l’ensemble
des besoins liés à l’utilisation des outils informatiques :
 demande d’équipements dont téléphone portable ;
 installations de logiciels et de périphériques ;
 résolution des incidents ;
 formations et accompagnement des utilisateurs.
Plusieurs moyens de le contacter sont mis à disposition

http://glpi.ingerop.com support.dsn@ingerop.com 01 49 04 55 55
1. un site WEB vous permet d’enregistrer 24h / 24 vos demandes ou vos incidents ;
2. une adresse mail par laquelle vos demandes sont automatiquement converties en
tickets d’appel pour une prise en charge immédiate de vos besoins ;
3. un numéro de téléphone national vous permet de bénéficier des services d’un
interlocuteur tous les jours ouvrables de 08h00 à 18h00, heure de Paris. Nota : cette

Propriété d’Ingérop 87
Système de Management Intégré

plage horaire diffère de celle indiquée au règlement intérieur, afin de répondre au mieux
aux besoins exprimés.
Un mail confirmant la prise en charge de chacune de vos demandes d’assistance vous est
adressé et un suivi vous informe de l’avancée de leurs traitements.
Il vous est ensuite demandé de clôturer vous-même vos demandes d’intervention si les
solutions apportées satisfont vos attentes.
1.3 Service études & développement.
Le service études et développement gère et améliore les principales applications utilisées
dans l’entreprise : Agora (GED), Agresso (gestion), GNOSIS (base documentaire), Ingélink
(portail), Iris (gestion des RH en cours de migration), Lotus notes (de très nombreuses bases
créées depuis 20 ans chez Ingérop – en cours de fermeture), Notilus (gestion des frais de
déplacement), Microsoft Office 365 (messagerie et autres utilitaires), Salesforces (base
commerciale).
Le service études & développement propose et/ou développe de nouvelles applications en
fonction des évolutions nécessaires des outils Ingérop.

2 ÊTRE UTILISATEUR

2.1 Identifiant Windows


A votre arrivée chez Ingérop, le SAU configure votre ordinateur et crée votre identifiant
Windows ce qui vous sert à ouvrir votre session sur votre ordinateur.
Celui-ci ne dépasse pas 8 caractères avec la première lettre du prénom au début
exemple : Laura DURANTADOR, identifiant LDURANTA.
2.2 Identification Windows
Ce mot de passe est utilisé pour l’ouverture de Windows et accéder à Microsoft Office 365
par le web. Le mot de passe vous est adressé par le service informatique à votre arrivée en
temporaire (M2p-T3mp).
Vous remplacez ce mot de passe par le vôtre et ensuite vous devez le changer tous les 6
mois. Votre mot de passe doit contenir 12 caractères au minimum, dont au moins un chiffre
et au moins un caractère spécial (!?#).
Ce mot de passe vous permet aussi d’accéder aux autres outils :
 Gnosis & Agora ;
 VPN (utilisé pour les connexions à distance vers les serveurs).

3 LE RESEAU

3.1 Connexion par câble & Wifi


Tous les postes fixes sont connectés par câble Ethernet au réseau Ingérop. Vous voyez
apparaitre tous les postes reliés au réseau de votre site, et en particulier le serveur local et
les imprimantes locales.

Propriété d’Ingérop 88
Système de Management Intégré

Tous les postes équipés d’une carte Wifi c’est-à-dire au moins tous les ordinateurs portables
Ingérop peuvent se connecter directement sur le WIFI d’Ingérop.
Recherchez le réseau INGEROP qui n’est pas toujours visible et connectez-vous avec votre
identifiant et votre mot de passe Windows.
Attention, seuls les postes de travail paramétrés par la DSN Ingérop peuvent se connecter
sur le réseau Ingérop. Les autres postes peuvent sur demande se connecter en Wifi sur le
réseau INGEROP visiteur qui leur donnera un accès à Internet mais pas au réseau Ingérop.
3.2 Les imprimantes
A partir de votre panneau de configuration, si vous retenez
Périphériques (version Windows10) ou Périphériques et
imprimantes (version antérieure) vous pourrez ajouter les
imprimantes de votre site. Lorsque vous êtes en déplacement sur
un autre site Ingérop que le vôtre, il est nécessaire de demander
l’ouverture de vos droits pour pouvoir utiliser les imprimantes
locales. Sur les principaux sites et bientôt sur tous les sites,
l’impression des documents ne peut être délivrée qu’en utilisant
son badge d’accès aux locaux Ingérop.
3.3 Les visioconférences
Chaque collaborateur Ingérop est titulaire d’une salle de visioconférence virtuelle à partir de
l’application TEAMS qui fait partie du pack « Office365 » installé sur son ordinateur.
Les visioconférences se déroulent dans les salles équipées pour un meilleur confort surtout
s’il faut partager des documents. A défaut elles peuvent aussi se dérouler depuis votre
ordinateur équipé d’un micro et d’une caméra ce qui est le cas d’au moins tous les portables.
C’est toujours la salle de l’organisateur de la réunion que vous devez appeler.
3.4 Le partage des ressources
Sur tous les sites Ingérop, le partage des ressources se fait au travers de réservations par
le réseau et en particulier par le calendrier Outlook (voir plus loin).
Il s’agit des salles de réunion, des salles de visioconférences, des véhicules de services et
des appareils spécifiques (ordinateurs portables et téléphones mobiles en libre-service,
appareils photos, GPS, détecteurs, décamètres, niveaux et mires, gyrophares,
vidéoprojecteurs, télémètres). La disponibilité de la ressource est visible et votre réservation
modifiera exactement cette disponibilité.

4 LE PORTAIL

INGELINK est le nom du portail intranet Ingérop. Ce portail, basé sur les technologies web,
est accessible depuis votre ordinateur au travers du navigateur de votre choix (Firefox,
Chrome, Internet Explorer) et aussi depuis les équipements mobiles tels que smartphone,
ou tablette.

Propriété d’Ingérop 89
Système de Management Intégré

L’adresse internet (URL) pour accéder à INGELINK est


https://ingelink.ingerop.com . Si vous êtes hors des locaux, vous devez
renseigner votre identifiant Windows et votre mot de passe pour vous
connecter. Le raccourci Ingélink est disponible sur votre bureau informatique.
Depuis 2020, lorsque vous vous connectez sur Ingelink et les outils associés, vous devez
utiliser la double authentification qui se concrétise par
 une validation sur votre smartphone société ;
 ou l’utilisation d’une clé physique d’authentification.

Propriété d’Ingérop 90
Système de Management Intégré

Le bandeau permet d’accéder aux documents propres aux activités et aux unités d’Ingérop,
à la présentation du groupe sur son site web et à l’annuaire de tous les salariés Ingérop.

Sur le panneau synthétique des pavés rouges, il vous est possible en cliquant sur ces pavés
d’accéder aux principales applications utilisées chez Ingérop :
Gnosis : base de connaissances ;
 Agora : outil de gestion électronique des données des
projets ;
 notes de frais (Notilus) ;
 Office 365 (le pack complet) ;
 base commerciale (Salesforce) accessible aux
personnes concernées par les offres ;
 portail des absences ;
 feuilles de temps (DIEM) ;
 bourse de l’emploi interne à Ingérop.
En développant toutes les applications, on trouve aussi
Agresso 2020 (Outil de gestion), les fiches de gestion des
affaires (FGA) et l’outil de transmission des gros fichiers
(dl Ingérop)

Au travers du panneau
synthétique des pavés bleus, on accède aux documents
(et outils) des services support du groupe Ingérop :
 Direction scientifique & technique ;
 Direction financière et comptabilité ;
 Direction des services numériques ;
 Direction juridique ;
 Direction des ressources humaines ;
 Système de management ;
 Communication ;
 Services généraux ;
 Comité social et économique.

Propriété d’Ingérop 91
Système de Management Intégré

5 LES LOGICIELS BUREAUTIQUES

Ingérop utilise la série logicielle Microsoft Office 365 depuis 2016 :

 Courrier Outlook : l’outil gère la messagerie, le calendrier, la réservation des


ressources, les tâches et des notes personnelles. Envoi et réception de messages max
25 Mo ; Capacité de la boîte aux lettres de 50 Go ;
 OneDrive offre à chaque utilisateur un espace cloud de sauvegarde de ses documents
de 1To. Cet espace peut être partagé autant que ce que l’utilisateur le souhaite
(dossiers, correspondants) ;
 Word (traitement de texte), Excel (feuille de calcul), Powerpoint (présentation) sont
les outils de bureautique communs à tous ;
 OneNote permet de gérer des blocs notes structurés qui peuvent être partagés autant
que nécessaire ;
 SharePoint maintenant complété par Teams nécessite l’intervention de la DSN pour
ouvrir des espaces de travail partagés.
Il faut comprendre le vocabulaire Office 365 pour se connecter à cet outil depuis différents
équipements. La connexion à Office 365 requiert la double authentification.
Client lourd Client léger Client mobile
C’est l’accès à tout
Accès depuis votre PC du Smartphone / Android
l’environnement Office 365 par
bureau Compte exchange
internet

6 LES OUTILS DE GESTION DES AFFAIRES

6.1 Ventilation et feuille de frais (DIEM et Notilus)


Dans le métier de l’ingénierie, 90% des dépenses dans les projets correspondent au temps
passé des collaborateurs. Le bon déroulement des projets est donc « suivi » par la
ventilation des temps au moyen de l’outil « feuilles de temps » appelé DIEM. Comme tous
les salariés Ingérop, vous devez remplir une feuille de temps chaque mois et si possible
chaque semaine.
Pour poser des congés et des RTT, vous utilisez le portail des absences directement lié au
logiciel de gestion des RH.
Dans le même esprit, le renseignement des feuilles de frais permet non seulement de
rembourser vos dépenses engagées mais aussi de rapporter ces frais (le plus souvent frais
de déplacement) dans les affaires correspondantes.
6.2 Feuille de gestion des affaires (FGA)
Pour tous les projets, les chargés de projet ou d’affaire effectuent un suivi financier mensuel
par les FGA. Ces fiches comptabilisent l’avancement des recettes et des dépenses ce qui

Propriété d’Ingérop 92
Système de Management Intégré

permet de déclencher la facturation et de confirmer ou de réviser une prévision de résultat


en fin d’affaire.
FGA manager permet au chef de projet de visualiser l’ensemble de ses FGA selon la
disposition qui lui convient le mieux.

6.3 Etats mensuels


Après revue par les responsables de service et par le directeur d’Unité, les fiches de gestion
d’affaires (FGA) de toutes les affaires d’une Unité sont consolidées et permettent d’établir
un état mensuel par unité puis pour tout le groupe. Ces dispositions sont intégrées dans
l’environnement du logiciel AGRESSO.

7 LES OUTILS DE PRODUCTION

7.1 Agora
Agora est une solution de travail collaboratif qu’Ingérop met à disposition de ses
collaborateurs et de ses partenaires pour tous les projets nécessitant l’utilisation d’une GED
(Gestion électronique des données). Cela permet de partager des documents sans limitation
de volume entre les collaborateurs Ingérop (et aussi leurs partenaires sur un projet : client,
architectes, bureaux de contrôle, OPC, etc. si ce choix a été fait). Chaque personne invitée
dans un espace agora a accès aux informations qui le concernent sur la plateforme
sécurisée et accessible 24h/24 et 7j/7 à partir d’un navigateur web.
Tous les projets dont le montant d’honoraires est supérieur à 100k€ sont normalement dotés
d’un espace agora sous la responsabilité du chef de projet. Chaque projet est accessible à
une liste d’utilisateurs limitée (projet comportant des aspects sensibles) ou à la liste des
utilisateurs de l’unité. Dans les espaces les droits sont étendus ou limités par catégorie de
documents.

Propriété d’Ingérop 93
Système de Management Intégré

7.2 Gnosis
Gnosis est la plateforme documentaire destinée à capitaliser et partager la connaissance et
la documentation de référence du groupe Ingérop c’est-à-dire qu’elle contient :
 la documentation technique d’Ingérop ;
 les normes détenues par Ingérop (environ 3000) et la référence à l’ensemble des
normes du catalogue AFNOR ;
 les fiches de références des projets Ingérop (en cours de migration) ;
 les CV des salariés (en cours de migration) ;
 les documents du système de management.

Propriété d’Ingérop 94
Système de Management Intégré

RESPONSABILITE SOCIETALE __________________________________________________ 9 


1  Gouvernance d’entreprise __________________________________________________ 11 
2  Economique _____________________________________________________________ 12 
3  Social __________________________________________________________________ 12 
4  Sociétal ________________________________________________________________ 13 
5  Évaluation de la démarche RSE _____________________________________________ 13 
QUALITE _______________________________________________________________ 15 
1  Qui sont les acteurs de l’ingeniérie de construction ? _____________________________ 17 
2  La gestion de projet _______________________________________________________ 19 
3  Le management de la qualité ________________________________________________ 19 
4  La certification ISO chez Ingérop _____________________________________________ 26 
SECURITE - SANTE ________________________________________________________ 27 
1  Introduction _____________________________________________________________ 29 
2  Evaluation des risques professionnels _________________________________________ 29 
3  Risques liés à l’activité dans les bureaux ______________________________________ 30 
4  Risques liés aux déplacements ______________________________________________ 35 
5  Addictions ______________________________________________________________ 38 
6  Les équipements de protection individuelle _____________________________________ 39 
7  Risques liés à l’activité sur les chantiers (BTP) __________________________________ 40 
8  Risques liés à l’activité sur les sites clients _____________________________________ 49 
9  Travaux dangereux _______________________________________________________ 50 
10  Situations d’urgence ______________________________________________________ 60 
11  Le rapport des incidents – accidents __________________________________________ 65 
12  Organisation de la sécurité chez Ingérop ______________________________________ 65 
13  Résultats securite chez Ingérop ______________________________________________ 67 
ENVIRONNEMENT _________________________________________________________ 69 
1.  Certification d’Ingérop _____________________________________________________ 71 
2.  Identification des impacts et Bilan Carbone® ___________________________________ 71 
3.  Au bureau ______________________________________________________________ 72 
4.  Les déplacements … Les déplacements … ____________________________________ 74 
5.  Dans les projets __________________________________________________________ 75 
6.  Sur les chantiers _________________________________________________________ 76 
7.  Actions reconnues en interne _______________________________________________ 77 
8.  Semaine du Développement Durable et Sociétal ________________________________ 78 
SECURITE DE L’INFORMATION _________________________________________________ 79 
1  Bonne pratique « utilisateur » _______________________________________________ 82 
2  Bonne pratique « mot de passe » ____________________________________________ 82 
3  Bonne pratique « messagerie » ______________________________________________ 82 
4  Bonne pratique « outils » ___________________________________________________ 83 
5  Bonne pratique « vigilance » ________________________________________________ 83 
6  Charte du bon usage des systèmes d’information Ingérop _________________________ 83 
7  Déclarer les anomalies ____________________________________________________ 83 
INFORMATIQUE ___________________________________________________________ 85 
1  L’informatique chez Ingérop _________________________________________________ 87 
2  Etre utilisateur ___________________________________________________________ 88 
3  Le réseau _______________________________________________________________ 88 
4  Le portail _______________________________________________________________ 89 
5  Les logiciels bureautiques __________________________________________________ 92 
6  Les outils de gestion des affaires _____________________________________________ 92 
7  Les outils de production ____________________________________________________ 93 

Propriété d’Ingérop 95

Vous aimerez peut-être aussi