Vous êtes sur la page 1sur 4

Analyse limite des poutres en flexion 

:
Exercice 1 :
Etudions l’évolution de la poutre schématisée par la
figure ci-dessous lorsque le chargement augmente.
Les caractéristiques mécaniques de la poutre sont :
- Sa rigidité en flexion : EI
- Son moment limite de plastification : M p
Phase 2 :
- Le système devient isostatique du fait de la
première rotule plastique.

I- Méthode d’équilibre statique :


Phase 1 :
- Système hyperstatique d’ordre 1 : - Réactions :
(3 inconnues – 2 équations d’équilibre) Mp P

- Réactions :
11 5 3
R A = P RC = P M A= PL
16 16 16
{
R C=
R A=+
L 2
−M p P
L
+
2
- Diagramme du moment fléchissant :
−M p 1
- Pour le modèle simplifié de la rotule plastique, la M B= + PL
2 4
solution obtenue est valable
si |M f|< M p.

- Diagramme du moment fléchissant :

Lorsque M B =M P, la section B se plastifie.


−M p 1 Mp
M B= + PL=M p ⟹ P2=6
2 4 L
- La section A se plastifie en premier.
La première rotule plastique apparaît donc - Pour P=P2 , la flèche au point B est :
2
à l’encastrement en A. 1 MpL
16 M p νB =
−3 2
16 EI
M A= PL=−M p ⟹ P1=
16 3L

- Pour P=P1 , la flèche au point B est :


3 2
7 P1 L 7 MpL Phase 3 :
νB = =
1
768 EI 144 EI
Pour P> P2, il y a formation de mécanisme et ruine Exercice 2 :
de la structure. C’est la charge limite.

Tracé de la courbe normalisée force-flèche : Mécanisme 1 :

θ1=−θ ;θ 3=3 θ
1 2
ν 2= Lθ; ν 3= Lθ
II- Méthode cinématique : 3 3
(Travaux virtuels) 1 2
δ W ext = PLθ+ PLθ=PLθ
Ẃ ≡ Ẃ ext + Ẃ ∫ ¿=0 ¿ 3 3
Ẃ ext =∑ Fi δ́ i δ W ∫ ¿=M θ +3 M p θ=4 M p θ ¿
p

Ẃ ∫ ¿=−∑ M |θ́ |¿
pi i Mp
Mécanisme de ruine : ⟹ PLθ=4 M p θ ⟹ P=4
L
Mécanisme 2 :

Travaux virtuels :
L
δ W ext =∑ F i δ i=P ×θ
2
δ W ∫ ¿=−∑ M |θ́ |=( M ) (θ )+( M ) (2 θ) ¿
pi i p p

L Mp 3
⟹ Pθ =3 M p θ ⟹ P=6 θ1=θ ; θ 2= θ
2 L 2
Vérification des critères de l’analyse plastique  : 1 1 θ 1
- Condition d’équilibre : ν 2= Lθ; ν 3= L = Lθ
3 3 2 6
∑ M ¿ A=0 1 1 1
- Condition de mécanisme : δ W ext = PLθ+ PLθ= PLθ
3 6 2
Nombre d’hyperstaticité – nombre de rotules ¿ 0
δ W ∫ ¿=M
- Condition de l’état limite : p θ +1.5M p θ=2.5 M p θ ¿

Diagramme des moments limité entre −M p 1 5 Mp


⟹ PLθ= M p θ ⟹ P=5
et M p. 2 2 L
P(p1 )< P (p2) δ W ∫ ¿=M θ2+ M p θ3 +M p θ 4 ¿
p2 3 4

Condition de l’état limite : δ W ∫ ¿=210 θ+650 θ+140 θ=1000θ ¿


Diagramme des moments limité entre −M p
δ W ext =1.25 P× 4 θ=5 Pθ
et M p.
⟹ 5 Pθ=1000θ ⟹ P=200 kN
Mécanisme de ruine latéral :

Analyse limite des portiques :


Exercice 1 :
Soit le portique ci-dessous soumis à deux forces
concentrées : 5 5
θ1=θ ; θ 2=θ ; θ3= θ ; θ 4= θ
3 3
δ W ∫ ¿=M θ 1+ M p θ 2+ M p θ3 +M p θ 4 ¿
p1 2 3 4

δW 5 5
∫ ¿=210 θ+210 θ+210 3 θ +210 3 θ ¿

δ W ∫ ¿=1120 θ ¿

δ W ext =5 Pθ
⟹ 5 Pθ=1120 θ ⟹ P=224 kN
Mécanisme de ruine combiné :

- Déterminer les mécanismes de ruine de poutre,


latéral et combiné et calculer la charge de ruine pour
chaque mécanisme.
- Déduire la charge de ruine P p correspondant au
mécanisme de ruine du système en démontrant par
les critères d’analyse plastique limite.
Mécanisme de ruine de la poutre :

θ1 θ2 θ3 θ4 θ5 Wi We P

5 −2
a 0 −θ θ θ 0 1000 5 Pθ 200
3 3
−5 5
b −θ +θ 0 θ θ 1120 5 Pθ 224
3 3
5 −7 5
c −θ 0 θ θ θ 1700 10 Pθ 170
3 3 3

5 2
θ2=θ ; θ 3= θ ; θ4 = θ Condition de mécanisme :
3 3
Nombre d’hyperstaticité – nombre de rotules ¿ 0
Condition de l’état limite :
Diagramme des moments limité entre −M p
et M p.

Vous aimerez peut-être aussi