Vous êtes sur la page 1sur 45

I

REPUBLIQUE DU NIGER

UNIVERSITE DE DOSSO

PROMOTION 2017-2019
futur c’est déjà demain !!
Pour mieux vous servir

« De fin d’études pour l’obtention du Diplôme Universitaire de Technologie (DUT) en réseaux


et télécommunications »
de
d’Institut Universitaire de Technologie (IUT)

THEME :
STRUCTURE HIERARCHIQUE D’UN RESEAU D’ABONNE

Présenté et soutenu par :

Hamadou Ide Illiassou

Sous la direction de Président de jury :


Mr. IDE BARKIRE Abdouramane
Tuteur pédagogique Assesseur :
CHAIBOU DAN INNA Hussein Mr. HAMADOU GARBA Mossi
Enseignant de l’IUT de Dosso

Tuteur professionnel :

YAYE Adamou
Chef centre de production NT tillabery

Stage effectué du 14 mai au 15 juin 2019 au sein de l’agence Régionale Niger Télécoms de
Tillabery
I
REPUBLIQUE DU NIGER

UNIVERSITE DE DOSSO

PROMOTION 2017-2019

Institut universitaire de Dosso


Le futur c’est déjà demain !

« De fin d’études pour l’obtention du Diplôme Universitaire de Technologie (DUT) en réseaux


et télécommunications »
de
l’Institut Universitaire de Technologie (IUT)

THEME :
STRUCTURE HIERARCHIQUE D’UN RESEAU D’ABONNE

Présenté et soutenu par :

Hamadou Ide Illiassou

Sous la direction de président de jury :


Mr. IDE BARKIRE Abdouramane
Tuteur pédagogique : Assesseur
CHAIBOU DAN INNA HUSSEIN Mr. HAMADOU GARBA MOSSI
Enseignant de l’IUT de Dosso
Tuteur professionnel :
YAYE ADAMOU
Chef centre de production NT Tillabery

Stage effectué du 14 mai au 15 juin 2019 au sein de l’agence Régionale Niger Télécoms de
Tillabery
II

Décharge :
<<l’IUT n’entend donner aucune approbation aux opinions qui sont émises dans ce document.
Elles doivent être considérée comme propre à leur auteur.>>
III

Dédicace.
Je dédie ce modeste travail à :
Ma famille, Aucun hommage ne pourrait être à la hauteur de l’amour dont elle ne cesse de me
combler. Que dieu leur procure la santé et une longue vie.
Mes amis, mes camarades de UDO à tous ce qui m’ont soutenu tout au long de ce stage et aussi
les personnels de NT de Tillabery et a tous ceux qui ont contribué de près et de loin pour que
ce stage soit possible, je vous salue tous et merci que Dieu vous aide aussi.
IV

Remerciements :
Tout d’abord, également à remercier notre directeur de l’IUT, M. Souley Goubakoy qui m'a
beaucoup aidé à trouver ce stage dans cette entreprise.

Je tiens à remercier Mr Issa Moussa le Manager délégué NT de tillabery qui m’accueilli dans
leur entreprise .et Mr yayé Adamou, le chef du centre de production et son adjoint Mounkaila
et tous son équipe ; c’est aussi mon tuteur de stage qui m’a beaucoup appris et qui m’a aidé à
développer mes compétences théoriques, tous mes prérequis de réseaux et télécommunication
en pratique.

Je tiens à remercier tous les enseignants de l’institut universitaire de Dosso en générale, qui
nous ont enseignés avec honnêteté et sincérité, au particulier Mr Hussein mon tuteur
pédagogique qui m’a aidé et guidé à la rédaction de mon rapport de stage.

Et enfin, je tiens à remercier mon camarade Abdou Djibo Moussa de l’IAT de Niamey avec
lequel on a effectué nos stages à Niger télécoms de Tillabery pour prises des notes ; sans oublier
tous mes camarades de l’Université de Dosso.

Je vous remercie tous que Dieu vous bénisse. Ameen !


V

Table des illustrations


Liste des figures
Figure 1 : Organigramme de la direction régionale de Tillabéry ----------------------------- - 7 -
Figure .2 : hiérarchique de RLA en zone directe ou rigide -------------------------------------- 12 -
Figure 3 : commutateur ----------------------------------------------------------------------------- 13 -
Figure 4 : répartiteur --------------------------------------------------------------------------------- 14 -
Figure 5: RP-C --------------------------------------------------------------------------------------- 16 -
figure 6 :pc------------------------------------------------------------------------------------------- - 17 -
Figure 7 : câbles multipaires non remplis et remplis --------------------------------------------- 19 -
Figure 8 : -------------------------------------------------------------------------------------------- - 22 -
Figure 9 : installation d’une ligne du pc jusqu’à chez l’abonné ------------------------------- - 23 -
Figure 10 : routeur netis ----------------------------------------------------------------------------- 23 -
VI

Liste des tableaux


Tableau 1 : les câbles multipaires .................................................................................... - 17 -
Tableau 2 : les équipements d’ADSL ............................................ Erreur ! Signet non défini.
Tableau 3 : les types de dérangements ............................................................................. - 24 -
VII

Sigles et abréviations :
ADSL : Asymmetric DSL, une des premières techniques DSL avec débits asymétriques. ;
ATM : Asynchronous Transfer Mode (mode de transfert asynchrone), technique de
multiplexage et d’acheminement pour réseau multiservice à haut débit ;
BAS : Broadband Access Server, serveur d'accès à la bande passante ;

BLR : boucle locale radio ;

CDMA :Code Division Multiple Access ;


DSL : Digital Subscriber Line, ou xDSL, famille de technologies qui définit des
transmissions à hauts débits sur la boucle locale reliant le central télécoms le plus proche à
un abonné ;
DSLAM : Digital Suscriber Line Access Module, équipement de concentration des accès
xDSL ;
DTI : Dispositif de Terminaison Intérieur ;
FAI : Fournisseur d’Accès Internet ;
FDM : Frequency Division Multiplexing, modulation séparant les signaux émis et reçus sur
deux bandes de fréquence séparées (par opposition aux techniques à annulation d’écho) ;

GPTO : Gestion des Produit des Télécoms ;

GFU : groupe ferme d’utilisateur ;

GPON : Gigabit Passive Optical Network ;


HDSL : High Bit Rate DSL, technologie qui permet de transférer à 2 048 Kbits/s sur une
une boucle locale sans répéteurs ;

IP : Internet Protocol ;

IUT : Institut Universitaire de Technologie ;

ISDN : integrated service Digital Network ;

LS :liaison spécialisé ;

LSI : Liaison Spécialisée Internet ;

Modem : modulateur démodulateur ;


NIGELEC : Nigérienne de l’Électricité ;

NT : Niger Télécoms ;
VIII

OT : Ordre Travaux ;

PSTN: Public Switch Telephone Network;

PPPOE : Point to Point protocole over Ethernet;

PPPOA : Point—to Point Protocole over ATM;

PVC : Permanent Virtual circuit ;

PVI : Peripheral component InterConnect ;


RTC : Réseau Téléphonique Commuté, réseau téléphonique classique ;

RE : Répartiteur d’Entré ;

RJ : Registered Jack ;
R&T : Réseaux et Télécommunications ;

SDSL : Symmetric, ou Single-pair DSL, extension du HDSL n’utilisant qu’une seule paire
de fils ;
SSID: Service Set Identifier ;

SAHELCOM : Sahélienne des Communication ;


SONITEL : Société Nigérienne des Télécommunications ;

TDM: Time-Division Multiplexing;


TDMA: Time Division Multiple Access;

UDO : Université de Dosso ;

VDSL : Very High Rate DSL, nouvelle technologie DSL qui autorise des débits de plus de
50 Mbits/s sur des distances très courtes ;
VCI : Virtual Circuit identifier ;

xDSL : voir DSL ;

ZTE : Zhongxing Telecommunication Equipment ;


IX

Résumé
Le stage en entreprise est une découverte qui permet de se familiariser avec le monde
professionnel. Durant notre stage à Niger Télécoms, nous avons eu la chance de visiter tous
les services et les centres qui leur sont attachés à l’Agence de Niger Télécoms de Tillabery.
La plus grande partie de notre stage Nous l’avons effectuée dans le centre de production de
Niger Télécoms. Cela, nous a permis de
savoir comment l’installer une ligne téléphonique et un ADSL. Ce stage nous a permis de aussi
découvrir, l’installation et la configuration des routeur avec la
ligne ADSL, l’installation et transfert d’une ligne téléphonique, le relève des dérangements
téléphoniques et ADSL en cas de pannes. C’est ainsi que j’ai pu réaliser durant mon stage le
structure hiérarchique d’une ligne téléphonique qui est, le thème de ce rapport.
-1-

Table des matières


Dédicace. ...................................................................................................................................III
Remerciement :......................................................................................................................... IV
Table des illustrations ................................................................................................................ V
Liste des figures ......................................................................................................................... V
Liste des tableaux...................................................................................................................... VI
Sigles et abréviations :.............................................................................................................. VII
Résumé ......................................................................................................................................IX
Chapitre 1 : Présentions de la structure d’accueil ........................................................................... - 5 -
1.1Présentation générale de Niger Télécoms(Niamey) ................................................................... - 5 -
1.1.3 Mission et domaine d’intervention de Niger Télécoms ...................................................... - 6 -
1.2. Organisation de Niger Télécom de Tillabéry......................................................................... - 7 -
1. 2.1 Les différents centres de NT Tillabery ................................................................................... - 8 -
1.2.2 Centre de commutation .................................................................................................... - 8 -
1. 2. 3. Centre de transmission ................................................................................................... - 9 -
1. 2. 4. Le centre de production .................................................................................................. - 9 -
1.2.5. Coordination commerciale ..............................................................................................- 10 -
1. 8. 6. Centre commercial ........................................................................................................- 10 -
2.2. STRUCTURE D’UNE LIGNE TELEPHONIQUE AVEC ADSL............................................................- 11 -
2.3 Hiérarchie d’un réseau téléphonique :.....................................................................................- 13 -
2.3.1 Le commutateur ...............................................................................................................- 13 -
2.3.1 Le répartiteur d’entrée(RE) ...............................................................................................- 13 -
a) Définition ..........................................................................................................................- 13 -
b) Rôle du répartiteur d’entrée .............................................................................................- 13 -
c) COMPOSITION ..................................................................................................................- 14 -
2.3.2. Le RPC .............................................................................................................................- 15 -
a) Définition ..........................................................................................................................- 15 -
b) Rôle du RPC.......................................................................................................................- 15 -
2.3.3. Le point de concentration (PC) ........................................................................................- 16 -
a) Définition ..........................................................................................................................- 16 -
b) Rôle du pc .........................................................................................................................- 16 -
2.3.5 Les repérages des conducteurs .........................................................................................- 18 -
2.3.6. Rôles des câbles dans le réseau ......................................................................................- 19 -
2.4. ADSL ......................................................................................................................................- 19 -
-2-

Chapitre 3 : les activités menées au cours de mon stage ...............................................................- 22 -


3.1. Comment procède à Installation d’une ligne téléphonique et ADSL ........................................- 22 -
 GPTO; ........................................................................................... Erreur ! Signet non défini.
 Travaux d’Installation d’une ligne téléphonique : ..................................................................- 22 -
3.1.1. Configuration d’un routeur ou d’un modem ........................................................................- 23 -
Figure 10 : routeur netis ........................................................................................................- 23 -
3.2. Le transfert d’une ligne téléphonique.....................................................................................- 24 -
3.3 Dérangement ..........................................................................................................................- 24 -
3.3.1. Définition ........................................................................................................................- 24 -
3.3.2. Les types de dérangement : .............................................................................................- 24 -
3.2.3. L’avis du dérangement ....................................................................................................- 25 -
3.2.4. La relève du dérangement ...............................................................................................- 25 -
CONCLUSION GENERALE ...............................................................................................................- 27 -
-3-

INTRODUCTION GENERALE
-4-

Aujourd’hui les technologies de l’information et de la communication sont au centre des


objectifs des entreprises et des sociétés de tous les secteurs d’activités. En effet, toute entreprise
pour assurer la fiabilité et de la sécurité de son système de production ne peut se passer des
télécommunications et de l’informatique qui sont moins en moins dissociable. Ainsi l’être
humain ; à travers les époques successives, a fournis des efforts aussi bien intellectuels que
physique afin de découvrir des méthodes de communication adéquates.

Au début de XXème siècle, une réelle révolution pour les télécommunications s’annonce : celle
de l’électronique. Cette époque est caractérisée par l’invention des composantes et circuits
électrique de base et de bonne qualité qui ont poussé les télécommunications vers les réseaux
informatiques. Cette évolution a donné naissance à d’autres technologies de communication
telles que la radiomessagerie, le téléphone mobile, les réseaux de fibre optique et en fin
l’internet.

Afin de rendre compte de l’expérience acquise lors de mon stage, j’ai subdivisé ce rapport en
trois (3) chapitres :

Dans le premier chapitre, la présentation générale de Niger télécoms de Tillabery ;

Dans le deuxième chapitre sera consacré à la structure hiérarchique d’une ligne d’abonné ;

Et enfin le troisième chapitre : les activités menées au cours de mon stage.


-5-

Chapitre 1 : Présentions de la structure d’accueil

Durant ces dernières années, la téléphonie mobile et fixe ont été sans doute
le plus rentable et le plus innovant de toute l‘industrie des Télécommunications. Le
développement des technologies, des services et Applications offerts par les opérateurs mobiles
ont contribué, à la création d'un Environnement propice à la concurrence incitant ainsi les
opérateurs à se soucier de la qualité de leurs prestations et des performances de fonctionnement
de leurs Réseaux.

Ainsi, offrir une diversification des services avec une qualité Supérieure et couvrir l‘ensemble
du territoire du Niger sont devenu le souci permanent de Niger télécoms.

1.1Présentation générale de Niger Télécoms(Niamey)


Niger Télécoms, operateur national de la téléphonie fixe/Mobile/Internet, créée suite à la
fusion de la SONITEL SA et SAHELCOM SA, est une société anonyme d’Etat au capital
de23.400.000.000 Franc CFA. Le capital social de Niger Télécoms est détenu à 100% des
actions par l’état du Niger. Elle a son siège social à Niamey sis au Boulevard Mali Béro,
immatriculée au Registre du Commerce et du Crédit Mobilier sous le numéro RCCM-NI-
NIA-2016-B-2949 et enregistré au registre fiscal sous le numéro 40177/R. Elle est placée sous
la tutelle technique du Ministère des Télécommunications et de l’Economie Numérique et
sous la tutelle financière du Ministère des Finances.
En créant Niger Télécoms, le Gouvernement de la 7éme République poursuit les objectifs ci-
après :
disposer d’un seul opérateur public de télécommunications comme dans la sous-région ;
mutualiser les ressources techniques, financières et sociales gage d’efficacité et de
rentabilité ;
assurer une offre globale innovante par l’exploitation des réseaux et la fourniture des
services fixes et mobiles de télécommunications ouverts au public.

1.1.2 Organisation de Niger Télécoms


Elle dispose d’un conseil d’administration composé de sept (7) membres nommés par un
arrêté ministériel en charge des télécommunications pour un mandat de trois (3) ans. Le
Président du conseil (PC) et le Directeur General (DG) sont nommés par un
-6-

décret pris en conseil des ministres. Elle est organisée en sept (7) directions centrales qui
sont :

 La Direction des ressources Humaines et des Affaires Juridique,


 La Direction Financière et comptable,
 La Direction Supply Chain,
 La Direction Technique,
 La Direction Commercial,
 La Direction de l’Interconnexion
 La Direction Clientèle et Fidélisation

Cette structure organisationnelle et fonctionnelle de la société permet de préciser


les niveaux de responsabilités et les canaux de communication. Elle permet aussi la
réalisation des objectifs assignés sans qu’il ait de conflit à l’intérieur du cadre
organisationnel et assure une synergie entre les différentes entités de la société. Niger
Télécoms dispose également de huit (8) Agences. Elle est dirigée par
un Directeur General nommé par un Décret.

1.1.3 Mission et domaine d’intervention de Niger Télécoms


La société Niger Télécoms a pour mission de :
 établir et exploiter tous les réseaux de télécommunications ;
 offrir au public tous les services de télécommunications ;
 assurer l’interconnexion de ces réseaux avec les autres réseaux nationaux et
internationaux ouvert au public ;
 fournir tous les autres services, installation, équipements terminaux, réseaux de
télécommunications ;
 exploiter toute concession, licence ou délégation de service public se rapportant
aux télécommunications ou à des actions complémentaires ou connexes etc.
1.1.4Objectifs de Niger Télécoms
La vision globale de Niger-Télécoms est de mettre le Niger sur la voie du développement,
en offrant à la population des services adéquats à des tarifs compétitifs abordables pour
toutes les catégories d’utilisateurs. A ce titre la société a comme objectifs entre autres :
 le déploiement des services de téléphonie mobile et fixe
 la fourniture d’accès internet, les contenus internet et les multimédias etc.
-7-

la vente les équipements de télécommunications ;


 la réalisation de toute prestations dans le domaine des services, des réseaux, des
télécommunications des radiocommunications et dans tout autre secteur connexe
ou complémentaire.

1.1.5 Produits et services de Niger Télécoms


Niger Télécoms offre une large gamme de produits et services qui sont :

 Accès à l’internet grand compte et grand public ;


 Anonymat (numéro masqué) ;
 Création de compte dans le domaine NE ;
 Création des numéros ;
 Fibre optique : LSI LS Data etc. ;
 Greffage ;
 GFU (Groupe ferme d’Utilisateur) ou flotte ;
 GPON, BLR, xDSL ;
 Internet mobile :2G/3G ;
 Téléphonie fixe, la téléphonie d’entreprise PSTN CDMA ;
 Service post payer (système de facturation mensuelle) ;
 Pack Sim prépayer ;
 Modem de connexion 3G turbo ;
 Sms international ;

1.2. Organisation de Niger Télécom de Tillabéry


1. Niger Télécom est dispose d’une organisation clairement définie, réactive, souple et
rigoureuse, Fondée sur stratégie commerciale tournée vers ses clients.

Figure 1 : Organigramme de la direction régionale de Tillabery


-8-

DR

Assistante

Chef service Chef service Chef service


Chef service
commercial financier technique
personnel

Centre de Centre de Centre de


commutation production transmission

Source : réalisation par DR Niger Télécoms de Tillabery

1. 2.1 Les différents centres de NT Tillabery


Elles ont pour rôle d'assurer la coordination de I ‘ensemble des activités de NT Tillabery et le
ménagement.

1. 8. 2. Coordination technique
Elle coordonne les activités des trois centres à savoir :
 Le centre de commutation ;

 Le centre de production ;

 Le centre de transmission ;

1.2.2 Centre de commutation


Le centre de commutation est un ensemble d'autocommutateurs, qui permet de rétablissement
de Communication. II gère tout le réseau de commutateur du septentrion.

Il est doté des équipements entre autres :

Le DSLAM, XZJ10, DTI etc.


-9-

Il effectue les activités suivantes :

 La gestion des abonnés ;


 La gestion de l’acheminement ;
 La gestion des unités de raccordement.

1. 2. 3. Centre de transmission
Le centre de transmission a pour rôle d'assurer le traitement et le transport des informations en
direction des autres centres. Il s’occupe de la maintenance préventive et curative des
équipements de transmission. Il gère les équipements talques : les amplificateurs ; les
multiplexeurs ; les batteries d’alimentation en cas de coupure pour les cartes LS, LSI et aussi
pour les cartes de la fibre optique etc.----.

Les moyens et les supports de transmissions utilisés sont :

 Les faisceaux hertziens (auparavant) ;


 Les VSAT ;
 Les câbles métalliques ;
 La fibre optique ;
 L’ADSL.

1. 2. 4. Le centre de production
Le centre de production gère les activités d’installations des abonnés en collaboration avec le
centre de transmission et le centre de commutation.

Il est composé de quatre (4) employés : un technicien supérieur qui est le chef du centre, son
adjoint et deux contrôleurs de ligne. Ce centre est équipé par le répartiteur de la ville de
Tillabéry.

Il assure au :

 Dépannage du réseau existant ;


 Installation des lignes filaires (Téléphonie, internet) ;
 Etude de faisabilité (nouvelles lignes) ;
 Relevé de dérangement ;
 Exécution des transferts de lignes ;
 Extension sur le réseau interne ;
- 10 -

1.2.5. Coordination commerciale


La coordination commerciale coordonne les différentes activités commerciales de NT de
Tillabéry.

1. 2. 6. Centre commercial
Le centre commercial régional de Tillabéry a pour rôle :

 La gestion du payement des factures ;

 Encaissement des factures ;

 La saisie des éléments de facturation ;

 La gestion des abonnés (réclamations, modifications du service) ;


 Recouvrement de la clientèle ;
 Etablissement de la situation journalière de l ‘encaissement ;
 Distribution des factures ;
 La tenue régulière du document comptable ;
 Suivi des clients ADSL ET CDMA ;
 Le versement des recettes dans les banques ;
 La gestion des affaires contentieuse des OT et les OE des installations ;
 Vente des produits et des services NT ;
 Eductions des factures ;
 L’établissement d’ordre de suspension.

La société Niger télécoms va conquérir le Niger grâce à ces offres (fixe, mobile, interne
et service web) ; ces services (tarif fixe mobile et autres services) et ces promotions. Elle cherche la
place de leadeur dans le domaine des Télécommunications au Niger. De Ayorou à N’guigmi, de
Dirkou à Matameye, en passant par Tillabéry, Niamey, Dosso, Tahoua, Agadez, Maradi, Zinder et
Diffa ; les arguments qui soutiennent le choix du réseau NIGER TELECOMS sont riches et variés,
au vue de la qualité et des coûts des produits et service qu’il offre comme son 300% de bonus appel
vers tous les réseaux du Niger et 100%de bonus internet chaque lundi et vendredi.
- 11 -

Chapitre 2 : STRUCTURE HIERARCHIQUE D’UN RESEAU


D’ABONNE

L’évolution de l’invention des composantes et circuits électriques de base et de bonne


qualité a donné naissance à d’autres technologies de communication telles que la
radiomessagerie, le téléphone mobile, les réseaux de fibre optique et en fin l’internet.

Ainsi, à Niger Télécoms, le réseau téléphonique commuté ou RTC (réseau d’abonnés), ne cesse
de croitre. En effet le centre de production exerce un travail convenable et spécifique pour
jouer son rôle afin de satisfaire les exigences de sa clientèle.

2.2.1. STRUCTURE D’UNE LIGNE TELEPHONIQUE

COMMUNICATEUR

RE 1 RPC 2 PC

3
4
Conjoncteur 5

2.2. STRUCTURE D’UNE LIGNE TELEPHONIQUE AVEC ADSL

Généralité

La ligne téléphonique classique, en effet, utilise la bande de fréquence située entre 300 et
3400 Hz, mais le câble est capable de faire transiter des données sur des fréquences bien
supérieures, allant jusqu'à 1.1 MHz : c'est ce segment qui est exploité par l'ADSL, et qui permet
- 12 -

donc de téléphoner sans couper la connexion à Internet, ou vice-versa. L'installation de filtres


ADSL sur chacune de prises téléphoniques permet les différents équipements de ne recevoir
que les signaux qui les concernent et d'éviter les pollutions

Figure 1 : hiérarchique de RLA en zone directe ou rigide

COMMUNICATEUR

Filtre

RE
1 RPC 2 PC
3
8
6
4

Conjoncteur 5 Filtre

Source : réalisation personnelle

1. Câble de transport
2. Câble de distribution
3. Câble de branchement
4. Câble d’installation série 278
5. RJ11

2.2.1 Définition

Le réseau local d’abonné est un ensemble d’éléments des équipements qui relient le poste
téléphonique au centre de commutation de rattachement. Le poste téléphonique d’abonné étant
en permanence alimenté, par le centre de commutation auquel il est rattaché en courant continu :
l’échange des signaux entre central et poste téléphonique fait largement appel aux possibilités
- 13 -

offertes par cette alimentation et plus précisément la variation de cette alimentation. Ce réseau
doit être organisé de telle sorte que les abonnés puissent exploiter facilement le réseau ADSL.

2.3 Hiérarchie d’un réseau téléphonique :


2.3.1 Le commutateur
Un commutateur réseau (en anglais switch) est un équipement qui relie plusieurs segments dans
un réseau informatique et de télécommunication et qui permet de créer des circuit virtuels.la
commutation est un des deux modes de transport de trames au sein des réseaux informatiques
et de commutation, l’autre est un routage. Dans les réseaux locaux (LAN), il s’agit le plus
souvent d’un boitier disposant de plusieurs ports rj45(entre 4 et plusieurs centaines), il a donc
la même apparence qu’un concentrateur (hub). Ils existent aussi des commutateurs pour tous
les types de réseau en mode point à point comme pour les réseaux ATM, relais de trames ; etc.

Figure 3 : commutateur

Source : www.google.com/search ?
source=…e39Moe_Uuauupgj&q=autocommutateur&oq=autocommutate&gs_l=gws-wiz-
hp1.0.0l8.80. 96..10650…1. 0..3.445.1307.0j1j1j1…0…1. T3begsB1lQ

2.3.1 Le répartiteur d’entrée(RE)


a) Définition

Le répartiteur est un bâti métallique destiné à supporter d’une part, les têtes de câbles placées
verticalement et d’autre part les Réglettes horizontales sur lesquelles sont câblés les
équipements. La liaison est établie par jarretière

b) Rôle du répartiteur d’entrée


- 14 -

Le répartiteur a pour rôle :

 Assurer la liaison des organes de la centrale de commutation et des lignes


téléphoniques ;
 Localiser un défaut soit côté commutateur soit côté ligne ;
 Protéger les équipements contre les surcharges. Cette protection est assurée par
l’insertion des micro-parafoudres côté ;
 Il permet la coupure d’une ou plusieurs lignes pour les diverses raisons : suspension
provisoire, réalisation, etc.

c) composition

Sur le plan pratique et par constatation, le répartiteur d’entrée est composé essentiellement de
trois parties principales :

Les têtes verticales ou sont raccordées les lignes du réseau téléphonique.

Chaque tète est composée de 100 paires (ZTE chinois).

Une tète égale à 112paires ou 16 Amorces ; une amorce égale à 7 paires (français)

Les tètes horizontales sont reliées à la centrale de commutation ou aboutissent les câbles de
raccordement des équipements individuels.

La jarretière : constituée de deux fils conducteurs torsadés et présentant une certaine souplesse.
Elle assure la liaison entre les têtes verticales et les têtes horizontales

En effet, elle permet de faire des essais et des mesures, elle rend possible de conserver le même
numéro à un abonné changeant de domicile dans le secteur et ce par mutation de jarretières.

Figure 4 : répartiteur
- 15 -

Source : Répartiteur d’Entré de la région de Tillabery

2.3.2. Le RPC
a) Définition
Le RPC est un raccordement de point de concentration installé sur les poteaux, situé entre le
câble de transport et le câble de distribution : c’est un organe de raccordement qui relie le
répartiteur au PC.

C’est à l’intérieur de celui-ci que s’effectue le relais entre le câble de transport et le câble de
distribution.

b) Rôle du RPC
Le RP-C a pour rôle :

 Point de relais entre le câble de transport et le câble de distribution ;


 C’est le point de coupure pour la localisation des défauts, côte distribution donc c’est
un point d’essai ;
 Point de protection des lignes.
- 16 -

Figure 5 : RPC

Source ; réalisation personnelle (un RPC de tillabery)

2.3.3. Le point de concentration (PC)


a) Définition
Le point de concentration (pc) c’est des boites installées sur les poteaux ou sur façade ou comme
réglettes à l’intérieur d’immeuble. C’est aussi l’endroit où viennent se raccorder les câbles de
branchements d’abonnées.

On distingue deux types de PC selon les capacités :

PC à 8 paires : utilisés pour les quartiers de logement normal ;

PC à 16 paires : utilisés pour les grands bâtiments : immeubles, hôtel……

Un PC comporte 8 paires mais aux moments de leur utilisation avec les câbles on laisse toujours
une de ces paires non branchée pour l’utiliser comme réserve pour le cas urgent.

b) Rôle du pc

Le principal rôle de PC est de relier les câbles de distribution avec les câbles de branchement
en divisant les paires des câbles et les envoyant chacune à un abonné, elle permet aussi de
- 17 -

localiser les défauts soit côté abonné soit côté RP-C.il garde toujours les mêmes numérotations
que le RP-C ; mais en changeant de l’appellation :

Figure 6 : pc

Source :
https://www.google.com/search?q=point+de+concentration&source=lnms&tbm=isch&sa=X
&ved=0ahUKEwi00sGs55LjAhUcQxUIHcZPBwwQ_AUIECgB&biw=1366&bih=654#imgr
c=Qo2OjjVUVMusnM

2.3.4. Les câbles


Généralités

L’ensembles des câbles multipaires rencontrés dans les réseaux peuvent être classés de la
manière suivante :

Tableau 1 : les câbles multipaires

Installation immeuble Série 278


Câble aériens –non remplis Séries 98-99
-remplis Série 97
Câbles souterrains Séries
-non rempli 88-89-90
-remplis (enterrables) 74-75-76-77-93

Source : livre de raccordement des câbles multipaires

Les câbles à étanchéité longitudinale de toute contenance, peuvent être tirés en conduite, ils
peuvent être également poser en pleine terre, mais uniquement jusqu’à 336 paires.

Les câbles de la série 93 sont entièrement Numeris ables.


- 18 -

Dans le domaine des câbles enterrables, certaines séries ont été utilisées et sont abandonnés où
réserver à des utilisateurs particuliers :

-séries 82-83 : câbles doubles gain, armés, non remplis déqualifier, remplacer par série 74.

-séries :76-77 : câbles double gains, armés, remplis, sur commande spéciale encore utilisés
contre les rongeurs et comme câbles à facteur réducteur pour les tensions induites >100 volts
(voir DPR 00031)

-séries 78-79 : les câbles non armés, remplis (jusqu’à l’épuisement des stocks) remplacés par
série 74.

Les câbles de la série 75 sont des câbles à facteur réducteur pour les tensions induites comprise
entre 7 et 200 volt par km (voir PDR 00031) ; leur utilisation est subordonnée à l’accord
d’OCTAL (Division protection –induction).

2.3.5 Les repérages des conducteurs


 Câbles non replis

Il est utilisé un code de 11 couleurs réparties en deux séries alphabétiques (les abréviations sont
indiquées entre parenthèses).

-série n°1 : Gris (G)-Incolore(I)-Orange(O)-Violet(Vi)

-série n°2 : Blanc(Ba)-Bleu(Be)-Jaune(J)-marron(M)-Noir(N)-Rouge(R)-Vert(Ve)

Dans un faisceau les premiers conducteurs des paires associées en quartes sont respectivement :
Gris et incolore pour les 7 premières quartes dont le faisceau est dit de type A. Pour Orange et
Violet pour les 7 quartes suivantes dont le faisceau est dit de type B.

Les deuxièmes conducteurs sont respectivement : blanc et bleu pour la première quarte ; jaune
et marron pour la seconde et ainsi de suite en suivant l’ordre des couleurs de la série n°2.

 Câbles remplis de gel de pétrole

Les deux conducteurs sont repérés suivant un code de 10 couleurs repartit en deux séries
distinctes (abréviations entre parenthèse).

-série n°1 : Gris(G)-Violet(Vi)-Orange(O)

-série n°1 : Blanc(Ba)-Bleu(Be)-Jaune(J)-marron(M)-Noir(N)-Rouge(R)-Vert(Ve).


- 19 -

La seule différence par rapport aux non remplis se situe au niveau du faisceau de type A ; les
premiers conducteurs des paires sont respectivement gris et violet.

 Câbles des conducteurs

Les conducteurs isolés sont des câbles en quartes en Etoiles, sauf dans le modèle 4 paires ou ils
sont câblés en paires, les pas sont laissés au choix du constructeur.

2.3.6. Rôles des câbles dans le réseau


Une communication téléphonique n’est autre qu’un courant électrique d’où la nécessité
d’assurer une liaison entre les différents points constituants le réseau téléphonique. Pour ce
besoin, on fait appel à des câbles spéciaux.

On peut classer les câbles selon leurs emplacements :

Les câbles de branchements : relient l’abonné au point de concentration ;

Les câbles de distributions : relient le point de concentration à un RP-C ou SR ;

Les câbles de transport : assurent la liaison entre le répartiteur et le RP-C ou SR ;

Le câbles de liaison ou rocade : relient deux sous répartiteurs ;

Cette liaison permet de palier la saturation d’un sous répartiteur (ou RP-C en zone direct).

Figure 7 : câbles multipaires non remplis et remplis

Source :
www.google.com/search?q=cable+multipaire&prmd=ivnasource=inms&tbm=isch&sa=X&ve
d=2ahUKEwi_9Pal75jAhVRzBoKHa2JB3cQ_AUoAXoECA0Q&biw=360abih=512&dpr=3
#

2.4. ADSL
- 20 -

L’ADSL, (Asymmetric Digital Subscriber Line), en français Réseau de Raccordement


Numérique Asymétrique, est une technologie permettant de faire passer de hauts débits sur la
paire de cuivre utilisée pour les lignes téléphoniques de la Boucle Locale. La technique consiste
à utiliser les fréquences supra vocales laissées libres par le service téléphonique traditionnel.
L’opérateur de télécoms proposant le service ADSL installe du matériel dans ses répartiteurs
(DSLAM) et un modem chez l’abonné. Les débits constatés sont de10 à 25 fois plus élevés
qu’un modem 56K classique.

Le réseau cuivre est composé de différents câbles logés dans une enveloppe en plastique, et
comprenant chacun deux paires de conducteurs torsadés. Les plus gros câbles du réseau
peuvent contenir jusqu'à 2400 paires torsadées.

La ligne téléphonique et le celle de l’ADSL ont deux signaux différents mais


envoyés sur un seul câble. Cela est par le multiplexage que subit ces deux signaux dès le
départ au niveau du DSLAM et le démultiplexage à l’arrivée au filtre. Le filtre sépare les deux
signaux en fonction de sa fréquence émettrice. Avec une basse de fréquence de 300 à 3400Hz
pour le téléphone et une gamme de fréquence de 0.1 Hz à 1.1 Hz pour ADSL qui est divisée
255 intervalles de 4.3125 kHz.
- 21 -
- 22 -

Chapitre 3 : les activités menées au cours de mon stage

Au cours de mon stage, j’ai participé à plusieurs activités pratiques. En effet, ces
activités m’ont permis à connaitre certaine réalité du terrain comme : Installation d’une ligne
téléphonique ; transfert deux lignes téléphoniques et relève de dérangements.

3.1. Comment procède à Installation d’une ligne téléphonique et ADSL

Pour procéder à l’installation d’une ligne téléphonique :

 GPTO ;
Figure 8 : Exemple d’une création de ligne traitée par le Centre.

Source : réalisation personnelle

 Travaux d’Installation d’une ligne téléphonique :


Après avoir créé le numéro d’abonner dans le centre de commutation :
 On tire les jarretières pour relier les têtes numériques (têtes horizontales) et les têtes
verticales du RE du centre de production en fonction de T A P (tête, amorce, paire) du
PC le plus proche de l’abonné.
 On part au RPC du pc de client et on vérifie la tonalité du numéro de l’abonné
nouvellement crée ; une fois eu.
- 23 -

 Puis au PC et on branche un câble néoprène du pc jusqu’à chez l’abonné en passant


par des poteaux plantés.
 Une fois chez l’abonné, il indique ou il veut son poste téléphonique et on met ça là-
bas.
 Dans le bureau de l’abonné on coupe câble et on un câble 278 en les connectant par
des connecteurs ; puis on recoupe le câble 278 on le connecte par un câble RJ11.
 Le câble RJ11 rentre directement dans le filtre qui sépares les flux téléphoniques et
ADSL grâce à ces ports tous RJ11.
 On connecte le chaque port par son équipement approprié.

Figure 9 : Installation d’une ligne du PC jusqu’à chez l’abonné

Source : réalisation personnelle d’une ligne téléphonique de Tillabery


3.1.1. Configuration d’un routeur ou d’un modem. (VOIR l’Annexe)
Figure 10 : routeur netis

Source : Réalisation personnelle


NB : Dans les autres modems, la base de la configuration se fait dans l’interface SETUP comme
le modem ZTE zxdsl 831 series.
- 24 -

3.2. Le transfert d’une ligne téléphonique


Pour transférer une ligne téléphonique ; l’abonné dépose une demande de transfert de ligne en
cas d’aménagent tout t’indiquant le nom de son nouveau quartier. Voir l’installation d’une ligne
téléphonique.
3.3 Dérangement
3.3.1. Définition
Un dérangement est tout défaut qui perturbe le fonctionnement normal des lignes téléphoniques
suite à certains accidents naturels (pluie, vent …Etc.) Ou un endommagement accidentel par
un citoyen d’un câble ou d’un poteau.

3.3.2. Les types de dérangement :


Tableau 3 : les types de dérangements

Type de Défaut Schéma Définition Causes

Potentiel Tension continue ou alternative -Contact avec ligne d’’énergie


étranger provenant d’une source extérieure
venant perturber le fonctionnement -couplage inductif ou capacité
de la ligne avec une ligne d’énergie

-contact franc ou résistif entre


deux fils quelconques ou entre
fils et écran d’un câble…

Baisse de résistance entre un fil et -contact franc ou résistif en un


la terre fil et la terre, directement ou
TERRE et par l’intermédiaire de l’écran
Terre ± franche –bruit (humidité, oxydation …)…..

Boucle Baisse de résistance entre les deux -contact franc ou résistif entre
fils de la même paire. les deux fils de la même paire

Boucle résistance –affaiblissement


boucle franche-interruption

Mélange FIL 1 Baisse de résistance entre deux fils -contact franc ou résistif entre
quelconques d’un câble deux fils quelconques d’un
FIL 2 câble (humidité, oxydation
- 25 -

Fil autre paire

Déséquilibre Différence de résistance entre les -mauvais contact


de résistance deux fils d’une paire, d’un tronçon
de câble -défaut de connectique ...

Bruit La qualité de l’audition ou de la -couplage inductif ou capacité


transmission téléphonique est avec une ligne d’énergie
réduite électrique

-perturbation radio

-défaut physique de la ligne...

Ouvert Interruption de la continuité -jarretière coupé


métallique de la ligne
Communément -câble sélectionné
appelé
« isolement » -défaut de connecteur….

De quartage Un fil d’une quarte est raccordé à -erreur de raccordement non


redresse un fil d’une autre quarte et redressé corrigée mais redressée à autre
à une épissure, une tête, un point de point…
distribution.

3.2.3. L’avis du dérangement


Suite à une déclaration effectuée par l’abonné au centre de production, l’agent
de la table d’essai détermine les coordonnées de l’abonné à l’aide du cahier numérique
contenant son numéro, son adresse, sa position et aussitôt une équipe technique sera
dépêchée.

3.2.4. La relève du dérangement


La relève d’un dérangement se fait en effectuant des tests au niveau des différents points de
coupure (RE, RP-C, PC et le câble) à l’aide du combiné.

 Au niveau du RE : tester la tonalité provenant du central s’il n’y a pas de tonalité.


Alors le problème est dans les fils jarretières du RE.

Si la tonalité existe, alors il faut tester au niveau du RP-C.


- 26 -

 Au niveau du RP-C : tester la tonalité sur la paire d’abonné au niveau du transport.


S’il n’y a pas de tonalité, alors il s’agit d’une mauvaise paire, soit d’un problème au
niveau jarretière. Si la tonalité existe alors il faut tester au niveau du PC.
 Au niveau du PC : si la tonalité existe au niveau du PC, alors le défaut est localisé
dans des câbles de branchement, au niveau des épissures, ou dans l’appareil. S’il n’y
a pas de tonalité, alors le problème est les câbles de distribution.
 Au niveau des câbles ; une fois le câble dérangé (distribution ou transport) est
identifié, il y aura de la partie usée ou changement total du câble.

A la lumière de ce chapitre, notons que le RE est le lieu de passage des


différents points de concentrations. En effet le RPC constitue le point de séparation des câbles
de transport et de distribution.

Pour résoudre un problème d’un abonné suite à un dérangement, le technicien doit avoir les
coordonnées dans le cahier numérique et le constituant de la paire du dit abonné.
- 27 -

CONCLUSION GENERALE
- 28 -

Ce stage de fin d’étude m’a donné l’occasion d’améliorer mes compétences


techniques dans le domaine des réseaux, et des en télécommunications (R&T). Il a élargi ma
vision même de ce qui se trouve derrière le terme « réseaux ».

Ce stage m’a été très utile sur plusieurs plans et m’a permis d’approfondir mes connaissances
acquises durant mes deux ans d’études en filière de réseaux et télécommunications de l’UIT de
Dosso. Il m’a permis pour une première fois d’avoir l’idée de la vie professionnelle et aussi de
mettre les théoriques en pratiques. Niger télécoms m’a beaucoup aidé à me familiariser avec
les outils du réseau filaire à savoir ses équipements, l’installation, le transfert ; la configuration
des modem et routeur avec la ligne ADSL etc.

Ce stage effectuer au sein de Niger télécoms de tillabery a accru mon désir d’y travailler, car
cela m’offre beaucoup d’opportunités, car il y’a tout ce qui touche à l’aspect du réseau.je me
suis rendu compte qu’avec ma future qualification de technicien supérieur en
télécommunication, j’ai pourrais beaucoup apporter à Niger télécoms, des choses que j’ignorais
avant ce stage.

A titre de conclusion, il semble intéressant de mettre en évidence les questions actuelles qui se
posent sur l’avenir de l’opérateur Niger télécoms, et savoir comment il va réagir face à ses
concurrents et quelle sera sa stratégie pour être le leadeur au Niger sur le marché ?
- 29 -

BIBLIOGRAPHIE ET WEBOGRAPHIE
- 30 -

Bibliographie et webographie

www.google.com:
https://www.google.com/search?q=point+de+concentration&source=lnms&tbm=isch&sa=X
&ved=0ahUKEwi00sGs55LjAhUcQxUIHcZPBwwQ_AUIECgB&biw=1366&bih=654#imgr
c=Qo2OjjVUVMusnM

https://www.google.com/search?q=point+de+concentration&source=lnms&tbm=isch&sa=X
&ved=0ahUKEwi00sGs55LjAhUcQxUIHcZPBwwQ_AUIECgB&biw=1366&bih=654#imgr
c=Qo2OjjVUVMusnM

www.google.com/search?q=cable+multipaire&prmd=ivnasource=inms&tbm=isch&sa=X&ve
d=2ahUKEwi_9Pal75jAhVRzBoKHa2JB3cQ_AUoAXoECA0Q&biw=360abih=512&dpr=3
#

www.wikipedia.com

Livre PDF :réseaux et télécoms ;avec son l’auteur Jean-Pierre ARNAUD


Pr au Conservatoire National des Arts et Métiers
Titulaire de la chaire de Réseaux
- 31 -

ANNEXE
- 32 -

CONFUGURATION D’UN ROUTEUR DE MARQUE NETIS

Cliquez sur Login pour entrer dans l'interface utilisateur basée sur le Web du modem routeur.
La fenêtre suivante s'affiche :

Configuration de la connexion Internet et Sécurité le réseau sans fil

Cliquez sur Start pour commencer Guide de démarrage rapide.

Commencez par cliquer sur Next, l’assistant vous guidera à travers ces quatre étapes rapides.
- 33 -

Cliquez sur cancel si vous connaissez la bonne PVC (VPI / VCI) de votre FAI, vous pouvez
saisir la valeur manuellement. Et si vous ne connaissez pas la valeur correcte, s’il vous plaît
cliquez sur OK, il faudra un moment pour rechercher le PVC disponibles.

Vpi : 8 , vci : 81
Après la valeur PVC être entrée ou recherché, cliquez sur Next.

Cochez la case PPPOE/PPPOA, il permet d’assurer que l’on est sur la ligne ADSL, et cliquez
sue Next.
- 34 -

Entrez les informations PPPoE / PPPoA qui vous est fourni par votre FAI Niger Télécoms :
username : Tapez votre login ADSL
password : Tapez votre mot de passe (ADSL(numéro abonné))
Clique sur Next.

Vous pouvez activer ou désactiver sans fil, modifier le SSID sans fil et le type d'authentification
dans cette page.

SSID : saisir un nom identifiant un réseau sans fil Ce nom peut être composé jusqu’à 32
caractères.
Authentification type : pour Sécurité vous pouvez choisir WPA ou WEP.
Password : tapez un mot de passe pour votre réseau wifi.

Puis cliquez sur Next pour continuer.


- 35 -

Cliquez sur NEXT pour enregistrer les paramètres actuels.

Vous aimerez peut-être aussi