Vous êtes sur la page 1sur 29

2 MODELISATON ET DIMENSIONNEMENT DES ELEMENTS

STRUCTURAUX

2.1 PRE-DIMENSIONNEMENT
Le pré-dimensionnement serra fait suivant la référence [2]

2.1.1 Dalle (panneau h du rdc)


Pour ce projet nous optons pour une dalle pleine car notre bâtiment a de très grande portées, la
non régularité des tramages de poteaux, le changement de la distribution des étages

· Sens de portée

4,98 = 4,98
= = = 0,85 < 0,5
7,10 = 7,10
La dalle porte dans les deux sens
· Calcul de la longueur fictive (L)

= √4,98 × 7,1 = 5,95


· Déterminons l’épaisseur de la dalle

≥ = 0,13 = ,
35

2.1.2 Poutres

2.1.2.1 Poutre principale du sous-sol (cas du file (M (18-25))


· Calcul de la longueur fictive (L)
= 8,17
· Déterminons la hauteur de la poutre

ℎ≥ = 1,02 = ,
8

· Déterminons la base de la poutre (b)


0,3ℎ ≤ ≤ 0,6ℎ 0.4 ≤ ≤ 0,8
= ,
≥ 0,12

2.1.2.2 Poutre principale du sous-sol (cas du file(T (12-25))


· Calcul de la longueur fictive (L)

= 8,170 × 5,78 = 6,87

· Déterminons la hauteur de la poutre

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 19


ℎ≥ = 0,78 = ,
10

· Déterminons la base de la poutre (b)


0,3ℎ ≤ ≤ 0,6ℎ 0.3 ≤ ≤ 0,6
= ,
≥ 0,12

2.1.2.3 Poutre secondaire du sous-sol (cas du file(L (12-14))


· Calcul de la longueur fictive (L)

= 2,90 × 5,8 = 4,10

· Déterminons la hauteur de la poutre

ℎ≥ = 0,22 = ,
18

· Déterminons la base de la poutre (b)


0,3ℎ ≤ ≤ 0,6ℎ 0.12 ≤ ≤ 0,24
= ,
≥ 0,15

2.1.2.4 Poutre principale autre niveau (cas du file 19 (N-G))


· Calcul de la longueur fictive (L)
=7
· Déterminons la hauteur de la poutre

ℎ≥ = 0,5 = ,
14

· Déterminons la base de la poutre (b)


0,3ℎ ≤ ≤ 0,6ℎ 0.18 ≤ ≤ 0,36
= ,
≥ 0,15

2.1.2.5 Poutre secondaire autre niveau (cas du file A3 (B1-B2))


· Calcul de la longueur fictive (L)
= 4,00
· Déterminons la hauteur de la poutre

ℎ≥ = 0,285 = ,
14

· Déterminons la base de la poutre (b)

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 20


0,3ℎ ≤ ≤ 0,6ℎ 0.12 ≤ ≤ 0,24
= ,
≥ 0,15

2.1.3 Poteau

2.1.3.1 Colonne (J- 9)


· la surface d’influence niveau supérieur au rdc(Sa) = 21,00 ²
· la surface d’influence RDC (S) = 34,8 ²

2.1.3.1.1 Poteau sous-sol


×( × )
· Détermination de la section (A) ≥ = 0,134 : = = ,

2.1.3.2 Poteau niveau(RDC et étage 1)


× ×
· Détermination de la section (A) ≥ = 0,0512 : = = ,

2.1.3.3 Poteau autre niveau


× ×
· Détermination de la section (A) ≥ = 0,03675 : = = ,

2.1.3.4 Colonne (Q- 25)


· Calcul de la surface d’influence = 16,60 ²

2.1.3.4.1 Poteau sous-sol


× ×
· Détermination de la section (A) ≥ = 0,057 : = = .

2.1.3.5 Poteau autre niveau


× ×
· Détermination de la section (A) ≥ = 0,0475 : = = .

2.1.4 Pré-dimensionnement de la paillasse d’escalier [1]


270
= = = 9,6 ≅ 10
28 28
2.2 ACTION

2.2.1 Charges permanentes


Il s’agit du poids propre des éléments et du poids des équipements fixes. Nous utiliserons les
valeurs fournies dans les tableaux suivants conformément à la Norme NF P.06-004.

Nature du matériau Poids


Béton armé 25,00 KN/m3
Enduit en mortier de ciment 21,00 KN/m3

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 21


Enduit en mortier de plâtre 14,00 KN/m3
Chape au mortier de ciment 21,00 KN/m3
Carrelage céramique 20,00 KN/m3
Parpaings de 15 cm 2,00 KN/m2
Dalle pleine 25 KN/m3
Etanchéité multi couche 2 cm d’épaisseur 0,12 KN/m2
Faux plafond 0,42 KN/m2

éléments sous éléments Épaisseur Poids Poids total


Etanchéité multi couche 2 cm 0,12 KN/m²
Toiture Dalle 8 cm 0,60 KN/m² 1,14 KN/m²
Faux plafond 0,42 KN/m²
Carreau 2 cm 0,40 KN/m²
Chape de mortier 1 cm 0,21 KN/m²
Plancher 4,88 KN/m²
Faux plafond 0,42 KN/m²
Dalle 17 cm 4,25 KN/m²
Agglos de 15 15 cm 2,00 KN/m²
Mur 2,88 KN/m²
Enduit sur les faces 2 × 2 cm 0,88 KN/m²

2.2.2 Charges d’exploitations

Elément Charge d’exploitation (KN/m2)


Planchers 1,50
Toiture Terrasse inaccessible 1
Escaliers 2
Balcon 2,50
Stationnement de voiture léger 2,25

2.3 SOL
Le rapport géotechnique nous a fourni les donnes information permettant de déterminer la
capacité portante et la contrainte de calcul

2.3.1 Détermination des contraintes


· Les hypothèses
- Semelle carré
- La largeur de la semelle B= 2 m

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 22


- La hauteur d’ancrage D = 2 m
- Poids volumique du sol = /
· La profondeur d’assise de la fondation =2B = 4 m
· Pression limite nette équivalente (ple*)

= 2,47 × 3,43 × 3,25 × 3,35 = 3,10
- La hauteur d’ancrage D = 2 m
· Coefficient de portance Kp=1,07

· Capacité portante = × + = ,
· Contrainte de calcul = / = ,

2.4 MODELISATION

2.4.1 Présentation du logiciel ROBOT 2014


ROBOT 2014 est un logiciel de calcul des structures de génie civil (bâtiments, châteaux
d’eau) ; Il offre de nombreuses possibilités d’analyse des effets statiques et dynamiques avec
des compléments de conception.

2.4.2 Modélisation de la structure


Dans l’analyse de la structure, la modélisation est une phase importante, Les résultats obtenus
de l’étude d’un modèle choisi ne peuvent être assimilés à ceux de la structure réelle que si le
comportement du modèle choisi reflète d’une manière appréciable le comportement réel de la
structure, c’est dans cette optique que nous devons choisir le modèle le plus approprié.

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 23


2.5 DIMENSONNEMENT

2.5.1 Dalle (panneau h du plancher haut étage 3)

Pour cette étude nous allons considère une bande de un mètre comme base

2.5.1.1 Descente des charges


descente de charge
valeur en KN/ml
poids du mur 10
poids dalle+ revêtement +faux plafond 4,88
charge d'exploitation 1,5
combinaison QP 15,33
combinaison CAR 16,38
combinaison elu STR 22,338

Sollicitation interne
sollicitation interne(effort interne)
valeur en m unité
dimension
largeur (lx) 5,8 m
longueur (ly) 6 m
rapport des portées (lx/ly) 0,967 -
moment fléchissant
µx 0,039 -
µy 0,931 -
moment elu STR dans le sens OX 29,31 KN.m
moment elu STR dans le sens OY 27,29 KN.m

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 24


moment QP dans le sens OX 20,11 KN.m
moment QP dans le sens OY 18,72 KN.m
effort tranchant
effort tranchant elu STR dans le sens lx 43,67 KN
effort tranchant elu STR dans le sens ly 43,19 KN
effort tranchant els QP dans le sens lx 29,97 KN
effort tranchant els QP dans le sens ly 29,64 KN

2.5.1.2 Détermination des sections d’aciers en flexion


désignation symbole valeur unite
section
base b 1 m
épaisseur e 0,17 m
sollicitation
moment ultime dans direction ox MEDx 0,02931 MN.m
moment ultime dans direction oy MEDy 0,02729 MN.m
caractéristique des materiaux
Résistance du béton à la compression à 28jrs fck 25 MPa
Résistance de l'acier fyk 500 MPa
Module d'élasticité calculé à 28 jrs du béton Ecm 31475,81 MPa
Résistance moyenne du béton à la traction à
fctm 2,56 MPa
28jrs
Module d'élasticité de l'acier Es 200000 MPa
Résistance de calcule du béton à la compression fcd 16,67 MPa
Résistance de calcule l'acier fyd 434,78 MPa
caractéristique limite
paramètre limite ξl 0,617
moment réduit limite µl 0,372
moment résistant limite Ml 0,145 MPa
sens ox (petite portée)
moment réduit ultime µ 0,075
paramètre ultime ξ 0,098
déformation de l'acier tendu Ɛs 0,032
déformation de l'acier comprime Ɛsc -
contrainte d'acier tendu ϭs 434,78 MPa
contrainte d'acier comprimé ϭsc - MPa
section d'acier minimal d'acier tendu Asmin 2,603 cm²/ml
section d'acier tendu As 4,586 cm²/ml
section d'acier comprimé Asc - cm²/ml
sens oy grande portée)
moment réduit ultime µ 0,07
paramètre ultime ξ 0,091
déformation de l'acier tendu Ɛs 0,035

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 25


déformation de l'acier comprime Ɛsc -
contrainte d'acier tendu ϭs 434,78 MPa
contrainte d'acier comprimé ϭsc - MPa
section d'acier minimal d'acier tendu Asmin 2,603 cm²/ml
section d'acier tendu As 4,257 cm²/ml
section d'acier comprimé Asc - cm²/ml

2.5.1.3 Section réelle


section d'acier réelle
direction nombres type diamètre section en cm² espacement en cm
ZONE TENDU
OX 10 HA 8 5,02 10,33333333
OY 10 HA 8 5,02 10,33333333
ZONE COMPRIMEE
OX 0 HA 0 0
OY 0 HA 0 0
· Enrobage minimal ( ):

, = ∅√
= , +∆ , −∆ , −∆ ,

Où :
- , = pour la classe structurale S4 combiné à la classe d’exposition
XC3
- , =
· Enrobage nominal ( ): = +∆
Avec ∆ = = pour la classe structurale S4 combiné à la classe
d’exposition XC3

· Hauteur utile réelle


∅ 10
é , =ℎ− + = 170 − (35 + ) = 130
2 2
∅ 8
é , =ℎ− +∅ + = 550 − (35 + 10 + ) = 121
2 2

2.5.1.4 Vérification des contraintes à l’état limite de service quasi permanent


Rayon moyen de l’élément
- section transversale du béton : = 17 × 100 = 1700
Le périmètre exposé : = 100

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 26


2 2 × 1700
ℎ = = = 34 = 340
100

Coefficient de fluage
ℎ 28
( = 50%)

é 25/30
Coefficient de fluage ∞; = 1,8

VERIFICATION DES CONTRAINTE EN SITUATION QUASI PERMANENT


symbole valeur unité

enrobage 0,035 m
Coefficient de fluage 1,8
Module effectif 11241,36 MPa
Coefficient d’équivalence 17,79
Contrainte admissible du béton 11,25 MPa
Contrainte admissible de l'acier tendu ox 360 MPa
Contrainte admissible de l'acier tendu oy 360 MPa
Contrainte admissible de l'acier comprimée ox - MPa
Contrainte admissible de l'acier comprimée oy - MPa
SENS OX
hauteur utile d'acier tendu dreel 0,131 m
hauteur utile d'acier comprimé d'reel 0 m
épaisseur du béton comprimée xreel 0,04 m
Inertie homogène fissurée Ihf 9,5287E-05 m4
Contrainte dans le béton 8,443 MPa
Contrainte dans l’acier tendu 341,699 MPa
Contrainte dans l’acier comprimé 0 MPa
section de béton est satisfaisante
CONCLUSION section d'acier est satisfaisante
-
SENS OY
hauteur utile d'acier tendu dreel 0,123 m
hauteur utile d'acier comprimé d'reel 0 m
épaisseur du béton comprimée xreel 0,039 m
4
Inertie homogène fissurée Ihf 8,4348E-05 m
Contrainte dans le béton 8,658 MPa
Contrainte dans l’acier tendu 331,738 MPa
Contrainte dans l’acier comprimé 0 MPa
section de béton est satisfaisante
CONCLUSION section d'acier est satisfaisante
-

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 27


2.5.1.5 Vérification au feu
Nous allons procéder par la méthode tabulée .la résistance au feu des éléments porteur étant
fixé à R60, ainsi d’après le tableau ci-dessous notre dalle respecte bien ces conditions :

· Epaisseur de la dalle =17 cm > l’épaisseur minimal = 8 cm


· Le rapport des cote ly /lx= 1,03 et l’espacement des barre = 10,33 cm > l’espacement
minimal = 10 cm

2.5.2 Poutre (file H (A11-16) du rez-de-jardin)

2.5.2.1 Schéma mécanique

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 28


2.5.2.2 Descente des charges
· Surface de reprise des charges
- Surface de reprise des charges de la colonne (H-18’) (S)

- Surface de reprise des charges linéique(S)

· Descente des charges

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 29


CHARGES PONTUELLES
CHARGE F
charges de la colonne
Elément surface de reprise en m² Charge en KN/m² Charges en KN
toiture terrasse 17,1 1,14 19,494
poutre (20 x 30) (3,06 + 3,01) x 0,2 x 0,21 x 25 6,3735
plancher 17,1 4,88 83,448
poutre (20 x 40) (3,06 + 3,01) x 0,2 x 0,27 x 25 8,1945
Mur 3,52 x 7,83 x 2,84 69,380064
Colonne 5 x 3,12 X 0,2 x 0,2 x 25 15,6
Charge permanente 685,557756
charge d'exploitation plancher 17,1 1,5 25,65
charge d'exploitation toiture 17,1 1 17,1
charge d'exploitation 119,7
autre charge
mur 3,52 x 7,83 x 2,84 78,274944
charge permanente total 763,8327
charge d'exploitation total 119,7
combinaison QP = g + 0,3q 799,7427
combinaison CAR= g + q 883,5327
combinaison elu STR= 1,35g + 1,5q 1210,724145
CHARGES REPARTIES
charges Q
Elément largeur de reprise en m Charge en KN/m² Charges en KN/ml
plancher 3,65 4,88 17,812
poutre(40 x 120) 0,3 x 0,83x 25 9,96
mur 3,52 x 0x 2,84 0
Charge permanente 27,772
charge d'exploitation plancher 3,65 1,5 5,475
combinaison QP = g + 0,3q 29,4145
combinaison CAR= g + q 33,247
combinaison elu STR= 1,35g + 1,5q 45,7047

2.5.2.3 Sollicitations interne


· ELU STR

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 30


· ELS QUASI PERMANENT

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 31


2.5.2.4 Détermination des sections d’aciers

désignation symbole valeur unite


section
base de la poutre b 0,4 m
hauteur de la poutre h 1,2 m
sollicitation
moment ultime MED 2,85 MN.m
caractéristique des materiaux
Résistance du béton à la compression à 28jrs fck 25 MPa
Résistance de l'acier fyk 500 MPa
Module d'élasticité calculé à 28 jrs du béton Ecm 31475,81 MPa
Résistance moyenne du béton à la traction à 28jrs fctm 2,56 MPa
Module d'élasticité de l'acier Es 200000 MPa
Résistance de calcule du béton à la compression fcd 16,67 MPa
Résistance de calcule l'acier fyd 434,78 MPa
caractéristique limite
paramètre limite ξl 0,617
moment réduit limite µl 0,372
moment résistant limite Ml 2,893 MPa

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 32


moment réduit ultime µ 0,366
paramètre ultime ξ 0,603
déformation de l'acier tendu Ɛs 0,002
déformation de l'acier comprime Ɛsc -
contrainte d'acier tendu ϭs 400 MPa
contrainte d'acier comprimé ϭsc - MPa
section d'acier minimal d'acier tendu Asmin 7,348 cm²
section d'acier tendu As 86,943 cm²
section d'acier comprimé Asc - cm²

La section d’acier réel : , é = = ,

· Enrobage minimal ( ):

, = ∅√
= , +∆ , −∆ , −∆ ,

Où :
- , = pour la classe structurale S4 combiné à la classe d’exposition
XC3
- , =
· Enrobage nominal ( ): = +∆
Avec ∆ = =

Hauteur utile réelle

∑∅ 75
é =ℎ− +∅ + = 1200 − (54 + 8 + ) = 1100
2 2

2.5.2.5 Vérification des contraintes à l’état limite de service quasi permanent


Rayon moyen de l’élément
- section transversale du béton : = 17 × 100 = 1700
Le périmètre exposé : = 100

2 2 × 400 × 1200
ℎ = = = 34 = 390
2460

Coefficient de fluage

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 33


ℎ 28
( = 50%)

é 25/30
Coefficient de fluage (∞; ) = 1,7

VERIFICATION DES CONTRAINTRE EN COMBINAISON QUASI PERMANENT


symbole valeur unité
moment fléchissant en QP 1,875 MN.m
enrobage 0,035 m
Coefficient de fluage 1,7
Module effectif 11657,71 MPa
Coefficient d’équivalence 17,16
Contrainte admissible du béton 11,25 MPa
Contrainte admissible de l'acier tendu 200 MPa
Contrainte admissible de l'acier comprimée 200 MPa
hauteur utile d'acier tendu dreel 1,1 m
hauteur utile d'acier comprimé d'reel 0 m
épaisseur du béton comprimée xreel 0,61 m
Inertie homogène fissurée Ihf 0,112045078 m4
Contrainte dans le béton 10,208 MPa
Contrainte dans l’acier tendu 140,709 MPa
Contrainte dans l’acier comprimé 0 MPa

INFORMATION OK
-

2.5.2.6 Vérification au feu


Nous allons procéder par la méthode tabulée .la résistance au feu des éléments porteur étant
fixé à R60, ainsi d’après le tableau ci-dessous nous poutre respecte bien ces conditions :

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 34


2.5.3 Poteau (

2.5.3.1 Surface de reprise

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 35


2.5.3.2 Descente des charges

DESCENTE DE CHARGE SUR COLONNE


Charge en Charges en
Elément surface de reprise en m²
KN/m² KN
toiture terrasse 12,18 1,14 13,8852
Mur 0
poutre (20 x 30) 8,1 x 0,2 x 0,22 x 25 8,91
poids du propre poteau 3,52 X 0,2 x 0,2 x 25 3,52
étage 4

charge d'exploitation 12,18 1 12,18


charge permanente total appliqué au poteau(NG) 26,3152
charge d'exploitation total appliqué au poteau(NQ) 12,18
combinaison QP = NG + 0,3NQ 29,9692
combinaison CAR= NG + NQ 38,4952
combinaison elu STR= 1,35NG + 1,5NQ 53,79552
Plancher 12,18 4,88 59,4384
poutre (20 x 40) 8,1 x 0,2 x 0,27 x 25 10,935
mur 9,2 x 2,88 x 3,52 93,26592
poids du propre poteau 3,52 X 0,2 x 0,2 x 25 3,52
étage 3

charge d'exploitation 12,18 1,5 18,27


charge permanente total appliqué au poteau(NG) 193,47452
charge d'exploitation total appliqué au poteau(NQ) 30,45
combinaison QP = NG + 0,3NQ 202,60952
combinaison CAR= NG + NQ 223,92452
combinaison elu STR= 1,35NG + 1,5NQ 306,865602
plancher 13,44 4,88 65,5872
étage 2

poutre (20 x 40) 9,67 x 0,2 x 0,27 x 25 13,0545


mur 5,25 x 7,83 x 2,88 53,2224

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 36


poids du propre poteau 3,52 X 0,2 x 0,2 x 25 3,52
charge d'exploitation 13,44 1,5 20,16
charge permanente total appliqué au poteau(NG) 328,85862
charge d'exploitation total appliqué au poteau(NQ) 50,61
combinaison QP = NG + 0,3NQ 344,04162
combinaison CAR= NG + NQ 379,46862
combinaison elu STR= 1,35NG + 1,5NQ 519,874137
plancher 13,44 4,88 65,5872
poutre (20 x 40) 9,67 x 0,2 x 0,27 x 25 13,0545
mur 5,25 x 7,83 x 2,88 53,2224
poids du propre poteau 3,52 X 0,2 x 0,2 x 25 3,52
charge d'exploitation 13,44 1,5 20,16
étage 1

charge permanente total appliqué au poteau(NG) 464,24272


charge d'exploitation total appliqué au poteau(NQ) 70,77
combinaison QP = NG + 0,3NQ 485,47372
combinaison CAR= NG + NQ 535,01272
combinaison elu STR= 1,35NG + 1,5NQ 732,882672
plancher 13,44 4,88 65,5872
poutre (20 x 40) 9,67 x 0,2 x 0,27 x 25 13,0545
mur 5,25 x 3,52 x 2,88 53,2224
poids du propre poteau 3,52 X 0,2 x 0,3 x 25 5,28
charge d'exploitation 13,44 1,5 20,16
RDC

charge permanente total appliqué au poteau(NG) 601,38682


charge d'exploitation total appliqué au poteau(NQ) 90,93
combinaison QP = NG + 0,3NQ 628,66582
combinaison CAR= NG + NQ 692,31682
combinaison elu STR= 1,35NG + 1,5NQ 948,267207
plancher 11,6 4,88 56,608
Terrasse 8,32 4,88 40,6016
poutre(20 x 40) 6 x 0,2 x 0,23 x 26 6,9
poutre(30 x 100) 1,85 x 0,4 x 0,83 x 26 11,51625
mur 5,25 x 3,52 x 2,88 53,2224
poids du propre poteau 3,77 X 0,3 x 0,3x 25 8,4825
RDJ

charge d'exploitation PH 11,6 1,5 17,4


charge d'exploitation TER 8,32 2,25 18,72
charge permanente total appliqué au poteau(NG) 778,71757
charge d'exploitation total appliqué au poteau(NQ) 127,05
combinaison QP = NG + 0,3NQ 816,83257
combinaison CAR= NG + NQ 905,76757
combinaison elu STR= 1,35NG + 1,5NQ 1241,84372

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 37


poutre (20 x 30) 7,8 x 0,2 x 0,3 x 25 11,7
poids du propre poteau 2 X 0,3 x 0,3 x 25 49,5
FONDATION

charge permanente total appliqué au poteau(NG) 839,91757


charge d'exploitation total appliqué au poteau(NQ) 127,05
combinaison QP = NG + 0,3NQ 878,03257
combinaison CAR= NG + NQ 966,96757
combinaison elu STR= 1,35NG + 1,5NQ 1324,46372

2.5.3.3 Calcul de la section d’acier


niveau édicule étage 4 étage 3 étage 2 étage 1 RDC RDJ FOND
k1 0 0,013317 0,026634 0,026634 0,026634 0,0332919 0,082921 0,1816
k2 0,013317 0,026634 0,026634 0,026634 0,033292 0,0829207 0,181598 0
lo 0,507135 1,834311 1,858346 1,858346 1,869757 1,9560567 2,299279 1,13469
y #DIV/0! 31,77119 32,1875 32,1875 32,38515 33,879896 26,54979 13,1023
α #DIV/0! 0,681138 0,677421 0,677421 0,675654 0,6622478 0,726735 0,82324
Nbeton en KN 0 666,8 666,8 666,8 666,8 1000,2 1500,3 1500,3
NED en KN 0 53,79552 306,8656 519,8741 732,8827 948,26721 1241,844 1324,46
As en cm² #DIV/0! -13,5 -4,9 2,3 9,6 9,9 4,8 2,5
Asmin en cm² 0 0,8 0,8 1,2 1,69 2,18 2,86 3,05
Asmax en cm² 0 16 16 16 16 24 36 36
Asth en cm² #DIV/0! 0,8 0,8 2,3 9,6 9,9 4,8 3,05

2.5.3.4 Ferraillage
section d'aciers réelle
niveau nombre Type diamètre Areel en cm² Фt Stmax en cm
édicule 0 HA 0 0 6 0
étage 4 4 HA 10 3,14 6 20
étage 3 4 HA 10 3,14 6 20
étage 2 4 HA 10 3,14 6 20
étage 1 6 HA 16 12,0576 6 20
RDC 6 HA 16 12,0576 6 20
RDJ 6 HA 16 12,0576 6 30
FOND 6 HA 16 12,0576 6 30

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 38


Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 39
2.5.4 Semelle isole
La charge en tête de la semelle est donne dans le tableau ci-dessous :

combinaison Charge en KN
combinaison QP = NG + 0,3NQ 927,15132

combinaison CAR= NG + NQ 1016,08632

combinaison elu STR= 1,35NG + 1,5NQ 1390,774032

2.5.4.1 Pré-dimensionnement de la semelle


· Section de la semelle (A×B)

,
Nous optons pour une section carre, . ≥ = ⇒ = = = 2,81

On prendra A = B = 2,90 m

, ,
· Hauteur utile de la semelle de la semelle(d) = = = 0,625
, ,
· Hauteur de la semelle de la semelle(h) ≥ + = + 0,035 = 0,65

2.5.4.2 Section d’armature(As)


· Charge total à elu Pu=(1324,46 + 1,35 × 2,6 × 2,6 × 0,65 × 25) = 1472,75

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 40


( ) , × ,
· Section d’acier de calcul = = = = 18,12 ²
× ×

· Section réelle = = 10 16 = 20,11 ²

2.5.4.3 Ferraillage

2.5.4.4 Vérification du poinçonnement


Pour s’assurer du non poinçonnement il faut que la condition ci-dessous soit vérifiée :

= 2( + + 2ℎ) = 4,2
ℎ> = 0,44 ( + ℎ)(2 + ℎ)
0,04 = 1+ = 1861,60

h > 0,44 donc le non poinçonnement est assuré.

2.5.5 Radier
Apres avoir fait l’étude global sur la fondation du bâtiment, nous constatons que la plus parts
des semelles se touchent et d’autres sont faiblement distant ce qui nous fais opter pour
l’utilisation des radier.

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 41


2.5.5.1 Pré dimensionnement
Nous optons pour des radiers rigide ainsi les conditions suivant doivent être respecté :

ℎ: ℎ
ℎ≥ = 0,9
: =9

2.5.5.2 Coefficient de réaction du sol ( Ks)


= Avec :

: Tassement de consolidation

: Tassement dit dévia torique

×
On suppose ≅0 ⇒ = = = = =2212,5 KN/m3
, × × ,

2.5.5.3 Longueur élastique (le)


Considérons une bande de radier de largeur Bl ,la longueur élastique est donne par la formule
× × , × ,
suivante : = = = 7,44
, × , ×

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 42


2
> = 5,73 m

2.5.6 Murs de soutènement

2.5.6.1 Force agissant sur le mur


· Force de poussée

- Coefficient de poussée = 45° − = 0,49

- Force de poussée = = 110,25 /

· Force de butée

- Coefficient de poussée = 45° + = 2,03

- Force de poussée = = 96,65 /

· Force de butée

- Coefficient de poussée = 45° + = 2,03

- Force de poussée = = 96,65 /

· Poids propre du mur de soutènement = . = 42 /

2.5.6.2 Vérification de la stabilité au renversement


· Moment stabilisateur
- Moment créé par la force de butée = = 83,764 . /

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 43


- Moment créé par le mur = = 25,8 . /
- Moment stabilisateur = + = 109,26 . /
· Moment renversant = = 183,75 . /

· Coefficient de sécurité = = 0,59

Le renversement n’est pas assuré car FR<1, 5. ainsi nous allons redéfinir la section de la voile.

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 44


3 PLOMBERIE ET ASSAINNISSEMENT

3.1 Assainissement
L’assainissement est l’ensemble des moyens de collecte, de transport, de traitement et
d’épuration des eaux usées avant leur rejet dans les rivières ou dans le sol. Il existe deux types
d’assainissement à savoir :

· L’assainissement non collectif


· L’assainissement collectif

Dans le cas de notre projet, nous choisirons l’assainissement non collectif parce que les eaux
seront traitées individuellement avant d’être rejetées dans la nature.

Le principe qui guide la conception de notre fosse septique est :

De fournir une durée de rétention suffisante pour les eaux usées qui arrivent dans la fosse.
D’assurer la stabilité du liquide, ce qui favorise le dépôt des matières solides

3.1.1 Capacité de la fosse septique

3.1.1.1 Nombre d’usagers


nombre de
niveau personne/pièce nombre de pièce nombre total de personnes
RDJ 2 1 2
RDC 2 7 14
étage 1 2 7 14
étage 2 2 7 14
étage 3 2 5 10
étage 4 2 4 8
nombre de personne total 62
nombre de personne additionnel 31
effectif total 93

3.1.1.2 Volume de rétention(A)


La durée de rétention est estimée à un jour

Volume de rétention est donné par la formule suivante :

= ×

Avec :

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 45


: volume de rétention
: nombre de personnes utilisant la fosse.
: débit des eaux vannes et usée (en litres) par personne et par jour estimé 100 l
= × = =

3.1.1.3 Volume nécessaire à l’accumulation de boue(B)


Nombre d’année entre deux vidanges pour notre projet est estimé à cinq ans.

Volume nécessaire à l’accumulation de boue est donné par la formule suivante :

= × × ×

Avec :
: capacité totale utile (en litre).
: nombre de personnes utilisant la fosse.
: nombre d’année entre deux vidanges
: facteur qui relie la vitesse de digestion à la température et à la périodicité des
vidanges. On le trouve au Tableau 6.2
: vitesse d’accumulation de boue estimé 40 l /personne/an
= × × × = =

3.1.1.4 Volume de utile de la fosse(C)


= + =

3.1.2 Dimension de la fosse


La hauteur utile de la fosse est de 2,00 m, ainsi ces dimension en plan sont donne par :

= × ⇒ = = ≅ ,
×

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 46


largeur longueur
compartiment hauteur utile(m) volume (m3)
utile(m) utile(m)
Premier compartiment 2,25 4,5 2 20,25
Deuxième compartiment 2,25 2,25 2 10,125

3.2 PLOMBERIE

Mémoire rédigé et présenté par : NGUE SADRACK Page 47

Vous aimerez peut-être aussi