Vous êtes sur la page 1sur 5

Semaine 2 maison / chimie

Diapo 11. Les glucides appartiennent à la catégorie nutriments énergétiques car leur « combustion » appelée en
biologie respiration cellulaire permet d’obtenir de l’ATP. C’est une réaction exothermique qui dégage de l’énergie
convertie en ATP.

Le cerveau n’utilise que du glucose pour obtenir son énergie. La majorité des organes sont capables, en cas de
pénurie, d’utiliser d’autres nutriments énergétiques.

2ème catégorie  (de nutriments énergétiques) : les protéines

 Elles contiennent C, H, O et N.
 Elles peuvent être polymérisés = longue chaîne d’une structure répétitive (le monomère= l’acide aminé) : là
ils résultent d’une condensation de monomères, ils ne peuvent être utilisés par les cellules que sous la forme
de monomères= molécules simples. Ces molécules simples résultent d’une hydrolyse de la forme
polymérisée = le polypeptide.
 Le monomère correspond aux 20 acides aminés et les protéines aux polymères qui ont forme spatiale.
 La fonction d'une protéine est étroitement dépendante de sa séquence en acides aminés et des
modifications même minimes de cette séquence ont des répercutions profondes sur la fonction biologique.
Son organisation tridimensionnelle conditionne cette fonction.
 On distingue 7 catégories de fonctions pour les protéines. Diapo 13.

1une fonction de défense = d’immunité car les anticorps interviennent dans l’immunité, ils sont sécrétés par une
sorte de lymphocyte. Les toxines bactériennes ou le poison des serpents sont aussi des protéines de défense du
point de vue de ces espèces. Le fibrinogène associé aux plaquettes sanguines permet la formation de caillot luttant
contre un début d’hémorragie.

2une fonction de régulation car une catégorie de protéines sont les hormones qui interviennent dans
l’homéostasie. Il y a aussi des protéines qui permettent la régulation des divisions cellulaires, l’expression des gènes.

3une fonction enzymatique (= métabolisme) car les enzymes sont des protéines biocatalyseurs qui facilitent les
réactions chimiques cellulaires en abaissant l’énergie d’activation.

4une fonction de contraction car, dans les fibres musculaires, deux protéines coulissent pour générer un
raccourcissement de la fibre : ce sont l’actine et la myosine. Ces 2 protéines permettent la contraction musculaire.

5une fonction structurale ou architecturale car de nombreuses protéines donne de la résistance, un appui, un
soutien aux structures anatomiques : c’est le cas du collagène, élastine, kératine. Il y en a aussi qui permettent
d’organiser la chromatine, comme les protéines d’empaquetage.

6 une fonction de transport car l’hémoglobine est capitale dans les globules rouges pour transporter le dioxygène.
Il y a aussi des cytochromes qui transportent des électrons, des lipoprotéines qui transportent le cholestérol dans le
plasma (LDL et HDL).

7une fonction de récepteur membranaire car les cellules cibles = cellules effectrices de la régulation hormonale
portent sur leur membrane des récepteurs capables de s’associer transitoirement avec l’hormone, ce qui amène la
cellule à changer son activité, donc à corriger la perturbation. Mais il y a aussi des protéines « canal » régulées
ouvertes ou fermées aux ions Na+ ou Ca2+ comme vu dans la genèse du potentiel d’action.

 Les acides aminés.

Diapo 14.

 Son nom a été déterminé par les deux groupements fonctionnels qu’il porte : un groupement amine NH2 et
un groupement carboxyle COOH (c’est lui qui peut se dissocier, on verra cela plus tard et donc donner de
l’acidité).

1
 Ces deux groupements sont connectés à un même carbone appelé carbone alpha : Cα. Ce Cα porte toujours
un H. La partie restante de la plus petite avec un seul H à de grandes ramifications, voire cycle, est appelée le
radical ou partie variable.

 Il faut être en mesure d’identifier ces deux groupements amine et carboxyle, le Cα et le radical sur un
acide aminé. Enlever ensuite le cache pour auto-évaluation.

Ex :

Voir diapo 15 où le radical R a été colorié pour toutes les sortes d’AA.

Remarque : On peut utiliser les AA pour vous faire placer des dipôles ou non (laisons covalentes polaires ou pures).
Selon les caractéristiques hydrophiles ou hydrophobes de leurs parties, on peut les retrouver enchassés dans une
protéine ou plutôt vers l’extérieur. Ainsi une protéine canal a ses parties hydrophobes proches des phospholipides
de la double couche et au centre à sa partie hydrophile pour laisser passer des ions par exemple.

2
 Les dipeptides puis polypeptides. Une succession de réactions de condensation = polycondensations.

Toute réaction de condensation assemble et élimine de l’eau à chaque formation de liaison covalente.

Entre 2 acides aminés, cette liaison covalente s’appelle une liaison peptidique.

Concrètement il faut placer 2 AA côte à côte, de telle sorte de le groupement carboxyle COOH de l’un soit proche du
groupement amine du suivant.

Le OH du carboxyle COOH du 1er AA et le H de l’amine NH2 du 2ème AA repassés en bleu donneront la molécule d’eau
et la liaison peptidique se fera entre CO et NH.

Ainsi, le dipeptide formé a, à une extrémité, encore un groupement amine = extrémité N terminale et, à l’autre, un
groupement carboxyle COOH = extrémité C terminale.

La liaison peptidique est la liaison CO-NH ou NH-CO selon le sens où on prend le dipeptide, voire le polypeptide.

Écrit dans l’autre sens cela donne : mais c’est pareil !!!

3
Faire l’exercice diapo 18.

 On peut trouver le nombre d’AA assemblés en comptant le nombre de liaisons peptidiques


CO-NH ou NH-CO. voir diapo 17.

Diapo 20. Polypeptide: Reconnaissance des liaisons peptiques.

Donc 3 liaisons peptidiques => 4 AA liés

n liaisons peptidiques => n+1 AA liés


4
A vous le faire le peptide glycine-Histamine-Lysine en consultant la diapo 15 pour les formules semi-développées.

Enlever le cache une fois le travail effectué.

 Du polypeptide aux acides aminés = monomères : des réactions d’hydrolyses. (besoin d ‘eau pour se faire et
le réactif est coupé en morceaux)

-Action de l’enzyme pepsine de l’estomac de l’humain :

Protéine de muscle de vache + ____________ plusieurs peptides

Il existe d’autres protéases ( enzymes capables de permettre la découpe de polypeptides) dans le suc pancréatique.

-Action des peptidases du suc pancréatique humain :

Peptides + ___________  acides aminés

Vous aimerez peut-être aussi