Vous êtes sur la page 1sur 12

Transport r*uti*r

s\\-: s \\§ \§ § -s:\\ s §


\::-\ s-::: § §§§-

§\§lx§ Ss§ss§'§S\s"S \

**si§*x ;'§§-:r:*s:::: :s. . '. .:. l' 'ii §*** eus r:sql "' : ". ls s*:-:.s1.:r:sr: §u**Èr*§r§** §
Depuis janvier 2û2t, !e r**nde est confronté à une panclêmi* inédite : !e corcnavirus.
üébut mai 202û, la nr*itié de la pcpulation mondiale, environ 3,§ milliards d'habitants, était confinée afin de
iirniier !a p:r*pagation du virus.
Dès lors, l'activité êconomique a fortement été irr:pectée. et notamment le secteur du transpaft routier de mar-
chandises.
Certaines entreprises ont cessé leur octivité alors que d'autres I'ont p*ursuivie mais dans des conditions inédite s,
necessitant flexibilité et réactivité.
Cette r6flexion conduira l'étudiânt à s'interroger sur :
. les divers types de risques auxquels les entreprises de transport routier de manchandises ont été exposées
pendant la crise '
r les solutions jLrridiques permettant de limiten ies risques et l'in'rpact de la crise sur ieur activit*.

En cppui des docr.lments, répsndre oux questions suivantes de fcçon orsr.,menfée et structt*rée.
§. l* s§ss*e s*§§ §qr §x§t ) r. Analyser [a situation à laque[[e sont con{rontées les entreprises de
§ «ri e;L"'c t: ft e .1:ê{ü. I ..::.. ;
§ transport routier de marchandises en F-rance e.n avril zozo,
t* 5s r§s §,lss.sès!,teti*s § e. q""lifier les risqueq "n.àq*, par la rnàjorità dài", Èntràprises.
'i. ftegerds critiquàs r' "
§
§ Suton vous, les contrats d'assurance souscrits peuvent-i[s permettre de
È'

§ ,..., se plotéger conlre les conséquences éçonornigùei de la crjse sanitaire ?


4. Rappe[er les causes d'exonération de [a responsabitité contractuel[e.
§ S. Æegonds critiqêres :

Selon vous, la force majeure pourrait-.elle être invoquée pa1 [9s


entreprisè3 qui ne seraient plus eir mesure de faire {ace à leurs obligations

.= contractue[[es (retard ou défaut de paiement par exemple) ?


6. Repérer les mesures mises en æuvre par ['État français afin d'éviter les
'
faillites d'entreprises de transport routiei dà'Àarchandiies.
7. ldentifier les autres acteurs engagés auprès des entreprises de transport
routier dans cette crise.
I \:
§ 8. Regards critiques:
.E § . Selon vous, ces mesures seront-elles suf{isantes ?
I

§susrr:s § §" l"o rrise du coronovirus: l'enlreprise de tronsporl rsulier fcee cux risques ,æ
-F=/ Rær-:r
§§e :'1* )

g. Repérer et expliquer [e risque auquel sont exposés les employeurs du


lf r.:,r.:{ I : -1- l:r: transport routier de marchandises.
to. ldentifier [es risques auxque[s sont con{rontés les conducteurs routiers
dans ['exercice de leur activité professionnel[e.
tt. Expliquer [es règles juridiques qui permettent d'assurer une meilleure
protection des conducteurs.
t2. Regor ds cr.i;qres .

Selon vous, si l'employeur ne protège pas suffisamment ses salariés


contie [e virus, que[[e sera sa responsabilité ? Queltes conditions devront
être réunies ?
t3. Énumérer les actions mises en æuvre par ['État afin de ren{orcer [a

protection des conducteurs.

:1. i*s: r!s;r:*: li*,:-. § §'xssg* §*.r l.{. Présenter les avantages du recours à t'E-CMR pour les entreprises de
:-: :r-. :-..l::s i l.:.r -:ss i: :: s i*s i * s : is s transport routier de marchandises.
a§i: § §' §§l.r:i\r.§ nÀ§ § r5. Regards critrques :
Selon vous, quetles mesures peuvent être mises en æuvre pour se

prémunir des cyberattaques ?

Entre le moment où ce sujet a été réaltsé et le moment où il sera traité par les
étudiants, de nombreux éuènements se seront encore déroulés...
t6. Lâ crise du coronavirus a-t-e[[e engendré de nouvelles règles de droit ? La
force majeure a-t-e[[e été retenue pour exonérer certaines entreprises de
leur responsabilité ? La responsabilité de certains employeurs a-t-etle été
retenuè ? Certaines entreprises orit:elles été victimes de cyberattaques ?

§§§\\§,.§\§§§\§S.§§S§§§§§§§\§S§S§s.\§Ss§§§§§
s\.§ §§§sss觧è= §§§§§§§ §§ §§§§§§§s§§§§§

Dans le cadre de crise sanitaire liée au Coronavirus, la FNTR a lancé une première enquête sur l'impact écono-
mique de la crise dont nous avons communiqué les résultats le 31 mars. Cette seconde enquête a étél.ancée entre
le 6 et t5 avrll2020. Le questionnaire a obtenu plus de 1 200 réponses. Cette crise a fortement perturbé le secteur
du TRM^

Graphique I Graphique 2

i X des entreprises du TRM avec un arrêt totâ!, % des entreBrises du TRM avec
I partiel ou san§ ârrêt un arrêt total, pârtiêl ou §ân§ ârrêt
i xTotal
!.t 90%- §r*rs .槧rx*§§s§r*
Hors alimeniaire ei alineantaire des animaux'
7$Yn
80%

!
i
r Sette$ alimentaire s Arrêt partiel
: 70% -i .: Arrêt t0tal
SS./" 57%
! 6§0/o i .:: Pas dàrrêt
i 50%i
40Yo i

30% .i 25a1 27nlo


20%
i 2Oolo i
i
i
rov"
ûol.
i
..1

Arrâ partiel
§ §.:....l
Anêttotal
* Ë*-l
Pas d'an€t

.=
ê I isentaire, iôù.Bge et paiile Enquête lancée
§ource: FN ll - i'enquête a été iancéeentre le 6 et 15 aril 2020.
enlre le 21 et 25 mars .=
.F

æ
I

.9

i:'::::: ii. [orgonisslion de I'oriivilé de l'enlrepri:e


Transport rouîier
§
ir.r;r§:\::iri!. s r::i. i::::.::r.r:

Graphique 3 Graphique 4
, x à" cÀ nr perdu àu côuri des 3 iemaines % des camions à I'arrêt
i de confinement
, par rapport à la meme période en 2019

plüs de 75 .r.:.'1,... Moins de


%deCA it* 25 % decA

5?%
48% Moyenne
Mo1ænne
Entre 50 % Entre 25 o/o
Entre 50 %
et 74 % des et 49 % des
et74%de
camions camions
CA

Graphique 5 Graphique 6
: % de CA HT perdu au cours des 3 semaines
: % de camions à l'arrêt par toill* d'e*trepri**
, de confinement per t*§è§c §* §'*s:§r*pr§se
i par rapport à la même période en 2019 ' 6SZo

I:50o/o: SOYo
55%
54ÿo
52ç/o

4Ho'' 5S/o 48o/o


-'--rl.:1.r,È-:-i§.-i§

ffi
47§lo

w
44ÿa
4§lo
ffi
t.lr:r:.rrr'r: .ll;..,..'rs:lr, i\,il:,i--i.\
:
Me/o

rli
4§/o ffi
4Aÿo
Moins de 10
salaraés
Enke
10 et 49
Entre
50 et 249
+ de 250
35§/o

3ÿ/o w w
Moins de 10 '
Entre
§
Entre
æ
+ de 250
salariês 10 et 49 50 d 249

Graphique 7 Graphique 8
% des entreprises à I'arret total, partiel ou sans arrêt l Problématiques internes
par tai§§* §'sr:§r*pris* i
rencontrées pâr les entreprises du
ao% , 76% :
BArrêrtoral jw"
7o% Arrêt partiel
TRM
60% . x Pas dtrêt 56% :.i\ tt.t.::l. i
Chômage partiel
$% ., 47x \ ,tl. i
40% ., 36% t:.s \ ,:'rr:: Départs ou retours vides Wogx
30% il - 23% u%

:i ru I æ i§ §*\§ #\*:
Diffi cultés de logistique
W zrx

Moins de l0 Elaries
Efitrê
10 et 49
Entre
50 ea 249
+ de 250 :
Draitde retrait des
salariés W rqx
Sûurce:fNTR-l'enquêleaétélâncéêeôtrele6et15av.ii2O2O. .

Heuressupplémentatres § 13%

Graphique 9

Problématiques externes rencontÉes


par les entreprises du TRM

Arrêt de l'activité ds clients

Saisse signifiGtive ôu abserce de l'activité

Dilfrru tés aù crrgemenr@ a la IiÿG;sor 40%

Annulatiæ ou report des ctrtGts 37ÿo

I
PÊssion sur les prh de la pàri des cha.geurs t6%
Délais de transport 9ÿo
§*,-rrce : FI{TR

'1-. .
Pémiits per rêlard
I .. Lenquête a été lancée entre le 6 et [e t5 avrii zozo.
o

§è§§§§§
§lri:s:*s I §. lu rrise du roronsvirus : i'enlreprise de konsport roulier foce oux rlsques | §I I5.§
S\§
.i:.

% des entreprises à l'arrêt de leur activité par marchandise transportée


Arrêttotal Arrêtpârtiel Pasd'arrêt

Secteur de I'automobile* 8o/o t%


Déménagement 25% a%
Livraison des meubles et menuiseries 1)-/o a%
Secteur de la construction - travâux publ ics et bâti ment ::.:i§396 34% 3%
Location avec conducteur :.:.iLri:,r14%i 5t% 5%
lndustriels, métall urgie, sidérurgie \i42%: 52o/o 6o/o

Trânsport exce ptionnels** 34o/o 6t% 5%


Déchets et recyclage 2§/o ff/o t7%
Produit médical, pharmaceutique et derme cosmétique 77% 67o/"
Marchandises générales, diverses et palettes t6% 7t% 13%
Logisti que et emballage L4% s7% 29%
Bennes (hors TF) 14% 52% 34%
Fret {complet et multipot} 1§/o Wo 7%
Bois, exploitation forestière r\:1.§9{' 65% 26%
Contene u rs et porte-co nte neu rs - i nte rnati onal e .ili\§§9ô, 62% 29%
Animaux vivants L::i:i::rii\f.-ii.,--i.-i i ff/o o10a

Pulvérulents (citernes) \\e?6 82% 9%


Matières dangereuses li::i::.\ii::.S: 76% \s%
Messageries, poste, trânsport urgent ou express ::::.:t::'896 82% 10%
Température dirigée 34% 64%
Produits alimentaires, agro alimentaire €t aliments des animaux 2A% 78%
Autre *** 44% 33%
"Trânsport dê véhicules, véhicules de loisi as, port voitures et piècê â utomob;les
**Guidage cônvoi, conwis exceptionnel, plateaux, po*e engin
***Commisaires, fond mou!"nt, oeuvres d'art evenemen!îels, transport de verre. stockage, transport de voyageurs,
entreposâge, a ménagement d€ la maison et bricolage, dépannage, nettoyagê, explotâtion dÊ terril, instal Iation materiel
el ectrique, comb usti bl e, i ndustrie de confectiôn.

r. Coronavirus : lmpacts sur les entreprises du transport r$§tier de marchandises r> (extraits],
Deuxième enquête lancée entre le 6 et :5 avril zo2o, FNTR * www.fntr.{r

. .{
.-§§-:§:
ii§

§i§ .\
.§§§È, §
\\\!§§*è:J::\

§§§§§:: SL§' :-\-i§.:::\\§\§§§§§§§ \-s\ S S §§§ § §ss s :..:: §


=*
[...] Après un sinistre grave, I'entreprise touchée Le Président de la République lâ rappelé, les assureurs
doit faire face à une baisse dàctiüté souvent longue, dewont se mobiliser dans cette gestion de crise aux côtés
voire à un arrêt total de sa production entraînant des des entreprises.
conséquences fi nancières importantes. Pour le secteur routier, première demande très concrète de
Lâssurance pertes d'er?loitation permet à l'entreprise la Fédération : ajuster le montant des primes au regard des
de compenser les effets de la diminution du chiffre dâf- très nombreuses immobilisations ou sous-utilisation de
faires et de faire face à ses charges fixes en couwant les véhicules car le risque routier n est pas le même par défini-
frais générau-x permanents (amortissements, impôts tion quand une flotte de véhicules est immobilisée en partie
et taxes, loyers, rémunération du personnel, intérêts ou en totalité.
d'emprunt...). Cette assurance aidera aussi l'entreprise L'autre question qui se pose aujourd'hui est la possibilité,
à supporter certains frais supplémentaires consécutifs pour ceux dont le contrat le prévoit, de laire jouer la garan-
au sinistre. tie « perte d'exploitation ». Cependant la FFA (fédération
française de lâssurance) rappelle que « la quasi-totalité
Lindemnité versée au titre de la garantie des pertes
des contrats couwant les entreprises (pertes d'elploita- =
d'exploitation est destinée à compenser la baisse du
tion, rupture de la chaîne dâpprovisionnement annulation
chiffre dâffaires. Elle permet de replacer l'entreprise '=
d'événements, défaut de liwaison, etc.) exclut l'événement .F
dans la situation financière qui aurait été la sienne si
d'épidémie. En effet, en fonction de sa durée et de son
le sinistre nâvait pas eu lieu. Lâssureur et les experts
ampleur, une épidémie peut affecter tous les secteurs et
spécialisés recherchent aussi des solutions pour que
avoir un impact sur lâctivité économique globale, rendant
I

lâctivité reprenne dans les meilleurs délais. [...]


ainsi ses conséquences économiques inassurables ». =
<. L'assurance des pertes d'exploitation de l'entreprise . .g
« Ccvid-i9 : quid des Assurances ? », t6zo4l:o * www.fntr.f r
(e"rrnit:. o7, lz tB * www.ffa-assurance.fr I

r.. llersunisolion de l'oclivité de l'enlreprise


M
-w
Transport routier ,ÆffiFrF-
'OT

Près d'un mois après sa mise en route, le comité de crise sur les délais de paiements enregistre une hausse des signale-
ments. Une situation qui impacte la trésorerie de bon nombre de PME, transporteurs compris. [...]
Mais sur le terrain, un grand nombre de PME restent démunies face à leurs donneurs d'ordre qui refusent de payer
dans les temps. « Bien qu en principe le délai de paiement dans le transport routier soit fixé à 30 jours, actuellement
nombre de clients ne les respectent pas en invoquant la crise sanitaire » alerteJean-Marc Rivera, Secrétaire général de
IOTRE. « Notre trésorerie est en danger car un client refuse obstinément de nous payer », témoigne Matthieu Simon,
dirigeant de Global solutions transport (STC). Une situation confirmée par le comité de crise qui constate que ces
derniers temps, le nombre de sollicitations et de médiations adressées au médiateur des entreprises chaque semaine
a été multiplié par 10. [...]
<. En Fleine crise sanitair"e, les ineidents el* pairrne nts* multiFiicnt I», SarxoryaWilsô§. ?i/s4/ʧ
v.âctu-trâns pôrt- i*gisti q xe.{r

ii.::-il:-i,iiii:.:::.::..--r-rr.,--

Èè; \* r§§§§ §§&*:"§r§§ i


\**§
[...] La jurisprudence existante en matière de maladie et et son expansion dans ce pays pouvaient à elles seules
d'épidémies vaplutôt en sens inverse. justifier des inexécutions contractuelles ? Nous ne le pen-
Ainsi, le bacille de la peste, les épidémies de grippe HlNl sons pas; lesjuges le diront.
en 2009, le virus la dengue ou encore celui du chikun-
gunya nont pas été jugés comme des crises sanitaires
:: : i :i::..\::!..:..: :i it: | :
constitutives d'événements de force majeure. [...] Les
juges ont considéré soit que les maladies étaient connues, [...] En application duprincipe général de liberté contrac-
de même que leurs risques de diffhsion et effets sur la tuelle, les parties peuvent parfaitement décider que,
santé, soit qüelles nétaient pas (assez) mortelles et ont même dans l'hlpothèse de la survenance d'un cas de
donc écarté qu elles puissent être invoquées pour refuser force majeure, les stipulations contractuelles doivent
d'exécuter un contrat. sâppliquer et notamment les frais et pénalités liés au
dédit d'une partie.
Une épidémie n est donc pas nécessairement ni automa-
tiquement un cas de force majeure. Or il
est fréquent que les exclusions prél'ues au titre de
la force majeure intègrent le risque sanitaire ou les déci-
Cela étant, pour le Covid-l9, nous pensons que la
sions prises par les autorités publiques.
situation est bien différente. Lâmpleur et la graüté du
phénomène le démontrent. Il est donc très important, avant dâgir, de bien se reporter
aux clauses du contrat en cause et aux éventuelles condi-
tions générales de vente ou dâchat.
Dernière précision et non des moindres, la force majeure,
[...] Des mesLues sans précédent sont prises par les pou- par principe, suspend l'exécution du contrat mais ne fait
voirs publics en France, et la ütesse d'enchaînement des pas disparaître définitivement l'obligation de l'exécuter.
textes réglementaires et bientôt légaux démontre claire- t...1
ment le caractère inédit et dramatique de la situation. [...] Ce nest que si le retard pris rend inutile ou caduque la
prestation, que le contrat peut être définitivement résolu
ou si bien sfir l'empêchement est définitif, ce qui ne sera
Cette date est toutefois Ia plus précoce possible. Car, pour pas le cas, souhaitons-le ardemment (!), pour le coro-
faire valoir la force majeure, il faut aussi démontrer le lien navirus. Lobligation est alors purement et simplement
qui existe entre l'événement et f impossibilité d'exécuter. éteinte, conformément aux articles 135I et 1351-1 du
Ainsi, celui qui avait réservé une salle de colloque pour Code ciüI. Et le régime des restitutions sâpplique, ce qui
2 000 personnes peut invoquer la force majeure depuis peut constituer un facteur de complexité si le contrat a
lârrêté du 9 mars 20201. Mais l'entreprise qui a réservé été partiellement exécuté, le fournisseur ayant pu com-
une salle de réunion pour 150 personnes ne le peut quà mencer à engager des frais ou le client verser des arrhes
compter de lârrêté du 13 mars 2020'.1...] ou acomptes. [...1
= Avant les premiers arrêtés ministériels en France, les << Contrats et côrônâvirlls : un cas de {orce rnajeure ?

'= choses sont moins sûres. Peut-on considérer que lân- Ça dëpend".. ;, (extraits), Ludovic l*andivaux, :o,/r:5/:a

nonce de lâpparition duvirus en Chine en décembre 2019 www'dalloz-actualite.{r

r Arrêté du 09/03,/2020 : interdiction, sur tout le territoire nationa.l, des rassemblements de plus de 1 000 personnes
I
! Arrêté du l3l03l2O2O: lnterdiction, sur tout Ie terdtoire national, des rassemblements de plus de 100 personnes.
-_

"--æ
§§Llx:*s § §. Lo erise du coronavirus: l'enlreprise de trcnsporl roulier foce cux risques I ÿIL*.-N
*§ ***u"

§§§§§§§§§ §§ §§§§§§§ § §§§§§§§§§§N §§§ §N§§§§§§§§§


§§ s§s§s§*-§§§§
Face à l'épidémie du Coronavirus Covid-l9, le gouverne- La mobilisation de l'État à hauteur de 300 milliards
ment a mis en place des mesures de soutien immédiates d'euros pour garantir des lignes de trésorerie ban-
aux entreprises : caires dont les entreprises pourraient avoir besoin à
cause de l'épidémie.
1. Des délais de paiement d'échéances sociales et/ou fis-
cales (URSSAF, impôts directs). Un soutien de l'État et de la Banque de France (média-
tion du crédit) pour négocier avec sa banque un
2. Dans les situations les plus difficiles, des remises
rééchelonnement des crédits bancaires.
d'impôts directs pouvant être décidées dans le cadre
d'un examen individualisé des demandes. 7. Le maintien de I'emploi dans les entreprises par le dis-
positif de chômage partiel simplifié et renforcé.
3. Le report du paiement des loyers, des factures d'eau,
de gaz et d'électricité pour les plus petites entreprises IJappui au traitement d'un conflit avec des clients ou
en difficulté. fournisseurs par le Médiateur des entreprises.

4. Une aide allant jusqüà 1 500 euros pour les très petites 9. Un plan de soutien aux entreprises françaises
entreprises, les indépendants, les professions libérales exportatrices.
et les micro-entrepreneurs les plus touchés gràce au <o factivité de votre entreprise est inrpactée par[e Coronavirus
fonds de solidarité ûnancé par l'État et les Régions. Covid-rg » {extraits), az/o6/zo
www.economie.gouv.fr

€§§æ#eV§Re§§ s §§§p槧3§*#§ §X*&Y§1§§§ &§ §§"&ffi§p§§§ §S#§Ë§§


§§ §§&§§§&§§§§§§
Les opérations de transport routier de marchandises relevant du règlement « RSE » bénéficient, par dérogation à lâr-
ticle 6 de ce règlemenl des dérogations temporaires suivantes jusquâu 20 awil2020 :
" augmentationdeladuréejournalièredeconduite,danslalimitedel0heuresparjouroudellheuresparjourdeux
fois par semaine (au lieu de t heures et 10 heures);
* augmentation de la durée hebdomadaire de conduite, dans la limite de 60 heures par semaine et de L02 heures sur
deux semaines consécutives, à condition que ces augmentations respectent les dispositions légales et réglemen-
taires relatives au temps de travail et au repos applicables aux conducteurs (au lieu de 56 heures et 90 heures). [,..]
« Coronavirus : dispositions relatives âu transport routier de marc handises », 24/o3/2o
www.paca,direccte.gouv.f r

§§§§N§§§§§§ s §§&§§§W§§§ §&§§§§§&§ §§§§§§s§§


[...] En cas de difficr-rltés, les employeurs peuvent réduire Cela correspond à 84 % du salaire net horaire. À noter que
temporairement le temps de travail de leurs salariés en l'indemnité horaire est portée àL}O ÿo de la rémunération
versant à ces derniers une indemnité horaire et obtenir nette antérieure du salarié lorsque des actions de forma-
en contrepartie une allocation forfaitaire cofinancée par tion sont rnises en æuwe pendant les heures chômées
l'État et I'Unedic. [...] [...] dans lalimite de 4,5 SMIC, à ce jour et pris en charge à
100 % par l'État. [...]
En principe, en période dâctiüté partielle, l'employeur
doit verser aux salariés une indemnité de 70 % de leur <. Coronavirus : l'activité partie[[e aménagée » (extraits), Samorya
salaire brut par heure chômée. Wilson, I g/o3lao * www.actu-trânspsrt-{ogistique.{r

&§ ffi§ru§§?*m.g s* §§§w&Ë&


§§§§§§§ §§§ §§§§§§§ §*§§&§§w§§§§§§
Pour donner suite à la demande des fédérations de transporteurs et dâutres secteurs, l'ordonnance du27 mars 2020
prévoit I'indemnisation des heures d équivalence dans le dispositif dâctivité partielle. Mais un décret d'application
détaillant les modalités du dispositif est vivement attendu par le secteur.
=
Rappelons quen principe, pour les conducteurs routiers, c'est la durée d'équivalence qui sert de seuil de déclen-
chement pour les heures supplémentaires, et non la durée légale du travail. Avant la crise du coronavirus, en cas de
chômage partiel, seules les heures de travail perdues sous la durée légale (35 heures) étaient indemnisables. Ce qui se
traduisait par le refus de lâdministration d'indemniser les heures d'équivalence perdues. Avec la nouvelle ordonnance,
I'employeur dewa verser les indemnités dâctivité partielle correspondant à toutes les heures chômées du salarié, et il I

recevra en remboursement lallocation d'activité partielle (art. 1 ord, dr27 mars2D20).


<. Le ministère du Travail intègre les heures d'équivalence », Samorya Wilson, tolo4lzo
I
lctu-trânsport-logistique.{r
o

ffi ss-:s:: *È" [orgunisotion de l'odivité de l'entreprise


æ_
Transport routier
6iryÆL

§§§§§ §§§§§§§§§ s §§§ §§\§§S§§ Su§\§§§§ §§S§ §§ §§§N§§§§§


§§\§§§§§ §
Gérald Darmanin, ministre de lâction et des comptes
publics, et Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d'État, chargé
des Transports, ont annoncé deux nouvelles mesures de tré-
sorerie [...]. Elles consistent à:
* avancer le remboursement de la TIPCE (la taxe intérieure
de consommation sur les produits énergétiques) ;
* reporter la TSVR (taxe sur les véhicules routiers) 2020.
Ainsi, la TICPE, actuellement reversée au-x opérateurs du
transport routier de marchandises chaque semestre, sera
exceptionnellement remboursée tous les trimestres. [...] te
gouvernement affirme que cette mesure se traduira par un
gain de trésorerie immédiat de près de 300 millions d'euros
pour l'ensemble de la filière.

Quant à la TSYR, sa prochaine échéance qui devait être payee au plus tard le 1"' septembre, sera reportée de trois mois.
Les transporteurs aurontjusquâu 1"'décembre 2A20pout lapayer. Selon le gouvernement, ce report soulageralatré-
sorerie des entreprises du secteur de 90 millions d'euros au total.

i.s §:'Sss:*sris :§s* s:s§r*;:sisn* vss§ i**§x*


Au final ce sont donc 390 millions d'euros qui sont alloués au secteur. Cependant, avec plus de70 7o des entreprises en
arrêt partiel ou total de leur activité, le secteur craint pour sa survie. Les trois organisations professionnelles (OTRE,
FNTR et Union TLF), avait lancé un appel au gouvernement le 8 awil dernier pour réclamer des mesures de trésorerie
urgentes. Lanticipation du remboursement partiel de la TICPE accordée aux transporteurs routiers en faisait partie
mais aussi le report au 1"' janvier 2022 de la diminution de 2 €/hl, soit deux centimes par litre, prél,u par loi de finances
pour 2020. La mise en place d'une procédure efficace pour lutter contre les retards de paiements et délais de paiement
abusifs faisait également partie des revendications.

De son côté, I'OTRE [...] a égalementréclarr,é la suspension du cabotage pour une période de six mois. Reste à savoir
comment le gouvernent répondra aux revendications du secteur qui exerce selon ses propres termes, « une actiüté
économique prioritaire ».
<. Crise sanitaire : lSo millions d'euros pour [e transport routier ! » (extraits), Samorya Witson, t7/o4/ao
actu-transport-logistiq ue.f r

§:re{
§ffitr*:**«ffi
'*" *x:§ sssssssss ssssss§ §&§ && §&Nsss sss§&&§ss § sss ssssss§
Cher(e) Client(e),

Nous vivons une situation de crise sanitaire exceptionnelle, et nous mettons tout en æuvre pour être à vos côtés en
cette période.

Afin de vous soutenir dans ce contexte inédit et de vous aider à faire face aux conséquences de la crise sur votre acti-
üté, nous avons pris la décision de reporter à la fin de votre (vos) contrat(s) de crédit-bail mobilier les échéances de
loyers qui devaient être prélevées sur les 6 prochains mois. Ce report est effectif à compter du 25 mars et sans frais de
dossier.

Cette mesure rallongera dâutant la durée de votre (vos) contrat(s). Les intérêts dus au titre de ce report seront calculés
aux conditions de votre contrat et payes sur une période de 6 mois.

Cette opération se fera sans intervention de votre part.


Toutefois, si vous ne souhaitez pas bénéficier de cette mesure, nous vous invitons à nous en faire part au plus tard le
30 awil202O:
§ en nous écrivant à lâdresse mail, bal-lease-reamenagementscbm@bpce.fr;
'= * ou yla votre nouvel espace client www.espaceclient.lease.banquepopulaire.fr.
.F
Aucune garantie complémentaire ne sera demandée pour ce report, les garanties qui auraient pu être initialement
É prises restant inchangées.
I

Banque Papulaire

§§xx:*s i §. Lo crise du roronovirus : l'enlreprise de tronsporl rouîier foce oux risques , re


s........ a..ji:.:..i4 i

.. .. \§§§ ȧ§ §-*§§§


§*§
üAFT lance une plateforme de prêt de main-d'æur,re pour faire face à la crise sanitaire. Il sâgit d'une << bourse d'échange
de personnel » gratuite en transport de marchandises via une plateforme baptisée Transport Solidaire : https://trans-
portsolidaire.aft-dev.com
Limpact de la crise sanitaire actuelle sur les entreprises du Transport et de la Logistique varie d'une entreprise à une
autre. Certaines sont en flu-x tendus pour approvisionner les commerces alimentaires et les établissements sanitaires,
tandis que dâutres subissent une forte baisse dâctivité.
Lobjectif de la plateforme de prêt de main-d'æuv1's « Transport Solidaire » est donc double : [...]
* permettre aux entreprises en tension de répondre au-x enjeux dâpprovisionnement;
. faciliter le maintien à l'emploi de salariés d'entreprises défavorablement impactées. [...]
« Transport §olidaire par IAFT », iean-Yves Ke rbrat, :§/*3r26
§.w\.,/.trâ ns pô rtrss! mô. cûm

[...] FO Transports & Logistique dénonce une désinformation concernant l'épidémie de Coronavirus et appelle les
conducteurs routiers à exercer leur droit de retrait dès lânnonce du stade 3.
<< Nous assistons, de la part des institutions paritaires des transports, à des annulations en cascade d'événements, de

réunions, de négociations, de conseils dâdministrations... Si le Coüd-19 nest pas dangereux/contagieu:r, alors pour-
quoi annuler toutes les rencontres paritaires prél.ues ? », interroge FO Transports & Logistique dans un communiqué
de presse diffusé ce 6 mars.

1l

Toujours sur le ton de la défiance, l'organisation slndicale pointe un << non-sens » dans la communication officielle.
« En même temps que le gouvernement essaie de rassurer l'ensemble de la population française sur le Covid-l9, il crée
lâffolement - notamment dans les institutions paritaires des transports - en la préparant à la phase 3 de << l'inéluc-
table épidémie >> et en refusant le droit de retrait des salariés du transport. >> Pour conclure, elle invite l'ensemble de
ses adhérents conducteurs (branches marchandises/voyageurs confondues) à exercer leur droit de retrait individuel
dès lânnonce du stade 3.
« Cor*navirus : FÛ Transports appelle les condricteurs à exercer leur droit de r*trait », Diane-lsabelle Lautrédou, o6/o3lao
www. actu'trê nsport- logistiq ue.{r

§§ §§.§ §§§§§§§§ §§§ §§§§§§§sn\§§


Malgré les mesures prises par le gouvernement [...],les conditions de travail des salariés en matière de sécurité sani-
taire restent insuffisantes pour les organisations syndicales FO UNCP Transport, CFDT Routes et FGT CFTC. [...] Si
des améliorations sont constatées, comme les ouvertures de parkings sur les autoroutes, plusieurs points restent
inappliqués. « Dans les stations-service, les sanitaires ou les douches ne sont pas nettoÉs, indique Patrice Clos, délé-
gué général de FO Transport. Et beaucoup de restaurants indiqués comme ouverts sur la carte de Bison Futé restent
fermés. » Plusieurs manquements sont toujours constatés sur les sites logistiques, corrune l'interdiction d'accès aux
toilettes, lavabos et douches. Même si des efforts ont pu être consentis, « cela est bien maigre au regard des risques
sanitaires et cela deüent de plus en plus dangereux face à cette pandémie », déplore Patrice Clos.

De leur côté, les organisations patronales soulignent une « inquiétude Iégitime ». << Nous interprétons cet appel
comme un cri dâlerte, indique Jean-Marc Rivera, secrétaire général de I'OTRX. Trop de sites encore ne respectent
pas les conditions dâccueil des conducteurs. >» Il souligne également la difficulté d'obtenir des bouteilles de gel
hydroalcoolique, la priorité allant aux entreprises qui achètent de grands volumes, et des masques, même si un =
effort est constaté sur leur distribution. « Les organisations syndicales considèrent que les conditions ne sont pas '=
encore au point malgré la mise à disposition d'une adresse mail et d'un numéro vert pour faire des signalements, .F

note Florence Berthelot, déléguée générale de la FNTR. Les conducteurs doivent faire lace à des conditions exi-
geantes, notamment le travail le dimanche, les temps de conduite et de services déplafonnés, même si elles se font
I

au maximum sur la base du volontariat. » [...]


.=
<, [-e cri d'alerte des syndicats », Gwenaëlle lly, a5lû4/?ô
.9
lctu-transport-logistique.f r I

§tZO§
§*"§ L'orgonisolion de l'oclivilé de l'entreprise
ffi-
Tr*nspcnt ro*tier
6ry
santé et la sécurité des travailleurs à laquelle il procède
en application de lârticle L.4L2I-3.
Aux termes de la loi, « I'employeur prend les mesures
nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé
physique et mentale des travailleurs. »
[...] Il y a également délit, lorsque la loi le prévoil en cas
Ces mesures comprennent :
de faute d'imprudence, de négligence ou de manquement
" des actions de prévention des risques professionnels ;
à une obligation de prudence ou de sécurité préme par la
.'des actions d'information et de formation;
. loi ou le règlement, s'il est établi que lâuteur des faits nâ
la mise en place d'une organisation et de mol,ens adaptés.
pas accompli les diligences normales compte tenu, le cas
Il doit veiller à « lâdaptation de ces mesures pour tenir échéant, de la nature de ses missions ou de ses fonctions,
compte du changement des circonstances et tendre à de ses compétences ainsi que du pouvoir et des moyens
lâmélioration des situations existantes ». dont il disposait.
wrvw.legilra n r* "gc uv.{r

Lemployeur transcrit et met à jour dans un document


unique les résultats de l'évaluation des risques pour la

::-i-tr.\air:i-rt:\:ilr.r.-r-i\.\::rr-rtr-r-rNi
':.l\,:.r....l.].lr.,.L:r.,.-.§"§
ss ù\..\\.-\ss\-: :s§ §§:§§s:§ s§-§§-'§§\§s::i §§§§\§§
Attendu depuis plusieurs semaines, le guide de bonnes pratiques visant àprévenir la propagation du Covid-19 et proté-
ger les salariés du secteur vient d'être publié. Élaboré par l'ensemble des partenaires sociaux de la branche et validé par
le ministère du Travail, ce document fait désormais office de référence pour l'ensemble des entreprises du transport
routier de marchandises et de la prestation logistique.
Ce guide de 25 pages, qui recense toute une série de recommandations, explique les modes de transmission du Covid-
19 et les gestes barrières à adopter, comment mettre en place des mesures de prévention adaptées selon les postes et
selon les situations à risque et comment organiser la prévention dans I'entreprise.
Il doit par ailleurs être pris en compte par l'ensemble de la chaîne logistique, par les chargeurs et les clients finaux sur les
lieux de chargement et de déchargement des marchandises et accueil conducteurs pour la limitation de la propagation.
.. La bonne application du guide permettra d'éüter les situations de danger grave et imminent pouvant engendrer le
droit de retrait », précise Ie document. [...]
Le guide de bonnes pratiques puh!ié lly, 17rô412o
" {**t.aits), Gwenaëile
<.

âctu-i ra nsport-logi stiq ue.{r

§§§§§§§§ §\§ \-::-\\\§-\\\§,: \:-\s \\:§N§§§ §§i§§§§\s§§-: * ,§\,-ls\iil.-ii i :.""r.§r§


""§§§t§§§-§Èi
lai_§"1§§§§À -

Les ges*es bcni,èr*s & adopter


§es gestes harrièr*s rsstssrt le mei§eur rer*ède tontre la propagaiiûs du
ǧVl§*19. Nous vous les rappelons cidessous, avant de dêtaitler dans le chapitre
suivant comment les mettre en place et les décliner de façon concnète et opérationnetle
dans vos situations de travail.

-§"w r
§i§§
.l,e!e**§Àià§!§,i1.--\\

x.*i,

§:
t
les q-:rt;ele,tÈq.e :li\if l§r§ùl§§::Èèi§èl!.*è§i-:i..1.i..:i.::.,-:.i-i,.,--1.-

*@
Ë Cetr ie^t s"r Ces , ., ..,,i1 !+1915t1,1"*1ç!i i.\,:iri\
& '-1i§;,1-,J-,X","' ..(.',' :i.'t§Tf ,§sl§*§r ::' .:i.:i:: :r-.'\

§w
i

§â
@
.= \.,..:L,:.:§:i§§§§.§§\.:::::1, l" :, ;r':'

-F

0'dLlfe: §!r5§rnÊ> r,\,r§à-§:.,*à §ls§isê§.::


:...:...i..ir..i.§s §èi:!§èÀ§§l§§:§èii-.:\ i irtr].,,.:..:: ii

I
i.lt-§§*§§§.§-!§§--i§$§i§§i
,§----l!.i.§§.§...-r..§.-l§§ $.§§§s
iii:.:.:.:.:.:.§§i§è§i!§a.:§ù§§§ - ::,
.,,S t:rcnertia+ar.er
Êê/iPLr. tu uxe ê.:re
\\§L§\§ts§§§,..i.
***§
1
:ii:i::iii.-1.:,:...r.\ê§.1§§§i§§§s§§:,,..ir
lllllilli:-ill.r.,il.-1.-1.-

llii:il.l.:,.-l-i.-1..-i...,.-l-i.1.-
L{{§1.§!§Jl§llli:.,ii'.i-i.-1.-i.
ll.ii:li)

û !. l§.e!!.§ù.'r !a:$n:
.9
I
§
o

' §
louiseduroronovirus:l'enlreprisedelronsporlroulierfoteouxrisques!
' §I2l
i&*"s\.
.-§
§ *x*:x
.: ,'.

:U"ss-

\t§n'§{iià dr'È*:{âlislè §s s§ {§§ tsst s§§.ôl*r**§a srssi§{ d§*§ iè r§§ts§& r§.rs §!§i*i sst ssr§ ÿ§:§
§§..n§i§§l§.:§§§§ê.l.&.ili::i§§§:ii§a§§§.:i§Lilry.§§t{s§*-§§§:§i§rl!ri§§ô§§q§r{3.§§i} .
iir:.,i:::.:rir.:.\,,r . ...
§*§alyèÀ.tl§iàüêr§ii '.. :rt l i.
. 'r'
§es§ôrsser§*§ v*!ifËâÊi*âs du §§* §t§'dù ÿ§§ieralslp*eNliqs觧n8§lk§,.e§!]ièS§,aè§ii§§: :::.it
ÿà{,8.ilè.§:âs.§Ès s§§§ d'§§srâË §,§s$s ss§. ris idi§sr§§sss§.§}esi§êèii
Ë:qqtr§:l*;i§fi.§S.§.l l'§s§§s§, Sq$§i§§s§§**â k §&§§..dégrtceEâ {ea!, eloF, lsi
§.!iij&..i*§§§.1§§:.ë!§§a§§:ȧa§${Èià§q§:-:i:.. ',.. r.::.-:::r.::i:::::.§i:,i::t-r.-r.-i:..it.::: i: i::t .
§rè§.Ëd§li§t§§i:§r§{l§ièr.§ialà,iê§ii*:§!a§è§ênÈ!§:.s3§.§§àè§è.:ti*:iô!§a§§:§<{:t§{à§è}:i§:N!§§:.ii I

§.§è§*i}i.r§iil§§§n! §tl§*§è§:
:
lnfographies extraites de <. Prévenir la propagation du coronavirus guide des bonnes prâtiques », 'ioJo4/2o
I
travai l-em ploi.gouv"f r
o

re §sls: §. [orgunisslion de l'orlivilé de l'enlreprise


§ ****=

§§:§§ § §§

r-
§§.§i..è,èè§.--I§tè:iè:.
:ȧrii.§§§è&:l*iilT*è.9x. :
\
*s*,sry*e"
§è.ùèlgt**idên§.&:!§ïss§s§ssr*\§li*ii§r*pq§,
gqf§§§:§N$§qssr.§liss§s§.§swss§..§§lii:iii:i:1.i::.'i:.111...l.i:..-...,.,.-,1.,,..i: "
t{âÉo!,@ I'tsbfiæ}ê : '=
.§§$êi*§{i§È:ÿ§§tiù&.n§i'irutxtê:§nÈi§li..:té§è.iitè{§§}t§§qu§ii§§&è.:.a-§*!è.§t§§§§.§tè.J: : . .F
Èùiiù}ùù.i&:§.Ni-§t§:,S§arÈw *tùr}iùli*èèàr:tbr.nt§*§!l-§§:'
*!-èè§iti§:Èti'**§nii'istsùi§xttà'yà: t r,a*acre, ré*ppB{issffiez te kt d€ désàBfssiiss tia§,.§v§*i§*}
i:i!--:ii-.--li.§:i.r :: § hy*c alæolsæ âl srrt æ æîs0m8b§s) ;
§§$d§sàitss§-§§dù§sf$§riàN:{. è: I
§a§!*§.i!i1*:wai*l!i*§t§*§Èè§\..'...it..-i§i:

Infographies extrâitÊs de < Prévenir la propagation du coronavirus : guide des bonnes pratiques ,>,1aia4/2a .9
I
travail-emploi.gcuv.{r
o

%, :-::l. *\. [organisstion de l'qdivilé de l'enlreprise


Ƨ§k
Trams*ort r*utier
6rqtr-
::l-,:.i:\\\ii§.',-i\\.'i §..s\s\.s*ss§\sss s.\ss .sssss ss sss sswssss ssssss. sss
Afin dâssurer la continuité du transport de marchandises, cruciale dans la gestion de la crise du Coronavirus, l'État
s'emploie à maintenir l'ouverture des serüces essentiels aux conducteurs pour se reposer, se réapprovisionner en car-
burant, bénéflcier de restauration à emporter et de sanitaires propres.
Bison Futé met à disposition des transporteurs deux cartes pour référencer ces services:

* Les aires de repos et les aires de serüces * Les centres de contrôle technique
pour les véhicules lourds (autocars, camions...)

Pour toute question sur les serüces disponibles sur les aires de serüce ou de repos du RRN et sur les centres tech-
niques, envoyez votre demande à lâdresse : servicestrm@developpement-durable.gouv.fr
Un numéro vert est également mis en place pour compléter ce serüce : 0 805 040 140. [...]
<< Ouverture des aires et des centres techr':iqr-les ,>

www.bison-{ute,gouv.f r

sss*\--:\\l-\l\\\\-\..s:\\=5ss s §§§§*§§§§... §s§§§§§ §§§§§§§§§ §§§§ « §§§§§§ §§§§§§§§S s


\"§'-
Soutenant les acteurs de la logistique, Viaservice offre grafuitement I'utilisation des lettres de voifure électroniques au
travers de ses plateformes TransFollow et Transport Portal.
La crise sanitaire permet à ceux qui ne l'ont pas encore fait d'expérimenter gratuitement I'eCMR proposée par
Transfollow. Quant au Transport Portal, il sâgit d'une solution disponible sur le web pour créer et émettre des lettres
de voiture électroniques (eCMR) avant de les transférer vers la plateforme TransFollow. Les utilisateurs actuels et tous
les nouveaux utilisateurs des plateformes TransFollo\M et Transport Portal ont, dès à présent, la possibilité de créer et
d'émettre des lettres de voiture électroniques gratuitement jusquâu 3l mai 2020. Philippe Founes, de l'équipe com-
merciale Viaservice, explique : << La gestion numérique des lettres de voiture renforce les mesures de sécurité contre la
propagation du virus grâce à la suppression des contacts physiques lors des échanges de documents papier et lors des
signatures des lettres de voitures entre les chauffeurs, les chargeurs et les réceptionnaires. » Par ailleurs, pour de nom-
breux employés en télétravail, le partage numérique permet de disposer, immédiatement et en tous lieux, de toutes
Ies informations qui garantissent et facilitent la continuité des processus logistiques, depuis la facturation jusquâu
paiement. Téléchargeable gratuitement sur le Google Play Store, lâpplication mobile Android TransFollow est destinée
à la gestion des lettres de voiture par le chauffeur. [...]
<. tratuite, I'eCMR participe aux "gestes barrière s" ,>, L" F., ry/a4/zo
âctu-trassport-logistiq ue.f r

r-
E
.;
.F

Ë
.9
I

§:s:rs:x i §. Lu crise du toroncvirus: l'enlreprhe de tronsporî reulier fore {rsx risqses , re

Vous aimerez peut-être aussi